in

J'adoreJ'adore

La Tabaccheria : week-end à Rome ?

Tous les chemins sont censés y conduire. Malheureusement pour moi, pas même pour un week-end ! Comment me consoler ? Fichtre, me voilà mal embarqué… Mais… bien sûr évidemment, il y a nos amis de Vapodistri pour me sauver ! Grâce à eux, j’attendrai l’occasion du voyage en Italie en bonne compagnie !

Pour rajouter une pierre à l’édifice que le Navire construit avec bonheur et passion, voici quelques impressions personnelles sur un (petit) échantillon des gammes impressionnantes de macérats proposés par La Tabaccheria.

La maceramania continue de proche en proche et, aujourd’hui, comme Pâques approche, je vous livre mon son de cloches. Évidemment bien sûr.

Cinq purs plants de La Tabaccheria

LE plant !

Assolo di Virginia

Plant caractéristique d’un bon virginia : soft, goûteux, sécheresse frôlant le sans-faute… avec une pointe de sucre… dommage léger qui n’entame (presque) pas le plaisir de vaper un bon tabac. Un allday de grande qualité. Impossible de s’en lasser. Le tabac de Virginie est accommodant, aimable, il possède la force des doux !

La Toscana !

Assolo di Kentucky

Effet immédiat : le plant de Toscane ! Un tabac pour les durs à cuire : puissant en saveurs, sec et (pourquoi pas) violent, de cette violence qu’on accepte au bout de quelques taffes et qu’on ne lâche plus. Pour y prendre un vrai plaisir rude à la Clint Eastwood dans ses westerns italiens. Quelles sensations !

L’Orient rêvé !

Assolo di Izmir

Richesse de la bouffée odorante qui envahit toutes les voies buccales ! Un plant généreux et réjouissant : heureusement sec, mais paradoxalement ! Surprenant par ses strates multiples, qui laissent tout le temps d’en faire le tour… et sans jamais s’ennuyer. Cet Izmir commande ! Il étend sa palette du suave à l’amer… à son bon vouloir !

Pour les rêveurs !

Assolo di Cavendish

Cette version de Cavendish ne trahit pas ses concurrentes… elle affirme, par contre, sa particularité : macérat à l’arrière-goût résolument fruité, qui amène un sucre « naturel ». Sa longueur en bouche est notable. Voilà un bon tabac du soir. Voilà un tabac s’accordant aux moments favoris de ses vapers. Musique ? Poésie ?

À taquiner… ?

Assolo di Latakia

Bon sang ! qu’est-ce que c’est bon le plant Latakia ! Il est aussi puissant que le Kentucky, pourtant, il est aux antipodes quant aux saveurs : ici, le piquant du feu d’herbes aromatiques craquantes et, à peine plus tard, la « dangereuse » réserve des braises en pseudo-sommeil ! Taquinez-le, pour voir… seulement un peu… vous en aurez pour votre témérité !

Quatre tabacs « augmentés » de La Tabaccheria

Sauvage ?

Wild West

Miel : une goutte de ce liquide frottée entre deux doigts, et même le parfum quand on ouvre le flacon… nul ne peut en douter ! Fumé : ce sont les fosses nasales qui précisent peu à peu la sensation de picotement ! Whisky : il persiste en fond de gorge et il est de la catégorie des tourbés ! Et… de nouveau… une goutte de miel… mais enrichi. Volutes volatiles !

À part le miel, qui ne lâche rien, en terrain conquis, il faut se laisser surprendre par les autres composants. N’hésitons pas à persévérer : le résultat est là, bien là. La recherche est récompensée. Une douce mixture à dévoiler : c’est ce qu’on aime, nous, vapers de macérats !

 

Le chœur des…

Angeli e Demoni

Cookies : c’est dans la vapeur que cet arôme donne son meilleur… pâtisserie ! Vanille : cette épice remplit bien son rôle. Ici, elle excelle à lier ! Tabacs : ce mix recèle à la fois un Virginia et une toute petite pointe de Latakia (peut-être plus) ! Tout est clair et net à la dégustation.

Dérouté en début de vape, il m’a fallu un petit moment pour scinder les éléments assez fermement liés par une vanille forte. Mon appétence étant naturellement encline à sentir la caractéristique d’un Latakia. Le reste a suivi après quelques taffes odorantes et gourmandes. Je suis sûr que le cookie est là pour « assécher » le mélange… et il fait ça très bien, le bougre !

 

Ritornella !

Harmonium

Tabac Barrique : je ne connais pas bien ce plant, mais, là, il me fait l’effet d’un Virginia un poil plus corsé, présent, en tout cas ! Noisette : miam ! c’est l’évidence à la première aspiration. Les tabacs-noisette que je connaissais ne sont pas loin d’être surclassés ! Coco : sa douceur caractéristique, et c’est très bizarre, est le goût qui reste entre deux bouffées… je n’en reviens pas !

Ce tabac « augmenté »-là mérite-t-il bien son nom ? Pour moi, ce n’est pas une symphonie, pas un concerto, ni une sonate… c’est un air, une ritournelle d’orgue nous touchant à la façon de Moondog : qui se fixe agréablement et ne nous lâche plus de sitôt !

 

À votre santé !

Re Nero

Tabacs : ouh là… les plants se bousculent, s’agglomèrent ! il y a du monde ! ou bien la base est un Cavendish très travaillé… je ne sais pas, mais ça marche fort, ce mixage ! Crème de noisette : là aussi… c’est costaud, on pourrait sentir la pâte ! Chocolat : évidemment bien sûr !… mais alors dans les plus corsés !

Encore une fois, ce Re Nero, comme ses compagnons, est une pure réussite ! La puissance du cacao ne surpasse jamais le pressage des différents tabacs en feuilles… et la noisette calme (à peine) le jeu ! À réserver aux moments de gourmandise compulsive ! « […] to the health of black Othello ! », nous dit Shakespeare… Bien sûr évidemment !

Neuf raisons de vaper heureux

L’embarras du choix !

Cet article est issu de ma découverte joyeuse de quelques-uns des nombreux liquides tabac de La Tabaccheria. Quelques-uns d’entre nous sur Danyvape ont déjà développé tant de choses passionnantes sur les macérats de tabac de cette marque que je ne fais que contribuer, grâce à Vapodistri.

Alors, pour clore — provisoirement — ce retour délicieux d’expérience, voici quelques généralités sur les macérats :

— Continuer le tabac sous une forme plus saine.

— Faire connaissance avec des liquides inhabituels.

— Apprendre à distinguer différents plants d’herbe à Nicot.

— Savoir qu’on peut faire des expériences de mélanges incroyables.

— Exercer son goût sur des liquides puissants, pas commodes.

— Rester à la distance juste qui tient le tabac grillé en respect.

— Embaumer une pièce de volutes odorantes.

— Chercher le matériel qui met ces liquides le mieux en valeur.

— Ne pas régresser, tant les saveurs des liquides dépassent celles des clopes.

Je me réjouis, en plus, que ces macérats, souvent italiens, mais pas seulement, soient de mieux en mieux distribués !

 

Pour finir en musique…c’est pas « Week-end à Rome », mais je préfère celle-là (en plus y a un bateau sur le premier plan du clip) :

https://www.youtube.com/watch?v=EqeJUGzvnq0

Et c’est ainsi que la vape est grande.

 

 

 

Votez pour cet article

6 points
Grand contributeur

Ecrit par Fil

La vape m'a tiré du mauvais pas de la cigarette et j'ai appris pas mal de choses sur le Navire. Partisan du DIY et de la vape libre, je voudrais tenter d'aider les anciens fumeurs qui ont parfois un peu de difficultés à persévérer…
La preuve : je suis retombé pour un temps dans l'univers impitoyable de la clope...
Mais, une fois de plus, j'ai réussi à lâcher cette habitude mortelle.
Maintenant de nouveau sevré grâce à la vape, me voilà prêt à vous rejoindre toutes et tous ! On m’appelle « L’abominable doctor Fil », dans le milieu !

79 Comments

Laisser un commentaire
      • je l’avais pas vu cette article belle objet j’irais voir ca tu c’est que j’ai une sacrée collection de belle pipes encore que je garde précieusement

      • Moi aussi, je garde quelques belles pipes. Plus du tout par nostalgie, mais parce que ce sont (comme les zippos) de très beaux objets qui m’ont looooongtemps accompagnés.
        Je suis passé à la recherche de beau matos et aux macérats grâce à Danyvape !
        Les temps changent… blowin’ in the vape… ;-) ;-)

  1. Merci Fil pour ta belle revue que j’attendais aussi impatiemment après ton annonce ;-)

    Je ne connais aucun des concentrés que tu as testés.

    En revanche, j’ai testé Piloto Cubano, Bezuki, Mata Fina et Maryyland.

    Je les trouve tous très bons, moins complexes ( et aussi moins sucrés ) que les concentrés Azhad.
    Maryland a ma préférence. Il est un peu plus corsé ( Kanti, je pense à toi ! ) – touche de Latakia inside ? – que les 3 autres, qui ont entre eux un air de famille.

    Je suis tout à fait d’accord avec tes arguments, surtout : ” ne pas régresser, tant les saveurs des liquides dépassent celles des clopes “​​. ( et ce n’est pas seulement vrai qu’avec les jus tabac ).

    C’est clair que Vapodistri a une excellente gamme de macérats et extraits de tabac, ce qui est grandement appréciable pour les pirates français. J’espère, autant pour eux que pour nous, que leurs ventes des concentrés made in Italia sont au poil, d’autant plus que les fdp des commandes des shops d’Italie sont carrément exorbitants et dissuasifs !​

    ​” Mon” lien YT d’un originaire d’Italie ! : https://www.youtube.com/watch?v=ZebRpmZP258​​ …Heureusement que la vape existe !​

  2. Bon, vu qu’il y a du wifi sur mon lieu de villégiature pascale, je vais pouvoir mettre mon grain de sel sur ce très chouette nouvel article du bourreau des tirelires !
    Les cinq “Assolo” (“Assoli” ?) (ça doit faire marrer les anglophones) sont déjà quasiment ajoutés au panier, avec une attention toute particulière pour Virginia, Izmir et Latakia que je sais déjà lourdement apprécier.
    Concernant le Barrique de “Harmonium”, il s’agit peut-être comme pour le Barrique de Il Vaporificio, du Perique, le puissant tabac noir de Louisiane mûri en fûts à whisky, fermenté sous pression un peu comme un Cavendish.
    Sinon, niveau Daho, je préfère “Week-end à Rome” à “Tombé pour la France” ! ?

    • Merci pour la précision bien utile pour les amateurs que nous sommes (dans le meilleur sens du terme).
      Ta connaissance des plants et fabrications de tabac apporte, en plus de ton fin palais de goûteur, la culture et la justesse du détail qui nous font avancer savamment dans notre passion ! :rose: :good: :good:

  3. Nom d’une pipe !
    Fil, tu donnes du sens, de l’épaisseur au navire, qui devient repère de boucaniers éclairés en matière de tabacs aux volutes lourdes.
    La clope nous avais fait oublié le tabac, l’avait réduit à de simples bâtonnets de drogue à s’inoculer rapidos entre deux contraintes, et tu nous faits redécouvrir la richesse sensationnelle de la plante travaillée, humanisée, et assainie par la vape.
    Sus à la vape aribo !

    • Hello, jib, merci ! :rose: :rose:
      Oui, ici, on échange des impressions de passionnés. Et en plus, elles sont étayées par l’ensemble de nos connaissances !
      J’aime à nous imaginer dans un endroit confortable, où les conversations vont nonchalamment, au gré des vapeurs mélangées, en partageant nos intérêts pour la musique, voire pour la poésie… qui, toutes deux, ont bien souvent été accompagnées, naguère, par le tabac de l’inspiration. :yes:

  4. super article sur une superbe gamme!
    une précision pour les débutants en macérats de tabac: la gamme La Tabaccheria ne nécessite pas de step! on dose, on secoue bien, et zou dans l’ato! ( bon à la vérité 24h c’est quand même c’est mieux, mais à comparer aux 3 mois recommandés pour les Azhad!!)

    • Hello, oliv’ape, et un grand merci ! :rose:
      Tu as raison de préciser que les Tabaccheria sont dits vapables tout de suite.
      Perso, je n’ai pas essayé, pour leur donner toutes leurs chances d’être bien steepés.
      Et aussi parce que j’aime (beaucoup) l’attente. :yes: :yes:
      J’essaierai à ma prochaine commande.

  5. Je ne sais pas exactement la différence de fabrication entre un extrait et un macérat de tabac, mais j’avais lu quelque part que les extraits son vapables de suite alors que les macérats nécessitent un steep. (mais je n’attends qd même pas 3 mois pour les Azhad !)
    Quelqu’un aurait-il une réponse ? :unsure:

      • Kanti, oui, hélas, La Tabacheria encrasse autant qu’Azhad. J’aurais tendance à dire un tout petit peu moins, sûrement du au fait que ceux que j’ai testés sont plus secs ( moins sucrés ), mais c’est comparable. :wacko: :-(

      • Merci Zaza. Je vais tester quand même les deux latakia pour comparer Azhad/Tabaccheria et ces histoires macérat/extrait en changant de coil toujours aussi souvent alors… Faut que je chope un Black Note aussi un de ces quatre.

  6. Que dire .. :unsure: Si ce n’est que nous avançons avec de plus en plus de précision, de justesse avec cette catégorie définitivement à part dans notre milieu.. :good:
    Bravo donc Fil, j’ai comme l’impression que la contamination se répend sur le Navire :whistle:
    Tu as décris parfaitement ces jus que je pratique aussi assidûment, la Tabaccheria propose en effet, en dehors des « monos arômes » des compositions réussies, certaines très costaudes d’ailleurs… ( la série des Hell’s..!! B-) B-)

  7. Virginia et Latakia sont passés dans mes atos, le premier chez Richelieu, le second chez Hypersonic et y’a pas à dire, ils sont très bons… Vraiment.
    Alors se pose un problème chez un gars qui a fait le gros binz sur les Black Note il n’y a pas si longtemps. Enfin, le gars… On était deux, m’sieur le doctor !
    Que dire ? Les Tabaccheria sont superbes, certes mais le “Assolo Virginia” ne m’aurait pas amené direct aux Craven “A” comme l’a fait le “Prelude”.
    Juste cette finesse, cette précision ultime des Black Note coûte environ dix fois le prix des tabacs de la Tabaccheria et l’argument pèse lourd, forcément.
    C’est un peu comme en tous domaines, les derniers pourcentages de perfection sont toujours les plus chers… Je serais quand même bien curieux d’avoir l’avis d’un ou d’une vapoto féru(e) de macérats sur un ou plusieurs Black Note !

      • Les seuls Azhad’s que je connaisse sont les Bacco et les Hyperion reviewés par El Doctor…
        Je viendrais peut-être aux purs tabacs, sachant que le steep de 36 heures des Tabaccheria me plaît quand même beaucoup par rapport au temps plus long demandé par les Azhad’s.
        Ce qui est sûr, c’est que je préfère désormais les extraits ou les macérats (si ce sont vraiment deux choses différentes) “purs” aux mélanges arômatisés tels Marasco, Amaretto ou Scottish. Je trouve qu’il y a un réel intérêt à retrouver le goût du plant original, qu’il soit nature, fumé ou macéré. Je crois n’être pas vraiment seul dans ce cas ! ?

      • , Will’O The Wisp ( Azhad), est par exemple un EXCELLENT « Blend » jusqu’à 9 Tabacs différents, que Zaza apprécie particulièrement je crois, et pourtant sur du VRAI classique, il faut être un sorcier Senior Azhad, pour sortir ce genre de Juice aussi bien équilibré, particulièrement Sec et en même temps très simple. Pas de lassitude avec ce genre de mixture NATUREL, l’édulcorant n’est plus là pour saturer abusivement les papilles.
        Voilà par exemple un vrai ALL DAY en puissance.. :yahoo: , mais il y en a tellement d’autres dans la famille des macérats, que l’on a la sensation de pouvoir partir sur 1 île deserte, avec 3 ou 4 concentrés, de la Base, on serait bien, tranquille, sans la peur de manquer ou saturer, c’est une sensation bien agréable….”” ;-)

  8. A mon humble avis « Black Note » font le Buzz, C’est la Hype.. Bref Branché quoi, si j’ai bien suivi, ils ont racheter le savoir faire de « Il Vaporificio » ( encore des italiens.. :scratch: ) pour le mettre à leur sauce, et le « marketter » différemment ( Reggae, House, etc.) , Branché Quoi.. :whistle:
    Je t’accorde volontiers que leurs Juices ( Black Note) sont parfaitement travaillés, ciselés pour une entrée « en douceur » ds le monde des macérats, c’est à mon sens leur seul raison d’être..
    Car en creusant 1peu, comme tu sembles le faire en ce moment. :yes: , la connaissance « du goût du plant original » devient une évidence et même un graal pour certains, laissant ainsi les combinaisons évoquées ( marasco, amaretto,etc.), au demeurant excellentes, pour des « friandises » NOBLES du Dimanche.
    Après, il y a aussi des BLEND d’original, qui sont excellents ( Azhad’s est 1 Maestro ds cette catégorie aussi), mais la Tabaccheria se défend, ( 1peu de Latakia, Burley, Cavendish, etc.), des combinaisons à l’infini, dont certaines pouvant être très FORTES ou RELEVÉES, ne pouvant définitivement PAS se trouver au catalogue de BlackNote…CQFD
    ( Essayes 1 Jour la Gamme des Hell’s ( entre autres…) , tu comprendras,,, du LOURD , de L.’EPAIS, en RDA 2xcoil à 50W , tu prends 2 Barres, T Calmé… :bye: )
    Ps: Nes, Check le TRX by Oumier , Jib m’a mis sur le coup par hasard, Purée qu’il est bon ce RDA, je Scotch dessus depuis 1 Mois en BF.. B-)

    • Wooaaaw ! Merci à toi SixRill ! :rose: :rose:
      Comme le dit TheFlow : « … la connaissance “du goût du plant original” devient une évidence et même un graal pour certains…  ».
      Mais les mélanges piquent beaucoup aiguisent ma curiosité !:whistle: :whistle:
      Je suis donc toujours partant pour l’aventure !! :yahoo: :yahoo:

  9. J’ai l’étrange et absolue conviction de revenir de la lune à la lecture de ces derniers articles…
    Macérats, extraits…. Bon sang, ais-je finalement arrêté la vape pile au moment où j’étais susceptible de trouver mon graal?…
    Je n’ai jamais pu vaper autre chose que des “tabacs”, pour finalement m’en écœurer à tenter de trouver une recette DIY susceptible de me combler au quotidien. Alors certes j’éprouvais du plaisir avec certains liquides five pawns qui sortaient un peu du lot et quelques roykin mais grand dieu, jamais je n’aurais pu employer de tels termes pour en parler… Du coup je me sens comme un gamin devant un magasin de jouets… Émerveillé certes, mais je sais plus où regarder:
    Black note, tabaccheria, azhad’s…. Un petit GPS serait pas de refus pour tenter une première approche! Si je pars du postulat que le rebel de roykin était un de mes favoris de l’époque, vers quoi dois-je m’orienter pour commencer à faire connaissance?.. Merci par avance :)

  10. LO Whitewater, ça fait plaisir de te lire à nouveau !
    Tout à l’heure, j’ai vu ton comm/ KF Lite 2019 et il faudra vraiment que je le teste !
    J’ai l’impression que tes gouts quant aux atos et aux jus sont assez similaires aux miens ( ou lycée de Versailles, comme dirait Dany ;- ) ).
    Je vape tjs parfois du Rebel Roykin (encore pas plus tard qu’aujourd’hui, tiens !) mais je dois reconnaitre que les macérats tabacs le dépassent en qualité (dé)gustative !
    Lequel ( lesquels) pourrais-je te conseiller ? Le Notturno Inglese Azhad ne m’a pas du tout bottée au début ( je le trouvais vraiment trop fort en Latakia ), mais j’avoue qu’après 3 mois de steep il est absolument génial, bien adouci, arrondi et je viens de vider ( à gd regret… innapu ! ) la dernière goutte de mes 100 ml Diyés.
    J’aime aussi bcp le Will’O The Whisp.
    Mais n’hésite pas si tu veux en tester, le risque n’est pas grand, je pense qu’ils ont tous un quelque chose plus ou moins accrocheur selon tes papilles et leur steep.
    Certains sont même très accrocheurs et certains y sont… très accrocs ! Je doute qu’ils finissent leur vie dans ton évier. Je fais court, un peu trop fatiguée ce soir, mais n’hésite pas à demander conseil ici.

  11. Coucou zaza, ravi de te (re)lire moi aussi.
    Je vais éviter les posts trop nostalgiques sur tous les threads que je visite, sinon je vais pourrir la ligne éditoriale dés le premier jour et le capitaine va regretter de m’avoir laissé les clefs pour monter à bord à nouveau (tiens d’ailleurs merci d’avoir conservé les profils et identifants dans la MAJ ;) )
    Bref, oui je te confirme, nous avions et nous avons toujours me semble-t-il, les même ressentis et attentes en terme de vape. Le recul relatif que j’ai pu prendre sur la vape me l’a bien confirmé, suis MTL, définitivement… Lors de ma reprise, j’ai pu constater (assez amusé) que j’avais suivi des sirènes et qu’elles avaient fini par me tourner la tête…. J’ai mon mini V3 a repris du service et j’étais comblé. Pas de bol, j’ai cassé le réservoir peu de temps après… J’ai donc tenté l’expro V3, bien, vraiment bien, mais il me manquait un je ne sais quoi par rapport au kayfun… Et là miracle, ce lite a pointé son nez… J’ai franchi le pas en me disant qu’une telle simplicité ne pouvait pas être source de nuisance… Binguo, c’est clairement le meilleur ato MTL sur lequel j’ai vapé à ce jour sans la moindre hésitation possible. … Il me tarde donc de tester ces mixtures que vous vendez comme du rêve!
    Notturno donc pour commencer?! Ok va pour çà alors! Un petit tabaccheria en sus pour pas faire de jaloux et comparer les deux approches? :whistle:
    Bonne nuit miss ;)

  12. Je reviens juste de mon shop habituel et en discutant des macérats, le petit geek m’a dit de tester un nouveau produit qu’il venait juste de rentrer en confidentiel: la marque c’est “terroir et vapeurs”. Je ne connaissais pas bien entendu vu ma longue absence.
    Je teste actuellement “blond de garonne” et je suis sur le %µ§. Vous connaissez? Je ne sais pas si peut parler de macérats en l’espèce mais c’est rudement bon! Je vous ferai un petit retour si ça vous intéresse….;)

    • D’après notre ami le moteur de recherche, les “Terroir et Vapeurs” sont bien des macérats, des liquides obtenus par extraction des feuilles de tabac selon un mystérieux processus gardé secret.
      J’ai l’impression que ce type de jus se développe pas mal en ce moment, gagnant en qualité et en saveur par rapport aux pionniers du genre dont les productions étaient parfois un peu “surprenantes”. Je pense notamment aux House Of Liquid dont la vigueur encrassaient les coils avant même que le flacon ne soit ouvert. P’têt que le noyau d’aficionados sévissant sur DanyVape à grands coups de superlatifs y est pour quelque chose !
      Personnellement, j’ai suivi Fil, Zaza, Kanti et TheFlow sur la gamme de la Tabaccheria, après avoir été très largement séduit par les Azhad’s et les Black Note.
      Les Azhad’s “tout faits”, Hyperion et Bacco & Tobacco sont à mon avis des produits de découverte portant une volonté de séduire de la part de l’assembleur. Les macérats y sont élégants, suaves et souvent relevés de “Cavendish” aromatisé aux fruits ou aux spiritueux. Le résultat est extrêmement plaisant mais tient à mon avis moins bien la durée qu’un pur tabac. Ces liquides que je vape toujours avec plaisir m’ont donné envie d’aller vers des mixtures plus exclusives.
      Les Italo-américains de Black Note sont, toujours à mon avis, tout en haut du panier. Ce sont des macérats mono-plant, Latakia, Virginia, Kentucky, Burley, etc issus eux-aussi d’un procédé exclusif et franchement, ils sont au top mais malheureusement pas donnés.
      Du coup, je suis allé fouiner sur les traces de Fil et j’ai pris tous les “Assoli”, les concentrés mono-plants cités ici. Ils sont tous terribles, super agréables en vape et accessoirement bien utiles pour apprendre à différencier les différentes saveurs du tabac.
      Bien luné vis à vis de la Tabaccheria, j’ai ensuite suivi TheFlow sur les Hell’s Mixtures, trois mélanges de tabacs bien gras, bien joufflus que j’apprécie énormément.
      À force de lire Zaza et Kanti sur les Azhad’s concentrés, je me suis également procuré 1000, Notturno Inglese, Turkish Extradry et deux ou trois autres bricoles actuellement en cours de steep.
      J’ignore aujourd’hui si je rédigerai un bilan de vape 2019 sur DV mais si ça se fait, les macérats seront forcément aux places d’honneur vu qu’à part quelques gourmandises vanillées, je ne vape quasiment plus que ça.
      Nul doute que j’irai explorer d’autres marques, pourquoi pas “Terroir et Vapeur” mais même s’il est encore trop tôt pour l’affirmer, j’ai l’impression que les macérats ne génèrent pas ou peu de phénomènes de lassitude tels que ceux observés avec les autres types de liquides.

  13. Bon niquel Nes, j’ai tout noté! (ça m’a rappelé la grande époque ou je copiais sur mon copain arnaud au collège. Je comprenais pas forcément ce qu’il écrivait, mais c’était toujours pertinent en terme de notation… :whistle: ). Je vais donc suivre à la lettre ton cheminement et tes références avec, en priorité, celle précédemment proposée par Zaza à savoir notturno inglese.
    A ce stade, je ne suis évidemment pas en mesure de pouvoir comparer ce liquide puisqu’en l’espèce c’est une première incursion dans le domaine pour moi.
    Ce qui me “fascine” de prime abord, c’est la longueur et la tessiture en bouche. Elle est bien plus réelle que tous les liquides que j’ai pu tester à ce jour. J’ai encore, plus de 5mn après ma pause vapote/papotte, un goût légèrement végétal, comme terreux dans la bouche.
    J’ai testé ce liquide rapidement à midi en semi-mech en sortant du shop, mais c’est finalement à 18w sur mon électro que ce jus semble pouvoir donner sa pleine mesure pour le moment (toujours sur le kayfun hein…). Une chauffe plus importante que de coutume m’apparaît donc ici plus adaptée pour en déceler toutes les notes. C’est palpable,c’est clairement végétal, en rien écœurant. Je n’ai pas votre talent ni votre vocabulaire pour décrire mon ressenti, mais ça sonne juste, sans artifice…
    Je viens de regarder mon coil et, pour le moment, il n’est en rien plus encrassé qu’avec mon habituel roykin. Cela contraste quelque peu avec vos retours sur les macérats précités qui de ce côté là ne semblent pas faire de cadeau. :/
    Bref, je vais sûrement revenir au shop demain pour remercier mon p’tit vendeur et tester les deux autres “sur le port” et “le basque” et j’espère ainsi confirmer ainsi cette jolie découverte pour moi. Et pour rien gâcher, c’est français (leur site est d’ailleurs plutôt bien fichu: https://www.tevap.fr/savoir-faire/)

    • Connaissais pas non plus Terroir et Vapeur, tout comme les macérats, il y a encore un mois et demi de ça. Je pense ne pas avoir l’âme d’un testeur de liquides, mais tout ce que je peux dire, c’est que les azhad’s, puisque je n’ai pour l’instant testé qu’une partie d’entre eux, ont été un véritable coup de foudre. Il y a incontestablement un “avant” et un “après” macérats. :yes:
      Perso, j’ai compris instantanément qu’il me serait très difficile de revenir sur tous mes anciens liquides (sauf un, qui était mon allday oat).
      L’excellente nouvelle, c’est que l’offre va grandissant, ce qui laisse de très nombreuses perspectives de découvertes. Après les “pure” de chez azhad’s, ce sera au tour des tabaccheria. Toujours en purs tabacs, car ça a toujours été ma came.
      Par contre, un macérat qui n’encrasse pas ton coil en moins de 24h, ce n’est pas un macérat. :-)

    • Il me semble que quelqu’un en a déjà causé du Blond de Garonne sur le navire… Je ne sais plus… N’importe comment, ça peut être une entrée sympa dans ce monde magique. L’offre est conséquente maintenant oui et en plus les grands fabricants sortent des nouveautés à tour de bras. J’ai encore vu des nouveaux Azhad’s tout à l’heure sur leur site (tabac citron, etc.). Perso, je suis fou des gros tabacs anglais : Notturno et 1000 et des Latakia en tout genre. Prochain test : English mixture de La Tabaccheria. Sinon, en 20 ans de carrière :yes: , j’en ai jeté des diy ; mais jamais un macérat!!! :bye:

      • Rapide question avant commande du notturno. On fait comme le diy? Je prends ma base, je dose et ensuite booster? Par contre je vais devoir prendre un tabbacheria en sus car je me vois mal attendre 3 mois avant de pouvoir vaper… Pour info les 10ml de blond de Garonne sont déjà quasi finis… Un record pour moi 🤪
        Nota: coil noir de chez noir … Je confirme bien que ça encrasse bcp plus….

    • Le tabac blond 😂
      Blague à part le fait que je ne sache pas déceler grand chose en sus d’un tabac ne veut rien dire où tout dire selon le niveau d’expertise où l’on se place! J’ai comme un très léger retour de fumé, boisé… Il est assez doux mais marqué… Proche d’un tabac de Virginie?! Je sais pas à ce stade, mais en tout cas j’ai pas vu passer la bouteille !

  14. Merci, Whitewater. :rose:

    Je viens d’écrire à Tevap pour leur proposer une revue.

    La gamme me semble très bien, le travail sérieux… :good:

    Si j’ai une réponse, je vous dirai tout mon ressenti.

    Quant aux concentrés Black Note, ils sont presque prêts pour leur revue… encore trois bonnes semaines de steep amoureusement attendu… c’est atrocement long, trois mois !!!!

  15. Cool bonne initiative ! Ça serait bien de pouvoir avoir un avis de vapoto expérimenté sur ce type de jus made in France. Pour le coup, si ça venait à se concrétiser, cela pourrait aussi m’aider à mieux affiner mes choix vers tel ou tel macérât en partant du postulat que le blond précité me convient plutôt bien. 😀

  16. Commande passée :)
    Alors au menu des réjouissances:
    – La Tabaccheria – Le Miscele Barrique – American Blend
    – La Tabaccheria – Le Miscele Barrique – Mixture N.1
    – Concentré Azhad’s Elixirs – Ape Virginia
    – Concentré Azhad’s Elixirs – Notturno Inglese

    Wait and see, j’espère avoir de bonnes surprises…

  17. Le notturno c’est avant tout sur les conseils de zaza et, de surcroît, il semble faire une certaine unanimité ici. Pour les autres, je me suis lancé à l’aveugle mais au vu de vos retours sur ces marques, je pars plutôt confiant. Tiens, à midi, j’ai même lavé et remonté entièrement mon FEV en prévision de cet arrivage. Le coil moustache à 0.8 ohm est impatient d’en découdre! :yahoo:

  18. Hello Whitewater, pour paraphraser Fil, je dirais que je ne connais aussi que le Notturno Inglese.

    Et bien sûr, je suis très curieuse et intéressée de ton retour quant aux : American Blend, Mixture N.1 et Ape Virginia.
    Je me permets de radoter : le Notturno Inglese gagne bcp avec un long steep ( 3 mois, c’est le top !). Et je regrette vraiment de ne pas en avoir mis en steep pas mal de centilitres ( mais ce n’est que partie remise et patience requise )….
    Qu’en pense un autre fan absolu ; j’ai nommé Maître Kanti ?

    • Complètement d’accord avec toi Zaza! Sauf que moi, j’en ai 300 ml en steep…
      Je suis également intéressé pour des retours sur tes dégustations White. Ça fait un moment que le Ape me tente. Je n’ai jamais osé.
      Après, il faut tester pour trouver ses goûts. J’ai dû goûter les 5 La Tabatière (il n’y avait qu’eux au début de l’aventure en France) pour savoir que j’adorais le latakia et que je n’aimais pas du tout le burley (ils sont d’ailleurs en reduc depuis ce soir les concentrés La Tabatière). C’est pour ça que j’ai pris le 1000 et le Notturno par la suite, car j’ai compris qu’il me fallait du lourd. Un Notturno et un Latakia et ça me fait ma journée. Des petites douceurs le soir, genre Black Cherry, et on est bon. Le prochain sur ma liste est le English Mixture…
      On en a déjà causé mais le Notturno est un délice à partir d’un mois. Il est lourd, il est gras, il arrache. Il est noir si vous voulez, il est brutal. Mais, il est vrai que, comme le dit Zaza, plus il steep, plus il est bon. En effet, au bout de trois mois, il aura perdu un peu en agressivité ; et tout en restant puissant, il gagnera en rondeur et les goûts qu’il offrira seront absolument merveilleux et inégalables. Il sera devenu bleu/bleu foncé (c’est une image, le liquide reste marron foncé du début à la fin). Son étiquette illustrera parfaitement cette mixture.

  19. Bon alors ça y est, on y est!
    Colis reçu avec quelques goodies et super bien emballé, petite carte personnalisée à la main, sympa vapodistri :)
    Premier mélange en step american blend, dilué à 10%.
    La couleur est superbe et à l’ouverture, le nez est bluffant. Bizarrement, je ressens plus le tabac brun que le blond auquel je m’attendais.
    Ni une ni deux on sort le FEV du placard (je l’avais préparé il y a deux jours en prévision de cette rencontre) et zou on éprend le breuvage comme du caramel sur une banane.
    Réglage 14W, feu!…
    Premier mot… le bois, le fumage est palpable.
    On y revient, c’est complexe… L’inspiration se veut légère, douce avec un léger sucre à peine discernable., puis rapidement une seconde note plus marquée se révèle. Difficile à déterminer! Expiration clairement plus sèche…épicée?
    J’y reviens… Je ferme les yeux… C’est çà…. enfin je crois… en tout cas c’est superbe!
    Je me lève, ouvre spotify, checke la bibliothèque… georges duke est là… Parfait, la soirée va être belle!
    Merci de m’avoir fait découvrir cette gamme.
    Vivement le prochain test avec quelques jours de step dans les pattes ;)

      • Haha, bon choix! Je ne savais pas qu’il y avait des amateurs du grand George dans les soutes du navire.
        Perso, c’était “Muir Woods Suite”, plus jazz que la production précitée (mais toujours avec Stanley Clarke évidemment! ;) )
        J’aurais pu choisir “reach for it”, mais pour goûter un liquide en toute sérénité, c’était pas le plus adapté… :yahoo:

  20. Cool! Oui, tiens nous au courant!
    Je ne sais pas ce qu’en pense les autres macératistes (amateurs de macérats, j’adore inventé des mots débiles), mais j’avais fait la même chose et goûté sans une minute de steep. J’avais aimé aussi, mais tu verras qu’avec un peu de patience c’est 1000 fois meilleur!!! De mon côté, je vais bientôt goûter mes premiers La Tabaccheria qui arrivent tranquillement à un mois de pause…
    Bons macérats!

    • Moi non plus, lors de mes premiers DIY de macérats, je n’avais pas pu m’empêcher de gouter direct ! :-)
      Bizarrement, alors qu’on est tous d’accord pour dire que les macérats deviennent meilleurs avec le temps, je me souviens – lors d’une 2è ou 3è production de macérats, avoir gouté direct et trouvé ça encore meilleur. C’était sur un Hussar RTA. Le soir, j’avais retapé dans la fiole, mais n’avais pas retrouvé l’enchantement de la première latte du matin. Le Mystère des macérats… :unsure:

      • Oui, cela peut arriver. Tu connais, je pense, mon amour pour le Notturno Inglese… Eh bien, je vais te dire un secret. Je le trouve meilleur après 5 minutes de steep qu’après un mois. Par contre, après 3 mois, il n’y a pas photo et il est exquis. C’est tout ou rien avec lui!

  21. En fait pour l’annecdote, je me suis fait avoir comme un bleu avec les bouteilles de base en 100ml (très bonne base d’ailleurs que je ne connaissais pas prise chez vapodistri), mais les bouteilles font vraiment 100ml et elles sont full de chez full. Je comptais m’en servir pour faire mes steps mais je ne peux pas car, entre les boosters et le concentré, je dépasse la capacité de la bouteille… Je suis un âne..!.
    J’étais habitué au ready to mix LPV et j’ai pas calculé… bref… mes autres concentrés vont devoir attendre un peu…. :(
    En tout cas je confirme ce matin au bureau, le rendu de ce liquide est fabuleux….La tessiture diffère cependant sur mon kayfun par rapport au FEV. Elle est plus ronde, plus charnue et plus chaude que sur le FEV. Le sucre est plus présent en première note. Le FEV, plus sec et chirurgical me permettait toutefois de mieux distinguer les “strates” et le fumé…
    En fait je trouve que ces deux set-up sont super “complémentaires” pour tenter de cerner un liquide assez complexe. D’ailleurs, de mémoire d’ancien, c’était pas Michel Argouët qui testait tout sur son FEV?! :scratch:

    • Très bonne la base VapoD.. et pas chère en plus! Chaque fois que je change d’ato en vapotant un même liquide, j’ai l’impression que c’est un liquide différent. Il faut les tester sur 10 atos pour pouvoir les cerner complètement je pense…

      • Oui, je te suis, Kanti. Il faut que ces macérats passent par quelques atos très différents, du serré à l’aérien.
        Mais le FEV est sans pitié, comme une bonne enceinte de monitoring : plat, donc on sent tout distinctement. :yes:
        Bravo Whitewater !!! :good:

    • Yo, Michel Argouët testait sur un FEV, il l’a même fait figurer sur les photos promotionnelles de ses macérats El Grande et El Regular. Cet engouement était suspect de la part d’un gars extrêmement agité niveau matos, c’est entre autres pour cela que j’ai fini par m’en procurer un. Je n’ai pas vraiment accroché, le FEV n’a pas eu la carrière qu’il méritait chez moi mais c’est tout de même assurément un très bon matos.
      Mon Notturno Inglese n’est qu’à mi-steep (15 jours) mais je n’ai pu résister à l’envie d’en prélever un p’tit tank histoire de faire connaissance. C’est vrai qu’il est superbe…

  22. Salut les pirates!
    j’ai découvert ce jus via le navire et j’en ai trouvé en magasin sur montélimar chez idéal vap ,un petit coup de pub,c’est rare que j’en fais !car c’est pas dans mes habitudes de rester dans un shop plus de 30min et non pas à faire la queue pour être servi mais plus à discuter et le vendeur certainement le proprio y connait bien son job!
    j’ai déchanté quand j’ai vu le concept de dilution du e-liquide en question pour en finalité un e-liquide en 60ml!j’ai l’habitude de travailler sur des fioles de 100ml et ce concept m’a rebuté!après il s’adapte à la législation en vigueur on va pas les critiquer sur le principe!mais c’est pas pour moi! un bon dimanche à vous ,moi je bosse ce soir! :cry: bisous!

  23. Petite commande passée hier. Chez Tabaccheria :
    – Assolo di Black Cavendish
    – Hell’s mixtures N.759
    – Hell’s mixtures Baffometto

    Et un peu de Azhad’s :
    – Turkish extra dry (pour voir la différence avec le Pure Turkish)
    – Nottourno inglese (histoire de pas mourir con)

    J’ai tchatté un peu avec le vendeur, notamment sur les temps de step, il m’a conseillé ceci :
    – arômes à base d’extraits naturels : 36 à 72 heures
    – arômes à base de macérats : minimum 1 mois :wacko:

    Vous confirmez ?

Laisser un commentaire

Le Leto 2 par Titanide : le mod méca pour baroudeur aisé

Test de l’élégante VooPoo Drag 2 Platinum Edition.