DanyVape le navire des pirates de la vape

Une e-cig c’est pas la même chose qu’une clope car elle n’est pas usage unique et je l’ai constamment à la bouche.

Nous y avons brièvement parlé sur le sujet des drip tips de Nesquick et en faisant mes courses hier j’en ai profité pour prendre une bouteille d’alcool modifié 70% Mercurochrome (je ne connais pas le % de PG/VG pour cet a-liquide…)

alcool70L’alcool à 70 est modifié et sert à nettoyer et désinfecter les dispositifs médicaux : “L’alcool à 70° se trouve en pharmacie, parapharmacie et grande surface. Il est utilisé comme désinfectant (l’alcool à 70° désinfecte mieux que l’alcool à 90°). Il est le plus souvent dénaturé avec du camphre et un colorant jaune synthétique. Son action est destructrice sur les muqueuses (yeux, nez…) et la peau (dont il détruit les cellules), mais permet une désinfection facile et relativement efficace des instruments et une asepsie efficace. C’est un des agents utilisé dans les gels hydroalcoolique destiné au « lavage » des mains sans eau. “Tiré de l’Ekopedia

 

Je suis sur que les soucis buccaux comme les irritations de lèvres, boutons et même aphtes peuvent provenir des bactéries sur les drip-tips.

L’alcool coute pas cher et je pense qu’il devrait être vendu dans tous les shops de vape pour nous y faire penser et cela contribuerait à une meilleure hygiène de vape.

Share.

About Author

Dany, fondateur du Danyvape. Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012... A l'abordage !!

43 commentaires

  1. 1alain1 - Rang : Rubis Le

    C’est vrai que de mon côté je ne fais pas trop attention à cela, je passe seulement sous l’eau l’ensemble des pièces dès que je dois changer de coil.
    Je pense même qu’il faudrait passer les drip-tips au goupillon.
    Mais de cette taille la? plus complexe à trouver.
    Il faudrait avoir un ami dentiste.

    0
  2. Nesquick - Rang : Diamant Le

    Quand on y pense… Les atos traînent dans les sacs, les poches et on les porte ensuite à la bouche. Faudrait des capuchons en silicone pour protéger les dip-tips !

    Si on utilise l’alcool camphré des grandes surfaces, faut bien laisser sécher avant de réutiliser le matos, voire rincer à l’eau pour éliminer les traces de camphre et donc… Ramener des bactéries !

    ;-)

    0
    • Le Capitaine - Rang : Diamant Le

      Pourquoi le camphre?
      J’ai rien trouvé la dessus…
      Une chose que je viens de voir qui me désole :
      Par ailleurs, l’éthanol n’est pas un antibiotique : il ne peut pas lutter contre les infections par ingestion. De plus il s’agit d’un alcool dénaturé à l’aide de camphre; il est toxique à l’ingestion. Les boissons alcoolisées n’ont aucune propriété antiseptique, ni interne, ni externe. Inutile de songer à désinfecter la plaie de votre rat avec de la vodka.

      0
      • Le Capitaine - Rang : Diamant Le

        Ah non j’ai compris de travers…
        Tu dis que si on lave à l’eau potable on ramene des bactéries, c’est sur!
        Impossible de stériliser un drip tip mais on peut le nettoyer tous les jours pour éviter les soucis.

        0
      • Philippe - Rang : Argent clair Le

        L’ajout de camphre est pour empêcher les alcooliques de boire l’alcool médical. Par ailleurs il est antiseptique.
        Les aphtes chroniques sont souvent (mais pas toujours…) le signe d’une légère carence en zinc. Les fruits de mer sont riches en zn (surtout les huitres, si on aime…), sinon ça existe en complément (15mg/jour durant un mois est une cure sans risque- à prendre éloigné (genre 2hrs) du café et du thé qui précipitent l’oligoélément (donc on le pisse si c’est pris en même temps)).

        0
      • Nesquick - Rang : Diamant Le

        Pareil avec l’alcool dit “à brûler”… Il est dénaturé par ajout de méthanol, responsable de l’odeur caractéristique du mélange et quasi impossible à éliminer même par distillation.

        Le camphre est toxique par ingestion mais ne provoque “que” malaises et vomissements tandis que le méthanol est un poison violent qui peut rendre aveugle…

        L’alcool éthylique (ou éthanol) n’est pas en vente libre en France, toutes les précautions sont prises pour éviter la prolifération du pastaga DIY !

        0
      • Ludo - Rang : Diamant Le

        De ce que j’en comprends, rien ne s’oppose techniquement à la vente libre d’alcool éthylique non dénaturé : c’est surtout qu’une loi avait été passée en catimini, requérant de payer une taxe de 15€ par litre d’alcool à 90°.

        Les douanes ont alors sournoisement laissé tout ça mariner des années, jusqu’à aller réclamer des pharmaciens, pas spécialement mis au courant, plus de 10k€ d’arriérés (notamment dans des régions où la confection d’alcool de ferme était traditionnelle :whistle: )…

        … du coup, les pharmaciens boycottent le produit. Chat échaudé craint l’eau froide, tout-ça, d’autant plus que chaque jour faisant, l’eau en question est toujours et encore plus aux abois.

        0
      • Le Capitaine - Rang : Diamant Le

        Ah?
        Et comment il faut leur gnôle les paysans??
        Surement pas avec mon Mercurochrome…lol

        0
      • Ludo - Rang : Diamant Le

        Ca, je ne sais pas comment ils s’y prennent, maintenant… tous ceux que je connaissais qui faisaient de la délicieuse goutte de pomme sont maintenant, au mieux, aux fraises, sans relève :cry:

        0
      • Le Capitaine - Rang : Diamant Le

        Décidément, ce blog est vraiment interdit aux mineurs!
        Vous viendrez m’apporter du liquide à l’orange à Fleury, j’espère…

        0
      • Nesquick - Rang : Diamant Le

        Ben… Il me semble que c’est la distillation de jus de fruits déjà fermentés genre cidre, poiré ou vin qui produit la gnôle. En sortie d’alambic, on récupère un liquide à haute teneur alcoolique parfumé par les principes aromatiques des fruits, y’a pas besoin de rajouter quoi que ce soit… Faut juste laisser steeper.

        Il existait une licence dite “de bouilleur de cru” permettant de produire ces breuvages… Mais vu les nombreuses anecdotes relatant les rapports tendus existant entre la douane volante et les cruchons suspects ramenés en loucedé dans les coffres de voiture, je n’ai pas l’impression que ce commerce soit bien libre.

        0
      • Ludo - Rang : Diamant Le

        Il me semble qu’il y a plusieurs méthodes. La distillation est mieux, mais on peut aussi faire en macérant des fruits dans de l’alcool avec du sucre.

        Pour les bouilleurs, il me semble qu’il faut posséder un verger déclaré comme tel, et ça donne droit à quelques litres par an.

        0
      • Le Capitaine - Rang : Diamant Le

        On peut toujours faire du Rhum arrangé avec des fruits…
        C’est peut etre pas desinfectant pour les maladies mais ça fait du bien par ou ça passe! ;-)
        Après Danyvape je vais faire un blog sur le Rhum et j’espère que vous me suivrez! ;-)

        0
      • Ludo - Rang : Diamant Le

        C’est peut-être pas désinfectant pour les maladies mais c’est un bon désinfectant pour les neurones :whistle: Et c’est important de ne pas les laisser gangréner non plus, ceux-là.

        Pour le rhum, je ne t’attends pas : ayant reçu de la bonne banane LO en bonnes quantités il y a pas trop longtemps, j’ai commencé à la mélanger à du rhum et du cacao, tous deux FA. Pour l’instant, j’ai juste goûté avec le cacao (c’est bon, mais qu’est-ce qu’il encrasse, celui-là ! ), mais j’entends bien arriver à marier tout ça (et aussi des raisins secs de TPA).

        0
      • Nesquick - Rang : Diamant Le

        @Dany
        Vaste sujet que le rhum ! J’aime pas trop les macérations de fruits, souvent sucrées mais le ti-punch ou certains rhums bruns… Glop, glop…

        @Ludo
        En lisant le début de ton post, j’ai cru que t’avais reçu une bonbonne de rhum… Je me suis dit mince, y s’est mis à tiser ! Et puis non, s’agissait d’arômes. ;-)

        0
      • Ludo - Rang : Diamant Le

        T’arrives plus à lire ? Tu t’es mis à la vodka de contrebande au méthanol ?

        Bon, je ne dis pas que je ne bois jamais, mais j’y vais d’autant plus mollo que je prends toujours plein d’antidouleurs… reste qu’un petit whisky ou un petit rhum de temps en temps, pourquoi pas brut de colonne (ie pas dilué avant mise en bouteille, ce qui tire généralement à ~70° – pour la claque, particulièrement d’arômes), je ne dis pas non à la dégustation :whistle:

        0
  3. NETHEART - Rang : Bronze foncé Le

    Attention Capitaine, d’après mes souvenirs l’alcool ne tue pas les bactéries, il en empêche la prolifération, il les fige, c’est tout. Le vinaigre blanc me semble plus indiqué. Sinon il y a la javel, mais même très diluée je n’en mettrais pas sur mon matos. Je pense qu’il doit exister des solutions en spray utilisés par le corps médical pour désinfecter le petit matériel non jetable. Mais il faudrait qu’il soit compatible aussi avec le contact alimentaire (on met le truc à la bouche quand même).
    Quoiqu’il en soit je ne vois pas l’interet d’une désinfection totale à part si on fait tourner notre e-cig façon calumet de la paix dans un groupe de 10 personnes. Nos bactéries buccales sont compatibles avec nos bactéries buccales. Donc je continuerais à laver mon matos à l’eau et au paic, comme de la vaisselle.

    0
      • NETHEART - Rang : Bronze foncé Le

        Je voudrais pas dire de bêtise mais le propylene glycol est déjà un antiseptique non, il est présent dans les solutions hydro-alcoolique (SHA). Il détruirait les bactéries par déshydratation. Je ne sais plus où mais j’avais lu qu’il était utilisé avant l’invention des antibiotiques pour assainir les atmosphères à risque (dortoirs, chambrés militaire, cale de navire ( non là je déconne). Le fait d’utiliser un liquide contenant du PG participerait peut-être déjà à une forme de décontamination. Non?

        0
    • Ludo - Rang : Diamant Le

      Pour la stérilisation avec de l’acide (le vinaigre), gaffe quand même : certaines cochonneries prolifèrent dans des milieux basiques, d’autres dans des milieux acides. Du coup, le vinaigre, ça ne garantit pas grand chose.

      Le PG est antiseptique, mais c’est léger. D’autant plus que le drip-tip n’y baigne pas : le PG ne fait qu’y passer de temps en temps, accroché à des goutelettes d’eau.

      Après, faut peut-être pas trop psychoter non plus : on n’est pas si fragiles que ça, et trop d’aseptisation peut aussi nous affaiblir. Perso, je rince le “drip tip” tous les jours, de temps en temps en y mettant un peu de savon (même pas tous les jours), et puis voilà.

      Je mets aussi des doses très légères d’alcool benzylique dans mes DIY (0,5% – à ces doses, je suis très en-dessous de la dose journalière max sur ce produit), à des fins de conservation (lui, c’est un sacré antiseptique : c’est le composé actif principal de la Biseptine – il y en a d’ailleurs dans certains liquides et arômes).

      Après, les aphtes, ça ne m’arrive jamais avec la vape, mais ça m’est déjà arrivé en mangeant des trucs trop chaud. Tu préfères la vapeur chaude à la froide, Cap’taine, non ? Peut-être aussi chercher par là ?

      0
  4. Francois - Rang : Nouveau contributeur Le

    Et pourquoi ne pas utiliser tout simplement les pastilles effervescentes de stérilisation à froid des biberons de bébé.

    0
  5. decibel - Rang : Bronze foncé Le

    vinaigre + bicarbonate me paraît pas mal mais je l’ai abandonné car le vinaigre ne fait pas bon ménage avec le joint siicone de mes drip-tip de protank. J’utilise un liquide désinfectant de type bain de bouche et jamais de problème en cas de rhume, angine ou autre mais je pense qu’il ne faut pas trop s’inquiéter, notre corps sait, naturellement, éliminer les mauvaise bactéries. et puis avant de fumer des tueuses je fumai la pipe et de mémoire je n’ai jamais désinfecter les embouts de mes pipes :good:

    0
  6. Vulku - Rang : Or foncé Le

    Moi je passe tout à l’eau bouillante.
    J’ai une théière électrique avec thermostat et chrono. Je met les pièces détachées dedans, je programme à 90°C puis je les y laisse 3 minutes.
    Je vide l’eau et je laisse égoutter sur un sopalin.

    0
  7. tof59 - Rang : Argent foncé Le

    salut les pirates
    Vous allez finir par dire que je déterre les sujets mais faisant parti de l’équipage depuis peu et je prends grand plaisir à lire vos articles tous aussi intéressants les uns des autres ….enfin bref juste pour pour vous transmettre çà
    http://www.beautydis.com/sterilisateur/22666-sterilisateur-uv-compact-integral-beauty-3595772315188.html?codesf=4550168195&gclid=CJGC27fd380CFUKZGwodmDEB_A
    oui les uv sont utilisés en coiffure mais aussi dans l’alimentaire comme dans les armoires à couteaux en cuisine
    pour lutter contre les germes …et autres voilà ;-)

    0
    • Le capitaine - Rang : Diamant Le

      Non seulement du déterre les manuscrits, mais en plus tu me fais culpabiliser avec ma bouteille d’alcool qui est toujours sur mon bureau encore 3/4 pleine…
      Du coup j’ai pas beaucoup désinfecter mes drips depuis l’article… :-(
      En fait je pense plus à une désinfection qu’à une stérilisation qui serait inutile dans notre cas, on ne met pas nos drips sur une plaie qui saigne en guise de pansement.
      Les dentistes, je suis ok qu’il faut steriliser, mais nous…

      0
  8. tof59 - Rang : Argent foncé Le

    désolé mon capitaine!!!
    dans ce cas je pense que c’est ce qu’il faut comme type de matériel…
    j’essaie comme je peux d’apporter ma contribution aux divers sujets
    au vu de tout ce qu’il y a comme sujets ici et que je dévore ,il y parfois des décalages temporels …c’est sur vu ma récente présence parmi vous
    comme il est spécifié d’être actif sur le navire …est pas trop envie d’être jeté aux requins . ;-)
    je profite par la même occasion pour te remercier ainsi que tout l’équipage pour l’enrichissement que vous m’apportez.
    Un réel plaisir d’être parmi vous :yahoo: :good:

    0
  9. Bobby - Rang : Nouveau contributeur Le

    Bonjour,
    Je ne sais pas si c’est encore d’actualité mais moi qui travaille dans un hôpital et donc confronté à de nombreuses bactéries et microbes, nous n’utilisons pas d’alcool pour désinfecter, trop inefficaces, certaines bactéries sont résistantes. Nous utilisons les produits du laboratoire anios qui travaille constamment à de nouvelles solutions et adapte les produits souvent en fonction des environnements : bloc opératoires, salle d’examen, salle d’attente… Le personnel médical les utilisent pour se désinfecter les mains, les instrumentations et les locaux.
    https://www.ld-medical.fr/131-anios-desinfectant
    Autant utiliser des produits professionnels.

    0
    • Zaza - Rang : Emeraude Le

      Bobby, ton avis de professionnel est très intéressant !
      Que penses-tu du simple nettoyage à l’eau + savon ?
      Après tout, je me dis qu’on ne vit et ne vape pas en milieu stérile ( loin de là ! ) et surtout pas en collectivité de personnes atteintes de pathologies ou de plaies à cicatriser.

      1+

Réponse à l’article

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)