in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime MerciMerci

J’arrête la clope avec la vape. Dites non au subohm !

Si l’on décide de s’essayer au vapotage, la profusion de matériels et de liquides auxquels on ne comprend rien peut être décourageante.
Les articles de cette série et les contributions des membres sont destinés à accompagner les nouveaux vapoteurs dans leurs premiers pas, pour réussir une transition tranquille.

La mode du subohm

Depuis 2015/2016, le subohm est à la mode, sous la forme d’atomiseurs nommés « clearomiseurs subhom ».
Ce n’est pas un souci en soit, ce sont souvent de bons matériels…
Le souci, c’est quand on les conseille à des vapoteurs débutants.
Or  beaucoup de gens, des vendeurs « professionnels même, vont conseiller aux débutants d’acheter ça, en disant que ça marche mieux que les matériels habituels pour débuter.
Que nenni ! C’est rien que des bêtises !

Ce qui leur fait dire ça, c’est que les atomiseurs subohm font plus de vapeur que les autres. Mais ceux qui le disent sont des vapoteurs confirmés qui ont oublié leurs débuts : comme les autres ils ont commencé avec des atomiseurs normaux, et leur vape a évolué vers plus de vapeur et moins de nicotine. Ils ne savent plus ce que c’est que débuter la vape.

Le subohm n’est pas ce dont on a besoin pour commencer la vape.
Et même par la suite, tous les vapoteurs ne passent pas aux gros nuages.
La plupart des vapoteurs confirmés continuent à vapoter tranquillement, sans subohm.

Ça veut dire quoi subohm, d’abord ?

C’est un type d’atomiseur que l’on qualifie de subohm..
Dans un atomiseur,  il y a une résistance dans laquelle on fait passer de l’électricité, du coup elle va chauffer et vaporiser le liquide.
Les résistances normales, notamment celles qui sont bien pour débuter, ont une valeur supérieure à un ohm, entre 1,2 et 1,8 ohm.
Mais il existe aussi des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohms. Subohm, ça veut dire ça : en dessous de 1 ohm.
Un atomiseur subohm est construit pour utiliser des résistances inférieures à 1 ohm.

Ok, mais à quoi ça sert ?

À envoyer plus de puissance, donc à vaporiser plus de liquide et faire plus de vapeur.
Sans rentrer dans des détails techniques, plus la résistance est basse, plus il sera facile de monter la puissance.
Mais ceci va de pair avec la gestion du tirage, et c’est là qu’il y a un souci.

Arghh ! Mais c’est quoi le tirage ?

C’est le truc dont on ne parle pas assez.
Sur une cigarette de tabac, le tirage, c’est l’effort qu’il faut fournir pour tirer de l’air au travers de la cigarette, par exemple en creusant les joues pour tirer une grosse bouffée.
En effet, l’air traverse le tube de tabac qui est relativement compact, donc il ne passe pas facilement, il faut faire une dépression assez forte dans la bouche.
C’est un tirage serré, restreint par le tabac.

Ok… quel rapport avec le vapotage ?

Dans un atomiseur, ce qui va définir le tirage, c’est un trou d’arrivée d’air sous la résistance.
S’il est petit, le tirage sera serré, ce qui donnera au vapoteur la même sensation que sur une cigarette : on tire la vapeur dans la bouche, puis on l’inhale. On appelle ça l’inhalation indirecte.

Dans un atomiseur subohm, le trou est très large, pour laisser passer beaucoup d’air et faire de la vapeur en conséquence. On y respire comme dans un tuba et ça ne convient pas à un fumeur qui passe à la vape (sauf exception). Le tirage est qualifié d’aérien, et se fait directement dans les poumons. Aucun fumeur ne fait ça !

On appelle ça l’inhalation directe qui est propre à la vape, et que certains vapoteurs adoptent au bout de quelques mois de vape.
Tous les vapoteurs n’y viennent pas, mais surtout, 95% des fumeurs ne peuvent pas vapoter ainsi au début.
Au début, on vapote serré avec des liquides bien dosés en nicotine !

Les autres inconvénients du subohm

Pour le subohm il faut être riche !

En effet, ça fait plus de vapeur ok… mais elle vient d’où ?
Du liquide !
Un clearomiseur subohm consomme beaucoup plus qu’un atomiseur « normal ».

Avec un atomiseur normal et du liquide en 12 à 18 mg, un fumeur qui passe à la vape va consommer 2 à 4 ml de liquide par jour, et encore, en vapotant tout le temps.

Avec un subohm on dépasse allègrement les 10 ml par jours, on peut monter à 20 ou 30 ml par jour.
Il va sans dire qu’il faut prendre des liquides beaucoup moins dosés en nicotine, parce qu’avec 30 ml de liquide en 18 mg de nicotine par jour… on se rapproche de l’équivalent de 5 ou 6 paquets de clopes… et chaque bouffée nous fait l’effet d’un cigare cubain !
Mais il va falloir aussi parler avec son banquier : à 6 € la fiole de 10 ml, on passe à 12 ou 18 € par jour de liquide, notre magasin de vape va nous adorer !
On peut même se demander si ce n’est pas la raison pour laquelle des vendeurs peu scrupuleux conseillent des atomiseurs subohm aux débutants… bon… je dis ça… je dis rien… hum… ça doit être mon mauvais esprit.

Une dernière chose : en vapotant à 10 watts, une batterie d’entrée de gamme tient facilement la journée.
En vapotant à 30, 40, 60 watts, qui sont les puissances nécessaires à un subohm… c’est comme pour les liquides : soit il nous faut 3 ou 4 batteries pour tenir la journée, soit il nous faut une plus grosse alimentation, qui curieusement coûte plus cher.

Bref, le subohm, c’est fait pour les vapoteurs experts, qui vont faire leurs liquides eux-mêmes pour en diminuer le coût, qui sont déjà bien équipés en matos, et qui se sont habitués à des modes de vape que l’on ne peut pas avoir quand on commence et que certains n’auront jamais parce que c’est pas leur vape.

Quand on débute, on a besoin d’un tirage serré, proche de la clope, et d’un taux de nicotine élevé, pour ne pas avoir à vapoter une demi-heure pour avoir l’équivalent d’une cigarette.

Dites non au subohm !  :good:

Ecrit par jib

--Ancien auteur du Navire--
Vape libre et apaisée pour tous !
| carnetsdevape.wordpress.com

114 Comments

Laisser un commentaire
  1. C’est vraiment n’importe quoi cet article.
    J’ai arrêté la cigarette en commençant directement la vape en subomhs avec une bon gros truc qui fait des clouds.
    Vos chiffre de 30ml par jour et qu’il faut 3 batteries par jour ??

    Je vape à 70W et je tiens 3 jours avec ma batterie en vapant toute là journée
    Et je consomme environ 5ml max par jour.

    Revoyez vos chiffre.

    • Salut !
      Merci pour cette contribution si positive !
      Il y a une première chose à dire : te penses-tu représentatif de l’ensemble des vapoteurs ? A ton avis, est-ce que tous les vapoteurs vapent à 70 watts ?
      Je le répète, je n’ai pas dit que le subohm et les fortes puissance sont mauvaises pour tout le monde, ma compagne étant un exemple de l’inverse : elle a accroché à la vape, comme toi, avec un TFV8 à 80 watts !
      Mais c’est un cas particulier, assez courant chez les vapoteurs branché sur internet, soit 5 à 10% des vapoteurs, qui se persuadent qu’ils sont les seuls à avoir raison.
      Je serais par ailleurs curieux de savoir combien de bouffées tu prends par jour.
      Parce qu’il y a des choses matérielles, calculables, objectives, comme par exemple le nombre de bouffées que l’on peut tirer à 70 watts sur deux accus de 3000 mAh.
      Ce nombre, c’est 280. On peut tirer 280 puffs de 4 secondes sur 6000 mAh. C’est l’équivalent d’environ 24 clopes (en comptant large, 12 taffs par clopes, en fait c’est entre 10 et 15 selon comment on tire dessus).
      Donc là tu sembles dire que tu prends 280 puffs en 3 jours, soit 94 par jour, l’équivalent de 8 clopes. Donc, si c’est bien ça, alors ok, tu vapes peu, et tu représentes les « petits fumeurs », de moins de 10 clopes par jours. Et moi je parle des gros fumeurs, qui étaient au moins à un paquet par jour, donc qui vapent 3 fois plus que toi, donc 2 accus par jours et 15ml minimum. CQFD..
      Enfin, tu consommes 5 ml par jours en 94 barres. C’est beaucoup, je te l’assure : 5 ml pour faire l’équivalent de 8 clopes :-)
      Le moindre pod avec un liquide en 18 mg/ml tient une semaine avec 5 ml, en vapant l’équivalent d’un paquet de clope/jour. Et donc toi, avec ton rythme de vape, tu tiendrais pas loin de deux semaines avec 5 ml. Fais l’essai toi même, vérifies, calcule, tu le constateras !
      En ce qui me concerne, je fumais 2 paquets, et je vape à peu près autant (un peu moins au fil du temps). Si je vape sur un pod à 8 watts, je consomme 10 ml par semaine en 20 mg.
      Si je vape sur un TFV12 en 3 mg à 65 watts, je consomme 15 ml par jour !
      S je vape sur un dripper MeshPro à 60 watts, je consomme 5 ml en 1 heure !
      Voilà des chiffres précis, qu’en penses-tu ?

  2. Salut
    Très bon article, même si il date, comme beaucoup j’ai commencé à vapoter avec un stick, une égo one de joyetech, mais le e-liquide me faisait tousser et c’était insupportable malgré son tôt de nicotine a 6mlg donc je suis restais sur ma sucette a cancer, mais quelques temps après je suis entrée dans un bar à saveur, je lui est exposé mon soucis, il ma conseillait un e-liquide sans alcool en 6mlg de nicotine, je ne toussais pu mais je n’avais pas ma dose et j’ai eu encore du mal a me séparer de mes sucettes a cancer, mais une fois passé a 11mlg de nicotine, je suis passé d’un paquet de 20 tiges a 2 tiges par jours pendant encore 15 jours, je me suis offert une égo one V2, en un an je suis passé de 11mlg de nicotine en flacon tout fais a 0.4 de nicotine en diye , avec un mode normal et un mode bipasse j’ai tout de suite accroché avec ce mode, ensuite je me suis offert une eleaf pico 75watt, mais j’ai pas accroché avec le melo 3 et je suis passais sur le cubis pro de joyetech en bipasse et la que du bonheur en 24watt, depuis sa fait plus de 3 années que je ne fume pu, je viens de m’offrir un box smok G-priv 2 avec un TFV V8 mini 2ml, j’adore la vape de cette box, mais 2ml a 40 watt, sa dur pas, 60 et 70 vape en 5mn, je vais mettre un verre buble pour passer en 5ml pour que sa dur plus.
    Je referais un passage pour continuer mon témoignage.

    • Oui, continue! Ils font du bon matos chez Smok. On en voit pas mal des TFV12 ou TFV8, ça semble bien marcher ces bêtes là.

    • Hello Coussa, merci de ton retour. C’est bien que tu aies trouvé ta vape. Quand on fume 20 clopes par jours, ce n’est pas assez dosé un liquide en 11 mg pour commencer la vape. Tu ne fais pas de DIY ? Bonne vape !

    • Hey Coussa, bienvenu chez les fous !
      Ton TFV8 « Mini » doit être un Baby, non ?
      Un baby tout court, ou un X baby (arrivées d’air par le bas ou par le haut) ?

  3. Bonjour tout le monde !
    Nouveau dans le monde du diy, je cherche le bon compromis saveur/autonomie.
    Bref, après des jours de recherche, une question me taraude :
    Pourquoi les Rta existent-ils toujours malgré les Rdta ?

  4. Hum… pour la technodiversité !
    Parce qu’on ne peut pas faire de clearo RDTA
    Pour la même raison qu’il existe encore des drippers sans BF
    Et parce que ça ne marche pas si bien !
    Un RDTA face à un RDA en BF, c’est dépassé ^^

  5. Merci pour ta réponse Jib :good:
    Je pensais que l’idéal (de mon point de vue) était un double accus avec un Rdta grande contenance (style Ijoy Limitless mais il ne se fais plus.. ).
    Je vois que les choses ont changés, et que le bf est la référence actuelle.
    Moi qui espérait une petite box double accus capable de faire tourner un gros rdta, j’ai l’impression qu’il faudra se résoudre à une petite autonomie ( bf simple accu) ou bien des boxs qui commencent à être très imposantes pour des poches de jean :-(

    • Ma réponse était emprunte d’un peu d’ironie :-)
      En fait, je ne pense pas qu’il y ait un meilleur type d’atomiseur qu’un autre, et si pendant un temps tel type est porté aux nues, il est vite remplacé par un autre.
      Dans le milieu des vapoteurs qui prétendent s’y connaître, les drippers, et plus particulièrement le BF ont le vent en poupe, ceci d’autant plus que les fabricants inventent des choses intéressantes : par exemple la box Dovpo Top side, qui avec un seul accu, certes, mais 21700, donc pouvant emmagasiner 4000 mAh d’énergie, et un système de remplissage de la fiole sans démontage, porte le BF à un niveau de confort satisfaisant.
      Mais rien n’empêche, d’apprécier d’autres types de matériels. Il y a d’excellent RTA (le Gear dont la revue arrive, par exemple), d’excellants RDTA, et même des bon Pods :yahoo:
      Bref, si tu aimes les RDTA, profite !
      Le fait que tu cites le Ijoy le fait penser que tu ne vapes pas en MTL à 12 watts, tu vapes fort ?

  6. J’aime les beaux nuages mais j’essai de faire mes montages pour un maximum de saveurs ( j’emploi un simple coil dans une chambre spacieuse bien remplie en coton ).
    Je te remercie encore pour ces quelques explications, je vais me tenter sur plusieurs types d’atos désormais ;)

  7. En + pour le shop ce n’est pas une aubaine…

    Dérive vers le Diy et internet pour chercher du prix

    Au final tous le monde est perdant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)