Dans le monde de la vape, on est souvent confrontés à ce choix :

Qualité et gros budget, ou bien, petit budget et produit moyen.

depositphotos_9202871-3D-Budget-Quality-text-Crossword[1]
C’est un fait, dans beaucoup de domaines : Lorsqu’on recherche un bon produit, on doit y mettre le prix. Quoi qu’il arrive, on doit avoir un produit fonctionnel et abouti, même s’il n’est pas très cher. Jusqu’à présent, dans la vape, on peut avoir de grosses déceptions lorsqu’on met de l’argent dans un produit un peu bas de gamme, et parfois, il peut même ne pas fonctionner correctement. Et pourtant on a quand même dépensé notre argent…

blog-april-game-changer[1]

Avec cet eVic VTC Mini, on n’a dorénavant plus à sacrifier la qualité pour ne pas se ruiner.

On n’a alors plus besoin d’investir 200boules dans un mod pour qu’il fonctionne bien, et on n’a plus à se lamenter lorsque notre achat bas de gamme n’est pas vraiment ce à quoi on s’attendait…

Ce mod est donc sans concessions. Et il était temps que ce genre de produit arrive sur le marché !

Sans plus attendre, on va faire un tour rapide des caractéristiques histoire de se mettre en jambe.

Caractéristiques

 


Dimensions (L – l – h) : 38 – 22 – 88mm
Poids : 119g
Connectique : 510 sur ressort / recharge USB
Taille d’accus compatibles : 18650
Résistances compatibles : Mode VT : 0.05 – 1Ω (Ni200 / Titane) / Mode VW : 0.15 – 3.5Ω
Plage de tension : 0 à 8V
Plage de puissance : 1 à 60W
Ecran : OLED
Nombre d’accus utilisés : 1 accu
Couleurs disponibles : Blanc, Noir, Vert
Marque : Joyetech
Garantie : 6 mois


On constate que cette box est plutôt petite et légère.

Un 510 sur ressort, ce qui devient un peu une norme. C’est quand même bien pratique quand on n’a pas envie d’avoir à régler son atomiseur tous les quatre matins.

La tranche de résistances compatibles est franchement confortable en kanthal comme en Ni200/Titane. On peut alors se permettre quelques fantaisies sur les montages.

Quant à la plage de puissance, c’est suffisant pour majorité des utilisateurs. Que ce soit en dripper et en ato-tank. Du clearo “consommable”(subtanks, ego-one, et consorts) y trouvera également sa place.

On a un bel écran OLED parfaitement lisible, détaillé, et clair. Petit bémol, on n’y verra rien en plein soleil…

Il s’agit d’une petite box, qui n’embarquera qu’un seul accu. J’y ai installé un LG HG2 3000mAh pour 20A de décharge, un incontournable qui est disponible depuis peu, il est bien supérieur aux Samsung 25R. L’autonomie reste donc très respectable. Je conseille de bien choisir l’accu, qui doit être assez performant pour alimenter la box à haute intensité. LG HE2, LG HG2, Sony VTC(4 ou 5) et Samsung 25R sont d’excellents choix parmi d’autres.

Plusieurs couleurs sont disponibles: Blanc, noir, et vert. Je trouve que le “vert” tend plus vers le bleu turquoise… J’ai pour ma part, choisi le blanc(qui a un rendu un peu nacré), pour faire un contraste avec ma Vaporshark rDNA40 noire.

On se trouve face à de bonnes caractéristiques, pour une box sous la barre des 60€.

Apparence

Après ce rapide tour des caractéristiques, intéressons nous à l’apparence de cette nouvelle née de chez Joyetech :

joyetech-evic-vtc-mini

Depuis l’eVic VT, cette box rappelant des “muscle cars” à l’américaine, avec un revêtement laqué, Joyetech a décidé de revenir sur un design plus sobre.

On a alors une couleur unie, et tous les boutons sont noirs, ainsi que l’écran OLED. L’eVic VTC mini est plus compacte sans perdre en efficacité. La couleur -noir, blanc, ou cyan-, semble être électro-déposée(voir cataphorèse). J’ai gratouillé sur l’intérieur du couvercle de batterie, pour voir si la peinture allait se barrer facilement, et tout ce que j’ai reussi à faire, c’est me limer l’ongle sans que la moindre couche de peinture ne s’en aille. Je ne crois pas qu’un skin en silicone soit nécessaire, et c’est un très bon point.

On voit un petit creux dans lequel se trouvent les deux boutons “droite” et “gauche” (ou + et – ), ce qui est plutôt bien pensé, puisqu’on aura alors moins de chances d’appuyer dessus par erreur, même si on a la possibilité de verrouiller les réglages(ce que je ne fais jamais).

Les clearos ego-one vont naturellement bien s’accorder avec la box, puisqu’ils sont fait pour…

La trappe de l’accu est du côté opposé aux boutons/écran et encercle à moitié l’accu.

evic-vtc-battery-cover-all_-3[1]

L’aspect général ne fait pas “cheap” comme pour les istick par exemple. On sent une bonne qualité de fabrication dès le premier coup d’oeil. C’est tout en métal dur, et je pense même pouvoir la faire tomber sans qu’elle prenne le moindre pet.

Ergonomie

Tous les angles sont arrondis pour une prise en main agréable et la taille est pile poil adaptée à ma main.

Le couvercle d’accu se retire très simplement en tirant dessus. Il est maintenu par deux puissants aimants, et ça ne bouge pas. C’en est même surprenant au début, on ne s’attend pas à une telle tenue. On a également un petit détrompeur pour le sens du couvercle, et les aimants sont inversés, donc si on essaie de mettre le mettre à l’envers, la box et le capot vont se repousser.

dsc08367_1[1]

L’écran est plutôt grand, ce qui le rend agréable à lire. La police de caractère est claire et la taille suffisante pour afficher toutes les informations dont on peut avoir besoin.

evicvt_mini_battery_04[1]

La navigation dans les menus est, quant à elle, intuitive et simple :

3 clics sur fire pour changer un paramètre, la première ligne(Temp Ti sur la photo) se met à clignoter, bouton “droite” pour choisir la ligne (mode, puissance, résistance, affichage batterie/intensité), et bouton gauche pour changer le paramètre correspondant à la ligne.

  • Différents modes sont disponibles : Power, Bypass, Temp Ni, Temp Ti.
  • La seconde ligne sert à choisir sa puissance lorsqu’on est en contrôle de température. Sinon, elle affiche simplement la tension en temps réel.
  • La 3eme ligne affiche toujours la résistance. Un petit cadenas vient s’ajouter à la fin de la ligne si on a verrouillé la résistance pour un montage en TC.
  • La quatrième ligne affiche le niveau de batterie. On peut également y afficher le nombre de puffs qu’on a tiré, le temps total d’appui sur fire, et après mise à jour, également l’intensité en temps réel.

Et si on veut juste changer la puissance (quand on est en montage kanthal), on n’a pas à rentrer dans le menu, il suffit juste de faire + ou -. Pareil pour la température quand on est en montage Ni200 ou Titane.

Les boutons font de petits clics agréables lorsqu’on appuie dessus. Pas de cliquetis quand on remue la box.

Les modes

Les différents modes de fonctionnement sont les suivants :

  • Power : On est sur un simple wattage variable. L’écran nous affiche, dans l’ordre : La puissance*(W), la tension(V), la résistance(Ω), et le niveau de batterie.
  • Bypass : C’est comme sur un mod méca : La tension de sortie est celle de l’accu. L’écran nous donne les mêmes infos que le mode Power, dans le même ordre.
  • Temp Ni : Réservé aux montages Ni200, pour le contrôle de température(TC). L’écran nous affiche : La température*, la puissance, la résistance avec le symbole de verrouillage(si on a verrouillé), et le niveau de batterie.
  • Temp Ti : Réservé aux montages en Titane, pour le TC. L’écran nous affiche les mêmes infos que le mode Temp Ni, dans le même ordre.

*ceux marqués par un astérisque sont modifiables par les boutons + et – sans rentrer dans le menu.

Un chipset propriétaire abouti

Tout d’abord, il faut savoir que ce chipset, création de Joyetech, est upgradable. C’est à dire qu’on peut le mettre à jour. C’est une bonne chose de savoir quand notre matériel est potentiellement durable et suivi dans le temps, car dans le domaine de l’ecig, ça avance vite, et on se retrouve souvent avec un mod obsolète au bout de 6 mois.

J’ai upgradé le mien il y a deux semaines, vers la mise à jour 1.10. Pour savoir à quelle version logicielle vous en êtes, il suffit d’éteindre le mod (5 clics), et appuyer 20 fois sur le bouton fire, l’écran va alors vous afficher la version. Cette mise à jour mineure m’a permis de pouvoir choisir de remplacer l’affichage du niveau de batterie par l’intensité(A). C’est toujours ça de pris.

Il suffit de télécharger un petit fichier depuis le support Joyetech, le lancer, brancher la box, et faire un clic sur “upgrade”. C’est très facile et rapide.

Le potentiel de cette fonctionnalité de mise à jour est assez important : Par exemple, si on apprend qu’un nouveau fil résistif est bon pour le contrôle de température, Joyetech pourra proposer une mise à jour pour rendre ce fil compatible avec la box.

Pour ma vaporshark, j’aurais aimé que le DNA40 soit upgradable, car ils auraient pu ajouter la fonction “lock” pour la résistance.

Pour ce qui est de la qualité du chipset, on est face à un produit qui fonctionne très bien. Pas de problèmes lors de l’utilisation, et le contrôle de la température fonctionne à merveille. La résistance est verrouillable.

Obi’s Dampfer Sofa a réalisé un tableau de mesures à l’aide d’un oscilloscope, rapportant la précision de cette box. On peut constater qu’elle est très précise par rapport à nombre de ses concurrents, qui, bien souvent, sont brouillons, même parfois dans le haut de gamme.

C’est donc, somme toutes, un bon chipset propriétaire, fiable et précis. Chapeau bas Joyetech.

 

Pour conclure…

C’est assez simple finalement : Tout fonctionne très bien, la qualité de fabrication est impeccable, le logiciel est abouti, et en utilisation, je n’ai trouvé aucun défaut majeur à déplorer, et même le prix est très raisonnable. Je suis presque mal aise d’en dire tant de bien… Si certains trouvent de vrais défauts à cette box, ils sont bienvenus pour en parler, j’ai peut-être manqué quelque chose.

Allez, on va dire que le chargement usb est un peu lent comparé au Zip High Speed charging de la Vaporshark. J’aurais aussi préféré un blanc immaculé plutôt que nacré, il n’embarque qu’un accu, on a du mal à lire l’écran au soleil et j’ai galéré à trouver un site pour acheter couvercle de batterie noir pour faire joli !

En bref, vraiment pas déçu et très enthousiasmé par ce mod !

Cette box est littéralement surprenante. Après l’ego-one, Joyetech frappe encore très fort, et ce n’est apparemment pas terminé : prochainement on aura une batterie ego-one TC.

EDIT: J’ai reçu ce matin le couvercle de batterie noir :

On a un joli rappel de couleur entre les boutons et le couvercle. Je trouve ça chouette !

On a un joli rappel de couleur entre les boutons et le couvercle. Je trouve ça chouette !