in ,

J'adoreJ'adore MerciMerci J'aimeJ'aime

Flame Wire de Demon Killer, le bon fil qui marche

Préface du Flame Wire de Demon Killer : Malgré de nombreux tests de fils résistifs plus ou moins tarabiscotés, j’ai encore lourdement tendance à préférer la simplicité d’un bon vieux Kanthal A1, le plus souvent en version 24 awg (0,5 mm) ou en composition dite “Clapton”, genre 32/24 awg (0,2/0,5 mm). C’est donc bien naturellement que j’ajoutais une bobine de cet alliage historique à ma dernière commande de matos, histoire de maintenir mon petit stock personnel en zone sécurisée.

Malheureusement, le shop concerné ne tarda pas à m’appeler pour me signaler la non disponibilité de son Kanthal A1 et me proposer une alternative plus au goût du jour que cet alliage antique dont il ne parvenait d’ailleurs plus que fort difficilement à se réapprovisionner. Sur le coup, je n’ai pas trop compris en quoi consistait la solution alternative suggérée mais je l’ai néanmoins acceptée, toujours content de tester quelque nouveauté en récupérant gracieusement un article de remplacement nettement plus onéreux que celui initialement choisi.

Déballage de la Flame Wire de Demon Killer

À l’ouverture du colis de la Flame Wire, je n’en ai juste pas cru mes yeux :

Boite Flame Wire de Demon Killer

Et oui, cette petite boîte métallique plate et vivement colorée ne m’a laissé aucun doute, je venais grâce à cette rupture de stock presque providentielle de basculer dans le luxe, désormais heureux détenteur d’un fil résistif fort huppé que je n’aurais jamais commandé de ma propre initiative.

Comme on pouvait s’en douter, cette chouette boîte décorée à la gothique ne pouvait  se contenter d’un pauvre sachet de plastique moisi renfermant une bête bobine de fil métallique standard.

Flame Wire de Demon Killer contenu

Le fil Flame Wire était certes bien là mais accompagné d’un tournevis en “T” et d’un gabarit permettant de tourner des bobines en 2,5, 3 ou 4 mm ! Ouah… Évidemment, je n’ai pu m’empêcher de me demander ce que le vapoto féru de ces câbles pouvait bien faire du tas de tournevis et de gabarits accumulé au fil des commandes et que finalement, le client moyen préférerait sans doute payer son résistif un ou deux euros moins cher en se passant de ces accessoires.

Zoom sur le fil Demon Killer

Enfin, ne boudons pas le plaisir outre mesure et jetons plutôt un œil rapproché à ce chouette câble Flame Wire de Demon Killer à vaper…

fil Flame Wire

Là évidemment, il faut reconnaître que c’est la classe à Dallas. Nous somme en présence d’un “fused” d’acier 316L dont l’âme constituée de deux fils en 26 awg (0,4 mm) s’entoure d’un 38 awg (0,1 mm) bien serré, du plus bel effet.

Le bobinage est, comme le montre la photo ci-dessus, particulièrement soigné, à mille lieues des Clapton approximatifs proposés par certains portails chinois où le fil enrobant se barre rien qu’en le regardant d’un peu trop près. Évidemment, cette vision réjouissante m’a immédiatement propulsé vers mon cher Reload que je n’ai guère tardé à équiper du nouveau venu.

montage double coil Flame Wire de Demon Killer

Mon expérience des “fused” n’avait jusqu’ici guère été enthousiasmante. J’en ai essayé plusieurs, à base de Kanthal comme d’acier 316 et même si la vapeur produite n’était pas dépourvue de qualité, les résistances très basses obtenues sur des montages double-coils rendaient les différents atomiseurs testés bien difficiles à utiliser pour cause de montée en température rapide et largement insupportable à mon goût. J’avais donc quelque espoir que ce fil, nettement plus fin que les “fused” précédents, se montre aussi plus résistif et par suite, sensiblement plus civilisé.

Malheureusement, le montage du Reload illustré ci-dessus s’est révélé lui aussi bien bas, autour de 0,1 ohm. Je l’ai quand même mis en œuvre sur une de mes boxes VV favorites, potard réglé au minimum et dois reconnaître avoir pris une claque dans la truffe. Ce truc marche du tonnerre, les vapotos ! Les fils artistiquement combinés font merveille et ajoutent un niveau de précision et de saturation aux saveurs vraiment sensible sans échauffement excessif, au point d’ailleurs de me faire venir en parler ici.

Alors bien sûr, dix mètres de Kanthal 0,5 mm se trouvent à moins de 2,50€ alors que trois mètres de ce Flame Wire descendent rarement en-dessous de 9,00€ et on peut légitimement se demander si cet écart de coût important se justifie. Je me garderai bien de répondre à cette question épineuse mais pense vraiment conserver un exemplaire de ce beau fil tout propre dans le tiroir à matos, réservé aux grands atomiseurs lors des grandes occasions.

Bonne vape à toutes et tous, si possible en Flame Wire !

Ecrit par Nesquick

Nesquick, dans la vape depuis 2013.
Intéressé par la découverte de ce nouveau monde de saveurs et de techniques... Bonne vape à tous !

30 Comments

Laisser un commentaire
  1. 0

    Merci pour la revue, Nes ! :bye:

    À savoir que Demon Killer a une très mauvaise réputation auprès des vapoteurs, mais je ne me prononcerais pas à ce sujet puisque je n’ai jamais testé moi même ! Les infos qui reviennent souvent: goût métallique, métal de mauvaise qualité, et peu de durabilité des coils. Il serait intéressant d’avoir ton retour après quelques jours / semaines d’utilisation :yes:

    Pour ma part en bobine de fils complexe, je prend toujours les Flatwire UK (version ni80 ou ss316L) que je trouve excellents!

    • 0

      Voilà que je sors de mon trou pour pondre une revue, fait devenant de plus en plus rare ces temps-ci et bim ! Je me fais casser les deux pattes arrières d’entrée, par un collègue respecté du Navire, en plus ! :cry:

      Comme dit dans l’article, ce câble m’a été filé par un shop pour remplacer un Kanthal 0,5 mm toujours proposé son site malgré une rupture de stock. Il n’est donc pas exclu que je me sois fait fourguer un rossignol délaissé par la clientèle, encombrant les étagères…

      En mon âme et conscience, j’ai trouvé ce Flame Wire bien fichu et fort agréable, apportant un plus sensible à la précision des saveurs et sucrant la vapeur d’une façon plaisante. Après, je ne prétends pas être un gourmet du résistif, bien au contraire. Je me soupçonne même d’être du genre bourrin, ne trouvant pas de goût parasite aux fils ou aux cotons alors que d’autres pourraient éventuellement s’en plaindre.

      Bon, et bien tant pis si j’ai encensé le mouton noir des fils à vaper, j’espère tout de même que l’idée de base restera, à savoir que des trucs tarabiscotés comme ce fused 2 x 26 / 38 peuvent séduire un abonné des Kanthal A1 traditionnels, bien échaudé par des déceptions à répétition lors de ses essais antérieurs.

      Je vais certainement essayer de trouver un équivalent bien coté de ce Flame Wire, peut-être que je comprendrais alors ce qu’est un goût métallique en vape ! ;-)

      • 0

        Mais non, allons! Je suis content de pouvoir lire une revue de Nes! :yahoo:

        Toutes ces rumeurs citées, je les vois surtout sur Facebook, squattant pas mal les réseaux sociaux et surtout les pages de vape. A chaque fois que quelqu’un demande un avis sur les bobines ou les coils Demon Killer, tout le monde vient dire que c’est naze, et je dois avouer que c’est pour cette raison que je ne les ais jamais essayé moi même. J’aurais trop la haine d’acheter une bobine à 10 balles, et me dire : “ils m’avaient pourtant prévenu que c’était naze” au cas où vraiment, ce serait décevant… :whistle:

        Mais beaucoup critiquent sans peut être avoir essayé ( l’ultracrepidarianisme ça s’appelle, j’ai découvert ça il y a 2 jours :yes: ), ou alors quand on achète ses coils de builder à 15€ / pièce, on est obligé de dire que le reste, c’est de la m****, je ne sais pas… :whistle:

        Mais si je ne lis pas les avis Facebook et que je me fie à ta revue, forcément ça donne envie d’essayer! C’est là où c’est contradictoire pour moi. Alors si j’ai l’occasion de tester un coil Demon Killer, je le ferais, c’est sur! En attendant, je reste sur mes bobines de Flatwire UK, que je te conseille d’essayer également si tu en as l’occasion :good:

      • 0

        Il est vrai que le microcosme qui vape est bien souvent pollué par les modes et les ultracrépidariens de tout poil !

        D’autre part, on a parfois du mal à savoir d’où viennent les avis… Je ne pense pas qu’un MTLeux de base puisse être vraiment crédible s’il se plaint d’un fil tel ce Demon Killer, testé dans son Kayfun Lite 2019 à 10 watts.

        Quoiqu’il en soit, le principe d’un fused enrobé de fil très fin (38 awg / 0,1 mm) m’est apparu fort intéressant sur ce test. J’ai été jeter un œil sur l’offre Flatwire UK de LPV, ce sont des Flapton, pas des fused mais ce n’est peut-être pas plus mal pour éviter les rez trop basses notamment en double coils. À 11,50€ les 2,5 mètres, vaut mieux pas se gaufrer.

    • 0

      C’est rigolo, le processus de “fabrication d’une rumeur”, ou “fabrication d’une réputation” !! :yahoo:

      Daron, imagine que tu n’aies jamais vu les opinions sur Facebook concernant les fils Demon Killer, et que tu poses la question ici. Et là, je te sors ces 3 liens-là :
      https://www.fasttech.com/products/0/10021218/4581506-demon-killer-kanthal-a1-alien-heating-wire-for
      https://www.fasttech.com/products/0/10021218/4581505-demon-killer-kanthal-a1-fused-clapton-heating
      https://www.fasttech.com/products/0/10021218/4581403-demon-killer-kanthal-a1-clapton-heating-wire-for

      On obtient une note moyenne de 4.77 sur 5 , pour 392 avis. Plutôt représentatif, tu trouves pas ? :-)

      • 0

        Ah oui mais non, là c’est pas valable parce que sur FT, c’est les Noiches qui écrivent eux-mêmes les avis.

      • 0

        Effectivement, sur FT ils ont fort bonne réputation :scratch:

        Je ne sais plus à qui faire confiance: aux membres Facebook ou aux Chinois? :wacko: mais je fais aussi confiance à Nes, évidemment. Surtout que je n’ai pas ma propre opinion sur ces coils, et promis je testerais! :good:

      • 0

        J’ai acheté une boite demon killer avec 5 différents coilsx4.
        Les valeurs donnée vont de 0,20 à 0,30.
        Sur tout mes montages les coils se stabilisent à +0,1 c’est à dire de 0,30 à 0,40.
        C’est le principal reproche que je peux faire.
        Gros coils complexes, pas trop nerveux mais rendu ok et bonne fab de vapeur.

  2. 0

    Très joli fil en effet! Merci pour la découverte. Faudrait que je teste des chouettes bobines dans ce genre un jour. Vais-je trouver meilleur que mes éternels minis riquiquis petits coils en Kanthal à 5 tours max??? À chaque essai, j’y reviens pour le moment… Changement de diamètre, de matière, augmentation de la surface de chauffe… rien de meilleur je n’ai trouvé pour mon palais…

    • 0

      Ben tu vois, je n’ose plus rien dire sur le Flame Wire, c’est la faute au Daron ! :cry:
      En fait, t’as raison… Rien ne vaut le bon vieux Kanthal A1 de mère-grand et je fonce de ce pas jeter toutes mes variantes en 0,5, 0,6 ou 0,8 mm pour ne garder que la quintessence, le 0,4 mm !
      ;-)

      • 0

        Non je n’ai pas forcément raison mais j’ai tenté l’acier 316L et je n’ai pas aimé le goût que ça donne à la vape. J’ai détesté le Ni80 et sa mollesse qui le rend difficile à travailler et je trouve qu’il chauffe à mort (faut peut-être regarder le contrôle de température pour contrer ce problème mais cela ne me dit rien). J’aime bien le twisted 28Gx2 de temps en temps mais je retourne au KA1 0,40. Ah si, j’aime bien le mesh en kanthal. Là, le problème est de trouver un ato qui ne fuit pas… Je ne vais peut-être pas tester le fil que tu décris ici à cause de son prix mais je vais à coup sûr tenter le KA1 en 24G! :good:
        Les cotons, des jus, du fil, que de textes UTILES en ce moment sur Le Navire!!! Merci les gars.

  3. 0

    Cool un article de Nes! :good:
    On trouve des fils bien plus complexes que ce Demon et j’ai du m’y pencher par obligation mais je pense que tout ça c’est de la flute :whistle:
    J’ai testé dans ma vie de vapoteurs bien peu de fils, donc je veux pas dire d’aneries, mais sera bien futé celui qui pourra faire la différence entre un bon vieux Kanthal et un triple twist NI/TI/PO en or 36 carats… ;-)

    • 0

      Sûr…
      Des fils, j’en ai testé pas mal et jusqu’ici il n’y a que le Clapton “normal” qui me paraissait digne d’intérêt.
      Comme je vape souvent méca, j’utilise des fils moins résistifs que le Kanthal pour éviter de monter en rez notamment sur les mono coils genre Hypersonic. Néanmoins, je serais bien incapable de reconnaître un 316L ou un nichrome rien qu’en vapant.
      Le Flame Wire présenté ici m’a agréablement surpris, après bien des “fused” testés puis remplacés après 10 taffes. Je pense continuer à l’utiliser, celui-là ou un équivalent moins dénigré.

  4. 0

    Super revue, bravo Nes’ !! :yahoo:
    On avait évoqué l’an dernier l’idée de pondre une série d’articles sur différents fils que chacun d’entre nous utilise, tu te souviens ?
    Ton billet du jour s’inscrit parfaitement dans ce que j’imaginais. J’espère qu’il y aura prochainement d’autres revues du même type pour présenter d’autres bobines ! Les Flatwire UK, par exemple.. :whistle: :whistle:

    Demon Killer ? Pas une super expérience pour ma part. J’avais une fois arraché un Tiger 26Ga + 02*0.8 (de quel alliage ? –> j’en sais rien !) en promo, et ça s’était avérer être un vrai crameur de saveurs ce truc !! Mais bon, on ne peut pas résumer une marque à une seule expérience malheureuse.
    Alors concernant ce Flame Wire, perso je crois bien volontiers ce que tu nous en dis. :-) Depuis quelques semaines, et notamment pour ma vape méca, je délaisse de plus en plus mes traditionnels “twisted” de kanthal pour des “fused” de Ni de chez Coilology : 2*28Ga/36 et 2*26/36

    Hé bien tu sais quoi ? J’ai les mêmes ressentis que toi avec ce Flame Wire : saveurs plus rondes, plus “enrobées” qu’avec du kanthal. Saveurs beaucoup plus saturées également. Peut-être un peu plus sucrées également, c’est vrai. Bref, une véritable ode à la Saveur. :yes:
    Ces fused, lorsqu’ils ne descendent pas en dessous des 0.25 ohm (ou alors, il faut réduire la puissance de sa box, comme tu l’as fait avec ton reload), sont de pures petites merveilles pour, non pas redécouvrir des juices que l’on connait par cœur, mais leur donner un supplément d’âme incontestable, et se situer “un cran au dessus”, assurément.
    Je bassine tout le monde avec ça, mais avec ces fils plats, on a une surface de chauffe exceptionnelle, que seules les plaquettes de mesh peuvent éventuellement venir supplanter. A mon avis, de ce que mon palais de rustre a pu expérimenter jusque-là, la clé du truc se trouve-là…

    • 0

      Merci, Cland’, je me trouve tout d’un coup un peu plus à l’aise entre le Cap’s et le Daron !

      Je te rejoins sur la surface de chauffe en paramètre fondamental d’une bonne vape, c’est en effet la raison “scientifique” de l’amélioration apportée par les fils plats, fused ou flapton.

      Le problème me concernant reste celui de la résistance… Vapant le plus souvent en double coils sur VV ou méca, j’ai beaucoup de mal à trouver le bon compromis entre un fil large, des atos aux plots positif et négatif plus ou moins rapprochés et une résistance résultante située autour de 0,25 / 0,30 ohm.

      Le Reload de la photo, avec ses 0,1 ohm est quasi invapable en full méca, limite sur VV, sans doute aussi sur WV et il n’y a pas vraiment la place pour lui faire plus de spires ! Et je ne parle pas des problèmes de chauffe rencontrés avec 99% des atos équipés de de genre de montage, problèmes auxquels le Reload parvient à échapper grâce à sa ventilation venue du cosmos…

      Par contre, le Hypersonic devrait se montrer bien content d’un beau coil de Flame Wire sur 7 ou 8 spires et je compte bien le tester au plus vite !

      • 0

        Ah!
        j’ai pas dis que servait à rien…
        Je pense que ça change les capacités de l’ato, donc du rendu, mais je me demande si on pourra pas trouver l’equivalent d’un fil complexe avec du Kanthal suivant le diamétre

      • 0

        Hey mais c’est justement ça qui rend le truc intéressant (et parfois désespérant, j’avoue) : trouver le bon fil qui va bien à tel ou tel ato, en fonction du support sur lequel on vape !!

        Y’a plein de vapotos (la majorité, je pense) qui collent sempiternellement le même montage à tous leurs atos, en faisant fi des caractéristiques des dits atos (écartement des plots, taille des arrivées d’air, taille des emplacements pour fourrer le coton etc…), tout simplement parce qu’ils n’ont pas envie de se prendre la tête, et parce qu’ils sont dans l’idée que, parce que ça a bien marché sur un ato X, ça marchera tout aussi bien sur un ato Y.
        Je respecte ce point de vue évidemment, car après tout, “chacun sa vape” comme dirait l’autre, mais je ne peux m’empêcher de penser, et c’est ce que m’a montré ma propre expérience, que chaque ato possède sa manière propre pour en tirer la quintessence. Tout en gardant à l’idée que chaque vapoto aura sa propre vision de ce qu’est la quintessence… :wacko:
        Bref, chacun son fil, chacun son bouzin, l’essentiel étant de passer l’info à son voisin ! :-)

        Pour ce qui est du choix d’un fil plat, c’est bien là tout le problème, notamment pour la vape en méca ! On sait ce que l’on voudrait obtenir (par exemple, une réz. à 0.2 ohm avec 5 ou 6 spires sur axe de 3mm), mais pas avec quel fil l’obtenir ! Qui est capable de dire à quelle valeur de résistance un Fused 2*28/36 en Ni va sortir ???
        A part tester les bobines, au risque que ça ne corresponde pas à ce que l’on recherche, je ne vois pas comment faire. C’est exactement pour ça que j’avais imaginé ce genre de revues ! Ça évitera de lâcher des belins dans le vent..

        Tu nous diras pour l’hyper.
        Pour ton reload, c’était sur axe de 2.5, ou 3mm, tes réz ?

        Allez, vu que j’ai adoré cette revue, et pour enrichir la série, je m’engage à faire un petit article sur les Fused Ni de chez Coilology. B-)
        En espérant un prochain billet du Daron sur les Flatwire UK :yes:

      • 0

        Exactement Cap’s !
        Ça change carrément le rendu d’un ato. C’est ce que j’ai remarqué, depuis que je fais des revues pour ce rafiot… :whistle:
        Attends donc de voir ma prochaine, elle devrait, selon mes premiers ressentis, illustrer parfaitement le propos tenu ici. ;-)

      • 0

        @Clandestino J’ai testé le Flame Wire sur le Hypersonic, 8 spires en 2,5 mm pour 0,25 ohm et ça marche vraiment bien. Comme on est jamais tranquille en vape, le côté sucré ajouté par le fil rend les macérats un peu gourmands genre RY4 limite écœurants, comme tu l’évoquais récemment sur un autre post. Va falloir que j’y mette le Cigare Italien de Kanti que je trouve un peu sec.
        Le Reload est équipé de bobines en 2,5 mm que je remplacerait par des 3 mm quand elles seront cuites pour gagner quelques miettes d’Ohm.

    • 0

      @clandestino C’est noté pour la revue sur les Flatwire, j’ai 3 bobines différentes de cette marque là. Je m’y mets cette semaine! Et en même temps, je parlerais de l’appli que j’utilise pour calculer les valeurs de coil avec un câble complexe, ça pourrait servir :good:

  5. 0

    Super billet qui soulève autant de questions et de controverses dans les commentaires, J’adore on y apprend plein de choses même si pour l’instant je suis encore perdu dans la quantité de variété de fils complexes, fused, flapton, alien, tiger… (un billet pour reconnaitre les différences?) Mais je remarque que la subjectivité est encore de mise, on a pas fini de jazer :yes: :good:

  6. 0

    À la base, il y avait la volonté d’augmenter la surface de chauffe… Les Clapton ont du débouler dans les premiers, souvent constitués d’une âme en 0,4 mm entourée d’un fil fin genre 0,2 mm bien serré, à la façon d’une corde de guitare d’où d’ailleurs son nom, hommage au grand Éric.

    Le fil fin ne joue quasiment aucun rôle dans la résistance résultante mais ses spires constituent autant de pièges à jus et je trouve pour ma part le pari réussi, jusqu’au moment bien sûr où il s’agit de nettoyer tout ça après un bon vieux coil-killer de derrière les fagots.

    Un Clapton avec une âme constituée de deux fils devient un fused. Selon le principe du parallel-coil, sa résistance devient plus faible ce qui peut être recherché dans certains cas.

    Les flapton sont des Clapton plats (flat Clapton), construits sur le même principe que le Clapton “normal” mais avec une âme de section elliptique.

    Tous ces entortillages existent en Kanthal, 316L, nichrome et autres alliages moins répandus. Ensuite, sur ces deux modèles de base se greffe tout un tas de variantes plus ou moins spectaculaires genre staggered où l’on rajoute des anneaux perpendiculaires à l’axe du fil, alien que je sais pas trop comment il est foutu, etc…

    Le Tiger me semble être d’une autre souche. J’en ai une bobine, cadeau d’un shop lors d’une revue. On dirait un ruban de SS 316 plat torsadé sur lui-même, extrêmement rigide et doté d’une résistivité quasi-nulle qui le rend à mon sens totalement inutilisable sur les atos de nos contrées.

    Je pense qu’il y a beaucoup de flûtistes en ce domaine, comme dans celui des cotons d’ailleurs et le problème est bien sûr de séparer le bon grain de l’ivraie pour débusquer les compositions de fils vraiment intéressantes, car il y en a assurément.

    • 0

      Ah, ces quelques lignes ne remplaceront pas un bon article avec photos… Faudrait qu’on y travaille et qu’on se décide à sortir un truc comme il a dit Clandestino… :scratch:

      • 0

        Ouep t’as ouvert une brèche. Un article à plusieurs mains? Moi j’y vois déjà plus claire, merci.

  7. 0

    J’avoue être novice et pas passionnée par les fils qui sortent de l’ordinaire, suis fidèle à mon kanthal en 0,40, voire en 0,30 !

    Mais j’ai testé un clapton ( Eric, RIP, je te remercie pour tes magnifiques musiques ).

    Je n’ai pas ressenti le plus apporté par ce fil…

    En revanche, le coil fait avec du clapton me semble impossible à dry burner, pyroliser, vu qu’il n’est pas lisse…

    • 0

      Ah, le pragmatisme… Cap’s, Zaza, laissez-nous rêver ! :cry:
      Je trouve pour ma part le Clapton traditionnel assez sympa niveau rendu, je l’utilise en général quand je suis pressé de tester un nouvel ato pas regardant sur la hauteur de rez, vite coilé, sans façonnage ni chaloufage ! Pour le nettoyage, un coup de mini-brosse métallique après dry-burn fait le boulot.
      Par contre, je maintiens un vrai quelque chose en plus avec ce Flame Wire… :yes:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Les meilleurs accus 21700 selon Mooch

box DNA Odin DOVPO 250W

Test et avis de la box Odin Dovpo double 21700 DNA