in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime

Interdiction de vapoter sur les plages du Sud !

Bientôt on sera à la plage, ou pas ! On voudra sûrement emmener sa box et son ato préféré, histoire de vaper tranquillou au soleil en bronzant ;-)
Tant qu’à faire, on pourra choisir une box Aegis qui résiste non pas au feu mais à l’eau et à la poussière.

Mais voilà, a-t-on le droit de vaper sur toutes les plages publiques de France ? Apparemment non :

Interdiction de vaper à Sanary-sur-Mer

C’est où ça ? Perso je ne connais pas, je ne vais presque jamais dans le Sud, alors on va chercher ensemble :
” Sanary-sur-Mer est une commune française et une station balnéaire située dans le département du Var, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.”

Apparemment une belle plage fermée de sardines ;-)

J’ai beau zoomer à fond, je ne vois pas de vapoteurs ! Pourquoi ?

Car, depuis le 6 avril le maire a décidé :« la lutte contre le tabagisme passif des personnes les plus fragiles », et que, afin d’y répondre, « l’interdiction frappe toutes les formes d’utilisation du tabac dont les cigarettes électroniques ».

OK, mais ailleurs?

De plus en plus de plages du Sud interdisent la e-cig comme, par exemple, à la Ciotat.

Elle, je connais. Je m’y suis baigné une fois? mais j’ai pas trop aimé car : trop de monde, pas assez de vagues, pas de baïne, et l’eau est bien trop chaude ;-) Une plage de fainéant quoi… Mais là n’est pas le sujet.

Donc, pour résumer, c’est comme d’habitude on : interdite la clope, et en même temps la vape car c’est pareil? c’est connu !

Mais au lieu de commencer à râler, posez-vous la question de savoir si vous respectez l’interdiction de vapoter sur les quais ouverts des gares, dans les jardins publics… N’oubliez pas qu’on est des Français…;-)
Va falloir sortir son pod pour pas se faire remarquer par les MNS (ou pas)
Ça pourra peut être calmer les big clouders barbus qui se fichent de savoir si ça dérange quelqu’un, surtout s’ils vapent du Red Astaire !

Interdire les clopes à cause des mégots, je suis pour.
Sinon je trouve ça débile, et vous ?

Votez pour cet article

15 points
Grand contributeur

Ecrit par Le Capitaine

Dany, fondateur du Danyvape.
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
A l'abordage !!

25 Comments

Laisser un commentaire
  1. Encore une brillante idée et une nouvelle interdiction que personne ne respectera (les quais de gare en sont un bel exemple ) mais qui ne manquera pas d’envenimer les séances de bronzette du vapoto moyen contraint de partager son demi mètre carré de sable avec le justicier ordinaire. Toujours l’amalgame fumeur /vapoteur pour nous rappeler d’où nous venons…
    S’il est vrai que la promiscuité d’un cloud chaser amateur de fraise peut indisposer les narines les plus sensibles, je préfère ces fragrances à celles d’une heure de pointe d’une fin de journée chaude et ensoleillée dont les effets résistent à la fraîcheur narta ^^
    Personnellement, dans une foule compacte, je garde mon précieux dans la poche et évite de noyer dans une vapeur savoureuse mes camarades d’infortune. Du simple bon sens, il me semble (qui doit faire défaut aux gens “safe” (ne fument pas, ne vapotent pas, ne boivent pas …) car ils s’obstinent à se placer systématiquement sous le vent du générateur de fumée)

  2. Ça n’engage que moi :
    — je déteste cordialement les plages, du Sud et du Nord, sauf le 12 février ;
    — je déteste un peu les gens « safe », qui me semblent très inquiétants ;
    — je déteste violemment les justiciers de service avec leur gros flic dans leur petite tête ;
    — je déteste pas vraiment le Red Astaire, qui aide beaucoup de monde à lâcher la clope ;
    — je déteste que vaper soit assimilé à fumer pour des questions moralisatrices et de gros sous.
    Bref, j’aime mieux la liberté, toujours toute relative, tant qu’elle n’emmerde pas le voisin.
    Et le seul code que je respecte totalement est celui de la route.
    J’aime toujours mieux pouvoir parler que de me soumettre à un panneau d’interdiction débile.
    Bon, ça y est, l’Abominable Doctor Fil pique sa colère… :wacko: :wacko:

  3. Ouhhh que voilà un sujet intéressant, qui à mon avis a de bonnes chances d’exploser le record de com’ sur DV !!!
    J’étais pas au courant, merci Cap’s pour ce joli petit article !

    Pas le temps d’y répondre là tout de suite, boulot oblige, mais dès ce soir, c’est à l’abordage !!
    En attendant, j’affute les lames…

  4. Moi.je pense que l’interdiction c’est bidon.le respect suffit largement.je vais pas envoyé de gros nuages dans la tête de mes voisins.par contre le tabac ça pue pour de vrai et les mégots sur le sable c’est pas terribles..je part pas en vacances alors je pourrais cette été vapeter tranquille.aller bonne vape

  5. Je passe un petit bout du mois d’août dans le Var chaque année, mais je vais à la plage une fois pour le gosse et le matin quand l’eau est fraîche et qu’il n’y a personne. On se taille à midi quand les gens arrivent. Je pourrai donc vapoter. Ouf!
    Après, s’ils interdisent de vaper autour de la piscine de la belle-mère, alors là on est mal les gars! Va falloir sortir les boxes jaunes???

  6. Cela ne me choque pas plus que ça.
    Et je suis même pour.
    Sur une plage déserte, dans la colline, dans une petite crique calme, personne ne t’embêtera jamais si tu vapes.
    Sur une plage bondée, comme sont ceux concernées, la vape est un désagrément comme la clope ou la musique à fond pour les non vapoteurs.
    Comme pour tout, il en va du minimum de respect que l’on doit à autrui.

    • C’est bien ça le problème! Je ne comprends pas ces interdictions car elles ne devraient pas avoir lieu d’être. Quand on pouvait fumer au resto, je ne fumais pas si le mec derrière moi était en train de déguster son steak. J’allais fumer dehors ou plus loin si j’étais en terrasse. Le respect des autres et un peu de savoir vivre devraient suffire… mais malheureusement…

  7. D’accord avec ce qui semble être l’avis des vapotos d’ici…
    Il ne devrait pas être nécessaire d’interdire, le respect d’autrui devrait suffire.
    Les mégots dans le sable me plaisent moyen, je rangeait les miens dans un petit cendrier portatif refermable. Par contre, la fumée de tabac sur une plage ouverte aux vents ne m’a jamais semblé être une nuisance majeure, contrairement aux trains ou aux restos. Niveau vape, à chacun d’éviter le dripper qui poutre et le jus qui loufe (genre Chesnut Apple de M. Brewer – Pouah !) en environnement sensible.
    Mais bon, c’est apparemment trop tard, on verra si les adeptes de la bronzette sur 0,5 m2 de serviette se mangent une prune à cause de leur Red Astaire… Ou s’ils se font jeter à l’eau par les “Safe”, les pieds pris dans un seau de ciment !

  8. Mouais, en fait c’est pas aussi marrant que je l’aurais cru, on est à peu près tous d’accord sur le sujet.. Décision prise à l’emporte-pièce, comme trop souvent dans ce pays, et qui ne fait preuve d’aucun discernement. Rien de bien surprenant en fin de compte.

    Par contre, vous évoquez tous le savoir-vivre, le bon-sens, touçatouça… Sans doute que sur le Navire, on n’est qu’entre gens bien, courtois, respectueux et bien élevés. Mais il me semble que c’est loin d’être le cas de tout le monde : j’habite une petite ville côtière qui accueille beaucoup de touristes l’été, ambiance familiale, et il n’y a qu’à voir l’état des plages à cette période de l’année pour s’en convaincre. Sacs plastiques, canettes, jouets de plages cassés, détritus de picnic, mégots et j’en passe… :-( :-( Ça me rend juste dingue de voir ça… Tu viens, t’es pas chez toi : mais respecte put**n, c’est quand même pas compliqué me*de !
    Et si par malheur, il te prend l’envie de juste rappeler à ces sauvages sans foi ni loi, l’existence de valeurs simples et basiques, tu te retrouves dans le rôle du vieux con “avec son gros flic dans sa petite tête” (géniale, l’image, Fil !). Le monde à l’envers… :wacko:

    Bref, pardonnez-moi, je m’emporte et m’égare, mais voilà.
    Alors, s’en remettre au bon-sens et au civisme des gens, OK moi j’veux bien, mais ça, c’est chez les bisounours. Je suis le premier outré par une telle mesure, croyez-moi. Mais les gens donnent-ils le choix ? L’interdiction n’est-elle pas finalement qu’une réponse logique, au vu du comportement global de la masse (désolé, je stigmatise, je sais… :rose: ) ?

    Et puis au delà de tout ça, moi y’a quand même un truc que je me demande : quand tu vapes dans la tronche de quelqu’un, est-ce qu’on est sûr que c’est absolument sans danger pour lui/elle ? :unsure:

    • Si tu veux de l’ambiance et des avis tranchés, le mieux serait peut-être de ramener des sujets comme méca vs électro, DL vs MTL ou mieux encore, clone vs original !
      On ne peut pas vraiment revendiquer le droit d’inhaler des trucs et de rebalancer fumée ou vapeur à la face de personnes qui n’ont rien demandé, notre seule issue est de prôner le respect et d’essayer de s’y tenir même s’il nous arrive parfois de balancer exprès tout ce qu’on peut vers celui ou celle qui aura l’air le plus excédé (mouvement nerveux de la main en mode éventail) un jour de grouille sur un quai de RER.
      Après, interdire la vape sur une plage me paraît complètement couillon puisque le lieu est correctement ventilé et la nuisance bien faible en situation normale. Mais voilà, y’a les drippers qui poutrent et les liquides qui ramonent alors forcément, pas question que mon voisin de serviette me gâche la plage en balançant un épais brouillard menthe-cassis au risque de me faire gomir mon quatre heures.
      De la même façon, faudrait pruner les glapissements téléphoniques dans les lieux publiques, les eaux de toilettes gerbiques, les voix suraigues, les mauvais écouteurs poussés trop fort, les 4×4 diesel en ville, les meules en échappement libre et les mecs craspecs dans les rames de métro…
      On voit bien qu’on en finirait pas d’aligner tous les ch*eurs alors on peut pas vraiment faire autrement que de compter sur le respect d’autrui, en dernier, fragile et peut-être utopique recours pour limiter la casse…

      • Ah mais tu prêches à converti !
        Quelqu’un qui fume une clope dans la rue, je le sens à 50m et ça me dérange.
        Par contre, sur la plage, jamais rien senti de désagréable. Bon, faut dire que là où je suis, les plages sont vastes, et même en plein été, tu n’es jamais collé à ton voisin de serviette.

        Je disais juste que compte-tenu du manque de savoir-vivre de beaucoup de gens, l’interdiction, aussi absurde qu’elle soit, n’est pas si surprenante que ça.

  9. Le mieux serait de trouver un jus sans vapeur et peut-être même sans arôme dans ce genre d’ endroit. C’est la seule façon que je vois pour ne pas irriter les plus belliqueux. Maintenant il faut trouver ce jus qui rapportera beaucoup d’argents à son créateur je pense.

  10. J”habite à la plage, une plage “populaire” comme on dit, pas une plage du Var B-)
    Il y a de la densité, du juilletiste, de l’aoutien, du parigo, et du local qui critique le doriphore, tout en en vivant grassement. Rien de bien nouveau en fait.
    Mon point de vue, c’est que, à part 1 ou 2 % de connards, noyés dans la masse, les gens partagent globalement les valeurs exprimées ici.
    Le soir la plage est immonde et les agents de la mairie sortent les gros tracteurs avec leurs machines à nettoyer le sable, et le lendemain, on recommence.
    Je n’ai jamais vu personne laisser volontairement ses détritus sur la plage (à part les mégots de clope glissés sous le sable ;-) ). Les détritus sont le plus souvent des petits oublis. Simplement, quand 100 000 personnes quittent la plage et que ne serait-ce que 10% oublient un truc, ça fait 10 000 détritus… sans que personne ne l’ai fait volontairement.
    Bref, il me semble assez normal qu’un plage qui accueillent 100 000 personnes soit sale, c’est juste un truc à assumer, le respect n’a rien à voir dans l’affaire.
    Bon, j’ai pas le temps de conclure, mais l’idée, c’est que le respect, ça marche dans les deux sens. On peut respecter les gens qui viennent passer un moment tranquille à la plage, et respecter les 4 ados biterois, qui sont arrivé avec leur enceinte connectée et qui font profiter les 50 m2 autour d’eux du dernier rap à la mode, et des quelques effluvent de THC.

  11. Bon. Après mon petit accès de colère d’hier, je tente la nuance.

    Un peu de civisme ne nuirait à personne.

    Détruire les paysages lentement, à coups de tout petits détritus et de je-m’en-foutisme
    (bof, mon détritus à moi est tellement petit que ça changera rien !) est un geste ridicule.
    Donc, s’il reste un peu de place, je rajoute dans les petites têtes, à côté du gros flic, un gentil crétin à la vue courte et un égoïste.

    Mais, tout en portant ces accusations prétentieuses, il serait malhonnête que je dise que je n’ai pas balancé négligemment quelques tonnes de mégots (et autres merdes) un peu partout en France.

    De plus, un panneau de signalisation ne m’a jamais empêché de me conduire comme un porc. Mon esprit de contradiction m’a bien souvent poussé à faire le contraire de son injonction catégorique.

    Je reconnais, donc, que ma tête est petite et remplie à la fois d’un flic, d’un égoïste, d’un orgueilleux crétin, et j’en passe. Tout comme celle de milliers de gens qui consomment et jettent allégrement sans se poser la moindre question.

    Ce qui fait que, depuis quelques décennies, je fais le maximum pour ne pas salir les endroits où je passe est le résultat de réflexions qu’on m’a faites, de constatations écœurées, de prise de conscience apportées par d’autres personnes et qui concernent notre « commun ».

    La morale, notion toute relative (et les attitudes, et les actes qui vont avec), s’apprend grâce au dialogue. C’est par là que peut passer le respect, tout relatif lui aussi.

    Et c’est pas du tout évident de chasser de sa tête les tristes gestes et affects que la société de marchandises en matières inaltérables nous a inoculés, négligemment, en dépit et en mépris des voisins et des paysages.

    Pour finir, un petit exemple : sur la route magnifique qui descend de mon village minuscule du Jura, au détour d’un lacet et sur un petit espace de parking, j’ai la rage de voir, depuis quelques années, une « sucette » vantant les mérites de McDo, de la dernière voiture, etc. Cette atrocité publicitaire, ce panneau-là, occultant la vue, impérieux, lui, ne fait pas partie des saloperies qu’on nous somme de ramasser et de jeter au plus vite aux ordures (et en triant, SVP !)…

    Il semblerait donc qu’il y ait de bons et de mauvais panneaux… ceux qu’on impose à tous sans rien leur demander, et ceux qui interdisent à tous, sans rien leur demander. La violence faite à la nature et aux personnes est, semble-t-il, à deux vitesses, et vient autant du pouvoir que du clampin consommateur de base…

    Du coup, je ne ramasse plus les canettes et les merdasses qui longent de plus en plus ladite route. Et je m’inscris parmi les dégueux de service.

    Le pognon que la fabrication et l’installation de ce panneau a coûté aurait peut-être pu servir à faire des petites conférences sur la responsabilité vis-à-vis du paysage, par exemple.

    Et c’est ainsi que le monde va tout tranquillement à sa perte.

    Il reste la vape. Faisons attention de notre côté, et si on le veut bien, avec nos bouteilles de plastique, nos cotons, nos coils en ferrailles diverses, nos atos et boxes dont on ne se sert plus, nos accus et tout et tout.

  12. J’avoue être partagé face à cela.

    D’un côté, ce genre de décision liberticide est gênante, car cela ne fait que freiner un bon substitut au tabac.
    Mais d’un autre, je dois avouer que bon nombre de vapoteurs plutôt casual aimant faire de gros nuages ont des comportements irresponsable. Certes un quad coil à 0,1 ohm avec un bon 100VG fait de gros et voluptueux nuages, mais c’est un montage qui est plutôt à garder chez soit. Or j’en vois régulièrement dans les lieux public, et je suis le premier embêté lorsque mon voisin de café lâche un cumulonimbus au milieu de la terrasse.
    Hélas, j’ai l’impression que tant que les individus ne seront pas capable de comprendre que en groupe il faut limiter ces nuisances, les lois continuerons de devoir limiter tout le monde, même si le problème d’origine ne tient qu’à une poignée de personnes.

    Sinon, je voulais dire que j’adore le nouveau logo DV. Je le trouve actuel, assez sobre et chic, tout en véhiculant l’image du site. C’est franchement un super job!

  13. Comme d’habitude il est toujours plus facile d’interdire que de faire un peu pédagogie… personnellement je suis plus dérangé lorsque mes voisins de serviette me cassent les esgourdes avec leurs enceintes nomades (et souvent la zic bien pourrie qui en sort) que part les effluves d’un fumeur, qui elles cessent de toute façon une fois sa clope consumée.
    Malheureusement le savoir vivre ça ne se décrète pas…

Laisser un commentaire

KALI V2 (QP Design) : Stairway to Heaven !

Test du Rincoe Mechman 228W Kit