in ,

J'adoreJ'adore MerciMerci

La folle aventure de la Vape : de sa création à aujourd’hui

Cela fait 11 ans que j’ai créé ce Blog/Carnet de Bord/Navire. Nous avons suivi l’évolution de ce Nouveau Monde jour après jour, mois après mois, année après année. Ça me parait une éternité, mais la vape est un marché très jeune, pas encore totalement établi ni encore mûr.

Cette nouvelle année sur DV sera consacrée à la vision de la vape, son évolution, ses tendances. On a déjà fait ici plus de tests matos que de raison et aucune nouveauté ne semble poindre le bout de son nez en ce moment… C’est parti!

 

En 2007, la cigarette électronique a fait son entrée en France, promettant une alternative moins nocive au tabac. Quinze ans plus tard, la vape s’est imposée comme un phénomène de société majeur, avec 3,5 millions de vapoteurs et une industrie en plein essor. Cette progression fulgurante s’est accompagnée de mutations profondes, tant du côté des utilisateurs que des acteurs économiques.

L’essor de la vape : une chronologie

DV 2012

2007-2013 : Les débuts discrets. La vape se présente comme une solution pour les fumeurs désireux de se sevrer. Les premiers vapoteurs sont des pionniers, attirés par la nouveauté et l’aspect technologique. Danyvape, le Carnet de Bord, est créé le 21 sept 2012 à 19h!

2014-2016 : Explosion de la popularité. La diversité des saveurs et l’absence de réglementation attirent un public plus large, notamment les jeunes. Les boutiques spécialisées se multiplient, offrant une variété de produits et d’accessoires. Les vapéros sont organisés partout en France. Danyvape commence à accueillir des auteurs invités et devient le Navire de la Vape!

La TPD de 2016

Un gros coup dur a été reçu sur la tête de tous les acteurs de la vape en mai 2016 ! Les partenaires se sont envolés, ma-cigarette est parti en Suisse créer Vaping Post, les shops de vape ont flippés, Danyvape aussi...Tout le monde a arrêté les pubs et les shops ont vidé leurs stocks de bases nicotinées. Danyvape perd la plupart de ses partenaires français et toute aide financière.

La TPD 1 (Tobacco Products Directive), entrée en vigueur en 2016, a marqué un tournant dans la réglementation de la vape en Europe. Cette directive visait à harmoniser les règles applicables aux produits du tabac, y compris les cigarettes électroniques.

Les mesures phares de la TPD 1 concernant la vape :

  • Interdiction de vente aux mineurs de moins de 18 ans
  • Limitation de la taille des réservoirs à 2 ml
  • Limitation de la concentration de nicotine à 20 mg/ml
  • Interdiction de la publicité et du sponsoring
  • Obligation de notification des e-liquides aux autorités
  • Interdiction des flacons nicotinés supérieurs à 10 ml.

Ce qui a été appliqué de cette loi, ce sont surtout les flacons nicotinés et la réglementation des e-liquides. Le reste était déjà appliqué et la pub est revenue petit à petit. La limitation des réservoirs n’a jamais été appliquée. Les petits malins qui fabriquaient des e-liquides dans leur baignoire et ceux qui voulaient juste faire du fric rapidement ont mis la clé sous la porte et la fabrication des boosters a explosée…

Puis la vape a repris son cours

DV 2017

2017 : On se remet de la TPD

DV 2018

2018-2020 : Le marché se structure. L’arrivée de grands acteurs du tabac et l’adoption de normes contribuent à la professionnalisation du secteur. La vape s’installe durablement dans le paysage français.

2021-2024 : Défis et controverses. La question de l’impact sanitaire de la vape devient prégnante. Des études scientifiques nuancées alimentent le débat public. Le marché se stabilise avec une concentration des acteurs et une diversification des produits. De nombreuses plaintes de la part de YouTube commencent et il bloque pas mal de comptes de vape.

La vape en 2024 en France

 

Statistiques 2024

  • 3,5 millions de vapoteurs (7% de la population)
  • 20 % des 18-24 ans vapotent
  • 40 % des vapoteurs quotidiens ont arrêté de fumer grâce à la vape
  • Plus de 7000 saveurs d’e-liquides disponibles
  • Plus de 4000 boutiques de vape en France

Profils des vapoteurs : une diversité croissante

Les jeunes : 20 % des 18-24 ans vapotent en 2024, une proportion qui inquiète les autorités sanitaires. La question de l’initiation au tabagisme via la vape est source de préoccupation.

Les fumeurs : La vape s’avère un outil de sevrage efficace pour certains, réduisant le tabagisme et ses effets néfastes. 40 % des vapoteurs quotidiens déclarent avoir arrêté de fumer grâce à la vape. La cohabitation entre tabac et vape est fréquente.

Les non-fumeurs : Motivés par la curiosité ou l’attrait pour la vapeur aromatisée, ils constituent une part minoritaire, mais croissante des vapoteurs (environ 10% en 2024).

Comparaison fumeurs/vapoteurs en % en France (2023):

Fumeurs:

  • Quotidiens : 24,5 % des 18-75 ans (environ 12 millions de personnes)
  • Occasionnels : 11,3 % des 18-75 ans (environ 5,5 millions de personnes)

Vapoteurs:

  • Quotidiens : 5,5 % des 18-75 ans (environ 3 millions de personnes)
  • Occasionnels : 7,3 % des 18-75 ans (environ 3,5 millions de personnes)

Les études ne comptent pas les mineurs… La tendance générale est à la baisse du nombre de fumeurs et à la hausse du nombre de vapoteurs. Dommage blondin!

L’ombre des fabricants chinois : une puissance discrète

Depuis le début, la Chine domine la production de cigarettes électroniques. Les fabricants chinois, souvent peu connus du grand public, influencent les tendances du marché et les prix.

Arrivée des pods et puffs sur le marché français :

Pods:

  • 2015 : Lancement des premiers pods par des marques chinoises comme Joyetech et Innokin.
  • 2017-2018 : Arrivée en France des pods préremplis et jetables, popularisés par la marque américaine Juul.
  • 2019-… : Explosion de la popularité des pods en France (Vinci), avec une grande diversité de marques et de saveurs.

Puffs:

  • 2019 : Apparition des premières puffs en France, également appelées « cigarettes électroniques jetables ».
  • 2020-2021 : Forte croissance du marché des puffs, avec une grande variété de formats, de saveurs et de concentrations de nicotine.
  • 2022-2023 : Les puffs deviennent le produit de vape le plus vendu en France, notamment auprès des jeunes. Elles deviennent interdites en 2023, mais aucune date annoncée pour 2024.
  • Selon l’association Alliance contre le tabac (ACT), 13 % des adolescents de 13 à 16 ans ont déjà vapoté une puff en 2023.
  • Le cabinet Xerfi estime que le marché des puffs a atteint 500 millions d’euros en 2023.
  • Le cabinet d’études Altavia estime que les puffs représentent 20 % du marché de la vape en France en 2023.

Le matos référence

  • 2015 : Lancement du pod « Joyetech eGo AIO », l’un des premiers pods sur le marché.
  • 2017 : Lancement de la Juul, une cigarette électronique pod qui a connu un succès mondial.
  • 2019 : Lancement des premières puffs en France, comme la « Elf Bar ».
  • 2023 : Le marché des puffs en France est estimé à plus de 500 millions d’euros.

On avait bien rigolé au début de DV sur les pods trouvés sur Fasttech, ne comprenant pas ce que c’était… Les chinois ont réussi ce tour de force à les imposer partout dans le monde.

Les pionniers français de l’e-liquide

VDLV
Vincent dans les Vapes

En 2012, alors que la vape en était à ses balbutiements en France et que Danyvape était encore au biberon, plusieurs entrepreneurs français ont décidé de se lancer dans l’aventure de l’e-liquide. Parmi ces pionniers, on peut citer :

Alfaliquid : Fondée en 2011, Alfaliquid est aujourd’hui l’un des leaders du marché français de l’e-liquide. La société propose une large gamme de saveurs, ainsi que des e-liquides pour les vapoteurs débutants et confirmés. C’est mon 1ᵉʳ e-liquide FR4.

D’Lice : Créée en 2012, D’Lice est une autre entreprise française incontournable dans le domaine de l’e-liquide. La marque est connue pour ses saveurs simples, ainsi que pour son engagement dans la qualité et la sécurité de ses produits.

VDLV (anciennement Vincent Dans les Vapes) : Fondée en 2012, VDLV est un acteur majeur du marché français de l’e-liquide. L’entreprise se distingue par la qualité de ses produits, fabriqués en France avec des ingrédients de haute qualité. VDLV propose une large gamme de saveurs, ainsi que des e-liquides DIY et des e-liquides au CBD. C’est grâce à lui que j’ai continué la vape!

D’autres fabricants français importants :

  • E-liquide France : Large choix de saveurs, prix abordables
  • Vape Institut : E-liquides premium, ingrédients de haute qualité
  • Curieux : E-liquides aux arômes naturels et complexes
  • Arômes et Liquides : Fabricant français historique, large choix de produits
  • Le Petit Vapoteur, etc.

Les principaux pays producteurs d’e-liquides sont les suivants :

J’ai trouvé ces chiffres, à confirmer… Je pensais qu’on serait mieux placé!

  • États-Unis : environ 40 % de la production mondiale
  • Malaisie : environ 20 % de la production mondiale
  • Royaume-Uni : environ 10 % de la production mondiale
  • France : environ 5 % de la production mondiale
  • Chine : environ 5 % de la production mondiale

Les fabricants français ont joué un rôle crucial dans le développement et la popularisation de la vape en France. Ils ont contribué à la création d’une industrie dynamique et innovante, qui propose aujourd’hui une grande variété de produits de qualité aux vapoteurs du monde entier.

L’avenir de la vape en France dépendra de la capacité des acteurs de la filière à s’adapter aux nouvelles réglementations et à relever les défis qui se présentent.

Avatar photo

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Fraisemusic.com
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

4 Comments

Laisser un commentaire
  1. Très bel article. Bravo!
    Vapoteur depuis au moins 2010 je peux dire que je dois la vie à la vape.
    N’ayant jamais eu aucune confiance envers les pervers qui dirigent la vie des autres, je me suis fourni en nico en Chine, dès que j’ ai pu. Je pense avoir encore de la nico de 13 / 15 ans. ( congelée )
    Nico que j’ avais achetée dans différents sites chinois histoire de multiplier les chances de bonnes conservation..Mon frigo- congélo dédié à la vape est encore encombré de quelques bidons de 5 litres de nico.pure ou diluée
    Mes aromes sont français achetés en gros, ainsi que ma base.
    J’ avais une crainte, c’était manquer de bon matos dans le temps. ( casse, rupture de pièce etc …). Bien entendu chaque matos me plaisant, acheté en double voir triple examplaires quant c’est pas plus

  2. Bel article, belle synthèse, merci. Un petit laïus sur l’inventeur en début d’article pour rendre hommage comme je te rends hommage et te remercie pour ce blog. Et cela aurait été parfait 👍

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)