in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime MerciMerci

eXpromizer v1.4 : Retour vers le futur

Tiens, ils refont des pattes d’éph’ ?…

C’est avec ces mots pleins d’à-propos que, l’autre jour, j’ai accueilli ma moitié lorsqu’elle m’a présenté les trouvailles de sa dernière séance shopping : entre autres, un futal en tissu aux motifs typiquement 60’s, avec un bas de jambes tellement évasé que quand elle le porte, on ne voit même plus ses grolles… Perso, j’adore le look ‘Festival’ 60’s-70’s, j’ai l’impression d’être à Woodstock et d’avoir Janis Joplin à la maison. En beaucoup plus belle, évidemment ! (On s’en fout mais je précise quand même, au cas où elle lirait ce billet un jour…  :whistle: ). Bref, des pattes d’éph’ en 2022, ça donne quand même l’impression que les stylistes ne sont plus très inspirés et tournent salement en rond, n’hésitant pas à aller piquer dans les armoires des ancêtres pour faire croire qu’ils ont des idées.

Malheureusement, ce qui est vrai pour les fringues l’est également pour la Vape, avec un marché désormais plus que mature et pour lequel le terme ‘innovation’ renvoie à une période aussi éloignée que la Préhistoire. La grande majorité des fabricants est à sec d’idées, alors que font ces derniers ? Ben comme les stylistes de mode, pardi… Ils recyclent !! Chez nos amis allemands d’eXvape, on assume même pleinement le concept, en affichant  fièrement un pompeux ‘Back to the roots’ sur le packaging plutôt sympa de l’eXpromizer v1.4, que m’a gentiment envoyé Fasttech pour revue.

Comme ça au moins, on sait d’entrée de jeu dans quoi on s’embarque : on met illico au placard toute soif de scoop, on sait d’ores et déjà que le système de ventilation 2.0 jamais vu nulle part sur aucun ato, ce ne sera pas pour cette fois. Mais bon, pas grave. Quelque part, ça fait même du bien, dans un monde de plus en plus barje où il devient de plus en plus difficile de savoir ‘où on va’ – à part ‘droit dans le mur’,  de se recentrer sur des valeurs sûres : ça a quelque chose de rassurant…

 

Présentation

À l’intérieur du coffret en – vrai – bois, on trouve évidemment l’atomiseur, ainsi qu’une palanquée de tanks, drip-tips, extensions de cheminée et inserts d’airflow en tout genre.

C’est bien fourni et ça donne l’impression qu’on va pouvoir personnaliser sa vape aux petits oignons : la première impression est bonne.

En ce qui concerne l’atomiseur, on a beau « revenir aux sources », l’eXpromizer 1.4 n’est pas pour autant un fossile hors d’âge : d’un point de vue extérieur, il se montre même tout-à-fait dans la norme actuelle, avec notamment un remplissage par le haut.

Le système ¼ de tour étant parfaitement usiné, le top-cap se visse et dévisse souplement, un vrai régal.
Niveau customisation, on a le choix entre 3 drip-tip 510 : un en métal, et 2 autres en plastique.

Il faudra simplement visser l’un de ces embouts dans la base du drip-tip. Là encore, l’usinage est irréprochable : les filetages sont impeccables. À l’utilisation, RAS : ces drip-tips 510 sont sans histoire et font efficacement le boulot.

Niveau baril, le tank en polycarbonate (PC) est sommaire, mais épais, ce qui est un bon point étant donné que la partie plastique viendra se visser directement sur le filetage en métal du plateau.

Là aussi, les filetages sont impeccables, le pas de vis s’attrape à chaque fois sans la moindre anicroche. Par contre, pour ce qui est de la contenance, l’eXpromizer v1.4 n’embarque par défaut que 2ml, ce qui est franchement chiche, même pour un ato MTL. Heureusement, il sera possible d’augmenter la contenance pour passer à 4ml, avec au choix un tank mi-acier/mi-PC, un tank tout acier, ou un tank tout PC.

Pour la version de gauche, il faudra visser sur le haut du tank en PC une bague en acier gravée ‘eXvape’…

… puis planter une extension de cheminée dans le top-cap :

Quant à ceux pour qui 4ml ne sont toujours pas suffisants, ils pourront passer à 6ml en clipsant les 2 extensions de cheminée et en utilisant la bague ‘eXvape’ couplée à un des 2 grands barils. Mais il ne faudra pas être allergique aux fusées spatiales !  :whistle:

Bien, maintenant qu’on a fait le tour de tous les trucs inintéressants, passons sans transition au système d’aération de l’atomiseur.

 

Une ventilation en 2 temps

C’est là que commence le retour aux fondamentaux : si les v4 et v5 de l’eXpromizer étaient des top-airflows, là on revient à un system bottom, à l’ancienne. L’ato est donc équipé d’une bague d’airflow située en bas du tank, à la base du plateau de montage.

6 petits trous modulables au choix de l’utilisateur. La préhension est correcte grâce au moletage de la bague d’airflow mais malheureusement, cette dernière s’est montrée particulièrement raide dans un premier temps, la faute à un joint torique mal calibré. J’ai même d’abord cru que le problème était irrémédiable, jusqu’à ce que je découvre un peu par hasard qu’il était possible de désassembler le fond de l’atomiseur.

Pour ça, il faut commencer par dévisser le pin 510 qui, chose devenue peu commune, est un pin réglable.

Sur la plupart des RTA, le 510 sert également à solidariser le post positif au reste du plateau, mais pas là : il peut se dévisser sans que le deck ne bouge d’un iota, ce qui rend l’eXpromizer v1.4 adaptable à tout type de box/mod. Bon point !
Enfin bref, une fois le pin 510 dévissé, on peut également dévisser le plancher de l’ato…

… ce qui permet d’ôter la bague d’airflow et d’accéder au joint récalcitrant (en rouge).

Là, y’a 2 solutions : soit on lubrifie le rebelle au 100% VG, soit on trouve dans sa réserve à joints quelque chose de moins épais. Ouais, j’ai volontairement flouté le plateau, c’est fait exprès pour qu’on reste concentré sur le système d’aération. On causera du deck juste après.
En retournant le plateau, on découvre comment circule l’air dans ce eXpromizer v1.4.

Le flux entre par les 6 petits trous de la bague d’airflow, est ‘stocké’ dans la chambre formée sous le plateau, avant d’être redirigé vers le deck en empruntant 4 petits trous (en rouge) usinés dans le plot central.
En fin de circuit, le vapoto pourra encore affiner le tirage grâce aux inserts d’airflow à positionner sous le coil.

0.8mm, 1mm, 1.2mm, 1.5mm 1.8mm ou 2mm, il y en a pour tous les styles de MTL.  La mise en place – par vissage – de ces inserts est un peu galère, mais on finit par y arriver. Perso, je mets le 1.8mm car c’est celui qui permet d’obtenir le plus de variations de tirage lorsqu’on modifie la bague d’airflow.

Bon, avant que tout ça ne finisse par irrémédiablement vous pomper l’air, enchainons maintenant sur le deck !

 

Le plateau de montage

Sur ce coup-là, c’est un vrai retour aux sources pour eXvape, qui revient quasiment à ce qui se faisait sur la v1.3 de l’eXpromizer.

Un deck singe coil sans véritables niches à coton, mais avec de larges rigoles pour acheminer le jus.

Bon en vrai, ce deck est un plagiat total de celui du Kayfun Lite édition ‘Five Pawns’ de SvoëMesto, les petits ergots du Kayfun ‘v3 mini’ en plus ! Z’ont rien inventé, chez eXvape, et peuvent même s’estimer heureux de ne pas se retrouver avec un procès au cul… :whistle: Mais bon, ce ne sont pas nos oignons et à ce stade de l’exposé, les plus attentifs d’entre vous se seront déjà demandé où est la chambre d’atomisation… C’est là qu’il est temps de dégainer la traditionnelle photo des éléments séparés !

Elle est à droite, la chambre, en 2 morceaux : un cylindre et son toit. Voyons donc sans plus tarder comment tout ça se goupille.

 

Montage old school !

Dans un premier temps, aucune difficulté : on installe son micro-coil favori, comme sur un Kayfun. Rien de plus simple donc, d’autant que la visserie est bonne ; les têtes de vis sont larges et permettent d’emprisonner sans mal tout type de câble.

On rôde alors son coil comme d’habitude et là, on se concentre pour passer au cotonnage, car c’est l’étape où il va falloir ne pas se foirer : la longueur des mèches va s’avérer capitale.
On cotonne notre coil puis on coupe bien large, genre comme ceci :

Vient alors le moment d’installer le corps de la chambre d’atomisation en vissant le cylindre sur le plateau. On en profite pour faire passer le coton de cette manière :

Attention, il y a un sens pour le cylindre. Une fois que ce dernier est vissé, c’est là qu’il va falloir couper ses mèches à la bonne longueur, ni trop longues, ni trop courtes. À peu près comme ça :

On positionne tout ça dans la chambre, bien délicatement…

… puis on imbibe généreusement…

… et on n’oublie pas, en fin de manœuvre, de visser le toit de la chambre.

Tiens, ça ressemble beaucoup au Dvarw ça…. Comme quoi KHW Mods n’a pas non plus inventé l’eau tiède…  :bye:
Ne reste plus alors qu’à revisser le tank sur le deck, et à remplir par le haut. À noter qu’il n’y a aucun système de gestion de liquide sur ce eXpromizer v1.4. Si l’ato est correctement cotonné, il n’y a même pas besoin de fermer la bague d’airflow avant le remplissage : l’ato ne fuit pas le moins du monde. Voilà ce qu’il faut obtenir pour un ato bien préparé :

Bien et maintenant, comment il vape le bouzin ?

 

Une vape vintage ?

Si j’ai souhaité faire la revue de cet ato, c’est parce que l’eXpromizer v1.3 a été mon tout premier ato reconstructible, il y a maintenant 9 ans de ça… Putain, 9 ans… ça commence à chiffrer, mine de rien… :scratch:  Ce n’est pas vraiment mon genre de ressortir avec une ex (qui ne l’a jamais fait ?), mais quand j’ai vu sortir cette v1.4, le clin d’œil m’a tout de même paru suffisamment sympathique pour que je me penche sur la question. Bien sûr, je n’attendais pas monts et merveilles de cette nouvelle mouture, et j’ai plutôt bien fait : autant le dire direct, l’eXpromizer v1.4 n’est pas le RTA de l’année.

Oh attention, ce n’est pas une daube pour autant hein ! C’est même un bon ato qui vape bien, avec un bon rendu de saveurs sur des jus gourmands ou fruités. Le truc, c’est qu’il apporte curieusement une touche herbacée à mes extraits de tabac habituels et que d’un point de vue tout à fait injuste et arbitraire, je ne trouve pas ça top moumoute méga groove. Néanmoins, il faut bien garder à l’esprit que les RTA capables de restituer parfaitement la complexité des tabacs organiques sont rares. L’eXpromizer v1.4 n’est à mon avis pas de ceux-là, mais tout le monde ne vape pas de macérats de tabac non plus.

Encore une fois, sur tout autre type de jus, l’eXpro v1.4 fait le boulot plus qu’honorablement, avec une vape loin d’être has-been, une texture presque crémeuse en bouche, un hit particulièrement doux, et des saveurs bien saturées et bien marquées. Un bon RTA MTL quoi, fiable et facile à vivre. C’est déjà pas mal, nan ?

Bonne vape à toutes et tous, en eXpromizer v1.4 !

Ecrit par Clandestino

Passager clandestin du Navire pendant des années, les rats ont failli avoir ma peau dans les soutes, alors j'ai dû quitter ma planque. Mais maintenant que je suis à découvert, pas le choix, je vais filer un petit coup de main à l'équipage, en toute subjectivité bien-sûr. Pas envie de finir balancé aux requins... Loin d'avoir l'expérience et la roublardise des vieux loups de mer qui sévissent sur ce rafiot, je vais humblement commencer par aller frotter le pont, histoire de pas faire de vagues.

46 Comments

Laisser un commentaire
  1. Waouh, superbe revue et superbes photos ! :rose:

    L’Expro ( version 1.2, je crois ) a été mon premier reconstructible, il y a environ 9 ans aussi !
    J’en ai acheté plusieurs, puis le V2, pas top, qui a des soucis d’arrivée de jus.

    Même s’il est imposant, j’ai beaucoup aimé cet ato et ai coiffé les miens de tanks en verre.
    Je m’en sers encore parfois pour vaper l’absinthe, car mon fidèle vieux GT2 a maintenant des soucis de fuite ( faut que je change tous ses joints ).

    Sur la version que tu as, le tank PC qui a un pas de vis ne me plait pas. Même si le tank est épais, on devine qu’il aura assez vite de l’usure inévitable et irrémédiable.

    Oui, il n’y a pas grand chose d’innovant en vape : ici, les arrivées d’air interchangeables et le remplissage par le haut…

  2. Merci Zaza ! :-)
    Moi aussi j’étais assez dingue de l’eXpro, au point que j’avais acheté tous les spares disponibles : tanks en PC de toutes les couleurs, et évidemment plusieurs modèles de tanks en verre, qui avec leur base en métal avaient l’avantage de gommer le pb de filetage PC/métal, le vrai point faible de l’ato en effet.

    C’est d’ailleurs assez étonnant qu’ils n’aient pas vraiment corrigé le truc sur cette v1.4 :scratch:

    J’avais pris la v2 aussi, moisie, puis la v3 qui avait scellé l’affaire, puisque pas terrible non plus.
    Niveau vape, je trouve que cette v1.4 a quand même fait des progrès notables par rapport aux versions précitées.

    Le GT2, l’ato que je n’ai jamais pris à l’époque et que je regrette amèrement aujourd’hui!! :cry:
    Je vais aller fouiner sur le marché de l’occase pour voir si je ne peux pas m’en trouver un, histoire de réparer cette hérésie… :yes:

  3. Quoi de mieux qu’une petite vape dans la main droite et la lecture d’une belle revue du DanyVape un dimanche soir? Je vous le demande? :yahoo:
    De plus tu as eu raison une revue de l’expro vaut bien une revue du Kumo.
    Pis c’est aussi ce qui je disais quand tout le monde s’est extasié sur les créations de Jacquemus. Le mec à juste remis au gout du jour les années 90. Oh Surprise après un revival des 80’S… Bein ouais gros c’est cyclique, dans pas long tu pourra ressortir ton Levis 501 si tu l’as pas revendu sur la broc’ l’été dernier. :yes:
    Bref sinon, c’est quoi que t’entends par remettre les couverts avec une ex? :scratch:
    Hein? On me dit qu’il faut parler vape. Ah oui, alors j’ai bien aimé que tu bouscules l’ordre habituel de narration nous réservant la vue éclaté à mis parcourt et la filouterie du floutage du deck ;)
    Pour le montage, tu t’es rencardé pour le placement du coton nan? Ca tombe pas sous le sens.
    Dernière question on m’avait dit dans les milieux autorisés d’un forum que la V1.2 était le meilleur pour les fruités. Vous confirmez @Cland et @Zaza?
    Merci pour le taf et la lecture fluide et agréable. (T’as pas mis de zic en revanche :unsure: ).
    :mail: :good:

    • L’histoire des cycles, ma foi, tant que la coupe mulet (la vraie des 80’s) ne revient pas à la mode…. :wacko: Mais ne me fais pas croire que t’as jamais remis le couvert avec une ex, nan, pas toi Ez’ !! :yahoo:

      Concernant l’eXpro, nope mon poto, pas besoin de se rencarder ailleurs pour savoir comment le monter. Tu nous as pris pour qui ? On est des pros ici ! LOL !! Besoin de personne, en Harley Davidson… B-) Nan plus sérieusement, comme dit dans l’article, le deck du v1.4 ressemble très très fortement à celui du v1.3, donc juste un petit tour dans mes souvenirs a suffi. Y’en a pas 50, des atos qui se montent comme ça…
      Mais j’avoue que j’ai quand même un peu filouté sur ce coup-là : la méthode de montage indiquée plus haut fonctionne bien, mais c’était vraiment pour faire un clin d’oeil au passé. Il y a en effet beaucoup plus simple pour l’étape du cotonnage : si les mèches sont coupées direct à la bonne longueur, alors lorsque tu visses le cylindre de la chambre sur le deck, les mèches se placent toutes seules au bon endroit ! :yes: Mais je trouvais ça moins rigolo de présenter les choses comme ça. :whistle:

      Pour ce qui est de la v1.2, je ne peux pas te dire vu que je ne l’ai pas, mais la v1.3 se défendait très bien sur les fruités oui, sauf avec les jus agressifs type agrumes bien entendu (tank en PC assez fragile à l’époque). La v2 puis la V3 ne m’ont pas laissé de grands souvenirs sur tout type de jus, mais cette v1.4 est franchement plus qu’honnête. J’ai descendu quelques tanks de la gamme ‘Le Petit Verger’ de Savourea, excellente au demeurant pour qui aime les fruités pas démesurément sucrés, et c’était vraiment très agréable. Après, je ne suis sans doute pas le ieux placé pour causer de vape fruitée… :scratch:

      • Je suis allé voir Le Petit Verger de Savourea c’est des PAV en plus d’être des fruités. Qu’est ce qui t’arrive mon Cland’? Tu veux qu’on cause? :-)
        Z’ont l’air bon en plus, t’as pris lesquels?

      • Quand j’ai lu les3 premiers mots de ton post… « si tirer régulièrement… », j’me suis dit « ah bah voilà, j’le savais !! » :wacko:
        Allez, avoue petit cachotier… Je ne parlais pas d’atomiseurs sur ce coup-là… :yahoo:

        Les ‘Petit Verger’, on me les a offerts. Je les réserve à mes tests matos, pour voir le rendu sur autre chose que des tabacs organiques.
        J’ai le Pêche-Litchi, le Fraise-Poire, le Ananas-Coco et le Nectarine-Fruit du Dragon. Tous les 4 sont de vraies réussites, avec comme dénominateur commun d’être ni goût de chimique, ni trop sucré. Mariages un peu atypiques je trouve, mais très bien équilibrés. Tu le sais bien, la vape fruitée n’est pas ce que je préfère, mais là ceux-là, je dois dire qu’ils sont vraiment pas mal. Dommage en effet qu’ils n’existent pas en DIY, car le tarif au litre de tous ces PAV est à classer parmi les plus grosses escroqueries du siècle. :-(

      • Parce que tu as cru que j’avais choisi mes mots au hasard?
        Mais c’est pour ça que je te demandais ce que tu entends par « remettre les couverts » sans ça je ne peux pas répondre à la question :whistle: :-)

        Presque converti aux fruités alors?

      • Nan, pas converti aux fruités pour autant. J’aime bien de temps en temps, mais jamais plus d’une dizaine de barres : la vape fruitée m’écoeure très vite. Et puis… y’a un truc que je supporte pas : les fruités s’incrustent à mort dans les atos !!!!!! Je suis obligé de faire au moins 5 ou 6 cycles de bac ultrason pour me débarrasser des senteurs fruitées… :cry: Tout ça pour quelques barres et être en mesure de dire dans les revues si c’est bon ou pas avec des jus fruités… :wacko:

        Pour le reste, remettre le couvert, tu sais c’est quand t’as goûté un plat qui t’a envoyé dans les nuages, et que tu ressors la nappe en soie, les couverts en argent, les chandeliers, la petite musique douce et tout le toutim pour jouer le grand jeu…
        A l’occasion, tu me fileras le zéro six de l’Hyper, elle a pas l’air farouche cele-là, et bien plus open que ses petits trous pourraient laisser penser…. :whistle: :yes: :yahoo: B-)

      • C’est vrai que faire revenir des rognons dans un cul de poule saisies dessus dessous faire réduire puis ajouter la sauce blanche avec une bonne aubergine et un oignon bien frais.
        Puis on ne dit jamais non a un petit fricheti mais attention au petit gout de fumé des arrières cuisines. Les galettes de Pont Aven vous saluent. :bye:

      • Je ne l’ai plus… Je n’ai pas de malle chez moi. Si je ne touche pas un matos pendant 15 jours, je le donne ou je benne si je ne trouve pas preneur.
        Dans mon souvenir, il était bon mais serré. J’avais des problèmes de fuite en mode bf mais pas en mode normal. En revanche sa contenance était très limitée encore une fois dans mon souvenir. Du coup, je me rappelle plus du Flave RDTA qui lui était fameux et qui a eu une plus belle carrière chez moi. Lui, je l’ai peut-être encore tellement il était bon. Faut que je vérifie dans ma petite paniette à vape au fond du placard.

      • Des atos à la benne?? Ah bah bravo, c’est du propre !
        Bon, j’ai eu quelques touches pour un Galaxies en SS depuis hier, mais je vais passer mon tour pour le moment : un GT2 devrait bientôt arriver à la maison ! :yahoo:
        Une petite paniette au fond du placard, c’est-y pas mignon ! :heart: Faut pas que Madame voit ce post, ça pourrait lui donner des (mauvaises) idées… Ouais, le Flave RDTA j’ai aussi, c’est vrai qu’il était pas mal, mais bon, chiant dans la mise en oeuvre, de ce dont j’me souviens. :scratch: (à prendre avec des pincettes, du coup, vu le triste constat effectué avec le post du Nes’)

  4. Mazette mon Cland’s! Là, tu nous en a mis plein la vue avec cette revue. Tout y est et tout y est magnifiquement élaboré :good:

    Ah l’Expro, un souvenir brumeux tant le temps a de prise sur mes viscères cérébraux. Un temps lointain où, encore en culottes courtes, je me plaisais à croire maîtriser la vape du haut de mes 1,00 Ohm monocoil claptonisés. Un temps ou cent taffes de mon 50/50 enrichi aux additifs les plus communs n’arrivaient pas à provoquer l’enfumage émis par une seule taffe de mes actuels duals coils DL. Un temps ou la technologie du remplissage par le haut venait bouleverser les temps de ravitaillement au stand. Un temps ou les codes de la vape n’étaient pas encore définis. Un temps ou l’artisanat était encore légion et synonyme d’excellence. Un temps révolu que les plus jeunes d’entre nous ne peuvent pas connaître. Une ère qui par sa diversité de produits vape m’aura permis de reléguer la tueuse blanche à l’état d’obsolescence.
    Alors oui, l’Expro n’est peut-être pas le best of de la vape MTL mais il a toujours su être une valeur sûre au rapport qualité / prix/ restitution au top pour le vape-poto qui se cherche encore.

    • Merci mon Bruce, je vois que Monsieur connait ses classiques ! ;-) Mais il me semble que t’es un tout petit peu décalé dans le temps : lorsque j’ai commencé le reconstructible avec l’eXpro 1.3, la chouette période vapistique que tu décris, l’espèce de 30 Glorieuses de la Vape, touchait déjà à sa fin. Les vrais explorateurs de la Vape avaient déjà œuvré. :yes: J’aurais adoré en être, mais j’me suis pointé 2 ou 3 ans trop tard, c’est comme ça.
      Quant à l’eXpro, je crois que tu as très bien résumé l’affaire : si eXvape ne s’est jamais hissé au niveau d’un SmokerStore ou d’un SvoëMesto, ce n’est pas à mon avis par hasard ou par manque de chance. Leur crédo était de compiler en un seul ato les bonnes idées de leurs cousins, mais comme évidemment les choses ne sont pas si simples, ça a accouché d’atos fonctionnels mais jamais exceptionnels. Et quelque part, tant mieux : ça donne l’impression qu’il y a une justice en ce bas monde. :yes:

  5. Et ouais, le eXpromizer v1.3 traîne quelque part dans mon musée des atomiseurs mais je serai bien en peine de le comparer au v1.4 superbement décrit par la présente revue dont la qualité et le professionnalisme deviennent vraiment impressionnants parce que je ne m’en souviens que vraiment très peu…

    Il me semble avoir été content lors de sa réception, découvrant une machine assez complexe, bien pensée et proprement réalisée. J’avais du, si je ne m’abuse, recourir à notre ami le moteur pour dégoter un tuto afin lever les doutes sur son mystérieux démontage et j’aime bien ça. Avec les trucs tarabiscotés, on a l’impression d’en avoir pour son argent.

    Si je me souviens bien, les premières taffes m’ont renvoyé vers les tutos, la vapeur chiche et le rendu moisi obtenu me faisant croire à une boulette de ma part lors du montage de cet atomiseur porté aux nues et même au-delà par une brochette d’excités persuadés d’avoir trouvé le graal.

    Las ! Après deux ou trois essais infructueux sous la houlette vidéo du gratin des ministres de la vape, le eXpromizer v1.3 est resté ce qu’il me semblait être, à savoir une erreur de casting d’autant plus douloureuse que loin d’être donnée. Il me semble que cette triste expérience fut l’occasion d’une réunion au sommet avec le Porky où il fut décidé d’arrêter de croire n’importe qui et d’éviter tout matériel estampillé « MTL » ou « RDL » même signifié en bas à droite en petits caractères.

    Heureusement, cette magnifique revue, claire et sans équivoque ne m’induira pas en erreur puisque les choses y sont dites et bien dites. Je souhaite donc aux MTLeux un bien meilleur atomiseur que le v1.3 et de bonnes joues bien creuses lors de son utilisation ! ;-)

    • MDR, cet article va se transformer en repaire des vieux dinosaures de la vape ! :yahoo:
      Ahahah, j’adore lire ce genre de témoignages relatant les souvenirs d’enfance des gardiens du temple, ça a une valeur inestimable. :yes:

      Évidemment, aujourd’hui ça fait sourire, mais pour l’époque, l’ato était en effet très bien pensé. Qui se souvient du système d’airflow du 1.3 , avec sa bague à positions uniques et qui ne bougeait plus une fois mise en place ?
      https://www.zupimages.net/up/22/02/8kr2.jpg
      Un truc qui provoquerait sans doute un taulé aujourd’hui, mais une idée de génie à l’époque…

      Ou le système de remplissage par le bas, garant du zéro fuite, mais qui ne permettait pas de remplir le tank entièrement ?
      https://www.zupimages.net/up/22/02/t2nd.jpg
      Là où c’était génial à l’époque, ce serait impensable aujourd’hui…

      C’est en ça que la mémoire des anciens est fondamentale : se souvenir d’où on vient, pour mieux apprécier où on est actuellement. :scratch:

      • Ez’, j’ai dû très récemment aller m’acheter une malle pour ranger tout mon bordel de vape. Et il m’en faudrait une deuxième… :whistle:

      • Une malle? Une cantine ahahah. Si tu y mets les juices je comprends, ça prend de la place. Chez moi c’est ce qui en prend le plus. J’en ai deux placards. Environ 4L d’avance, une petite 50 aine de concentrés différents. :wacko: :unsure:

      • Mais oui, c’est carrément une cantine militaire qu’il faudrait ! :good: Envoie un mail à ma femme ! :yes:
        Ça dénoterait un peu dans la déco du salon, mais pas grave, c’est pour la bonne cause. :yahoo: Et ça permettrait d’y ranger les jus car non, les jus ont aussi leur placard dédié. :wacko:

    • Ah f*ck, l’erratum s’impose car l’exemplaire en ma possession ressemble tellement à ce lui de droite sur la tofo qu’il doit être un v3 et non un v1.3 comme nommé sur mon post ci-dessus.

      Toutes mes excuses aux aficionados du v1.3 et mes condoléances aux amateurs du v3.

      • Le v3, oui tu l’as, c’est certain, je me souviens de tes coms déçus et un peu à contre-courant sur la revue du Navire.

        Mais j’ai aussi souvenir d’un mec qui avait sorti (ou projetait de sortir) le dremel pour apporter plus d’air à la bague d’airflow du 1.3 :yes: Et comme y’en a pas 36 sur ce rafiot qui sont adeptes du dremel….. :whistle: ;-) il se pourrait bien que tu aies aussi le 1.3, ce qui serait bon signe pour ta mémoire pas encore tout à fait défaillante ! :yahoo:

      • Nan, je me suis bel et bien vautré, mon eXpro est un v3 « fire » et je n’en ai pas d’autre. L’histoire des trous agrandis au Dremel ne concernerait pas plutôt le Origen v2 MKII ? On en avait parlé avec un pirate de l’époque qui avait d’ailleurs tenté la manip’.
        En relisant la revue de l’eXpro v3, je suis tombé sur les commentaires éclairés d’un certain « Gigi » dont l’avatar ressemble fortement au tien, Cland’…
        Comme son style d’écriture m’est apparu également familer, je me suis demandé si par hasard certains clandos n’auraient pas sorti la truffe du terrier avant de s’en extraire complètement… :scratch:

      • T’es redoutable mon Nes’ !!!
        J’ai bien l’impression que c’est moi, la trompette, sur ce coup-là !! Effectivement, c’était bien moi, le Gigi qui a posté sur la revue du eXpro v3 Fire ! :yes: :bye:
        MDR, je ne me souvenais même plus de ce truc-là. Ouais, première incursion en loozedé sur le rafiot… :whistle:
        Mais alors mes impressions de l’époque sur ce v3, je ne me souvenais pas non plus que j’avais kiffé l’ato à ce point-là !!! :wacko: C’est encore plus rigolo de lire ça aujourd’hui, parce que ce v3 fire, jamais plus je ne l’utiliserai, c’est une certitude !
        Par contre ce qui est moins rigolo, c’est qu’il va falloir que je consulte rapidement, parce que je ne me doutais pas un seul instant que ma mémoire était si atteinte…. :wacko: :cry: :yahoo:

  6. Ça m’a vraiment l’air d’un ato pour nostalgiques ce 1.4.
    Plateau obsolète, pas de vis sur tank plastique, cotonnage compliqué par rapport aux standards actuels…
    Si sa qualité de vape avait été fabuleuse pourquoi pas, mais là, rien ne me tente.
    Comme dit Clandestino, au moins ça permet de voir les progrès effectués par ailleurs…
    Et à titre perso je suis satisfait du V3 « fire », même s’il lui manque un petit je ne sais quoi que je trouve sur mes KF5 clones 2 fois moins chers…

    • Oui, c’est aussi la lecture que je fais de cet atomiseur : un revival d’une star passée, destiné à émoustiller les anciens. Un peu comme un Led Zep ou un Rolling Stones qui remonte sur scène 40 ans après…. :whistle: Je ne sais d’ailleurs pas trop comment je dois prendre ça…. :scratch:

      Le je-ne-sais-quoi qu’il manque au v3 Fire, c’est ce que j’appelle la « personnalité » de l’ato. Et c’est AMHA le cas pour tous les atos eXvape, notamment si on commence à les comparer aux Kayfun, sur lesquels ils sont pompés à mort. La marque de fabrique d’eXvape a toujours été de piquer les bonnes idées des autres : plateau Kayfun, bague d’airflow Taifun, système de gestion de liquide Niko Vapor….
      C’est rigolo que tu parles du KF5, car chez moi, c’est l’ato qui a détroné l’eXpro 1.3. Et ce, sans la moindre difficulté. :yes:

  7. Le KF5 (en clone…) c’est mon ato préféré.
    Super rendu, zero fuite…
    Il faudra un jour que je prenne le temps de monter un Doggy 2K18 pour comparer, parce que niveau encombrement, il n’y a pas photo :-)

    • Et t’as jamais goûté les KF Lite ? En 22mm, ils sont tout choupinets et niveau rendu, rohhhh làlà j’te raconte pas ! Surtout le KFL [plus] :whistle:

  8. Oui mais remplissage par le bas et airflow sur le pin, c’est pas pour moi.
    J’ai cédé à la facilité du top fill et je deviens accro au top airflow !

  9. Je tenterai peut-être un George, pour rester à la maison…mais j’ai déjà bien trop d’atos dans des boîtes qui attendent leur tour, suite à des achats compulsifs :-(
    Et comme je suis soigneux je ne casse pas les miens, le renouvellement est quasi inexistant !

    • Oui, les George sont un bon moyen pour se faire une idée à moindre coût. Je voulais d’ailleurs en prendre un pour comparer avec l’original, car sur ce modèle, on est vraiment sur de la mécanique de haute précision. J’avais d’ailleurs pu lire je ne sais plus où que le Clooney était plus aérien que l’original. À voir du coup si ça n’a pas une influence négative sur le rendu.. :unsure:

  10. 2k18, Bastard, Vxv Soulmate, Ammit Mtl, Gata, Wick’t, Berserker 2, Reload Mtl, Spica Pro…tous en George bien sur sauf le Soulmate.
    Et j’oublie les « vieux » qui attendent un retour en grâce, Toptank avec réducteur, Wismec Amor+ et rba, UD Simba, Lemo2, Vapefly Fantasy Mini + Ecr, Mélo 3 + tête Ecr, et toute la gamme des tanks qui acceptent les têtes CLR joyetech : Venti, Tron…
    …et je suis sur que j’en oublie.
    Et quelques clearos, UD Rosary, Vapefly Nicolas, Cubis Pro..
    J’ai eu une longue période d’achats compulsifs, c’est du passé, mais j’ai des restes !

    • Ah oui quand même ! :yahoo:
      Moi c’que je trouve ouf, c’est que t’aies même pas fait un tank sur ceux de la première liste, juste histoire de voir. Doit y avoir du bon là-dedans, notamment le Spica Pro dont j’avais à l’époque entendu le plus grand bien auprès d’amateurs de jus tabac.

      • J’ai lu un jour que pour rattraper l’odeur des flacons Gorillaz chubibi jsais pas quoi, il fallait mettre une huile végétal genre tournesol. Et j’ai essayé une fois et cela a fonctionné. Probable que cela fonctionne pour un ato. :yes:

      • Plonger un ato dans de l’huile de friture ? Hum, je crois que je vais plutôt tenter le bicarbonate de Zaza…. :whistle: :yes: ;-)

  11. J’ai testé très brièvement le 2k18, le Soulmate, le Reload et le Gata.
    Juste assez pour voir que ça me convenait, pas eu le temps de peaufiner les montages.
    Le Spica c’est une déception : le clone acheté chez FT est fourni avec des diffuseurs d’air flow très mal usinés et il manque le plus gros, le 7 pales qui était celui qui devait me convenir. Et en plus il est arrivé tank pyrex cassé, j’ai du batailler avec FT pour obtenir un dédommagement.
    Du coup il attend que je me calme à son sujet :-)
    Et j’ai fini mon Classic Cigar, je suis passé sur du Old Havana de 2 mois d’âge, c’est plus doux et léger mais très sympa !

    • Ah c’est sûr que quand la Rencontre avec un ato se passe mal, la rancoeur est souvent tenace, voire définitive… :cry: Padbol, mais tu connais la chanson : avec George, c’est la loterie…
      Le classic Cigar d’inawera, ça me dit vaguement quelque chose, d’une période d’il y a fort fort longtemps… Et les NETs, t’as essayé ? Le Cigare italien de La Tabaccheria est particulièrement apprécié ici, à raison je dois dire. :yes: :heart:

  12. Cland, pour enlever l’odeur des fruités de ton ato, tu peux utiliser du bicarbonate de soude + eau tiède ( avec ou sans bac à ultrasons ), c’est du tonnerre contre les odeurs.

    Tu le reçois bientôt le GT2 ? J’ai hâte d’avoir ton retour ( vers le passé sur le coup :-) ! )

    • Merci pour l’astuce Zaza !! :good: J’en prends bonne note et ne manquerai pas de la tester le moment venu. Ca me cause d’avantage que l’huile végétale évoquée par le Ez’.

      Le GT2 devrait arriver dans la semaine, je me languis vraiment. Comme un gamin qui attend son cadeau de Noël. :yes: J’en ferai un retour sur la revue dédiée. Ah ben nan, y’a pas de revue dédiée. Ce sera ici alors ! ;-) :bye:

  13. Les Net je trouve le coût prohibitif…je me fournis quasi uniquement chez Inawera d’une part parce que j’y ai trouvé des arômes qui me plaisent, mais aussi pour une question de coût, un concentré à 2,5€ qui se dilue à 5%, difficile de faire mieux !
    Et comme je ne roule pas sur l’or….la vape coûte moins cher que le gasoil ! 😭

    • Inawera a été ma toute première marque d’arômes DIY, et ce pendant des années ! J’en ai testé un paquet dans leurs différentes gammes, c’est vrai qu’il y a des trucs sympa. Les Tino d Milano notamment. Je me souviens des Gold Ducat et S’ Camel (devenu Dromadery puis Pyramid), ce dernier étant encore consommé par Madame aujourd’hui. :yes:
      Niveau rapport qualité-prix, c’est absolument imbattable et ça m’a permis, les premières années, de concentrer la majorité de mon budget vape dans l’achat d’atomiseurs en tout genre. Le poste DIY ne représentait quasiment rien dans le budget global et ça m’allait très bien comme ça…. jusqu’au jour où j’ai essayé la gamme ‘Pure’ d’ Azhad.
      Putain le choc, j’m’en souviens encore. Au bout de trois barres, je savais que je ne pourrais plus revenir en arrière.
      C’est vrai que les NETs ont un coût et que mon budget DIY a explosé suite à cette découverte, mais bon, que veux-tu, c’est tellement bon….Mais vu la flambée récente, le gasoil va bientôt être plus cher que la vape ! :wacko: :yes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Une dégustation du Banana Blast à l’aide du Dead Rabbit 3 RDA…

Mod mécanique GG4S v2, rien à redire !