in ,

Le Génius² de German Stil Vapor

Précisons tout de suite que ce Génius n’est pas un original. Il s’agit d’un clone de chez Shenray. Pour une fois, ayons peur des mots. « Clone » me semble inapproprié lorsque nous nous trouvons en présence d’une contrefaçon pure et dure. C’est le cas ici.
Shenray fait partie des cloneurs chinois bénéficiant d’un bon indice de confiance et son interprétation du Génius² ne déroge pas à ses bonnes habitudes. Ce « clone 1/1 » est parfaitement réalisé et respecte des standards d’usinage probablement très proches sinon égaux à ceux de son modèle.

Cette contribution se veut un retour et non une revue exhaustive. Selon la formule consacrée, Google est votre ami. Vous trouverez de nombreuses vidéos vous détaillant en long et en large ce très bon ato. La plupart sont en allemand mais l’une d’elles (excellente) est en français.

Le Génius² est un top coil à la manière du Change et de l’Origen. Le plateau et la chambre de vaporisation se trouvent au dessus du tank et procurent des sensations proches d’un bon dripper. Personnellement, j’ai trouvé ma vape actuelle dans ce type de matériel et je ne pouvais donc pas passer à côté de celui-ci.

DÉCOUVERTE

photo-1

Dès la sortie de son tube de protection, le Génius² impressionne. On découvre un vrai poids lourd. 130 grammes sur la balance, en ordre de marche et le plein fait, 82 mm de haut avec son drip tip pour 23 mm de diamètre.
Et pourtant, malgré les 4,5ml annoncés, vous ne devriez pas espérer mieux que 3,5/4 ml maxi, en fonction du montage pour lequel vous opterez.
Rien que pour le fun, je l’ai fait poser à côté de l’Origen (4 ml, lui aussi !). Mort de rire !

photo2

La devise du modeur allemand est « A good look is not enough…». C’est clair, l’environnement des salons de thé et des maisons de couture n’est pas fait pour le Génius. Son look post industriel rappelle celui du Flash-e-Vapor. Un ato d’homme. Ca sent la salle de musculation et l’embrocation, le gros V twin et la graisse à barbour.
Seul l’élégant logo en laiton de German Stil Vapor apporte une note raffinée à l’ensemble.

DÉMONTAGE

Un petit nettoyage de principe n’est pas à écarter, mais l’ato vous est livré dans un état de propreté remarquable.
Pas grand-chose à redire côté usinage. Rien n’accroche. Les bagues de serrages tournent toutes seules par la grâce de filetages irréprochables. J’ai juste donné un très léger coup de papier de verre extra fin sur quelques sorties de filet un peu trop agressives à mon goût.
Les joints sont costaux et le Génius² est étanche. Quasiment « friendly pocket » comme disent les anglo-saxons.
Le drip tip annonce la couleur. Plutôt une tuyère, une cheminée d’un cm de diamètre d’ouverture donnant directement sur la salle des machines. On devine déjà qu’on a affaire à une usine à gaz et la suite nous confirmera le bien fondé de cette première impression.
Le drip tip est propriétaire mais l’adaptateur fourni autorise cependant l’installation de vos drip tip personnels

photo3

Côté airholes, il y a tout ce qu’il faut. Le Génius² se prête à de multiples configurations et est équipé pour les accompagner toutes. Du tirage hyper serré aux ouvertures plein pot à faire rougir de modestie une paire de carbus Dellorto de la grande époque, tout est prévu ! Les Guzzistes et autres Ducatistes saisiront tous le sel de la métaphore.

Visite de la chambre d’atomisation… pardon, de la chambre de combustion de la bête.
La première chose qui frappe c’est sa simplicité. Un pôle positif et deux négatifs, avec de l’espace autour pour travailler, et c’est tout. Le diamètre des trous destinés à accueillir les résistances est carrément énorme. Environ 2,5 millimètre chacun ! On n’y fera pas passer les aussières d’amarrage du bateau, mais pas de problèmes avec les cordes de guitare.
Un système simple mais plutôt ingénieux permet même de régler la hauteur des coil.

photo4

Si vous optez comme moi pour un montage coton, il vous faudra le/les alimenter. A cet effet, le Génius² est doté de six trous de 3 mm destinés à accueillir fibre, mesh ou câble. Deux de ces orifices sont condamnables à l’aide de vis.
Notez que dans le sachet de spares fourni par Shenray, vous trouverez, outre les habituels accessoires et joints, un tube pyrex de remplacement et une dizaine de bouts de câble de 3 mm de diamètre. Malheureusement, ceux-ci ne sont pas à la bonne longueur et il vous faudra les couper pour qu’ils soient affleurant. A ce sujet, j’ai une méthode imparable que je proposerai au Capitaine.
Après quelques essais, j’ai finalement adopté un montage dual coil en utilisant six câbles et je n’ai pas encore réussi à prendre ce système d’alimentation en défaut.

photo5-1

 

Le remplissage constitue un des points forts de l’atomiseur. Il s’effectue via une valve montée sur ressort, un peu à la manière du Russian, mais en mieux. Ce système permet le ravitaillement (et la vidange) en trois seconde max. C’est génial et ça palie largement la faible capacité du Génius.
Notez cependant que vous devrez vous doter d’un flacon souple dont l’embout est adapté, c’est-à-dire conique et suffisamment pointu pour s’introduire dans la valve (lueur-lock avec embout Kayfun, unicorn…). Heureusement que j’avais ça en magasin, ce qui m’a éviter un grand moment de solitude…

photo6

Le pin de la connexion 510 est réglable et plaqué argent.

CONCLUSION

Suivant l’adage « qui peut le plus peut le moins », le Génius² se pliera à tout vos caprices. De la vape pépère aux montées en régime de folie.
Ceci dit, l’air de jeu favorite de cet atomiseur c’est le brutal, le gros nuage bien lourd, le cumulonimbus des soirs d’orage. Je ne suis pas un expert es-aromes, mais bien qu’il n’ai pas à rougir de la comparaison, je ne crois pas qu’il détrônera un Change ou un Origen sur le terrain de l’expression des saveurs. Le truc du Génius c’est « gaz au taquet, nez dans la bulle, genou par terre, le premier qui freine est un lâche ». En clair : gros VG, dual coil, clapton, 0.3 ohms, perché sur un full meca nourris par deux accus 18650 bien bodybuildés. Même pas peur ! Voilà !

Les +

  • Usinage remarquable
  • Grande polyvalence (je n’ai pas encore tout essayé)
  • Machine à vapeur (pour les amateurs)
  • Système de remplissage génial
  • Ato très silencieux en utilisation « normale »
  • Peu ou pas de fuites

Les –

  • Un look qui ne plaira pas nécessairement à tout le monde
  • Capacité réduite
  • Poids et dimensions
  • Un tank pyrex très exposé
  • …et la conso, bien sûr !

 

J’ai chopé le mien sur Focalecig contre 28,36 $ soit un peu plus de 26 € à l’heure où j’écris ces lignes.
L’original, avec le choix entre trois aspects de surface différents, c’est German Stil Vapor. Voir ci-après

Venons-en à mes humeurs.

Si vous souhaitez acquérir l’original, ne comptez pas trop sur German Still Vapor. Le produit est hors stock en permanence. Je me suis inscrit sur son site pour être informé de la disponibilité du Génius… il y a deux mois ! A se demander si l’existence de l’original ne sert pas qu’à vendre ses copies.
Selon la finition choisie, comptez entre 205 et 211 EUR, avec les frais de port et un pyrex d’avance au cas où.
Un distributeur suisse, VapOrama, qu’il faut contacter par mail ou sur FaceBook vous le proposera également. Payement par Paypal (+5%) ou livraison après réception du virement.

Ce qui me gêne ce n’est pas que Focalecig me livre une remarquable copie pour à peine plus de 26 EUR, mais que cette copie semble plus que parfaite (je n’ai jamais eu l’original entre les mains).
Shenray à tout copié ! Le packaging, le logo du modeur, les gravures avec un n° de série bidon… Tout je vous dis. Et j’ai gardé le meilleur pour la fin. Shenray à poussé le bouchon (l’indécence ?) jusqu’à joindre à son produit une copie en blanc du certificat d’authenticité de German Still Vapor ! En allemand bien sûr !
Mais peut-être suis-je imperméable à l’humour chinois…

photo7

Ne parlons donc pas de clone mais bien de contrefaçon.
Votre conscience est votre seul juge…

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

29 Comments

  1. L’original est vraiment mieux fini. Sa reste loin du clone. Et les câbles de l’original sont percés et offre donc une meilleure capillarité. Voilà pour l’info. Il est indisponible surtout à cause de sa notoriété. Personnellement je l’ai eu au deuxième batch.

  2. Je l’ai acheter sur gearbest à 19 (ou 20) €. Qualité au top; filetages parfait; un truc massif, lourd, pur métallo, un peu comme si métallica et les hangel hells s’étaient mis à la vape. De quoi en jeter dans les salles de sport où votre physique ne le fait pas encore. Je ne l’ai pas encore essayé, mais l’article me relance… Faut comprendre, je suis actuellement sur le nectar (je suggère un article sur le nectar, si pas déjà fait) … J’update ce soir ou demain.

    • Salut, non pas de Nectar sur le navire pour l’instant, mais si tu veux tu peux en faire l’article comme tous les invités :mail:

    • Hum… Essayé… Bin disons que c’est pas un flavor chaser comme le nectar. Mais niveau cloud, ça le fait. Et j’étais en mono-coil. Et encore une fois, il en jette, particulièrement sur un mod tubulaire (pipeline pro 2, bien qu’il soit en 23 mm). Je dois commencer la salle de sport bientôt, et je crois vraiment je vais m’amener avec, histoire de malmener les bodybuilders qui auraient le malheur de s’exercer sur la machine de mon choix (je suis épais comme un sandwich sncf, comme disais Renaud :-) ). Plus sérieusement, ce sera pas mon all-day. Mais pour la frime…

      Quand à l’article sur le Nectar, pourquoi pas ! Je rassemble les idées et si j’ai kekchose de valable, je contacte.

  3. Il est très chouette ce Genius! Bon, certes, un peu gros par-rapport à sa contenance, mais moi qui aime le flash e-vapor, il me plairait peut-être.
    M’enfin, c’est un genesis et j’ai une dent contre les genesis.

  4. Salut Mad

    C’est vraiment nécessaire d’avoir un merdier pareil pour avoir une bonne vape ?
    quand je vois la taille du machin , plus six câbles , plus machin truc et bidule …
    Franchement t’as envie de te torturer les méninges .
    C’st vraiment réservé aux excités de l’ato ton truc .
    ;-)

    • C’est vrai que ça me dépasse aussi..
      En tout cas pour ceux qui aiment c’est une belle revue. Merci docteur Mad

    • En fait, le Génius n’est pas plus compliqué ou plus effrayant qu’un autre. Un peu comme le Flash e Vapor (qui lui est très supérieur à mon avis) il est désservi par un physique difficile et aura sans doute du mal à trouver un public en France.
      Son mérite est de ne pas tromper son monde et de dire clairement qui il est.

    • Salut Mad

      C’est vrai que ma formulation était plutôt agressive , désolé . Surtout que ta revue était super .
      Je reste coit devant ce genre de matos . Je me demande où les créateurs vont pêcher des idées pareilles . Mais comme disait les grands philosophes Arnold et Willy , « ils font de tout pour faire un monde  » .

      Bonne soirée

    • Pas de soucis Sezni. J’ai bien compris qu’il s’avisait d’un post d’après minuit. ;-)
      J’émerge de trois journées assez « festives » et n’ai pas eu l’occasion de suivre beaucoup cet article. Je développerez un peu demain en réponse au commentaire de Nesquick.
      Merci pour ton auto modération…

  5. Merci pour cette revue bien complète.
    Moi aussi ça me dépasse ce genre d’ato, surtout quand je regarde (eh oui, moi aussi) mon nectar qui à la même capacité, qui mesure 37mm sans le drip tip et qui pèse 28gr…

  6. Ah ben voilà, je suis perplexe. Ce n’est bien sûr que de la vape mais tout de même, va falloir réfléchir.

    Je ne connais pas ce type d’ato conçus en forme de dripper posé sur un tank… Le Origen est un peu dans l’idée mais ici, des pipelines d’acier amènent le liquide au coil comme chez le Taifun GS ou le Flash, si je ne mélange pas tout. Donc, ce Genius et ses cousins devraient en effet corriger le seul petit défaut que je trouve au Origen, à savoir parfois quelques ruptures d’alimentation. La présente revue est top, plaisante à lire et manipule des images qui me parlent… J’ai donc bien envie de tester cet ato…

    Sauf que… Comme le dit Sezni… J’ai fait un tour sur le site du modeur, tout y est gigantesque. Atos, mods… et prix. Franchement, je ne me vois pas avec cette tour à vaper posée sur un de mes mods.

    Mais voilà, je ne connais aucun engin de ce type, je pense qu’ils doivent envoyer le steak et vaper en mode heavy metal. Alors forcément, je voudrais bien essayer… Y’aurait pas les mêmes en plus petit, genre version nano ? Parceque tu vois, MadZMax, ma Ducati avait l’ABS, l’injection électronique et l’embrayage à bain d’huile… ;-)

    • Bonjour Nesquik, :bye:
      Le peu d’intérêt rencontré, voire l’hostilité suscitée par le Génius2 m’inspire une réflexion. La vape est universelle mais n’échappe pas pour autant aux clivages culturelles. Les allemands sont amateurs de top coil et d’alimentation par câble. Un petit tour du côté des shops .de est édifiant. A contrario, certaines grosse enseignes françaises ne proposent pas le moindre cm de câble. Moi qui suit un peu entre deux eaux, je suis fan de top coil et j’avoue équiper en câble tout ce qui permet de l’être. Du Origen au Change en passant par le Flash e Vapor, cette méthode m’a permis de résoudre tous, je dis bien tous, les problèmes d’alimentation du coton.
      J’aime tellement ça que je comptais proposer un ou deux articles sur ce sujet au Capitaine. Finalement, j’hésite beaucoup. Pour rester dans un référentiel qui semble nous rapprocher, serait-il utile d’aller parler Guzz et Ducat à un allemand qui ne jure que par les flat twin ? :unsure:

    • LO MadZMax,

      Avant la lecture de ton article, certains (dont moi) n’avaient jamais vu de montages de ce type. Il me semble donc que tu as bien fait le boulot, chacun restant libre d’adhérer peu ou prou, de juste retenir un principe ou de rejeter ce que tu as montré. Tout le monde aura cependant vu sa culture vapistique enrichie de ce Genius et de son fonctionnement.

      Il en sera de même si tu développes les montages à base de câble…

      Les pirates qui se sont exprimés représentent un petit sous-ensemble de ceux qui t’ont lu. Le Genius original est en rupture partout et qui sait, tu as peut-être provoqué un raz de marée sur le clone…

      Et puis pour finir avec une nouvelle métaphore à deux roues, un des plus gros shops d’accessoires pour la marque de Borgo Panigale est installé au pays du flat-twin ! ;-)

    • Ce qu’il y a de bien dans la vape, c’est que rien n’est absolu, et rien n’est mieux qu’autre chose. Je connais une vapoteuse, ma dulcinée, qui ne jure que par ses Protank 2, et j’ai du insister lourdement pour lui coller en plus une bague d’arrivée d’air. Elle trouve mes ato trop gros, ils font trop de vapeur, l’arrivée d’air même au mini, c’est trop pour elle.
      Toi tu aimes que ça soit alimenter par câble ce qui t’a permis de résoudre tous tes problèmes, moi sur mes Origen je n’ai absolument aucun problème d’alimentation avec le coton, je vape jusqu’à la dernière goutte.
      Ceci dit, pour pouvoir parler en connaissance de cause, j’ai essayé le câble. Comme ça ne m’a pas apporté un truc en plus, j’ai laissé tomber.
      Tout ça pour dire que je ne pense pas que ça soit un histoire de culture, mais plutôt de ce qu’on recherche. Certains sont fans d’atos composés de 41 pièces, moi quand je vois un ato composé de 5 pièces, j’ai du mal à résister.
      [mode HS/ON]concernant les motos en Allemagne, dans le top 10 des ventes de 2014 il n’y a qu’1 seule moto en flat twin (la R1200GS) et que 2 BMW. Le constructeur qui s’en tire le mieux est Yamaha avec 4 motos dans ce classement. Tout fout le camp ma pov dame :yes: [mode HS/OFF]

    • Salut Trob,
      Tu parles d’or. Les atos genre puzzle dix mille pièces (je vois bien auquel tu fais allusion) ça me gonfle aussi. Mais j’imagine que ce détail mis à part, cet excellent ato donne beaucoup de plaisir à ses propriétaires qui passent au-dessus de cette contrainte.

  7. Bon article rien à dire.
    Après je vais juste commenter l’ato en lui même.

    C’est assez rare, mais je vois pas trop l’utilité du bouzin à vrai dire.
    C’est gros, lourd, inélégant pour moi (question de point de vu), j’ai l’impression que ca fait doublon avec des matos déjà existant et bien moins cher tout en se compliquant la vie.

    Ce que j’en comprends (et vraiment laissez moi savoir si je me trompe) c’est qu’on est face à un top coil pour faire du nuage et ça je saisis pas. Je m’explique:

    J’avoue que depuis l’origen je ne jure que par ça, on a tellement de saveur, pour un montage tellement simple, avec une telle compacité que ca en est juste fantastique.
    Là je vois pas où est le plus, comparé à un bon dripper. Si j’ai un tank sur mon origen c’est car je peux le sortir et en profiter à faible puissance, en plus il est tellement discret. Quand je suis chez moi je le monte à 30-40w, si je veux plus je dégaine le dripper et m’amuse à enfumer mon appart.
    Avec le genius je vois pas l’avantage, j’ai pas envie d’avoir l’air ridicule en vadrouille en faisant péter l’airflow et les watts devant des gens incrédule se disant « c’est bon on a compris… tu vape ».

    Je sais pas si je me fais comprendre mais en gros pour moi si on a un tank c’est car on veut sortir et pas avoir de fiole.

    Je suis vraiment perplexe, si vous avez un exemple d’utilisation que vous faites avec cet ato hésitez pas. J’essaye juste de comprendre.

    • Je suis bien d’accord avec toi Pintade. Sur mon podium personnel, l’Origen est l’incontestable numéro 1 et ce Génius n’est même pas médaille de bronze.
      Ceci dit, je le trouve bien amusant et non dépourvu de qualité. Il est étanche, silencieux, polyvalent et pour celui qui veut autre chose qu’un dripper, il fait une vapeur d’enfer.
      De là à le sortir et essayer de lui faire passer un portique de sécurité dans un aéroport… Par les temps qui courent, il y a un pas que j’hésiterais à franchir. :whistle:

    • Salut Fonto, :bye:
      Normalement, les câbles sont fournis avec le Genius2. Ce n’est pas ton cas ?
      Le mien est monté en quad avec les six câbles et c’est un peu galère de le démonter rien que pour vérifier.
      Autrement, tu plonges un cure dents à la place d’un câble, tu coupes à raz et tu as la réponse.
      Dis-moi si ça répond à ta question.

  8. Salut !

    Je compte acheter une box dans les 300w de puissance, et je me demande, si je veux profiter de cette pleine puissance, suis-je obligé de prendre un dripper ou je peux me contenter de ce Genius ?? (que je trouve vraiment classe :rose: )
    Parce que la taille du plateau me semble un peu petite..
    J’étais en reconstructible en dual coil pendant un an sur un Subtank Mini, donc rien d’exceptionnel, on va dire que je suis débutant dans le reconstructible :scratch: et uniquement dans le reconstructible vu que je travaille dans une boutique de e-cig :good:

    Sachez que je vape sur une box 60w tout les jours, donc si je veux ce genre de matos, c’est juste pour m’amuser, et non pour ajouter des nuages dans la nature et déranger les autres..

    Merci d’avance !

  9. @floflo Les atos encaissant le mieux les watts se trouvent certainement parmi les drippers. Pas le délicat NarDA, bien sur mais les gros machins en 24 mm, 25 mm et plus comme les Mosé, Mason ou Magma Reborn peuvent prendre cher (80 ~ 100 w) sans trop chauffer.

  10. @nesquick Merci pour cette réponse !
    Le Mason est vraiment beau ! Et il a l’air d’etre très bien, et pas trop cher :)

    Merci !

  11. Salut
    Je ne suis pas dans le bon post , mais vu que vous parlez de shenray et que j’ai cassé le pirex de mon tf gt4 clone
    De chez shenray. ..Est ce que l’on peut commander directement sur leur site ou c’est réservé qu’aux professionnels ?

  12. Salut TOF59,

    Chez FT tu trouveras le SKU 9657063 – un lot de 5 pyrex (transparent) pour moins de 5$

    Sinon le site de Shenray a l’air ouvert aux non professionnels, le lot de 2 tanks dépolis à 5.20$

  13. Salut canard sauvage
    Oui sur FT j’ai commandé et reçu et mais ne vont pas sur celui de chez shenray…
    Ni sur leurs exemplaires d’ailleurs. …ils sont en litiges avec leurs fournisseurs pour ce problème.
    Merci bcp de m’avoir répondu.