in ,

Cthulhu V2 RTA

Dans sa nouvelle, L’Appel de Cthulhu (1926), H. P. Lovecraft parle du Cthulhu en ces termes : « Johansen estime que deux des six hommes qui ne regagnèrent pas le bateau moururent de peur à cet instant maudit. Nul ne saurait décrire le monstre ; aucun langage ne saurait peindre cette vision de folie, ce chaos de cris inarticulés, cette hideuse contradiction de toutes les lois de la matière et de l’ordre cosmique. »
Mais nous sur le navire, il nous en faut un peu plus pour nous mettre les pétoches.
Et puis franchement, une bestiole à tête de seiche, avec des tentacules de pieuvre et des ailes de dragon, ça fait pas sérieux quand même…

Présentation de l’atomiseur

Le Cthulhu arrive dans une petite boite en plastique souple.

photo1

Pas de fioriture, juste un petit autocollant sur le couvercle.
A l’intérieur, on y trouve :
– L’atomiseur lui même monté avec le plateau double coil type “Velocity deck”
– 1 plateau simple coil
– 1 tank de rechange en pyrex dépoli (très sympa)
– 1 drip tip de rechange noir en Pom
– 1 sachet de pièces de rechange comportant des vis, des joints toriques, des joints de tank en bleu et en rouge, 2 coils en je ne sais quel matériau (ils semblent tout rouillés), 1 clé Allen et le sempiternel mini tournevis cruciforme bleu.

les pièces de rechange

photo2

Au dos de la boite se trouve le code d’authentification et… c’est tout. Pas la moindre notice ou schéma de montage. Pour une fois, la notice n’aurait pas été un luxe, ne serait-ce que pour changer de plateau. Ça ne commence pas très bien cette histoire, surtout qu’au déballage, l’atomiseur sent beaucoup l’huile d’usinage, et qu’il faudra obligatoirement tout démonter pour un bon nettoyage au vignaire + bicarbonate de soude. Vous trouverez néanmoins quelques explications en vous rendant sur le site de Cthulhumod : http://www.cthulhumod.com/cthulhu-rta-v2-manual/

L’atomiseur démonté

Les caractéristiques

Pendant que le Cthulhu prend son bain, parlons un peu de ses caractéristiques :
– Sa hauteur est de 57.6mm (hors 510 et Drip Tip) pour un Ø de 22mm
– Contenance : 4.7ml
– Montage en simple et double coil avec plateau dédié
– On peut accéder au coil le réservoir plein
– Contrôle d’alimentation de liquide
– Remplissage par le haut
– 2 (grosses) arrivées d’air réglables
– Vis 510 en cuivre et réglable
– Existe en noir et inox
– Poids : 74g (rempli avec son drip tip inox)

Les deux versions

photo4

La fabrication est très bonne, les filetages n’accrochent pas, les différentes pièces ne présentent pas de bord coupant. Le réservoir a une épaisseur de 1.5mm (dans la moyenne), et bonne nouvelle, il est remplaçable par celui du Subtank mini, que vous pouvez trouver facilement partout et qui existe en coloré. Ce point est d’autant plus important lorsque l’on sait que ce réservoir n’est absolument pas protégé en cas de chute…

Le montage

Les deux plateaux

photo5

Je n’ai pour ma part utilisé que le plateau simple coil. Le moins que l’on puisse dire est qu’il y a de la place ! Vous pourrez sans aucun doute monter toutes sortes de coils sans problème. Le plateau me rappelle celui de la base RBA du subtank (en plus grand) qui reste une référence pour moi en terme de simplicité. En prenant son temps, le coil est monté en moins d’une minute. Les vis ont une empreinte profonde, une tête large, permettant ainsi un maintien ferme du fil.
C’est au moment de passer le coton (du Puff) que l’on remarque un truc qu’on n’a pas encore vu ailleurs : la bague de maintien pour la mèche.

photo6

Cette bague se dévisse pour faciliter le montage de la mèche. Une fois le coton en place, il suffit de revisser cette bague, et le coton restera maintenu dans les rigoles. Vraiment astucieux !
On remonte le tout, il est temps de passer au remplissage.

Le remplissage

Nous avons donc ici un remplissage par le haut. Autant vous dire tout de suite, je suis traumatisé par le Bellus. Sur ce dernier, j’ai beau faire tous les trucs possibles et imaginables, ça fuit toujours un peu lorsque je remplis par le haut.
Alors, on y va : je ferme l’arrivée d’air, je ferme l’arrivée de liquide en tournant la bague dans le sens anti-horaire et je dévisse le haut du top cap (là où on place le drip tip). Vous pourrez utiliser toutes sortes de flacons pour le remplissage sans aucun souci. Je remplis donc sans aucune précaution particulière et au moment de fermer, je vois sur le pas de vis du haut du top cap un plat sur le filetage.

photo7

Je pense dans un premier temps à une erreur d’usinage, mais non, il y a le même de l’autre côté ! Alors je comprends. Les p’tits gars de chez Cthulhumod n’ont pas dormi sur le coup, ça mérite presque le prix Nobel de la vape cette idée : lorsque l’on revisse cette pièce, les plats permettent tout simplement à l’air qui se trouve dans le tank de pouvoir s’échapper, empêchant ainsi une pression qui se traduirait par un écoulement de liquide par les arrivées d’air à leur ouverture.
Je vérifie en ouvrant les arrivées : rien. J’ouvre le contrôle d’arrivée de liquide à fond : je vois des bulles remonter à la surface, mais aucune fuite, pas le moindre suintement.
Ça marche. Simple et efficace.

Et sinon, ça vape bien un Cthulhu V2 ?

Oui. Très bien même. Comme je suis trop vieux pour ces conneries, je vape pépère aux environ de 20W. Mais la maison ne reculant devant aucun sacrifice pour satisfaire ses lecteurs, j’ai poussé (un peu) l’Evic à 40W pour voir. Pas le moindre dry hit, ça ronronne gentiment.
Revenu à des valeurs qui sont les miennes, j’ai pu comparer niveau saveur avec L’origen MK2, le Bellus et le Nectar RTA.
Je dirais que les saveurs sont moins détaillées que le Nectar, mais aussi bien que l’Origen et mieux que le Bellus.
La vape est plutôt tiède/froide, ce qui n’est pas étonnant vu la configuration, et bien plus “ronde” que sur le Bellus que je trouve un peu sèche.
Niveau décibels c’est le calme plat, pas la moindre corne de brume ni sifflement.
Par contre, adeptes de la vape indirecte (bouche puis poumons), oubliez, cet ato n’est pas pour vous. Je sais, j’aurais pu le dire plus tôt, mais vous n’auriez pas lu mon article…
Le contrôle d’arrivée d’air n’est pas ce qu’il y a de plus précis, et de plus, la bague de contrôle est plutôt du genre “je fais ce que je veux”. Elle ne possède pas de cran de réglage et elle est lâche. Enfin un point qui fâche.
En gros, il y a 3 niveaux d’ouverture : fermé, aérien et trèèèèèèès aérien.

Conclusions

Lorsque j’ai reçu mon Cthulhu, je me suis demandé si j’avais bien fait : plutôt imposant, pas spécialement design, une usine a gaz avec son contrôle d’arrivée de liquide,
Mais après 1 semaine d’utilisation, je suis vraiment content. Le Cthulhu est un atomiseur facile à vivre, qui ne nécessite pas d’apprentissage particulier, fiable, propre sur lui, que vous pourrez trimballer partout (attention au Pyrex quand même).
Ce Cthulhu V2 est donc un atomiseur qui conviendra aussi bien aux débutants pour sa simplicité d’utilisation, qu’aux vapoteurs confirmés pour ses performances et ses possibilités.

Les plus :
– Excellentes finitions (mais un bon nettoyage à faire en premier).
– Remplissage par le haut très simple et efficace.
– Jamais de fuite ou de suintement, même au remplissage
– Deux plateaux fournis, dont un Velocity Deck pour le double coil.
– Montage très facile, il y a de la place pour toutes sortes de coils.
– La bague qui maintient les mèches.
– 2 Drip Tip (Inox et Pom) qui sont juste parfaits.
– 2 tanks en Pyrex avec possibilité de remplacement par celui du Subtank.
– Le prix : on le trouve actuellement sur les sites qui vont bien à environ €33.00 sans code promo. Pour un atomiseur original avec tous les accessoires fournis, le prix est très correct..

Les moins :
– Bague d’arrivée d’air peu précise et lâche.
– Bague de contrôle d’arrivée de liquide assez dure à tourner et qui ne sert pas à grand chose, mis à part pour le remplissage (et encore, même sans fermer cette arrivée ça ne fuit pas avec du 60/40).
– J’aurais aimé que la partie haute du top cap qui sert au remplissage soit crantée pour aider à son dévissage.
– Pas de notice ou de schéma d’assemblage, on est obligé d’aller sur le site de Cthulhumod pour la pêche aux infos.

Mais ce n’est pas tout

L’équipe de Cthulhumod est vraiment constituée de passionnés. Là ou d’autres sociétés conçoivent leur produit et passent à autre chose, eux continuent de travailler dessus, à l’améliorer, à le peaufiner, à écouter leurs utilisateurs.
Ils viennent par exemple de terminer le prototype d’un plateau tripple post avec coils verticaux. La production devrait normalement commencer très prochainement.

le futur plateau 3 posts

photo8

Idem pour la bague d’arrivée d’air, une nouvelle serait en cours de développement.

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

16 Comments

  1. Bonsoir Trob

    ah les constructeurs avec leur V1 , V2 , V2.1 …..
    Ils sortent des produits à moitié finalisés et l’améliorent ensuite
    Ils en profitent un max , c’est un vrai problème pour les propriétaires de shops et également pour nous .
    Pour moi , les produits du style subtank , c’est fini . Le pyrex , non protégé , c’est pas possible pour un Pierre Richard comme moi . Je veux du métal , de la fonte du béton , un truc costaud . :whistle:

    • Ah ah !!
      Sacré pierre richard!
      j ai jamais casse un subtank de ma vie!
      Tes un sacre numéro quand même.
      Fais nous un article sur ce que tu as casse en 2015. Merci je compte sur toi mon pierrot.

  2. Le genre de matos que tu laisse chez toi, ou quand tu sors mais que tu garde à la main.
    Un tank pyrex, ça a de la gueule quand même.

  3. Niveau saveur, aussi bien que l’Origen MKII !!!!!!
    Faudrait quand même voir a pas trop déconner monsieur le testeur ;)
    Je possède aussi cette usine a gaz depuis 2 jours, et j’ai aussi 3 MKII,
    Coilé en double clapton 0.25 ohm a plus de 50W en VW ou a 4.2 V en méca.
    Testé en DIY a base de VG pure sans nico.
    Le ctululu, le turlututu, enfin bref le Schmilblick, il est correct mais sans plus, l’irrigation en jus full VG suit pas assez pour pousser les watt même en virant complètement la bague de réglage de juice, et niveau saveur, faut pas déconner, on est loin d’un MKII, tu colles quoi dans ton clearo :wacko: ça doit etre frelaté ton truc :-)

    • Salut Tof Teuf,
      Les saveurs varient généralement suivant le montage et les W envoyés. Je suppose donc que tu as réalisé le même montage sur l’Origen, ça ne doit pas être simple cette affaire ! Concernant l’état de mes papilles, tu dois probablement avoir raison, mais comme pour ma part je suis en simple coil 0.7ohms et aux alentours des 17W, le rendu est forcément différent. Maintenant, je trouve par exemple le Subtank nul en restitution des saveurs, alors que la majorité des utilisateurs affirment le contraire. Nous ne sommes pas tous égaux de ce côté-là et c’est un peu comme pour les aromes, difficile de dire s’il est vraiment bon ou si c’est un arome que l’on aime…

    • Ah oui ! Les saveurs ! Personnellement, je vape depuis plus d’un an un DIY de ma composition que je trouve génial et irremplaçable… et que tout le monde qualifie poliment de « moyen » pour ne pas dire carrément dégueulasse. Comme quoi, tout les gouts sont dans la nature ou c’est moi qui ai des gouts de chiotte. :-(

      Bien le remplissage par le haut. J’ai remis mon Russian en route et je ne le rempli plus que comme ça. Et au goulot.
      Pour la bague d’airflow, n’y a-t’il pas moyen de l’ovaliser très légèrement pour qu’elle soit moins lâche ?
      Merci pour ce bel article. :rose:

    • Pour la bague non, tu penses bien… En même temps, ce n’est pas vraiment un problème quand l’ato est sur la box, elle ne bouge pas toute seule non plus :)

    • J’aime taquiner aussi :)
      J’ai bien utilisé les même coil, des clapton tout fait de 0.5 ohm pour un résultat final de 0.25, mais bien évidement les dispositions ne peuvent qu’être différente, verticale pour le MKII, horizontale pour le Schmilblick.

  4. Ton ouverture sur un nouveau plateau 3 plots m’a interpellé au point de faire des recherches.
    Et dans mes recherches je suis tombé sur une vidéo avec montage vertical sur le plateau de base.
    Nesquick toi qui a peur de t’ennuyer avec la vape tu peux y aller et selon les infos sur le site « je t’aime » le plateau V3 serait aussi pour du montage vertical.
    Simplification de la vape oui mais avec des doigts de fée.
    Par contre vrai que les systèmes de remplissage évoluent de la bonne manière.

  5. Belle bête B-)
    Le Crius a le même principe pour le passage du coton, sur le Crius ça fonctionne bien, mais faut surtout pas le tasser au risque de dry hit :cry:

    Belle revue :good:

  6. Salut Trob,

    Chouette revue pour un atomiseur qui semble le mériter. Je n’avais encore jamais vu de bague de maintien pour les mèches, c’est pas idiot comme idée !

    Le plateau à quatre trous permet les montages en quad-coil, de quoi balancer du nuage bien sérieux si toutefois la position latérale et l’altitude importante des bobines par rapport à l’arrivée d’air ne gâche pas trop la fête des saveurs.

    Les zones plates sur le filetage de top-cap existent sur le Kayfun 4 sorti il y a un peu plus d’un an, ce qui n’ôte rien à l’inventivité de l’équipe Cthulhumod… Enfin si, un peu quand même.

    Bien sûr que l’évaluation du rendu d’un matériel est aussi subjective que celle d’un liquide. Il reste néanmoins indispensable que le reviewer livre son ressenti qui participe alors à l’idée générale que l’on peut se faire du produit. Un ato qualifié d’aussi bon qu’un Origen est un bon ato, même si ce n’est pas l’exacte vérité de chacun…

    Enfin, je suis content de lire un avis négatif sur le SubTank, pas parce que c’est un mauvais matos mais parce que je n’ai pas réussi non plus à en tirer quoi que ce soit de satisfaisant contrairement à une majorité d’utilisateurs. Faut croire que beaucoup aiment la saveur « goût de cramé » qui doit rappeler l’ambiance festive des barbeuks estivaux où les merguez prennent chaud quand l’apéro se prolonge.

    • Hello Nesquick et merci ;)
      Je ne savais pas pour le plat sur le filetage du Kayfun 4, j’ai fait l’impasse sur cet ato. Donc pour le coup, Cthulhumod n’a rien inventé.
      Ta comparaison des saveurs Subtankiennes avec celles du BBQ m’a bien fait marrer :yes:

    • « Les zones plates sur le filetage de top-cap existent sur le Kayfun 4 sorti il y a un peu plus d’un an, ce qui n’ôte rien à l’inventivité de l’équipe Cthulhumod… Enfin si, un peu quand même. »

      C’est exactement ce que j’ai voulu dire hier soir(sauf pour cette petite pointe d’humour que tu maîtrise si bien), puis je me suis dit que je le dirais après une bonne nuit de sommeil (pure et simple procrastination), et tu m’as grillé !

      Article est bien écrit et détaillé, quant à l’ato, je sais immédiatement que ce n’est pas fait pour moi. A quand de bons vieux atos avec un airflow serré comme avant, chers constructeurs ?

  7. Le véritable avantage de cette V2 du Cthulhu est ces 2 decks dont celles type Velocity. Pour le 3 posts, on transforme son cthulhu en véritable genesis.

    A la vue de tout ce qui sort en ce moment, on a l’impression que le genesis revient à la mode. Comme le prouve les derniers billets.

    Pour le remplissage, il est clair que le Bellus n’était pas des mieux réalisés. Même le zephyrus v2 n’a pas repris le système. Celui là a le mérite d’avoir un filetage, une valeur plus sure selon moi.

    @trob : le subtank était pas mal au niveau des saveurs même si aujourd’hui il y a mieux. Les meilleurs résultats sont pour moi sur des goûts tabac, menthe et fruités. Il faut pas penser au gourmand avec cet ato. Tout dépendra le montage aussi. Pour moi, avec le plateau rba, c’est autour de 0.8 Ohm avec du Kanthal 0.5 (ça en fait des spires sur 25 ou 30mm).
    Sinon après, en contrôle de température, il fonctionne assez bien.

    @nesquick : pas plus de 20w sur le subtank, sinon le gout de cramé est bien présent. Je n’arrive pas à le pousser plus haut sans avoir tes impressions. Le problème si tu utilises cette base RBA, c’est comme le Kayfun Lite. C’est une vape plaisir … avec des désagréments. J’arrive à avoir des fuites au niveau des joints :unsure: . Même en les changeant, en serrant à fond, elles reviennent toujours après le premier tank vidé.