DanyVape le navire des pirates de la vape

La revue du dripper Indestructible proposée par Till ici en une belle matinée hivernale m’ayant donné envie de m’attarder quelques instants à l’étal virtuel de la boutique en ligne UnicornVape si chère à certains matelots du Navire, je ne tardais pas à y repérer un chouette petit RDA sorti comme le Indestructible de l’imagination du désormais célèbre designer JayBo. Bien que déjà équipé d’un clone Derringer de conception voisine, je n’ai pas résisté bien longtemps à l’ajout de ce Bambino au panier sous le regard presque indifférent de Porky (le cochon-tirelire), rasséréné par un prix plus que raisonnable situé en-dessous de 20 euros.

01 - dimensionsL’intérêt de ce genre de matériel réside à mon avis plus dans des considérations esthétiques que dans la recherche de performance. Un mini dripper de ce type affichant 22,5 mm de hauteur participe en effet heureusement à l’élaboration de setups compacts, monté sur une petite box ou un mod mécanique à connexion hybride. Rien n’empêche cependant de le confier à des sources d’alimentation électrique plus traditionnelles !

L’anatomie du Bambino

Le Bambino se compose de trois pièces principales, usinées par Wismec en acier “stainless” de grade 303. Cette qualité de métal n’est certes pas la meilleure que l’on puisse espérer pour un atomiseur mais offrira certainement le minimum sanitaire requis pour un prix restant attractif. Nous trouvons ainsi de gauche à droite la base de l’atomiseur, le cylindre constituant la chambre de vaporisation et le drip-top.

02 - pieces

Ces trois pièces se révèlent de bonne facture, rien ne coupe ni ne dépasse. Elles s’assemblent et se désassemblent sans difficulté par emboîtage, maintenues par des joints toriques. Le Bambino ne comporte pas de filetages, là réside peut-être une des justifications de son prix.

La base

La paroi de la base du Bambino présente deux décrochements diamétralement opposés situés en face de l’emplacement des coils, participant au système d’air-flow un peu particulier de l’atomiseur. Les pôles négatifs sont taillés dans la masse, le pôle positif isolé par une pièce de peek est maintenu par la vis de contact. La cuve, de profondeur respectable compte-tenu des dimensions réduites de l’atomiseur permettra une bonne autonomie de vape.

Vous aimerez surement :  Richelieu par Volute Modz, le prix d'excellence

03 - base_1

Le serrage du résistif est assuré par deux vis à large tête au niveau des pôles négatifs et par deux très petites vis de type “allen” au niveau du pôle positif. Aucun outil n’étant fourni avec le Bambino, il appartiendra à chacun de se débrouiller pour dégoter la clé en 1,2 mm idoine avant d’envisager un premier montage. On dira ce que l’on voudra, Hcigar ou Tobeco nous laissent rarement dans une pareille mouise lorsque l’on choisit un de leurs produits.

04 - base_2

La base vue de profil par cette chouette photo d’origine Wismec montre l’étrange désign du pôle positif, d’ailleurs comparable à celui du Indestructible. Lors d’un montage, la patte négative du coil sera maintenu classiquement par une grosse vis à tête plate tandis que la patte positive devra être placée sous une des deux vis “allen” pour s’en trouver bloquée par vissage de cette dernière.

05 - base_3

On imagine assez aisément qu’une patte de coil logée dans la fenêtre du plot positif ne pourra voir sa consoeur négative confiée à la vis la plus proche, l’écartement réduit des deux plots risquant de déporter la bobine contre la paroi de la chambre. Il convient donc de réaliser un épaulement sur la patte du coil destinée au contact négatif afin de centrer la bobine au dessus de la cuve.

06 - base_4

En retournant la base, on découvre la vis de contact assurant la fixation du plot positif et donc non réglable mais cependant suffisemment saillante pour envisager une connection hybride à un mod. Un malheureux effet de lumière survenu lors de la prise de photo empêche de distinguer la belle couleur or de cette vis.

Vous aimerez surement :  Taifun GS II 1:1 (clone)

La chambre

07 - chamber

La chambre de vaporisation se présente comme un anneau d’acier percé de deux groupes de trois trous assurant la circulation de l’air. Cette configuration figée destine le Bambino préférentiellement aux montages en double coil, rien n’étant prévu pour aveugler un des deux groupes d’orifices.

Le drip-top

08 - drip_top

Le drip-top est usiné en dôme pour une restitution optimale des saveurs. Comme on le constate sur la photo, quelques traces de passage d’outil y subsistent, sans doute facilement effaçable par un polissage de finition. Le site Wismec parle d’effet vortex quelque part dans ce dôme, je vous laisserai le soin d’approfondir la question, n’y ayant pour ma part rien compris.

Le montage du Bambino

09 - with_chamber

La seule précaution à prendre lors du montage du Bambino est de placer les orifices d’air-flow de la chambre en face des décrochements pratiqués au niveau des parois de la cuve. Un réglage de flux est possible en positionnant la chambre de façon à sortir un ou deux orifice de l’espace créé par les dits décrochements.

10 - with_chamber_2

Comme le montre la vue d’intérieur de la chambre, les décrochements de la base permettent la circulation de l’air par les orifices de la chambre sans gréver la contenance de la cuve. J’imagine que ce dispositif révèle la patte de JayBo sur la conception de cet atomiseur, le Bambino s’en trouvant doté d’une réserve de liquide confortable malgré ses petites dimensions.

11 - with_drip_top

Le placement du drip-top termine le montage du Bambino en rappelant le nom de son concepteur et celui de son fabricant. A noter que l’orifice supérieur de ce drip-top est au diamètre standard pour accueillir une prolongation par drip-tip et éviter le contact direct du métal.

Vous aimerez surement :  Kit Aura Mini pour débuter

En complément de mes merveilleuses photos, je ne puis résister au plaisir d’ajouter celles de la présentation du produit par Wismec, montrant différentes facettes d’une esthétique plutôt réussie, en tous cas à mon goût !

12 - the_look

L’utilisation du Bambino

Comme dit plus haut, le Bambino s’accordera au mieux avec des setups compacts. Le voici donc sur un 4nine en configuration 18650, un peu plus petit qu’un célèbre flacon bleu de 30 ml :

13 - 18650

Et sur le même 4nine, cette fois en configuration 18350 :

14 - 18350

Au niveau du montage, le Bambino semble taillé pour des double coils que l’on évitera de descendre trop bas en résistance de façon à ne pas transformer notre petit dripper en four brûlant. Je l’ai pour ma part doté de deux bobines de Kanthal 0.4 en 2 mm de diamètre sur six spires donnant une résistance résultante de 0,4 ohm.

Ainsi équipé, le Bambino produit une vape parfaitement satisfaisante, dense et goûteuse à souhaits. La contenance de la cuve lui confère une belle autonomie pour ses dimensions réduites et sa simplicité d’usage en font un compagnon léger et efficace tout au long de la journée.

Le seul bémol viendrait de la relative difficulté à produire des bobines résistives adaptées à son étrange pôle positif, facilement surmontée par un peu de patience et de pratique. Un prix inférieur à 20 euros pour un dripper original plutôt bien fini et efficace mérite un petit effort…

Bonne vape à toutes et tous en Bambino RDA !

Share.

About Author

Fonction sur le navire : Gabier promu Lieutenant de vaisseau - Nesquick, dans la vape depuis 2013, intéressé par la découverte de ce nouveau monde de saveurs et de techniques... Bonne vape à tous !

17 commentaires

  1. Trob - Rang : Saphir Le

    Super revue et ato bien sympa :good:
    Le système d’entrée d’air est vraiment bien pensé car je pense, mais tu pourras nous le confirmer, qu’il ne doit pas avoir de projection de liquide par les airholes qui sont “protégés” par la cuve, et vu qu’il y a un espace entre les airholes et la cuve, cela doit surement empêcher également le liquide de passer par là.

    0
    • Nesquick - Rang : Diamant Le

      Yo, le système est ingénieux et évite les projections.

      C’est important de le souligner car son “grand frère” le Indestructible du même JayBo n’a pas ce genre de système et projette parfois des gouttelettes bien brûlantes vers l’extérieur… La peau du menton n’aime pas…

      0
    • Nesquick - Rang : Diamant Le

      Si on ne fait pas d’épaulement dans la patte “négative” du coil, la bobine se trouve déportée vers la paroi de la cuve et il devient alors difficile de passer la mèche.

      C’est peut-être pour ça…

      Ou alors le gars tapisse le fond de cuve avec un des côtés de la mèche pour fixer le liquide…

      0
      • MadZMax - Rang : Rubis Le

        De toute façon, UnicornVape est sur ma liste noire. 14€ de frais de port pour la Belgique, c’est plus que dissuasif, c’est carrément rédhibitoire.
        Et toujours la même lancinante question : comment se fait-il que certaines enseignes arrivent à m’expédier du matos pour plus ou moins 4€ et que d’autres n’y arrivent pas.
        Ou bien il y a une explication ou bien ils n’en n’ont tout simplement rien à caler de ce qui se passe hors hexagone. Dans ce cas, qu’ils disent franchement ne travailler qu’avec la France métropolitaine. Ce serait plus clair.
        Mad pas content. :-(

        0
      • Le Capitaine - Rang : Diamant Le

        Oui ça calme!
        Si tu es pas loin de la frontière tu peux te faire livrer chez un pote en France sinon tu es marron.
        On a tendance à oublier que tu n es pas en France enfin moi. La Belgique je ne connais qu’une boîte dans les champs près de Lille mais je sais pas si elle existe encore …

        0
  2. Nesquick - Rang : Diamant Le

    On s’en sort mieux avec les shops qui adaptent le type de colis à la commande. En France métro, la lettre max suffisante pour un ato ou quelques fioles coûte 1,50€. Au-delà, c’est le colissimo à 4 ou 6€ sans que je ne comprenne vraiment pourquoi c’est parfois 4 (3,90) et parfois 6 (5,90). Certains shops ne font que du colissimo quelque soit la commande. D’autres facturent systématiquement un colissimo et envoient les petites commandes en lettre max, se mettant quelques euros dans la fouille au passage.

    Le collisimo international coûte le double du national, donc autour de 8 ou de 12€. Je ne sais pas s’il y a des alternatives à cette formule genre une lettre max internationale…

    0
  3. Sezni - Rang : Emeraude Le

    @MadZ

    Essaie de les contacter
    Si tu veux vraiment un produit de chez eux , je pense que tu pourras t’arranger avec eux .
    À chaque fois que j’ai eu une question ils ont répondu direct .
    Si tu veux leur numéro tu peux demander à Dany

    0
    • MadZMax - Rang : Rubis Le

      Salut Sezni,
      En fait, j’ai envoyé un mail avant hier. Sébastien m’a très gentiment répondu et expliqué qu’ils sont sur le point de conclure un accord avec La Poste qui rendra les livraisons au delà de l’hexagone plus abordables. Il m’a également expliqué que les tarifs dépendent des volumes d’envoi, ce qui fait que les grosses enseignes peuvent proposer des frais de port plus concurrentiels que les petites. Je continuerai donc à visiter ce site bien sympathique.

      0
    • Nesquick - Rang : Diamant Le

      En effet, il y a eu une première version avec un pôle positif cylindrique traditionnel. Celle-ci reprend le plot en “T” du Indestructible, peut-être un peu plus pratique pour les montages en double coil. :scratch:

      0

Réponse à l’article

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 
Scroll Up