in ,

Kit Joyetech eVic-VT et eGo One Mega

J’le fais, j’le fais pas ?

Bon … Cet article, j’aurais mis du temps à le commencer. D’ailleurs, je me demande si je fais bien de l’écrire. Lorsqu’on s’achète un truc dont on a très envie de parler et que très rapidement les soucis montrent le bout de leur nez, c’est assez pénible et du coup, on retarde toujours l’échéance pour évoquer une chose que l’on voudrait géniale …

Mais remontons quelques mois en arrière.

Après la sortie du chipset rDNA et des premières box offrant le contrôle de température, nos amis chinois annonçaient la sortie prochaine de box permettant d’en faire autant, et à tarif abordable.

Décidant de faire l’impasse sur l’IPV4 et son design ignoble, ne voyant pas Sigelei proposer quelque chose dans l’immédiat, je découvris alors avec enthousiasme la nouvelle (et première je crois) box de Joyetech : l’eVic-VT.

Je profitais alors de mon anniversaire (histoire de me donner bonne conscience) pour commander cette box originale en version kit avec l’atomiseur eGo One Mega.

 

Un sympathique setup

Le kit arrive dans une jolie boite, ce qui est assez fréquent dans le matos original chinois :

DSC_0344

Le bundle est complet ; en sus de la box et de l’atomiseur, on trouve le transfo et le cable usb pour le recharge, une housse silicone pour la box (sympa !), une résistance Titane pour l’eGo One (la version Ni200 étant montée d’origine) et enfin la notice dont la traduction française n’est pas super claire dans certains passages.

DSC_0348

Le clearomizer eGo One n’est pas nouveau et a été ressorti récemment par Joyetech dans un autre kit que Lodse a reviewé par ailleurs (voir Test eGo One XL).

DSC_0353

La finition est très bonne comme c’est devenu le standard dans les clearomiseurs chinois : propre, net et joli. Côté utilisation, il casse pas trois pattes à un canard. Il fait de bons nuages comme à peu près tous les atomiseurs/clearomiseurs sortis ces derniers temps. Mais niveau saveurs, on repassera. Le Subtank avec les résistances prémontées lui colle une claque. Pour des trucs frais, ça passe, mais je gaspillerai pas mes liquides philippins là dedans.

Toutefois, et c’est l’une des raisons qui m’ont poussé à acheter le kit et non la box seule, le couple a fière allure :

DSC_0382

 

La Box

En observant la box sous toutes ses coutures, on constate qu’elle ne souffre d’aucun défaut de réalisation. La finition est excellente et l’assemblage parfait.

DSC_0373 DSC_0371

DSC_0369 DSC_0366 DSC_0365

Le pin est monté sur ressort, assez ferme d’ailleurs, j’ai cru au départ qu’il était fixe. On note en outre la présence de trous d’aération sur la partie inférieure. Le connecteur de charge, au format mini usb est parfaitement fixé et ne bouge pas quand on branche la box. Enfin l’écran de lecture est large et très lisible.

La box ne possède que deux boutons : l’un rotatif, à l’instar de la première eVic que j’ai possédée et dont je ne garde pas un très bon souvenir, et un bouton/switch traditionnel.

Le switch sert à 4 choses :

  • Allumer la box par 5 pressions rapides.
  • Passer en mode configuration par 3 pressions rapides.
  • Indiquer la version du firmware par 20 pressions rapides (pas évident).
  • Envoyer le courant bien sûr !

Le bouton rotatif sert à 2 choses :

  • Incrémenter/décrémenter la puissance ou température selon le mode.
  • Modifier un paramètre (droite) ou changer de paramètre à modifier (gauche).

C’est affaire de goût bien entendu, mais sans être un fan des voitures aux look ostentatoire, je trouve que l’eVic-VT seule a déjà la classe avec son look de muscle car, calqué sur la Chevrolet Camaro :

chevrolet-camaro-yellow-4

 

A l’utilisation en mode wattage traditionnel, la box est très sympa à utiliser. Pas de missfire, une vape lisse de mon ressenti. Elle tient bien en main et demeure finalement assez compacte.

L’autonomie est correcte, sans plus : je tiens 2 jours complets avec des résistances de 0.5 ohms, la batterie interne étant donnée pour 5000 mAh. A titre de comparaison, je gagne une journée de plus avec ma box sigelei 100W armée de deux Samsung INR18650-25R de 2500 mAh.

Par ailleurs, c’est affaire de point de vue mais je ne suis pas fan de la batterie interne dans une box. Quand c’est vide, ben on vape plus ! Belle lapalissade je sais, mais si on utilise le mode contrôle de température avec un son atomiseur privilégié monté avec une résistance idoine et qu’on ne possède pas d’autre mod possédant le contrôle de température, on est marron …

 

Le contrôle de température

Outre son look, la particularité de l’eVic-VT est de proposer un mode de contrôle de température.

Comment cela fonctionne ? Et bien on utilise un matériau peu résistif comme le Ni200 ou le Titane pour la bobine. La valeur de la résistance à température ambiante (21°C) sert de référence. La lecture de la valeur après avoir envoyé le courant un certain laps de temps permet d’évaluer la température au sein du coil et couper l’envoi de courant dans le cas où la température consigne serait atteinte.

Franchement, je ne me suis pas penché sur le calcul que cela implique. Cependant, en tout cas état de cause, on peut se poser des questions sur la véracité de la lecture de la résistance, quelque soit le mod qui propose le contrôle de température. En tenant compte de la chaîne d’éléments que peut constituer un atomiseur, la détection de la valeur résistive du coil me semble parasitée pour des valeurs faibles et nécessitant une certaine précision.

Le kit propose une résistance Ni200 monté d’origine avec l’eGo One :

DSC_0358

Le fait de disposer d’un atomiseur avec des résistances toutes prêtes pour le fonctionnement en contrôle de température a également motivé mon achat du kit. Je n’avais pas envie de m’embarquer dans la conception de résistance avec un matériau souple comme le nickel Ni200.

En montant la résistance dans la base de l’eGo One puis en vissant le tout sur la box comme préconisé dans la notice, on aboutit après détection d’un nouveau coil (enfin normalement … comme on va le voir par la suite) sur la lecture de la valeur référence :

DSC_0381

Déjà, les résistances sont données pour 0.2 ohms et on lit 0.24, je sais pas trop où situer l’imprécision : dans la fabrication approximative du coil ou dans la lecture ?

Bon, passons … J’humidifie le coton de liquide et je remplis mon tank pour tester tout ça en réglant un peu le mod dans des valeurs raisonnables :

DSC_0393

 

J’en profite pour lui mettre sa doudoune en silicone qui lui va comme un gant.

Et c’est parti pour une vape contrôlée !

A l’usage et après avoir réglé l’affaire à 235°C et 30W par la suite, la vape est très agréable, on ne sent pas trop les coupures et on peut tirer des grosses barres sans se soucier d’un dry hit potentiel. Ça semble bien fonctionner et on se dit que c’est peut-être l’évolution « tranquilité » de la vape qu’on attendait.

Au bout d’une semaine, je me suis dit que j’allais peut-être tester une autre résistance et notamment celle en Titane, et c’est là que les ennuis commencent …

 

Le contrôle de température … Oui mais …

En changeant la résistance, prenant bien soin de passer en mode Ti, je trouve la vape plus agressive, plus crépitante.

Je décide de repasser en Ni, le mod ne me détecte pas le changement de coil …

Après moult manipulations, l’affichage de détection arrive enfin.

Je me remets à vaper mais la box déconne passant très rapidement en protection ce qui aboutit à une vape asthmatique …

Je profite d’un passage dans mon shop local  pour montrer l’affaire à Pat Vape qui me propose de tester l’atomiseur sur une box identique. Celle-ci me permet de vaper comme la mienne lors de ses premières utilisations. Je me rends donc à l’évidence que la mienne est défectueuse.

Je contacte alors le site qui me propose sans difficultés un retour à leur frais.

Je reçois donc une semaine plus tard une autre box

Celle-ci ne semble pas souffrir de problème de détection. Ouf !

Enfin Ouf … C’est vite dit …

J’ai acheté des résistances Ni200 pour le Subtank, histoire de vapoter sur un atomiseur convenable.

Je me suis vite rendu compte d’un problème que je ne suis pas le seul à avoir d’après mes recherches. Lorsque j’utilise une résistance, après installation de l’atomiseur ou de la base, la box me lit correctement la valeur et me propose l’affichage de détection d’un nouveau coil. Tant que je l’utilise, la valeur est stable : 0.15 ohms pour les résistances du Subtank, la vape est nickel (c’est le cas de dire !). Si je laisse le tout pendant quelques minutes, lorsque j’appuie sur le switch, la valeur est descendue à 0.13 voire 0.12. En essayant de vapoter dessus, même sensation de vape asthmatique qu’avec la première box. Seule solution : démonter l’atomiseur, aspirer pour refroidir ou attendre pour être sûr qu’il soit froid, remonter l’atomiseur, ce qui provoque une nouvelle détection de coil, valider, pour enfin pouvoir vapoter correctement … C’est ultra pénible !

Bref, je ne sais pas véritablement ce qui déconne dans cette box, mais pour mon (mes) exemplaire, c’est franchement usant.

Le problème est identique sur l’eGo One et sur le Subtank. J’ai fait un montage perso en Ni200 sur un dripper, ça tournait bien, mais je n’ai pas fait le test de laisser reposer le tout pour voir si la résistance descendait avec l’impact sur la vape. Petite parenthèse, le montage de coils en Ni200, spires espacées avec du fil de 0.30 est très facile.

Du coup, je ne sais même pas si je suis tombé sur un mauvais batch ou si la box est nulle en fin de compte. Pas mal de gens ont l’air d’être satisfaits même si je me suis rendu que je ne suis pas un cas isolé, relevant des témoignages similaires ici et là.

 

Conclusion

Difficile de conclure sur une box que beaucoup apprécient, même si une bonne partie ne l’utilisent pas en mode contrôle de température, alors que je ne suis même pas sûr de n’être tombé que sur des mauvais chevaux. Alors en mettant ça de côté, elle est chouette, originale et fonctionne très bien en mode traditionnel. Je ne suis pas fan de la batterie interne et de la recharge forcée par usb mais ça se discute. L’ergonomie des deux boutons est moyenne, mais vu le peu de choses à régler quand on a trouvé ses marques, c’est pas très important. Reste qu’elle est quand même pas donnée, et si l’on se réduit à une utilisation en watts, ça fait cher pour payer juste le look de la bête. En conclusion et selon mon expérience qui est toute personnelle, si vous voulez un mod pour le contrôle de température qui tient la route, allez voir ailleurs.

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

18 Comments

  1. Je vais dire naturellement que tu n’as pas de chance sur ce coup la.
    Il est vrai que je la trouve belle,beau lock d’ensemble mais qui ne pourrait faire partie de ma vape (batterie intégrée)
    Je sais qu’elle fait fureur, pas vu de retour négatif malgré tes déboires.
    Mais je ne me suis toujours pas mis à l’essai du contrôle de température malgré que je possède la box et le fil idoine.
    Est ce vraiment une avancée pour moi qui ait une vape plutôt pépère, normalement maxi 15 watts et entre 1 et 1.2 ohm.
    Et puis ce que je regrette aussi c’est qu’aucune box ne donne ou ne précise les réglages à faire, tu dois découvrir par toi même c’est un peu dommage.
    Tu pencherais pour passer exclusivement en CT ou pencherais tu à te dire selon la vape?

  2. Je vais passer pour un vieux schnock rétrograde mais c’est Typiquement , le genre de produit qui ne m’attire pas du tout .
    Je trouve ça horrible , ça me fait penser aux jouets Transformers . En plus tous ces gadgets de contrôle de température et coils en nickel ne me tentent vraiment pas .
    Si en plus tu nous dis que ça fonctionne mal , c’est le pompon :negative:

    • Attention quant au temp control, ce n’est absolument pas un gadget quand ça fonctionne bien !
      Prenons par exemple le Pipeline Pro 2, qui a un TC(temp control) qui fonctionne à merveille, qui permet de lock la valeur de résistance sans jamais en changer tant qu’une nouvelle n’est pas installée. Le coton peut être pratiquement sec que la vape sera toujours bonne.

      Quant à la qualité de vape, c’est vraiment sympa, une vraie valeur ajoutée. Justement, ces temps ci, je recherche un mod avec un bon TC (pas comme celui de la Vaporshark et plein d’autres mods), car les expériences que j’ai eu avec ma vaporshark, bien qu’inégales, m’ont énormément plu. Lorsque le TC fonctionnait bien la vape obtenue était sublime ! :heart:

      A vrai dire, ces expériences de vape en TC me font de plus en plus croire que le mod méca est amené à tomber en désuétude…

    • C’est bizarre pour moi , c’est le contraire .
      J’ai envie de simplicité .
      J’ai une DOVPO et une box electro simplissimme de secours . Et ça me va tout à fait .
      Si j’avais une box à chopper aujourd’hui ce serai une méca .
      Pas envie de m’emmerder avec des boutons et des réglages .

    • Je te rejoins en partie Sezni, garde moi une place au bal des vieux shnocks, stp. En partie seulement car pour ma part je la trouve très séduisante esthétiquement cette box, mais pour avoir eu l’occasion de la tester très récemment, l’engin semblait fonctionner correctement, je reste également dubitatif sur l’intérêt de ces réglages de températures. J’ai l’impression que le fossé continue à se creuser entre les amateurs d’une vape plus instinctive ou empirique orientée méca, et une vape pilotage automatique avec ordinateur de bord, toute électro…

  3. Bel article, complet et superbement illustré !

    Hé hé… Je l’ai vue en vrai, cette box… C’était quand je cherchais une box électro vite fait avant de partir en vacances. Les vendeurs du shop ont essayé de me la placer mais je suis resté inflexible.

    Trop moche (à mon goût), trop chère et trop accu intégré. D’autre part, si j’avais le choix, je préfèrerais une Porsche 911 à une Chevrolet Camaro.

    Et puis de toute façon, je ne vape que méca double 18650 ces temps-ci… Comme si je n’aimais pas les circuits électroniques alors que ce n’est vraiment pas le cas.

  4. Merci pour l’article vincent,

    Pour revenir à ton article,il me semble que j’avais visionné une video de vap-erod,et il me semble qu’il a eu également des soucis avec son evic-vt,mais il n’en a pas dit plus!
    il est probable que le problème de contrôle de température est récurent sur cette box, tu l’as échangé et toujours le même problème.
    il est fort probable que les possesseurs de ce modèle n’utilise pas le fonction TC ,donc très peu de retour dessus.

    Après une 2nd box acheté depuis le début d’année ,je commence à douter sur ce matériel!
    ipvmini tombé en rade en 4-6semaines
    Kbox fait son job,très très simple d’utilisation :bien sur il faut savoir quelle résistance qu’on a mis dessus.
    mais hélas,elle a très très peu d’autonomie donc je peut pas partir bosser avec,à moins de me promener avec 3 accu de rechange,
    j’ai récupéré également la istick mini première du nom à ma femme qui ne vape plus,(elle n’accroche pas)
    en revanche, concernant la vape ,elle n’est pas lisse du tout mais ça je le savais c’était pas une surprise.

    en effet on est loin des box haut de gamme mais quand même!

    j’ai pas eu peur d’investit dans un très bon atomiseur suisse,d’ailleurs,je me suis procuré la version cheminée courte!très très satisfait de mes squape-r

    j’adore l’aspect esthétique et ergonomie de ces boxs
    en revanche,l’investissement d’une box fiable c’est vraiment pas gagné!
    A-t-il un pirate qui a trouver LA BOX qui tient la route?

    Bonne semaine à vous!

  5. Merci Vincent pour ton analyse, c’est pour ces raisons que je me suis payé la cool fire 4 pour mon sub mini v2, en fait le C Temp ne me branche pas vraiment, la flemme de choisir des fils spéciaux, j’y viendrais surement un jour, bon ! j’ vais voir  » L’ hermione », mais j’ risque d’être geo localisé, bon vent, bonne vape.

  6. Moi je l’aime bien son look. Mais ça reste du joytech… C’est bien pour débuter mais ça affiche ces limites.
    Je préférerai mettre plus cher sur une HanaModz, ou la dernière Vaporshark.
    D’ailleurs J’ai vite troqué ma 1ere Evic (le sabre laser) contre un provari 2.5, il y a 3 ans et qui me sert toujours…
    Le problème de ces chinoiseries c’est la durée dans le temps. c’est accessible mais ça dure pas, et comme tu le dis bien, le kit Subohm de Kanger lui met une belle claque en +.
    Belle revue. Comme ça je suis sur de pas craquer juste pour son look. De toutes façon je suis plus Mustang que Camaro…

  7. Hello Vincent,
    pour la variation de tes résistances as tu pensé la locker (petit cadenas sur l’écran) la valeur de tes Ohms?
    J’utilise aussi l’Evic VT avec un Origen MKII monté qu’en Nickel200 et tout ce passe bien de mon cotés. Pas de variation. ;)

    • Toujours en mode découverte de la box et de son mode TC, j’avais le même problème que Vincent. Le petit cadenas semble résoudre ce problème !

  8. Problème avec mon evic VT message no atomiser round
    J ai remis un autre atomiser toujours le même message
    J ai acheter un cubis atomiser pensant que que l’égo one mega était HS
    Mais toujours même message
    Snif

    • Verifie que le pin soit assez long pour faire connexion
      J’ai pas mal de soucis entre certains atos et certaines box à cause du pin de l’ato ou celui de la box dont le ressort se tasse au fur à mesure des utilisations.
      Avec un mini tournevis tu peux relever le pin de la box en faisant gaffe à pas forcer.
      Tiens nous au jus

    • certains atomiseur on un filetage plus long, court et le pin dépasse plus ou moins (hormis les pin réglables) pour le pin de la box tu a ta réponse, si après vérification et que l’ato fait bien contact, que la résistance n’est pas en court circuit et qu’elle détecte rien la il y a un problème venant de la box.