in ,

J'adoreJ'adore

De l’Eclipse à la lumière… Dual RTA

Cela fait longtemps que je recherche un RTA Dual Coil bien aérien, savoureux, compact et raffiné mais proposant quand même une contenance adaptée à la vape développée et ce sans devoir l’enlaidir avec un tank bubble. Avouez que je ne demande pas la lune, tout de même! Et pourtant, ça fait des années que je reste sur ma faim. Voyons ensemble si ce Eclipse Dual RTA, développé par YachtVape en collaboration avec Mike Vapes, saura combler mes attentes. Ci-dessous, le Eclipse Dual RTA orné d’un drip-tip HellVape AG+ 02 antibactérien et monté sur la Dovpo MVV II finition Hannya.

IN BOX

Sauf exception, je n’intègre pas le packaging aux éléments figurant sur mon cliché « In Box ». Et pour causes! Tout d’abord, de par sa taille, il monopolise une grande partie de la surface de la photo réduisant, par là même, la taille et donc les détails du matos vraiment intéressant. Secundo, qu’est-ce qu’on en à foutre de la boite? Pas plus d’intérêt à publier le cliché d’une boite que de publier la photo d’un carton de chez Ahhh Ma Zone! Mais, pour une fois, je voulais souligner l’effort du designer qui a su, par son rendu d’ambiance fifties, me foutre la banane.

• Eclipse Dual RTA orné de son drip-tip 810 design en Ultem noir, monté avec le tank droit de 4ml
• 1 Pyrex bubble de 6ml
• 1 Drip-tip 810 ergonomique en Ultem
• 2 Coils Ni80 Framed Staple de 0,30 Ohm (0,15 Ohm en dual)
• 2 Mèches de coton
• 1 Coil Trimmer
• 1 Tournevis plat
• 1 Sachet de spares*
• 1 Manuel d’utilisation

* Attention amateurs de drip-tip 510! Un des plus gros sites de vente FR annonce un adaptateur drip-tip fourni. Que nenni, il n’en est rien! Ils ont probablement pris le joint du top-cap, visible ci-dessous, pour un adaptateur. « Ahhhh, con-fusion quand tu nous tiens! », dixit Confucius l’homme non-confus.

Données techniques

• Type de vape : DL / RDL
• RTA dual coil
• Budget : +/- 40 €
• Plateau Postless
• Diamètre : 25 mm
• Hauteur hors drip-tip : 36,5 mm
• Hauteur drip-tip design compris : 45,2 mm
• Poids à vide : +/- 42 gr avec drip tip
• Remplissage : top-fil
• Ouverture top-cap : 1/4 de tour
• Bottom airflow
• Débit d’air réglable par bague d’airflows à double diffusion
• 100% flux d’air latéral au coils

• Connectique : 510
• Dript-tip : 810
• Contenance en jus : 4 ml Tank droit / 6 ml Tank bubble
• Tank Droit et Bubble en Pyrex
• Matériaux : acier inoxydable et Ultem
• Origine : Chine
• Couleurs actuellement disponibles :

Fonctionnalités

  • Drip tip 810

Le design du drip tip 810 monté respecte vraiment bien l’esthétique générale du Eclipse. Avec ses formes, sa hauteur de 8,5 mm et son diamètre de 15,5 mm, il s’avère vraiment confortable entre les lèvres pour le tirage proposé par le Eclipse Dual RTA.

  • Top-cap

Le remplissage de type « Top-Fil », se fera rapidement grâce à l’ouverture simplifiée du top-cap, par 1/4 tour, exécutable au moyen de son système d’accroche par ergots.

  • Top-tank

Une fois le top-cap dégagé, la commodité du remplissage, avec n’importe quel type de fioles ou de flacon, est loisible grâce à l’usinage des deux énormes haricots dégageant, en dehors de la cheminée, la quasi totalité de la surface.

  • Contenances / autonomie

Le Eclipse Dual RTA offre tout de même une autonomie de vape confortable avec le tank droit qui permet d’embarquer 4ml. Quantité minimum requise pour un ato dual coil DL dont la fonction est d’être exploité au quotidien. Jusqu’à présent, dans cette configuration, monté à 0,19 Ohm, je n’ai eu qu’une fois la désagréable surprise de vaper à sec et ce par distraction tant j’étais plus concentré sur la rédaction de cette revue que sur le niveau de liquide restant dans le tank de mon Eclipse. A savoir que lorsque je suis devant mon p.c., je vape tel une locomotive à vapeur cherchant à dépasser un T.G.V. filant à donf.

L’abominable tank,… heu…, excusez ce lapsus, je voulais dire le bubble tank, quant à lui, peut recevoir jusqu’à 6 ml de juice.

  • Bague d’Airflows

Les entrées d’air, de la base, sont percées sous forme d’honeycomb tandis que celles de bague A.F. sont usinées sous forme de cyclope. Cette option a été choisie pour permettre, comme nous l’explique si bien notre ami Clandestino dans sa revue du Eclipse RTA (single), de pouvoir accéder aux vis de fixation des coils. En fait, si vous avez été attentif à la revue du Cland’s, vous aurez constaté qu’entre le Eclipse RTA Single et son grand frère, ici présenté, en dehors de 2 à 3 petits détails près, ils sont quasi identiques. La grosse différence réside dans une mise à niveau pour recevoir un dual coil. Rassure-toi mon Cland’s, Mickey ayant entendu tes complaintes, YachtVape a usiné les cyclopes à 10 mm de large pour 3,2 mm de hauteur, ce qui permet d’accéder très facilement aux vis qui sont, sur ce dual, à têtes plates.

Soit, le réglage du débit d’air souhaité se fera par simple rotation de la bague A.F. Une butée permet de ne pas la tourner plus que dans sa position « full closed », et dans l’autre sens, de manière à ce que les cyclopes dégagent impeccablement les vis de fixation. Le nid d’abeille, quant à lui est composé de 12 trous d’un diamètre de 1,1 voir 1,2 mm chacun (24 au total). Particularité permettant une vape DL smooth. DL, DL,… je sais que je chie dans le tube lorsqu’on aborde ce sujet mais je trouve le débit d’air quand même vachement freiné. Ce qui me fait l’approuver comme RDL.

  • Accès au plateau de montage

Pour accéder au plateau, il suffira simplement de mettre le Eclipse Dual RTA tête en bas et dévisser la base du RTA.

Maintenant que l’ato est désolidarisé, la cloche laisse apparaitre un usinage sous forme de dôme.

  • La base du Eclipse

La base en main, on découvre un plateau dual coil de type Postless dont les arrivées d’air frais sont situées latéralement aux coils.

Au cul de la base on découvre le pin positif 510, plaqué or, non réglable mais dont le déport de 75 dixièmes de millimètre autorise une vape safe sur un mod méca hybride mais aussi une seconde vis à tête plate. Vis qui permet le désassemblage complet de tous les éléments composant cette base.

Pour ce faire, il suffira de dévisser le pin positif et la fameuse petite vis.

Particularité intéressante pour pouvoir nettoyer en profondeur la chambre d’admission d’air ainsi que les moindres recoins du plateau. Là où le bât blesse, c’est que YachtVape n’a pas prévu une bague d’airflow amovible.

  • Le plateau Postless Dual Coil

L’entre-axe entre les vis de fixation, que j’ai mis en évidence en bleu sur le cliché suivant pour que mon ami le Clandestin assimile bien l’info, est de 7 mm. Toutes fois, le plateau du Eclipse Dual RTA peut accueillir un coil exotique allant jusqu’à 9 mm de large, maintenant souligné par de l’orange sur la photo suivante. L’alésage des orifices, en forme de cyclope, accueillant les pattes des coils ont une largeur de 3 mm sur une hauteur de 1,8 mm, relevé en brun cette fois-ci et toujours pour que mon Cland’s puisse bien capter l’bazar que j’explique. Caractéristiques permettant d’accueillir de beaux câbles exotiques pour des montages bas en Ohms mais ne permettant pas, non plus, d’y coller des câbles d’ascenseur plongeant la résistance vers des valeurs déraisonnablement basses tournant autours des 0,05 / 0,02 Ohm. Tu vois, les câbles que quand t’as besoin de les tourner, tu dois emprunter la cintreuse hydraulique de ton pote plombier.

Le plateau du Eclipse Dual RTA propose un espace de travail confortable. Les caractéristiques du débit d’air, du plateau ainsi que celles des niches de coton permettent, en dual, des montages aisés jusqu’à un diamètre de 30 dixièmes de millimètre. Pour savoir s’il se monte en single, je te conseille, mon vape-poto, de t’acheter le « Eclipse RTA » (SINGLE COIL!), il a été conçu pour ca.

Montage/Cotonnage

Comme d’habe maintenant, le seul petit conseil que je puis vous donner en préambule, est d’apprêter les coils de la manière suivante, pour faciliter leur mise en place sur le plateau.

 • Mise en place des coils

Comme nous l’explique notre bon Clandestino (toujours lui, pffff) dans sa revue sur le Eclipse RTA, pour exécuter l’opération de mise en place des coils, il faudra au préalable, pour avoir accès aux vis de fixation, les dégager en positionnant les cyclopes de la bague AF en face de celles-ci. Sur ce Eclipse Dual, l’accès aux vis avec le tournevis ne pose aucune difficulté.

Pour le choix de la bonne longueur des pattes des coils, un gabarit de coupe étant fourni, il suffira simplement de les couper à la longueur indiquée sur l’outil (8 mm). Les ingénieurs de chez YachtVape ayant bien fait les choses, pour ceux qui ne veulent pas s’encombrer d’outil de coupe (n’est-ce pas mon Nè-Nes), la bonne hauteur de placement des coils peut facilement s’ajuster en plaquant naturellement son gabarit sur le plan de joint supérieur du plateau comme mis en évidence ci-dessous.

Pour en revenir à la largeur de coil autorisée, ci-dessous, vous pouvez juger en découvrant mon premier montage, de la place que prend un coil tourné 5 tours, en spires espacées, sur un axe de 30 avec du Flapton 22/38 Ni 80 de chez Flatwire pour une valeur dual stabilisée de 0,13 Ohm. Easy kwa!

Comme vous pouvez le constater sur les vues suivantes, mon montage dual exotique tourné sur un axe de 30 s’accorde parfaitement aux caractéristiques du plateau du Eclipse Dual RTA.

  • Cotonnage

Les coils, justement montés, arrivant à ras du plan joint supérieur de la cuve, en vert pour le coil du fond sur le cliché suivant, cette dernère avec seulement 1 mm de profondeur, en rouge, il est évident que la longueur des moustaches de nos mèches sera relativement limitée.

Pour ma part, je coupe mes mèches en déposant ma paire de ciseau sur le plan de joint supérieur de la base, sur le joint d’étanchéité du tank, comme souligné ci-dessous.

Ensuite, il ne suffit plus que de recroqueviller les mè-mèches pour en introduire leurs extrémités dans la cu-cuve. Oui, oui, le VapaSutra demande un minimum dextérité et une certaine souplesse pour ne pas dire une souplesse certaine.

A l’utilisation

  • Prise en main

Que ce soit pour le montage, le cotonnage, le remplissage ou encore le réglage du débit d’air, le Eclipse Dual RTA n’oppose vraiment aucune difficulté.

  • Irrigation / Fuites

Lors de mon premier cotonnage sur ce Eclipse Dual RTA, j’avoue avoir été surpris par la faible longueur des moustaches. Mais rassurez-vous même si c’est assez déroutant, le wick se fait parfaitement et ce, sans risque de voir l’ato dégueuler son jus.

  • Qualité / Finitions

Sur mon exemplaire, je n’ai constaté aucun défaut quelconque. YachtVape, marque que je ne connaissais que très peu, à su m’impressionner par la qualité de son Eclipse Dual RTA. Les matériaux utilisés sont d’excellentes factures. Toutes les pièces sont parfaitement usinées. Les finitions sont irréprochables. Tout s’emboite, se visse, coulisse à la perfection.

 Vape

  • Tirage

Grace à ses arrivées d’air en forme de nid d’abeilles et son plateau dual qui peut accepter des montages relativement bas d’un diamètre de 30, le Eclipse Dual RTA envoie une vape smooth et dense. Par contre, les trous composant ce nid d’abeilles étant calibrés sous une faible section, lors du tirage, l’admission d’air frais en est vachement freinée. Ce « freinage » engendre deux conséquences. Pour ceux que ça intéresse, je vais développer, simplement, ces principes découlant, à nouveau, des lois de la physique.

1° : Comme on le sait, le débit une matière quelconque est ralenti lorsque celle-ci est diffusée aux travers de plusieurs petits trous par rapport au débit qu’elle a si elle est diffusée par un seul orifice ayant le même diamètre que le cumul de la surface des multi-trous. Pour poursuivre dans ma lancée physique, pour atteindre le même débit avec un micro multi-perçage par rapport à un trou unique de même surface, il faudra augmenter la pression en amont ou la dépression en aval desdits trous. Sur un RTA, le débit s’obtenant par dépression, (aspiration sur le dri-tip), il faudra donc émettre une succion plus importante. Sachant ceci, vous comprendrez que ce Eclipse Dual RTA, même si il propose une admission d’air visant à satisfaire les DLeux, je ne peux que le classer dans les RDL tant je dois « tirer » sur le drip-tip pour satisfaire mes besoins de gros DLeux bien aériens.
2° : Lors de l’aspiration, (tirage) si la force d’aspiration dépasse le débit d’air autorisé par le diamètre des orifices, la fréquence (son) émise par le « frottement » de l’air, freiné, lors du passage dans les orifices génère un bruit de diffusion. Bref, lorsqu’on tire trop fort sur le Eclipse Dual, il émet un bruit de diffusion qui ne le rend pas très discret. Attention, je ne parle pas d’un sifflement mais bien d’un bruit élevé de passage d’air. Voici qui clôture ma pseudo explication scientifique. M’est avis qu’Einstein, de là ou il est, à la lecture de ces lignes, en tire la langue.

  • Restitution

Même si j’apprécie énormément ce Eclipse Dual, entre autre pour sa très bonne restitution des saveurs, je dois avouer que ces dernières, avec mon premier montage à 0,13 Ohm, sur des jus fruités complexes, ne ressortaient pas comme je l’attendais. Le rendu des différents arômes constitués de mes jus préférés était assez diffus. Je suis aussi friand des jus acidulés du genre bonbons acidulés. Là aussi, le Eclipse Dual, avec ce montage, a eu énormément de mal à mettre en avant ce côté acidulé.

Par contre, toujours avec mon premier montage à 0,13 Ohm, le Eclipse brillait par sa restitution lorsque je le gavais de jus gourmands. Sa vape en devenait riche et saturée d’arômes distincts. Ses saveurs en devenaient des meilleures. Une vape dense et onctueuse venait agréablement tapisser mon palais pour exciter au mieux mes papilles gustatives.

Sur ce, je me dis : « toi, mon Bruce, tu t’es viandé en choisissant ton montage après première analyse du bousin! ». Pas possible qu’un ato te restituant aussi bien du gourmand te bouffe toute l’acidité de tes jus lors de la diffusion de l’état liquide à l’état  gazeux. J’ai donc repris mes savants calculs depuis le début en mesurant au micromètre chaque cote, en analysant toutes les courbes et angles à la loupe, en calculant le volume des différentes chambres afin d’en estimer les valeurs la dépression en fonction des Pa émis par la force de tirage sur le drip-tip en en rapport à la force de freinage rencontrée par l’air lors de son passage aux travers des orifices d’admission (effet Venturi en application avec le théorème de Bernouilli). Pour résumer simplement cette nouvelle analyse, j’ai bêtement ouvert la boite où je range mes bobines de câbles, j’ai laissé mes yeux se promener sur les références à ma disposition jusqu’à ce que mon cervelet tilte en se disant : « ouais, celui-là ferait bien l’affaire ».

En seconde monte, j’ai donc opté pour un Ni 80 Tri-Core Fused Clapton 3-28/36 pour une valeur de résistances stabilisée à 0,19 Ohm. Là, bardaf, c’est l’embardée! Mes papilles s’affolent, se ré-jouissent de pouvoir pleinement apprécier toutes les subtilités proposées par mes jus fruités acides.

Conclusion

Me voici arrivé à la fin de mon analyse du Eclipse Dual RTA et donc le moment où je peux affirmer si, oui ou non, cet ato comblera mon attente quant à un RTA Dual racé, savoureux et bien aérien. Ben non, ce ne sera pas encore pour cette fois. Et pour cause, il lui manque un chouia à son débit d’air Snifffff!!! Mais n’allez pas croire que je suis déçu de mon acquisition. Non ! Ce produit de chez YachtVape a su me séduire par le soin apporté à son esthétique, sa qualité de fabrication, l’ensemble de sa conception, sa facilité de montage / cotonnage, la densité de sa vape, son excellente restitution des saveurs en prenant soin lui coller des rez ne descendant pas en dessous des +/- 0,20 Ohm, son autonomie,… Il ne lui manque pas grand chose pour être, à mes yeux, l’ato parfait. Si je devais lui mettre une cotation sur 100, je lui attribuerais le très beau score de 86%. Justificatif : – Bam, d’entrée de jeu, je lui mets une mandale de 10 points subjectifs dans sa tronche. La faute à YachtVape pour ne pas avoir su répondre à mes attentes de tirage. M’en fous que ma mauvaise foi se répercute sur leur bébé. – Pour finir, je lui retire 4 points supplémentaires pour son acoustique lorsque je suce son drip-tip en cherchant à ce que son airflow suive la dépression émise par ma grande gueule. Maintenant, c’est à vous de travailler pour savoir son véritable résultat final. Nan mais, tu crois pas que j’ai déjà assez bossé sur cette revue ?

Avantages

• Restitution des saveurs
• Volume de vapeur
• Autonomie
• Système de remplissage
• Design (subjectif)
• Proportions
• Drip-tip 810 confortable
• Précision du réglage du flux d’air
• Facile à vivre
• Ne chauffe pas
• Aucune fuite
• Hydratation sans faille
• Rapport qualité / prix

Inconvénients

• Flux d’air peut être bruyant

Ecrit par Bruce l’Air

Collectionneur de RTA, RDA, RDTA, single ou dual et de box électro, méca ou VV (ma préférence). Adepte de la vape DL et DL restrictive. Ah oui, mon pseudo vient du fait que je suis Bruxellois ;-)

53 Comments

Laisser un commentaire
  1. Je ne commenterai pas cet engin de torture digne d’une machine à fumigène de boîte de nuit, dont on devrait interdire l’accès aux stades au Quatar. Mais la fabuleuse qualité de cette revue et le soin indéniable apporté aux photos dignes des plus grands professionnelles de la profession :yahoo: :yes:
    Ça ne te démange pas de mettre un coup de perceuse pour élargir les nids d’abeilles? Bzzz
    Un grand bravo et merci pour cette revue :good: :good: :good:

  2. Y a qu’ici que quelqu’un arrive à me faire regarder des revues de matos DL. j’ ai horreur du DL mais par contre j’ adore les revues super bien faite.
    Alors bravo pour cet exploit :good:

    • Hello taquinaton :bye:
      Tu ne sais pas comment ça fait du bien de lire des messages sympas comme le tien. Surtout après avoir taffé quelques bonnes paires d’heures pour renseigner aux mieux et bénévolement les vape-potos passant sur le pont du Navire. C’est d’autant plus gratifiant que je n’ai pas souvenir de t’avoir déjà lu. Ça prouve la spontanéité de ton com. Ne m’en veux pas si on a déjà échangé sur le Navire et que je ne m’en rappelle plus mais t’sais bien Alzheimer me chatouille souvent le citron.
      Encore merci à toi pour cet encouragement :good: :heart:

      • Salut
        Je poste régulièrement, mais souvent le site me considère comme nouveau. N’étant pas du tout doué en informatique, je pense que le problème vient de moi.
        Je pense aussi que d’habitude je poste sous mon nom et pas sur mon pseudo ( Vallet Stéphane )
        Pour trouver mes écrits va voir sur les tests GTR, Bishop etc… Enfin les atos MTL de qualité en gros.
        Bonne journée :bye:

    • Ah, tu me rassures taquinaton. Pour une fois ce n’est pas Alzheimer qui me joue des tours :wacko:
      Il est clair qu’au vu de nos affections vapistiques respectives, nous n’aurons pas souvent l’occasion d’échanger nos points de vue. J’te jure, ce n’est pas de la mauvaise foi mais il m’est impossible de vaper sur du MTL sans risque de m’étouffer avec le drip-tip coincé dans mon oesophage suite à une succion plus que déraisonnable :wacko:

  3. Yoh mon Ez’, si c’était moi, j’annulerais le Mondial de foot au Quatar. Nan, je rigole ! Je boycotterais le foot où qu’il se joue :yes: Je sens que je vais, à nouveau, me faire de bons potes sur ce coup :whistle:
    Sinon, merci pour tes compliments :good: T’as besoin de quoi déjà ;-) ?
    T’as réussi à réparer ton tube?

    • J’ai pas trouvé le temps de m’y re pencher pour le tube. J’ai utilisé mon temps à lire un gars qui écrit des revues de dingue sur un bateau:-) :heart: Je ne vape plus beaucoup et j’ai aussi du matos de rechange. :yes:

  4. Yo mon Bruce,
    Splendide revue !!! On sent qu’il y a du gros taf là, pour une fois… Nan j’déconne. Comme d’habitude, plutôt, tant avec tes présentations, on a l’impression d’avoir le matos en main, sans avoir à l’acheter !

    Merci pour les définitions illustrées d’un « entre-axe » et d’un « plan de joint », je vais me pieuter un peu moins ignare tout à l’heure. :yahoo:

    Sinon, je suis content de voir que Yachtvape a remédié au problème majeur de l’Eclipse Single : les vis de serrage dans les air holes. Maintenant, il doit être sympa à vivre, ce Eclipse Dual. :yes:
    Tiens au passage, tu n’as pas évoqué la conso du bouzin : pas trop gourmand ? Quand je vois la vitesse à laquelle je sifflais mes tanks sur le Eclipse single….
    Ouais, je dis « sifflais » parce qu’en dépit de son excellent rendu, le bouzin est parti au cimetière la semaine dernière. Je n’ai gardé qu’un seul RTA dual coil, le Blotto 1er du nom. Ça fait au moins un an que je n’ai pas vapé dessus, si ce n’est plus, mais il m’est impossible de ne plus l’avoir sur mon stand : c’est un cadeau d’un chouette vape poto, donc voilà.
    Du coup, ce Eclipse dual, je pense que ce sera sans moi, car ma vape actuelle se résume à du MTL sur RTA, et du DL exclusivement sur dripper.

    • Avé Clandestinus, salamalecs et salamalecs, et encore salamalecs,…
      Ceci étant fait, revenons en à notre brebis. Brebis égarée Éclipse Dual au bout de mes lèvres. Trop restrictif pour moi qui, au final, me rend compte que je pardonne moins ce « défaut » à un dual qu’à un single. J’explique ma frustration par le manque d’apport d’air par rapport au volume de vapeur permissif découlant des caractéristiques du plateau. Alors que je pardonne aisément au Atemporal rta son manque de débit d’air. Va comprendre ! Ça ne peut être que psychologique dans ma tête à moi :wacko: Toujours est-il que ce Éclipse Dual termine sa carrière entre mais mains (il fera plaisir à un de mes potos) tandis que le Atemporal continue à me donner du plaisir au quotidien.
      Pourtant, ce Éclipse Dual est une véritable petite perle. Il fera le bonheur des amateurs de vape RDL, j’en suis plus que certain.

      J’avoue m’être mal expliqué concernant son autonomie. Ses 4ml embarqués combinés à des montages ne descendant pas en dessous des 0,20 Ohm lui confère une très belle autonomie vape :yes:

      Ces derniers temps, malgré ma résolution passée de ne plus acheter de rta, j’en ai acquis quelques-uns. Ben t’sais quoi? Nan! Attends, j’vais t’le dire. J’en ai soupé des RTA annoncés DL alors qu’ils sont RDL. Je ne sais pas ce que foutent les fabricants mais il faudra beaucoup pour que je rachète ce type de matos. Trop de déceptions lors du tirage ! Je ne me cantonnerai donc qu’aux RDA Dual qui me déçoivent nettement moins. Porky souffrant d’anémie crise-tique, je ne peux plus me permettre ce genre de déception :cry: .
      J’ai aussi gardé un exemplaire du Blotto premier du nom. J’ai difficile à me séparer des atos qui ont su m’apporter du plaisir vapistique même s’ils ne respectent plus mes désidératas actuels. Satanée nostalgie ;-) Et t’sé bien, chacun fait ce qu’il veut de son matos obsolète :yes:
      Donc, je comprends parfaitement ton abstinence face à ce Éclipse Dual et envers les RTA en général. Puis, comme je dis toujours, j’suis pas ici pour fourguer ma camelote mais bien pour la présenter au mieux :bye:

      • Si si, je comprends très bien le machin, c’est même plutôt logique : un single coil, pour que les saveurs ne soient pas trop diluées, est quasi obligé de ne pas être trop aérien. À l’inverse, un dual coils où on peut potentiellement avoir une énorme surface de chauffe se doit d’être bien aérien pour ne pas cramer la tronche de son utilisateur. Tu peux donc être rassuré, y’a rien d’illogique là-dedans. :-)

        C’est vrai que pour encaisser la chauffe d’un dual de flapton 22/38, faut vraiment que ce soit bien aéré !
        Ceci étant dit, ça nous amène effectivement à la question épineuse du bon vouloir des fabricants, voire même de leur savoir-faire…. Ça pour nous pondre des airflows honeycomb au tirage smooth, ils savent faire ! Ils savent même ne faire que ça, d’ailleurs…. Faudrait vraiment qu’ils se sortent les doigts du fion pour nous pondre des trucs en nid d’abeille certes, mais avec des trous un peu plus gros que 1mm ou 1,1mm… Tu vois, genre le Rath avec des trous un chouïa plus gros, ce serait magnifique ! :bye:

  5. Le souci des RTA, par rapport aux RDA, vient aussi de leur nature même, un peu comme le Capitalisme qui contient les gènes de sa propre mort…(voilà qui devrait plaire au Ez’…) Ouais, Marxx, sors de ce corps !
    N’empêche, avec leur cheminée, les RTA DL me semblent confrontés à un pb quasi insoluble. Car même quand leurs mensurations sont adaptées au débit d’air entrant dans l’ato, elles diluent forcément les saveurs comparé aux dripper, qui n’en ont pas (de cheminée).

    Si on prend un fabricant comme Taifun par exemple, qui est un expert reconnu de tous en matière de vape DL… Tu t’es jamais demandé pourquoi ils ne s’aventurent jamais sur le créneau du RTA dual coils ? :scratch: :scratch: :scratch: À mon avis, ce n’est pas un hasard….

    • Hmmmm pas trop d’accord avec toi mon Cland’s. Ils ne s’y aventurent peut-être pas parce qu’ils peuvent aussi estimer que le DL ne fait pas partie de l’essence même de la vape. Mais bon, ça ne reste que des suppositions subjectives. On pourra en débattre pendant des heures que ça n’y changera rien.
      Il est évident que concevoir un RTA de 24 mm de diamètre pouvant encaisser un montage dual de trente dixièmes de mm de diamètre avec une valeur tournant aux alentours des 0,10 Ohm relève du casse tête physique. Toujours celle là. Le diamètre de la cloche d’atomisation étant restreint par l’épaisseur du tank et le volume prévu pour passage de l’e-liquide pour alimenter les mèches. En tenant compte de ça, il est difficile d’élaborer un système de ventilation permettant un refroidissement suffisant de la fameuse cloche d’atomisation réduite pour éviter que les calories ne fassent monter sa température à un seuil qui dénaturalise les arômes.

      • Le Ragnar y était presque… :yes:
        Mais à quel prix…..
        Tiens, ça me fait penser que sur ma wishlist virtuelle, il y a toujours le Blotto Max…. À voir… :scratch:

  6. Pour moi, le Ragnar est toujours là référence mais dans une catégorie d’atos hors normes. Son volume ne lui permet pas un transport aisé dans toutes les circonstances. C’est pour ça que je suis à la recherche d’un RTA bien bien DL de 25 mm max, racé avec une belle autonomie (min 4ml). Je te dis mon Cland’s, je sens, au vu des choix proposés par l’industrie de la vape dans ce domaine, que je vais crever avant de trouver mon Graal :cry:
    Ouais, le Blotto Max. Faut voir si il en existe une version améliorée car il s’est pris un solide bide le gaillard. La faute à quoi messieurs les producteurs ? La faute à l’immensité de votre connerie d’avoir mis sur le marché, deux fois de suite, un ato défectueux. Faut pas nous prendre pour des glands syphilitiques, nan mais! Hmmm ça va mieux. Ça fait du bien un petit coup de gueule, j’te jure. Pour moi, il est hors course puisque je recherche un 25 mm grand max.

    • Ouais, c’est bien ce qui me retient pour le Blotto Max. Impossible de savoir si le batch v1 foireux a été rappelé par le fabricant et remplacé. :-( Dans ces conditions, ben ils vont s’faire mettre. B-)
      Sûr que pour le Ragnar, c’est en mode sédentaire only. Et encore… Faut la box qui va avec et, tu me croiras ou pas, je trouve que la Titan PWM envoie un signal trop doux pour driver le mastodonte de 35mm. Du coup, cimetière aussi le Ragnar, me concernant.
      Quand on y pense, c’est quand même dingue de se dire qu’un bête RTA dual coil de 25mm bien DL et savoureux, ce soit si difficile à trouver. Genre la licorne le truc. :wacko:

    • As-tu déjà eu l’occasion de tester le Proto RTA de THC ?
      22mm , DL bien aérien (pas le plus aérien non plus), alimenté en direct par les mèches recourbées par le haut (on peut enchaîné sans jamais de dry hit).
      Seul bémol, sa consommation de juice et parfois quelques petites gouttes lorsque l’on rouvre la bague d’aiflow après un remplissage).
      Pas récent mais trouvable en occasion à pas cher du tout
      Ça se tente avant de crever !!

      • Hello Carnby :bye:
        Oui, j’ai eu l’occasion de tester le Proto RTA à une époque où il ne collait pas à ma vape. Et je t’avoue ne plus vraiment m’en rappeler tant ça date.
        Je vais essayer d’en retrouver un histoire de me rafraîchir les neurones. Je te tiendrai au jus.
        Merci pour le tuyau :good:

  7. Breaking news, il se murmure qu’avec les récentes dispositions du gouvernement Tinois Fasttoch cesse la commercialisation des produits de la vape, ne cherchant plus qu’à écouler leurs stocks.

    • C’est ça mon Ez’ !
      Hier soir, j’ai envisagé de faire un énorme craquage Pastek, en mode « dernière commande chez eux ». J’ai donc ouvert la wishlist de mon profil, que j’avais copieusement garnie au fil des derniers mois, avec l’idée de tout mettre dans le panier, notamment un gros réassort de câbles Coilology… :wacko: :yes:
      Et là, horreur !!!! Ils ont vidé ma wishlist à 99%. :cry:

      Rip

      Aujourd’hui, tu tapes « yftk » dans leur barre de recherche, il n’y a plus que 2 ou 3 résultats !! Mais l’ouragan ne concerne pas que les clones : c’est pareil pour des produits originaux style Hellvape, TimesVape etc….

      À voir quelles astuces les gros portails tinois vont mettre en place pour contourner la législation, mais pour l’heure, c’est un véritable carnage !! :cry:

      • Au pays des droits de l’homme et de la liberté d’expression, tu vas voir mon Cland’s comment les tinois vont se risquer à enfreindre les lois du parti pour te faire plaisir :whistle:

    • Quand tu vois que le site Vapoplans qui proposait plusieurs produits/ jour depuis des années et que depuis fin aout c’est le desert de Gobie, ça veut tout dire… :scratch:
      Ou alors qu’il en a marre de passer toute sa journée sur son site :whistle:

  8. merci mon bruce pour cette superbe revue j’avais hésiter a le prendre celui-ci j’ai bien fait car apparemment le tirage est légèrement restrictif je me suis tourné gonc vers le blaze qui a un tirage qui me convient et dr très bonne saveurs. a tu essayé l’arbiter v2 de oxvap c’est un super ato

    • Hello Mex :bye:
      Je ne suis pas amateur de top airflows mais si je devais choisir entre les 2, j’irais direct vers le Blaze. je dois avouer que le Arbiter ne m’attire pas du tout. Va savoir pourquoi :wacko:
      Puis, les RTA, j’en ai soupé en ce moment :unsure:
      Sinon, t’as testé un truc sympa ces derniers temps ?

    • Salut Unagi,

      Je ne connais pas ce Eclipse dual, mais pour avoir bien pratiqué le single, il n’est pas si restrictif que ça hein !
      Faut prendre en compte que le Bruce est un gros DLeux bien furieux, qui ne jure que par le pur DL (notion qui, on ne cesse de le dire, est très différente d’un vapoto à l’autre). ;-)

  9. Hello Unagi,
    Oui, en le montant avec des coils tournés sur un axe de 25 tu gagneras un chouia en débit d’air mais ne t’attends pas à te retrouver face un pur DL. La différence sera minime.
    Perso, je le préfère lorsqu’il est monté avec des coils de 30 même si il en est plus restrictif, les saveurs en sont beaucoups plus agréables.

    Qu’est-ce qui te fait hésiter ? Son côté restrictif? Cite moi quelques atos dont le débit d’air te satisfait histoire que je puisse mieux cibler tes exigences en matière de tirage.

    • Oui Bruce c’est son coté restrictif. Je n’étais pas un gros acheteur jusqu’à présent, j’ai toujours eu un handicap coton,mais avec le hiphop et autres je commence ma meilleure vie en vape.
      Cet après midi j’ai monté le Blaze pour la première fois et je l’aimerai plus aérien.
      Jusqu’à présent je pense que c’est le Fatality qui m’a procuré le plus de plaisir mais comme je l’ai dit
      je n’étais pas un consommateur acharné.
      J’ai commandé l’Eclipse ^^

  10. Dites-moi, au vu de la conclusion de ce test, est-ce que ceux qui ont eu le Covid ont réussis à retrouver entièrement le gout ?
    Moi, je l’ai eu, il n’y a pas longtemps et déjà que je n’en avais pas beaucoup, là, c’est le néant… :wacko:
    Bon, je suis encore super enrhumé, mais je connais des gens qui ont perdu pas mal l’odorat et le gout, ou qui ont changé en ne supportant plus ce qu’ils aimaient avant. :scratch:
    Merci

    • Difficile à dire, Cap’s.
      À mon avis, ce sera très différent d’une personne à l’autre. Vraiment la loterie, cette saloperie.
      Moi j’lai pécho au printemps dernier, ça va, je n’ai pas été asymptomatique mais j’m’en suis plutôt bien tiré au vu des symptômes que peuvent développer certains.
      Je n’ai pas perdu le goût ni l’odorat, du moins pas totalement au point de ne plus rien sentir. Après, je connais des gens qui n’ont plus rien senti pendant plusieurs mois !! Mais ça a fini par revenir.

    • Hello Cap’s , si tu es encore enrhumé, c’est un peu normal que tu ressentes moins le goût ( et l’odorat aussi, je suppose ? ). :cry:
      J’ai chopé la Covid en avril dernier, pas de symptômes +++, surtout mal de gorge et nez en fontaine par moments. Après, c’est effectivement variable selon les personnes et le variant… Perdre l’odorat est ( serait ) ma hantise, je suis très olfactive.
      Je te conseille vivement : tisanes de thym bio et huile essentielle de ravintsara ( 1 goutte 3 X/jour sur un sucre ou dans du bon vrai miel ), c’est un remède carrément top !
      Voilà, ça fera 25 balles pour la consultation à distance, bien que je ne sois pas conventionnée. ( nan, là je déconne, mais avant j’étais sérieuse ).
      Je te souhaite prompt rétablissement.

  11. Oooopssss Unagi, si tu aimes le concept tuba et le tirage du Fatality, tu vas trouver ce Éclipse bien restrictif.
    Comme précisé en début de revue, aucun rta de max 25mm n’a encore su combler mon besoin de gros DLeux. Normal, la cloche d’atomisation ne permet pas une telle ventilation sur les RTA. En 25mm avec réservoir, seul l’excellent Helheim RDTA (dual) (que je te conseille vivement) comble impeccablement mes exigences. Sinon, il n’y a que les RDA qui y arrivent.

  12. Hmmmm, y a très longtemps que je n’ai plus sucé un drip-tip de Blotto mais je dirais que le Éclipse est un chouia plus aérien. N’empêche, faut pas se leurrer, ils rentrent dans le même segment de tirage. Jusqu’à présent, pour avoir du bien DL savoureux avec un RTA, faut se tourner vers ceux ayant un diamètre de 28mm.
    Je sais que je me répète mais le Helheim RDTA offre une vape pour les amateurs de tuba avec des saveurs de oufs et ce pour un diamètre de 25mm. Puis, si un jour tu investis dans une bonne BF, ce RDTA est aussi fourni avec un pin BF qui permet une autonomie vape de dingue.

  13. Pourtant il est trouvable, pas sur les tout gros sites mais trouvable. D’ailleurs je ne comprends pas pas trop ce choix des gros sites. D’habitude ils proposent tous les produits de chez Hellvape même les plus merdiques. Avec ce Helheim RDTA, Hellvape propose un ato de référence et là, les gros de la vape passent leur tour. Par contre ces mêmes gros de la vape continuent à proposer les dernieres saloperies en plastiques que sont les pod’s. Ça pousse à se poser la question de savoir si ils travaillent toujours dans l’optique de satisfaire le vape-poto ou dans l’optique de se faire du fric à tous prix en vendant de la merde. Il y a déjà tellement peu de bonnes références vape qui sortent ces derniers temps que faire fi d’une de celles-ci revient à censurer le choix des vrais vape-potos.

    • J’ai trouvé un bon revendeur à Berlin de chez Hellvape il propose le « s » en single et le « Fat RTA » en single aussi.

      Pour la navigation du capitaine en fluvial il s’agit de TANTE DAMPF

  14. Hors sujet mais j’ai l’impression que Teslacig arrete la série Invader, je ne trouve plus la IV en 18650, tous les sites sont en rupture et la ligne potard ne sera pas renouvelée. Hiii

    • Yo,
      La IV est en 21700, la 4X en 18650. ;-)
      En effet, les Invader sont hors stock partout, et ce depuis un bon moment ! Encore de super produits qui sont arrêtés… :-( :-( :-(
      Si tu as FB, tu peux encore trouver quelques 4 et 4X d’occase. ;-)

    • Si tu veux une double 18650 à potard, tu dois te tourner vers la Dovpo MVV2. Celle-ci touche aussi tout doucement à sa fin et sera bientôt indisponible partout. Enfin, je dis ça, je dis rien…

      • La fin de la MVV 2 ?
        Suis pas sûr : ils viennent de sortir des nouveaux coloris (boitiers transparents).
        Ils seraient bien cons d’arrêter la MVV2, car désormais, ils sont en situation de monopole sur le créneau de la box VV à potard grand public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Valhalla v2 micro (Vaperz Cloud) : Asgard killer ?

Matos qui tue! (8 Publications)