in ,

La pipe de Gandalf le Gris par Creavap

Salut les pirates!

J’espère que vous avez été gatés à Noël. Pour ma part, j’ai reçu un super cadeau. Mais commençons par le début…

Tout a commencé en regardant pour la centième fois l’hexalogie de Peter jackson, ou plutôt la double trilogie: Le Seigneur Des Anneaux, puis Le Hobbit. Mais quand on commence, il faut forcément se faire les 6 films, et en version longue évidemment!

En regardant le premier épisode La Communauté De L’anneau, on tombe sur la scène où le magicien Gandalf et Bilbo le hobbit fument la pipe devant Cul-De-Sac, la maison de Bilbo. Alors que Bilbo est tout fier de faire un rond de fumée avec sa pipe, Gandalf tire une grosse barre sur la sienne, et envoie un navire en fumée (oui, un navire!) à travers le misérable rond de fumée de Bilbo. Et toc, le hobbit. Va faire du trick vaping ailleurs, non mais…

Madame et moi, tous les 2 devant la télé avec nos cigarettes électroniques respectives, on commence à se poser des questions. “Tu crois qu’ils ont des pipes méca ou électro ?” ou encore “obligé, c’est du full VG, t’as vu les tricks ?”. Après quelques tentatives de ronds de fumée minables au milieu du salon, je vais faire un tour sur le net, voir si il existe des pipes électroniques ! Enfin, je sais que ça existe, mais je n’ai jamais approfondi le sujet.

Une dizaine de minutes plus tard, je tombe sur le site de Creavap, fabrication artisanale de pipes électroniques françaises. Et en parcourant les modèles, je vois la Gandalf ! Si ça c’est pas une coïncidence… Ni une ni deux, j’interpelle madame :

“Eh, t’as vu ? Elle est trop classe celle là !”

On en parle pendant quelques minutes, je regarde quelques vidéos de reviewers sur YouTube, en me répétant que c’est trop stylé de vapoter avec ça. J’enregistre le site de Creavap dans mes favoris, en me disant qu’un jour je me ferai plaisir à acheter une pipe, et puis je suis passé à autre chose.

Quelques mois plus tard, dans la soirée du 24 décembre 2019 plus précisément, nous fêtons le réveillon de Noël en famille. Quelques verres, puis entrée, plat et dessert bien copieux, arrive l’heure d’ouvrir les cadeaux. Madame me tend un paquet. “Joyeux Noël mon chéri !” En arrachant le papier cadeau, je tombe sur une jolie boîte noire, sur laquelle je vois inscrit “Creavap”. Une demi-seconde de blocage dans mon cerveau, et les souvenirs de la soirée cinéma me reviennent à l’esprit!

“Mais non ! T’as pas fait ça quand même ?”

Mais si, elle l’a fait ! Madame, qui avait enregistré tout ce que je lui avais dit, a pris contact avec Creavap pour commander une pipe Gandalf afin de me l’offrir à Noël. J’avais vu le colis arriver quelques semaines avant le jour J. J’ai beau avoir répété la question un bon millier de fois : “c’est quoiii?”, je savais que c’était mon cadeau, mais elle n’a pas craqué et a su garder la surprise jusqu’au jour de Noël. Et quelle surprise !

Maintenant, il est l’heure de vous la présenter !

CREAVAP

Commençons par un mot sur Creavap. Cette entreprise française, basée en Gironde, existe depuis 2013. Le créateur travaillant déjà le bois auparavant, s’est mis à créer des pipes pour sa vape personnelle. Ses proches et les utilisateurs de forums où il était inscrit, après avoir vu les modèles fabriqués, l’ont incité à les commercialiser, et c’est ainsi que Creavap a vu le jour.

En tant que modeur, il peut fabriquer une pipe selon les critères de ses clients. C’est comme cela que la Gandalf a vu le jour d’ailleurs, et le modèle a tellement suscité d’intérêt qu’elle est devenu un des modèles phares de Creavap aujourd’hui, et a même participé à la notoriété de l’entreprise.

Je ne vais vous présenter que la Gandalf, mais ce n’est pas le seul modèle qui existe. Pour découvrir les autres créations, je vous invite à aller voir le site de la marque, car c’est un vrai pro, et tous les pipes sont magnifiques !

CONTENU

Le modèle que j’ai reçu est donc la Gandalf 18500. Elle existe aussi en 18350 et 18650, mais c’est celle qui me semblait la plus “équilibrée” au niveau du format.

Livrée dans une très jolie boîte noire, on y retrouve:

  • La Gandalf, dans une pochette de protection en tissu et signé Creavap
  • Un stem (c’est le nom donné aux “drip tip” pour les pipes)
  • Un switch à ressort en aluminium poli, et le logo de Creavap au centre
  • Un certificat d’authenticité signé à la main
  • Une carte de visite Creavap

J’ai également reçu à part un support pour la Gandalf, fait à la main et dans le même bois que la pipe. Indispensable pour l’exposer sur la cheminée !

LA GANDALF

La bol de la pipe est réalisée en bois de rose (Rosewood pour le nom original), mais elle existe aussi en bois de noyer, en Zebrano (bois exotique originaire d’Afrique Centrale), ou en bois stab (bois + résine colorée). Au déballage, on remarque immédiatement la qualité du travail accompli: c’est net, sans bavure, le bois est superbement travaillé ! La pipe pèse environ 170 grammes avec l’accu + un l’ato (le Turbo dans mon cas).

Comme il s’agit de bois poli, une patine va se former avec le temps sur le bois. Pour l’entretien, on pourra utiliser un chiffon doux et de la cire, ou alors un disque à polir si vous en avez un.

L’accu 18500 viendra se glisser à l’intérieur du bol, le pôle positif dans le fond. A l’intérieur, c’est un tube en Delrin qui viendra accueillir l’accu, et au fond, on retrouve un ressort. Ce dernier va agir en tant que sécurité : si il y a un court-circuit, le ressort va s’écraser pour que l’accu ne soit plus en contact sur les 2 pôles. Après avoir identifié le problème, il suffira de l’étirer à l’aide d’une pince pour lui faire reprendre sa forme initiale.

De l’autre côté, on aura un connecteur 510 en inox sur ressort, d’un diamètre de 22 mm, parfaitement intégré au bol en bois.

LE SWITCH

Le switch sur ressort en alu poli viendra se visser en haut du bol de la pipe, après avoir inséré l’accu. Au milieu se trouve le poussoir, avec le logo Creavap. Le switch est très réactif: même pas besoin d’appuyer à fond, le simple fait de l’enfoncer légèrement avec le doigt suffit à déclencher le fire.

En revanche, attention de ne pas le serrer trop fort, car il n’y a aucune prise dessus pour le dévisser. Il faudra poser ses doigts dessus et le tourner afin de l’enlever. Je me suis fait avoir la première fois, je l’ai trop serré, et j’ai du sortir un gant en latex pour réussir à le dévisser.

LE STEM

Le stem est le nom donné aux becs des véritables pipe, et c’est carrément plus classe que d’appeler ça un drip tip ! Pour la Gandalf, le modèle du stem est un Churwarden 8″, fait en ébonite, d’une longueur de 19 cm et au format 510. Le diamètre intérieur est plutôt petit, prévu clairement pour un tirage MTL. A la base, on y trouvera 2 joints d’étanchéité.

Le seul “reproche” que je puisse faire, c’est que j’ai parfois un léger jeu entre le sommet de mes atomiseurs et le stem, par exemple sur le Precisio ou le Bellus, alors que sur le Turbo de Vaponaute ça ne bouge pas d’un poil. Mais vu la longueur du stem et le peu de profondeur de certains atos au niveau du drip tip, j’estime que c’est normal car ça va créer une “tension”. Il existe des stem beaucoup moins longs sur le site, j’en commanderais sûrement un autre pour essayer.

LA VAPE

J’ai d’abord essayé de monter le Precisio sur cette Gandalf, mais je suis finalement parti sur le Turbo de Vaponaute, qui a été présenté juste ici. Je trouve ce Turbo meilleur en tirage serré, et comme le stem de la Gandalf s’adapte parfaitement dessus, le choix était évident.

J’ai donc retiré le pin BF qui n’a ici aucune utilité, puis je lui ai installé un coil en Ni80 28Ga, 5 spires pour une résistance à 0,91 ohms.

Je laisse quand même l’airflow ouvert au maximum, puis remplissage par le dessus avec le Don Cristo Pistachio, que j’avais déjà testé avec le Haku Venna. Ce serait quand même dommage d’utiliser un liquide fruité malaisien sur ce genre de matos, il me fallait un classique, à défaut de ne pas avoir de macérats. Honnêtement, j’y pense rien que pour tester sur cette Gandalf !

Le bol de la pipe dans le creux de la main, le pouce sur le switch, et c’est parti pour la vape !

Si on m’avait dit il y a quelques mois que je fumerais la pipe, jamais je n’y aurais cru. Mais au final c’est plaisant ! La Gandalf  tient toute seule dans la main, au toucher c’est agréable, aussi bien le bois que le switch.

Si en revanche vous aimez la vape chaude, investissez tout de suite dans un stem moins long, voire pourquoi pas un autre modèle de pipe de chez Creavap. En effet, vu la longueur du stem, la vapeur parcourt un chemin assez long entre la chambre d’atomisation et la bouche, et elle refroidit forcément beaucoup plus. C’est pour cela que j’apprécie les coils réactifs en Ni80, qui apportent une vape plus réactive et plus chaude : ça prend tout son sens sur cette Gandalf. J’ai une vape au rendu limite tiède, mais qui ne me dérange pas plus que ça.

Je pourrais encore descendre la valeur de la résistance, mais j’ai fait le choix du 18500. Le choix des accus est limité, j’ai une autonomie de 1000mah, et 15A de CDC. Je préfère monter le Turbo entre 0,7 et 1 ohm pour un bon compromis entre l’autonomie et la puissance sur la Gandalf.

Mais une chose est sûre : question style, que ce soit du macérat ou pas, que je sois à 0,7 ohm ou à 1,5 ohm, du style on en a en vapant avec cette Gandalf ! Je ne m’en sers qu’à la maison, devant un bon film ou en lisant un bouquin (imaginez la tronche des gens en vous voyant vaper avec ça dans la rue ou au boulot… ), et le reste du temps, elle trône sur la cheminée, posée sur son support. Maintenant, il ne me reste plus qu’à trouver un liquide goût “herbe à pipe” de la Comté, et m’entraîner à faire des navires avec la vapeur, pourquoi pas devant un feu d’artifice…

Ecrit par Le Daron

Je suis entré dans le monde de la vape en 2014. Mon premier essai a échoué, ainsi que le deuxième quelques mois plus tard. J'ai décidé de retenter l'expérience en 2018, et cette fois ci avec succès! Toujours prêt à essayer les nouveautés, et même du matériel "oldschool" lorsque ma curiosité est piquée au vif.

31 Comments

Laisser un commentaire
  1. Belle revue pour un très bel objet !  Tu as été bien gâté par Mère Noël !
    En effet, il te faut maintenant absolument goûter au Notturno ou au 1000 !

    Et avec la Gandalf, arrives-tu à faire des tricks ?
    Il y a quelques années, j’avais un collègue qui avait toujours sa pipe au bec. On le surnommait ” 2 têtes de pipe sur un même tuyau ” !

    • Merci Zaza! :good:

      J’arrive à faire quelques ronds de fumée, c’est d’ailleurs le seul trick que j’arrive à faire, même si ils ne sont pas très nets :unsure:

      Oui il faut vraiment que je teste un macérât ! Ce sera sans nul doute ma prochaine commande :yes:

  2. J’en avais rêvé à l’époque de la préhistoire de la vape …Il y a quelques années Je pense à mon pote
    Vince qui n’est plus de ce monde… Mais que bon nombre de vapotos ont connu. Celle-ci de pipe est vraiment trés jolie et pourrait devenir un achat prochain ! Joli papier bien illustré !
    Bravo & merci @Le Daron :good:
    Vapoteusement
    bYlGeTe :bye:

    • Merci bYlGeTe :good:

      C’est vrai que même ce modèle est assez ancien chez Creavap, mais ça reste indémodable. Autant une box moderne pourra toujours évoluer dans sa “forme” et ses fonctions, autant une pipe… ça restera toujours une pipe et ça devra toujours ressembler à une pipe :yes: mais elle est très belle, même en déco quand je ne l’utilise pas !

  3. Magnifique revue d’un bel objet, merci!
    J’ai déjà tenté la pipe électronique mais c’était une daube et en 18350 avec 10 minutes d’autonomie et un clearo pourrave. Ça doit être autre chose là… De quoi rêver…

    • Merci Kanti! :good:

      Elle existe aussi en 18650, mais ce qui me gène, c’est qu’il y a une découpe dans le bol qui la rend moins jolie, j’ai préféré prendre la 18500 même si ce sont des accus qu’on ne trouve presque plus aujourd’hui. Pour le coup, c’est l’esthétique qui passe avant tout ! ;-)

  4. J’adore le travail du bois, c’est un peu une passion en ce qui me concerne.. L’objet est superbe et j’avoue que c’est amusant d’imaginer déguster un notturno sur ce setup tout en lisant un vieux Conan Doyle !
    Belle découverte, merci !

    • Merci Whitewater :good:

      C’est vraiment un magnifique objet, les finitions sont parfaites. Difficile à décrire tant qu’on ne l’a pas en main, c’est comme ça qu’on se rend compte du super travail de Creavap :yes:

      En ce moment pour la lecture, j’attaque les romans d’Andrzej Sapkowski, la saga du sorceleur (après le succès de The Witcher, il fallait que je m’y mette!). J’adore aussi Jules Vernes en ce qui me concerne :good:

  5. SUPERBE !!!! :heart: :heart: :heart:
    Alors là Daron, c’est la classe à Vegas ! B-) Tro–sti–lé, comme disent mes gosses..

    Ou quand la vape vient tutoyer l’Art.
    Ces objets artisanaux m’envoient clairement des paillettes dans les yeux…

    Juste une question, comme ça. Sur ton Turbo monté entre 0.7 et 1 ohm, ça te fait une plage de puissance comprise entre 17.6 et 25.2 watts en sortie de chargeur, et entre 13.7 et 19.5 watts en vitesse de croisière. –> c’est pas un peu faiblard, pour le Turbo ? :unsure:

    • Merci Cland! :good:

      Ben écoute, pour le Turbo c’est comme ça que je l’aime. Si tu te souviens bien, au début j’ai eu du mal avec le Turbo… Jusqu’au jour où j’ai décidé de le monter en quasi MTL, après avoir déduit que les petits airflows n’étaient pas là que pour faire beau :whistle:

      Après c’est un coil en Ni80 simple donc assez réactif, même sur une faible puissance. En ce moment, mes atos MTL sont montés en Ni80 28ga, axe de 2,5mm, tout comme sur le Turbo. J’ai mis mes bobines de Fused MTL et Clapton MTL de côté, ces fils ont un côté élastique qui les rendent difficile à mettre en forme… Alors je me remet aux montages plus traditionnels :yes:

  6. C’est très beau…mais c’est du meca et ça ne me dit rien.
    En son temps joyetech avait fait l’Elitar, mais qu’elle était, euh, particulière esthétiquement ! Une tentative ratée de faire un truc moderne… dommage le concept technique était bon..

    • Je viens d’aller voir la Joyetech, c’est vrai qu’esthétiquement… c’est pas trop réussi :negative:

      En électro j’en ai trouvé qu’une seule qui était sympa, c’est la ewin vape f30. Mais avec batterie intégrée de 1450mah, pas d’accu.

  7. Super story telling et belle découverte de matos. Encore une ref de plus pour le navire que la e-pipe.
    Merci Daron, un matos qui m’intriguait sans en connaitre le fonctionnement. Belle revue :good:

    • Merci Mex! :good:

      J’ai vu aussi la Kamry, son look est assez particulier avec sa coupe en biseau, mais j’aime aussi! Elle a l’avantage de ressembler davantage à une véritable pipe que d’autres modèles trop “futuristes”, ce qui , je trouve, dénature l’objet. ;-)

  8. Aïe aïe aïe… :scratch:
    Voilà une superbe revue, bien rédigée, bien illustrée et je peux aisément comprendre que ce type d’objet fasse rêver son vapoto mais rien à faire, c’est pas mon truc.
    Déjà, je suis complètement passé à côté de l’univers du Seigneur des Anneaux. J’ai pu mesurer l’impact du phénomène au nombre de fans croisés ici et là mais je n’en connais à peu près rien.
    Ensuite, le concept de e-pipe me laisse perplexe voire dubitatif. Je savais que ce type d’objet existait mais franchement, je n’ai jamais eu envie d’essayer. J’imagine que tout l’intérêt réside dans la prise en main et dans le choix du stem puisque la vape proprement dite est assurée par un atomiseur classique…
    Enfin, les contraintes de taille imposées à l’accu amènent une vape plutôt pépère, sûrement MTL et là, je passe clairement mon tour !
    Ces remarques n’enlèvent évidemment rien au bel objet décrit ici et comme il a été dit ci-dessus, les élixirs de Azhad aux étiquettes décorées de divers modèles de pipes devraient s’épanouir pleinement dans un environnement aussi favorable… :yes:

    • Merci Nes ! :good:

      Effectivement, une epipe ne ça pas intéresser tout le monde, en premier ceux qui ne vapent pas en MTL. Bon, en prenant la version 18650 et en laissant un drip tip classique sur son ato, on pourrait faire du DL, mais ce serait dommage de l’utiliser ainsi.

      Cette revue est là aussi pour présenter le travail de Creavap, car c’est un objet magnifique, à la finition vraiment impeccable !

      Ps;: j’ai déjà mis en favori les Azhad pour ma prochaine commande :yahoo:

  9. Après une promenade chez Creavap et la relecture de l’article, je me prends à rêver d’une box VV double accus en bois, aussi bien travaillée et finie que ces e-pipes !
    Allez, même une full-méca parallèle ferait le job… ;-)

  10. Ca c’est du beau matos pfiou! Merci pour ce retour qui donne envie d’assassiner Porky sans détour :wacko:
    J’ai curieusement commencé à fumer avec la pipe, les fragrances du tabac à pipe étaient divines à mon gout. Elle est depuis longtemps rangée dans un tiroir, mais je trouve l’objet pipe en soi très joli, la tenue en main à elle seule procure une sensation très plaisante.
    Si la mienne n’était pas toute petite, j’aurais bien tenté de bricoler pour lui coller un 18350 dedans avec des lames de cuivre et une connexion 510. Hélas ça ne rentrerait pas.
    Les ensembles que Creavap propose avec son atomiseur Lestat sont du plus bel effet je trouve, mais on est clairement dans la vape luxueuse, ça pique un peu…
    Affalé dans le canap’ avec un p’tit Black Cavendish bien tempéré pour faire des ronds de fumée, ça doit être le pied B-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Test du kit Swag 2 par Vaporesso

Test du goûtu Dead Rabbit RTA par Hellvape.