in

J'adoreJ'adore

Le Galaxies Squonk MTL RDTA

Vapefly propose toute une gamme d’atomiseurs MTL nommés Galaxies.
Celui ci est à la fois un dripper, un squonker et un RDAT, ou un Tank top coil, c’est comme on veut. Le principal, c’est qu’il marche bien, qu’il fournit de la vapeur et des saveurs à gogo pour une vape relativement pépère en inhalation indirecte.

Spéciale dédicace à Kanti, qui ayant découvert il y a peu que les fabricants savaient maintenant faire des atos qui ne fuient (presque) pas, cherche un successeur à son Nectar, atomiseur antique que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.

C’est un assez petit atomiseur, au standard 22 mm, il est donc utilisable sur un tube méca classique.
Il s’agit donc d’un RDTA, qui peut être utilisé avec sa réserve de 2 ml, suffisante pour du MTL. Mais il peut aussi être utilisé en BF, avec 6 ou 8 ml de réserve en plus : le squonk remplit le réservoir.

Il est livré dans une boite blanche, accompagné de tout le nécessaire.

Il est composé de 4 pièces principales : le plateau avec sa connexion 510, le réservoir qui se visse sur le 510, et une cloche qui se clipse sur le plateau. Le drip tip est givré, et un pin BF est fourni.

La cloche est en dôme, et comporte un petit renflement qui retient les écoulements de liquide si on tient l’atomiseur à l’envers.

Ce plateau montre la somme d’expérience réunie par les concepteurs de ce Galaxies : tous les détails sont pensés, aucun n’est oublié.
Les trous pour le passage des mèches sont visibles, mais aussi un petit trou en haut à droite, pour laisser passez l’air quand on remplit le réservoir.
L’arrivée d’air est située sous le coil, elle est fine puisque c’est un ato MTL.

Un tube évasé permet de remplir le réservoir par le haut avec des fioles classiques (avec une pipette, ça marche mal).
Les deux posts sont faciles à utiliser, et nous remarquons 2 vis supplémentaires au milieu de chaque plot.

Ces vis libèrent plus ou moins, en les dévissant, deux arrivées d’air additionnelles, par les côtés. Je les ouvre à moitié, pour avoir un tirage moins serré, à la limite de l’inhalation directe (très restreinte). J’aime bien ce tirage, qui me permet de vaper à la fois en direct ou en indirect selon le moment.
Sur le bord du plateau, 2 encoches servent de guide lors de la pose du coil.

Le montage ne pose pas de problème…

… non plus que la pose du coton.

Je laisse les mèches descendre dans le réservoir, on peut aussi les couper à ras, c’est égal.

L’air flow est à la fois simple et malin : il y a un trou de chaque côté du plateau, et 3 trous de tailles différentes de chaque côté de la cloche.
Le gros trou n’augmente le flux, par rapport à celui du milieu, que si les arrivées d’air latérales sont ouvertes sur le plateau.

De l’autre côté de la cloche, il y a en fait 2 fois 3 trous : ceux qui correspondent à l’autre côté à droite. En sélectionnant les trous de gauche, on ferme ceux de l’autre côté. Simple, facile et malin, surtout qu’il y a une butée de chaque côté.

Les ailettes, sur le haut de la cloche, servent à refroidir l’atomiseur, qui effectivement ne chauffe pas trop, même en enchaînant les barres.

La vape de ce RDTA est très bonne : la restitution des saveurs est assez précise et soutenue, quel que soit le type de liquide. C’est assez rare je trouve, et ça vient en particulier du fait que cet ato sait faire de la vapeur tiède froide, ou plus chaude si on monte un peu la puissance, il s’adapte donc aussi bien à un liquide frais qu’à un gros gourmand plein de vanille crémeuse.
C’est une vape de bon dripper MTL.

Le volume de vapeur reste raisonnable, mais il n’est pas ridicule, et le hit est soutenu, sans être agressif, même avec des liquides fortement dosés.

Bref, c’est un très bon atomiseur, bien conçu, pratique, fiable (il ne fuit pas si on ne monte pas dans un grand huit), qui produit une vape agréable en inhalation directe, et qui respecte les nuances des liquides complexes.

Votez pour cet article

3 points
Référent

Ecrit par jib

Jib : nommé 1er maitre par le Capitaine. |
Vape libre et apaisée pour tous !
| carnetsdevape.wordpress.com

22 Comments

Laisser un commentaire
      • Moins convaincu par le Zeta. ;-)
        Par contre ce galaxies MTL RDTA est vraiment sympa. En mode squonk, il est super cool! Les saveurs sont bel et bien là!!! Les vis pour les airflow supplémentaires sont effectivement fermées chez moi, c’est trop aérien sinon. Le volume de vapeur est correct. Ce RDTA est parfaitement fini et a un design des plus sympathique. :yahoo:
        Avec la résistance fournie, c’est un veau sur la box méca Recurve. Avec une résistance maison à 0,5 ohm, il a une pêche d’enfer (peut-être même un peu trop). J’essaie un montage entre les deux demain. :wacko:
        Pour l’instant, c’est un régal cet engin!!! :good:

    • Mais quel poète !
      Attention tout de même, le voyage dans les Galaxies amène parfois à l’errance.
      VapeFly est une marque à suivre, en particulier si on aime la vape MTL, mais il y a au moins un modèle à éviter : Le MTL RTA.
      Il est bien, et il vape bien aussi, mais ils ont craqué sur le réglage d’air flow, constitué de deux minuscules cylindres rotatifs, qui tournent si on les effleure. Impossible de garder un réglage. C’est l’enfer au quotidien.

  1. J’en ai pris un pour monter sur une Dripbox 160 que l’on m’a gentiment offert.
    Avec un des coils d’origine détecté à 0.85 ohms, coton puff long jusqu’à mi-cuve,
    les saveurs et la vapeur sont présentes dès 14 watts ! le BF fonctionne parfaitement.
    Airflow 2 trous du milieu et vis desserrées d’un tour pour un mtl un peu ouvert.
    Par contre les pattes du coil sont pénibles à couper avec mon coupe-ongles habituel, ça coince…

    Je dois encore progresser sur le dosage du coton je pense, les saveurs sont un peu étouffées,
    le côté sucré des liquides ressort beaucoup je trouve.
    Mais quel plaisir d’avoir une telle contenance en mode squonk sur un ato bien foutu et au rendu
    plus que correct.
    Ma seule alternative au niveau contenance est ma Nebox de 10ml en RBA, les saveurs, euh, c’est pas comparable.

    Je vais sans doute me prendre une autre box BF électro (une Desire Cut 108 ?) mais en mono accu pour pouvoir transporter le tout plus facilement que la Dripbox, en espérant que ce soit sans fuite !

    Une très belle découverte ce RDTA. J’avais le Nicolas déjà chez Vapefly, ainsi que le Fantasy Mini, tous leurs produits ont l’air bien pensés et bien fabriqués pour un prix modique.

    • Sur ce genre d’ato, les pailles de mesh remplacent avantageusement le coton…
      Deux bandelettes roulées en cylindres dans les wick-holes coupées juste au-dessus du plateau, tu n’as plus qu’a passer un bout de coton dans le coil et mettre ses extrémités en contact avec le mesh.
      Après le montage, les pailles ne bougent plus, leur capillarité est extra et il n’y a plus besoin de démonter l’ato pour changer de coton. Tout bénef !
      Niveau box BF électro, tu as vu la Dovpo Topside ? Terrible ! :yes:
      En fouinant un peu, on la trouve pour pas trop cher un peu plus à l’Est.

  2. J’ai craqué pour la Desire Cut trouvée à vil prix sur 3avape (ou 3fvape je sais plus je confonds toujours).
    Le mesh, peut être un jour…pour le moment je me satisfais du coton !
    J’ai poussé un peu les watts à 17, c’est nettement mieux.
    Le coil d’origine ne m’a pas l’air fantastique, je le changerai pour un coil espacé en SS qui devrait mieux me convenir.
    Merci pour tes conseil et bonne vape !

  3. Très Agréable revue JIB :good: Mais C’est qu’il va finir par me faire revenir sur du MTL.. :mail: Nan ça je pense pas.. :bye: La Vape a cela de Genial, je tourne actuellement & simultanément en Mesh RDTA BF( Nextera), en Mesh 2xCoil (Origen MkIi) sur PP2, en Squape E ( Res0.9) , en BF RDA ARTHA ( Advken) 0,22 sur Meca….. B-) B-)
    Donc pourquoi pas poursuivre ce grand écart en rejoignant cette nvelle Galaxie :unsure:

Laisser un commentaire

Revue WASP Nano RDTA par Oumier

Il Vaporificio… Évaporation et renaissance