in

Kangertech Subtank Mini : LE clearomiseur ?

De mon point de vue, la vape avance par paliers. Régulièrement, les différents constructeurs sortent à peu de temps d’intervalle différents matériels qui apportent un nouvelle progression dans l’utilisation de la cigarette électronique. Que ce soit dans le confort, la qualité ou le caractère extrême, la vape voit sortir des nouveaux équipements qui relancent la machine : les nouvelles matières pour faire ses mèches, les box avec la course aux Watts, ou encore les derniers atomiseurs reconstructibles que sont le Kayfun 4 et le Taifun GT II.

A la fin du printemps dernier, deux clearomiseurs grand public sortaient en apportant une nouvelle qualité pour les vapoteurs n’ayant pas franchi le pas des reconstructibles : l’Aspire Nautilus et le Kangertech Aerotank Mega. Il faut avouer qu’ils apportaient un réel plus en qualité de vape par rapport aux équipements grand public existants. J’ai ainsi acheté les deux au départ par curiosité, puis je dois avouer que je les ai utilisés quasiment la moitié du temps par rapport à mes reconstructibles depuis que je les possède. Le côté pratique d’un clearomiseur est indéniable : on le trimballe partout, on le remplit vite fait et sans problèmes, et la résistance se change en 10s. Évidemment, ce n’est pas l’explosion de saveurs d’un Taifun, mais quand on vapote en voiture, en marchant ou en bricolant, on n’apprécie pas véritablement sa vape. Un peu comme ces clopes qu’on fumait pour s’occuper la bouche ou les mains dans la journée …

Néanmoins, je commence à en avoir marre du Nautilus qui m’accompagne en spare ou en atomiseur principal tous les jours. Et quant à l’Aerotank, il a la fâcheuse tendance à fuir trop souvent, en dépit du fait que je le trouve supérieur au Nautilus en terme de rendu des saveurs.

Heureusement, deux atomiseurs ont débarqué depuis quelques semaines : l’Aspire Atlantis et plus récemment le Kangertech Subtank, décliné en trois tailles. Les deux orientent la clientèle vers une utilisation “Powervaping grand public”. A priori, le pari est risqué et semble casse-gueule : les débutants ont-ils envie d’une vape de gros nuages et inversement les utilisateurs avancés vont-ils se laisser tenter par ces clearomiseurs ? D’après les reviews, l’Atlantis, que je ne possède pas, est clairement typé tirage aérien, vape qui n’est pas la mienne. Le Subtank, quant à lui, est plus versatile et propose un double principe clearomiseur/atomiseur reconstructible. Les premiers retours que j’ai consultés n’étaient pas très positifs, mais une vidéo de Todd m’a incité à continuer à m’y intéresser.

Ainsi, Le Petit Vapoteur m’a gentiment envoyé un exemplaire du Kangertech Subtank Mini afin que je puisse en faire un article. Cet article sera centré uniquement sur l’utilisation Clearomiseur du Subtank Mini.

Présentation du Subtank mini

A réception du colis, je découvre une boite fort jolie.

DSC_0291
Après le Z de Zorro et le K de Karl, le K de Kangertech

Kangertech a fait un réel effort sur le packaging. Il y a bien du matériel ‘High-End’ qui ne peut se vanter de proposer pareil …

DSC_0294
Classe non ?

Pour continuer, le bundle est ultra complet. Outre l’atomiseur dans son écrin, on trouve une notice, un certificat d’authenticité, un petit papier concernant les résistances, une résistance supplémentaire, le kit pour le transformer en reconstructible, un deuxième tank pyrex ainsi qu’un sachet contenant des accessoires de rechange et même de quoi vous faire un montage en microcoil coton !

DSC_0305
L’impression d’en avoir pour son argent, et même plus.

Fait rare, qui ravira les anglophobes, la notice est en français, tout comme l’avertissement sur l’utilisation de la résistance spéciale OCC à mèche coton :

DSC_0296
Evidemment pour des vapoteurs éclairés, c’est sans doute trivial, mais pour les débutants, c’est mieux que de se taper un coton cramé pour démarrer.

Examinons de plus près la bête :

DSC_0299
Il en jette !

En ce qui me concerne, j’adore son look. Mais il faut dire que j’ai un gros faible pour les atomiseurs aux joints rouges bien visibles.

En le démontant, on découvre une configuration très habituelle pour un clearomiseur avancé et typique des systèmes Kangertech.

DSC_0312
Classique.

Nous sommes à des années lumières d’un Kayfun 4  ;-) , on navigue dans le simple et efficace. Ce qui n’empêche pas une très bonne qualité de fabrication.

Toutefois, ce clearomiseur interpelle après quelques constatations.

Premièrement, le drip tip présente une sortie très large qui annonce la couleur :

DSC_0318
Big smoke ! Big smoke !

Ensuite, et c’est à mon sens LE gros plus du Kangertech Subtank Mini en utilisation clearomiseur, les nouvelles résistances fournies dénommées OCC pour Organic Cotton Coil qui sont le cœur de la vape dans cette configuration.

DSC_0327
0.5 Ohms ça commence à devenir sérieux. (Et ça ne passera pas dans des mods électroniques datés)

On aperçoit le coton colmatant les arrivées de liquide :

DSC_0329
Perso j’aurais préféré que le coton dépasse pour éviter les éventuelles fuites.

On peut également admirer le coil par une vue du dessus :

DSC_0337
Des spires assez espacées.

La résistance possède un joint interne pour assurer l’étanchéité avec la cheminée ainsi qu’un autre à sa base.

Enfin, la bague de réglage de l’airflow termine le tableau du ‘clearo-pas-pour-rigolos’ :

DSC_0341
Vive le vent, vive le vent, vive le vent d’hiver !

Trois positions crantées sont disponibles : celle de la photo, celle avec un seul trou et enfin celle avec l’ouverture correspondante de la bague totalement ouverte ! Si si !

Personnellement, je ne vois pas l’intérêt de la troisième position, mais bon, peut-être satisfera-t-elle des gens ? (Qui feraient mieux de se tourner vers des drippers selon moi dans ce cas)

À noter que la base présente un pin positif sur ressort dont la course est courte, mais suffisante pour assumer la ‘flushitude’ courante.

Utilisation

Voulant voir ce que ces résistances avaient dans le ventre, j’ai utilisé un liquide que je vapote depuis 2 semaines : le Choker par HIPS, un e-liquide français typé chocolat sur base beurre : hum, écœurant à souhait et une infection pour l’entourage ! Mais bien bon ! Il est visqueux bien que demeurant dans une proportion 50%PG/50%VG finalement raisonnable.

DSC_0345
Hips, c’est limite le bruit de digestion quand on le vapote.

Après remplissage, aisé comme tout clearomiseur, mais en imbibant avec soin le coton de la résistance préfaite comme préconisé, j’en profite pour voir son allure sur différents mods.

DSC_0348

Sympathique sur ma Sigelei, ça sera mon setup d’utilisation pour avoir de l’autonomie toute la journée.

DSC_0353

Joli et compact avec un GUS Core en 18500.

DSC_0355

Toujours élégant et quasi flush avec mon Dani. Pas trop long car le Kangertech Subtank Mini est assez court.

Roulement des tambours … Alors comment ça vape !?

Superbement les amis !

Honnêtement, avec la résistance 0.5 Ohm déjà installée, la vape est du niveau d’un atomiseur reconstructible bien monté. Je chain vape dessus depuis 4 jours de 15W à 20W en fonction de l’airflow que je décide d’ouvrir. Ce clearomiseur donne envie de ne plus se faire suer avec des reconstructibles pour la vape pépère de la semaine. Les saveurs sont au top, la vapeur aussi, assez chaude par ailleurs. Pas de goût de cramé, pas de fuites. Tout ça avec un liquide qui n’est pas forcément l’ami des résistances. En parlant de résistance, on ne va pas se leurrer : c’est parce qu’il s’agit de microcoil cotton que la vape est superbe. Évidemment, on arrivera toujours à mieux avec du bon matos et des montages aux petits oignons : c’est pas la claque des premières taffes d’un Taifun, mais ça vaut bien les autres atomiseurs reconstructibles hors références du moment.

J’ai troqué après environ 3 tanks complets la résistance 0.5 Ohms par la 1.2 Ohms. Non pas que le coton atteignait ses limites, mais plutôt que je commençais à saturer du liquide et que j’avais envie de tester un nouvel achat : le Tropic Island par The Bang. Le rendu est toujours très bon, mais toujours chaud, ce qui va moyennement aux liquides ‘frais’ ou fruités.

Caractéristiques du Subtank 22

  • Diamètre : 22 mm
  • Hauteur : 48,5 mm (sans drip tip)
  • Poids: 60,4g
  • Connectique : 510 sur ressort
  • Drip tip : type 510
  • Airflow : 3 trous de 2 mm (réglable) (Pas tout à fait voir plus haut)
  • Matériaux : Acier Inoxydable / Pyrex
  • Réservoir : Pyrex 6ml (4.2ml en configuration RBA) (Erroné je pense : 5/4 ml sur d’autres sites et ça me parait généreux)
  • Prix : 36,90€

Conclusion

Pas la peine de tortiller, je le trouve génial, en tant que clearomiseur. Eu égard au prix, il enfonce les reconstructibles du même tarif. L’ombre au tableau concerne évidemment le prix des résistances, dans les 2.90 €, sachant que le coton doit être changé bien plus souvent que la silice habituelle, a fortiori si vous changez de liquide régulièrement. En même temps, il reste nos amis chinois pour vous fournir ça moitié moins chère, si vous n’êtes pas pressés.

Points positifs

  • Le rendu des saveurs digne d’un reconstructible !
  • La vapeur abondante et dense.
  • L’utilisation simple.
  • La beauté de l’objet (c’est subjectif oui je sais !)
  • Bonne qualité de fabrication.

Points négatifs

  • Le prix des résistances.
  • Vape chaude pour ceux qui craignent.

Votez pour cet article

0 points

Ecrit par Vincent

Vincent, vapoteur depuis le 15/11/2013 après 22 ans de tabac.
Pas touché une cigarette depuis.

30 Comments

Laisser un commentaire
  1. Bel article détaillé, merci Vincent. :good:
    Je réponds à celui-là et pas à celui de Kessen, car j’ai essayé hier soir cet ato et ne suis pas du tout convaincu de l’utilité de la chose…
    Pourquoi? Car c’est encore de l’aspiration directe où l’on perd en saveurs et surtout en hit!
    Pareil pour les drippers à la mode, on perd pas mal de hit car la vapeur passe directement dans les poumons et n’est plus bloquée par la gorge comme une clope.
    Cette nouvelle mode d’atos style philippins n’est pas adaptée aux besoins des débutants dans la vape et les autres se tournent vers des atos plus haut de gamme, non?
    Pour info, j’ai essayé aussi la eGo One de Joyetech qui alors là n’a plus aucun hit, zéro, même en 6 ou plus :negative:

    • Je suis d’accord avec toi Dany, mais dans mon cas, je règle l’airflow à moitié d’un trou. C’est bien dommage cette orientation aspiration directe concernant les atomiseurs.

      Honnêtement, ce clearo est parfait pour les gens habitués aux reconstructibles et qui veulent pas s’emmerder.

    • C’est effectivement pas spécialement pour les débutants ce genre de vape…
      Cependant j’apprécie la démarche : Y’a pas mal de monde qui vape en power vaping à présent, et il y en a qui sont pas chauds pour dripper toute la journée.
      C’est un peu le même principe que pour le Lemo (que j’ai eu pendant quelques jours).
      Des constructeurs veulent apporter de la simplicité et de la durabilité(tank) au powervaping.
      Les OCC coil-heads sont interessants pour qui ne veut pas s’embêter ou est pressé…

      C’est pas vraiment la vape qu’on a sur le navire, mais elle a clairement son public ! Y’a qu’a voir l’énorme succès du Lemo ou du Billow…

  2. Chalut,
    très bon retour de M’sieur Vincent, c’est vrai qu’il est bien tentant ce “couteau suisse” de la vape. Il est classe, sobre et semble pratique. Le drip tip donne le ton contrairement à d’autres atos qui se parent de fausse pudeur pour sortir par la suite un kit sub ohm.
    Par principe je ne suis pas pro-Kanger à la vue des prix qu’ils pratiquent donc je vais attendre encore un peu car d’autres atos à configuration multiples devraient sortir sous peu.

  3. Merci pour cette revue et la précédente. On reste au courant de ce qui se passe, mais je reste très septique quant à l’utilité et le positionnement marketing de ce genre de produit. Ca me semble être de “l’innovation” pour faire tourner le marcher.
    En ce qui me concerne, j’ai un atomiseur (suisse) qui marche du tonnerre, qui ne perd pas la moindre micro goutte, qui accepte les résistances que je veux et dont je change le coton les yeux fermés en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. OK ! Il n’est pas donné.
    J’ajoute que ma vape quotidienne c’est 1,5 ohm pour 9W. Il y’a du hit, de la saveur et le bonheur de ne plus penser à la clope depuis longtemps. Les gros nuages, c’est pour le dimanche (si je m’ennuie).

  4. Et bien, le SubTank n’est plus mal connu sur le Navire grâce à cette belle revue complétant celle de Kessen d’hier ! :good:

    Bien sûr que les clients de mon espèce, les vapoteurs en phase de découverte ascendante qui ont déjà acheté neuf ato-tanks et drippers ces douze derniers mois ne vont pas investir dans un SubTank ou dans un autre bidule du même tonneau. :unsure:

    Mais qu’aurais-je fait si ces clearo séduisants et versatiles étaient sortis l’an dernier à la même époque ? Et bien c’est simple, j’en aurai acheté un.

    Comme le font et le feront plein de gens intrigués par leurs lectures ou les ouï-dires, soudain pressés de remiser leurs Spinner Vision et leurs Evod BCC pour rencontrer les saveurs de ouf et les nuages de dingue promis par les mèches de coton “organique” et les basses résistances…

    Aspire, Kangertech et les autres font du business et s’en mettent probablement plein les fouilles mais font aussi à mon avis, avancer leur sujet. Bon matos accessible, ouvert sur différents styles de vape… Le débutant d’aujourd’hui est quand même mieux loti que les vétérans qui passent parfois sur le Navire parler de leurs débuts sur des nids à dry-hits arrosés par deux ou trois liquides Dekang !

  5. Pour avoir le mini et le 25, les 2 ne vapent pas de la même manière. Vape plus chaude sur le 25.
    D’excellents produits, mon dripper (454 Big Block utilisé en mono, dual ou quad selon envies) n’a quasiment pas bougé du tiroir depuis l’arrivée du 25 puis du mini.
    Petit truc pour ceux qui veulent éviter l’inhal directe, le drip tip d’un protank fonctionne parfaitement bien et resserre encore un peu.

  6. Salut à tous,
    j’ai également le mini subtank depuis 2-3 sem, et je trouve qu’il fonctionne pas trop mal en montage perso. Il conviendra bien sur à une vape en inhalation direct et plutôt assez chaude…c’est mon avis perso.
    Je ne suis pas débutant car je vape depuis plus d’ 1 an et demi, et malgré celà je n’aime pas vraiment l’aspiration direct que l’on peut avoir avec des drippers par exemple.
    De ce fait, je me tourne de préférence vers des atos comme le taifun GT ou bien le squape.
    Mais pour ceux qui souhaiteraient l’utiliser en dépannage ou pour le boulot comme moi, faites votre montage avec une résistante plus haute (1.5-1.6 ohms) et remplacer le drip par un modèle avec diamètre inter plus petit (pour serrer un peu le tirage)…avec l’air-flow sur 1 et votre mod réglé sur max 12W, cela donne déjà un excellent rendu.
    Pour le prix, il est tout de même de bonne qualité et livré avec joints et tank de rechange.
    A bientôt.

  7. Salut,

    je voulais savoir, ceux qui ont les deux mini et 25, s’il était possible d’adapter la base rba du mini sur le 25 avec la cheminée des OCC.

    Car j’ai le 25 et si la base du mini passe plus besoin de changé la cheminée.

    Si ça passe plus qu’a trouvé la base RBA du mini seule.

    merci d’avance pour vos réponses

  8. Acheté le subtank clone sur FT (10€ de moins quand même….) je le reçois avant-hier , de marque Kangertech…… Wouahhhh me dis-je en moi-même….. Fastteck s’est trompé, mais bon, je ne vais pas rouspéter…… Sur un forum ami, douche froide (enfin tiède, j’avais acheté un clone au départ)…. il s’agirait bien d’un clone, marqué, avec pastille d’authenticité et barcode pour l’enregistrement. Par curiosité, je scanne le barre-code….. réponse….. je suis le 156éme à vouloir enregistrer ce clone….. Réflexion faite, ce clone doit être fabriqué rigoureusement à l’identique, par la même usine, allant jusqu’à reproduire la boite, le certificat, et même le mode d’emploi en français……. Combien de magasins vendent l’original de chez original dans ce cas???? Au moins FT ne le vendent pas comme Kangertech ni même comme clone…. Ils sont honnêtes de ce côté la…..

  9. Bonjour.
    Voici un petit retour d’expérience.
    Je vape (vapais) sur un aérotank (Kanger) monté sur une emode (joyetech). le tout en diamètre 18.
    Résistance refaites en 2.2Ohm (avec les kits résistance + mèche de FT) sur une résistance de protank 1 + un second joint pour faire … joint.. (je n’aime pas les doubles coils)
    Pour le liquide, essentiellement du Ice Panda. RECETTE SECRETE (euhh, pas taper, la voilà : du bloody panda (35 g) + menthol (15g) + koala (4g)) c’est nom all ‘tout le temps’

    J’ai donc acheté un subtank nano (un original) chez les chinois) après avoir délicatement ouvert,( démonté arraché, déchiré), l’emballage,; repris mon souffle…. (j’en aurais besoin… du souffle…)
    Donc, je remplace la résistance en 05 pour monter la 1.2 sur une mini estick.
    je me met dans un coin tranquille pour teste (petit).. le coin.. J’ai vraiment cru que j’allais m’étouffer, mais que’est-ce que ça change !!
    Je n’aurais jamais cru que le goût puisse changer autant..
    Après avoir ouvert la fenêtre histoire de localiser la poignée de la porte (et appelé les pompiers pour leur dire que c’est pas la maison qui brûle). je monte le bidule sur mon e-mode.
    Et là, ça pête, ça craque, c’est bon aussi mais on se croirait à une manif .
    C’est bizarre, mais c’est bon.(mais c’est bizarre)
    Mais ces petites explosions on dirais un bonbon qui pète , ça explose de partout, Bref l’e-mode n’est pas fait pour cette demande de puissance !
    Bon, no problémo : commande de Puff chez nos amis chasseurs de panda. Ensuite, au boulot (mais chez moi hein !)
    J’ai déroulé une des résistances pré-faite, pour l’entourer autour d’un coton-tige. Glissé cette dernière (il y a bien le n?, oui ouf !) dans le corps du bloc résistance pour la bloquer en y insérant le coton tige. .le plus dur à été (et est toujours) de bien aligner la résistance dans le corps du truc et d’y glisser le coton tige… le reste, pufff.

    Donc depuis, avec le Subtank nano + résistance refaite en 2.2 ohm avec du puff, c’est que du plaisir (à part pour l’histoire du coton-tige). les goûts sont nettement au dessus de mon aérotank (résistances mono coils)
    Et, en augmentant le wattage, je passe d’un gout sucré à plus mentholé et frais)

    Au fait, j’ai oublié de dire que j’ai changé le drip-tip d’origine (que je n’aime pas du tout, sinon je ne l’aurais pas changé) pour un drip-tip façon aérotank (arrondi au bout)
    A+

  10. Bonjour à tous,

    Fumeur pendant presque 20ans.. J’ai complétement arrêté et je vapote depuis 1 mois, j’ai acheté la istick tc60w eleaf avec l’ato Melo 2 (avec sa bague de remplissage ultra rapide), je vape du citron vert plutôt frais à 22w sur cet ato avec une résistance 0.4 de marque aspire, j’en suis plutôt satisfait, j’ai récemment acheté le subtank mini en complément pour son côté ato/clearo mais pour l’instant je suis en mode ato à 25w avec la résistance fournit en 0.5 pour vaper mon 2éme liquide, le greedy-scrach de chez high-end (qui passe Nikel en vapeur plus chaude)…

    Pour l’instant je suis très satisfait de tout ça, la istick tc60w, le mélo 2, le subtank mini… Tout ça accompagné de volonté m’as permis de m’éloigner de la clope et de me rendre compte que je ne fumerai certainement plus (alléluia)

    Dans les commentaires vous parlez de matériel bien supérieur à ce que j’ai, si j’ai bien compris.. De meilleur qualité, avec un meilleur rendu de vape, et, un hit bien meilleur…

    Alors n’ayant aucun point de comparaison je me demande si mon matériel et aussi bien que je le pense, ou, si en faite je me trompe ne connaissant pas le vrai “bon” matériel…

    Pouvez-vous me dire ce que vous trouvez être du matériel de qualité (en tout point) et dans quelle gamme de prix cela se situe…

    Merci pour l’article et bonne vape à tous. ;)

    • Salut et bienvenue sur le navire.
      Tu as un très bon materiel et si tu ne fumes plus et que tu es content avec, ça sert à rien de changer!
      Il n’y a pas de bon materiel, le meilleur c’est celui qui te conviens et c’est le cas apparemment.
      Si je croise un vapoteur avec un petit clearo et une batterie 600 qui est content et qui ne fume plus, c’est super et je vais lui dire de continuer comme ça. Surtout pas de passer au dripper en or à 150€ avec un mod meca 200W à 200 boules car son matos fait pitié…
      Tu as déja un materiel 100 fois plus puissant au mien lorsque j’ai commencé pour un débutant, donc tout va bien.
      Bonne vape

Laisser un commentaire

Le Subtank 25 de Kanger

JAI, Cigalike réservée aux buralistes