in ,

J’ai testé le CBD !

Un samedi soir sur la Terre.

Il est quasiment minuit lorsque j’éteins la console. « Oh nan ! Déjà ?? », « Mais on n’a quasiment pas joué », « Allez Papa, encore une dernière partie, promis, après, on va se coucher… » : le bureau des plaintes est ouvert et la négociation s’engage aussi sec ; je ne sais pas pour vous, mais moi, mes gosses, ils ne veulent jamais aller dormir… En semaine, c’est déjà compliqué d’avoir la paix avant 22h00, mais alors le week-end, c’est encore pire… Bon, faut dire que là, Madame a déserté le cocon familial pour s’offrir une escapade « copines parisiennes » le temps d’un week-end, alors forcément, à la maison, c’est la fête du slibard !! Bref, tout ça pour dire que pendant que Bibi fait le job pour faire tourner la casba, Elle s’éclate avec ses cop’s. Elle a du bol d’avoir un mec aussi cool, quand même…

N’empêche, j’ai quand même du bol aussi, faut le dire : le lundi soir en rentrant, elle me sort de sa valise un petit « souvenir » de son week-end parisien : un petit emballage cartonné couleur bleu canard, que j’identifie instantanément : un jus à vaper !! Mouais, j’en ai déjà plein, des fioles entières de jus à vaper, mais merci pour le geste. J’y prête à peine attention et pose machinalement la boîte dans un coin de mon bureau déjà surchargé de matos à vaper : on verra ça demain. « C’est du cébédé », me dit-elle… Trois syllabes qui font tilt instantanément : une demi-seconde plus tard, mon cerveau est en ébullition, et je la mitraille de questions ; « t’as eu ça où ? », « y’a quoi là-dedans ? », « t’es sûre de la provenance ? »… Elle m’explique alors qu’elle est allée au Lab, que c’était génial, et que l’endroit l’a faite halluciner : elle se croyait dans un coffee-shop d’Amsterdam, mais en plein cœur de Paname ! Des images de jeunesse me traversent alors naturellement l’esprit : Maastricht et ses péniches, Dam’ et ses coffees… Que de souvenirs grandioses, symboles emblématiques d’une tranche de vie à jamais gravée dans ma tête, mais qui me semble si loin désormais… C’était carrément trop cool, on était jeunes et (très) cons, insouciants et légers, certes fauchés, mais tellement libres dans notre tête et notre corps… On s’en foutait de tout, on faisait c’qu’on voulait, quand on voulait, on emmerdait la Terre entière… Mes meilleures années, quand j’y repense… Mais bon, c’était dans une autre vie, tout ça…

Toujours est-il qu’à la lecture de l‘emballage bleu, un smile non dissimulé illumine instantanément mon visage : Super Skank (avec un « a ») 300 MG, de l’assembleur Greeneo :

« 300 MG ? » demande-je. « Le vendeur m’a dit que c’est le dosage le plus bas ». Bon, faut tester ça direct. Vite, un ato propre ! Merde, y’en a pas !! Allez hop, le Kayfun Lite au bac ultrason, un montage pépère à 0.8 ohm, et c’est parti, affalé dans le canap’ !

 

Alors, ça donne quoi ce Super Skank ?

La première chose à noter, c’est que lorsque l’on presse l’embout noir de la pipette pour gorger celle-ci de liquide, seules quelques gouttes remontent de la fiole, ce qui rend le chargement d’un tank de 5 ml long et fastidieux. Mais dès la première barre, c’est le choc : wow ! Mais qu’est-ce que c’est qu’ce truc ??!!! Jamais vapé un truc pareil !! L’attaque est douce et légèrement fruitée, très agréable en bouche bien que plutôt discrète. Mais très vite, lorsqu’on avale la vapeur, des notes d’agrumes très nettes prennent le relais dans un ensemble herbacé et terreux surprenant, pour ne pas dire… stupéfiant ! A l’expiration, l’ensemble continue de se développer harmonieusement, pour finalement laisser en fond de gorge des senteurs clairement épicées, limite poivrées ! Au global, on a quelque chose de très végétal, c’est assez bluffant pour du synthétique. C’est loin d’être désagréable, bien au contraire, mais pour donner une idée, on reste assez loin de références comme les macérats Azhad’s ou La Tabaccheria en terme de finesse et de raffinement : ici, les transitions sont un peu brut de décoffrage, pas très subtiles. La similitude avec la Marie-Jeanne est évidente, sans toutefois parvenir à duper complètement les papilles d’un utilisateur averti. Mais il faut le dire : gustativement parlant, c’est quand même vraiment pas mal. J’avoue : j’m’attendais à clairement pire !!

 

Bon, c’est bien joli tout ça, mais niveau « effets », ça donne quoi, le CBD ?

Oulà, attendez un peu s’il vous plaît, j’viens juste de vaper une dizaine de barres, et là, j’suis high, complètement déf’ même, faut l’temps que j’redescende….

…..

……..

………..

…………..

…………….

…………………

………………………..

………………………………..

ZZzzZZZzZZzzzzZzzzzzzzzz…………………….

Mais non, j’rigole ! Le CBD n’étant pas du THC, il ne faut évidemment pas s’attendre à planer à 100 000 au milieu d’éléphants roses, mais ses effets sur le cerveau sont indéniables : on reste tout à fait lucide et on ne ressent pas cette sensation de peser 3 tonnes et de ne pouvoir s’extirper du sofa qu’au prix d’un effort surhumain, mais en même temps, les paupières sont clairement un peu plus lourdes qu’à l’accoutumée et surtout, toutes les tensions musculaires s’effacent, pour ne laisser place qu’à une sensation de relâchement total aussi surprenante qu’agréable, mais pourtant bien réelle. Et encore ! Je n’ai testé que le dosage à 300 MG ; le e-liquide Super Skank existe aussi en 500 MG. Mais au prix des 10 ml prêts à vaper – 35 boules en shop physique – ce sera sans moi !

Enfin bref, dans une logique purement thérapeutique, le CBD, c’est quand même pas mal, et l’expérience se sera avérée sympa, originale et surprenante. Et vous les pirates, vous avez déjà testé ?

Le CBD : pas que du flan !

.

..

….

…..

……

…….

……..

………

……….

Hey ! J’vous sens pas hyper convaincus là… Nan mais sérieux, ça marche vraiment ce truc hein ! Vous devriez tester !!

De quoi ? C’est un peu light pour une revue ?

OK, OK, c’est vrai, un article pour un seul juice, c’est un peu limite…. Bon, voyons…. J’ai peut-être encore un p’tit truc pour vous. En plus, vu qu’on est désormais en plein confinement de mes 2, mon petit doigt me dit que ce qui suit pourrait peut-être servir à quelques pirates pour surmonter cette période hautement anxiogène dans laquelle on perd lentement mais sûrement tous nos repères et où on va vite commencer à se faire chier comme des rats morts.

Alors voilà, pour détendre un peu les strings, on va causer…. Drip-tip !

Ahahah !!! Ouais, vous avez bien lu. Oh p*tain, ça y est, on l’a perdu… Le mec, il a pété les plombs, il est complètement chtarbé ! Reviewer un drip-tip…….. Ça lui réussit pas, le confinement….

Ben écoutez, on fait c’qu’on peut avec c’qu’on a : c’est pas ma faute si les livraisons en provenance de Chine mettent des mois avant d’arriver à destination ! Alors, parce que pour le moment, j’ai rien d’autre sous le coude, et parce que sur le Navire, on n’a peur de rien – et surtout pas du ridicule, voici en exclusivité mondiale la première revue d’un… Drip-tip !! Ahh mais il est sérieux en plus, le gonz ; c’est vraiment du grand n’importe quoi… Hey, attendez ! Vous barrez pas comme ça… Ce qui arrive est à mon avis à classer dans le rayon Utilité Publique !! Allez, on s’détend, on reste cool, et on se met un peu de zik’ avant de démarrer :

Alors voilà : il y a de ça plusieurs mois, alors absorbé par un incontrôlable élan de découvertes vapistiques en tout genre, j’avais fait l’acquisition de ceci :

C’est une réplique extrême-orientale d’un bout de métal initialement fabriqué en Italie et commercialisé par Convexvape. J’ai parlé plus haut de drip-tip, mais c’était pour que tout le monde comprenne bien le principe : le Convex s’utilise à la place de n’importe quel drip-tip 510. La grosse différence avec une banale mouthpiece, c’est qu’il fait drip-tip, mais pas que : il s’ouvre, de telle sorte qu’on peut y glisser ce que l’on veut à l’intérieur !

Comme je ne suis pas sûr que tout le monde saisisse, une petite vue éclatée du bouzin s’impose :

De droite à gauche, un drip-tip noir en POM qui viendra se visser dans une bague en métal, en emprisonnant au passage une petite grille métallique. Tout à gauche, un embout en métal au format 510, qui accueillera lui aussi une petite grille. Et au milieu, ce qui nous intéresse : un tube prêt à accueillir de la matière solide :

A gauche, c’est la partie basse du Convex avec le tube central, et à droite, c’est la bague du haut et le drip-tip noir. C’est bon, tout le monde a capté le concept ? Non ? Hé bien voilà comment on peut utiliser le Convex, en image :

Le principe est alors simplissime : on plug le Convex au somment d’un RTA ou d’un dripper chargé de base neutre, et on vape, comme d’habitude ! La vapeur remontant de l’atomiseur traversera alors la chambre du Convex chargée de la substance aromatique de notre choix, se saturant alors d’arômes avant d’arriver direct dans notre gosier. Elle est pas géniale, l’idée ?

 

Dans la pratique, j’ai fourré à peu près tout et n’importe quoi dans la chambre du Convex : céréale Cruesli de Quacker, caramel dur Werther’s Original, grain de café entier… À mon grand dam, le résultat a été minable !!

Ça s’est avéré légèrement mieux avec de l’écorce de Combava, un agrume de la Réunion qui se rapproche du citron vert, et carrément délirant avec des feuilles de Laurier sauce ou des branchettes de romarin !! À l’occasion, faudra que j’essaie de la verveine citronnée… Malheureusement, je n’avais pas de vraies feuilles de tabac pour faire ce test, et corona stand-by oblige, c’est pas demain que j’arriverai à m’en procurer. Mais promis, quand toute cette merde de covid sera derrière nous, et si je n’ai pas passé l’arme à gauche, je testerai ! Je me délecte déjà des senteurs plus vraies que nature de Kentucky, Virginia ou autres tabacs orientaux….

Bon, super tout ça, mais c’est quoi le rapport avec le CBD ? A priori, aucun ! Sauf que… Sauf que de son périple parisien, Madame m’a aussi ramené…. ÇA !!! (cliquez donc sur le lien, il est normalement garanti… sans virus !…). De la bonne ouidasse bien grasse et odorante sa mère, même enfermée dans son joli pochon opaque étoilé…. De la « Gorilla Glue » à 12 balles le gramme, en l’occurrence… Pfouuuu, cette odeur si caractéristique que n’importe quel initié reconnaitrait entre 1000 : ça embaume tout le salon, c’est complètement… DINGUE !! Mais attention, hein ! Me prenez pas pour un de ces vieux tox’ irrécupérables à qui il faut absolument sa dose, je le fus à une époque, mais c’est fini depuis belle lurette ces conneries ! Non, là, on parle d’herbe tout ce qu’il y a de plus légal, destinée à un usage thérapeutique, vendue par une boutique ayant pignon sur rue en plein cœur du 4è arrondissement de Paname… A défaut d’être stupéfiante, cette Gorilla Glue est hallucinante : tout y est – la couleur, la texture, l’odeur – ou presque : seul le taux de THC respecte scrupuleusement le seuil légalement autorisé de 0.2% maximum. Pour le reste, c’est « comme de la vraie ». Tiens, au passage, j’adore l’entête du ticket de caisse : « LE LAB – CBD de collection – NE PAS CONSOMMMER ». MDR ! Nan, c’est sûr, t’achètes de la zèbe, c’est pour l’encadrer !!

Bon, c’est pas tout ça, mais on va pas y passer la nuit : hop, un petit bout de tête de Gorilla Glue dans le Convex plugué sur mon Vapor Giant V6S. De la base neutre dans le tank, et zou, le tout monté sur la « flûte autrichienne » de Niko Vapor :

Alors ? Ben alors, c’est d’la pure bombe !!!!!! Niveau goût, c’est juste parfait : sans combustion, le goût du végétal ressort comme jamais. Un oinj’, mais en 1000 fois meilleur !! Du Black Note à côté, c’est du tabac synthétique !! Naturellement, les (grosses) barres s’enchainent, et très vite, l’effet du CBD se fait sentir : je ne suis pas high pour un sou, mais par contre détendu à l’extrême. J’ai les muscles totalement relâchés, les cellules grises parfaitement claires, et une sensation globale de légèreté sortie de nulle part. Parfait après une dure journée de boulot, qu’il fut physique ou cérébral. Impeccable en cas de stress ou d’angoisses !! Un seul mot : bluffant. Un autre : kiffant.

Très franchement, vaper des fleurs de chanvre en méca, je n’aurais jamais cru ça possible, mais c’est vraiment la classe à Vegas ! C’est une expérience absolument unique, qui ne se décrit pas : elle se vit ! Ma Découverte 2020, assurément !

Ecrit par Clandestino

Passager clandestin du Navire pendant des années, les rats ont failli avoir ma peau dans les soutes, alors j'ai dû quitter ma planque. Mais maintenant que je suis à découvert, pas le choix, je vais filer un petit coup de main à l'équipage, en toute subjectivité bien-sûr. Pas envie de finir balancé aux requins... Loin d'avoir l'expérience et la roublardise des vieux loups de mer qui sévissent sur ce rafiot, je vais humblement commencer par aller frotter le pont, histoire de pas faire de vagues.

48 Comments

Laisser un commentaire
    • Avec plaisir Zaza ! :-)
      J’avais commencé l’article avant le confinement, puis l’avais délaissé. Mais la période actuelle m’a parue particulièrement opportune pour en causer… Manifestement, le sujet est très sérieux, mais j’ai choisi de l’aborder de manière plutôt légère, c’est plus rigolo..!! B-)

  1. Délire total ce texte! Excellent! Merci Cland’.
    Jamais goûté le CBD mais c’est sur ma liste justement pour ses vertus apaisantes.
    Que dire du drôle de petit engin drip tip. Ça doit être fun aussi de pouvoir vaper un vrai cigare ou du thé ou des fleurs…

  2. Ah ! Enfin un peu de lecture ! Ça manquait. Je verrai plus tard, pas le temps trop débordé moi, c’est fou. Entre une série, un film, un moment sur le balcon, quelques instants de réflexion toussa toussa j’ai plus le temps de rien :yahoo:
    En tout cas niveau CBD faut que je recommence mais je n’ai absolument rien ressenti. Peut-être que trop imbibé de THC… :unsure:
    va réessayer !
    Merci qui ? Merci Klandé :good:

    • T’as vu? C’est fou comme il est facile de remplir le vide…. Pareil, je ne bosse pas (je garde les gosses), mais j’ai l’impression d’avoir le temps de rien…. !! :wacko: De mon côté, je me suis remis à lire, chose que je ne faisais plus depuis des années !
      Réflexions au balcon ? Genre ‘où va le monde’, ‘comment ce sera après’, toussa toussa ? :scratch:

      Pour en revenir au sujet, je suis bien incapable de dire si les effets du THC sont plus “puissants” que ceux du CBD, et ont donc tendance à les annihiler en quelque sorte.. :unsure:
      Perso je ne consomme plus de weed, ou vraiment très occasionnellement – en souvenir du bon vieux temps :-) – donc c’est difficile à dire, mais je suis quasiment certain que si c’était le cas comme c’était jadis, le seul CBD ne me suffirait pas ! ;-)

      • J’ai ressorti le CBD et vapé un réservoir de Hyper. Pas eu le sentiment d’un quelconque effet à part une très forte envie de dormir. Donc pas terrible. Mais surtout goût vraiment dégueulasse. Bcp de mal à terminer et obligé de changer le coton.

  3. Merci pour la revue, Cland! :good:

    En tant qu’ancien gros fumeur de joints, je me suis intéressé au CBD dès le début car le sevrage a été très difficile, plus que pour la cigarette classique… insomnies, sueurs nocturne, irritabilité… ça a duré au moins 3 ou 4 semaines, c’était horrible :cry: MAIS! Depuis je n’ai jamais retouché à ça, sauf occasionnellement. Fini le gros tarpé avant d’aller se coucher ! Et bonjour les économies :yahoo: (200€ par mois).

    Il y a 2 ans, le choix n’était pas encore énorme au niveau des liquides CBD… et surtout le goût était infect! Rien à voir avec les sensations qu’on peut avoir en fumant son joint, ce goût si caractéristique. J’avais testé du 500mg à l’époque, et même si le goût est pas terrible, je dois avouer que ça avait son effet apaisant.

    Là en ce moment je teste un liquide de JTR en collaboration avec Weecl, Le Zeste. Le goût est bluffant, même si il ne contient aucun THC ou CBD, mais il existe des boosters CBD pour remplacer la nicotine.

    La gamme Weecl en revanche est vraiment la plus réaliste que j’ai pu trouver en terme de saveur! J’ai testé ça pour la première fois sur le pod Orion d’un pote en soirée, j’avais l’impression de fumer du bon shit, mais sans le mal de crane qui va avec. Gros hit en gorge, puissant, impressionnant! Et ils font aussi un goût weed des plus bluffant !

    A noter que le CBD doit être vapé avec une résistance > 1 ohm pour ne pas trop chauffer et détruire les molécules. Et on ne doit pas mélanger un liquide au CBD avec de la nicotine, oubliez les DIY de 1L de Lemon Haze à 6mg . Et puis vu le prix du CBD, ce n’est pas du DIY rentable :whistle:

    Par contre, grosse découverte pour le Convex, je ne connaissais pas du tout! C’est limite prévu pour, même si ils ne vont pas l’indiquer clairement sur l’emballage ;-) . Pour la weed thérapeutique, il existe du matos prévu pour le vaper directement, on appelle ça un vaporisateur. Le principe est de chauffer la weed sans combustion, il paraît qu’on arrive à en tirer de meilleurs effets car la combustion d’un joint détruit certaines molécules actives, que ce soit au niveau de la CBD et même du THC (dans le cas de la weed “récréative”). Ainsi, en contrôlant la température du vaporisateur, on arrive à obtenir différents effets de sa plante, que ce soit le côté apaisant ou le côté psychoactif selon la varieté de weed utilisé. Bref c’est très complexe comme sujet, mais intéressant. Merci pour le partage :good:

    • Merci pour toutes ces infos Daron !! :good:
      Le CBD a l’air d’être tout un univers, passionnant à découvrir ! J’ai commencé à survoler vite fait, les prix sont assez dingues partout, et on peut s’apercevoir au premier coup d’oeil que contrairement à la vape classique, ils ne sont pas du tout harmonisés d’un site à l’autre !

      J’avais vite fait entendu parler des vaporisateurs, sans toutefois comprendre comment cela fonctionne concrètement. :scratch: Bon, déjà, tu donnes quelques pistes ! :good:
      Tu le vapes sur quel matos toi, ton CBD ? T’as un vapo ?

      Le Convex chinois (7$), je ne sais pas si “c’est conçu spécialement pour ça”, mais ce qui est sûr, c’est qu’au niveau du goût, on ne peut pas être plus près du végétal ! :yahoo:
      Reste ces histoires de températures, si vraiment on veut faire les choses bien ! :-)

      • Alors pour vaper du CBD non, je n’ai pas de vapo. J’utilise simplement un ancien clearo (Zenith 22) avec résistance 1.2 ohm, pour une bonne raison: mon premier liquide avec CBD a tout simplement taché mon Zenith, genre dépôts vert – marron impossible à nettoyer. Du coup je l’ai conservé exclusivement pour vaper ce type de liquide! :good: à 12W c’est très bien! Et puis en cette période de confinement, je privilégie les atos à faible consommation :whistle:

        Après en ce moment je vape Le Zeste cité plus haut, il ne contient ni THC, ni CBD. Seulement le goût de la plante (et organique, pas synthétique, ça change tout). Du coup je la vape sur ma DotAIO (oui j’en ai repris une, après avoir revendu la première :whistle: )

      • Hey, j’ai oublié de le dire dans la revue, mais y’a aussi un truc vraiment cool avec le Convex : après environ 2ml de base consommés, je ne sais pas par quel miracle, mais le coton est littéralement imprégné de la saveur qui a été mise dans le Convex.
        Après avoir vapé un tank de Precisio avec le Convex, j’avais rechargé l’ato avec de la base neutre, et remis un dript-tip normal (j’avais envie de vaper juste de la base, pour voir..) : quelle ne fut pas ma surprise de constater que la base avait un vrai goût de weed !! :yes:
        Si t’as de la matière, pas besoin d’acheter du Zeste hors de prix ! ;-)

  4. L’herbe ou un concentré contiennent 5 cannabinoides.
    THC // CBD // DELTA-8 // CBC // THCV
    Chacun des composants a des caracteristiques qui lui sont propre et sur tout chaque composant se libère à une température plus ou moins précise que l’on appelle point d’ébullition.
    Communément on “travaille” sur une fourchette de températures allant de 157 á 195 degrés pour la weed.
    Le concentré permet des valeurs un peu plus hautes.

    157 est le point d’ébullition du THC, celui du CBD est de 165 degrés.

    Mais 165 degrés vont aussi délivrer les composés ce libérant à des températures plus basses.
    157° THC
    165° THC plus CBD. C’est pourquoi le CBD en vente ne contient pas de THC.

    Le THC est sur deux strates d températures.
    à 157° on a les effets pleins du THC – Euphorisant etc, etc..
    A 175° THC Delta 8 plus stable mais moins psychoactif.
    A 185° le CBN qui décompose le THC et qui a un effet sédatif.

    Le benzene a une point d’ebullition a 205°.
    Le benzene c’est mal.
    Le THC c’est bien.

    le THCV est mal connu parsqu’il se libère à 220°. Je rappelle que le benzene se libère à 205° et que le benzène c’est mal.

    Voilà grosso mod le principe. chaque niveau de température isole une molécule particuliere.

    • Super rappel et précision unagi. J’avais lu ça il y a 1 an et je ne m’en rappelais plus. Mais alors ça fait quoi le benzène? Parce que tu sais ce que l’on dit, quand tu dis à quelqu’un de ne pas penser à un éléphant rose?

      • Le benzene est de la famille des hydrocarbure, benzine comme on dit chez vous…
        C’est un des constituants du pétrole brut.
        C’est un produit issu de la combustion, tabac, bagnoles et industries.

        = cancer, leucémies…

      • Je viens de te re lire “Mais 165 degrés vont aussi délivrer les composés ce libérant à des températures plus basses.” C’est mort pour moi je ne voulais que les effets zen du CBD pour dormir le soir. Du coup à part prendre un vaporizateur mais avec des fleurs de CBD autant re tenter le booster de CBD. Merci pour tes précieuses infos @unagi

    • Le post du connaisseur !!! :yahoo: :yahoo: :yahoo: MERCI Unagi !!
      J’ignorais complètement tout ça, et notamment ces histoires de température !

      Tu as l’air de bien maîtriser le sujet ! T’es consommateur régulier ?

      Si je comprends bien, avec le Convex et une box en contrôle de température, je suis ok ou pas ?

      Je me rends compte que j’y suis vraiment allé comme un goret avec mon méca monté à 0.25 ohm !! :wacko: :-) B-)

      • En controle de temperature sans doute but le controle concerne la résistance et non l’envirronement clos que représente ta chambre d’atomiseur.
        Le principe du vaporiateur est une chambre en matériau neutre càd dire qui ne dégage aucune substance pendant la chauffe, du verre par exemple et qui ne “communique” pas avec le produit.
        La chauffe est permanente et stable en valeur, c’est un four.
        La transmission s faitpar onduction ou dans les vapos haut de gamme par un hybride convection et conduction.
        Selon la taille de la chambre tu peux te faire un micro bourguignon.
        J’ai un vaporisateur depuis trois ans, je ne roule plus.
        L’effet est moins immédiat qu’avec un conne et il est plus doux.
        Pour le mien sur tirage est super serré mais toujours en direct.
        Dprés les études les concentrations en produits actif dans le sang sont supérieures avec le vapo pour la meme quantité inhalée.
        Point noir c’est que tout coute un bras.

      • Bon, j’ai testé en contrôle de température, c’est complètement naze ! Aucune vapeur, rien. Minable.
        Merci pour les infos sur le principe du vaporisateur. J’ai commencé à regarder, c’est une vraie jungle ! Pas autant que la vape, mais on ne sait pas quoi choisir ! Et vu le prix des machines, y’a pas intérêt à se tromper ! :wacko:
        Si c’est pas trop te demander, tu as quoi toi, comme modèle de vapo ?

  5. Alors si il y en à une qui à la chance d’avoir un compagnon qui garde les enfants, y ‘en a un qui est au moins aussi chanceux d’avoir une nana aussi cool. :yes:
    Excellent article dont j’ai peiné à voir le lien me disant que le drip tip méritait un article à part entier jusqu’au dénouement final avec pour point commun la fonfonce ahahah. :good:
    Blague à part, je suis surpris que la tête de weed dégage sont potentiel juste en étant si peu chauffé dans le drip tip.
    En ce qui me concerne, j’ai été un peu déçu du CBD, un seul essai une fiole en 50mg pour m’endormir plus facilement en cas d’insomnie et rien aucun effet je suis immun. Du coup j’ai repris la nico 1-2 mg le soir qui me fait plus d’effet à condition de ne pas surdoser et avoir des maux de tête; et aussi bien meilleur marché car le CBD c’est horriblement chère non?
    Merci Cland’ pour cet article, je vous souhaite à tous courage et abnégation. :heart:
    Félicitons nous, si non de ne pas avoir arrêté la clope, de vaper et amoindrir les risques en cas de covid qui je le rappel attaque les voix respiratoires. Longue vie à vous et à la vape!

    • Tu m’étonnes que j’ai du bol, c’est bien pour ça que je l’ai gardée ! :-) :-) :-) ;-)
      Alors à la lecture des posts de Unagi et Daron, j’ai bien capté que la température de chauffe était importante, voire essentielle. J’ignorais totalement ! Pour moi, la weed, c’était en cône et pas autrement.
      Mais y’avait ce Convex (“Rhino dry herb” dans google, pour ceux qui voudraient se le procurer à moindre coût) jamais utilisé qui traînait sur l’étagère dans sa boîte d’origine… Donc j’ai testé comme ça, à l’instinct. J’ignore si j’obtiendrais de meilleurs résultats avec du matériel spécialisé (j’ose espérer que oui, vu le prix des vaporisateurs !), mais le Convex fait le boulot et les effets sont là. Je n’avais pas fait gaffe les premières fois, mais j’ai constaté qu’à 30 watts avec une rés. à 0.6 ohm, le Convex était très chaud au bout de quelques barres, alors que l’ato rien du tout. D’ailleurs, maintenant que j’y repense, après 3 ou 4 barres seulement, le Werther’s Original commençait à fondre !
      Impossible de dire si j’étais à 165° ou à 300°, mais dans les faits, la weed a dégagé de la substance active, ça c’est sûr et certain. Effets plus puissants qu’avec le Super Skank synthétique, soit dit en passant.

      Sinon, t’es quand même sensationnel toi : remplacer un calmant (CBD) par un excitant (nicotine) pour dormir, fallait le faire !!! :yahoo: :wacko: B-) :good:

      • Ahahah et bien pour moi la nico me délasse. C’est comme donner des amphètes aux hyper actifs l’effet s’annule pire il s’inverse. :yes:
        Tu l’as eu où ce Convex dis moi STP? Je l’ai vu mais à 49 boules sur le site Convexvape, ça pique un peu.

  6. Je vais casser l’ ambiance avec ma réponse très sérieuse!

    Content que tu parles de CBD ! Notre nouveau ministre de la santé y est aussi favorable depuis qu’il s ait renseigné dessus en tant que médecin ouvert d’ esprit.

    Je m’y intéresse depuis longtemps pour ses vertus thérapeutiques sur la lutte contre le cancer. ( youtube pullule de témoignages de médecins criant ” au miracle “)
    Grosso modo le hakik thérapeutique est capable d’ éliminer des métastases et freiner l’évolution du cancer dans beaucoup de cas. A ma connaissance il n’y a que le cancer de la peau pour lequel il n’influe en rien
    Pour les septiques, avant de dire quoique ce soit, voici un lien très complet, qui regroupe 82 études
    https://www.alchimiaweb.com/blogfr/82-etudes-scientifiques-efficacite-cannabis-contre-cancer/
    Avant de poursuivre la lecture et la visite de ces liens je vous invite à faire défiler pour regarder les vidéos avant tout Je doute pas qu’une fois les vidéos regardées vous ouvrirez tous les liens, même quitte à vous servir de gogole trad pour les français qui comme moi ne parlent pas l’étranger.

    J’ ai testé quelques e-liquides au cbd, et franchement y’ a pas plus dégeux à vapoter et en plus pour un tarif exorbitant!
    Si vous avez envie de tester je vous conseille les huile de cbd en gouttes sur un sucre,avec ou sans thc. ATTENTION DE PAS LA VAPOTER
    Voici le lien de ce que je me procure
    https://www.lafermeducbd.fr/nos-huiles/huile-mct-40.html
    Disponible avec 0,2 % de thc ou 0 %. En traitement thérapeutique il est conseillé avec!
    2 gouttes sur un sucre matin midi et soir durent plus d’un un mois ( je dose à 4 )
    L’ effet dure environ 4 heures. Pour le soir il y a des gélules à avaler qui durent 7 ou 8 heures

    • Merci pour ton témoignage. Je croyais également que cela pouvait soulager dans le cas de cancer, sclérose et autre, mais je ne veux pas m’avancer et raconter trop de conneries pour une fois. Mais de là à guérir, tu m’en apprends une bonne.

    • Nan tu casses pas l’ambiance, bien au contraire ! J’ai abordé le sujet de manière légère, mais le CBD et ses vertus thérapeutiques sont à mon avis d’une importance capitale. :yes:

      Je n’ai parlé dans l’article que de jus à vaper et de weed, mais ma femme avait aussi acheté de l’huile à mettre sous la langue (faudrait que je vérifie si c’est la même que celle que tu consommes), ainsi qu’une pommade au CBD. Je n’ai pas goûté l’huile, mais j’ai testé la pommade : j’avais comme à chaque hiver la peau des mains extrêmement sèche, au point de faire des gerçures, puis des crevasses. :-( Je traitais ça depuis 3 ou 4 jours avec un mélange d’huile d’amande douce et huiles essentielles (lavande) : pas de résultat. Un soir, assez sceptique sur la fameuse pommade, je m’en badigeonne les mains avant d’aller dormir. Résultat ? Quelques heures plus tard, au réveil : plus rien ! Je n’y croyais pas !! Mais comme Saint Thomas, je ne crois que ce que je vois. Et là pour le coup, j’ai vu ! :yes:
      Alors entre des gerçures et un cancer, évidemment il y a un monde, mais perso, je ne suis pas du tout surpris par le pouvoir de régénération cellulaire dont est capable le chanvre. Cette plante est juste un petit miracle sur Terre, on peut faire tellement de chose avec : des habits, du papier, soigner….

      Seulement voilà, on constate que malgré une foultitude d’études menées sur le sujet (merci pour les liens, une vraie mine d’or !! :good: ), l’information continue de garder un caractère disons… confidentiel !! Tous ces labos, et pas des moindres, savent. Mais ne disent rien !! Ils préfèrent vendre à prix d’or des chimio pas super efficaces et bourrées d’effets secondaires hautement indésirables…. :cry:

      Je m’en vais de ce pas écumer alchimia (qu’est-ce que j’ai traîné sur ce site à l’époque !!!! :whistle: ) pour trouver des graines de weed CBD. ♪♫♪♪♫ De mars à octobre, c’est la bonne saison, y’a plus qu’à espérer, qu’on arrache pas tous mes pieds, LO !!! ♫♪♪♫♫♪ B-)

      • Attention Clandestino, les chimios sont bien plus efficaces que le hakik. Le hakik ne fait que l’ aider.
        Pour info, Il n’y a que Israël, le Canada et les ricains qui ne disent pas de connerie sur cette avancée thérapeutique.
        Comme d’habitude ne pas croire les médecins et chercheurs français concernant le hakik, sauf celui de la vidéo qui travaille au Canada maintenant.
        Aucune étude validée n’ a était faite. La seule à ma connaissance qui a faillit aboutir, était une étude Israélienne faite sur des enfants en chimio en double aveugle ( même les médecins savaient pas ) pour voir s’il le hakik aidait à supporter les chimios.
        Même si cette étude était en double aveugle les médecins ont très vite abandonné l’ étude en voyant qu’un des trois groupe vivait bien la chimio alors que les deux autres groupes étaient très mal.

        La frilosité de nos politiques placera encore la France en dernière position sur cette recherche.
        De plus, maintenant qu’on a une loi n’ autorisant que 0,2 % de thc, les français risquent d’êtres condamnés à se limité à ce taux, quand d’ autres pays pourront bénéficier des atouts de hakik en des taux bien supérieurs.
        C’ est comme pour tout ce qui concerne l’ europe. Rappelez vous les dix ml et 20 mg pour la vape.
        Espérons qu’ avec le coronavirus les médecins soient plus écoutés à l’ avenir!

  7. Alors, après un petit bédo CBD, il faut sortir faire un peu de sport!
    A faire en moins d’une heure à 1km au plus de chez vous :whistle:
    Je vous posterais l’autorisation de sortie Longboard plus tard ;-)

    • Ça fleure bon la liberté ton truc, là !! C’est tentant !!
      “Je vais bosser, monsieur l’agent… Tenez, voici mon autorisation…” :whistle:

      Merci pour l’image de Une et pour la musique Cap’s, très réussies ! :good:
      C’est une chouette publi, je suis content qu’elle soit sur le Navire. :yes: :rose: :bye:

  8. @Clandestino.
    j’ai un Aryser airII qui a trois ans. Fonctionne très bien. Je l’ai fais tomber du sofa, l’écran ne fonctionne plus et les joints toriques se relachent.
    Dans le magasin ou je vais en 4 ***+.
    1 Mighty Vaporizer . matos allemand, c’est la rolls, mais 269€
    Son petit frere s’appelle le Crafty, 228€
    2 Davinci IQ qui fonctionne avec un accus 18650. 185e
    3 Zeus Arc Vaporizer 199€
    4 Arizer Solo 2, un cousin du mien-179€. Meme conception et meme montage. C’est pas le perdrau de l’année.

    Private joke, ils ont en vente un “Dynavap OmniVong”, un vapo de pirate ?

    Je peux te donner aussi les 3 étoiles si tu veux.

  9. @Clandestino
    Le zeus a l’air bien mais j’ai l’impression qu’il a des temperatures pres-definies (constructeur ?).
    Batterie 3300Ah

    Davinci iq, l’utilisateur programme ses temperatures. Bonnes reviews.

    un petit dernier le Vaporisateure Arizer ArGo, controle de temp au degrés près, convection, …
    170€

  10. @EZEKIEL
    Flowermate Hybrid X with SubX Tank qui est à 109€. Tu peux tout vaper, concentrés, huile…
    et dispose en plus d’un réservoir SubX Sub-ohm pour les liquides.2 ml.
    A l’air bien.

    XVAPE Fog 99€ 5 préréglages batterie 18650

    Arizer Air 2, celui que j’ai. batterie 18650, reglable au degré près.Accepte herbes et concentrés,
    Pour les concentrés tu as besoin d’un accessoire supplémentaire, un coussinet en chanvre ou paille métallique. 159€

    Ce sont les prix d’un magasin, sur le net il y a moyen de trouver de meilleurs prix.

    Les vaporsateurs sont une spécialité canadienne.

  11. Hey merci @unagi pour toutes ces références !! Y’a plus qu’à… mettre des sous de côté !! :whistle:
    Ton arizer air 2 a l’air vraiment pas mal. Déjà, accu 18650, c’est plus pratique qu’une batterie intégrée : on a (normalement) toujours un accu chargé à la maison en cas de coup dur.. Puis réglage au degré près, c’est quand même l’essence même du truc, si j’ai bien capté. Mieux que des températures pré-réglées, donc !

    Reste une histoire qui me fait tiquer : le drip-tip. Quand je vois celui du Mighty par exemple (et de tant d’autres conçus sur le même principe)), cette espèce de bec tout fin… C’est solide ce truc ? Genre si ça tombe de la table et que le drip se brise, tu pleures ta mère !!!

    • Il n’y a pas de driptip, tu vois ca regle le probleme.
      Le four est en metal non neutre et ti insere ton tes aromtes dans une chambre en verre.
      https://arizer.com/air2/ pour te donner une idee.
      C’est une piece que tu peux changer pour 3 kopeks.
      Tu as deux tubes en verre livrés, tubes assez courts, simples.
      J’ai achetés deux autres tubes qui sont 2 fois plus long et percés en leur milieu, un peu comme un bong si tu vois ce que je veux dire ^^.
      https://www.vaporizerwizard.com/wp-content/uploads/2018/01/Air-2-Vape-Accessories-and-Add-Ons.jpg

      • C’est une expérience déroutante au début mais une fois que l’on a pris ses marques et trouvé la température qui convient c’est parfait.
        Le tirege est dl bien serré, la technique est de ne pas forcer et inspirer gentiment c’est gage de la profondeur de pénétration dans tes poumons.
        Plus tu tasses ton CDB et plus le tirage se resserre.
        Le truc est de placer une tete sans la broyer et de la presser dans son logement, sans ostentation..

  12. Je rappelle que les liens sans rapport avec la vape, ceux qui veulent faire de la pub pour leur shop ou autre personne mal intentionnée est interdit ici et en général sur le Navire.
    Je fermerais les commentaires de ce post si nécessaire. :bye:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Test express de l’Augvape Intake Dual RTA.

Arcless par Mechlyfe, le mod définitif