in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime

Kayfun Lite 2019 : What else ?

Les quelques lignes que vous vous apprêtez à lire, vous les devez à cet atomiseur. Sans lui, je serais sans aucun doute encore planqué dans le confort et l’anonymat des soutes du Navire, à me délecter en secret – mais surtout en louzedé – des magnifiques revues pondues par l’équipage habituel, comme par exemple le superbe Focus du Lite 2019, royalement servi par notre vénérable Capitaine. Mais à ma grande surprise, alors que je m’attendais à un accueil franchement chaleureux, à des commentaires élogieux et à un enthousiasme général, que nenni ! C’était même tout l’inverse !

Mes yeux – éberlués – n’en croyaient pas leurs oreilles, en ne lisant que railleries, dédain et défiance vis-à-vis d’un SvoëMesto relégue d’un revers de main à un rôle totalement inattendu de véritable punching ball. Incroyable !! Le Maître…, idolâtré hier…, aujourd’hui jeté en pâture à une horde de pirates enragés sans foi ni loi, et brûlé vif sur la voie publique, 12 balles dans la peau, sans aucune autre forme de procès !! Un véritable florilège de coups bas à la sauce « has been ». Et ce, bien entendu, sans même avoir pris la peine de tester l’ato !?!! La Passion, sans doute, ou comment passer de l’amour à la haine en un claquement de doigts… Ils étaient tous devenus fous sur ce rafiot, probablement qu’une épidémie de fièvre jaune venait de contaminer le Navire, c’était pas possible autrement !

Pas le choix, je ne pouvais pas laisser faire sans intervenir. Impossible. Car oui, moi, le clandos’, j’ai été élevé au Kayfun voyez-vous, et il était tout bonnement hors de question que l’on pourrisse mon mentor de la sorte sans que je ne pipe mot. Baroud d’honneur, donc, en mode « On ne touche pas à SvoëMesto, compris ?!!? ». Et alors que je pensais, après mon tout premier commentaire, être purement et simplement balancé illico aux requins, au contraire, je fus accueilli les bras grand ouverts par tout l’équipage, et même invité à publier ! Hein, quoi, vous êtes sûrs ? J’ai jamais fait ça, moi… Bon, OK, on va essayer. Nous y voilà, donc.

D’emblée, rien que de par son appellation, le Kayfun Lite 2019 interpelle, et une question nous brûle instantanément les lèvres : pourquoi SvoëMesto nous pond aujourd’hui le revival d’un modèle vieux de 6 ans, plutôt qu’un nouvel atomiseur ?

Bien sûr, il est tout à fait légitime de voir les choses via ce prisme-là. Mais il me semble, personnellement, que cet angle d’attaque est beaucoup trop orienté, et biaise d’entrée de jeu le vrai débat. Oui parce qu’au fond, est-on réellement certain qu’il ne s’agit là que d’une simple réédition ? N’aurait-on pas à faire, en réalité et en dépit des apparences, à un nouvel ato ? Là est la vraie question !

Alors, Kayfun Lite 2019 : simple session de rattrapage pour les retardataires, ou nouvel atomiseur ? Pour répondre à cette question, il aurait évidemment été préférable d’avoir vapé sur les deux modèles (2013 et 2019), mais malheureusement, ce n’est pas mon cas : en 2013, je n’en avais pas encore fini avec la clope. Pour cette revue, je me suis donc appuyé sur la documentation officielle du  Kayfun Lite 2013, ainsi que sur différents commentaires d’époque trouvés sur le Navire.

Allez, c’est parti : décryptage, en toute subjectivité. Et en musique :

L’ato testé est une version George Clooney (ULTON). Excellent usinage de toutes les pièces. Flushitude et smoothitude au top. Visserie OK. Joints très corrects. Rapport qualité-prix imbattable. Voilà, ça, c’est fait.

Lite 2013 vs. Lite 2019

Round 1 : Round d’observation

Pour commencer, comme nous sommes tous de grands gamins à faire mumuse avec nos bouts de métaux et nos fils de fer, prêtons-nous à un autre petit jeu auquel on s’est tous adonnés un jour ou l’autre : le jeu des différences entre 2 images à première vue identiques.

En haut : le Lite 2013, en bas : son petit frère. Aucun doute, le 2019 est bien un Kayfun Lite. La première différence vient du fait que SvoëMesto propose 2 diamètres différents pour sa nouvelle mouture : 22mm pour les nostalgiques, et 24mm pour les autres.

La deuxième différence se situe au niveau des mensurations : 51,5mm de hauteur hors drip-tip pour le 2013, contre seulement 33mm toujours hors drip-tip pour le 2019. C’est trapu, c’est moderne, et ça change radicalement de tous les atos Kayfun connus jusque-là. Cool, non ?

Conséquence directe, la contenance passe de 4,5ml pour le 2013, à seulement 2ml pour la version 22mm du 2019, et 3,5ml pour la version 24mm. Hum, un peu light tout ça, et tout de suite un peu moins cool.

Heureusement, il existe des parades, et pour quelques dollars de plus, j’ai ajouté à mon Lite 24mm le kit d’extension, passant ainsi à 38mm pour 5ml de contenance, et squeezant au passage ce vilain tank en ultem couleur nicotine.

Voilà, là on est bien, trèès bien même ! Franchement, il n’a pas une tronche top moumoute méga groove, comme ça ?

Round 2 : Autopsie globale

Lorsque l’on démonte le 2019, ce qui frappe instantanément, c’est le nombre ridicule de pièces détachées : 5 en tout et pour tout !

“Ben alors, tu sais plus compter, Cland’ ? Oh, faut arrêter la fumette mec, le 2013 aussi, il n’a que 5 pièces…”

Oui, c’est vrai, mais en partie seulement, car si l’on zoome un peu, on tombe sur ça :

Et c’est là qu’on voit le boulot magistral effectué par SvoëMesto : là où hier, il fallait 6 pièces, aujourd’hui il n’en faut plus que 3. Désormais, le haut de la chambre d’atomisation vient se visser dans le top cap, en prenant le tank en sandwich.

“Ouais mais mec, c’est carrément pas révolutionnaire ton truc là, ça existait déjà sur le KF5 et le KF Prime…”

Oui, c’est vrai. Et j’ajouterai même que sur le 5 et le Prime, on avait un tank en verre, voire en métal, ce qui laissait tout loisir de siroter des jus agressifs comme le Red ou les agrumes. Alors autant avec l’ultem, il ne devrait pas y avoir de soucis, autant avec l’extension et son tank en PC, on prendra soin d’éviter. Un peu dommage, cette histoire…

Round 3 : Le remplissage

Par contre – et c’est là un des gros points forts de ce Lite 2019, à la différence des 2 atos précités, on ne retrouve plus ce système à la mords-moi-le-nœud complètement foireux de gestion d’arrivée de liquide, où il fallait faire tourner le tank au petit-bonheur-la-chance pour éviter le dry hit. Dorénavant, SvoëMesto nous simplifie la tâche à l’extrême, puisqu’à ce niveau-là, il n’y a … plus rien à faire ! Heureux le paresseux ! Désormais, le remplissage se fera le plus simplement du monde par les 4 énormes trous qui constituent la base de la chambre d’atomisation.

“Hein ? Quoi ? Un remplissage par le bas, aujourd’hui, en 2019 ? Mais t’es complètement givré gros !! …  “

Ben non, pas tant que ça, parce qu’on est sur un KF Lite. Et qu’un KF Lite, ça se remplit par le bas, c’est comme ça et pas autrement ! Alors si t’es pas content, tu prends tes clics et tes clacs, et tu vas pleurnicher chez Mémé. D’ailleurs, sur l’ancêtre (le KF, pas la pauvre mamie qui n’a rien demandé à personne), on remplissait à la seringue, par la petite vis « 1l » sur la photo, et il me semble, à la lecture des fofos d’époque, que ce système posait quelques légers soucis, doux euphémisme…

Il y a désormais de quoi être sacrément jouasse, car les fuites, c’est ter-mi-né. Ce Lite 2019 est propre comme un sou neuf, il ne fout pas une goutte à côté. Pour faire ne serait-ce que suinter cet ato, il faudra se lever de bonne heure. Enfin si, pour être honnête, c’est possible. Mais faut vraiment le faire exprès : si l’on remplit ce Lite 2019 à ras la gueule, il aura tendance à glouglouter et à rejeter quelques gouttes par le trou d’airflow. Il faudra alors souffler dans le drip-tip pour évacuer le trop-plein. Voilà, comme ça, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.

Round 4 : L’airflow

Tiens, puisqu’on parle de l’airflow : c’est simple, le 2013 et le 2019 sont identiques, à la différence près que celui du 2019 ne siffle plus : on vissera ou dévissera un petit insert dans le pin 510. Serré quasiment à fond comme sur cette photo, on obtiendra un tirage qui creuse les joues.

Tandis que si on le dévisse pour arriver à fleur du 510, on se verra gratifié d’un tirage MTL genre inhalation directe très très très restreinte.

“Nan mais t’es pas sérieux cousin, j’suis au bout d’ma vie avec ton bordel là…. “

N’exagérons rien ! Oui, il faudra bien évidemment prendre quelques minutes au départ pour calibrer le truc à sa guise, mais une fois trouvé le bon réglage, ça ne bougera plus. Jamais. Alors ok, le vapoto qui kiffe changer d’airflow comme de chemises devra se coltiner le dévissage de l’ato puis le nouveau réglage au tournevis. Mais il aura l’honnêteté et la lucidité de se rappeler que bon nombre de très bons atos modernes ne permettent ce genre d’opération qu’après démontage complet du coil, via des inserts indépendants. Check, Mr. Dvarw.

Round 5 : Le plateau

Bon, là, on ne va pas faire un roman, tout le monde connait : c’est le même plateau que celui du KF5 – et ses 4 petites arrivées de liquide, avec exactement les mêmes dimensions que celui du Prime. Autrement dit, pas ce qu’il y a de plus confortable pour travailler, c’est vrai. Mais avec du calme, un peu de minutie, l’habitude, et les bons gestes, ça se fait très bien.

Montage du Lite 2019

Bon, a priori, tout le monde sait plus ou moins monter un Kayfun 5. Mais au cas où (j’ai cru comprendre que ce n’est pas totalement le cas sur le Navire), et surtout parce qu’un minimum de précision est requise pour tirer à coup sûr la quintescence de cet ato, on va quand même procéder à une petite revue des subtilités à mettre en place.

Donc Exit les spires espacées de la préhistoire et le cotonnage à la one again.

Bonjour le micro-coil. Bon ça, c’est OK, tout le monde sait faire parfaitement. Mais il faudra garder à l’esprit le fait que les vis et les encoches sont vraiment petites, donc évidemment, on ne choisira pas un fil trop épais. Au mieux il passerait dans les encoches, mais ripperait sous la tête des vis lors du serrage, ce qui est toujours source d’énervement. Pour ma part, je suis à la limite max avec un kanthal twisted 2×28 Ga, 5 tours en diamètre 2,5, pour une rés. à 0,6 ohm.

 

On veillera à centrer parfaitement le coil par rapport à l’arrivée d’air située au centre du plateau. De plus, il sera nécessaire d’ajuster le coil en hauteur, de telle sorte que le bas de la bobine soit quasiment à fleur par rapport au sommet des vis, une fois celles-ci vissées à fond. Sans ce petit réglage, une fois cotonné, il n’y aurait pas assez d’espace pour que l’air circule correctement, et le résultat en terme de saveurs oscillerait entre le néant et le carrément décevant.

Ensuite, viendra la délicate étape du cotonnage. Là, ça va se jouer à l’expérience. Il faudra tester des trucs, essayer, se foirer, y revenir, jusqu’à trouver l’épaisseur parfaite de la mèche. Forger pour devenir forgeron. L’idée, c’est qu’une fois insérée dans le coil, lorsqu’on tire la mèche de droite à gauche et inversement, on sente une légère résistance : ça doit coulisser sans avoir à forcer, tout en frottant l’intérieur du coil.

Une fois trouvé le bon dosage, il faudra évidemment couper le coton, mais attention, pas à n’importe quelle longueur. A l’époque du Prime, j’avais pu voir des tutos où ils disaient de couper à la largeur du plateau : non, c’est trop ! Il faudra couper légèrement moins que la largeur du plateau, comme ceci :

Ensuite, un petit secret : je coiffe le coton à l’aide de ma pince céramique. Surtout pas comme un bourrin, car l’idée ici n’est pas d’enlever de la matière, mais bien plus d’aérer la fibre au maximum. Il faut au final avoir beaucoup de matière, mais aérée ! Donc on procèdera délicatement, avec amour, comme si on devait démêler la tignasse de sa chère et tendre, en attaquant la mèche par le dessus, puis par le dessous (ou inversement, c’est vous qui voyez). Toujours en partant du coil vers l’extrémité de la mèche.

Un petit coup de ciseau pour ôter tout ce qui dépasse, et c’est OK, on est prêt à placer le coton dans les rigoles.

On devra alors se démerder comme on peut, mais l’essentiel, ce sera de ne surtout pas y aller en force, afin de conserver la texture désormais aérée de notre mèche. Au final, on devra obtenir un truc dans ce genre-là :

On voit bien ici qu’une fois le coton mis en place, il y a un espace suffisamment grand sous le coil pour que l’air circule parfaitement dans la cloche et donc, jusque dans notre gosier. De là, on imbibe en liquide, et zou, c’est parti.

Normalement, en procédant ainsi, on obtiendra à tous les coups un résultat optimal. Mais pour être honnête, il m’est parfois arrivé de ressentir, au bout de quelques lattes, non pas un début de dry hit, mais des saveurs très en deça des premières barres (qui sont toujours top, puisqu’on a imbibé la mèche à la mano) : cela signifie probablement que les mèches ont été coupées un poil trop court, et qu’elles ne reposent pas parfaitement dans le fond des rigoles, sur les 4 petites arrivées de liquide. Donc dans ce cas, pas de panique, on reste cool, on dévisse l’ato, et on pousse légèrement les mèches vers le bas avec une délicatesse extrême. Toujours sans tasser. L’idée est qu’elles aillent chatouiller les arrivées de liquide.

Bon, le plateau est monté, alors maintenant, place à la dégustation !

La vape du Lite 2019

Mais bien évidemment, avant, on retourne le tank, top cap vers le bas, et on remplit. Inutile de faire l’offusqué, on l’a déjà dit, ce Kayfun Lite 2019 se remplit à l’ancienne, par le bas. Celui que ça défrise, il passe son chemin, et il arrête de nous les briser. D’autant que le remplissage est tout ce qu’il y a de plus facile à réaliser : n’importe quel contenant de liquide fera l’affaire, tant l’espace disponible pour remplir est confortable ; on peut y aller confiant et à la sauvage avec le goulot de la bouteille, ça passera crème : pour ma part, ce sera un DIY Black Cavendish/Virginia/Cappuccino/Miel. Voilà, on y est. Je ne doute pas un seul instant que vous trépignez tous désormais d’impatience de connaître le verdict, alors pas de suspens inutile.

Je ne vais pas y aller par 4 chemins : la vape offerte par le Kayfun Lite 2019 est tout bonnement exceptionnelle ! Du genre à mettre la larme à l’œil. La meilleure qu’il m’ait été donné de vaper sur un RTA, ever. Ouais, rien que ça.

D’ailleurs, la magie opère instantanément. On tire une barre, on est scotché. On se demande si on n’a pas rêvé. Alors forcément, on y revient. Confirmation, c’est un enchantement. Une troisième barre, puis une quatrième, puis une cinquième… on ne s’arrête plus !! Ce Lite 2019 est une véritable incitation au chain-vaping !! En effet, chaque latte devient meilleure que la précédente, car les saveurs restent en bouche, littéralement collées sur la langue et sur le palais, et c’est avec une jubilation démoniaque que l’on se régale à empiler frénétiquement les strates, comme le ferait avec ses quérons le meilleur maçon portugais sous cocaïne. Du coup, on a vite fait de se retrouver embarqué dans une hallucinante symphonie gustative. En bouche, puisque c’est LÀ que tout se passe avec cet ato, ça scintille de toute part, façon Shine On Your Crazy Diamond du Floyd.

Si le volume de vapeur délivré par le KF Lite, correct, reste dans la pure lignée des autres produits de la marque, l’ato se distingue en revanche par une densité de vapeur hors du commun : c’est clairement bien dodu, un peu gras, mais sans jamais être poisseux. Assurément, la vape procurée a du corps, on aurait presque la sensation d’avoir de la matière en bouche lorsque l’on tire une barre. J’exagèrerais à peine si je disais que sur ce terrain, le Lite 2019 n’a pas à rougir devant d’excellents drippers 22mm.

Mais là où il excelle vraiment, et où il sort du jeu tous ses grands frères sans aucune contestation possible, c’est sur le rendu des saveurs. On n’en a pas parlé, mais le secret réside sans doute dans les dimensions de la chambre d’atomisation, ultra-compacte et qui vient englober le coil au plus près : si elle conserve logiquement le même diamètre que celle du Kayfun Prime (1 gros cm, à la louche), elle est désormais plus courte d’1 tiers en hauteur (1cm, contre 1,5cm). Fort logiquement, on obtient un degré de saturation extrême des saveurs. En toute subjectivité, loin devant la concurrence.

Avec sa vape tiède-chaude, lisse et feutrée comme du velours, puissante mais tout en maîtrise, et sa tendance à légèrement sucrer les mixtures, le Kayfun Lite 2019 sied parfaitement aux arômes tabac, et magnifie tout type de liquide gourmand.

Mais ce n’est pas tout ! Si comme tous les Kayfun, ce Lite 2019 procure une vape à la fois précise et parfaitement équilibrée, il possède surtout ce petit supplément d’âme au niveau des saveurs, grâce à une profondeur de champ que je n’avais encore jamais eu la chance de connaître. Le spectre est large, c’est assez délicat à expliquer car on est clairement ici dans la nuance, mais c’est comme si cet ato était capable de révéler des notes de saveurs que les autres ne sont pas en mesure d’aller chercher. En tout cas, les 2 Azhad’s de mon DIY ressortent comme jamais !

Le mot de la fin 

Alors au final, ce Kayfun Lite 2019 : simple réédition de la part d’un modeur à court d’idées et complètement à la ramasse, ou nouvel atomiseur de génie ?

A mon humble avis, celui qui voudrait mesurer le degré de hasbeenitude de SvoëMesto via ce Lite 2019 fait complètement fausse route, et devrait plutôt attendre… le prochain ato de la marque pour se lancer dans pareille entreprise.

En effet, le fait de sortir un « Lite 2019 » plutôt qu’un « Kayfun 6 » est tout sauf anodin et traduit, à mon sens, la volonté du modeur de ne pas mettre la charrue avant les bœufs et de simplement « faire les choses dans l’ordre » : d’abord, nous gratifier d’un modèle ultime – fiable, facile à vivre et performant, avant de, pourquoi pas, nous proposer par la suite une nouvelle machine à vaper.

Et c’est exactement ce qu’est ce « Lite 2019 » : l’aboutissement de tout le travail réalisé par SvoëMesto depuis ses débuts. D’ailleurs, il n’y a qu’à voir la conception de l’ato pour s’en convaincre : le Lite 2019 n’est rien d’autre que la synthèse de tout ce qui s’est fait de mieux jusque-là sur chaque ato de la marque. En quelque sorte, la dernière pièce du puzzle, sans laquelle le tableau resterait irrémédiablement inachevé.

Exit le superflu et/ou le foireux, SvoëMesto a joué la carte de l’épuré, pour ne garder que le meilleur : la précision du plateau du KF5, la sobriété de l’ossature du KF Lite 2013, la versatilité et la discrétion du système d’airflow du encore KFL 2013, ainsi que l’efficacité du remplissage par le bas – repensé – du toujours KFL 2013.

Résultat ? Un ato d’exception, le tout en seulement 5 pièces, optimisées, et au service d’une vape MTL meilleure que jamais. Du grand Art, tout simplement. Une véritable prouesse, que seuls les Maîtres sont capables de réaliser.

Kayfun Lite 2019 : What else ?

Soutenez cet article

13 points
Upvote Downvote
Amiral

Ecrit par Clandestino

Passager clandestin du Navire pendant des années, les rats ont failli avoir ma peau dans les soutes, alors j'ai dû quitter ma planque. Mais maintenant que je suis à découvert, pas le choix, je vais filer un petit coup de main à l'équipage, en toute subjectivité bien-sûr. Pas envie de finir balancé aux requins... Loin d'avoir l'expérience et la roublardise des vieux loups de mer qui sévissent sur ce rafiot, je vais humblement commencer par aller frotter le pont, histoire de pas faire de vagues.

 

♪♫♪♪  Let's swim to the Moon, let's climb through the tide... ♫♪♫♫♪

137 Comments

Laisser un commentaire
    • Ah ouais, carrément ! Ouuuh la pression…! :wacko:
      Oui, je me souviens très bien du focus, où tu étais seul contre tous ! ;-)
      La gratte, nan, c’est pas une gaucher, c’est juste que sur une des photos (celle des éléments séparés), j’ai mis un effet miroir pour que les pièces soient dans le même ordre que sur la photo du 2013. :-)
      A part ça, oui, je suis plutôt content du résultat, pour une fois; d’autant qu’à part le recadrage, et un gros travail de sélection (à peu près 100 photos pour n’en garder qu’une quinzaine :wacko: :wacko: ), je n’ai rien retouché.
      Mais je n’ai aucun mérite, car j’ai seulement profité d’une journée exceptionnelle pour faire les photos : le ciel était tout nuageux, mais très lumineux, et c’était un samedi aprème donc temps libre. Je n’ai eu qu’à sortir le smartphone, qui a fait le reste.
      Ce qui me chagrine vraiment, c’est que de telles conditions météo sont extrêmement rares là je suis, donc je sais déjà qu’il me sera impossible de reproduire les mêmes conditions.
      Mais j’ai passé une partie de la nuit hier sur ton tuto d’anthologie, et j’y travaille. ;-)
      Merci beaucoup pour le compliment, venant du Maître en la matière sur le Navire, ça me touche vraiment. :yes:

      • ok, ben je suis épaté par la qualité photos des smartphones actuels : on peut compter les brins de coton !!!
        Pour la gratte, j’avais bien envisagé une inversion, mais je me suis fait berné ;-)

      • C’est vrai que je l’aime bien aussi, cette photo ! :-) Mais mon tel est vraiment modeste, très loin des 1000 boules ou + de certains modèles, et ne sort ce genre de résultat que quand la lumière est parfaite. Dans d’autres conditions, il est minable. :negative:
        Ça m’a permis d’avoir la confirmation de ce que tu dis dans le Tuto : la lumière, c’est la base. La condition n°1.
        Il faut absolument que je trouve une solution qui me permette de m’affranchir de la météo.

  1. BIM’KLANDÉ _..!! WellDONE :good: J’ai jamais trop eu de chance avec les Kayfun, mais la seule chose dont je me rappel c’est la saturation exceptionnelle des arômes, on y est là apparemment :yahoo: En 24, vraiment serré le tirage ?, t’as 1 piste à me donner, je suis désormais DL restrictif…mais absolument plus MTL… Y me parle ce RTA… je suis scotché sur mes LEITO depuis 1 moment ( 2 bagues Airflow me suffisent parfois) et je ne déteste pas serrer ma Vape, qd ça en vaut la peine.. :whistle:

    • Yes TheFlow, avec ce Lite, on y est en plein dedans ! :yes: Une saturation extrême, inconnue jusque-là (mais je suis très loin d’avoir tout testé, notamment le Leto qui m’intrigue beaucoup mais qui reste trop cher pour moi).
      Niveau tirage, la palette est large, car il va du extrêmement serré au DL très très trèèèèès restreint (j’insiste sur le nombre de “très”). Mais pour moi, cet ato est clairement un vrai MTL, et pas autre chose. Disons qu’il offre toute la palette du MTL, mais pas beaucoup plus. Je pensais qu’en virant carrément la petite vis, on gagnerait un peu en air, mais non, pas du tout. Aussi surprenant que ça puisse paraître, on a même moins d’air qu’en mettant la vis à fleur du 510, comme sur la photo. Va comprendre, Charles. :scratch:
      Si tu le vapes en DL restrictif, en aspirant comme un goret, tu auras quand même un micro filet de vapeur qui ira direct dans les poumons, mais tu passeras à mon avis à coté de l’essence même de cet ato, conçu pour que tout se passe en bouche. En fait, même en dévissant à fond la vis d’airflow, en tirant une barre normale, tout reste en bouche. Faudra vraiment insister pour faire descendre direct dans les poumons.

      En tout cas, je serais fort curieux d’avoir ton retour sur ce Lite, justement par rapport au Leto..

  2. que dire revue au top j’ai toujours mon kayfun lite qui repose en paix dans mon tiroir ainsi qu’un russian ce n’est plus ma vape kayfun ou taifun ca toujours été la guerre d’ailleurs taifun viens de sortir un ato dans le même esprit. et il y a aussi le corona mtl qui est top aussi voir même au dessus mais ca c’est une autre histoire?

    • Ouais mexicano, le dernier taifun me fait des œillades de dingue, je sais qu’il fera tôt ou tard partie de ma collec’ de RTA. Il a quelques petits trucs qui m’interpellent sur le plateau. Et a priori, un retour aux sources également de la part de Smokerstore. Le début d’une tendance, peut-être ? :unsure:
      Le Corona MTL par contre, je ne savais pas… C’est un nouveau, ou juste un réducteur à insérer sous le top-cap ? Parce que si c’est la deuxième option, j’ai déjà et c’est loin d’être concluant, mais si y’a du nouveau dans l’air, là je ne pourrai pas résister… :whistle:

      • Mex’, je l’ai le réducteur, ton com’ m’a fait repasser une soirée à tenter de dompter ce foutu corona, mais, je ne sais pas, je n’en sors rien de bon. :unsure:
        Pourtant, je me souviens très bien que la toute première bouffée que j’avais prise sur cet ato avait été exceptionnelle ! Le coup de bol du débutant sans doute, car depuis, je n’ai jamais réussi à obtenir de nouveau le même résultat.
        Et c’est pas maintenant que le Lite est arrivé, que ça risque de changer… :whistle:

    • Je sais Fil, j’ai longtemps hésité à faire cette revue (demande au Cap’s, il en était question depuis que je suis sorti des soutes du Navire), car j’avais lu que tu avais demandé l’ato à plusieurs reprises. Donc pardonne-moi, sincèrement. :rose: :-(
      Mais ils avaient qu’à se magner un peu, eux aussi. L’ato est sorti en février, c’est pas comme si ils n’avaient pas eu le temps hein. Ils te l’ont fait à l’envers, voilà tout. :unsure:
      Quoi qu’il en soit, il me paraissait inconcevable qu’une maison aussi sérieuse que le Navire ne parle de cet ato qu’à travers un focus qui, en plus, ne rendait pas justice à cet excellent atomiseur.
      Ceci étant dit, il ne s’agit ici que d’une version George, donc tout n’est pas forcément perdu. Je serais d’ailleurs preneur d’une revue de l’original, car même si son prix est rédhibitoire pour moi, je ferais très clairement une entorse à mes principes si le retour s’avérait concluant… :yes:

      • Je le voulais déjà à l’époque du focus et ce malgré les critiques dont il faisait l’objet et même si j’ai critiqué le remplissage par le bas. Le wasp m’était tombé dessus à cette période c’est tout et avait enterré l’affaire.
        Là, c’est les vacances, j’ai craqué, mais j’ai tout pris, KF Lite + kit d’extension + cloche de remplissage par le haut. Il a intérêt à valoir le jus! Je n’ai pas peur en fait, je commence à cerner le Clando’ et ses goûts. On n’a pas forcément la même vape mais il a du palais le pirate! Et du talent!!!

      • Tu peux dormir tranquille, je suis serein. :-)
        Et au pire, s’il ne te convient pas, on pourra tjs s’arranger.
        Tu nous diras pour le remplissage par le haut, c’est surprenant cette histoire.

    • Merci amigo ! :-)
      Je te l’ai teasé à outrance celle-là, en plus ! ;-)
      Je n’en ai pas (encore) fait beaucoup, mais cette revue m’a demandé un travail de malade. Plusieurs bouts de nuit, des aprèmes et des soirées entières… De loin celle qui m’a donné le plus de fil à retordre, car je ne savais pas comment la présenter. Je l’ai pensée, repensée, commencée, laissée de coté, déchirée et recommencée… Bref, je me suis déchiré, jusqu’à m’attirer l’exaspération de ma chère et tendre, mais j’y suis finalement arrivé ! :-)
      Je me suis toujours donné comme fil directeur que la revue devait être au niveau de l’ato testé. Donc là, il a fallu que je me surpasse. Heureusement pour moi, il n’y a pas des KF Lite tous les 4 matins. :wacko: :wacko: :wacko:

    • Si d’aventure, ton premier reconstructible devait être celui-là, on pourra dire que tu as arrêté la clope au bon moment, entre lui et les macérats… Ca me semble être un très bon choix pour démarrer, facile à coiler si tu prends un fil pas trop gros.
      Je réponds un peu à la place de Kanti sur l’autre post, du moins en partie : au départ, je vapais cet ato en Ni80, 7 tours sur un diamètre de 2,5, rés. à 0.6 ohm. J’ai arrêté assez vite, car ça chauffait trop, et trop vite. Le Nichrome est cool dans certaines configurations, mais il chauffe très vite. Et tous les atos ne sont pas conçus pour encaisser ça, donc. Vu ce que tu as répondu à Jib, un bon vieux kanthal en 0,32 ou 0,4 te donnera une résistance autour de l’ohm qui devrait correspondre à tes contraintes du moment.

      Pour ma part, cet ato ne m’a pas quitté depuis le premier jour. C’est mon graal, mon champion, le RTA ultime (en toute subjectivité hein). J’aurai mis pas loin de 5 ans pour l’atteindre, mais ça valait le coup. Pour aller le détrôner celui-là, il va falloir mettre le paquet !! D’ailleurs, je ne vois pas comment ça pourrait être possible. Il est tellement cool que j’en ai repris un, toujours en 24mm, mais cette fois agrémenté du dôme. Je ne l’ai pas reçu à temps pour la revue, mais il a une sacrée tronche aussi je trouve, avec ce dôme. :good:

      • Je ne vois pas comment j’aurais pu résister à une revue aussi jubilatoire ! Cet article de haute voltige vient enrichir sans aucun doute la collection de la catégorie “chef d’oeuvre” qui fait la Gloire de ce bateau !
        Diable, il faut être fou pour ne pas lâcher son matos ici. Si j’avais la chance d’avoir sous le coude une volée de pirates qui passe en revue mes savons avec autant de brio, c’est par cargaisons entières que je fournirais l’équipe. Mais passons.
        Ton humour et ta passion pour cet ato ont emporté ma décision ! Tu m’as fait voyager, tout comme Fil et Nesquick m’ont arraché un moment au plancher des vaches pour me faire voler, à la façon de Peter Pan, dans les parfums des vapeurs italiennes.
        Je me délecte déjà des ourlets délicieux – cassonades poivrées, griottes impertinentes et autres singularités balkaniques – piqués au point de croix sur l’esprit des Cavendish, des Latakia et des Virginia africains dont j’ignorais tout jusqu’à présent.
        Grand merci pirates, qui rendez l’arrêt du tabac délicieux en nous gratifiant, en prime, de littérature exquise. Respect.

  3. Du grand Mendes Clandestino. Quelle plume “c’est avec une jubilation démoniaque que l’on se régale à empiler frénétiquement les strates, comme le ferait avec ses quérons le meilleur maçon portugais sous cocaïne.” Tu m as scotché hahaha et quelle photos (merci JIB?). Je pensais que tu méritais tes papiers et ne plus vivre dans la clandestinité et c est toi qui nous en donne du papier! What else? :good:

    • Merci Ezek’,
      Je me souviens très bien que je me marrais tout seul devant mon pc quand mes doigts ont sorti cette phase, au beau milieu de la nuit… B-)
      Pour la petite histoire, ce paragraphe sur les saveurs, j’ai mis une soirée complète à le pondre. Je m’étais recoilé proprement l’ato, et j’ai vidé 5ml en 3 heures, puis encore la moitié d’un tank par la suite. C’était un moment magique, d’essayer de décrire en direct les sensations du moment. :-)

      • Mais y avait quoi dans ce tank dit moi? :-) Tu nous as gâté et même le cotonage n’est pas une explication de plus, c’est fait aux petits oignons. J’étais sceptique aussi devant la sortie de cet ato en le comparant à la concurrence qui sortait des models plus pratique les uns que les autres mais le match n’étais peut être pas là. La technique est mise au service des saveurs sur ce KF si je comprends bien. Tu lui as rendu ses lettres de noblesse à Mr Svoëmesto. :rose:

      • Ce que j’avais mis dans le tank ? Secret défense ça, Ezek’ ! ;-)
        J’adhère totalement à ce que tu dis,. :yes:
        ce Lite n’est clairement pas l’ato le plus fonctionnel du moment. Mais ce n’est pas ce qu’on lui demande. Lui, il joue sur un autre terrain.
        Monté à l’arrache, il fonctionnera quand même, mais en deçà de ses possibilités.
        C’est typiquement le genre de matos qui se prépare avec soin et amour, pas le matin juste avant de partir au boulot alors que le bus passe dans 5 minutes. :wacko:

  4. Hola Clandestino !

    Tel “Manu Chao & Radio Bemba” à Mexico Tu nous arrive comme une Star sur ce Bateau
    avec ce Fantastique papier aux petits oignons ,un Chef d’oeuvre ! Pourquoi ne pas le dire,
    Digne d’un article à la “Nesquick”…J’aime beaucoup …ce Kayfun lite 2019 me parle,comme
    au début quand il est sorti il y a quelques années… Mais de nos jours avec quelques innovations supplémentaires ,je dois dire qu’il est trés attrayant & comme bon nombre d’entres nous les “Pirates” nous allons te suivre et le savourer…et le commander (pour moi c’est dans le panier !) Même si pour le moment Beaucoup font les aveugles & les sourds (sourdes) Ils vont se manifester trés vite et te rendre Hommage car tu le mérite et le kayfun Lite 2019 en est pour beaucoup je crois :good:
    Vapoteusement

    bYlGeTe

    • Merci bylgete pour les éloges, ça fait toujours du bien à l’ego, mais laisse Nes’ en dehors de ça, veux-tu ?! ;-)
      T’es fou toi, Nes’, c’est évidemment une source d’inspiration, mais lui, c’est l’Eternel, l’Encyclopédie vivante, tu peux pas comparer. :wacko: J’essaie juste d’apporter modestement ma pierre à l’édifice. Bon bref, passons.

      Tu parles d’innovations pour cet ato, mais en fait, si on regarde bien, il n’y en a… aucune ! C’est ça qui est juste incroyable avec cet ato. En fait, avec ses atos précédents, SvoëMesto avait le quinté dans le désordre, et là, avec ce Lite, il l’a eu dans l’ordre.

      L’ato est à mon avis le fruit d’une longue réflexion de la part du modeur, car comme on avait pu le dire sur un autre post (Nes’, en l’occurence :whistle: ), le rendu final d’un ato ne dépend pas d’une seule chose, mais de la combinaison de tous ses composants. Et là, j’ai trouvé que dans cet Lite, tout était impeccablement à sa place et équilibré. La cohérence parfaite. Un peu comme un artiste qui, sur une œuvre, parvient à tutoyer la beauté Universelle. :yes:

  5. Très belle revue et superbes photos :good:
    J’aurais jamais osé poser des atos sur ma gratte…
    Un vrai concours de photos depuis le grand tuto de Jib B-)
    Ce que j’aime sur le Navire c’est justement la disparité de styles et de photos suivant l’envie et la conception de chaque auteur pirate. Pas de normalisation ni de censure.
    On voit bien le boulot accompli.
    Maintenant, en ce qui concerne cet ato, c’est vrai qu’il est très beau, mais ce n’est plus ma vape. Impossible pour moi d’aspirer comme avec un pod ou une roulée.
    Une revue sur l’original n’aurait pas grand interet car tu as tout dit et le pauvre gars qui passerait après ne saura plus quoi dire et aurait bien trop de pression… :whistle:
    Pour Fil, n’ai pas de regrets, tu excelles (Excel?) dans les revues de liquides, on sent que c’est ton truc. ;-)

    • Merci Cap’s, considère que c’est ma manière de te remercier pour le boulot que tu fais. :-)
      Pour ce qui est de la gratte, tu auras remarqué qu’il n’y a pas de photo avec le tank à l’envers rempli de liquide… :whistle:
      Pour le reste, ce n’est pas un problème, ce Lite ne fuit jamais, même quand le coton n’en peut plus. L’avantage d’un remplissage par le bas…
      En ce qui concerne le tirage, tu as très bien résumé le truc, ouvert à fond, on a la même chose que quand on tire sur un roulée, avec le hit qui va avec (j’ai oublié d’en parler).

      Pour les photos, je répète, j’ai eu du bol, c’est tout. Disons que la Nature a bien fait les choses. Et Jib, aussi ! :yes:
      Tu as eu la très bonne idée de lui commander un tuto, et tu as été plus que bien servi, alors on ne peut pas faire la crapule et faire semblant de ne pas l’avoir vu. Je n’en ai pas encore compris tous les tenants et aboutissants, ni expérimenté quoi que ce soit avec un semblant de “vrai” appareil photo, mais j’y bosse.

      Moi aussi c’est ce que j’adore sur le Navire, la diversité. On a chacun notre style et nos domaines de compétences, et l’ensemble fait que tout ça tire le Navire vers le haut. :yes:

  6. Superbe revue… Je ne suis pas un adepte fervent des autres sites où l’on cause de vape mais de ce que j’en connais, on ne peut pas partout lire un tel mélange explosif de véritable érudition enrobée de légèreté, de dérision voire d’humilité. Bravo Clandestino !
    Du coup, je suis bien embêté… L’inhalation directe m’est venue comme une libération des joues creusées par les Taifun GT v1, Russian (clone “officiel” 1 :1 du Kayfun 3) et autres Ithaka, je crois que c’est ma vape Reload RTA et Leto DL à l’appui. Sauf que voilà… Comment résister à de telles salves d’arguments ? Des Clooney de Kayfun 2019 se trouvent pour une poignée d’€, pourquoi ne pas au moins essayer ?
    Faut que je réfléchisse…
    @kanti
    Le DV est un lieu de diversité, nul besoin d’attendre pour publier même après une bombe comme cet article de Clandestino… Si tu visites les cales, tu verras que trois lignes font parfois autant que trois cents, chaque plume a sa place ! ;-)

      • Hey, le Cap’s et moi-même, entre autres, avons du Wasp RTA !
        Bon… Moi c’est pas trop difficile, j’ai la compulsion rapide mais le Cap’s c’est pas un excité, faut le bouger !

    • Merci Nes’, c’est vrai que cette revue m’a demandé pas mal de recherches en amont, n’ayant pas connu le modèle de 2013. Pour ce qui est du contenu, j’avais en vitesse survolé ailleurs quelques articles sur ce Lite, et franchement, ils se ressemblent tous. Et d’une platitude en plus… :whistle: Vraiment pas dignes de cet ato ! :negative: Alors si c’était pour pondre le même genre de trucs sans saveur, aucun intérêt. Bref, on s’en fout des autres, nous on est le Navire, et ici, on n’est pas comme tout le monde ! B-)

      Concernant tes interrogations, je m’en doutais un peu. On avait à l’époque parlé des dvarw, tu te souviens ? Tu disais avoir apprécié la DL et de mon coté, j’étais plus sur la MTL. Là c’est un peu pareil. Je ne connais ni le reload rta, ni le Leto DL, donc difficile de donner un point de comparaison avec ces deux là. Par contre, et même s’il s’agit d’un RDA, disons qu’ouvert à fond, ce Lite est un peu plus serré que le hypersonic, mais pas beaucoup plus. Mais ça reste quand même un ato typiquement MTL. A toi de voir si tu allonges ou pas 20$ sur la version testée dans l’article. :-)

  7. Clandestino, ta revue est absolument superbe et reflète en effet d’un sacré travail en amont !

    Tes photos sont magnifiques ! Ok, la lumière était de la partie lors de tes prises de vues, mais avec quel appareil as-tu photographié ?

    De mon côté, je lorgne pas mal le GTR mais ce Kayfun Lite 2019 ne me laisse pas indifférente, surtout après t’avoir lu ;-)

    Pour les fans de “George Clooney”, j’ai lu que Ulton est un excellent cloneur ( qualité et prix supérieurs à SXK et YFTK ). Personnellement je ne connais pas.

  8. Hello les amis,
    Je passe en éclair car j’ai à faire, mais perso, la version que j’ai testée et qui a donc permis ce texte, c’est la Ulton. Étant une véritable groopie de George Clooney depuis mes débuts de vape, j’ai testé pas mal de marques, et je me suis arrêté sur Ulton. Avec eux, il n’y a jamais de mauvaise surprise, et quand il y a une version de chez eux d’un ato que je convoite, le choix est instantané. :yes: Pas besoin d’en dire plus. “kf lite ulton” dans google, et vous trouverez l’endroit d’où vient le mien. ;-)
    Allez, j’me tire, sinon j’vais m’faire engueuler… :wacko:

  9. Tu me fais plaisir clandestino ;)
    Je vais me répéter car je l’ai déjà dit sur l’autre topic, mais c’est clairement pour moi le meilleur MTL qu’il m’ait été donné de tester à ce jour. Pas plus, pas moins…
    C’est un article sur le kayfun qui m’a fait découvrir le navire il y a quelques années et c’est un nouvel article sur un kayfun qui m’y a ramené….
    Je ne vais pas épiloguer, tu as clairement cerné et parfaitement décrit ce matériel. Simple en apparence mais qui au final regroupe toutes les évolutions qui ont fait de soëvemesto une des figure de la vape.
    Pas de fioritures, un produit pensé uniquement pour le rendu et pas pour les paillettes… Les saveurs sont décuplées, la vapeur est dense et palpable.
    Une fois ton tirage réglé au quart de poil ça bouge pas, ça reste millimétré. Pas une seule fuite même lors d’une session trempoline avec ma gamine (excepté et je te rejoins, si tu remplis trop ta cuve avant de visser, auquel cas une goutte ou deux tombent dans le trop-plein et sortent par l’airflow. Mais une fois la limite trouvée, c’est définitivement terminé.
    Le remplissage par le bas? Ben oui, mais pour moi ça n’a que des avantages… Surtout qu’en MTL tu ne remplis pas pas toutes les 5mn… Et comme avec les macérats il te faut changer de mèche tous les jours, quel que soit l’atomiseur que l’on utilise, il faut à moment donné le démonter…
    Non vraiment, c’est clairement l’atomiseur à posséder, même pour les adeptes du dripper. Avec lui vous allez redécouvrir une vape de caractère, proche d’un certain idéal.
    A 0.9 ohm sur un microcoil en innowire, c’est juste parfait. Personnellement, j’ai trouvé mon idéal, mon graal tant cherché en changeant le drip tip par un extra long. Il condense encore plus, refroidit mieux et décuple le hit. Je peux vous assurer que les macérats la dessus c’est un autre monde! Alors certes certains diront que l’esthétique du set up est discutable, mais pour ma part, j’y adhère totalement et j’ai le petit drip tip pour le bureau afin d’éviter les colibets des profanes….
    Je l’aime à tel point que j’en ai désormais 3 originaux, 2 en 24 et un 22. Des originaux oui, car puisque c’est définitivement ma vape, autant se faire plaisir après tant d’années à dépenser inutilement pour des clones désormais inusités…
    Testez, vraiment… testez!
    Une petite photo de famille avant de conclure ;)
    https://ibb.co/rFhLwmB

    Bonne soirée à tous et toutes les pirates :)

    • Yeahh copain de Kayfun !! :yahoo: Viens on va boire une bière en vapant nos Lite ! On se congratulera mutuellement d’avoir choisi cet ato. :heart:
      Moi aussi c’est devenu mon graal en RTA. :yes:
      What else ?

      Tiens ça m’intéresse ton truc d’innowire là. Ça fait plusieurs fois que j’en entends parler.
      C’est quoi ce fil ? Ca apporte quoi par rapport à un kanthal par exemple?
      Explique un peu pour voir, parce que si ça devait encore améliorer la vape de ce Lite, ce serait ballot de passer à coté.

      Moi aussi je sais qu’un jour, je craquerai pour un original. C’est une évidence. Je me suis tjs interdit d’acheter du high end, pas par obligation mais plutôt par principe, parce que la société de conso et moi, ça fait clairement 2. Ouais mais là, c’est pas pareil. Avoir un original de ce modèle, c’est une obligation. Et aussi une question de respect.

      Si tu veux mon avis, tu as bien fait de ne pas jeter le petit drip, parce que tes collègues, ils ont bien raison de te charrier si ils t’ont vu débarquer avec tes drip de l’espace ! :-) :-) :-)

  10. Rires, je me doutais bien des réactions au vu des drips, au demeurant tu serais surpris du rendu et je suis certain que tu verrais ce montage d’un autre œil ?
    Pour l’innowire c’est essentiellement une question de réactivité. C’est de l’inox 304 creux. Pas de goût parasite, et une chauffe/refroidissement ultra rapide. Certains avancent aussi des arguments d’économie de batterie…mais je n’irai pas jusque là.
    Avec 7 tours sur du diamètre 2.5 tu as un joli 0.9ohm (parfait en dimension pour ton KF).
    J’ai abandonné tous les autres fils depuis que j’ai découvert ce truc….?
    C’est comme les drips longs, faut tester pour pas finir idiot ???

    • Merci pour les infos sur l’inowire White ! :good:
      C’est tentant ton histoire, je connais bien le nichrome, qui chauffe aussi très vite (mais refroidit très lentement) mais n’ai encore jamais vapé avec de l’inox, alors forcément… Bon, 10 balles les 5m, faut quand même que je réfléchisse, c’est pas donné. C’est du quel diamètre que tu utilises ?

      Pour ce qui est des drips, tu as le chic pour appâter le chaland dis-moi ! Une phrase et la graine est semée. :yes: Et chez moi, y’a pas forcément besoin d’arroser pour que ça germe…. :wacko:
      C’est ceux d’aliexpress évoqués sur le focus ?

      • Mouarf, à 80 balle l’atomiseur je suis plus a 10 balles pour du fil ?.
        Je suis en 0.28 pour ma part.
        Quant au drips oui c’est bien ceux dont j’ai posté le lien.
        Tente le coup même si tu n’aimes pas c’est 4 euros! Si jamais tu te décides je t’en conseille juste un sur les 3. Il s’adapte bien et est plus serré que les 2 autres. Bippe moi au besoin je te dirai lequel ?

      • Toi, peut-être, mais pour l’heure, je suis sur une version à 20 boules. Du coup, 2 bobines d’ino et t’es au prix de l’ato… :whistle:
        Mais c’est certain, le jour où je passe en V.O, y’aura aussi de l’ino dans le panier. :yes:
        Dans l’immédiat, le twisted 2×0.32 indiqué dans l’article me sied parfaitement : 5 tours en diamètre 2.5, réz. à 0.6 ohm. Exactement la vape dont je raffole : MTL mais plutôt pêchue. Il semblerait que tu apprécies une vape un tantinet plus calme. :unsure:
        Et niveau airflow, tu te situes où toi ? Vis ouverte à fond comme moi ?
        Pour le drip; oui, je suis preneur : lequel des 3 recommandes-tu ?

  11. Ah, c’est malin tous ces commentaires dithyrambiques ! V’là pas que je m’en suis commandé un, de Kayfun 2019… En mode clooney, faut pas exagérer non plus.
    Comme ça faisait un moment que je n’avais pas fouiné sur les shops de vape, j’ai été surpris par le nombre de machines MTL proposées. Le dripper philippin et la vape qui poutre ont du plomb dans l’aile, le has-been rôde dangereusement sur ma vape.
    L’argument des macérats a du porter ses fruits, si ce Kayfun est aussi bon qu’il est dit ici et s’il autorise une inhalation directe pas trop contrainte, ça pourrait éventuellement le faire. Après tout, je pratique les macérats quasi exclusivement sur le Hypersonic, sans doute un des drippers les plus serrés de ma collec’.
    A suivre ! :yes:

    • Ahhhh nes replonge….?
      Je ne sais pas ce qu’il vaut en Clooney, mais vu la simplicité de l’atomiseur ça ne devrait pas être sorcier pour nos amis tinois de le reproduire à l’identique ?
      Reste les joints en terme de qualité…
      Concernant ta vape nes, je ne pense pas qu’il faille espérer un direct à moins d’enlever la vis (pas testé…) et de changer le drip tip pour un autre de diamètre interne supérieur.
      Encore une fois, il me semble important de le vaper tel qu’il est conçu pour en découvrir les réelles capacités. A tes débuts tu avais aimé le kayfun mini, mais par la suite ta vape a évolué comme tout le monde. Le lite est plus restreint encore, il est, avec mes réglages, proche du mini V3 que j’adorais également. Il demeure par contre bien plus précis que ce dernier. Je trouve que cet ato est vraiment l’outil idéal pour les macérâts. J’ai testé hier soir le notturno à 15 jours de step et j’ai pris une claque énorme….. Merci Zaza!

    • Notturno par-ci, Notturno par-là… Je le lis tellement partout sur le Navire celui-là, que j’ai été obligé de le commander. Histoire de savoir de quoi vous parlez…
      J’ai ouvert la fiole toute neuve tout à l’heure (en rade de base actuellement, c’est pas ballot ça? :cry: ) pour humer son parfum : l’élément dominant à première vue est le latakia..?
      Mais sinon, oui, n’importe quel jus un peu complexe sera magnifié dans ce Lite, ça c’est une certitude. :yes:

  12. @ clandestino: le drip a privilégier c’est celui là :
    https://m.fr.aliexpress.com/item/32517656888.html?trace=wwwdetail2mobilesitedetail&spm=a2g0w.search0104.3.275.7b94734a9FqbC3&ws_ab_test=searchweb0_0%2Csearchweb201602_5_10065_10068_319_317_10696_10084_453_10083_454_10618_10304_10307_10820_10821_537_10302_536_10843_10059_10884_10887_321_322_10103%2Csearchweb201603_52%2CppcSwitch_0&algo_expid=f8173500-2a10-43c5-8b8e-bf006a5683e7-37&algo_pvid=f8173500-2a10-43c5-8b8e-bf006a5683e7
    Désolé mais c’est un lien Ali a rallonge…….
    Oui pour la vape, je suis plutôt pépère aujourd’hui. Je suis serré a mi course environ avec le drip long. Avec le court, je serre plus, au 1/3 de la course je dirais. Après nos montages sont différents en terme de fil et de résistance donc il ne faut pas se focaliser là dessus… A 0.9 ohm et du inno .28 ça chauffe bien moins que ton bouzin clapé en 0.6 ?. Moins de chauffe, moins de vapeur et donc pour moi, moins d’air pour équilibrer tout ça ?

    • Et c’est ça qui est génial avec cet ato : bien qu’étant tous les 2 “definitely MTL”, on n’a clairement pas la même vape, et pourtant, on a tous les 2 fait de ce Lite notre RTA ultime ! :yahoo:

      Et je pense que si il y a un point sur lequel on est totalement en phase, c’est bien celui du rendu saveurs, aussi bien en densité qu’en précision. Et ce, avec 2 montages très différents. :-)

      Merci pour le lien. :rose: Instinctivement, c’est bien celui-là des 3 que j’aurais choisi. Je vais tester. :yes:

  13. Reçu, monté, testé… Rangé !
    Hey non, je rigole ! Pas encore rangé, faut quand même que je finisse le tank histoire de pas gâcher.
    Bon, plus sérieusement, ce KF 2019 ne me convient pas vraiment. Je l’ai monté en Kanthal 0,4, 8 spires de 2,5 mm pour 0,8 ohm. A basse puissance (15 – 20 watts), il n’envoie pas assez de vapeur à mon goût, plus haut (20 – 25 watts) il chauffe comme un malade sans rien envoyer de plus. Niveau rendu, je l’ai trouvé bon mais pas extraordinaire. Il y a sans doute des réglages à apporter à ce premier et rapide essai mais je ne suis pas sûr qu’une évolution sensible soit à attendre, le problème est me concernant un problème de fond !
    Allez, ça valait quand même le coup d’y jeter un œil… :yes:

    • Ça m’étonne qu’à moitié ce que tu dis.
      D’une part, parce que tu as clairement basculé, depuis un moment déjà, dans la vape DL, et que cet ato, ben c’est à mon sens un MTL pur jus.

      D’autre part, je pense qu’avec le montage que tu as indiqué, tu n’exploites pas toutes les capacités de l’ato. Je l’ai testé ce montage, avant de faire l’article, et il ne m’a pas convaincu non plus. Je te rejoins, pas assez pêchu. En résistances, je l’ai testé en 0.9 ohm, 0.8, 0.7, 0.6, 0.5, et je l’ai descendu jusqu’en 0.4 ohm.
      Il me semble qu’en dessous de 0.6, cet ato est très clairement en sur-régime.
      Mais à cette valeur de résistance, il est pour moi à son zénith. Après, tout dépend du fil utilisé aussi. J’avais commencé avec une réz de nichrome à 0.6, et j’ai vite arrêté. trop de chauffe, trop vite.
      Il faut à mon avis un fil qui ne chauffe pas trop vite, pour pouvoir tirer des barres de longueur moyennes à longues, permettant ainsi aux saveurs d’avoir le temps de se concentrer au maximum. Si tu as ça en stock, je serais curieux d’avoir ton ressenti sur le montage que j’ai indiqué. :yes:

      • Encore une petite chose. :-)
        en 0.6 kanthal twisted, je le vape à 33 watts sur électro. Mais là où il se sublime à mes yeux, c’est sur la invader 4x, potard à II et 1 point.
        Déscotche donc un peu ton hypersonic de ta invader 4, et teste ainsi.
        Car on n’en parle pas assez je trouve, ou alors seulement à travers une considération esthétique, mais l’association d’une box et d’un ato est également importante en terme de rendu.
        Et là, c’est clairement le cas avec cet ato, qui procure des résultats très différents selon le choix de la box. ;-)

      • J’ai pas fini :wacko:
        Lors du montage du coil, maintenant je n’y fais plus gaffe, mais au début, j’avais remarqué qu’une fois vissé, si tu ne relèves pas suffisamment le coil, l’ato chauffe démesurément, c’est vrai.
        Si tu réhausses un peu, tu supprimes le problème. Bas du coil un poil au dessus du sommet des vis, lorsque celles-ci sont vissées à fond. B-)

  14. C’est quand même un peu compliqué d’arriver à en tirer qq chose pour un ato sensé être super simple! :whistle:
    C’est pas un soucis de MTL pour Nesquick car il vape aussi avec des atos serrés.
    Descendre à 0,4 ohm pour avoir une” bonne vape” avec un ato si sérré ça me parait quand même bizarre.
    Bon maintenant je l’ai pas, donc je peux rien dire de plus ;-)

    • Oui, c’est ce que je me dis aussi. Le neo-vapoto souhaitant passer au reconstructible mérite la qualité SvoëMesto mais risque de piquer sa crise avant de l’atteindre…
      Je vais reprendre ce Kayfun “sérieusement” en suivant précisément les recommandations de Clandestino, ça devrait le faire.
      :yes:

      • Nes, le néo-vapoto suivra scrupuleusement le tuto que j’ai rédigé avec amour, et tout se passera bien pour lui ;-) ;-) ;-)

        “De plus, il sera nécessaire d’ajuster le coil en hauteur, […] Sans ce petit réglage, […] le résultat en terme de saveurs oscillerait entre le néant et le carrément décevant.”

        J’peux pas dire mieux.
        Faut tout lire aussi, hein, et pas en diagonale…. :whistle:
        Suis sûr que t’as zappé la partie montage… :whistle:
        Avoue ! :-) :-) :-)

    • Meeuuuh non Cap’s, c’est pas compliqué !
      1. Tu visses ton coil.
      2. Tu réhausses un peu ton coil.

      J’vois pas c’qu’il y a de sorcier là-dedans… :whistle:
      Ralàlà, ces vieux loups de mer alors…. Jadis intrépides et près à braver tous les dangers, aujourd’hui prompts à lever le bouclier dès que l’ato ne vape pas tout seul à leur place…
      Tiens, voilà une rose pour te détendre. :-) :rose:

  15. Aaaaayyééé ! reçu la version ULTON 2F Vape tout à l’heure.
    Monté coil un peu haut (0,41 ohm à 26 watts sur Vaporesso Revenger) mais placé un peu plus haut que les vis, avec de l’air par en dessous et cotonnage bien soigné… eh ben… WOAOW ! Chauffe, certes, mais très très peu. Fuites… RIEN !
    En effet, mon assolo di Latakia pure plante n’a jamais été aussi bon !
    Comme dit Clandestino, tout se passe en bouche… et royalement !
    Merci à Clandestino et pas à Philéas Cloud (tant pis pour eux !).
    MIAM ! :yahoo:
    Après avoir fait le cacou avec le Mage Mech… ça change !
    Quand vais-je trouver MA vape ??
    Là, j’alterne avec un assolo di Kentucky sur leto 24 mm monté à 0,97 ohm à 22 watts sur Pipeline Pro 9.
    (… et aussi avec le LIT, arrosé de Turkish de chez Azhad, monté comme un gros bourrin à 0,11 ohm et à 80 watts sur une IPV…)
    Ça va, le doc ? Pas trop à plaindre avec tes set-up, le gus ! :whistle:
    Juste un peu contradictoire… :wacko: :wacko:

    • Leto, IPV box, Pipeline Pro 9 …. En effet, tu t’fais pas ch.er Fil ! ;-) :-) :-)
      Bravo Doc, du matos haut de gamme ! :yes:

      Merci pour ce retour qui fait plaisir, mais qui semble surtout confirmer un point essentiel pour obtenir le meilleur de cet ato : RELEVER le COIL !!

      Je pensais être un peu borderline avec ma manie de chercher systématiquement la limite des atos que je teste, mais là, j’ai clairement trouvé mon maître !
      0.4 ohm sur ce lite, et avoir le même ressenti que moi sur cet ato, alors là, chapeau ! :rose:
      Quel fil as-tu utilisé pour ton coil ?

  16. Salut les pirates!
    Petit retour rapide de cet ato reçu ce matin :
    – premièrement, il est pas évident à coiler pour mes gros doigts en bois et insensibles. C’est du mini plateau de chez mini.
    – deuxièmement, comme avec le KF 5, dès que je tire, j’ai un goût métallique dans la bouche et je ne sens que ça, quelque soit le liquide vapé.
    Je retente demain un dernier montage car le tirage est au top par contre et le volume de vapeur parfait! Je trouve les saveurs demain et ce sera tout bon…

    • C’est vrai que le plateau est petit, perso je ne suis pas vraiment concerné mais j’me suis toujours demandé “comment faisaient les gros doigts” sur ce genre de matos.. :whistle:
      Le plus délicat lors du montage, je trouve que c’est l’étape du vissage, où il faut maintenir le fil bien tendu tout en vissant. 1 fois sur 2, le fil a tendance à ripper.
      Quel fil as tu utilisé, sur quel diamètre?
      Jte redis c’que j’ai dit à Nes’, 0,7 ohm, à mon avis il y a vraiment moyen de descendre un peu plus.
      Et puis tu l’as vappé sur quoi comme matos, à quelle puissance?
      Et pr le montage, t’as bien pensé à relever le coil (un poil plus haut que les vis)?

      Pour ce qui est du goût métallique, ça m’était aussi arrivé sur un George du KF5. Et y’avait rien à y faire… :-( :cry:
      Je pense que c’est vraiment une histoire de constructeur pour le coup.
      Par curiosité, quelle sku as tu choppé sur la pastèque?

      • Je l’ai monté à 1,5 ohm avec du kanthal a1 30G sur un diamètre 2,5 pour le mage mech. C’était bien chouette niveau vape et ça marchait bien. Mais ce goût de fer…

        Je l’ai ensuite mis sur la mechman (box electro) à 13w avec du kanthal a1 26g diamètre 2,5 à 0,7 ohm. Good aussi mais…

        J’adore la vape et le tirage. J’ai pris le kit à 16 balles (car réservoir plus grand et même une sorte de cloche). Jamais payé un clone aussi cher. Content d’apprendre que c’est déjà arrivé à quelqu’un ce goût bizarre, je suis pas zinzin. Je prendrai le ultron la prochaine fois! Sinon je suis d’autant plus énervé qu’il est très bien cet ato. Vraiment zéro fuite et consommation ridicule…

      • Mouais, ce goût de métal, c’est clairement dégueu, et je te confirme que tu n’es pas zinzin. :-) Je viens d’aller voir sur la pastèque ce qu’ils proposaient en “kf lite 2019” : arffff, c’est une véritable jungle !! :wacko: On ne sait plus lequel choisir tellement y’en a ! Y’a tous les prix, qui vont du simple au double (de 9$ à 18$).
        Ça paraîtrait donc logique qu’il y ait également de tout au niveau de la qualité, allant du vraiment tout pourri au quasi 1:1

        Ma petite expérience du clone m’a amené à choisir scrupuleusement le constructeur, afin de limiter au maximum les risques de déception. C’est ma logique, mais je me dis qu’il vaut toujours mieux mettre 18 ou 20$ d’entrée de jeu et ne plus avoir à y revenir, que de prendre une daube à 9$, être déçu, pour finalement en acheter un autre à 20$.
        Je pense que cette expérience malheureuse t’a servi de leçon, puisque tu as déjà tiré la bonne conclusion. :yes: :-)

        Quant au kit de remplissage par le haut, dommage qu’on n’ait pas un retour sur ce bidule. Ça m’intrigue vraiment cette histoire. :yes:
        Mais je n’achèterai pas de spares pour cet ato. Le seul que j’ai pris, le dome en PC, m’a tenu 2 jours. En même temps, j’aurais dû m’en douter : un pas de vis femelle en plastoc sur une vis mâle en acier, ça ne fait jamais bon ménage….
        Le bon vieux kit d’extension comprenant une rallonge de cheminée et un tank en PC, comme dans la revue, et là t’es au top. B-)

      • Si j’en reprends un, j’aurais des pièces de rechange… ;-) C’était le SKU: 9691698.
        Le kit de remplissage est à 6 balles je crois mais c’est aussi du plastoc à visser sur du metal.

      • C’est vrai qu’il avait l’air tentant ce sku : ato + kit d’extension + dôme , pour seulement 16$…
        Trop beau pour être de qualité… :scratch:
        Comme le dit si bien le dicton, faut être pris pour être appris. :whistle: :whistle: :whistle:

    • Kanti, par rapport au gout de métal que tu ressens, as-tu lu les discussions relatives au SKU 9691698 ( sur la page de vente de l’ato ) ?
      = La revue de Gatok, qui a reçu son ato plein de graisse ( y compris sur le pas des vis de post ) et de débris de métaux, avec photos à l’appui.
      As-tu démonté bien nettoyé le tien ?
      Gatok se dit ravi de l’ato après un big nettoyage et après avoir descendu 10 tanks.

      • Oh punaise, merci Zaza, je n’avais jamais fait gaffe qu’il y avait cet onglet “discussion” sur les pages de vente de la pastèque. :good:
        La revue de Gatok est cool, et le sku après bon nettoyage a l’air de bien fonctionner.. :yes:
        Alors, est-ce un problème d’ato, ou d’utilisateur ? :whistle: :whistle: :whistle: (je plaisante, hein ! ;-) )

      • Je lis d’habitude mais je me suis précipité cette fois-ci à cause d’une réduction. Je l’ai bien nettoyé à réception et c’est même la première fois que je fais ça. D’habitude, j’essaie à l’arrache un tank et je nettoie ensuite. Mais j”avais aussi un petit débri de métal au déballage.
        Je viens de le renettoyer au bicarbonate et au vinaigre et c’est déjà un peu mieux. En plus, le notturno couvre presque le goût maintenant. Il est sympa là-dedans d’ailleurs aussi. Moins subtile que sur le Wasp car on dirait ici qu’il n’est fait que d’un seul bloc. Mais, il est brut et costaud et il est bon!
        Merci pour l’info Zaza! Je persiste encore un peu alors parce que je pense qu’il en vaut le coup. J’en suis à 5 tanks…
        La vis serrée à moitié et le tirage est cool pour un volume de vapeur certes modeste mais suffisant pour moi.

      • C’est vrai qu’il a fait une vraie revue. Le mien n’était quand même pas dans cet état là. Je vais le laisser tremper la nuit quand même pour un quatrième nettoyage.
        Clandestino, c’est sûrement la différence entre le bon vapoteur et le mauvais vapoteur. :wacko: :yahoo:

      • Non, non, je sais que tu t’en tires très bien !! Et il y a toujours une part de chance aussi. Et plein d’autres choses, comme l’a si bien dit Nes’. :yes:
        Perso, j’avais il y avait quelque temps sacrifié un gros mois de budget vape dans l’achat d’un bac ultrason, et depuis, il nettoie chacun de mes nouveaux atos systématiquement. 2 cycles de 480 secondes à l’eau tiède et au liquide vaisselle, un bon rinçage à l’eau claire, et jamais aucun goût parasite. C’est nickel.
        A défaut, oui, un bon trempage toute une nuit devrait encore réduire la gêne.
        Courage mec, tu tiens le bon bout ! A en croire Gatok, plus que 5 tanks et t’es bon !

        En ce qui concerne le rendu du KF, oui, je te rejoins, je pense que ce n’est pas le meilleur ato pour “décortiquer” les jus complexes. D’ordinaire, je ne vape que des tabacs “mono”, mais là, je lui ai collé le Hell’s 759 et je ne retrouve pas les nuances qu’a évoquées Nes dans sa revue. Je pense qu’il y a aussi une histoire d’atomiseur dans tout ça.
        Le Lite me semble plus du genre “shaker”, où tu mets tous les ingrédients, tu secoues, et t’as tout qui est bien mélangé, en bloc, comme tu dis. :yes:

      • Définitivement un grand merci Zaza! Après une nuit dans du bicarbonate et du vinaigre, plus de goût parasite! Il est bon ce petit Lite au final! À 0,6 ohm, c’est en effet pas mal. Il ne chauffe pas et est bien pêchu à 13W.

      • Lorsque de l’huile de découpe se loge dans une base non démontable comme celle du KF 2019, c’est la grouille majeure…
        Les ultra-sons arrivent à la déloger, sinon faut en effet se montrer patient, laisser tremper, souffler dans l’air-hole, remettre à tremper, etc…
        13 watts, dis-tu… J’ai testé le mien à 15 watts et ai trouvé le volume de vapeur produit nettement trop faible à mon goût puis l’ato nettement trop chaud aux puissances supérieures, sans gain de vapeur notoire.
        Hum… Le spectre de l’erreur de casting se rapproche dangereusement, je vais tenter un coil en Clapton si le plateau l’accepte et si ça n’améliore pas… Goodbye KF 2019 !
        D’autant que niveau rendu, je peine à être convaincu… C’est pas qu’il soit mauvais ou faiblard parce qu’il envoie quand même du goût mais je sais pas… J’accroche pas.
        Les Kayfun 3, 4 et 5 ont pourtant fait de belles carrières chez moi mais c’était pas du “Lite”… :unsure:

      • Le bicar a été efficace. Faut néanmoins que je commence à regarder ces histoires de bac car les atos deviennent marrons et bientôt noirs à cause des macérats.

        Oui 13w ça me va bien pour ma vape pépère pêchue. Totalement différent de mon wasp car un poil moins de hit, un poil moins de goût, un poil moins de vapeur. Cependant c’est une vape différente qui me sied bien.

        Après, sur le mage, il en fait de la vapeur… ;-)

      • Ah Cool Kanti !!!
        Ravi que les goûts de limaille aient totalement disparu !! :yahoo:
        Tu vas pouvoir apprécier ce KF à sa juste valeur.

        Nes’, en fait si, le plateau se démonte entièrement ! Je l’ai découvert hier soir sur la revue de Gatok qu’a mentionnée Zaza.
        Tiens juste une photo : https://i.imgur.com/WqhG8ON.jpg

        Du coup, ma revue ne tient plus. :cry: :cry: :cry:

  17. Bon alors je viens mettre mon LITE grain dans cette Histoire…On le sait tous ici, la lassitude est notre pire ennemi ds cet univers, niveau Juice chui Pas mal depuis 6mois (macérats), nvx matos ( Box Elec, Meca , BF ) j’alterne gentiment, mais tjrs en DL , et………..et donc j’ai commandé 1 ATO strictement MTL ( je confirme). :unsure: Et Bhein monté par hasard à 1Ohm, C’était INCROYABLE…. :yahoo: Sincèrement, l’épaisseur, la redécouverte de mes Juices fétiches fut Grandiose :good: Alors certes, C.est en bouche, en gorge, mais j’ai ma parade…Je CHAIN VAPE , 3 ou 4 Taff bien longues, puis je déglutis et je SAVOURE…. B-) B-) BLUFFÉ… :yes: Clandestino avait dit vrai.. :yes: Ps : Et la Conso de Liquide, on en parle….RIDICULE ça change aussi….. :whistle:

  18. 3 ou 4 barres bien longues AVANT de déglutir ??? :wacko:
    Ben dis donc, t’as un souffle de taré, l’ami !! :yes:
    Je ne sais pas si j’ai dit vrai, je ne détiens pas la vérité absolue, je livre juste des revues engagées et purement subjectives, selon mes ressentis. Parfois d’autres vapotos s’y retrouvent, comme toi ou Fil visiblement, parfois non, comme Kanti ou Nes’… Je crois que l’ato qui mettra tout le monde d’accord n’existe pas. Et heureusement d’ailleurs.. :-)

    • Wouep allez 2 ou 3 Barres, on est ds le sud quoi.. :whistle: En fait, comme tu l’as dit, on a tous “notre” vape, mais justement C là que ce KF LITE m’a scotché par ce retour au MTL que j’avais complètement délaissé… Je ne suis pas particulièrement “la mode” mais il est indéniable que le ressenti des jus est différent, dans le cas de nos macérats c’est encore plus vrai… :yes: Je les connais pourtant tous sur le bout des doigts, ou plutôt dans les poumons, et là, dans la bouche, la gorge, le nez, ils prennent une autre dimension.. :unsure: Qui passe finalement “trop” vite en DL… :scratch: Peut-être aussi un peu en saturation des grandes “lampées” du DL, un peu comme si l’on buvait un PETRUS Cul sec ..!!! C’est exactement cet effet que me fait le MTL”Back”, une dégustation vraiment différente, et ce KF s’y colle sacrément bien …. :heart:

  19. Bon, j’ai retenté le KF 2019 en remontant le coil, c’est mieux niveau rendu mais le volume de vapeur reste chiche à mon goût et puis il chauffe encore beaucoup. Je vais voir s’il y a moyen d’y loger un Clapton
    Excellente remarque, Clandestino… L’ato qui satisfait tout le monde n’existe pas et c’est très bien ainsi.
    L’approche dépend de plein de trucs, de nos a priori, de la réussite ou de l’échec du premier montage, de l’ato qu’on vapait juste avant, de l’esthétique du setup et plus subjectivement, de notre état d’esprit du moment et… de nos goûts respectifs !
    :yes:

    • Ouais, t’as toujours pas l’air emballé… :-(
      C’est vrai que le volume de vapeur n’est pas dingue. D’ailleurs, ça n’a jamais été le cas chez SvoëMesto il me semble.
      Par contre, pour la chauffe, je suis un peu surpris. C’est à quel niveau ? Drip-tip ? Tank ? C’est vrai que le drip court a tendance à chauffer (quand j’ai fait goûter la N.759 à ma femme tout à l’heure, elle m’a dit que c’était très chaud, moi j’avoue je ne m’en rends même pas compte). Si c’est là que le bas blesse, t’as qu’à essayer un drip à la White… :whistle: :-) :scratch: ;-)

      Mais en fin de compte, peut-être que c’est tout simplement que cet ato ne te correspond pas… Comme tu le soulignes si bien, il y a tant de critères qui rentrent en ligne de compte… Et puis, je viens de lire pour ma prochaine revue que les atos ont un karma… :whistle: ;-) Alors… :unsure:

  20. Kanti, je suis contente que tu puisses profiter de ton KF ! :good: :yes:

    Je viens de le commander ( version Ulton 24 mm ). Je lui ferai passer un bain au bicarbonate de soude, comme je le fais toujours, avant de le l’utiliser ;-)

    Et je ne vais pas tarder à tester le 759 La Tabaccheria qui steepe depuis samedi.

    A bientôt pour d’autres petites nouvelles !

      • Hey te prive pas de “Reserve” pour cette histoire de whisky, il n’intervient qu’à l’état de trace et la mixture est une authentique tuerie !
        Merci pour l’info-promo, je vais en profiter pour réassortir le stock et découvrir quelques nouveautés…
        Purée… Le Porky n’est pas à la fête ces jours-ci, il est en train de perdre tout le gras accumulé lors du calme de ces dernières semaines. Merci les gars ! ;-)

      • Ok! Je goûte les 3 alors. Je prends l’Oriental en plus car je suis sur le English Mixture en ce moment qui est composé de Latakia, de Virginia et d’Oriental. Les deux premiers sont facilement identifiables et le troisième paraît très sympa. Il a un petit goût atypique qui m’intrigue… Ça fera l’affaire pour les vacances. En enfer!!!

    • Yesss Zaza !! :good:
      Un bon nettoyage n’est évidemment jamais superflu, mais les versions ulton arrivent généralement tout à fait propres. Jamais eu de soucis avec ce constructeur ! ;-)

      Hâte de lire tes retours, que ce soit sur le KF ou le 759 ! :yes:
      Ce soir, je me fais cette Hell’s sur le hypersonic : j’ai reçu ce matin d’unicorn le câble industriel que Nes’ a utilisé pour sa revue. J’en salive d’avance ! :yahoo:

  21. J’ai un nettoyeur à ultrasons, mais je ne le sors presque jamais par flemme et car je n’en ai que rarement besoin.
    C’est le modèle que LIDL (Silvercrest) remet régulièrement dans ses rayons, qui vaut une 20aine d’€. Fréquence de nettoyage : 48 kHz.

    Merci de l’info pour les – 20 % ..du shop préféré de pas mal de pirates ;-)

  22. Oula je m’absente 1 semaine et ce thread s’enflamme !
    A vous lire je le demande si ces Clooney sont réellement de bons Clooney… Pour ma part c’est bizance. Je me demande si mon montage n’est finalement pas un des meilleurs compromis. L innowire est fin, réactif et refroidir vite… Pas de problème de chauffe particulier et pourtant je suis a 18w en ce moment… Avec le long drip a la maison je peux vaper sans problème a 20w et chain vaper sans la moindre altération … Alors oui je me doutais que ce n’était pas ta vape nes mais je suis vraiment ultra étonné que ton ressenti soit aussi loin du mien. Pour moi c’est juste une erreur de casting en terme de qualité de fabrication. Dommage que je ne sois pas en mesure de te faire tester les miens, c’est le pied total….☹️
    Vape saturée et pleine, à l’opposé total de ton ressenti. Je me suis amusé a goûter mon américan blend de la tabbacheria sur le leto en 24 avec le même montage que sur le lite. Au plus restrictif c’est pas mal mais à mille bornes du lite…. Ouvert, je perds totalement le fil et le liquide parrait presque aseptisé. Non vraiment vos retours me laissent pantois….?

    • Mon clooney est un SXK, conforme jusqu’à l’emballage à l’original… Matières denses et lourdes, pas de vis en beurre fondu et joints toriques plus que corrects, je ne pense pas que l’on puisse le soupçonner de changer la nature de son modèle…
      La divergence vient à mon avis de plus loin. Je vape pour ma part depuis bien longtemps sur des machines aériennes telles le Leto DL, le Dwarv DL ou le Tilemahos Armed pour citer les dernières stars en date, rarement en dessous de 30 watts et je ne pense pas être le bon client pour juger objectivement ce KF. Il ne me produit pas assez de vapeur à bas régime et chauffe beaucoup trop en montant dans les tours. Il est trop MTL pour moi, ce qui ne lui enlève rien par ailleurs !
      Au niveau du rendu, je reste persuadé qu’aucun RTA n’égale un dripper orienté saveurs tel le Darang, le GP Dripper, le NaRDA, le Hadaly ou plus récemment le Hypersonic. Du coup, tous les jus complexes à vocation dégustative qui m’arrivent passent par du RDA sur méca, extraits et macérats de tabac compris. Mon cher Leto lui-même n’a à ce jour jamais vu la couleur d’un jus tabac, c’est dire… :unsure:
      Comparer un Leto DL et un KF 2019 n’aurait pas de sens… Pour la vape RTA sur box électronique standard du quotidien, je préfère le Leto, voià tout.
      Je n’attendais pas de miracle du KF 2019, je l’ai testé par curiosité, pour voir de quoi il s’agissait. Je n’étais pas à l’abri d’une claque majeure du style de celle prise avec le Phenomenon de Gus Mods, pur MTL, super pénible à coiler mais surnaturel (pour un RTA) au niveau rendu, cela ne s’est pas produit, voilà tout. :-)

      • Clin d’oeil ou pas, il se trouve que j’ai définitivement arrêté SXK suite à l’achat du KF5 de chez eux. C’est lui, qui me donnait le goût métallique incurable… Sans présumer aucunement de la qualité de fabrication de ton exemplaire, j’ai le sentiment que ce constructeur, jadis au top du classement des copieurs, s’est depuis quelque temps fait dépasser sans ménagement (yftk, ulton).
        C’est rigolo cette histoire de “claque majeure” que tu évoques; de mon coté, c’est exactement ce qui s’est passé. C’est évidemment très personnel, mais ce que j’arrive à tirer de ce lite n’a absolument rien à envier à un narda en terme de rendu. Avec le Lite, c’est même à mon sens un bon gros doigt d’honneur qu’envoie SvoëMesto à bon nombre de drippers saveurs. Mais ceci n’engage que moi, bien évidemment.
        En tout cas, tu nous diras pour cette histoire de Clapton, j’ai des doutes sur la possibilité technique d’une telle mise en place, mais sait-on jamais..?

    • Moi aussi je suis assez surpris de voir que les ressentis soient aussi contrastés. De mon coté, avec le clooney ulton, c’est Byzance, Rome, Venise, et le Pérou réunis. Je n’obtiens le même résultat sur aucun autre RTA.
      Alors va savoir s’il s’agit d’une histoire de constructeur, mais en tout cas, le ulton est à mon avis très très proche du 1:1. Je le saurai un jour, mais à l’heure qu’il est, je ne vois même pas ce que la V.O pourrait apporter de plus à cette version là.
      J’ai exactement les mêmes ressentis que toi, avec un montage très différent : vape pleine et ultra saturée. J’ai depuis ce lite vapé sur d’autres très très bons atos, mais aucun ne m’a procuré de telles sensations.

  23. ​Ayé, j’ai testé le 759 La Tabaccheria et voici mon ressenti :
    Il ne me déplait pas, mais – pour l’instant – ne m’emballe pas.
    Je suis mitigée, lui trouve autant d’intérêt que de “défauts”.
    Ce jus est en effet moins complexe, plus brutal et direct que les Azhad et très orienté Latakia. Personnellement, j’apprécie avec modération le Latakia.
    Je l’aime en touches, à petite dose. Son + : je lui trouve un gout fumé réaliste et bluffant, mais le revers est que je lui trouve un gout de médicament persistant dans le nez à l’expiration.

    Je trouve le 759 intéressant, mais à l’instant où j’écris, je ne peux pas dire que j’en ferais mon ordinaire.
    Mais je sais aussi comme les (mes) gouts en vape peuvent évoluer.

    Il y a quelques mois, j’ai eu du mal à aborder le Notturno, que j’avais testé avec trop peu de steep.
    Mais j’en suis carrément fan quand je le vape à 3 mois de steep.
    Alors ? ​ Peut-être qu’un steep accordé au 759 le bonifiera ?

    Ceci dit, je ne suis pas sûre que le 759 soit plus costaud qu’un 1000 Azhad, un Sobranie ou un Notturno Inglese ( non ou peu steepé ). Qu’en pensent ceux qui connaissent ces jus ?

    PS: Jus testé sur dripper Cthulhu Mjölnir , gros dripper méconnu, qui rend les saveurs au top, à airflow très versatile, qui a le privilège des macérats ( et une énorme cuve de 2 ml, et il c’est rapide d’en refaire le coil )

    • Je n’ai pas encore goûté le Azhad’s 1000 actuellement en fin de steep mais Notturno Inglese et Sobranie sont déjà passés à la casserole.
      Ce sont à mon avis deux hymnes au Latakia très proches des Hell’s Mixtures, leur attaque en bouche est, encore à mon avis, quasi similaire. Toujours à mon avis, c’est dans les arrière-plans que la différence se fait. Les deux Azhad’s son plus fins, plus riches, plus complexes et encore plus difficiles à décrire que les Mixtures.
      Sobranie m’a particulièrement surpris et plu, je lui ai trouvé une note aromatique quasi florale vraiment très agréable. Encore à mon avis, les Azhad’s sont plus raffinés que les mixtures, en tous cas que 759 et Baffometto. Reserve pourrait peut-être tenir la comparaison avec son fond de goût à tiroirs issu du Perique / Barrique.
      Je ne voudrait pas faire le relou en insistant mais toutes ces appréciations restent des pistes subjectives à prendre avec précaution, des idées plus que des réalités avérées !
      Les Hell’s Mixtures ne me plaisent pas moins pour autant, je pense profiter de la promo pour reprendre le trio. Le souci, c’est que Notturno Inglese, Sobranie, Turkish Extradry, Persian Apricot me branchent aussi et que j’aimerai bien maintenant quitter un peu le Latakia pour aller vers d’autres mélanges. Burley, Kentucky, etc… que j’ai pratiqué en solo chez Black Note et chez La Tabaccherai (les Assoli) et que je trouve également terribles.

      • Non Nes’ tu ne fais pas le relou, je trouve au contraire qu’il est très important de préciser qu’on ne livre que nos ressentis personnels, et en aucun cas une quelconque vérité. :yes:
        Qui d’ailleurs, sur cette Terre, pourrait avoir la prétention de la détenir ? A mon humble avis, PERSONNE ! B-)

      • Le 1000 est une merveille. Il cogne dur. Il est un peu plus du genre des La Tabaccheria, dans le sens où il est moins subtil que le Notturno. Il s’arrête un peu plus brutalement.

        Ah les goûts… J’aime moins le Sobranie pour ma part. Trop complexe pour moi peut-être. Je lui trouve un côté changeant tout au long de la journée qui me gène. Je sens un arrière goût tantôt de bâton de réglisse, tantôt d’anis, je ne sais pas, je ne sais plus.

        Je reste dans le latakia! Si y en a pas, ça va pas!

  24. Au sujet de la revue de la revue de Gatok quant au SKU 9691698, il est fait la remarque que l’arrivée d’airflow est en fente ovale sur cet ato, alors que sur le vrai ( ou son clone 1:1), elle est ronde.
    Ceci étant, il ne doit pas y avoir une vache à dire quant à son rendu par rapport à cette différence de conception. :unsure:

  25. Salut Zaza !

    Tu dois être en Vacances chère Zaza,,tu prends le temps Dans tous les cas je suis content de te lire à nouveau…Concernant Ce Kayfun lite 2019 Je viens de le recevoir de chez “Pasteque” et je dois dire qu’il me convient bien ! Une facilité au montage,une rés. à 0,7 Ohm environ,.ce dernier un peu relevé et tout cela ne chauffe pas trop une vape MTL quoi ! :good: un peu serrée J’aime beaucoup Il me change de mes habitudes ! ( drippers & divers Atos) j’en avais envie …Bravo encore à tous pour vos commentaires :yes: Au plaisir ….
    Vapoteusement

    bYlGeTe :bye:

  26. Hello Bylgete :bye: , oui, tu es perspicace, j’ai du temps libre ces jours-ci ! :yahoo:
    Je suis heureuse aussi de lire tes propos, toujours empreints de bienveillance.

    Je suis ravie de savoir que cet ato te plaise. ( tu vapes aérien d’habitude ? )
    J’ai hâte de recevoir le mien.
    Je te souhaite très bonne vape …vapoteuse ! :yes:

      • T’as de la veine Kanti. J’ai passé des commandes le 3 et le 25 je n’en ai reçu que la moitié. Une semaine de bloqué à l’aeroport dixit les tracker. Je me demande si je vais signer le referendum contre la privatisation de RCD. :scratch:

  27. Chère Zaza ..
    .Oui cela doit être mon côté “Baba Cool” :yes: J’aime avoir bcp de vapeur.. dans la même veine que certains sur le Bateau avec les Drippers et autres Atos qui envoient du “bois” :yes: mais je me lâche Occasionnellement quand le stress de la vie me le permet ;-) avec ce genre de Matos MTL ils me conviennent bien & si en plus les saveurs sont là Alors :wacko Bonnes Vacances Zaza sur ce Bateau ou ailleurs ? Au plaisir “Ma Piratesse préférée” … :rose:
    :

    Vapoteusement

    bYlGeTe :bye:

  28. J’ai reçu mon KF Lite 2019 ce matin et je m’empresse de vous livrer mes premières impressions !

    Après un bon bain dans de l’eau bicarbonatée tiède, qu’il a apprécié par cette chaleur, suivi d’un coup de mini goupillon, rinçage puis séchage, je l’ai aussitôt coilé et méché.

    Coilé en fil Inowire 28 ga, qui donne en effet une excellente réactivité, tant en montée de chauffe qu’en refroidissement.

    Rés à pilepoil 1 ohm ( plus bas, gare à trop de chauffe qui ne doit pas l’avantager, me dis-je ).

    Les saveurs sont très bonnes, bien chargées en liquide, bonne arrivée de jus pour mon 1er montage sur cet ato.
    Néanmoins et quoi que très agréable, je doute qu’il arrive à détrôner mon Doggystyle 2K16, mais il n’en est pas à bcp de km ( il rend quand même les saveurs moins saturées ).

    En revanche, la vis de réglage d’airflow est trop longue ( sur ma version Ulton ), car vissée à fond, elle dépasse d’1 mm du pin et en rend son vissage impossible sur une box…

    Ceci étant, ça ne me gène pas car c’est un airflow DL très restreint ou MTL bien ouvert ( rayez la mention inutile…) qui me convient parfaitement. Heureusement, sinon, j’aurais été déçue, car j’aime régler l’airflow précisément à mon poil ;-)

    Clandestino, quand tu as reçu ton KF Lite Ullton, la vis d’airflow était-elle vissée sur le pin ou dans le sachet avec les spares ? ( elle était dans le sachet pour celui que j’ai reçu ).

    Ah oui, j’allais oublier : j’ai tenté le looong drip tip, pour faire comme Whitewater,, mais je trouve que même s’il refroidit bien, il dilue aussi les saveurs. Je suis revenue à son drip tip d’origine, et je préfère. ( et du coup, avec un long drip tip, j’ai tendance à tirer des barres bcp plus longues et donc augmenter la chauffe ).

    Depuis qu’il est en service, je vape, je vape…

    En conclusion hâtive, je pense que cet ato n’est pas fait pour y monter de basses résistances, qui le désavantagent.

    Ce ne sont que mes premières impression à chaud, à confirmer ou pas à l’usage :unsure:

    • Yo’ Zaza,
      Content que globalement cet ato te plaise, même s’il ne détrône pas à tes yeux le doggy (pour moi, il n’y a même pas match, comme quoi les goûts et les couleurs…).
      C’est bizarre cette histoire de vis trop longue. Sur mon exemplaire, il y avait à la livraison une vis d’airflow en plastique blanc, que j’ai immédiatement remplacée par la vis en métal présente dans le sachet de spares.
      Je suppose que tu as déjà vérifié, mais sait-on jamais : y avait-il une petite vis en plastoc dans le pin de ton exemplaire ?
      Si oui et que tu as vissé la vis en métal par dessus, on comprend pourquoi elle dépasse… :whistle:

      Pour ce qui est de la saturation des saveurs, je sais que ce n’est pas vraiment ta vape, mais si tu descends ta réz. aux alentours de 0.6 ohm, tu verrais que le Lite prend une toute autre ampleur. :-) Et c’est bizarre vos retours quasi tous unanimes sur la chauffe de cet ato, perso je suis à 0.6 ohm en twisted, je le vape entre 30 et 33 watts sur électro, et je ne décèle absolument aucune chauffe, mais vraiment aucune. Par contre il est vrai que quand j’envoie un petit chain vape (cad très souvent), le drip chauffe fort. Mais il faut croire que ça ne me dérange pas plus que ça, puisque ça ne m’empêche pas de continuer… :whistle:

    • J’allais le dire! Je ne voyais pas cette vis non plus et j’ai failli mettre la deuxième. Par précaution j’ai enfoncé un tournevis à l’aveugle et trouvé une encoche. J’ai dévissé et sorti la vis cachée…

      Sinon, merci pour ce retour Zaza. Pas de chauffe chez moi non plus à 0,5 ohm. Il a facilement détrôné le Doggy 2K18…

  29. Le mien chauffe de la mort avec un coil à 0,8 ohm en Kanthal 0,4 mm même à 15 watts, plus faible puissance testée.
    Alors oui, c’est un SXK sans vis de plastoc dans le 510 B-) mais tout de même… Je m’interroge.
    Déjà, à l’époque du Russian et des rez en 2,0 ohm je bavais devant le gros fofo où des gars assuraient vaper le leur à 25 watts alors que je surchauffait le mien dès 12 ou 13 watts.
    Je ne compte plus les atos, les drippers notamment (sur RTA je suis plutôt… dry-hit !) que j’ai coilés à l’identique des tutos en fused, staggered, tiger, flapton sans pouvoir tirer plus de trois taffes avant la fusion alors que le gars de la vidéo y allait pleins pots sans se brûler.
    Et tous ces gens, au coin fumeur du boulot qui tirent des cumulonimbus de leurs TFV12 à 90 watts alors que je n’ai jamais pu dépasser les 50 sur ces atos sans tout faire cramer…
    Et que dire de toutes ces mèches consumées dans les coils dont il ne reste que les deux pattes disjointes ?
    Considérant que depuis le temps, je sais quand même à peu près réaliser une résistance potable, il ne reste qu’une explication possible, c’est que je suis maudit.
    :cry:

    • J’ai une théorie quand même !

      Évidemment que ce ne sont pas tes compétences à monter un coil correctement qui sont en cause (encore que, peut-être, si je peux me permettre, les dry hits sont, tu le sais bien, souvent liés à une surdose en coton). Ni même la puissance à laquelle tu vapes.
      J’avais lu plusieurs fois tes histoires de mèches consumées au milieu d’un coil amputé de ses 2 gibolles, et ça m’avait particulièrement interpellé. Les seules fois où j’ai “réussi” à péter un fil, c’est en faisant des dry burn, sur du Ni80. Autrement dit, quand le fil était complètement sec.

      Bref, ça vaut ce que ça vaut, mais je pense que la manière dont on tire ses barres – plus ou moins fortement et plus ou moins longtemps – a une forte influence directe sur l’état de nos résistances, et donc, par ricochet, sur la chauffe d’un atomiseur.
      J’ai remarqué ça en comparant, au bout d’une journée de macérats, la résistance de Madame et la mienne. On vape tous les 2 sur box à potard, à peu près à la même tension.

      Hé bien là où ma résistance ressemble à une merguez oubliée sur le barbac’, celle de Madame est quasiment neuve, genre elle a vapé un liquide normal mais certainement pas un macérat. Alors évidemment, on ne vape pas la même quantité de liquide en une journée, mais quand même.

      La différence principale entre nous 2, c’est qu’elle tire des barres très courtes et plutôt en douceur, genre un peu “du bout des lèvres”, alors que moi c’est l’inverse, suis plutôt du genre longues barres plutôt pêchues (mais à mon avis beaucoup moins que toi, il n’y a qu’à voir les matos qu’on apprécie respectivement : très différents).
      La différence sur l’état du coil en fin de journée, c’est genre tu dessines un yin-yang. Et ça le faisait déjà du temps où on ne connaissait pas les macérats.

      Alors, ça n’explique pas forcément tes déboires, mais c’est peut-être une piste ? :unsure:

      • C’est la première idée qui m’était venue : des barres d’une heure et demi à la The Flow toute gorge ouverte. Mais j’aime bien les films d’horreur alors la malédiction me plaisait aussi…

      • Ah ah ah !
        Il m’a scotché l’ami The Flow, avec sa parade sur le KF. 4 barres avant de déglutir….
        J’aimerais bien voir ça en vrai !
        Allez sur ce, voy a cama, il est plus que temps. Good night poto ;-)

      • C’est une piste, peut-être même la cause du problème !
        Malheureusement, on y peut pas grand-chose, la manière dont on vape est quasi-génétique. Faut juste en être conscient et filtrer le matos en fonction de quelques critères bien choisis…
        Là où ça devient compliqué, c’est qu’on est jamais à l’abri d’une bonne surprise venue d’un style de vape différent de l’habitude !
        :yes:

    • Pareil Miguel, M le maudit, changement quotidien du coton sur FEV BF-1 à 0,8 ohm et 12w SVP! Peut importe le coton, puff, Bacon v2 ou Kendo. J’ai bien pensé aussi au tirage. Mais c’est l’inverse un tirage conséquent devrait refroidir le coil? Peut être trop de chaine vap?

  30. ​En effet, il y avait cette petite vis en plastique au fond… Merci du conseil ! :good:

    J’avais rapidement passé un tournevis dedans, me demandant ce qu’était ce pin ressemblant à un BF, mais n’avais pas approfondi mon investigation…

    Troquée contre celle en métal, que j’ai vissé environ à mi-course, c’est mieux ! Ça chauffe beaucoup moins !

    Ça change effectivement sa vape !

  31. Ça faisait longtemps que je voulais essayer ce fil, et je sais pas pourquoi, je ne l’achetais jamais. C’est désormais chose faite : j’ai pu coiler sans aucun soucis le Lite 2019 avec le “MTL Fused Clapton” SS316L de chez Coilology.
    5 tours en diamètre 2.5, pour une rés. aux alentours de 0.5 ohm. Je pensais que ça allait être un peu bas comme valeur de rés. , mais en fait pas du tout !
    Ça résout complètement l’histoire de surchauffe, évoquée par certains pirates.
    Même en chain vape, aucune chaleur, rien.
    On retrouve avec ce fil la douceur et la rondeur du SS316L, donc perso je ne kif pas plus que ça, mais ce fil a au moins le mérite de fonctionner parfaitement bien avec le Lite.
    Mais la prochaine fois, je testerai le même Fused Clapton, mais en Ni80.

Laisser un commentaire

Zeus est de retour, sous X (Geek Vape Zeus X)

Terroir & Vapeur : les chants de tabac