in

J'adoreJ'adore

Flash Test de l’Asgard XL (Vaperz Cloud)

Bienvenue sur le nouveau concept du Navire avec l’unique article vape du mardi ;-)
Cette semaine, nous allons faire une exception aux Focus, avec un beau Flash Test, celui de Cland’, qui va nous régaler avec son Asgard XL, un gros bébé qui envoie du lourd!
Avec un petit bonus inédit sur le Navire…
Alors, on se lève tous pour Clandette et on l’encourage à fond avec plein de votes et de coms.
Cap’s

Apparence :

Un gros bébé qui a bien bouffé pendant la grossesse : 37 mm en version dépouillée, et 40 mm avec la beauty ring.

C’est massif, c’est lourd, ça inspire confiance. Pour le casser ou même tordre le baril, il faut se lever de bonne heure. Et encore… Même avec une massette, pas sûr qu’on arriverait à plier le bouzin.

Bref, c’est du archi costaud.

Airflow Asgard XL:

33 petits trous de chaque côté du baril : avec ça, il est clair qu’on n’est pas là pour faire du MTL !

Le volume d’air entrant dans le dripper est énorme. Mais comme les trous d’admission sont très fins (1 mm), le flux global reste très maitrisé et relativement freiné.

On a beau être sur un truc bien aérien, on n’est pas non plus sur un tuba. Au pire si c’est trop, on peut réduire le tirage en tournant (souplement) le baril.

Finalement, l’engin est doté d’une superbe ventilation.

Plateau :

Le même que les Asgard 30 et Asgard mini, mais en plus grand. Les habitués ne seront pas dépaysés.

L’entre-axe est de 10 mm, mais on peut installer des coils qui font jusqu’à 12 mm de large.

Autrement dit, la bestiole semble taillée sur mesure pour des coils « Stack » et la vape en méca série.

Facilité de montage :

J’adore la visserie, solide et très efficace. On ne « cherche » pas les empreintes, le tournevis tombe dedans à tous les coups.

Du coup, le montage est vraiment easy. Des pattes de coil à 5.5 ou 6 mm, et c’est plié. Juste faire gaffe de bien centrer les coils par rapport aux arrivées d’air du réducteur en ultem.

Pour le cotonnage, j’ai jamais vu des niches aussi spacieuses. On peut aérer à mort son coton, quand on le place dans les niches, il reste aéré. Impeccable.

Utilisation

Si j’ai pris ce Asgard XL, c’est évidemment pour faire de la grosse vape. Et chez moi, de la grosse vape, c’est minimum 150 watts. Bon là, ce serait difficile de dire à combien je suis, vu que j’ai vissé la bête sur une HoG 4*18650. En tout cas, avec des Fused Ni80 2*26/36, 7 spires tournées sur axe de 35, et stabilisées à 0.24 ohm, ça envoie des nuages massifs ! La vape est tiède-chaude, mais l’ato ne chauffe pas du tout.

Autre chose de très cool : la contenance. 50 gouttes facile, possiblement plus, mais je n’ai pas testé. Avec ça, y’a de quoi se faire un bon petit chain vape de 5 ou 6 barres sans redouter l’effroyable dry-hit.

Asgard XL en direct!

Verdict sur l’Asgard XL :

65 boules le bouzin, mais on en a pour son pognon !

Franchement, je valide à donf’. Le rendu de saveurs est juste dingue, notamment sur jus gourmands. La précision est là, pas de problème. La densité de vape également. Et que dire de la saturation des arômes… Elle est décuplée comme jamais !

Bref, là, on a le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière.

Que demande le peuple ??!!

Ecrit par Clandestino

Passager clandestin du Navire pendant des années, les rats ont failli avoir ma peau dans les soutes, alors j'ai dû quitter ma planque. Mais maintenant que je suis à découvert, pas le choix, je vais filer un petit coup de main à l'équipage, en toute subjectivité bien-sûr. Pas envie de finir balancé aux requins... Loin d'avoir l'expérience et la roublardise des vieux loups de mer qui sévissent sur ce rafiot, je vais humblement commencer par aller frotter le pont, histoire de pas faire de vagues.

5 Comments

Laisser un commentaire
  1. C’est ça le Cland, tu l’attends sur un Kayfun X mini et tu le retrouves sur un Asgard maxi. Peut pas résister, c’est pour ça qu’on l’aime. Et c’est aussi pour ça qu’on peut encore te lire et que tu achètes toujours du matos. Alors un grand merci pour ce retour l’ami. :good:

    • Yes mon Ez’ !
      Ma vape a méchamment évolué ces derniers mois : désormais, y’a plus que du DL dual coils en service… Finito les babioles MTL genre KF & compagnie…. J’y arrive plus… Maintenant, faut que ça tabasse direct, même pour les NETs !! :wacko:
      Cela dit, si Ulton sort sa version du KFX mini, il se pourrait bien que je fasse une petite régression, en souvenir du bon vieux temps. On verra. :scratch: Mais à 150 boules, c’est mort, ça c’est sûr. :yes:
      Ce que je trouve fabuleux quand même, c’est que le seul qui poste sur ce test, c’est un mec qui ne vape plus depuis lustres ! :yahoo: Merci mon Ez’. :heart:

    • Pirate un jour pirate toujours. Sans blague ce qui me rassure c’est que j’ai peu de risque de retomber dans le tabac. On a tous entendu un jour cette histoire du mec qui a arrêté une paire d’années, et qui suite à un coup dur a repris la clope. Et bien si ça devait m’arriver au pire je tomberai dans la vape (et non les vapes). Et là je viendrai chialer devant ta porte pour avoir des conseilles 😉

    • Peut être que je cours le marathon en moon walk. Et pourtant, le rendu est complètement dingue. Pareil pour le Riviera, je n’ai pas compris le peu d’engouement pour ce bouzin, à part les fuites évitables avec une bidouille, c’est du grand Mendes. :good: :yes:

      Enfin, le principal c’est que le navire reprenne les flots. C’est un peu comme la tournée d’adieux de Ange. C’est le premier groupe de rock progressif Français dans les 70’s Et à 19 ans je suis allé les voir en concert pour leur tournée d’adieux, sautant sur la dernière occasion de les voir. Et depuis tous les 4-5 ans ils repassent dans ma ville pour une tournée d’adieux 😂. Dany tu es un peu l’ange de la vape :heart:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)