La composition de nos accus et leur utilisation (cours de physique non nucléaire)

26 Nov 2013/
-- Materiel
pana18650

On va se replonger ou se plonger dans le coeur de nos batteries rechargeables fétiches pour en comprendre le fonctionnement.

Voila un sujet bien intéressant pour nous autres vapoteur car sans accus, pas de vape !
Jamy, tu me reçois ?
Comment ça marche les accus 18650 et 18350 que l’on a dans nos mods, et les batteries eGo, y a quoi dedans ?

Les accus Lithium-ion comme ceux de chez Panasonic vertes

La batterie lithium-ion est basée sur l’échange réversible de l’ion lithium entre une électrode positive, le plus souvent un oxyde de métal de transition lithié (dioxyde de cobalt ou manganèse) et une électrode négative en graphite (sphère MCMB)

Un problème de sécurité du à sa composition, impose d’intégrer un système électronique de protection, embarqué le plus souvent dans chaque élément au lithium. Il empêche une charge ou décharge trop profonde et permet l’équilibrage des tensions entre éléments dans les batteries constituées de plusieurs éléments en série, à défaut, le danger peut aller jusqu’à l’explosion de la batterie.

La profondeur de décharge : ces batteries vieillissent moins vite lorsqu’elles sont rechargées par des recharges partielles que lorsqu’elles subissent des cycles complets de décharge/ recharge

L’utilisation d’un électrolyte liquide présente des dangers si une fuite se produit et que celui-ci entre en contact avec de l’air ou de l’eau (transformation en liquide corrosif : l’hydroxyde de lithium).

La décharge doit être limitée à une tension de 3 V par élément, une tension de décharge inférieure à 2,5 V peut conduire à une destruction de l’élément.

Les sondes spatiales Galileo utilisent des batteries Li-Ion à grosse capacité

Les AW IMR rouges

La batterie d’oxyde de manganèse d’ion de Lithium ou IMR est une cellule d’ion de lithium qui utilise l’oxyde de cobalt, Mn2O4, dans l’électrode négative (l’anode sur la décharge). En grande partie grâce à la structure de cristal, ils ont tendance à avoir une densité de puissance plus haute et la densité d’énergie plus basse que les autres accus aux Lithium.

En résumé, toutes ces batteries sont dangereuses si on ne les manipule pas avec précaution. Il ne faut jamais les empiler dans un Mod sauf si on sait ce que l’on fait. Il ne faut pas les décharger en dessous de 2,5V au risque de ne jamais pouvoir les recharger à 4,2V.

Pour ma part, je ne vois pas de différence notoires entre les No-name grises que j’ai et les Panasonic vertes en terme de performance. En revanche, je vois une nette différence entre les AW IMR rouges et les UltraFire oranges de Fasttech qui ne tiennent pas longtemps et se rechargent jamais à plus de 3,9V.

Et vous, vous vapez avec quoi ?

Remerciez l'auteur en lui donnant votre vote ;-) ------>
0 0
Si vous avez en tête un produit qui pourrait intéresser l'équipage, mettez le sur -->cette page
Publié par : Le Capitaine

Dany, fondateur du Danyvape. Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012... A l'abordage !!

Comments

Cet article a 2 commentaires.

Les rangs correspondent au nombre de commentaires :Nouveau contributeur/Bronze clair-foncé/Argent clair-foncé/Or clair-foncé/Saphir/Rubis/Emeraude/Diamant.
  • françois - Rang : Nouveau contributeur 12 janvier 2015 0 h 05 min Répondre

    Bonjour,
    Merci pour cette explication !
    J’ai une petite question, en cas de court circuit de l’accus, est ce que la fumée qu’il dégage est nocive pour la santé ? Je pense que oui mais à quel degrés ?
    (expérience personnelle)
    D’avance merci !

    • Ludo - Rang : Diamant 12 janvier 2015 19 h 51 min Répondre

      Ca va dépendre d’à quoi est due cette fumée. J’imagine que le premier truc qui va se passer, c’est le plastique de l’étiquette qui va chauffer à cause du court-jus, ou de la formation d’un arc électrique, possiblement jusque cramer. Et le plastique qui crame, bah oui, c’est toujours crasseux.

      Si c’est le contenu de l’accu qui fuite, en dégazant, là, ça va encore être autre chose, ie va aussi y avoir des composants de l’accu lui-même (rien de très glop non plus – mais en général, c’est assez violent, quand ça se passe, donc si ça ne t’a pas inquiété plus que ça, c’est probablement l’étiquette qui a eu un coup de chaud).

      Mais surtout, ce qui devrait t’inquiéter avec un accu qui a court-circuité, c’est qu’il a chauffé trop fort, et est trop monté en intensité : pour résumer, même s’il donne l’impression de fonctionner, ces chances de devenir instable ont radicalement augmenté.

      Au prix où sont les accus, et sachant qu’ils sont de toute façon des consommables (en général, on devrait les changer au bout d’un an, par précaution, car à l’utilisation, le lithium va peu à peu se plaquer sur l’anode, définitivement, ce qui réduit la stabilité, et augmente les risques d’un dégazage en cas d’exposition à trop de chaleur ou de vibrations), perso, j’irais déposer un tel accu au recyclage, et en rachèterais un neuf :whistle:

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)