in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime MerciMerci

Eliteism RTA : l’original selon SXK

Là comme ça, sans réfléchir… Si je vous dis « SXK », vous me répondez… ?
Ben oui, « Clone », forcément !
Pour ma part, en tant que bon pirate qui se respecte, des répliques signées SXK, j’en ai à la pelle au fond de la malle à trésors. Oui je sais, les clones c’est pas bien, c’est pas fairplay pour les moddeurs qui se cassent la nénette à produire du matos à vaper, c’est éthiquement plus que discutable… et blablabla et blablabla… N’empêche que pour ma part, les clones, j’adore ça ! Parce que ça permet avant tout d’accéder sans trop se ruiner à une diversité vapistique incroyable et ainsi de découvrir des atos que jamais de la vie on n’aurait pu s’offrir au prix original.
Mais rassurez-vous, on n’est pas là pour refaire une énième fois le débat clone vs original, on a tous autre chose à faire. De toute façon, on n’aura absolument aucun cas de conscience sur ce coup-là, puisqu’après avoir pompé le boulot des autres pendant des années, SXK a décidé de créer son premier ato original ! Ouais ouais, vous avez bien lu : SXK a pondu un 100% original !  :yes: Incroyable…
Et c’est grâce à notre nouveau partenaire Vapo-R, que je salue et remercie chaleureusement, que nous allons découvrir tout ça, en exclusivité nationale ! Attention, préparez-vous, là c’est du très très lourd, on n’a jamais vu ça nulle part !

 

Présentation

Comme pour nous dire d’entrée de jeu que l’ato est une petite tuerie, SXK a très humblement décidé de nommer sa création « Eliteism ». Comme ça au moins, les choses sont claires : on va à coup sûr se régaler avec une vape d’élite. Miam, j’en salive d’avance !
Alors voilà : le Eliteism by SXK est un petit RTA de 23mm de diamètre, pour 35mm de haut hors drip-tip.

Niveau conception, on est sur quelque chose de simple avec seulement 4 pièces au total :

Un baril tout en acier qui fait aussi office de chambre d’atomisation, un tank en ultem, un deck et un drip-tip au format 510.
Si visuellement parlant, le Eliteism ne plaira pas à tout le monde en raison d’un look pour le moins atypique, niveau finitions, c’est du tout bon ; l’ato est plutôt lourd (44 grammes) et le brossage de la partie acier est superbe, ce qui met d’emblée en confiance. La seule petite chose qui met le doute au départ se situe au niveau du tank : forcément, du plastique vissé dans du métal, on peut légitimement craindre le pire quant à la bonne durée de vie du produit.

D’autant qu’il faut bien le dire, les premières manipulations sur mon exemplaire se sont avérées un peu laborieuses, la faute à deux pas de vis qui ne « s’attrapaient » pas à chaque fois. Cependant, aussi bizarre et illogique que ça puisse paraître, les choses se sont progressivement normalisées au fil des vissages/dévissages, au point qu’aujourd’hui, c’est les yeux fermés et en toute confiance que je manipule cette partie de l’atomiseur. Mais il m’aura fallu me montrer précautionneux au départ afin de ne pas foirer définitivement les pas de vis, le temps que tout rentre dans l’ordre. Oui, je dis bien « les » pas de vis, car il y en a 2 sur le tank du Eliteism : un en périphérie du tank, mais aussi un autre à la base de la cheminée, qui est usinée d’un seul bloc dans le corps du tank :

La dite cheminée étant jointée à sa base, aucun souci quant à l’étanchéité du système, c’est OK.
Dernière petite chose : la contenance. À mon grand dam, le tank en ultem n’embarque que 2.5ml, mais comme il s’agit d’un ato purement MTL, on ne va pas faire d’esclandre et dire que c’est correct. Pas de beaucoup, mais ça passe.

Bien… Intéressons-nous à présent au baril. Soyez attentifs, on a ici à faire à un truc complètement inédit !
En imaginant que le tank en ultem est rempli de juice à vaper, il va bien falloir que le liquide aille alimenter le coton de notre résistance, c’est logique. Hé bien c’est par 2 petits orifices (en rouge) que ça se passe.

La petite vis indiquée en vert sur le flanc du baril faisant quant à elle office d’airflow latéral. On ne peut pas le voir sur la photo, mais il y en a une deuxième de l’autre côté du baril, et d’autres sont fournies en spares pour ajuster à sa guise le tirage de l’atomiseur. La simplicité de cette conception n’a d’égal que son côté innovant : on n’a jamais vu ça nulle part et on ne peut donc que s’extasier du génie de SXK !
En regardant l’intérieur du baril, on comprend peut-être mieux l’ensemble :

En vert les airflows, en rouge les arrivées de liquide. Comme vous l’avez compris, on est donc sur un système d’irrigation verticale : le plateau de montage se situant sous le baril, le coton sera alimenté par le haut. Le deck, justement, parlons-en !

 

Plateau et montage du Eliteism

Là encore, c’est de l’inédit total ! Voilà à quoi il ressemble :

Constitué d’un seul bloc, on y distingue à gauche le pôle négatif usiné dans la masse, ainsi que le pôle positif (à droite) qui, lui, est inséré en force dans le plateau. Petite remarque qui me fait dire qu’il vaudra mieux éviter de nettoyer ce plateau au bac à ultrason.
À la base du deck, on distingue une petite butée qui servira à bloquer le baril en position fixe. Et voilà, c’est tout pour le plateau : plus épuré, tu meurs ! Comme il n’y’a rien d’autre à dire, on embraye sur le montage du bouzin.

Rien de bien compliqué ici : ce n’est pas une obligation, mais c’est avec un coil de Ni80 28Ga (0.32mm) en 7 spires espacées sur axe de 25 – résistance stabilisée à 1.05 Ohm – que j’ai obtenu les meilleurs résultats.

Bien qu’il n’y ait ni ergot sur les tranches des posts de montage, ni guide usiné dans le plateau pour faciliter la mise en place du coil, le montage ne pose aucune difficulté particulière : les têtes de vis sont suffisamment larges pour bien emprisonner des câbles simples peu épais et les empreintes cruciformes sont de bonne facture.
Au niveau de la hauteur du coil, il faudra faire en sorte que le bas de la réz. ne soit pas « plus haut » que le haut des vis.

En effet, une fois le baril clipsé sur le deck, on risquerait soit le court-circuit, soit de cramer la base de la cheminée en ultem, ce qui serait quand même un peu ballot.

De plus, lors du cotonnage, que l’on voudra généreux, les mèches doivent venir se poser sur la tête des vis, comme ceci.

Le surplus de coton visible sur la photo n’est pas non plus obligatoire, mais je le conseille tout de même afin de réceptionner efficacement tout le juice qui, rappelons-le, viendra perler telle une cascade en goutte-à-goutte.

Chacun fera évidemment comme il l’entend, mais des mèches trop courtes risqueraient d’être  insuffisantes pour absorber le flux, avec les risques d’incontinence qui vont avec.
Voilà pour l’ato ! Il est à présent temps de remplir le tank, ici avec du Il Cigaro Italiano de La Tabaccheria.

Original, vraiment ?

Bon, trêve de plaisanteries… SXK a beau nous vendre fièrement son Eliteism RTA comme une création originale, il n’aura bien évidemment échappé à personne qu’hormis le bizarroïde tank en ultem, cet ato est une réplique parfaite d’un atomiseur MTL de légende, j’ai nommé le bien heureux Flash-e-Vapor, FEV pour les intimes !
Ben oui, on a beau se pointer avec les meilleures intentions du monde, on n’efface pas comme ça, d’un coup de baguette magique, une décennie entière à avoir copié les idées des autres… Il suffit notamment de comparer l’intérieur des chambres d’atomisation pour s’en convaincre.

D’ailleurs, figurez-vous que le mimétisme est tellement parfait que tout est interchangeable entre le FEV et le Eliteism : les decks bien entendu, mais également les petites vis d’airflow ! Pour un original, il faut avouer que c’est quand même fort de café ! Tenez, voici un cliché que je trouve rigolo.

À gauche, le FEV v4.5 équipé de son « chopping kit » et clipsé sur le deck du Eliteism. Et à droite, l’inverse : le Eliteism monté sur la base du FEV ! Sympa, nan ?

 

Et la vape dans tout ça ?

Dans la pratique, aucun scoop : c’est sans surprise qu’on retrouve chez le Eliteism tout ce qui a construit la légende du FEV : une vape singulière qui ne ressemble à aucune autre, d’une finesse et d’une douceur inégalées, avec un bon hit en gorge.

À l’instar de son modèle, le Eliteism déstructure parfaitement les jus qu’on lui confie, avec une précision de rendu somme toute assez incroyable. Mais il souffre aussi, à mon sens, du même défaut que le FEV, avec cette fâcheuse tendance à chauffer à mort dès qu’on installe un coil dont la valeur ohmique descend sous le Ohm symbolique.

Tout ceci étant dit, si la vape procurée par le Eliteism RTA est assurément une vape « FEV like », l’ato de SXK offre tout de même des petites nuances. Comme vous l’avez sans doute remarqué, le Eliteism est (beaucoup) plus compact que le FEV, que ce soit au niveau de la longueur de la cheminée ou celle du drip-tip. Tiens d’ailleurs en parlant de drip-tip, celui du Eliteism étant vraiment court sur pattes, je l’ai remplacé par celui du Berserker v1.5, pour un total look acier-ultem.

Enfin bref, cette histoire de longueur de cheminée est intéressante, car elle a une incidence concrète sur la vape procurée. Et c’est là tout l’intérêt du Eliteism, qui produit une vape plus directe que celle du FEV. Plus directe, dans le sens où sur le FEV, je dois personnellement tirer calmement de loooongues bouffées afin de tirer la quintessence de l’atomiseur. La cheminée étant plus longue, il « faut le temps » que les saveurs traversent tout le conduit pour que la mécanique FEV se mette en place. Sur le Eliteism, tout étant plus court, on obtient le même genre de rendu que sur le FEV, mais en plus dynamique et plus nerveux, et en tirant des barres plus courtes.

Alors voilà : si original ne rime pas forcément avec originalité, qu’il ne révolutionne que dalle et que pour un premier ato original, on était quand même en droit d’attendre autre chose de la part de SXK, le Eliteism reste tout à fait digne d’intérêt pour tous les fadas du FEV, grâce à un look atypique mais tout de même vachement moins WTF que celui de la grande saucisse teutone, et une vape MTL de grande qualité, assurément. Allez, pour une première, on va dire que c’est quand même pas mal du tout.

Ecrit par Clandestino

Passager clandestin du Navire pendant des années, les rats ont failli avoir ma peau dans les soutes, alors j'ai dû quitter ma planque. Mais maintenant que je suis à découvert, pas le choix, je vais filer un petit coup de main à l'équipage, en toute subjectivité bien-sûr. Pas envie de finir balancé aux requins... Loin d'avoir l'expérience et la roublardise des vieux loups de mer qui sévissent sur ce rafiot, je vais humblement commencer par aller frotter le pont, histoire de pas faire de vagues.

33 Comments

Laisser un commentaire
  1. Très bon article, encore un. Ça donnerait presque envie de revenir sur du mtl.
    À noter que le système d’orifices au fond du tank a déjà été proposé il y a plusieurs années déjà. Il s’agissait du The Proto RTA (collaboration entre THC et Sub Ohm Innovation). Pas vendu en France il me semble mais pas mal d’exemplaires car il vaut clairement le détour, encore aujourd’hui. Sur le Proto RTA, les mèches de coton très courtes, étaient recourbées vers le haut, pile poil au niveau des orifices : aucune fuite et une irrigation de dingue. Ça envoie du très lourd malgré ses 22mm de diamètre.

    • Merci pour le petit historique, Carnby ! :good:
      Je n’avais jamais entendu parler du The Proto, en 2015-16, je crois bien que je faisais encore mumuse avec des clearo MTL vissés sur des batteries 1000Mah.. :scratch:

      The Proto serait donc le premier RTA à alimentation par le haut? Antérieur au FEV ?
      En tout cas, 22mm, dual coil et plateau postless, on peut dire que cet ato portait vraiment bien son nom !

      • Pas inintéressant non, c’est clair. Mais d’après le gros fofo, une vraie galère à apprivoiser le cotonnage apparemment…
        Remis dans le contexte, un ato révolutionnaire ouais. Mais le même qui sortirait aujourd’hui, on hurlerait au scandale et ce serait le flop assuré. :yes:

      • The Proto, pour ma part, découvert très tardivement (2019) en grosse promo sur un site chinois.
        J’en ai pris un pour tester : je l’ai trouvé juste incroyable.
        Pour le cottonage, il a la réputation d’être délicat. Je suis très loin d’être un as en montage de coil et cottonage, mais en suivant la notice et la vidéo, je n’ai jamais eu de fuite. Tout au plus 4-5 gouttes au remplissage.
        Au final j’en ai repris plusieurs (beaucoup :heart: ) et ils sont toujours d’actualité dans ma vape quotidienne avec les Reload et compagnie.
        Je serai curieux de savoir combien de pépites comme celle-là nous passent sous le nez sans qu’on les remarques.

      • Sans doute que la réputation du Proto tient au fait qu’il était tellement révolutionnaire à l’époque que les gens ne savaient pas comment cotonner la bête. J’ai vu qu’il est encore en vente à 20$ sur 2F.
        À ce qu’il parait, il consomme aussi beaucoup, tu confirmes ?

        En tout cas mon cher Carnby, il est clair que l’offre d’atos est pléthorique, que l’on ne peut pas tout tester et que donc, certaines petites perles passent immanquablement entre les mailles du filet, malheureusement. Ce à quoi j’ai naturellement envie de te répondre que plus on est nombreux à écrire des articles, plus on réduit le risque de laisser passer des tueries d’atos… ;-) :whistle:
        Même si le bouzin commence à dater sérieusement, un petit article sur The Proto serait plus que bienvenu ! :mail: :yes: En plus, des revues t’en as déjà pondues ici même. ;-)

      • En parlant de pépite, de revue tout ça tout ça, tu as craqué pour le Sure de BP Mods Cland »?

      • P’têtre ben que oui, p’têtre ben qu’non. :bye:
        Demain, il fera beau s’il n’y a pas de nuage. :yes: B-) :yahoo:

  2. Il y a peut-être des similitudes avec le FEV mais d’après ce qu’il en ressort, ce Eliteism a sa propre identité et se démarque quand même du premier. Avec les marques déjà bien établies, pour 90% des nouvelles sorties, on retrouve des similitudes avec tel ou tel autre ato. Ce sont les quelques petites différences existantes qui font que ce sera un grand ato ou une bouse. Ce qui m’en vient à dire, vu ses antécédents, qu’on a tendance à juger trop sévèrement SXK pour la sortie de son premier ato original :yes:
    Sinon, super revue sur un petit produit bien sympathique.

    • Ouais, c’est sûr que le principe de fonctionnement d’un RTA est fondamentalement toujours le même. Mais là mon Bruce, on ne parle pas de petites similitudes. Les decks sont totalement identiques, ainsi que les vis d’airflow et les chambres d’atomisation qui ont exactement les mêmes proportions. Je n’ai pas connu, mais c’est presque du même ordre que le Russian, qui était apparemment une copie parfaite de je ne sais plus quel Kayfun…

      Bon, c’est vrai que le Eliteism procure une vape légèrement différente du FEV, mais très franchement, c’est de l’ordre de la nuance. De là à dire que le Eliteism a une identité propre, hum… Nan, je n’irais pas jusque là : vapé à l’aveugle, je suis quasiment certain que j’aurais confondu le Eliteism avec le FEV. Ce Eliteism s’adresse vraiment aux gros fans du FEV (ils sont nombreux) qui chercheraient une vape similaire avec qq nuances.

  3. Merci pour cette super revue :good:
    Cet ato est une création intéressante, qui rassemble du très bon mais aussi …du pire.

    Le bon est : facilité à coiler, bonne alimentation de liquide, airflows efficaces et (inter)changeables.
    Son look épuré et sa compacité sont des atouts, comparés à la grande saucisse FEV. 
    Mais ce tank plastique qui se visse sur du métal est un assemblage cheap qui me fait fuir illico !
    La cheminée plastique aussi…

    Sa cheminée étant plus courte, tu dis que le rendu des saveurs est plus nerveux. La vape n’est-elle pas aussi plus chaude que celle de son cousin ?

    • En gros ma Zaza, le meilleur viendrait de tout ce qui a été pompé à 100% sur le FEV, et le pire de tout ce qui vient des idées de SXK …🤣

      Je suis d’accord, sur le papier, l’assemblage plastoc/métal, ce n’est pas la Sécurité Sociale. C’est pour ça que j’en ai causé dès le début de l’article. D’ailleurs, au départ, j’ai bien cru que j’allais péter le pas de vis de mon tank, car ce dernier se vissait systématiquement de travers. :-(
      Mais comme dit dans l’article, à force d’insister (avec tact), les pas de vis ont fini par s’aligner parfaitement. Et puis, l’ultem est quand-même un plastic ultra costaud, pour le péter, faut quand même vraiment le vouloir.
      Après, ce ne sont que mes constatations sur mon exemplaire, si ça se trouve, je suis tombé sur un exemplaire du lundi matin, comme dirait le Bruce.. :unsure:

      En ce qui concerne la vape, oui c’est plus « nerveux », mais attention, tout est relatif hein : on est clairement sur la même vape qu’un FEV, qui n’a absolument rien de nerveux. Les différences de sensations existent bel et bien, mais elles sont de l’ordre de l’infime. J’avoue que comme je passe quand-même pas mal de temps sur rda DL dual coil à forte puissance, il m’aura fallu vraiment me concentrer pour détecter les différences Eliteism/FEV. Quant à la chaleur de la vape, elle est sans doute un poil plus élevée sur le SXK oui, ce serait logique, mais je n’ai rien détecté à « palais nu ». Il faudrait des outils de précision pour en être sûr. 😂 D’autant qu’à 1 Ohm/15 watts, franchement ça ne chauffe vraiment pas fort…

  4. Punaise tu m’as bien embarqué, je fulminais derrière mon écran prêt à t’envoyer un commentaire insultant de troll du net sous une video Youtube t’invitant sans arguments et avec délicatesse aux pires sévices. :rose: Surtout après avoir eu comme première apparition la photo du tank jaune pisse… :wacko:
    Je remarque une fois de plus que les vis sont arrondis et qu’ils auraient pu faire un effort sur le plateau ou un remplissage par le haut, un guide pour le coil? Les idées ne manquent pas. Cela aurait pu être une réussite que d’améliorer un must comme le fev alors que les inventeurs se refusent à le faire évoluer (à part le plateau justement). A part la longueur de cheminé les wicks et le look ils ont manqué d’ambition je trouve. B-)

    Merci Cland’ pour la revue, je n’avais pas vu passer cet ato. :good:

  5. MDR mon Ez’ !
    Ouf, je l’ai échappé belle… Oui, moi non plus je n’aime pas la couleur naturelle de l’ultem, j’aurais largement préféré un aspect « iced » en PSU pour le tank. Mais peut-être que pour minimiser le risque de casse dû au choix plastoc/métal, ils ont fait exprès de choisir de l’ultem.. ? :unsure:

    Quant à apporter des améliorations au FEV, là tu pousses Mémé dans les orties mon poto ! Hey, c’est SXK hein, faut pas trop leur en demander d’un coup… Déjà qu’ils ont pondu un original…. On voit clairement qu’ils ont minimisé le risque au maximum, ce qui peut se comprendre pour une première. À chaud, j’étais comme toi, un peu déçu par le coté petit bras de la démarche. Mais avec un peu de recul, je me dis qu’il ne pouvait en être autrement pour un coup d’essai.
    Et puis un FEV customisé, c’est pas ce qui manque sur le marché !!! Pandora v2, Kuma, Hurricane 1.4…. et j’en passe : quasiment tout ce qui sort en ce moment en MTL est inspiré FEV !! 😮
    Là on va dire qu’on est plus dans un hommage au FEV qu’autre chose.. :yes:

    • A ne pas vouloir en faire de trop ils n’en ont pas fait assez. C’est toute la différence entre un Bebelle et un Jacky Chan. Le second ne fait pas tac tac badaboum. :-) :yes:
      Il va tomber aux oubliettes du coup avec la concurrence que tu as sus nommé (« sus nommé » rien de fessuelle mais j’aime bien glisser des allusions). :whistle:
      Merci mon poulet.

  6. Coucou.

    Superbe revue d’ ato merci .
    Bon, le fabriquant me fait fuir cet ato à cause de très nombreuses déceptions de models de la marque achetés en Chine à pas cher.
    D’ autre part les 2,5 ml, bien que je ne vape qu’ en « mtl » sont bien trop justes.
    J’ ai particulièrement aimé la comparaison avec la tour allemande nommée « fev » ( Comment peut on sortir avec ça dans la rue, à moins de vouloir passé pour très viril en le mettant dans sa poche hi hi hi )
    Grand merci aussi pour les photos hyper précise s, avec flèches de couleurs et tout et tout pour qu’on voit bien de quoi on cause :good:
    Entre parenthèses, le capitaine a du goût, très beau look avec ce driptip :good: T’ auras pas acheté un Berseker pour rien :whistle:
    Allez hop un petit rhum c’ est lundi férié spécial vieux. En tant que vieux je remercie les jeunes de travailler pour moi gratuitement :heart:

    PROBLEME TECHNIQUE
    Impossible de me connecter ce matin. Le site reconnaissait pas mon adresse mail. J’ ai dû me réinscrire en faisant plusieurs tentatives d’ abord infructueuses. J’ ai fini par réussir mais le site a mal orthographié mon pseudo . Il a noté dtéphane à la place de stéphane. Si le capitaine pouvait corriger çà merci!

    • Hello Stéphane,
      Hé bien merci pour ce sympathique commentaire ! :-)
      Le Berserker, je ne l’ai pas !! J’avais juste acheté le drip-tip il y a longtemps, il vient de trouver sa place.
      Sinon, tu vapes sur quel genre de matos toi ?

  7. Coucou Clandestino;
    Mon ato préféré est de très loin le Taifun GTR, suivi de prêt par le Brunhilde MTL. Après, dans le désordre, Subtank mini ou Toptank avec réducteur à 2mm, Bishop, et Doggystyle 2K16.
    Pour les box des simples accu légères.
    J’ ai aussi des versions chinoises de très très bonnes qualité de mes GTR en 23 et 24 mm ainsi que des Doggystyle;. Entre parenthèses les versions chinoises ont exactement la même qualité que les originaux, vu que ma marque de clones ( ShenRay) « doit » ;-) les fabriquer pour les allemands ou les français concernant les Doogy et GTR
    J’ ai toujours au moins 4 atos en marche, avec 4 parfums différents
    :bye:

    • J’oubliais de citer mon ato, que je considère comme le meilleur ato au monde. Il s’agit d’un dripper de 1,2 ml qui ne fuit pas, même couché sur le coté, nommé le  » Molock « . Il n’ est malheureusement plus fabriqué mais si vous êtes en présence d’une occase foncez !

    • Du beau matos, surtout le GTR :good:
      C’est vrai que Shenray fait de la qualité, dommage qu’ils ne soient pas beaucoup distribués. Eux aussi se sont lancés (depuis un moment déjà) dans la production d’atos originaux.
      Mais y’a même pas un petit Kayfun, dans tes all day ? Je vous le dis : c’est une honte Monsieur ! B-) :-)

      • Un Kayfun, ça va pas, je suis pas maso! :yahoo:
        Sans déconner , j’ en ai essayé quelques uns, ils sont tous trop chiants à vivre, pour une raison ou pour une autre. De plus aucun ne m’ a convaincu niveau vape, bien de deçà de ceux que j’ ai cité.
        :bye:

  8. Excellent ! :yahoo: :rose:

    D’autant que le Porky, tout de même pas 100% abruti a vite repéré la mention « MTL » dans ton texte et m’a donc laissé lire tranquille, sans couinements, cris plaintifs et autres jérémiades en arrière-plan.

    Le plagiat est assez monnaie courante dans notre beau microcosme et en général, quand une bonne idée décroche la queue du mickey, d’autres constructeurs s’en emparent et la lient à leur sauce pour leur prochaine sortie… Sauf que là, c’est plus fort encore puisqu’un cloneur avéré sort un soi-disant matos original en pompant de ouf un modèle qui doit sans doute se positionner comme l’un de ses best-sellers.

    Je me demande quand même si cette sortie n’est pas en fait une sorte de chant du signe, SXK essayant de se relancer après le tassement du marché des clones érodé par la concurrence genre Ulton et une conjoncture économique bien calmée. Eh-pro et Tobecco, deux cloneurs particulièrement actifs à une époque avaient tenté ce même coup avant de sombrer corps et biens dans la nasse chinoise.

    On ne leur veut pas de mal à SXK, ils ont fait du clone de qualité et comme tu le soulignes, permis à un tas de vapotos de tester des matos qu’ils n’auraient jamais acheté pour parfois finir par une commande d’original qu’ils n’auraient jamais envisagée sinon.

    Quoi qu’il en soit, je suis content de voir Vapo-R bosser avec le Navire, c’est un shop où j’ai passé bon nombre de commandes, où les rares incidents de livraison ont été résolus rapidement et à mon avantage par une équipe vraiment sympa.

      • Farpait’ment d’accord avec toi mon Nes :yes: Le FEV tient plus du suppositoire intersidéral que d’un ato MTL :whistle: En clair, si tu veux vaper FEV, t’as l’choix entre un suppo et un pot à urine :wacko: M’est avis que Freud y verrait un rapport analllllytique d’une vape restée coincée au stade pipi/caca :-(

    • J’ignore si c’est un cygne (euh.. un signe ! :yahoo: ), mais je dois avouer que si SXK devait venir à disparaître, personnellement j’en serais attristé. Bon bien sûr, il ne faut tout de même pas exagérer, ça ne m’empêcherait pas de dormir, mais tout de même, ça ferait bien ch… C’est vrai que le marché du clone a salement ralenti depuis un an ou deux pour les « gros » cloneurs style SXK et que la concurrence s’est intensifiée. Pour ma part, je surveille d’ailleurs avec intérêt les nouveaux entrants, à la recherche du « nouveau SXK ». Tentative de reconversion ou pas, il ne faut pas oublier non plus que la législation chinoise concernant la vape est en train de changer également, avec un durcissement des conditions pour exercer et une fronde apparemment assumée par le Parti contre tout ce qui est « style ». D’où peut-être le changement de cap initié par SXK.. :unsure: À suivre de près, cette histoire…

      Pour en revenir à l’ato du jour, je rejoins le Ez’ quand il dit qu’ils n’en ont pas fait assez sur ce coup-là. On comprend qu’ils ont minimisé au maximum le risque en choisissant une valeur sûre de la vape, mais il ne faut tout de même pas prendre les vapotos pour des neuneus. Reprendre à l’identique les 3/4 d’un ato pour n’en changer que le tank, ça fait quand même un peu light je trouve, et je me demande si à vouloir trop assurer le coup, ils n’ont pas commis une erreur stratégique. La communauté groupie du FEV est conséquente, mais est-ce que ça va suffire ? :unsure:

      • D’un autre point de vue, ils ont aussi conservé les bons principes d’un original particulièrement moche pour réaliser un modèle nettement plus esthétique…

        D’après ce que tu dis, le Eliteism produit une vape assez proche de celle du FEV. Personnellement, si j’avais été fan de ce style de vape, j’aurais laissé tomber mon FEV pour foncer sur le SXK !

  9. Je sais pas cet ato, mais les photos sont de plus en plus jolies! :good:
    Surtout celle avec le gros flacon B-)
    J’adore les flèches, façon Petite section aussi :heart:
    Bravo l’artiste :bye:

    • Merci mon Cap’s,
      J’y suis pas pour grand chose, c’est l’ato qui fait tout : j’ai beau ne pas aimer l’ultem, il faut reconnaître qu’au niveau des finitions, ils ont fait un vrai bel effort. La partie acier est magnifiquement brossée. :yes: :heart:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Analyse du The SQY RDA

Dead Rabbit V3 RTA, le retour du lapin mort!