in

J'aimeJ'aime

Hong Kong souhaite bannir la vape!

Hong Kong flag, three dimensional render, satin texture

Les autorités hongkongaises ont récemment annoncé leur intention d’interdire totalement les cigarettes électroniques cette année, en invoquant les effets néfastes de ces produits sur la santé des jeunes. Le secrétaire local à la Santé, Lo Chung-mau, a déclaré que cette interdiction « vise à éliminer tous les produits alternatifs au tabac« . Ha ben bien sûr, comme ça il ne restera plus que le tabac… CQFD…

Cette décision intervient deux ans après l’interdiction de l’importation, de la fabrication et de la vente de vapoteuses et de produits de tabac chauffé. Actuellement, la possession de cigarettes électroniques à des fins commerciales est déjà prohibée à Hong Kong. La nouvelle mesure entend étendre cette interdiction aux acheteurs, même dans le cadre privé.

Les autorités locales ont également indiqué de nouvelles mesures contre le tabagisme, telles que l’interdiction de fumer dans les files d’attente sur la voie publique. Cette proposition me fait sourir…pas vous?

De plus, le gouvernement propose d’interdire le tabac aromatisé, particulièrement attrayant pour les jeunes et les femmes.

Le secrétaire Lo espère que l’interdiction des vapoteuses sera présentée aux députés hongkongais cette année. Toutefois, il est important de noter que selon l’Organisation mondiale de la Santé, 34 pays dans le monde ont déjà interdit la vente de cigarettes électroniques.

En conclusion, je pense que cette loi est non seulement inadaptée, mais aussi potentiellement contre-productive et dangereuse. En interdisant totalement les cigarettes électroniques, le gouvernement risque d’inciter les jeunes à se tourner vers des produits du tabac traditionnels, voir de substances illégales qui sont beaucoup plus nocives. Je pense que c’est en effet leur but…


Il serait plus judicieux d’encadrer plus strictement les produits de vape plutôt que de les interdire complètement. Il doit y avoir de sacrées merdes en vente, sous le manteau et même dans les shops. Une réglementation appropriée permettrait de contrôler leur distribution et leur usage, tout en offrant une alternative moins dangereuse au tabac.

Je dirais qu’en Asie, à part la Chine et le Japon, la vape est mal vue, car ils sont trop habitués à la clope et la corruption est généralisée. Donc si vous partez dans des régions comme l’Indonésie ou autres pays limitrophes, faites attention à ce que vous emportez et renseignez-vous bien avant!

Avatar photo

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

5 Comments

Laisser un commentaire
  1. Je vis au Nepal, la vape y est encore autorisee. Memes regles que pour la clope. :good:

    nous avons des vape shop tout a fait legaux, ce sont pricipalement les grands gosses de riches qui sont clients ou qui les ont ouverts. Vu les prix pratiques ces produits sont reserves a la classe aisee.

    Vaper en public n’est pas commun et on me regarde un peu comme si je revenais du futur. B-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)