in

J'adoreJ'adore

Latakia Wars : La Guerre des Macérats…

J’ai commandé quelques macérats de Latakia dont j’aimerais discuter avec vous, ici même, sur le pont du navire.

En réalité, j’ai trois macérats de tabac (Extra Cyprus Latakia par La Tabatière ; Pure Latakia par Azhad’s Elixirs ; Assolo di Latakia par La Tabaccheria) et un extrait de tabac (Latakia par La Tabaccheria).

En ce qui concerne les conditions du test, ils ont tous été dilués à 10% et sont nicotinés à hauteur de 3 mg/ml.

Je les ai goûtés sur un Armadillo RDA de chez Oumier boosté par un Mage Mech V2.0 de chez CoilArt. Mes impressions ont été confirmées par un Nectar Tank de chez George Pastèque monté sur une Mechman 228W de chez Rincoe, ainsi que par un Faris RDTA de chez Wotofo conduit par le même Mage Mech susnommé. Je les ai enfin passés au révélateur d’un sosie de L’Hypersonic vissé sur la Mechman.

Les descriptions / dégustations :

Les descriptions des concentrés étudiés ici proviennent toutes du site internet d’une boutique en ligne française : https://www.vapodistri.com/fr/, sur lequel ils ont été achetés avec mes propres deniers. Je cite seulement la source. Cette revue n’est en aucun cas sponsorisée par le site cité précédemment et les opinions exprimées ici doivent être considérées comme propres à leur auteur. Ça fait classe, non ?

Concentré Extra Cyprus Latakia – La Tabatière.

– La description :

Classic Latakia séché au feu, provenant de l’île de Chypre. Extra corsé, extra aromatique et légèrement fumé ! En effet, ce produit est fumé avec différentes qualités de bois et d’herbes aromatiques. Arômes naturels macérés selon une technique tenue secrète, permettant de maintenir les qualités aromatiques des plantes et de les sublimer.

Temps de steep conseillé : au moins 36 heures.

Dilution préconisée : 10%.

– La dégustation :

Très doux et, en effet, légèrement fumé après trois mois de repos. Plus il steepe, moins il est fumé. Plus il steepe, moins il est puisant. Une légère touche florale apparaît même et se renforce avec le temps. Bon goût de tabac corsé quand même, mais plutôt en douceur.

Les cinq concentrés La Tabatière m’ont permis de m’initier aux macérats et d’en repérer les variétés dans les mélanges. Ils sont tous bons et doux. Ils sont, à mon sens, parfait pour apprivoiser ces nouvelles saveurs car moins brutaux et plus légers que les autres. Ils n’en sont pas moins délicieux.

Le seul petit problème est leur prix. Au début de la macérat-mania, je n’avais pas le choix, ils étaient les seuls tabacs de la sorte disponibles en France. Les Azhad’s sont rapidement arrivés… et au même prix. Et là, ce n’est plus la même danse. Il faut bien l’avouer, il n’y a pas photo !

Arôme concentré Pure Latakia par Azhad’s Elixirs.

– La description :

Un Latakia de haute qualité, ce tabac a une saveur fumée et cuivrée. Il est souvent associé à d’autres tabacs doux comme le Cavendish et le Virginia, mais aussi avec des variétés plus sèches comme le Burley. Il est principalement utilisé pour son côté fumé dans les mixtures.

Temps de steep conseillé : un temps de steep de 3 mois est nécessaire, mais votre patience sera nettement récompensée!

Taux de dilution recommandé : 10%.

– La dégustation :

Fumé, boisé et note florale en fin de bouffée. Costaud et doux à la fois. Lourd mais raffiné et très travaillé, la signature des Azhad’s Elixirs. Plus fumé que le La Tabatière et le macérat La Tabaccheria mais si doux. Ça sent le feu. Ça sent bon le feu. Il est bien puissant mais tellement délicat en même temps…

Le steep fait également baisser quelque peu la puissance de la mixture et renforce la sensation de vapoter des plantes et autres fleurs en arrière goût avec un petit côté miel, à trois mois de steep.

Je sens que c’est beaucoup plus travaillé que le précédent. Il y a le petit truc en plus, comme dans tous les concentrés de la marque italienne. C’est une merveille, comme à chaque fois avec ses élixirs.

Macérat de tabac Assolo di Latakia par La Tabaccheria.

– La description :

Le Latakia est un tabac qui appartient à la famille des “Fire Cured” (préparé par le feu). Ce procédé donne des saveurs fumées, boisées, avec un bouquet aromatique plus prononcé que les autres tabacs. Il est utilisé dans la plupart des mélanges à pipe, pour garantir un goût intense.

Temps de steep conseillé : 36h.

Taux de dilution conseillé : 10%.

– La dégustation :

Il est doux et fumé. Pas agressif pour un sou. Il finit sur une note très légèrement sucrée, mais un peu moins que le Latakia Azhad’s. À trois mois d’âge, le La Tabaccheria tire vers le Virginia car j’y ressens un petit goût de cassonade et un super léger goût de paille, alors que l’autre est plus mielleux.

L’Assolo di Latakia est donc un poil moins fin que le Pure Latakia, un peu plus dans le dur, mais également un peu plus léger en goût en même temps. C’est moins travaillé et plus brut de pomme si vous voulez. Il procure aussi un peu moins de hit que le Azhad’s mais n’en est pas moins exquis pour autant. Tout dépend de ce que vous recherchez !

Extrait de tabac Latakia par La Tabaccheria.

– La description :

Le Latakia appartient à la famille des tabac traités par le feu. Il est fumé avec différents bois et herbes aromatiques, ce qui donne à ce dernier un bouquet aromatique plus puissant que tous les autres.
Il est utilisé dans presque tous les mélanges pour pipes. L’extrait de Latakia sera un compagnon de choix pour les vapoteurs les plus exigeants, qui recherchent un goût réellement unique.

Temps de steep conseillé : peut être vapé immédiatement après le mélange ; nous conseillons cependant un temps de steep de 36h pour que les arômes s’ouvrent.

Taux de dilution conseillé : de 5 à 10%.

– La dégustation :

Surpuissant et super costaud. C’est une bonne vieille Gitane sans filtre en meilleur bien entendu, mais en aussi costaud. Ça débouche les écoutilles. Cet extrait est un peu adouci quand même par un petit côté sucré ; mais juste un peu. Je suis face à un tueur de papilles là. Après lui, plus rien! Plus de goût pendant un moment… Je suis anesthésié.

Profitez-en alors pour vaper vos jus râtés ou moins bons que vos macérats, c’est le moment ou jamais. Il est noir comme du pétrole et ça j’aime! Chez La Tabaccheria, comme pour les Hell’s Mixtures notamment, on laisse la finesse et la douceur à son concurrent et on met le paquet sur la puissance, l’agressivité et la pêche (mais pas à la ligne, la pêche aux gros plutôt). C’est plus que jamais vrai avec cet extrait de tabac Latakia. Ça décoiffe et ça ne perd pas une once de gouache avec le temps. Les autres, si on veut du lourd, on les vape de suite. Après, le côté fumé s’estompe avec le temps qui passe.

Lui, on peut le garder autant de temps qu’on le veut… C’est la puissance à l’état sauvage!

Le comparatif…

  • La couleur :

Du plus foncé au plus clair : l’extrait La Tabaccheria ; le macérat Azhad’s ; le macérat La Tabatière ; le macérat La Tabaccheria.

  • L’odeur :

Du plus odorant au moins odorant : l’extrait La Tabaccheria ; le macérat Azhad’s ; le macérat La Tabaccheria ; le macérat La Tabatière.

  • Les prix (pour 10 ml de concentré) :

Du moins cher au plus cher : le macérat La Tabatière : 6,90 € ; le macérat Azhad’s : 6,90 € ; le macérat La Tabaccheria : 7,90 € ; l’extrait La Tabaccheria : 7,90 €.

  • Le goût :

Du goût le plus puissant au goût le plus doux : l’extrait La Tabaccheria ; le macérat Azhad’s ; le macérat La Tabaccheria ; le macérat La Tabatière.

  • Les saveurs :

Du plus savoureux au moins savoureux : le macérat Azhad’s ; l’extrait La Tabaccheria ; le macérat La Tabatière ; le macérat La Tabaccheria.

  • Mon interprétation finale :

L’extrait de tabac La Tabacheria est ultra fumé et surpuissant, tout en étant très très très légèrement sucré.

Le macérat La Tabatière est fumé et au goût floral.

Le macérat La Tabaccheria est fumé et légèrement sucré.

Le macérat Azhad’s est bien fumé, légèrement sucré et avec une touche florale.

  • Le verdict :

Mon préféré, et donc le grand vainqueur de la Guerre des Macérats, est le Pure Latakia par Azhad’s Elixirs pour son équilibre et sa justesse technique. Je reconnais immédiatement la touche Azhad’s et j’adore ça. Le plus costaud est l’Extrait de tabac Latakia par La Tabaccheria pour sa force pure inégalable. Je reconnais immédiatement la touche La Tabacherria et j’apprécie ça. Les plus doux et calmes sont l’Extra Cyprus Latakia par La Tabatière et l’Assolo di Latakia par La Tabaccheria. Je répète, tout dépend de ce dont vous avez besoin, ils sont tous excellentissimes dans leurs genres.

Après, un nouveau venu est à goûter de toute urgence : le Concentré EnjoySvapo – Extraits de Tabac 20ml – Cyprus Latakia. Pour 11,90 €, il pourrait bien mettre tout le monde d’accord… Mais quid de son rapport qualité-prix? Et qu’en est-il du V by Black Note – Arôme Latakia, que j’aimerais vraiment vaper un de ces quatre?

Il m’en reste donc encore à tester! Et vous, vous avez goûté lequel ou lesquels? Quels sont alors vos ressentis?

Pour finir en beauté, voilà ce que m’inspire cette revue sur quelques concentrés de Latakia :

Soutenez cet article

Amiral

Ecrit par Kanti

Petit vapoteur anonyme depuis 2015, toujours prêt à partir à l'aventure et à découvrir de nouvelles choses. Passionné par la vape, je veux tester en permanence de nouveaux matériels et trouver de nouvelles saveurs, pour faire partager mes découvertes, raconter mes voyages et découvrir des trésors! Bonne vape les pirates!!!

105 Comments

Laisser un commentaire
  1. C’est la fin de semaine, les matelots sont fatigués par ces longuuues journées de labeur, c’est normal qu’ils ne réagissent pas comme d’habitude…
    Debut de WE c’est normal, ça ira mieux dimanche :whistle:
    Bref, il faut bien un article de fin de semaine, même si les articles de début de semaine sont plus mollassons, mais bien mieux que ceux du milieu de semaine.
    J’étais justement en train d’en parler avec ma femme, qui me disait…

  2. Comme au O’Paris, quand y’a du rugby à la télé, c’est la grouille.
    Excellente idée que cet hommage au Latakia, la star des macérats ! Évidemment, je ne peux qu’adhérer aux propos élogieux de l’article, étant nettement fan de cette variété de tabac autant plébiscité par les vapotos que par les brûleurs de feuilles.
    J’avais d’ailleurs été tenté par des sites proposant du Latakia en feuilles à l’époque des Il Vaporificio mais bon… Après réflexion, je me suis abstenu !
    Les Black Note sont à mon avis au top des macérats mais ils représentent la vision d’un assembleur à laquelle on est pas obligé d’adhérer. Leur Latakia est fin, goûteux, parfaitement équilibré mais un autre artiste aurait pu choisir de laisser les plants fumer une semaine de plus pour assombrir leur saveur de feu.
    Pour ma part, même si les ultra-raffinés Black Note caracolent en tête de mes préférences, j’apprécie beaucoup le Assolo et plus encore les mélanges plus “rustiques” tels les Hell’s Mixtures où le Latakia est roi !

    • Je goûterai le Black Note!
      J’aime bien la finesse des Azhad’s quand même. Les La Tabaccheria sont plus rustiques, c’est le bon mot. Je me régale avec les trois Hell’s quand même!
      Sinon, l’extrait de tabac Latakia EnjoySvapo évoqué à la fin du texte est à 5,90€ les 20 ml de concentré en promo depuis ce soir chez mon fournisseur de macérats…

      • Les Black Note sont un peu les Five Pawn des macérats… Goût hyper-précis, finesse du liquide en bouche, la classe !
        Mais encore une fois, on peut préférer le charme et la complexité d’un mélange genre Baffometto.
        J’ai goûté plusieurs Azhad’s, son RY4 tourne en boucle en ce moment. Le gars a du talent, une truffe exceptionnelle pour allier les saveurs mais il s’inscrit à mon avis dans une démarche commerciale, une volonté de plaire que n’ont pas les ascètes de chez Black Note mais au-delà de ces considérations faut pas se voiler la face : 1000, Notturno Inglese, Sobranie et bien d’autres font mouche, définitivement.

      • Je le sentais comme ça aussi le Senior Azhad. C’est pour cette raison que j’ai voulu goûté son Latakia. Et même dans cet arôme pur, je détecte immédiatement sa signature. Et, ça marche sur moi, la magie opère et j’adore…

  3. Alors moi, ce qui m’interpelle, c’est qu’on puisse aimer les macerats et…les liquides gourmands….
    Comme Nes ici présent par exemple ;-)
    Vos macérats sont du pur tabac, j’en ai gouté, suis pas fou….
    Un gout de tabac, et surtout de cendre dans la bouche, bizarre pour des gars qu’on arretés la clope depuis belle lurette :whistle:
    Oui, car ces jus là sont vapés par des vieux de la vieille, ceux qui n’ont plus touché une clope ou un cigare depuis des lustres et qui ont maintenant un palais de bébé…
    Vous les trouverez pas chez Clopinette ces jus là, faut aller les chercher ces jus là!
    Faut aimer la feuille brute, le gout amer, la cendre.
    Faut être un vrai Fumeur ;-)

    • L’addiction au tabac n’est pas forcément liée au goût, les additifs et autres substances chelou qu’insère Big Tobacco dans les clopes font le boulot. Du coup, on peut se retrouver fumeur sans particulièrement aimer le goût du tabac.
      Ce n’était pas mon cas, je crois que j’aimais ça. En essayant de me documenter sur le tabac pour les tests des Il Vaporificio, Azhad’s ou Black Note, je suis tombé sur des blogs de passionnés recherchant la recette des Marlboro, Camel, Rothmans ou Dunhill comme nous avons recherché celle des Mother Milk, Snake Oil ou Grumpy’s Hooch. Les gars s’échangent des dosages de Burley, de Virginia ou de Kentucky et franchement, seule la crainte de replonger m’a empêché d’y aller.
      Ce genre de terrain est fertile pour les macérats, voilà pourquoi mon Hypersonic ne désemplit plus !
      Le truc rigolo, le paradoxe que tu soulignes, c’est que ces saveurs âpres de plantes macérées me rendent gourmand de fruits ou de vanille mais je crois désormais que j’aurai un ato rempli de goût tabac à portée de main jusqu’au jour où j’arrêterai la vape !

    • Ben à part les “Fired Cured” comme le Latakia par exemple, je ne trouve pas que les macérats aient goût de cendres.
      Pour ceux que j’ai testés, c’est même plutôt tout l’inverse ! On sent le végétal, avec toutes les différences de goût et de nuances offertes par chaque variété. Pour moi c’est une vraie découverte, et d’une richesse que je n’aurais jamais soupçonnée quand je fumais des clopes.
      Le petit coté amer sucré du Virginia, le coté presque gourmand du Black Cavendish, l’attaque florale du Périque….
      Rien à voir avec ces saloperies de tueuses ! C’est même tout l’inverse je trouve : avec les macérats, on est dans la dégustation. :-)

      • Tu as entièrement raison. Je parlais de la cendre pour la Latakia. J’apprécie de retrouver ce goût sous une autre forme. Pour les autres variétés, on vape effectivement du végétal et ça, c’est nouveau. Ces goûts inédits sont très intéressants à découvrir. C’est un nouveau monde à explorer et à conquérir. Une mission faite pour des pirates…

      • Ce qui est cool aussi (mais qui peut aussi avoir son revers de médaille), c’est que de plus en plus de maisons se mettent au macérat. Chacune, avec sa vision propre. Ce qui fait qu’on n’est pas prêts de se lasser, à mon avis. :-)

  4. Justement, tu as le bon goût de la fumée, de la cendre et même du cendrier parfois, sans les inconvénients ; et même en meilleur!

    C’est une autre façon de consommer du vrai tabac. Je n’ai plus du tout envie de refumer depuis que je m’envoie du Notturno par litre, à part peut-être un bon cubain (mais je vais me retenir). Si tu vapes du macérat, tu n’auras plus jamais envie de fumer du foin, non?

  5. Elle est géniale ta revue, Kanti ! :good:
    Étant relativement novice niveau macérats et en tant qu’ex clopeur de Camel, je me suis dans un premier temps naturellement orienté sur les tabacs plutôt blonds, en commençant par la gamme “Pure” de Azhad’s : Virginia, Burley, Turkish, Black Cavendish. Parfait pour la mise en bouche.
    Puis un jour, il y eut le Pure Latakia. Et là, j’ai pas du tout aimé ! Du genre à limite rendre mon repas. D’ailleurs, le flacon préparé est encore en train de stepper dans le placard. :-)

    Mais aujourd’hui, je sens bien que mon palais s’est un peu familiarisé à toutes ces nouvelles saveurs, et que plus ça va, plus je m’oriente vers le foncé. Les Hell’s ont été un tournant. :yes:
    Depuis ces mixtures, sans dire que je raffole du Latakia, je dois bien reconnaître que je n’appréhende plus vraiment de m’orienter vers des concentrés à base de latakia, que je prenais vraiment soin d’éviter au début.
    Du coup, ça ouvre un vaste champ d’explorations gustatives pour la suite, et c’est plutôt du genre à me réjouir. :yes:

    Je suis assez surpris de voir que ton champion du Latakia soit le Azhad’s, j’aurais plus cru à l’extrait de la Tabaccheria.
    Pour moi qui adore les mono-saveurs, les extraits sont comme des cadeaux tombés du ciel, de par la puissance qu’ils dégagent. Les extraits de Black Cavendish et Virginia sont de vraies tueries, très très différentes des macérats Azhad’s. Alors je vais attendre encore un peu pour tester l’extrait de latakia, mais un jour ou l’autre, il y passera, c’est certain. B-)

      • Céti pas choupinet…?!!?
        La sensibilité de ta part féminine, combléee grâce à la douceur et la délicatesse du Mech Mage stacked et de l’Armadillo … !!!! :whistle: :whistle:

        Oui, c’est vrai qu’un Azhad’s, on le reconnait tout de suite, avec un peu d’habitude. :yes:
        Ils ont touvé “un goût”, une identité, comme le Nutella ou le McDo.

        Dernièrement chez eux, j’ai pris le Pure Oriental, et je l’adore !! Peut-être même un peu plus que le Pure Black Cavendish, qui est déjà très très bon.

      • Dis moi en plus sur ce petit Oriental s’il te plaît. Je l’ai goûté dans une mixture de trois macérats et il m’interpelle et m’intéresse celui-ci. Je le testerai à l’occaz je pense.

      • Oulà ! Tu me mets au défi là ! J’ai jamais décrit de liquide…. Oh pinaise, ça y est, j’ai la pression là ! :-) ;-)

        Bon, j’essaye quand même. Sur Taifun GTR.

        Alors déjà, niveau couleur, il est ambré comme un Turkish Extradry. Ça aide déjà un peu pour situer le machin.
        Sur vapoD, ils disent “mélange complexe de tabacs chypriote, macédonien et balkans”. On va donc leur faire confiance. :whistle:
        Sur mon-liquide, ils disent du oriental black note que c’est un tabac qui pousse dans les étés chauds et secs des Balkans et du Moyen-Orient, et qu’il a une saveur très aromatique et épicée.

        À la dégustation, effectivement, on a bien un mélange complexe. :-) On sent qu’il y a plein de choses différentes là-dedans. Des essences qui fleurent bon le soIeil et les sols secs. Oui, c’est un mélange sec, certainement renforcé par le GTR, qui offre également ce type de vape. Les 2 vont très bien ensemble, je trouve. :-)

        L’ensemble est doux, mais très aromatique. Le goût est très délicat à décrire, ce n’est pas floral, ce n’est pas fumé, ce n’est pas amer.
        Je dirais que c’est légèrement boisé (bien que je ne sache pas ce que veut dire “boisé” en terme de saveur :wacko: , mais c’est ce que ça m’évoque, un bois un peu blanc bien sec), et oui, c’est globalement légèrement épicé. Oui, c’est ça le bon terme je crois, épicé : il y a sur toute la longueur de la bouffée ce petit truc qui donne du pep’s. Limite un genre de goût un peu cannelle (mais ça n’a pas goût de cannelle), qui laisse la langue et le palais légèrement piquants.

        Ce qui me va bien aussi dans l’histoire, c’est que l’attaque est sucrée, un peu à la manière du Turkish extradry, ce qui je trouve le démarque des autres, où la note sucrée vient souvent en fin de tirage.

        Voilà ce que je pourrais en dire. En tout cas, je l’ai déjà pratiqué en all day, pas écœurant pour un sou, il passe nickel pour les jours où je veux un truc un peu plus piquant qu’un Black cavendish ou qu’un Turkish extradry, dans la gamme “pure” du sorcier. ;-)

      • Diantre, il est tellement bon ce Oriental, que je viens d’en descendre 2ml en 1/4 d’heure !! 5 minutes après avoir vidé mon tank, j’ai la langue piquante, donc je crois pouvoir dire que le terme “épicé” convient bien à l’Oriental.

        Pour info, je l’ai dilué à 12% comme préconisé par l’assembleur, dans une base 60-40.
        48 jours de step pour l’instant.
        J’aimerais bien lui donner 3 mois, pour voir, mais je ne sais pas si j’arriverai à attendre jusque-là… :whistle:

      • Défi réussi haut la main! Merci beaucoup.

        J’avais donc bien senti ce côté épicé. Par contre, comme il est noyé dans un mélange de Latakia et de Virginia, je n’ai pas perçu l’attaque sucrée. Je vais effectivement voir ce qu’il donne tout seul. Encore merci pour ton excellent retour!

      • Merci à toi amigo 🙂, tu m’as poussé à “chroniquer” un jus, j’avais jamais fait. Bon, ça vaut c’que ça vaut, c’est un peu brouillon mais au moins, j’ai essayé, et ça m’a permis de découvrir une autre façon de vaper un jus : se concentrer sur le liquide et rien que le liquide, se connecter à l’instant présent, lâcher prise et se mettre à l’écoute des sens en essayant de détecter des nuances, puis d’y mettre des mots. Une sorte de méditation gustative. :yes:

        Très plaisant comme expérience!
        Merci de me pousser comme ça, et d’élargir ainsi le champ de découvertes.
        I love this boat :-)

        A l’occase, tu nous donneras ton ressenti sur ce Oriental. 😉

      • Tu copies-colles ton comm, tu goûtes deux autres jus et tu as une merveille de revue. Je t’ai dit que c’était moins compliqué que le matos les jus… et contrairement à ce que l’on pense tous je pense avant de s’y essayer…

  6. Excellent ! Merci, je découvre les macérats grâce à la felouk, je vais en commander pour voir. Quitte à ajouter un whisky… ou pas (pas taper non)
    Et que dire de tous ces commentaires merveilleux, indispensables pour commencer les macérats.
    Mille et mille MERCI 🙏🏼

      • En laissant steeper un peu tes macérats Azhad’s, tu peux déguster quelques extraits de tabac La Tabaccheria (il n’y a pas de steep dans leur cas)… ;-)

      • Ouais, ce qu’il y a de génial avec les extraits, c’est que c’est vapable de suite !
        Par contre, pour certains d’entre eux, ils continuent quand même d’évoluer si on les laisse stepper.
        L’extrait de Périque de la Tabaccheria était tout bonnement invapable pour moi juste après sa confection, au point que je me voyais déjà vider la fiole dans l’évier

        Ohhh malheureux, Sacrilège !!!! Parce qu’après un peu plus d’un mois de repos, l’attaque ultra florale (limite un goût d’engrais) a complètement disparu, pour laisser place à un ensemble très équilibré, avec un bouquet aromatique floral/boisé juste ce qu’il faut.
        Comme quoi… :-)

  7. Salut Les Pirates ..!! Le Navire file bon train avec cette rentrée, les revues s’enchaînent ;-) Si en plus on commence à détailler UN type de macérât, cela devient pointu , Bravo KANTI :good:
    En effet c’est le KING ce LATAKIA, il est souvent présent dans les bonnes recettes, c’est même la colonne vertébrale indiscutable des meilleurs Juices dans cette catégorie.
    Et oui Nes, le Clan des macéreux aura désormais tjrs avec lui, un Ato « Tabac » de qualité à porté de Box. :whistle:
    Difficilement explicable, parfois incompréhensible pour certains, ce goût terreux, herbacé, rugueux déplaît souvent aux non initiés…
    Pourtant cette fausse neutralité en fait toute sa force, j’ai même fait quelques incursions cet été sur du MTL ( Kayfun Lite ) même si ce n’est plus tout à fait ma Vape, je dois dire qu’un bon LATAKIA y trouve encore plus de saturation arômatique… :yes: :yes:
    Décidément Ces macérats n’ont pas fini de nous surprendre B-)
    VAPE ON les Pirates !!! On lâche rien, le Navire est toujours à flot avec des articles de qualités, qui deviennent des Références…À notre Cap’s également à la Barre.. :good: :good: :good:

    • Merci Ezekiel. Comme dit plus haut, il n’y a que le Latakia qui a ce goût fumé caractéristique qui peut s’apparenter à un goût de cendre en début de steep. A part ça, c’est très différent de la clope et c’est justement ça qui est sympa à découvrir. On consomme en quelque sorte des feuilles de tabac, mais d’une autre façon et surtout avec un autre goût. J’ai un macérat cerise noire excellent par exemple et c’est bel et bien très éloigné de la tueuse…

      • Houlala. Un macérât de tabac avec de la cerise noire ? Ou juste de la cerise noire ?
        En ce moment je vape un Velare OMG. Entre autre Liqueur de cerise. Ça encrasse à mort mais c’est trop bon 😍😍😂

      • Très très sympa en effet, le Black Cherry ! A la fois doux et puissant, un brin amer et sucré juste ce qu’il faut… Suis en train de le vaper sur dripper en ce moment même, il est excquis ! :yes:

        Et pourtant, dans la vraie vie, je n’aime pas les cerises…. :wacko:

    • Franchement Ezek’, à mon avis : aucun risque !
      Ça fait maintenant presque 6 mois que je ne vape plus que des macérats, j’ai depuis foutu tous mes autres concentrés à la benne, et je peux te dire que la clope, c’est définitivement terminé (et ce, depuis que je vape, en fait). Impossible de replonger, tant les effluves de cigarettes m’écœurent, presque au point de gerber sur mes pompes. :wacko:

      Comme dit Kif, avec le macérat, tu as le vrai goût du tabac, sans toutes les saloperies. Mais c’est même encore mieux que ça : tu peux découvrir que chaque variété a ses spécificité gustatives propres, ce qui fait qu’il y en a pour vraiment tous les goûts. De plus, chaque variété offre des nuances et des notes qu’il est je crois impossible de discerner quand on les consume. Alors qu’en les vapant…. :whistle: … dans un hypersonic par exemple…. :whistle: :whistle: :whistle:

    • Ah oui, ça c’est sûr qu’en traînant par ici, on a envie de tester pas mal de trucs !
      Black Note, perso, pas encore testé. Ce sera pour la prochaine fois.
      Par contre Azhad’s, je plussoie, très bien pour démarrer. Turkish extradry, un superbe tabac blond. Pendant longtemps, le Black cavendish avait ma préférence, jusqu’à ce que je découvre l’oriental…. (toujours chez Azhad’s).
      Mais comme Kanti, je ne recommanderais pas vraiment de démarrer avec tout ce qui contient du Latakia, sauf si tu clopais des brunes sans filtres. :whistle:

  8. S​uper revue, Kanti, tu as fait très fort :rose: ; quatre Latakia testés sur 4 atos différents, ça c’est du test quasi scientifique ! Et tu donnes une description précise des arômes que tu testes, moins scientifique, mais très concise !
    En même temps que tu testes les jus, ça croise ton propre test des atos !

    Je sais que tu apprécies le Latakia en vape.
    Je l’aime, mais seulement par touches.

    Il est en effet indispensable dans notre très cher Notturno ( que je vape avec immense délice à cet instant même ). J’imagine qu’il doit y avoir 20% de Latakia dans le Notturno ? Allez savoir !?

    Pour alimenter les discussions concernant les macérats tabacs en vape : en ce qui me concerne, je pense être dégoutée à jamais du tabac en cigarette, mais je l’apprécie depuis longtemps en vape tant qu’il est bon ( ce qui est loin d’être le cas de bon nombre d’arômes). Les gourmands me gavent très vite et les fruités ne sont pas souvent à mon gout.

    Les jus tabacs sont 95% de ma vape. C’est une “base” avec peu de fioriture mais jamais lassante, … comparable au pain en alimentation.

    • Merci Zaza!

      100% tabac pour moi! Parfois avec de la banane, du café, de la cerise ou de la mirabelle; mais toujours avec du tabac depuis que je me suis senti prêt. J’avais vapé exclusivement du pinkman durant mes deux premières années de vapotage.

      Sinon, toi qui aimes les macérats plus doux que le Latakia (à part notre cher Notturno), que conseillerais-tu de meilleur pour débuter les macérats? Le Turkish Extradry et …

      • En toute subjectivité, je conseillerais également un Black Cavendish, un poil plus ambré que le Turkish Extradry, et certainemet un peu plus “gourmand” également.
        Après, sur le choix de l’assembleur, la gamme “pure” de chez Azhad’s est à mon avis un bon point de départ, car c’est à la fois authentique et travaillé. En black cavendish, ma préférence du moment va à l’extrait de chez la Tabaccheria, bien plus marqué en terme de rendu. Mais c’est parce que j’apprécie ce qui a du corps.

  9. Pour débuter les macérats, Turkish Extrady me semble en effet un très bon choix ainsi que son cousin Will’O the Whisp.

    Je viens de me remettre au Notturno après avoir englouti une grosse fiole de Will’O et le Notturno lui fait sacrément d’ombre ( …normal aussi vu son nom ;-) ) !

  10. Je suis allé chercher un Sonata aujourd’hui. C’est bon, c’est du tabac. Me rends pas compte en fait. Mais c’est bon. 8€ les 10ml heureusement d’ailleurs !!! Je crois que je vais préférer les tabacs au Don Papa, cerise ou Sky. On verra.
    J’ai aussi acheté 1l de base 50/50 3mg pour 23€. C’est correcte ?

  11. Tiens puisque ça parle de base, quelqu’un ici consomme de la base avec sels de nicotine ?
    De ce que j’ai cru comprendre, l’assimilation de la nico par le corps se ferait beaucoup mieux avec les sels de nico, qu’avec de la nico liquide. Ce qui permettrait sur le papier, de consommer moins de juice pour se mattre la même dose de nicotine dans le sang.

    A votre, avis, info ou intox, ce truc ?

    • Alors j’ai testé un booster de sel de nicotine. Car je vape un peu de nicotiné le soir environ 1-2mg, donc je fais presque 2 mois avec un booster. L’assimilation plus rapide je ne l’ai pas vraiment ressenti et j’y est perdu en hit. Je suis donc revenu à la nico classique en plus c’est moins chère. Mon point de vue est que les sels de nico sont bien pour un gros fumeur qui taquine les 20mg, car il aura sa dose sans s’arracher la gorge. Mais chacun sa vape…

      • Ah cool, merci pour le retour Ezek’ ! :good:
        Mouais, j’m’en doutais un peu, ton retour le confirme, et comme le dit Kanti, c’est l’argument de vente.
        Encore une putain de foutaise marketing quoi… :-(

      • Pas sûr que ce soit du pur marketing. Quand tu viens d’arrêter la tueuse, tu as besoin d’un shoot rapide. Les chewing-gums le font très bien. Pas la vape. Et tu te reprends vite une clope. Avec les sels, tu as ton shoot et c’est important les premières semaines.
        Après il faut peut-être passer sur du chimique afin d’avoir le hit, ou ne pas prendre trop de nicotine car sans hit tu pourrais abuser inconsciemment.
        En tout cas très bien au tout début de l’arret.
        J’avais lu un article intéressant là-dessus :
        https://www.stop-tabac.ch/fr/mode-demploi-de-le-cig-pour-un-sevrage/sel-de-nicotine

      • J’ai testé mais pas sérieusement. Je n’avais pas lu l’article. N’ai Fait deux fioles et pour tout t’avouer, je ne sais plus avec quel concentré. Mais je n’ai pas fait gaffe au goût, juste que je n’avais pas de hit. Maintenant que le débat est là, je vais en acheter une et goûter ça plus sérieusement.

      • Yes, faut tester ça. :yes:
        Perso, ça fait trop longtemps que j’ai arrêté la clope pour avoir besoin d’un “gros shoot rapide”. Et si ça devait arriver, alors je suis armé : je sors mon Fatality M25, un petit chain vape de 5 ou 6 barres, et c’est réglé ! B-)

        Mais je me disais aussi que si c’était vrai leur histoire d’assimilation, ça pourrait m’éviter d’avoir mon ato vissé sur les lèvres à longueur de journée…

        En tout cas, vous avez l’air raccord, Ezek’ et Kif, sur le fait qu’on perd en hit. Et ça pour moi, ce n’est pas possible.
        A voir.

  12. Bon sinon, pour en revenir au sujet, les LATAKIA…

    Hier soir, je fourre le nez dans mon carton de fioles, à la recherche du Black Cherry, et qu’est-ce que je retrouve ? Un “Pure Latakia” de Azhad, qui steppe depuis près de 3 mois (issu de ma toute première commande de macérats).
    Je l’ai évidemment regoûté, et devinez quoi ?
    Je l’adore !!! :yahoo:

    Le goût hyper fumé qui m’avait tant dégoûté au départ a quasiment disparu, pour laisser place à un truc fumé, certes, mais tout doux et très parfumé. T’avais donc pas menti, Kanti ! :good:
    Bon, faut dire qu’avec les Hell’s, mon palais avait déjà commencé à prendre goût au latakia, mais là, en mono et dans la gamme “pure”, c’est vraiment très très bon. :yes:

  13. Hello, je vape depuis hier l’Assolo di Latakia La Tabaccheria qui a 3 mois de steep : il est pas mal du tout.
    Pas trop fort, mais avec un caractère assez affirmé, il pourrait être un allday.
    Il encrasse un peu moins les coils que notre cher Notturno.
    Bon, il encrasse quand même plus que la plupart des liquides, bien entendu… :-(

    Mais à mes sens, le Notturno reste in-dé-trô-na-ble !

    @ Clandestino : As-tu gouté le Notturno ? Qu’en penses-tu ?

    • @zaza
      Hé oui, il a atteint ses 3 mois sans se faire trop laminer avant l’heure ! Instantanément, il m’a fait penser aux Hells Mixture, mais en moins bourrin, en beaucoup plus fin. Le latakia est dominant, mais il y a plein de choses là-dedans, beaucoup plus subtils. La complexité du breuvage est magnifique et parfaitement équilibrée, je comprends maintenant tous les commentaires élogieux que j’avais pu lire sur lui, et pourquoi vous l’aimez tant ! :yes:
      Pour l’heure, je suis encore porté sur les mono-saveurs, et je jongle entre macérats et extraits de chez Azhad, La Tabaccheria, et un autre assembleur dont j’espère parler bientôt sur le Navire. Le Assolo di Latakia y est passé, mais je ne lui avais pas laissé 3 mois, alors…. Quoi qu’il en soit, j’arrive quasiment au bout de mes explorations “mono”, l’étape suivante sera de découvrir les complexes, et le Notturno est déjà en place. Je l’ai vapé en all day ces 3 derniers jours, et je me suis littéralement régalé !! Une valeur sûre celui-là ! D’ailleurs, je viens de voir que j’ai déjà sifflé la moitié de mes 100 ml, va falloir que je réassortisse le stock rapido et que je passe à un autre juice en all-day, parce qu’autrement, je suis parti pour réattendre 3 mois avant d’en regoûter.
      3 mois d’attente, c’est quand même un gros bémol, qui demande de l’anticipation et un sacré stock d’avance ! :wacko:

    • Les deux Latakia purs de La Tabaccheria et d’Azhad’s sont vraiment merveilleux. Après avoir descendu 100 ml de chaque, je ne sais plus lequel est le meilleur… J’ai repris les deux du coup! Par contre, je n’arrive pas à vaper l’extrait, il est trop puissant. Faut que je le dilue un peu je pense. Le Notturno est merveilleux mais je vais me refaire un peu de 1000 tiens, il était chouette aussi celui-là.

  14. Hello Kanti, L’Assolo di Latakia La Tabaccheria ( à 3 mois de steep ) a un rendu qui a des “connotations” qui font carrément penser au Notturno.
    Ce jus est moins complexe mais bien bon, quoi que quand même moins bon ( dans le sens de la touche en plus qui rend addictif ! ) que le Notturno.
    Notturno qui, je me répète doit être principalement composé de Latakia.

Laisser un commentaire

Taifun GTR (SmokerStore) : Maîtresse ou épouse ?

Focus Zeus subohm tank clearo, le nouveau dieu des dieux?