in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime

Focus Zeus subohm tank clearo, le nouveau dieu des dieux?

Le Zeus, on connait ici sur le Navire : c’est mon ato fétiche depuis un bail! Pas parcequ’il a un rendu à tomber par terre, mais parcequ’il a une grosse contenance, qu’il est costaud, facile à monter et surtout qu’il ne fuit pas

Au vu du succès du Zeus, Geekvape continue de décliner l’ato avec une version “Gros vapoteur barbu” : subohm, grosse contenance, grosse vapeur, bouffeur de jus à la vitesse de Speedy Gonzales ;-)

A tous ceux qui achetent leurs liquides en fioles de 10ml, passez votre chemin, pour les autres suivez le guide!

PS : j’ai trouvé les images sur le site de Geekvape qui est infesté de malwares et de scripts malveillants! Ca fait vraiment pas très pro et je me demande ce que l’équipe de dev fabrique?

Zeus subohm tank

1 Clearomiseur Zeus Sub OhmTank de 25mm
1 Résistance Mesh Z1 Coil 0,4ohm
1 Résistance Mesh Z2 Coil 0,2ohm
1 Outil pour résistance
1 pack de joints de rechange
1 Pyrex de rechange de 3,5ml plus un de 5ml
1 Manuel d’utilisation

Le Zeus subohm tank s’utilise entre 60 et 80W avec un liquide fort VG pour envoyer d’énormes nuages dans sa maison ;-) (idéal sur une piste de dance pour mettre l’ambiance)

A noter que l’on a une clé pour enlever la resistance, pour ceux qui ne veulent pas se mouiller les mains ou qui ont peur de mourir foudroyé par une goutte de nicotine sur les doigts.

Enfin des coils en Mesh, ce qui est une bonne nouvelle et semble être la tendance pour tout nouveau clearo.

A voir les retours sur ce nouveau clearo, pour ceux qui n’ont pas envie de tripoter du Kanthal, ni de se salir les doigts ;-)

Soutenez cet article

10 points
Upvote Downvote
Amiral

Ecrit par Le Capitaine

Dany, fondateur du Danyvape.
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
A l'abordage !!

29 Comments

Laisser un commentaire
  1. Hon’ etement, je n’arrive pas à voir l’intérêt d’un clearo si ce n’est prendre son shoot. Alors qu’on peut se shooter mais AVEC des saveurs !
    Reste que c’est toujours un kif de voir un nouvel article sur la felouk 😍😍😍

  2. Il en faut pour touts les goûts et c’est bien normal qu’ils déclinent toutes les versions même si on s’attend d’abord à voir sortir un clearo avant la version re-constructible. Ca s’appelle une succès story et c’est bien que le navire n’oublie pas les neo vapoteurs.

  3. L’autre jour, je faisais du tri dans mon carton-cimetière, et suis retombé sur un vieux clearo GS-Air, avec une boite de résistances Eleaf… En y repensant, j’ai eu l’impression que j’utilisais ce matos dans une autre vie !
    Alors ce clearo Zeus n’a évidemment aucune chance d’atterrir à la maison, mais je serais tout de même curieux d’avoir l’avis d’utilisateurs. :-)

  4. Ce clearo est à mes yeux bien étrange…

    On connait la gamme Zeus qui, de mon avis personnel, voit sa masterpiece être le premier du nom, absolument formidable. Certes à la lumière de cela, un ato velu qui t’enfarine la truffe à chaque bouffée n’est pas inconvenant, mais un clearo? Un clearo 25mm? Un clearo 25 mm en mesh?
    Concrètement, quand on arrive sur un tel diamètre, avec des résistances aussi basses, est ce qu’on ne touche pas là le domaine des power vapoteurs qui de toute façons aime s’embobiner eux même à grand coup de Cantal-Visseuse-Calpton guitare ? Y trouveront-il un intérêt à acheter du fastfood quand ils aiment cuisiner eux même?

    Une chose est sûre, mon seul matos capable de prendre un clearo de 25mm est mon mod meca Subzerro X, et clairement, je ne monterai jamais une resistance que je n’aurai pas fait moi-même sur un meca….

    • Hello Charlie,
      Content de te lire de nouveau ! :good:

      Effectivement, un clearo 25 en mesh, c’est à première vue un peu paradoxal.
      Mais c’est pas la première fois qu’on voit des matos dont on se demande pourquoi ils existent. C’est comme Lost Vape qui te sort un pod avec chipset DNA intégré.. :wacko:

      On ne comprend pas bien l’intérêt, si ce n’est d’offrir la possibilité aux néo vapoto de goûter aux dernières innovations sans avoir à se taper les contraintes du DIY.
      On peut déplorer une telle tendance à l’assistanat, mais tu me diras, il en faut pour tous les goûts. Il y a de plus en plus de gens très (trop à mon avis) pressés de nos jours, à qui il faut tout, tout de suite, alors certainement que tout le monde y gagne, finalement : le consommateur, heureux de raquer des trucs à prix d’or pour s’assurer son ‘no prise de tête’, et les marques qui s’en mettent plein les fouilles grâce à la vente de leurs consommables..
      Hallelujah !! :yahoo:

      • Haaaa le pod DNA…qui maintenant à une sorte de concurrent chez Dotmod, ils ont eux aussi sorti un pod DotAIO hors de prix….

        Globalement je suis d’accord avec ton analyse, il en faut pour tous. Le keke du coin sera content avec son clearo Zeus de sortir des gros nuages à bord de sa 206 jacky tuning (no offense pour les amateurs de tuning). Et si en plus cela permet aux marques de faire de la marge sur ce genre de choses, et laisser le matos honnête à des prix raisonnable, pourquoi pas :)

  5. Bonsoir,
    Typiquement le genre de produit qui m intéresse actuellement.
    Je vape depuis quelques années maintenant, j’ai eu mon époque reconstructible mais je n’ ai plus envie de m emmerder.
    Un Creed rta actuellement pour tous les jours et ce Zeus ferait un bon remplaçant.
    Je ne vape plus que de la menthe, dans tous les cas le rendu des saveurs sera suffisant ( si vraiment c est juste 3 gouttes de menthol en plus et basta )
    ;-)

  6. Bonjour à tous ! Ce Zeus me tente, j’ai débuté le reconstructible avec le Gear tant plébiscité ben pour le moment le bonus niveau saveur est à peine perceptible, comparé au SKRR, au NRG SE et au Revvo. La faute peut-être, sans doute à quelque erreur technique, pourtant je me suis longuement documentée via notamment des forums d’utilisateurs de ce modèle. Mais me voilà sur ce post pour une question précise qui me turlupine : pourquoi un clearo mesh de 25 mm vous parait aberrant ? Le SKRR (26mm en mesh avec les QF dédiées) est mon favori non pas parce qu’il fait de gros nuages, mais parce qu’il produit des bouffées denses et aromatiques, avec un effet de satiété que je ne retrouve qu’avec le Revvo.

    • Salut Alien !
      Pardonne-moi si ce que je vais écrire est un peu cash, mais voilà, c’est mon avis : les clearo, c’est pas de la vape ! Comme les pods ou les kits !
      …..
      …..
      …..
      Mais non, je rigole ! (sans doute tout seul).
      J’avoue humblement que je ne connais vraiment pas bien le monde merveilleux des clearo, m’étant arrêté d’acheter ce type de matos depuis facile 4 ans, période à laquelle j’ai débuté le reconstructible.. La technologie mesh, encore pire : jamais testé !
      Alors mon avis, tu vois, il vaut ce qu’il vaut, et il repose surtout sur du vent et des a-priori, j’en suis conscient. C’est juste que personnellement, je suis dans l’idée (sans doute reçue) qu’un clearo, qu’il soit en mesh ou pas, n’atteindra jamais le niveau de performance d’un bon reconstructible. Mais peut-être me trompe-je ? Ça m’intéresserait vraiment d’avoir le retour d’un vapoto qui a testé le zeus reconstructible ainsi que cette version clearo. :yes:

      Quoi qu’il en soit, j’ai l’idée tenace qu’un clearo mesh ne sera jamais meilleur qu’un reconstructible mesh. au mieux ils seront équivalents. Rentre alors en ligne de compte l’aspect financier, et là, je serais curieux de savoir à combien te reviennent tes résistances QF..? Et à quelle fréquence tu les changes ?
      Bien entendu, tout ceci est dit dans un esprit constructif, en aucun cas dans un état d’esprit réactionnaire ou quoi ou qu’est-ce.
      Comme je l’ai dit, il en faut pour tous les goûts et tous les portefeuilles, l’essentiel étant que chacun soit heureux avec son matériel et reste éloigné de cette saloperie de tueuse. :-)

  7. Je serai tout aussi intéressée par une comparaison d’un même modèle reconstructible vs clearo ! J’ai été assez déçue par le Gear mais je lâche pas l’affaire. En cherchant un peu je trouve toujours des promos pour mes résistances, dernièrement TTC les HW mesh Eleaf pour le NRG SE à 1,66€ pièce, les QF Vaporesso à 2,80€ et les Revvo Aspire à 1,93€. Elles durent jusqu’à 1 mois selon le liquide, moins pour le Revvo (3 semaines maxi ? mais on peut regarnir de coton assez facilement), sachant que je vape plusieurs tanks/jour de chacun et que je change dès que la saveur est altérée. Le coût est pas exorbitant. Un reviewer affirme qu’aujourd’hui certains clearos mesh dont le SKRR “arrivent à égaler les bons atomiseurs reconstructibles de la même catégorie”.
    De toutes façons, pour le moment j’ai pas trop le choix car pour remplacer le SKRR il me faudrait un ato DL aérien, mesh je pense pour la vapeur dense que j’aime, le Gear est pas mal restrictif. Le Profile peut-être ? Le Thémis, le Kylin ? Je songerai aux double coils quand je maîtriserai le mono, et j’y suis pas !

      • Merci Mex’ pour les pistes ! :good:
        Mex’, alias le mec qui a tous les matos à la maison !! :-)

        Alien, moi ce que je note, c’est que tu ne lâches pas l’affaire avec le Gear ! Et si tu veux mon avis, je crois que c’est une bonne idée, et que tu as tout à y gagner. :yes:
        Construire sa résistance correctement demande certes un petit peu d’entrainement, mais tout le monde est largement capable d’y arriver, y’a rien de sorcier là-dedans ! Mais c’est surtout que le monde du reconstructible regorge de petites pépites (il a aussi son lot de daubes), et qu’on finit toujours par trouver chaussure à son pied en fonction de ses affinités du moment. :-) Surtout si tu poses durablement tes valises sur le Navire.. :whistle:
        À lire entre les lignes, tu sembles apprécier une vape DL aérienne mais aussi goûteuse : même si ce n’est pas mon terrain de prédilection, je peux dire sans me tromper qu’il existe d’excellents matos pour ça. Sans parler du monde fabuleux des drippers… :bye:

  8. J’ose pas revendre mon Cubis Pro il est tellement merdique ! Je viens de me rendre compte que je rode pas mes coils une fois cotonnés, parait qu’il faut les chauffer un peu avant de refermer le tank pour éliminer les goûts parasites ? Et dégueulasser tout autour avec les projections du coup. Je laisse peut-être le coton trop long, il repose sur le fond et s’y replie souvent un peu. J’ai aussi du mal à désépaissir les bouts sans en enlever à l’intérieur du coil, apparemment vaut mieux couper en biais que tirer des morceaux.. C’est pénible aussi ces vis qui tirent les pattes des coils quand on serre, et le tournevis qui ripe dans les encoches droites ! Je le trouve pas très bien conçu ce Gear, le joint qui bouge en bas du tank notamment. J’en aimerai bien un du genre belle mécanique, je veux bien mettre le prix mais évidemment, j’ai peur de me tromper de modèle… Oui moi je veux tout, la vapeur et la saveur ! L’esthétique en plus et c’est le top.

    • Difficile de te parler d’un ato (le Gear) que je n’ai pas et que je ne connais qu’au travers de la revue de Jib.
      Quelques petites remarques cependant, qui n’engagent que moi, bien entendu ;-) : pour ce qui est de “roder ton coil”, oui, c’est primordial de le faire ! Moi j’appelle ça “stabiliser sa résistance”. Ça consiste à avoir une chauffe homogène de ton coil, en éliminant notamment les points chauds. Cette opération est essentielle et a une grande influence sur le rendu des saveurs ! Elle est à réaliser une fois que tu as vissé ton coil sur le plateau, AVANT de cotonner : tu baisses ta box à 15 watts environ (tout dépend de la valeur de ta résistance), et tu chauffes par à-coup, tout en gratouillant légèrement ta résistance de droite à gauche et inversement, avec ta pince céramique. Tu sauras que ton rodage est terminé quand tu obtiendras une résistance qui rougit du centre de la résistance vers l’extérieur.
      Pour ce qui est du coton, au delà de la longueur qui doit évidemment être ajustée à la taille des rigoles disponibles pour l’accueillir, ce qui compte aussi beaucoup et qui influence beaucoup le rendu de l’atomiseur, c’est la quantité de coton que tu insères dans ton coil : chaque ato a évidemment des besoins différents, mais d’une manière générale, il faut que le coton reste aéré et en aucun cas trop tassé ! Il doit pouvoir coulisser de droite à gauche dans ta résistance, sans qu’il y ait à forcer, mais tout en sentant une légère accroche dans le coil… Le cotonnage est sans aucun doute ce qu’il y a de plus délicat à réaliser, car il n’y a pas de règle, ça se joue au feeling et à l’expérience. Donc à toi d’expérimenter, de persévérer, de tenter des choses différentes à chaque montage pour “voir ce que ça donne”, et surtout de persévérer, car il n’y a qu’en forgeant qu’on devient forgeron…

      Pour ce qui est du choix de l’ato, il y a toujours le risque de se tromper, de tomber sur une daube, ou de prendre un truc qui marche bien mais qui ne correspond pas à ce que l’on cherche… Ça fait partie du jeu…
      J’ai bien peur de ne pas être le mieux placé ici pour te conseiller un modèle simple-coil qui corresponde à ta vape du moment, la vape DL n’étant pas vraiment ma came.
      En ato DL, j’ai testé le Dvarw DL qui était pas mal, mais à mon avis pas suffisamment dense pour ce que tu recherches. Il y en a un qui pourrait vraiment te correspondre, que j’ai testé et chroniqué, c’est le Fatality M25 de QP Design. Celui-là envoie la patate grave, avec une densité de vapeur digne d’un dripper, et des saveurs tout ce qu’il y a de plus correct pour un ato de cette catégorie. Je ne le pratique pas souvent car ce n’est pas ma vape, mais par contre, il a sur moi cet effet “satiété” qui m’oblige à le poser dans un coin après quelques barres. En revanche, c’est un double coil…

      La vape que tu décris semble se rapprocher de celle des drippers, et là, certains modèles équipés d’un pin bottom feeder, montés sur une bonne box BF, pourraient tout à fait remplacer le RTA que tu es en train de chercher actuellement. :yes:
      Tiens-nous au jus de tes diverses expérimentations !! :bye:

  9. Hello ! De retour après une fête de mariage où j’étais la seule vapoteuse, et assez gênée d’envoyer de si gros nuages.. Comme quoi c’est pas le frime qui motive forcément les amateurs de gros mesh DL, mais je crois que voir beaucoup de vapeur participe à la sensation de satiété. Je me rappelle que fumer dans le noir complet était très frustrant, je devais allumer la lumière pour que l’envie de fumer passe. Tiens je vape yeux fermés… non je sens très bien et même mieux, mais il manque un truc, l’invisibilité de la vapeur est troublante.
    Merci pour tes patientes explications ! Je rode avant de cotonner quand même, mais je gratouille pas pendant mais entre les chauffes, histoire de faire tomber d’éventuels débris. Ça chauffe comme tu dis, jamais eu de souci de ce côté. Pour le moment j’utilise des coils tout fait, une boite Demon Killer avec 6 modèles complexes genre de ceux du package, (Wotofo N80 framed staple clapton), que m’a conseillé le vendeur pour faire des essais. Je les espace un peu entre les spires, je préfère c’est moins chaud et meilleur je trouve. C’est fou les prix que çà prend les coils “builders”, y’en a à 12€ pièce, foutage de gueule ou quoi ?
    Le Fatality c’est marrant je le reluquais justement avec envie ces jours. Un dripper + box BF pourquoi pas, mais + de risque de fuite en BF non ? Le double coil est peut-être la réponse à mes attentes, sauf que j’ai cru comprendre que les saveurs étaient meilleures en mono (et par quel subtil phénomène peut-on l’expliquer ?)

    • C’est rigolo ce que tu écris sur l’importance de voir la vapeur. J’y avais jamais fait gaffe, mais maintenant que tu le dis…
      Pour le rodage, tu fais bien les choses, il faut en effet grattouiller entre deux chauffes, et non pendant la chauffe. :yes:
      Les coils tout faits peuvent être une bonne base pour débuter le reconstructible, et surtout découvrir différentes sensations de vape et trouver ce qui te correspond. Mais fais gaffe, l’assistanat n’est jamais très loin dans ces cas-là. Et puis, comme tu dis, le prix de la facilité, tu le raques à fond les ballons ! 12 boules pour un coil, même confectionné par la star planétaire de la vape, hum… ça pique !! Après, chacun fait ce qu’il veut bien entendu ! Perso, je n’ai jamais testé de coils tout faits, j’ai toujours pris des bobines. Si tu ne l’as pas, je te conseille de te procurer un “coil maker”, genre coil master, c’est 15 balles vraiment bien investis. Ça te fait des coils parfaits, comme ceux vendus à l’unité. Et tu fais le nombre de tours que tu veux, sur le diamètre que tu veux.

      Pour le fatality, la version george testée dans l’article est d’excellent facture, rien à reprocher niveau usinage, pour un prix vraiment contenu. Pour les fuites en BF, tout dépend du matos, et aussi des conditions dans lesquelles tu transportes ton matos. Je ne le pratique qu’à la maison, posé tranquillou, donc je ne saurais dire.
      Quant aux saveurs, il y a bien sur des exceptions et des contre-exemples, mais oui, en schématisant, un mono coil enverra plus de saveurs qu’un double. La chambre d’atomisation d’un mono est en général plus petite qu’un double, ce qui permet je pense une meilleure condensation. Mais il y a aussi une histoire de quantité d’air : un double coil chauffe plus, donc a besoin de plus d’air pour bien fonctionner, et qui dit plus d’air dit aussi moins de saveurs. Enfin, c’est en gros, tout ça.
      Le rendu d’un ato dépend en réalité d’une multitude de facteurs, pas seulement du fait qu’il soit simple ou double coil. C’est un tout et une question d’équilibre.

  10. Je reviens sur ce fil car les avis enthousiastes des premiers acheteurs de ce Zeus clearo m’ont décidée, surtout que je suis fan des top-airflows. Marre de ces bottom-airflows que je dois éponger après chaque remplissage à coup de sopalin plié en pointe bourré dans les air-holes, je comprend pas pourquoi les fabricants s’obstinent avec ce système..
    Ce Zeus a détrôné mon SKRR, il le surclasse sur tous les points : plus beau, mieux fini, mais surtout meilleures saveurs et il chauffe moins vite, d’ailleurs la vapeur est moins chaude, plutôt tiède avec la Z2 à 55w (je vape le plus souvent bien en-dessous des précos, les saveurs sont bien meilleures vu de chez moi). Le drip-tip à rebords est astucieux, pas pratique à nettoyer à l’intérieur mais çà évite que la condensation remonte en bouche ce qui fut une (des) plaie du subhom il y a pas si longtemps. L’autonomie en liquide est un peu faible pour ce vorace, mais sinon il aurait été vraiment trop énorme, et les tanks bulle très bombés sont trop fragiles. Vaporesso a sorti des protections silicone qui les protègent bien et sont funs, mais on ne voit quasi plus le niveau du coup, c’est maxi-pénible, fallait les faire transparents ! M’en fous je peux recharger à chaud sans me retrouver avec la piscine visqueuse dans la cuve comme avec certains !
    J’ai trouvé les résistances à 2,38e pièce par 5, c’est pas la mort. J’aime bien leur montage sans vis, on se tarabuste pas on est sûr qu’elles se desserreront pas et que le joint n’est pas trop écrasé. Bien aussi le plot intégré à la cuve, moins de déchet et prix contenu.
    Je me demande si le Falcon est encore meilleur ? Aargh ! La vape c’est la recherche sans fin du mieux, comme si on n’était jamais vraiment satisfait.. Le manque crée le désir disait je ne sais plus qui, et sans désir pas de plaisir…

Laisser un commentaire

Latakia Wars : La Guerre des Macérats…

Merci à tous les pirates!