DanyVape le navire des pirates de la vape

0

Le fil résistif Inowire a été conçu spécifiquement pour la vape.
Il est constitué d’acier 304 L, et fabriqué à Mazamet par InoFactory, qui est en fait une marque du même groupe que Revolute, basée elle aussi dans le sud ouest profond.

Qu’à -t-il alors d’innovant ?

C’est un tube. Au lieu d’être plein, comme les autres fils de vape, il est légèrement creux.

Oui… et alors ?

Hé bien, alors rien, c’est du fil quoi !
Non… si… il y a un truc : il est plus réactif et plus résistif qu’un fil inox classique.
En gros sa résistivité est celle d’un fil acier classique de diamètre x-1,5, voire x-2mm.
Mieux, sa résistivité est proche d’un fil de Kanthal du même diamètre, avec une réactivité considérablement plus grande.
En l’occurrence, j’ai acheté du 0.5 mm, et il se comporte comme un 0,32 mm acier, tout en ayant la surface de chauffe d’un 0,5 mm, ou comme un 0.5 mm en kanthal avec une meilleure réactivité.

Ok, intéressant… tu nous montres ?

Oui… si tu veux… en même temps, y a pas grand chose à voir.
Tu fais ton coil comme d’habitude, ici en faisant 6 spires de 3mm.
Avec du 0.5 acier classique ça m’aurait fait une résistance de 0.35 ohm, et là j’ai 0.65.
La réactivité est très bonne, presque comme du nichrome, mais pas tout à fait, et le fil devient bleu à la chauffe, pour faire de jolies photos.
Comparé à du Kanthal en 0,5 mm, qui me donnerait un coil de 0.6 ohm en gros, la réactivité est formidable.

Il faut noter aussi qu’il est plus facile à former qu’un fil acier classique ou kanthal du même diamètre, tout en restant solide une fois enroulé.

Oui… les photos, ok, mais la vape ?

Précisons d’abord que je ne suis pas un fan de la vape sur fil acier. Je ne sais pas trop pourquoi… simplement je préfère le rendu sur du Nichrome, ou du Kanthal.
Mais le Kanthal est lent… surtout si on veut rester dans des puissances raisonnables : animer un coil de fil 0.5 en kanthal avec 25 watts… pffff… ou alors faut utiliser le preheat sur une box.

La réactivité du fil Inowire est clairement un atout.
Et la vape sur Inowire est plus agréable que sur du fil acier classique, à valeur de coil égale.

Je pense que ça peut s’expliquer par le coéfficient de chauffe.
Si je veux vaper à 25 watts, il me faut une résistance de 0.6 à 0.7 ohm pour être bien.
Avec du fil acier classique, il me faudrait faire 6 spires en 0.32 pour avoir cette résistance, donc un tout petit fil.
Avec l’Inowire, 6 spires me donnent aussi 0.65 ohms, mais avec la surface de chauffe d’un fil de 0.5 mm.
C’est une hypothèse, je ne suis pas assez connaisseur de ces questions pour être affirmatif, mais toujours est-il que la qualité de vape est clairement meilleure.

D’acc… c’est tout, on peut y aller ?

Non, attends !
L’acier, comme le NiFe30, a la caractéristique de pouvoir être utilisé à la fois en mode puissance et en mode CT. C’est un avantage en soi.

Par ailleurs, j’écarte d’emblée le titane, qui se désagrège à l’usage en nocif oxyde du même nom.
Quant au nickel, c’est tout mou et il faut faire 10 spires pour espérer avoir une valeur de 0,2 ohms !

En mode TC, j’utilise donc de l’acier (pas encore essayé le NiFe30)
Et là aussi, l’Inowire donne un meilleur résultat qu’un fil d’acier classique.
Ca me semble logique, on a le même phénomène qu’en mode puissance concernant le coefficient de chauffe.

Au final, est-ce ça vaut le coût ?

Difficile à dire…
Ce fil est assez cher : 9,5 € pour 5 m, ça pique un peu si on le compare à 1 € pour 10 m de fil acier classique, ou même au 4,50 € d’une bobine de 10 m de Nichrome.
En même temps, même si c’est 5 à 20 fois plus cher, ça nous fera des coils à 20 cc, c’est pas mortel.

Si on aime le rendu de l’acier, et que l’on veut vaper en gros fil avec une meilleure réactivité et une valeur de résistance qui descend moins, oui, c’est une bonne solution.
Il existe par exemple de l’Inowire en 0.8 mm, qui nous donnera du 0.30 ohm sur 9 spires, alors qu’un fil acier classique nous donnerait du 0.18 ohm.

Si on vape habituellement sur du Nichrome, l’avantage de l’Inowire s’amenuise :  un fil Nichrome en 0.4 donne les mêmes valeurs que l’Inowire en 0,5 mm.

Si l’on vape habituellement sur du gros fil de Kanthal… là pour le coup, on pourra garder le même diamètre de fil, et la réactivité accrue justifie au moins d’essayer l’Inowire une fois, en particulier si on vape sur un mod méca.

Enfin, concernant le mode CT, oui, c’est le meilleur fil que j’ai pu utiliser (sous réserve d’un test du NiFe30) et sous réserve d’utiliser ce mode !

 

Bref, le principal intérêt de l’Inowire, c’est le même que celui du Nichrome : pouvoir vaper sur un gros fil avec moins de puissance que sur un fil classique en Kanthal ou en acier.

 

Il y aurait aussi un test à faire : un clapton avec une âme en Inowire…
Mais je ne me suis pas encore attaqué à l’idée de faire un clapton moi même… il y a encore du boulot !

0
Share.

About Author

Jib : nommé 1er maitre par le Capitaine. Vape libre et apaisée pour tous ! ;-) carnetsdevape.wordpress.com

55 commentaires

  1. Alexandre Braga - Rang : Nouveau contributeur Le

    Bon article. J’utilise ce fil depuis sa sortie sur certains reconstructibles monocoil pour les raisons que tu as évoqué.
    Par contre, un point noir; il vieillit mal et nécessite donc un remplacement plus rapidement que Ni80 ou du Kanthal.

    0
    • jib - Rang : Emeraude Le

      Ah oui, tu trouves ?
      Je nettoie les coils sans faire de dry burn, les consignes de prudence me semblant justifiées.
      Je les nettoie à l’eau et à la brosse, et je les change assez souvent… du coup je n’ai pas remarqué cet aspect de l’affaire.
      Tu situerais les durées de vie du Kanthal, du Nichrome et de l’acier inowire comment, en jours ?

      Et bienvenue dans le navire !

      0
      • Alexandre Braga - Rang : Bronze foncé Le

        Je nettoie mes coils comme toi. J’ai arrêté le dry burn au vue des risques mentionnés sur différents forums.
        En général, un coil en Kanthal ou Ni80 tient 3 à 4 semaines. Par contre, avec le fil Inowire, je le remplace au bout de 7 à 10 jours grand maximum. Je ne parviens pas à le récupérer comme les autres.
        Ceci dit, même si le prix de ce fil est plus élevé, je continu de l’acheter car je considère le plus adapté pour mon Kayfun que j’aime toujours utiliser.
        Par contre, pour les dripper, j’utilise uniquement du ribbon Ni80. J’avoue que j’utilise de moins en moins le Khantal. Je n’en rachèterais probablement plus.

        0
  2. Zaza - Rang : Emeraude Le

    Je vais certainement étonner, mais je n’ai encore rien trouvé de mieux que le kanthal 0.32 mm.

    Je vape rarement sous l’ohm ( voire 1.3 à 1.5 pour les jus fruités et/ou frais ), j’aime la vape serrée et déteste la vape chaude.
    Je ne pousse jamais les watts au-delà de 9 watts !

    Même le kanthal 0.40, je trouve ça trop diesel. Dommage, car les coils faits avec ce fil sont plus solides et plus faciles à fabriquer et à nettoyer !

    Pour essayer le TC, j’ai aussi testé le fil en acier 0.50 qui ne m’a pas convaincue.

    Mais rien de grave, car je me régale ! :yes:

    0
  3. Graphite - Rang : Or foncé Le

    En montage avec fil mono brin, pour éviter cet effet diesel, je me limite généralement à 5 tours, 6.5 au très grand maximum sur des atos avec des arrivées d’air larges comme le Ammit. Avec du 0.40, je sais que ces 5 tours sur axe de 2.5mm me donneront une résistance avoisinnant les 0.65ohm. C’est une valeur que j’apprécie. Sur genny, je change pour du 27 ou 28gauge afin de garder cette valeur puisque les wickholes présentent généralement un diamètre de 2.5mm. Et sur genny, l’effet diesel, on s’en cogne royalement ! (smiley-qui-rigole, où es-tu ?)
    Le ni80 sur dripper en méca aide grandement aussi, mais on tombe nettement plus bas…
    Si ça peut aider…

    Je dois devenir un vieux con réfractaire au changement : ni l’Inowire, ni ces dentelles confectionnées par de gros barbus virils tout tatoués que sont les fils multi-brins ne me font rêver (smiley dubitatif a rejoint son pote smiley-qui-rigole !)

    0
      • Anonyme - Rang : Nouveau contributeur Le

        Non, même pas de clapton, désolé :(
        Ni en ni80, ni en SS316 …

        Vas savoir pourquoi, je trouve que ces fils multi-brins tressés sont une sophistication qui n’apportent pas de réel “plus”. J’ai déjà essayé, mais là, c’est pire qu’un effet diesel que j’ai eu, mais la version vieille loco’ à vapeur ! Les premières bouffées étaient assez creuses, le temps d’en enchaîner quelques unes et que le coil garde une bonne température
        Tu y trouves quels avantages ?

        0
      • jib - Rang : Emeraude Le

        Je ne suis pas fan des gros fils non plus, surtout en Kanthal.
        En Nichrome, c’est différent : un clapton de Nichrome est encore assez réactif.
        Par exemple, sur le Kylin avec un double coil, je peux vaper à 35 watts en mode aérien… alors qu’il en faudrait 50 ou 60 avec le même fil en kanthal.

        Sinon, a priori, le but des fils composés, c’est de produire soit plus de saveurs, soit plus de vapeur, soit les deux, grâce à une surface de chauffe plus importante.
        Mais ça n’a d’intérêt que dans le cadre d’une vape au moins un peu aérienne.

        Enfin, ça demande du savoir faire.
        Il faut voir, sur certaines vidéo de “vape extrème” par exemple, comment ils arrivent à faire d’énormes coils qui chauffent presque aussi vite qu’un kanthal en 0.32 sur mod méca !
        Mais il y a un gros travail d’optimisation derrière, dont je ne suis pas capable aujourd’hui ^^

        0
      • Graphite - Rang : Or foncé Le

        Je viens de tester un coil en clapton ni80 28/32. 6 bons tours espacés pour occuper la place sur l’airflow inférieur de l’Ammit – le seul aux capacités aériennes en ma possession… En attendant le Zeus.
        Je suis quand même obligé de mettre 30W dans la truffe a un coil de 1.2 ohms (étonnant, mais testé sur plusieurs boxs) pour récupérer en réactivité. Par contre niveau hit, je l’ai bien senti passer ! Niveau production de vapeur, c’est ambiance fumigène ! Niveau saveurs, bon, on est d’accord que le Ammit n’est pas une référence, mais ça change de mon K-A1 0.40

        Tu as titillé ma curiosité pour le coup ;)

        0
      • jib - Rang : Emeraude Le

        Oui !!!
        Voilà un parfait exemple de la nécessité d’apprendre le domaine des coils composés !
        J’ai le même fil en 28/32.
        C’est un clapton assez résistif et en effet, on dépasse rapidement l’ohm en faisant 5 ou 6 tours.
        Du coup, c’est pas très adapté pour faire du simple coil en mode aérien.
        Mais il est bien pour faire du double coil sans descendre trop bas : avec 2 de tes coils, on serait à 0.6 ohm, valeur parfaite pour vaper à 30 watts.
        Pour avoir la même valeur avec un simple coil, il faudra prendre par exemple un clapton composé de fil 24/32.

        Bref… je tâtonne aussi ^^

        Astuce : pour avoir 0.6 ohm avec le clapton 28/32 en simple coil… on peut faire un coil avec deux fils parallèles (deux fils de clapton, ou un de clapton + un simple).
        On peut aussi twister le clapton (ça fait un poseidon coil je crois, la classe ^^).

        0
      • Graphite - Rang : Or foncé Le

        Comme dirait l’ami Lepers “CANDIDAT JIB … OUI ! OUI ! OUI ! JE DIS OUI ! C’EST UN GRAND OUI !”
        En lisant ta réponse, je me suis senti tout con : “en dual coil ça fait 0.6ohms” … Mon habitude de vaper en simple coil n’avait poussé la réflexion jusque là ! Du coup, je me suis senti obligé d’expérimenter … Résultat ?

        Ben j’ai ressorti un petit dripper dual coil, très orienté saveurs, j’ai viré son vieux montage, remplacé par 2×6.5 tours du clapton en Ni80 … Je check sur box électro-régulée … 0.600 tout pile ! A 4.2V je reste sous ma barre psychologique des 10A pour du méca ! MERVEILLEUX !
        Cotoner … Imbiber … Un p’tit squonk pour vérifier le cotonage … Extra !
        FIRE ! … Fire j’ai dit …
        Bon, tant que le coil n’est pas chaud, la première latte est à vide … Mais la deuxième … Ben ça passe crème ! C’est dense, c’est rond, c’est doux et sucré …
        MERCI JIB !

        0
      • Graphite - Rang : Or foncé Le

        Je suis allé voir une vidéo de ces deux lascars …
        Bon, je n’ai qu’une barbe de trois jours, mais j’ai, moi aussi, voulu jouer les gros virils qui tricote ! Me suis prêté au jeu pour ne pas mourir bête …
        Mon vertebraid 3 loops est … tout bonnement ideux ! Pas assez serré, pas assez réglulier, … Bref, à chier !
        Le second essai, c’était un fishtail. Plus simple, plus rapide, … et franchement, une fois tressé, il a un chouette petit look ! Réalisé avec du ni80 32AWG …
        4 tours plus tard, sur un axe de 2.5mm, placé dans un Hadaly des familles. Je le teste sur électro pour vérifier la résistance finale et le pulser un peu : 0.25Ohms … “Allez, à 20W, ça fait qu’un p’tit 3V et quelques, parfait pour pulser gentiment, sans chauffer au rouge … OH P**AIN, C’EST TOUT ROUGE DIRECT !”
        Cotonné, j’suis pas monté plus haut que 50W, ça m’a déboîté la tête !
        Mais ! Parcequ’il y a un mais, oui … Niveau saveurs, c’est vrai que l’augmentation de la surface de chauffe donne un tout autre rendu ! Et assez agréable, j’en conviens !!!
        Par contre, ça me conforte un peu dans l’idée que je me fais des liquides actuellement : ils demandent des résistances plus basses et donc une puissance de vaporisation plus élevée pour s’exprimer. D’une autre manière, plus globale, moins découpée, mais ça marche très bien aussi !

        0
      • jib - Rang : Emeraude Le

        Cool tes expériences ^^

        Sur les liquides, il y a effectivement un débat : il semble clair que suivant la manière dont les liquides sont composés, ils ne pourront être utilisés à toutes les puissances.
        Et du coup que la plupart des liquides sont actuellement faits pour vaper assez fort.
        En même temps, la vape est déjà pas mal compliquée… alors s’il faut spécifier les liquides pour tel ou tel type de vape, ça va être l’enfer… sans compter que chaque vapoteur est différent !

        0
      • Graphite - Rang : Or foncé Le

        Ca force quand même un peu à “être équipé en conséquences” : ils sont loin mes 15~20W sur mesh avec AF de 1.2mm ! C’est tout de même une vape bien onctueuse et savoureuse, de mon point de vue

        Je n’aurais jamais pu m’amuser ces derniers soirs en suivant les p’tits caillous que tu sèmes, si je m’étais pas senti l’envie de re-tester la vape en mode “bucheron” et d’avoir craqué sur le Ammit (sans toujours trop savoir pourquoi, d’ailleurs…) ;)

        Comme tu le dis, ça devient bien plus compliqué qu’une Spinner et un Evod avec le choix entre fraise, banane, cola et energy drink quand on sortait des “classiques” puisque c’est ainsi qu’on les appelle désormais :p

        0
  4. zaka - Rang : Or foncé Le

    J’aime bien ce fil. Il est super sympa a tortiller autour de la tige à coiler. Peu d’effet ressort et j’aime bien aussi comme il s’écrase quand on serre la vis. Réactivité au top. Par contre aucun calculateur de coil ne l’a intégré… Et moi j’aime bien utiliser un calculateur pour vaper en méca… Pour le coup, je me la joue safe et fait 6 tours sur un axe de 3 (résistance autour des 0.5 je pense.. me souviens plus). L’accu ne chauffe pas, la sensation de vape est bonne et j’ai aussi l’impression que j’ai gagné en autonomie sur mon accu… Bref que du bon!!

    0
  5. Fest - Rang : Bronze clair Le

    Intéressant ce fil, merci nesquick pour cette article bien descriptif. Ça fait deux mois que je me suis acheté du kanthal et je n’ai toujours pas fait un seul coil.. Mais j’ai pu en tester et je trouve ça pas mal sur mon rdta.

    0
  6. Nesquick - Rang : Diamant Le

    Le sujet est intéressant, surtout pour ceux qui sont restés classiques !
    Le Kanthal assure quand même à peu près tous le types de vape entre ses déclinaisons A, A1 et D combinées à des diamètres de 0,15 à 1,2 mm complétés par les “ribbons” et les composites Clapton, Fused, Stappled, Staggered, Alien, Tiger, etc…
    Personnellement, j’y trouve mon compte même si j’utilise aussi le 316L et le NiChrome que dans quelques cas spécifiques.
    Mais le sujet est intéressant, je pense que j’essayerai ce fil et les aciers et Kanthal “flat” et aussi le… Quoi ? On en finit jamais ? Ben non, jamais…

    0
    • jib - Rang : Emeraude Le

      Je pense en effet que tu devrais essayer les gros diamètres… mais bon, pas sûr que ça te plaise au final ^^

      Quand tu parles de “flat” tu penses au “ruban” au “flat wire” ou au fameux flapton des mêmes anglais ? (on s’y perd !!!)

      0
      • Nesquick - Rang : Diamant Le

        J’ai du 316 en 0.6, du Kanthal jusqu’au 0.8, plusieurs fused Clapton, du Tiger… Comme je vape volontiers en multi-coils, le souci majeur avec ce genre de trucs est de rester au-dessus de 0.1 ohm ! ;-)
        Le “flat” est en effet le 316 ou le Clapton écrasé mais pas autant que le “ribbon”. Certains vapotos adorent !
        :yes:

        0
      • jib - Rang : Emeraude Le

        Oui un en parle beaucoup dans les milieux autorisés.
        Ca semble intéressant, si on efface l’éternel côté “mode”.

        0
  7. jean - Rang : Argent clair Le

    Bonjour,

    Je suis sceptique sur la question du risque sanitaire des “dry burn”. Les chinois draillebeurnent les woks depuis des millennaires et ils bouffent ce qu’ils y cuisinent depuis snas vivre moins longtemps que les vapotos. Donc je vois pas le probleme.

    La preuve :

    0
    • jean - Rang : Argent clair Le

      Je crois qu’en bon francais j’ai oublie une majuscule a Chinois (mais pas a francais dans ce cas precis qui fait reference a la langue et pas a l’habitant) – pardon pour les accents je suis a l’etranger, et feignant.

      0
      • Nesquick - Rang : Diamant Le

        D’accord avec toi… Je dry-burn jusqu’à ce que les coils rendent l’âme et apparemment, je vais bien.

        0
    • jib - Rang : Emeraude Le

      Heu, les chinois ne vapent pas leurs wok non plus ^^
      Le risque du dry burn, c’est de produire des particules fines, qu’ensuite on inhale en vapant.
      Et les particules fines dans les poumons, c’est pas très bon, surtout si ce sont des matériaux comme le nickel ou le titane.
      Après… j’ai vécu à Grenoble ou le taux de particules fines dans l’atmosphère est tel qu’un magnifique isobare jaune se forme sur la ville…

      Bref, si j’ai pas d’autres solutions, je dry burn, mais j’évite : en fil simple, tu as aussi vite fait de nettoyer à la brosse ou même de refaire un coil en fait ^^

      0
  8. Nesquick - Rang : Diamant Le

    À mon humble avis, chaque atomiseur a une plage de fonctionnement optimale, disons pour schématiser 0,5 ohm pour RTA mono-coil et 0,3 ohm pour un RDA dual-coil.
    Chaque atomiseur a également des caractéristiques “mécaniques”, diamètre des trous de serrage, écartement des plots, largeur des prises d’air.
    L’idée est donc à mon sens de choisir pour un atomiseur donné le fil permettant de confectionner le plus gros coil possible en terme de diamètre et/ou de nombre de spires afin d’obtenir la meilleure surface de chauffe tout en restant dans une plage de résistance acceptable.
    Sur le Tilemahos Armed, par exemple, il faut à mon goût rester autour de 0,5 / 0,7 ohm avec un coil ne dépassant pas 2,5 mm de diamètre faute d’espace mais pouvant s’étendre en longueur pour un serrage sans contrainte. Le résultat obtenu avec 10 spires de Kanthal 0,5 mm sera difficile à égaler avec autre chose…
    Toujours à mon avis, le bon coil pour un atomiseur est celui qui ne doit pas être trituré en tous sens pour rentrer, celui dont les pattes trouvent naturellement les trous de serrage. Il “suffit” donc de trouver le fil qui permettra d’occuper l’espace au mieux, à la résistance souhaitée !

    0
    • TheFlow - Rang : Emeraude Le

      Nos posts se sont croisés ..;) Ton sujet rejoint le mien ,, OUI , il y a un compromis Ato / Fil/ Box, concernant le Tilemahos, que Ns partageons , je le préfère en dessous de .5Ohm , en ce moment à .39Ohm , 316Ohm , il tourne nickel .. Mais tu as raison cet Ato n’est pas fait pour trop descendre, l’idée étant pour moi de muscler un peu sa Vape, un peu trop « Souple » à mon Goût .. En même temps je ne suis jamais au-dessus de 35W ..Cf Post ci dessous..
      Pas Facile tout ça mais PRIMORDIAL, la Vape est vraiment différente ..

      0
  9. TheFlow - Rang : Emeraude Le

    Rooh le Bel Article qui soulève plein de Question, dont personne n’a vraiment la réponse en fait ..
    Sûre que nos Coils sont Qd-même de nos machines à « fûmes », et la question récurrente du Dry-Burn en fait partie ..
    Me suis fait 1 Tite poilée de Légumes au Wok hier Soir , Bhein j’ai pas Dry-Burné, juste Bien mangé ..!! Avec une Bonne sauce Soja que je n’ai pas Vapé non plus ..
    C en dégustant paisiblement un BON , voire TRÈS BON , BREIZH RIDER en fin de repas, alternant le Tilemahos & l’Origen , que je suis revenu sur une partie de ton article .
    Aujourd’hui, je Coil volontiers en 316l , optenant des Res. à 0.32 & 0.39 en ce moment ..
    Je Vape pourtant entre 30&35W , qui semble correspondre à la puissance plutôt utilisé pour 0.6Ohm ….
    Cette Vape me convient , réactive, bien saturée, je serais donc en sous-régime ..?? L’Histoire est peut être du coté du Coefficient de Chauffe ..??
    Axe de 2.5, 316 en0.4, 5 ou 6 Tours Max…

    0
    • jib - Rang : Emeraude Le

      En regardant ce que ça donne avec le calculateur (http://vapez.fr/tools/coil/)… c’est bizarre ^^
      Ton coil en 6 tours donnerait son meilleur entre 15 et 26 watts, c’est à dire sur des tensions de 2,4 à 3,2.
      Selon ce calculateur, il faudrait monter à 8 tours pour être bien à 30 watts.

      Après, le calculateur, il calcule… nous on ressent… c’est plus important ^^

      0
      • TheFlow - Rang : Emeraude Le

        wouep en effet Jib , tu as bien fait de remettre ce lien; je le connaissais ; tu le trouves fiable à ton goût ?
        Tjrs est-il que je tournicote peut-être pas assez avec mon 316L et le Post de Nes ci-dessus va dans ce sens aussi; avec 1 Ato qu’on pratique tous les 2, le tilemahos, il monte a 10 spires en Kanthal A1..!!! Pour 1 Res à .5 .. Il faudrait que je revois cette histoire de coefficient de Chauff..
        Du Coup G ressorti un Twisted Wire Kanthal en 3x26Ga ( ça quelle section ce truc) lui est est mis 4 Tours environ sorti à .39 ; Purée que c’était Bon ..!!! et toujours à 32/34W ..Du coup ici le coeff de Chauff est plus important , vu qu’on a 3 Brins ??
        En tout cas par rapport a mon montage en 316 pareil 4 Tours environs sur 2.5 aussi sortant lui à .36, BHEIN YAVAIT pas FOTO !!! Le Coefficient de chauff devait être largement meilleur sur le Twisted Kanthal 26Ga x3 que le Mono 316 en 0.4.
        G BON là JIB tu crois !??

        0
      • jib - Rang : Emeraude Le

        Oui !
        Un twisted se calcule en indiquant au calculateur, en bas à droite, que tu as 3 fils.
        Et tu fais toujours un ou deux tours de moins ^^
        Compte que pour un bon coef de chauffe, il faut faire dans les 5 spires au moins.
        4 c’est rarement assez ^^

        Avec ce calculateur, je fais comme ça :
        1. Je “fais” un coil de base avec le fil que j’ai en renseignant les champs qu’il faut : diamètres, spires, nombre de coil, nombre de fils…
        2.Je joue avec la tension en volt pour arriver à la puissance que j’apprécie.
        3. Je vois ce que ça donne et ensuite j’ajuste en tâtonnant avec les caractéristiques du coil.

        0
  10. Le Capitaine - Rang : Diamant Le

    Bel article qui change un peu :good:
    Pour ma part, je reste en Kanthal 0,4 depuis des lustres et n’ai jamais vu d’amélioration avec un autre type de fil.
    Je dry burn à outrance, comme Nes mais je me rattrape en me soignant avec l’homéopathie ;-) et l’aromatherapie.
    Mes coils durent au moins 2 mois…
    Je pense que si on ne veut plus aucun risque, il faut arreter la vape et vivre au bord de l’ocean hors des grandes villes en mangeant que des légumes bio.
    J’y serais peut etre contraint un jour…

    0
  11. TheFlow - Rang : Emeraude Le

    Déjà 40 retours sur cet article .. Y m’a mis la tête aussi à l’envers et du coup me voilà parti dans une nouvelle lubie : Les Coils ..!! MAIS surtouts les résistifs en question, du coup suis retombé dans les cales du nAvire où on avait évoqué naguère un certain Shop : Zivipf.de qui vendait Que dla Bonne & Grosse qui envoie du Bois ..
    Ces Teutons , définitivement discret savent envoyer le paté au moins aussi Bien que les CainsCains .. !!
    Le Choix en ligne y est tjrs plétorique et on peut facilement Imaginer tout plein de Montage qui Chatouillent ..
    Alors Voilà , si quelqu’un a 1 équivalent Français, je suis preneur mais je doute…
    Je crois Bien que je vais me laisser tenter avec quelques « douceurs » surtout avec les postless à venir y’a plus qua et l’embarras du choix ..!! On commence par TEST quoi les Pirates : le JUGGERNAUT WIRE ou le STAGGERED FUSED CLAPTON WIRE …??!!?

    0
    • Nesquick - Rang : Diamant Le

      Yo, le sujet est intéressant et comme dit El Cap’tain, ça nous change des atos et des boxes. Merci à Jib pour son super- boulot !
      L’offre est pléthorique aussi pour les fils, pas facile de s’y retrouver mais perso, je trouve toujours sympa d’en découvrir des nouveaux.
      Je ne suis pas fan des “fused” que j’ai testé, nichrome et Kanthal. Cet Inowire me paraît prometteur, sinon y’a les Clapton plats qui ont l’air cool aussi.
      Si tu veux vraiment aller au lourd, y’a en effet les alien, les stappled, staggered et cie !

      0
      • Nesquick - Rang : Diamant Le

        Comme dit plus haut, j’essaye généralement de trouver le plus gros coil possible pour un ato donné… Ça paraît simple dit comme ça mais c’est pas toujours évident de trouver l’équilibre entre l’effet diesel et la surchauffe, surtout en vape méca !
        C’est d’ailleurs pour ça que le sujet des fils à vaper reste particulièrement attractif… :yes:

        0
      • TheFlow - Rang : Emeraude Le

        En fait le test avec ce twisted x28ga en Ka1 m’a réouvert les yeux, enfin y sont bien écarquillés depuis mes débuts y’a 1 tite année..;)
        J’étais déjà assez Fan du Clapton y’a quelque temps mais pas assez de Recul encore, aujourjd’hui ça me semble une évidence que le Coeff de Chauff, la forme, plus encore l’alliage ont 1 incidence certaine sur la quaité de notre Vape.
        Pour autant, on peut trouver 1équilibre parfait en simple Brin de Kanthal ou autre 316 ( Parait même qu’on on est au 317L V4A..?!! Checkez le site les Vapotos …) mais techniquemnt parlant j’ai cette image bizarre de ne nos intestins dont la multitude de « replis » en fait l’organe possedant la plus GRANDE surface de contact « d’absorbtion donc » de notre organisme ….. Je vous avez Bizarre ce parallèle….;))

        Alors voilà, je me dis qu’il y a un truc ou pas , dans tous ces tortillons et la manière dont ils vont chauffer , VAPORISER QUOI …!!
        INOWIRE si penche, C pas si bête , nous en sommes peut être qu’au prémice du « coeur » de nos machine à fumer ;;; Qu.est-ce qu.un BON DNA 75 qui tourne sur 1Coil Moisi .. ou peu performant ..??!! Dommage Non …
        A SUIVRE.

        0
  12. dmy - Rang : Bronze foncé Le

    Salut les vapoteurs fous !
    Une petite question concernant l’inox 304l… on m’a dit qu’il ne fallait pas le « dry-burner », or je souhaite m’en servir pour faire des microcoils sur Kayfun, et c’est là le hic : avec du kanthal, si je ne chauffe pas le coil suffisament avant de le pincer, il fait n’importe quoi (il s’allume n’importe comment).
    Or, avec l’inox 304l, dès qu’on le chauffe un mini chouia, le coil devient tout rouge/violet, et je suspecte que dans ce cas le revêtement du fil est mort.
    Avez-vous des avis ou des conseils pour ce cas ???
    D’avance merci !

    2+
    • Nesquick - Rang : Diamant Le

      LO, les couleurs bizarres de l’acier disparaissent assez rapidement sous l’effet de la chaleur, j’imagine qu’elles sont dues à un début d’oxydation de surface qui progresse et finit par une couleur grise uniforme.
      Je ne pense pas qu’il faille s’en inquiéter outre mesure…
      :scratch:

      3+
      • dmy - Rang : Bronze foncé Le

        En fait mon premier microcoil était assez réussi, toutes les spires bien jointes et du coup je n’ai pas eu à trop le chauffer : quelques impulsions à 5/6W (ça se voyait que ça chauffait bien au milieu, pas sur les pattes par exemple).
        Par contre le suivant était foireux, et il a fallu le pincer à maintes reprises tout en chauffant nettement plus (c’est-à-dire le faire rougir, à environ 20W).
        Le premier était devenu légèrement jaunâtre, comme me l’avait conseillé le vendeur.
        Mais le second n’avait pas cet aspect sexy, on aurait presque dit qu’il avait servi à couler 2 tanks.
        Bon niveau rendu des saveurs il n’y avait pas de goût bizarre ni rien de particulier à signaler, mais j’appréhende pour la suite ! :unsure:

        2+

Réponse à l’article

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)