in ,

MerciMerci J'adoreJ'adore

Etes-vous Steam Crave?

Steam Crave est très apprécié sur le Navire, avec des produits souvent hors normes, mais précis, bien finis et avec un excellent rendu. C’est une marque US qui fait fabriquer en Chine, comme Apple par exemple.

« La marque Steam Crave est enregistrée aux États-Unis et dans l’Union européenne. Elle est le fruit d’une collaboration entre une équipe internationale d’ingénieurs talentueux. Cette initiative appartient à Beautiful Technology Group Co., Ltd, un fabricant chinois d’ecigs professionnel possédant une expertise de 11 ans dans la conception de vaporisateurs personnels. »

Je vous ai fait un bilan de tous leurs produits qu’on retrouvera dans les cales du Navire. Cela rendra ainsi hommage à quelques auteurs phares du Navire, qui ont su attirer l’attention de milliers de vapoteurs ;-)

Meson AIO

Clandestino a exploré en détail la Meson AIO, une box électronique tout-en-un, avec ses avantages et ses inconvénients.

Du côté positif, la Meson AIO présente un corps en métal bien fini, inspirant confiance malgré son poids élevé de 279 g. Sa taille compacte et son design ergonomique, malgré le poids, offrent une prise en main excellente. La box propose une puissance jusqu’à 100 watts, une interface intuitive avec des modes variés et un écran lumineux situé sous la box.

En ce qui concerne les « Airflows », la Meson AIO propose deux portes permettant un tirage RDL serré ou plus aérien, bien que Clandestino souligne que même en configuration aérienne, le tirage reste en réalité RDL.

Le composant clé, le Boro, est décrit avec des portes en métal et en plastique, offrant des options de tirage. Les plateaux de montage sont compatibles avec des montages single ou dual coil, offrant une diversité dans les configurations.

Cependant, Clandestino souligne plusieurs points négatifs. Le poids excessif de la box est critiqué, tout comme la difficulté de dévisser le « Nut » à l’aide d’une pince céramique, ce qui est jugé peu pratique. Les complications liées au rodage des résistances sur une autre box avec un adaptateur 510 sont également mentionnées.

En conclusion, bien que la Meson AIO offre d’excellentes performances en termes de saveur et de densité de vapeur, Clandestino émet des doutes sur sa praticité par rapport aux setups traditionnels. Les inconvénients tels que le poids, la difficulté d’utilisation de certaines fonctionnalités et les problèmes potentiels de fiabilité semblent influencer l’opinion de Clandestino sur l’adoption de ce type de matériel.

La Meson AIO (SteamCrave) à la loupe

Meson RTA

Steam Crave, reconnu pour ses créations novatrices dans le monde de la vape, présente le Meson RTA, un atomiseur reconstructible alliant design raffiné et fonctionnalités de pointe. Avec son diamètre de 25 mm, cet atomiseur est spécifiquement conçu pour les aficionados du tirage RDL (Restrictive Direct Lung), offrant une expérience de saveurs exceptionnelle.

Le test d’Ubique nous donne les points suivants :

Points Positifs :

Polyvalence du Coil : Le plateau mono coil du Meson RTA permet l’utilisation de coils simples ou complexes, offrant une personnalisation optimale de l’expérience de vapotage.

Concentration Maximale des Saveurs : Grâce à une gestion du flux d’air par le haut, le Meson RTA élimine les risques de fuite tout en assurant une concentration maximale des saveurs, procurant ainsi une expérience de vapotage exceptionnelle.

Capacité de Réservoir Généreuse : Le réservoir du Meson RTA peut contenir entre 5 et 6 ml de liquide, assurant une autonomie appréciable avant chaque recharge.

Simplicité de Remplissage : L’accès au réservoir est simple et efficace grâce au top cap vissé, facilitant le processus de remplissage et rendant l’utilisation quotidienne plus pratique.

Esthétique Élégante : Le Meson RTA présente un design soigné, ajoutant une touche d’élégance à l’esthétique globale du dispositif.

Points Négatifs :

Turbulence Airflow à Moitié Fermé : Certains utilisateurs ont signalé une turbulence de l’airflow lorsqu’il est fermé à moitié, ce qui peut affecter la qualité du tirage.

Remontées de Liquide avec le Drip Tip : Des remontées de liquide ont été observées lors de l’utilisation du drip tip, pouvant causer une expérience de vapotage moins agréable.

Plage de Puissance Restreinte : Pour une performance optimale, le Meson RTA nécessite une plage de puissance de 35 à 50 watts, ce qui peut limiter les options pour les utilisateurs recherchant des puissances plus élevées.

En conclusion, le Meson RTA de Steam Crave offre une combinaison harmonieuse d’esthétique et de performance. Bien que quelques points négatifs aient été identifiés, la polyvalence du coil, la concentration maximale des saveurs et la facilité d’utilisation font de cet atomiseur reconstructible une option attrayante pour les vapoteurs exigeants.

Bien sur, il faudra suivre les conseils de Cland pour le monter :

Tuto : Montage du Meson RTA (Steam Crave)

Aromamizer Supreme v3

Un beau test de Nesquick, dont voilà un résumé :

Le remontage dévoile une ressemblance frappante avec le Ragnar RDTA, suscitant des craintes chez les vapoteurs déjà équipés de matériels Steam Crave. Malgré cette similitude, l’Aromamizer v3, réduit à des dimensions plus conventionnelles, présente des caractéristiques propres qui méritent une attention particulière.

La bague de réglage d’air-flow, bien que dotée de joints en silicone, offre trois positions distinctes, permettant un contrôle précis du tirage. L’intégration d’un système d’admission de liquide avec des bagues dédiées assure une gestion efficace du flux de jus, bien que le mouvement puisse parfois nécessiter un effort supplémentaire.

L’utilisation du bottom-cap pour diriger le liquide vers les mèches assure une alimentation constante, évitant les fuites et contribuant à la fiabilité globale de l’Aromamizer v3.

Plateaux Interchangeables :

L’Aromamizer v3 se distingue par la polyvalence offerte par ses trois plateaux interchangeables : simple coil, mesh, et double coils. Chacun de ces plateaux apporte une expérience de vapotage unique.

Points Forts :

  • Polyvalence Exceptionnelle : Trois plateaux interchangeables offrent une variété d’options de vapotage.
  • Construction Solide : La qualité de construction Steam Crave est évidente, assurant une durabilité et une fiabilité appréciées.
  • Gestion du Flux de Liquide : Le système de bottom-cap assure une alimentation constante des mèches, prévenant les fuites.
  • Contrôle Précis de l’Air-flow : La bague d’air-flow permet un réglage précis du tirage.

Points Faibles :

  • Similitude avec le Ragnar RDTA : La ressemblance avec le Ragnar RDTA peut décevoir les utilisateurs recherchant une conception plus innovante.
  • Difficulté Potentielle lors du Remplissage : Le mouvement parfois difficile des bagues lors du remontage peut poser des problèmes, surtout pour les utilisateurs novices.
  • Fragilité du Plateau Simple Coil : Le plateau simple coil peut décevoir en termes de saveurs, laissant place à une expérience de vapotage moins satisfaisante.
  • Fragilité des Plaquettes de Mesh : La fragilité des plaquettes de mesh sur le plateau dédié peut être un inconvénient pour certains utilisateurs.

Aromamizer Supreme v3 par Steam Crave… Woaw !

Aromamizer Ragnar RDTA Advanced Version

Un bel article de Kanti, dont voici un résumé :

Montage du Plateau Mesh :

Le montage du plateau Mesh est rapide et simple, offrant une feuille de mesh courbée à fixer avec des posts à clamps. Cependant, le réducteur de chambre semble altérer le tirage, compromettant la densité de vapeur au profit des saveurs. Malgré des saveurs exceptionnelles, le compromis sur le tirage peut décevoir certains utilisateurs en quête de volume.

Montage du Plateau Velocity :

Le plateau Velocity, bien que reconnu pour sa qualité, se montre difficile pour certains utilisateurs en raison de sa taille réduite. Le tirage semble être à nouveau le point faible, avec une sensation proche d’un simple coil, en contradiction avec les attentes des vapoteurs appréciant le Ragnar pour son impressionnante densité de vapeur.

Expérience de Vape :

L’Aromamizer Ragnar RDTA reste incontestablement un bijou pour la restitution des saveurs et la densité de vapeur, mais l’ajout de plateaux Mesh et Velocity semble altérer l’équilibre. Le réducteur de chambre et la complexité du montage peuvent décevoir les utilisateurs en quête de simplicité et de performances homogènes.

Points Forts :

  1. Qualité de Construction et Contenu de la Boîte : La boîte généreuse offre une variété d’accessoires, montrant l’engagement de Steam Crave envers la qualité et la personnalisation.
  2. Plateau Mesh : Facile à monter, le plateau Mesh offre des saveurs exceptionnelles, bien que le réducteur de chambre puisse altérer le tirage.
  3. Plateau Velocity : Malgré sa petite taille, le plateau Velocity reste de qualité, bien que son montage puisse être difficile pour certains utilisateurs.
  4. Restitution des Saveurs : Le Ragnar brille par sa capacité à restituer les saveurs de manière exceptionnelle, une caractéristique appréciée par de nombreux vapoteurs.

Points Faibles :

  1. Réducteur de Chambre : Le réducteur de chambre semble compromettre le tirage et la densité de vapeur, décevant ceux qui apprécient le Ragnar pour ces aspects.
  2. Montage Difficile du Plateau Velocity : La taille réduite du plateau Velocity peut rendre le montage délicat pour certains utilisateurs.
  3. Altération de l’Équilibre : L’ajout des plateaux Mesh et Velocity semble dénaturer l’équilibre de l’expérience de vape, avec des compromis sur le tirage et la densité de vapeur.

Test du Steam Crave Aromamizer Ragnar RDTA Advanced Version.

Titan PWM Mod V1.5

Encore un test de Kanti, dont voici le résumé :

La Titan PWM V1.5 se présente comme une œuvre d’art, à la fois robuste et élégante, prête à délivrer une expérience de vapeur sensationnelle. Ses finitions impeccables et son allure imposante en font un monstre de puissance et de terreur, suscitant des émotions contradictoires entre l’intimidation et la confiance. La box incarne une machine de guerre tout en étant une déesse de la vape, équilibrant subtilement la brutalité et la qualité.

Points Forts :

  1. Design et Finitions : La Titan PWM V1.5 séduit par son esthétique splendide, à la fois brute et travaillée subtilement, avec des finitions impeccables qui inspirent confiance.
  2. Taille et Ergonomie : Malgré son impression imposante, la box n’est pas excessivement grosse, offrant une prise en main ergonomique et confortable.
  3. Polyvalence du Pin 510 : Le pin 510 monté sur ressort permet d’accueillir des atomiseurs de différentes tailles, offrant une grande flexibilité aux utilisateurs.
  4. Trappe à Accu Robuste : La trappe à accu solide promet une durabilité à toute épreuve, renforçant le sentiment de qualité et de fiabilité.

Installation de la Titan PWM V1.5 :

Architecture des Accus : Les accus 18650 sont disposés en montage parallèle-série, offrant une double puissance potentielle sans apparemment compromettre l’autonomie. Cette flexibilité permet une utilisation avec deux accus si nécessaire, offrant des options variées aux utilisateurs.

Expérience de Vape Titan PWM V1.5 :

  • Simplicité d’Utilisation : La box offre une simplicité d’utilisation avec des fonctionnalités de verrouillage et un écran clair fournissant les informations essentielles pour vaper en toute quiétude.
  • Mode Voltage : La Titan PWM V1.5 propose un seul mode de vape, le voltage, simplifiant l’expérience pour les utilisateurs sans compromis sur la puissance.
  • Switch Ergonomique : Le switch est décrit comme une pure merveille, silencieux, souple et réactif, offrant une prise en main impeccable et une performance exceptionnelle.
  • Autonomie Impressionnante : La réactivité de la box est saluée, accompagnée d’une autonomie remarquable, soulignant l’efficacité de la Titan PWM V1.5.

Test du Steam Crave Titan PWM Mod V1.5

Titan V2 RDTA

Encore un test de Kanti, dont voici le résumé :

Le Titan V2 RDTA de Steam Crave, un atomiseur imposant mais tout en nuances, dévoile une expérience de vape monumentale. Dans le monde des géants, ce Titan fait office de souverain, capable d’être utilisé en tant qu’atomiseur reconstructible à tank (RTA) ou dripper (RDA). Steam Crave, en fusionnant RTA et RDA dans le terme RDTA, propose un monstre de 41 mm de diamètre pouvant contenir jusqu’à 32 ml de liquide.

Montage en Série et en Parallèle :

Le Titan V2 offre la possibilité d’un montage en série ou en parallèle, influençant la valeur globale de la résistance. Le testeur exprime une préférence pour le montage en parallèle pour une vape plus agréable et réactive.

Expérience de Montage :

Doté d’un plateau spacieux, le Titan V2 facilite le montage des coils, offrant une liberté créative infinie. Le cotonnage est simple, et l’atomiseur accepte différents fils pour répondre aux préférences des utilisateurs.

Vape Sublime :

Le Titan V2 excelle dans la restitution des saveurs, surpassant même le déjà acclamé Ragnar de Steam Crave. Sa vapeur dense et ses saveurs précises font de chaque bouffée un plaisir incomparable. L’airflow est salué pour son tirage pur et dense, permettant une vapeur bien saturée.

Extensions de Capacité :

Bien que le kit d’extension permette d’atteindre une capacité de 32 ml, le testeur souligne que cette configuration altère la qualité de la vape. Le Titan V2 préserve toute sa majesté avec des réservoirs de 20 ml, offrant un équilibre parfait entre capacité et qualité de vape.

Test du Titan V2 RDTA.

Aromamiser +

Un avis de Jib, dont le résumé serait :

L’Aromamizer + RDTA de Steam Crave, avec ses dimensions imposantes de 30 mm de diamètre, 60 mm de hauteur et une capacité de 10 ml, peut sembler destiné aux vapoteurs audacieux cherchant à impressionner lors d’une session vape. Cependant, au-delà de ses apparences imposantes, cet atomiseur surprend par sa délicatesse et son respect exceptionnel des saveurs.

Points Forts :

  1. Polyvalence du Réservoir : Proposant trois réservoirs interchangeables (10 ml, 20 ml et 5 ml), l’Aromamizer + offre des options variées. Le choix du réservoir influence non seulement la contenance mais aussi l’expérience de vape en modifiant la hauteur de la cheminée.
  2. Conception Robuste : Avec ses 105 g de poids, l’Aromamizer + RDTA respire la solidité. L’acier épais et les finitions exemplaires ajoutent à sa qualité de fabrication.
  3. Airflow Progressif : Malgré son orientation vape puissante, l’airflow de l’atomiseur est décrit comme progressif et silencieux, offrant une expérience de vapeur maîtrisée.
  4. Facilité de Remplissage : Le top cap dévissable facilite le remplissage du réservoir, tandis que la possibilité de démonter la cheminée et de convertir l’atomiseur en dripper ajoute à sa polyvalence.

Aspects à Considérer :

  1. Taille Imposante : La taille de 30 mm peut poser un défi pour trouver une box compatible. Bien que des options comme la Aegis de GeekVape ou la Hcigar WidWolf soient mentionnées, cela peut restreindre le choix des utilisateurs en matière de mod.
  2. Pas de Vis de Remplissage : Le pas de vis de la bague de remplissage peut parfois se bloquer au serrage, nécessitant une certaine force pour le décoincer.

Montage et Configuration :

  1. Système de Connexion 510 Sophistiqué : La connexion 510 est entourée d’une bague qui gère simultanément la chambre d’atomisation, les arrivées d’air et les entrées de liquide. Cette conception sophistiquée est saluée pour son efficacité.

Expérience de Vape :

  1. Diversité de Montage : Le montage des coils et des mèches est décrit comme facile, avec la possibilité d’adapter l’Aromamizer + à des configurations variées. La vapeur produite à 45/50 watts est décrite comme tiède, dense, et les saveurs sont bien présentes.
  2. Puissance et Plage de Watts : L’Aromamizer + RDTA excelle dans une plage de puissance étendue, offrant une vapeur abondante et des saveurs exceptionnelles de 45 à 200 watts.

Non ! l’Aromamiser + (de SteamCrave) n’est pas un monstre : démonstration.

Le Ragnar RDTA

Bruce L’Air nous livre un beau test de ce gros nounours!

Le Ragnar RDTA de Steam Crave, avec ses 35 mm de diamètre, ses 18 ml de contenance, et son poids imposant de 150 g, se présente comme une pièce exceptionnelle. Mais détient-il vraiment les qualités nécessaires pour séduire les amateurs de pièces bien usinées et de vape savoureuse ? La réponse se dessine au fil de cette revue.

Conception et Assemblage : Le Ragnar se distingue par son assemblage intuitif et sans accrocs. Steam Crave prouve une nouvelle fois son savoir-faire en créant un atomiseur où chaque pièce s’emboîte et se visse avec une fluidité parfaite. Les 11 pièces de l’atomiseur sont conçues pour éviter toute confusion lors du démontage et remontage. La qualité de fabrication écarte tout risque de problèmes liés aux résidus d’huile de coupe.

Avant la première utilisation, le testeur recommande de démonter complètement l’atomiseur pour un nettoyage minutieux et une familiarisation avec le mécanisme. Cette étape révèle la qualité de fabrication et permet de déceler d’éventuels défauts de contrôle qualité.

Fonctionnalités Clés :

  1. Drip tip 810 : Un drip tip hybride mi-résine / mi-acier inox, large (22 mm de diamètre et 8 mm de hauteur), apportant un design original à l’atomiseur.
  2. Top Cap : Joliment gravé, le top cap se dévisse facilement, révélant deux grandes ouvertures pour un remplissage aisé avec divers types de flacons.
  3. Contenance : Annoncée à 18 ml, la contenance réelle est de 16 ml. Le remplissage nécessite l’ouverture de la bague de contrôle du débit d’e-liquide pour éviter les problèmes liés à la pression. Une réserve de 4 ml reste dans la cuve inférieure après le niveau du réservoir.
  4. Juice Control : Une bague de contrôle de débit d’e-liquide permet d’ajuster le flux en fonction de la viscosité de l’e-liquide utilisé.
  5. Airflows : Le système de contrôle du flux d’air offre une personnalisation précise. La bague AFC permet de diriger l’air vers les côtés, le bas, ou les deux (configuré en 3D) avec un rapport de 80% d’air latéral pour 20% inférieur.
  6. Cloche d’Atomisation : La cloche, dotée d’un système de contrôle du débit de jus « par guillotine », offre une vue dégagée sur les arrivées d’air en nid d’abeille et le trou alimentant le plateau sous-coils.

Plateau Postless Dual Coils : Le plateau postless de 23 mm de diamètre, bien que plus petit que l’extérieur de l’atomiseur, accueille des montages exotiques. Des vis BTR de 1,3 mm de large peuvent être un inconvénient selon le testeur.

Montage/Cotonnage : Le montage avec des coils Staple Ni80 8-.1*.3/36 de Coilology offre une valeur stabilisée à 0.17 ohm en dual. Le cotonnage, particulièrement simple, assure une irrigation parfaite à condition de faire lécher les extrémités des mèches de coton au fond de la niche à coton.

Vapeur et Saveurs : Avec un minimum de 3,7 volts (76 watts), le Ragnar délivre une vapeur dense, onctueuse, et extrêmement chargée en saveurs. La restitution des arômes est exceptionnelle, offrant une expérience de vape intense et qualitative.

En conclusion, le Ragnar RDTA de Steam Crave s’impose comme une référence en matière de saveurs et de polyvalence. Sa conception bien pensée, ses fonctionnalités avancées, et son esthétique imposante en font un choix idéal pour les vapoteurs exigeants en quête d’une expérience de vape exceptionnelle. Un ato qui ne se contente pas d’être imposant par sa taille, mais qui se distingue par ses performances exceptionnelles.

Le Ragnar RDTA, test et rendu avec le Pachamama.

Avatar photo

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Fraisemusic.com
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

32 Comments

Laisser un commentaire
  1. Ben tu vois mon Cap’s, j’ai très récemment fait un gros tri dans mon matos, la conclusion est sans appel : je ne suis pas Steam Crave.
    Bizarre car pourtant, je suis désormais branché grosse vape. Alors pourquoi j’ai viré tous les atos steam Crave que j’ai ?
    – Le Ragnar, à cause des joints vraiment merdiques qui bloquent les bagues de l’ato. Insupportable ça.
    – Le Meson RTA car son tirage est beaucoup trop restrictif pour moi.
    – La AIO car… c’est une AIO !! (nul comme argument, ça, mais c’est comme ça B-) )
    – J’ai aussi le Aromamizer Plus v3, dont je n’avais pas été convaincu par les saveurs. Il est parti vite fait aux oubliettes celui-là, mais c’était avant que je fasse mes coils maison. Peut-être qu’il aura droit un jour à une deuxième chance.. :unsure:

    Bon en attendant, ben que dire…..
    Pas grand chose, à part un immense MERCI d’avoir créé le Navire et partagé tous ces articles pendant de si longues années, dans une super ambiance et sans aucune censure ! :rose: :rose: :rose:
    Pour résumer, j’ai TOUT appris grâce au Navire, et ce fut un honneur d’avoir pu participer un peu à l’odysée.
    Perso, le Navire va à coup sûr beaucoup me manquer. Mais bon, la vie est comme ça : les chemins se croisent, s’alignent, puis s’éloignent. Il en va ainsi.
    Merci encore infiniment mon Cap’s, sans toi j’en serais peut-être encore en train de tirer lamentablement sur des pauvres pods de merde….
    Hâte de trouver refuge dans la Taverne du Bout du Monde ! :yes:

  2. Bonjour Cap’s,
    Personnellement partisan de Steam Crave, j’utilise au quotidien le suprême V3 ainsi que le Plus V3.
    Bon. Pour le dernier, j’ai galéré pour trouver le montage adéquat, et je pense toucher au but. Pour moi cet ato passe très bien sur mod méca série, ça envoie bien !

    En tous cas, je tiens à vous remercier, car le jeune palawan de la vape que je suis à beaucoup appris grâce à vos revues, dont la lecture ne me lasse pas, tout comme vos commentaires constructifs et parfois déjantés.
    Alors un grand merci !!!
    Taz

  3. Quoi? Nan mais qu’est ce que c’est que cette histoire? Dany? Tu peux pas me faire ça? 20 ans de boîte j’ai jamais vu ça! Qu’est ce que je vais devenir? Comme ça? Ente la poire et le fromage? 😤 :unsure: :cry:

    • T’inquiète mon Ez’, apparemment c’est fini pour la traversée des océans, maintenant place au repos des pirates à la taverne. A voir ce que ça va donner mais t’auras sûrement encore l’occasion de nous régaler de tes vannes moisies. :yahoo:

    • Voilà, c’est fini
      On a tant ressassé les mêmes théories
      On a tellement tiré chacun de notre côté
      Que voilà c’est fini
      Trouve un autre rocher petite huître perlée
      Ne laisse pas trop couler de temps sous ton p’tit nez
      Car c’est fini…c’est fini

      Voilà, c’est fini
      On va pas s’dire au revoir comme sur le quai d’une gare
      J’te dis seulement bonjour et fais gaffe à l’amour
      Voilà, c’est fini
      Aujourd’hui ou demain c’est l’moment ou jamais
      Peut être après demain je te retrouverai
      Mais c’est fini…hum, c’est fini

      J’ai fini par me dire qu’on éviterai le pire
      Qu’il fallait mieux couper plutôt que déchirer…
      J’ai fini par me dire que p’t’être on va guérir
      Et que même si c’est non, et que même si c’est con
      Tous les deux nous savons que de toutes façons…

      Voilà, c’est fini
      Ne sois jamais amère, reste toujours sincère
      T’as eu c’que t’as voulu, même si t’as pas voulu c’que t’as eu

      Voilà, c’est fini
      Nos deux mains se desserrent de s’être trop serrées
      La foule nous emporte chacun de notre côté
      C’est fini…hum c’est fini

      Voilà, c’est fini
      Je ne vois plus au loin que ta chevelure nuit
      Même si je m’aperçois que c’est encore moi qui te suis

      C’est fini…hum, c’est fini

    • Sachant que sur l’accu il est écrit 39.3 en continu, et Mooch les a mesuré à 35. Je pense qu’il est fiable avec ses valeurs, tu en penses quoi ?

    • Oui, si l’accu assure réellement un courant de décharge continu de 35A, tu peux théoriquement descendre jusqu’à 0.24 ohm. Donc c’est OK pour ton montage.
      En sortie de chargeur, ça doit sacrément envoyer du bois !! :yahoo:

  4. Je confirme, ça tabasse bien en sortie de chargeur ! C’est franchement bourrin comme truc, ça te donne pas envie de tester ?
    J’ai comme toi au début avec le plus v3. Tout le monde le vantait pour la qualité de son rendu, et pour moi c’était loin d’être ouf ! Mais du coup, avec les pattes des coils coupés au poil de cul près, et un cotonnage précis, le rendu est nettement mieux. Avec une paire d’alien ni80, axe de 3,5 stabilisés à 0.12 ohm, franchement ça allait bien !
    Je pense qu’il mérite sa deuxième chance le bouzin !

    • Ouais, tu m’as donné bien envie de ressortir le bouzin! :yes:
      Clair que j’ai jamais capté tous les commentaires dithyrambiques (et unanimes) au sujet de cet ato.
      J’ai dû passer à côté. (En même temps, j’ai pas cherché beaucoup non plus 😁)

      Bon di coup, histoire de me faire gagner encore du temps, à combien tu coupes les pattes?

    • Ah cool ! Tu me diras ce que t’en penses ? J’ai coupé à 5mm, j’ai l’impression d’être pile poil face aux air flows à cette dimension. À moins que je louche !

    • Ouais j’te dirai, ici ou dans la taverne.
      Mais ce sera probablement pas pas pr aujourd’hui : on reçoit demain et madame m’a réquisitionné pr le grand ménage intégral de la baraque (idée très conne, vu que le 1er, ce sera un carnage et qu’il faudra tout recommencer :wacko: )
      :bye:

    • Le blog est fini tel qu’il est actuellement. Mais c’est pas une raison pour nous quitter comme un voleur ;-)
      Je vous donne RDV à la Taverne, la semaine prochaine, histoire que tout le monde cuve son rhum, avant de quitter le Navire B-)
      Elle est juste en face du navire, vous pourrez pas la rater :yes:
      On pourra alors continuer à discuter de vape et d’autres choses :mail:

  5. Steam Crave… Voyons, voyons… Ouais, j’ai plusieurs atos de cette marque en stock : Aromamizer +, Glaz, Ragnar, Titan, Aromamizer Supreme et la box Titan aussi. Est-ce que je suis Steam Crave pour autant ? Ben en fait, non.

    Ces matos m’ont plu à cause de leurs caractéristiques hors-normes mais finalement, ils n’ont pas tenu la durée. J’ai eu l’impression que des diamètres de 30 mm et plus proposés par la marque n’amenaient rien à la vape, qu’on obtenait au moins aussi bien avec des choses plus discrètes et plus facile à transporter et qu’il n’était donc pas nécessaire de se déformer les poches avec des parpaings sources de regards de travers aux réceptions de l’ambassadeur.

    La box Titan m’a déçu par un signal mou indigne d’un montage VV série de quatre accus, beaucoup de petits machins teigneux savent mieux faire avec seulement deux accus, pour un poids et des dimensions beaucoup plus sortables.

    L’Aromamizer Supreme ne m’a pas franchement déplu, juste il n’a pas eu de chance car l’Atemporal RTA lui a magistralement botté les fesses alors qu’il finissait à peine de s’habituer à la Pipeline Pro-side. On ne lutte pas contre l’Atemporal RTA à condition bien sûr d’éviter soigneusement d’évoquer les galères de montage.

    Contrairement à tous ses petits camarades de chez Steam Crave, l’atomiseur Titan n’a pas encore rejoint le tiroir de l’oubli, il trône encore fièrement sur une étagère en compagnie de la HOG série full-mech, preuve que je repasserai sûrement un jour essayer d’optimiser un montage sur son plateau serie / parallèle, les tests déjà réalisés m’ayant laissé sur ma faim.

    Bon, voilà pour Steam Crave… Que dire pour le Navire ? Nan, Cap’s ne ferme pas la boutique, tu verras on va tous s’y remettre à donf et ça repartira comme dans l’temps ?

    Personnellement je n’achète plus de matos, ça fait des mois que je tourne sur 3 setups bien connus, Arcane XIII RDA sur Hexhom, GP Dripper Pro sur Invader IV et Atemporal RTA sur Pipeline Pro-side. Ces trois setups sont à mon avis les meilleurs possibles et j’y reviens toujours même après quelques rares digressions sur quelques matos présentés sur le Navire. Autant dire qu’il n’y a là guère matière à produire du texte…

    Ça boucle bien aussi niveau liquides… A & L et la Licorne me fournissent en gros contenants au gré des promotions, essentiellement gourmands (Biggy Bear, Flask, Joe’s Juices), parfois fuités (500, Juicy Shake) et les indispensables macérats de Vapodistri (VGC, La Tabaccheria) assurent les envies d’autre chose.

    Le seul événement notoire de ma vape fut l’apprentissage du build en début d’été, entièrement drivé par Clandestino et ses précieux conseils… J’assure depuis ma consommation de fused en autarcie, sans tenter de sortir de la zone de confort pour faire plus complexe ou plus spectaculaire.

    J’espère tout de même qu’on gardera le contact entre DanyVapeux, je passerai sûrement visiter la Taverne, à mon rythme particulièrement lent. :yes:

    • Ah ben revoilà le Bilan du Nes 2023!! :heart:
      Quand on demande des bilans, on n’en a pas et quand on ne demande pas, on en a un! :wacko:
      Vivement la Taverne que tout le monde puisse se lâcher… :whistle:

    • Oui bah j’étais parti pour en faire un, de bilan (vu que comme le Nes’, je n’achète quasiment plus rien, sauf des vieilleries).
      Mais quand j’ai vu qu’on pouvait plus poster d’articles, j’ai tout arrêté et balancé à la benne. :whistle:

  6. Hey, j’étais moi aussi parti pour faire un bilan annuel en me disant que ça respecterait la tradi sans m’épuiser puisque je n’ai quasi rien acheté en 2023, à part bien sûr le bourre-pif king size de la Pro-side dans le groin à Porky.

    Ah ouais y’aurait aussi eu une photo de ma nouvelle mobylette, of course ! :heart:

    • Ouais moi aussi, j’avais prévu d’aller sur la Lune pour trouver du fromage… :whistle:
      Tkt, on pourra en discuter bientôt à la Taverne, avec un verre de mousse virtuelle ;-)

    • Bonne année mon N’es. Tu es toujours le premier c’est sympa 👍
      Et bonne année à tous on se revoit demain à la taverne pour fêter ça B-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)