Gros ou maigre, ça change quoi?

4 Avr 2014/
-- Materiel
Remerciez l'auteur en lui donnant votre vote ;-) ------>
0 0

Différence de rendu entre atomiseurs de diamètre différent.

Je commence à avoir pas mal de matos en drippers et je vois une certaine différence dans les rendus par rapport à leur diamètre.

Quel est le point commun entre un Phoenix, un Mini RDA, un A7, un Eternity ? leur diamètre inférieur à 20mm et encore plus sur le mini A7.

lightzeroIl y a maintenant plus d’un an, je disais à un shop que je préférais le rendu du mini Vivi Nova à celui du Vivi Nova de diamètre bien supérieur.
Le patron ne comprenait pas ma remarque et me disait qu’il ne voyait aucune différence de rendu, et pourtant….
Pour moi, le rendu était comparable à la différence entre du Coca Zero et du Coca light, léger mais perceptible et je préfère le Zéro.

 

Pour les dripper, je fais exactement le même constat, je préfère largement les atos fins que les petits gros qui sont pourtant bien plus esthétiques sur un Mod en 22 comme le Nemesis.

Je suis en train de réessayer le fameux mini A7 depuis quelques jours et j’adore son rendu, même le Fatty bien monté en superbe micro-coil/coton cardé par mon ami David est moins bien.

Quelle peut-être la raison?

Je pense que la chambre réduite et longue rend la vape plus douce et plus gouteuse qu’un ato large qui libère une vapeur d’un coup sec et qui provoque un hit plus important, ce que je n’aime pas trop.

Il doit y avoir une explication physique à cette sensation car aucun ato que j’ai en gros diamètre : Fatty, igoL, IgoW, Immortalizer ne vaut le rendu d’un mini A7 ou d’un Phoenix.
La vape est plus rude, ça envoie, ça me fait même souvent tousser….

nem-a7J’avais laissé tomber le mini A7 car il fuyait par le bas (c’est un bottom feeder donc normal) mais j’ai refait un coil avec de la silice de 3mm et il suffit de mettre 5 gouttes max d’un flacon DIY à pipette pour un rendu au Top et une superbe vapeur qui ferait pâlir un Trucfun!

Mon constat est le même pour les clearomizer ou je préfère ceux en 17/18mm (Stardust, Mini Nova,etc.) aux plus gros.
J’aime aussi le rendu du Kayfun car la chambre de vaporisation est réduite par la mince cheminée.

 

 

Remerciez l'auteur en lui donnant votre vote ;-) ------>
0 0
Publié par : Le Capitaine

Dany, fondateur du Danyvape. Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012... A l'abordage !!

Comments

Cet article a 13 commentaires.

Les rangs correspondent au nombre de commentaires :Nouveau contributeur/Bronze clair-foncé/Argent clair-foncé/Or clair-foncé/Saphir/Rubis/Emeraude/Diamant.
  • Nesquick - Rang : Diamant 4 avril 2014 21 h 31 min Répondre

    L’effet Venturi, cap’tain… L’effet Venturi !
    :yes:

    • Ludo - Rang : Diamant 4 avril 2014 22 h 23 min Répondre

      L’effet Venturi, c’est plutôt l’effet de succion (je vous voir venir, bande de gros dégoûtants) quand on a une réduction d’un conduit, genre entre la chambre d’atomisation et la cheminée (ou “drip tip”). D’ailleurs, avec une petite chambre, la réduction de section par rapport à une même cheminée est moins importante, et il en va donc de même pour l’effet Venturi associé (pour t’en convaincre, imagine une micro-chambre du même diamètre que le drip-tip : pas de réduction de section, pas d’effet Venturi) .

      A mon avis, la différence entre une petite chambre et une grande, ça va surtout jouer au niveau du flux d’air, entre le trou d’admission et le “drip tip”, quant à vider efficacement la chambre.

      Dans une grande chambre, l’air va se balader dedans un peu dans tous les sens, en faisant beaucoup de turbulences, on va dépenser de l’énergie à faire se balader le flux d’air n’importe où pour rien, et l’éjection du jus vaporisé en dehors de la chambre sera moins facile.

      Dans une petite chambre, l’air qui y rentre va avoir moins tendance à se balader, et va plus directement forcer la vapeur à se diriger vers le “drip-tip”, concentrant la fumée et les arômes.

      C’est un peu le même effet que quand on positionne le trou d’admission loin du “coil” (et c’est d’ailleurs pour ça que je préfère le trou d’air entre les deux pôle, sous la bobine, façon Taifun/Kayfun que sur les côtés, à travers le cap ; à mon avis, ça joue un rôle plus important que de savoir si le réservoir est au-dessus, en-dessous, et cie, tant que la mèche est proprement alimentée).

  • DanyVape - Rang : Diamant 4 avril 2014 22 h 16 min Répondre

    Effet Venturi, théorème de Bernoulli :
    Si la section d’un tube dans lequel circule de l’air diminue, l’air doit accélérer pour garder le même débit.
    La pression dans la section étroite est alors plus petite que dans la section initiale. B-)

  • Nesquick - Rang : Diamant 4 avril 2014 22 h 18 min Répondre

    Yo !
    Mécanique des fluides… Ludo ?

  • DanyVape - Rang : Diamant 4 avril 2014 22 h 21 min Répondre

    Ca veut dire qu’avec mon long drip tip, l’air accélère encore plus?
    Le drip-tip sert alors d’accélérateur de particules? :scratch:

    • Ludo - Rang : Diamant 4 avril 2014 23 h 02 min Répondre

      C’n’est point une question de longueur, Venturi, mais de section. Dans un “drip-tip” long, d’ailleurs, tu va avoir des frottements visqueux sur une plus grande longueur (z’êtes décidément des gros dégoûtants), donc plus de pertes de viscosité, donc un tirage moins efficace. Enfin, en théorie, dans la pratique, vu les longueurs de “drip-tips”, c’est plutôt négligeable.

      Par contre, avec un “drip-tip” à trou étroit (“microbore”), oui, le flux d’air en sortie sera plus rapide… mais sur une moins grande section, donc au final, ça revient au même en débit de vapeur.

      Là où ça va changer, c’est que la vapeur sera concentrée sur une plus petite zone dans ta bouche. Certains disent que c’est mieux – je suis de l’opinion opposée. Oui, la vapeur sera plus concentrée sur quelques papilles – mais on va se servir de moins de papilles en faisant ça, alors que des papilles, on en a plein… Bon, question de goût :whistle:

  • DanyVape - Rang : Diamant 4 avril 2014 23 h 12 min Répondre

    Comment expliques tu la technique de la chicha?
    chicha
    La fumée est accélérée par le tube long et fin par rapport au diamètre du récipient…
    Effet Venturi?

    • Ludo - Rang : Diamant 5 avril 2014 0 h 19 min Répondre

      Imagine ça comme la même quantité d’air qui traverse une section en un temps donné (c’est l’hypothèse d’un fluide incompressible, qui simplifie beaucoup de choses, et qui est appropriée tant que l’écoulement est assez calme ; ie “vachement moins rapide que la célérité du son dans le fluide”, pour le “critère” souvent retenu) : si la section se rétrécit, pour garder le même débit (cette même quantité d’air qui traverse une section en un temps donné), il va falloir que chaque particule d’air aille plus vite, parce qu’au milieu de toutes les autres, il n’y a alors plus la place pour passer à la même vitesse.

      Venturi, c’est la mise en évidence de la variation de pression causée par la variation de vitesse d’écoulement. Je ne vais pas sortir Bernouilli en détail, mais pour simplifier, quand la vitesse d’écoulement augmente, la pression du fluide diminue ; et inversement.

      Du coup, avant la réduction de section, la pression du fluide est supérieure à la pression après cette réduction. Et paf : léger effet de succion. Mais c’est de toute façon minime, dans le cas qui nous préoccupe.

      Et encore, pour faire bien, il faudrait faire varier les sections de tube tout doucement, plutôt qu’avec un angle droit qui va introduire des turbulences et rendre les choses encore plus compliquées. Maintenant, dans le cas de la chicha, la longueur du tube, c’est plutôt pour “lounger” tranquilou qu’autre chose.

      Au final, comme je l’ai dit plus haut, je suis sceptique quant à un effet Venturi changeant grand chose entre une petite et une grande chambre d’atomisation (d’autant que plus la chambre est petite, moins il y a d’effet Venturi). A mon avis, c’est surtout une question du trou d’arrivée d’air plus efficace dans une petite chambre, plutôt qu’autre chose.

      • DanyVape - Rang : Diamant 5 avril 2014 0 h 32 min

        Cet effet Venturi est incompréhensible :
        “Si un liquide s’écoule dans une canalisation, alors comme il est incompressible, son débit (volume transitant à travers une surface par unité de temps) est constant. Si la canalisation s’élargit, alors la vitesse diminue (puisque le débit est le produit de la vitesse par la section, les deux varient à l’inverse). Le théorème de Bernoulli nous indique alors que la pression augmente. À l’inverse, si la canalisation se rétrécit, le fluide accélère et sa pression diminue. On qualifie ce dispositif expérimental de tube de Venturi.”
        On s’attendrait plutôt à l’inverse… :wacko:
        La pression qui diminue avec une section plus petite ça fait bizarre…
        Un tube d’arrosage fin fait plus de pression qu’un gros tube avec le même débit d’eau, non? :scratch:

      • Ludo - Rang : Diamant 5 avril 2014 0 h 50 min

        N’oublie pas qu’on est parti de l’hypothèse du fluide incompressible, qui commande un débit constant 😉 Comme le fluide est incompressible, dans une petit tuyau, il y a moins de fluide pour cogner contre les parois du tube, donc moins de pression contre celles-ci. Le fluide devrait être compressible, en effet, ce serait bien plus compliqué (mais aux vitesses d’écoulement et pression auxquelles on vape, ce n’est pas un souci).

        En outre, ce que tu appelles la pression en sortie d’un tuyau, c’est en fait de la vitesse de l’écoulement, dont tu parles (ça gicle plus vite au travers d’une petite section, en effet). Moi, je parle de la pression du fluide à l’intérieur du tuyau, notamment exercée contre les parois (et entre les particules de fluide elles-même).

        Tiens, d’ailleurs, une expérience qui te montrera l’effet Venturi en “live”, avec ton tuyau. Ouvre l’eau dedans, pince un peu le tuyau quelque part, tu vas voir qu’il va rester pincé ! Et c’est parce que tu auras réduit la section du tube à cet endroit, et donc, en y augmentant la vitesse d’écoulement de l’eau, tu auras réduit la pression qu’exerce le fluide sur les parois du tuyau. Et comme la pression a diminué, le tuyau reste pincé, parce que l’eau ne lui appuie pas dessus assez fort pour le remettre bien : ah, merci Venturi, vraiment 😉

  • Michel Argouet - Rang : Or foncé 4 avril 2014 23 h 50 min Répondre

    le drip tip long ça a une première utilité à la base, surtout en dry… ne pas se bruler le bec.

    Mais y a pas que ça, ça apporte un plus, quelque chose de mieux que je ne suis pas capable d’expliquer, ça dépend de la longueur, du diametre du flux d’air…

    l’effet venturi… je pense bien que ça marche… d’ailleurs je suis en train de m’interesser de près au Magma qui a une chambre en forme de dome, chambre par ailleurs réduite ce qui exhale les saveurs, aucun doute possible là dessus.

    un autre point important c’est l’arrivée d’air directement sous les coui… les coils. ça change tout, meilleure aération sur la surface du coil depuis le dessous et sur les cotés.

    le Fatty bien que large est très court, donc chambre réduite, l’arrivée d’air se fait sous le coil grâce à 5 trous. et ça marche, le rendu est très bon, cependant il a quelques défauts, mais bon c’est une autre histoire.

    ça tombe bien que l’on parle de dripper car je viens de recevoir le Storm-A (Oriéco) acheté 25 Euro chez “Le monde de la vape” reçu en 48 heures :good: ça change de FT !

    C’est un dripper en diamètre 22 mm par 24 mm de haut donc très petite chambre, réglage d’air flow efficace et précis, usinage et visserie au top… et bien c’est carrément une tuerie, ça tient à la façon dont on peut monter les coils, hauts, de manière à ce que l’air des trous du top cap passe légèrement en dessous des coils… saveurs au rendez-vous.
    En plus la base est épaisse ce qui a permis de creuser des réservoirs dans la masse, le coton peut sucer plus jus, et donne plus d’autonomie que mes autres drippers.

    Bref, je goute et regoute moult de mes jus préférés et je suis :yahoo: :yahoo: :yahoo:

    • Ludo - Rang : Diamant 5 avril 2014 0 h 34 min Répondre

      Je ne dis pas qu’une petite chambre ne marche pas mieux qu’une grande : juste que je suis sceptique quant à ce que ce soit dû à un effet Venturi (d’autant plus que l’effet Venturi entre une petite chambre et un “drip-tip”, mettons, est nécessairement moins important qu’il ne l’est entre une grande chambre et le même “drip-tip)… 😉

      A mon avis, c’est surtout une question de l’air en provenance du trou d’aspiration dans la chambre, qui n’a pas à aller se balader partout, à faire des ronds sur lui-même pour rien, qui fait que vider une chambre de la vapeur qui s’y forme est d’autant plus efficace que la chambre est petite.

      Pour t’en convaincre, imagine une chambre d’atomisation grande comme un gymnase, avec un petit “microcoil” de 2mm de long en plein milieu, un trou d’arrivée d’air de ~1,5mm dans un des murs, et un “drip-tip” moyen de ~3,5mm au plafond : on est d’accord que ça va vaper moyen ? Bah voilà.

      C’est d’ailleurs la même raison pour laquelle un trou d’air dans l’axe du “drip-tip”, en-dessous des “coils” est à mon avis la meilleure solution, comme tu le fais remarquer, et comme je le disais plus haut.

      • Michel Argouët - Rang : Or foncé 5 avril 2014 1 h 42 min

        On a donc deux paramètres essentiels :

        Arrivée d’air sous les coils
        Chambre d’atomisation réduite.

        Maintenant reste à déterminer comment la forme de la chambre influe sur la qualité et si l’on peut parler d’un eventuel “effet venturi” C’est une autre histoire!… Sauf peut-être pour un spécialiste de la dynamique des fluides qui pourrait modéliser les flux d’air. B-)

        Ce que je peux dire par expérience concerne un dripper, l’Hélios (le clone) qui a une chambre du style halle de gare… Le résultat n’est pas terrible, la vape est moins gouteuse.

        On avance, on avance…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)