in ,

Le corona, le dripper pour qui tout baigne (presque)!

Déçu par le Change de Steampipe que je n’ai jamais réellement réussi à dompter je me suis essayé au Corona nouvelle bête du même fabricant allemand.
Le Corona nous arrive dans une boite bien solide dans laquelle se trouve le fameux tank ainsi qu’un tournevis, quelques spares, 4 cables en acier inox prédécoupés de 3mm, un tank de rechange en PMMA et un petit étui.

partie-1
Le Corona est un ato en 23 mm en inox d’une contenance de 4,5ml, muni d’un drip  tip en delrin (que je trouve assez laid et que j’ai égaré) et d’un tank en pmma recouvert d’une bague d’acier striée pour voir le niveau de liquide.

Il se base sur le même principe que son prédécesseur, le Change, soit un atomiseur top coil que l’on peut monter en single ou dual et même peut être quad pour les plus audacieux.

Le plateau est de type Vélocity avec quatre posts fermés par quatre vis plates ce que j’ai regretté après avoir cassé mon deuxième tournevis…eh oui ! sur mon exemplaire les vis sont plutôt moyennement usinées et forcent un peu.

J’aurai préféré avoir des vis allen qui, je trouve, sont plus facile à l’utilisation et moins susceptibles. L’isolant du plateau est en peek.

partie-2
A la base du deck se trouvent quatre trous de 3 mm qui vont nous servir à placer l’élément permettant de faire remonter le liquide de la cuve vers le coton. Et c’est là que ça devient intéressant car ces trous béants de 3 mm nous permettent de mettre à peu près n’importe quel matériau existant sur cette planète pourvu qu’il ai la faculté de faire remonter le liquide plus ou moins rapidement).

Le top cap est composé de 3 parties :

une bague à ailettes de refroidissements sur laquelle se trouve trois airholes triangulaires de 0,8mmx0,3h mm dont deux opposés pour les montage dual et un qui est seul pour le single.

Cette bague vient s’enficher grâce a deux bon gros joints toriques dans une deuxième qui possède deux airholes aux semblables propriétes. le réglage des airflows s’effectue en tournant la première bague sur le deuxième et ainsi en obstruant plus ou moins les triangles d’arrivée d’air.

cette deuxième bague s’enfiche elle aussi sur la troisème partie du top cap qui, elle aussi est dotée de deux joints toriques de bonne facture. Cette dernière se visse finalement sur la partie réservoir de l’ato et va nous servir à accéder au remplissage.

En effet lorsque vous dévissez cette dernière vous accédez directement à la cuve et vous pouvez alors à remplir avec à peu près n’importe quel bouteille tant l’entrée est béante. J’ai toutefois eu quelques difficultés à la dévisser bien qu’elle possède une base grippée pour permettre à nos chères mimines de bien accrocher.

top-cap
Le tank est en pmma entouré d’acier ce qui exclut donc d’utiliser des liquides à base d’acide chlorodrique, mais nos buveurs de bière ont eu la gentillesse de nous fournir un second tank au cas ou.

On peut dévisser la partie d’acier le recouvrant pour accéder au tank et ainsi le nettoyer et le changer.

corona-demonte
Enfin, l’embase du réservoir est doté d’une gravure au laser mentionnant son nom et son numéro de série ainsi qu’un pin réglable !

bottom
Le montage est plus que simple : munissez-vous de votre bobine préférée et placez votre ou vos coils dans ce plateau miraculeux qu’est le vélocity.

Apres plusieurs tests avec du 0.40mm, du 0.50mm et du clapton, en single ou dual, je le préfère pour l’instant en dual 0.50mm.
Pour les drivers j’ai utilisé les câbles fournis qui sont parfaitement découpés. Ils viennent glisser doucement le long du tank et je vous conseille vivement de les pousser un peu jusqu’à ce qu’il touchent le fond du tank.

exemple-monocoil

J’ai utilisé du coton japonais, de la fiber freaks densité 1 et du coton bacon v2. Le japonais et le bacon m’ont sembler pomper un peu mieux que la fiber mais c’est peut-être une illusion.

Le coton doit être placé délicatement sur les cables sans être tassé et pour le single coil il faut en plus faire passer les deux brins entre les posts et le coil pour atteindre les deux autres cables et ainsi profiter d’une alimentation par quatre canaux.(6)
Au final, le rendu est assez incroyable. Le fait d’avoir les coils si près de la bouche permet de ressentir une vapeur chaude et onctueuse sans modification liée à une cheminée.

Je regrette simplement que le top cap ne soit pas en dôme, ce qui je pense aurai pu encore améliorer la restitution des saveurs.

Toutefois le rendu est vraiment plus que correct et n’étant pas adepte des gros clouds, j’ai quand même pu monter ce petit bijou au-delà des 50 watts sans souffrir d’aucun dry hits, preuve que les câbles œuvrent à merveille malgré les 90% de vg dans lesquels ils baignaient.
En conclusion, cet ato est pour moi définitivement l’un des meilleurs qu’il soit de par son usinage digne d’une rollex, de sa versatilité de montage, de sa production de vapeur dense et chaude et de sa contenance pépère.

Par contre il coûte quand même un bras et pour celui restant il lui aurai quand même fallu des vis qui vissent sans anicroche. Mais bon ça reste un détail me direz-vous et je ne regrette aucunement cet achat.
Si vous êtes encore éveillés après cette fastidieuse lecture, je vous souhaite à tous bon vent et bonne vape !

Antoine.

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

17 Comments

  1. J’ai longuement hésité à me l’offrir pour la simple raison du tank en PPMA.
    Bien que le site de Pipeline précise qu’il a été sorti d’urgence au regard de la date fatidique de la TPD et qu’une version Pyrex devrait sortir je ne vois rien venir.
    J’adore le Change pour en avoir plusieurs et se sont ceux qui restituent le mieux les arômes tabac, que du bonheur comme dirait quelqu’un mais montage exclusif câble comme pour le Corona je suppose. Merci au passage à MadZmax sur ses articles pour le montage câble.
    Merci de ton post et de ta présentation et en regardant le détail des images il est certain que le montage des coils est certainement plus facile sur le Corona que sur le Change.

  2. Merci Antoine pour cette chouette revue !

    Le Corona ressemble beaucoup au Change, mis à part son plateau de montage.

    J’ai un Change que j’ai testé en câble et en mesh.
    L’alimentation se faisait un peu mieux en mesh, surtout tank plein.
    En fin de tank, c’est moins bien et j’inclinais l’ato.

    Donc petite fuites, rien de méchant, mais ch…. quand même !

    Son rendu est excellent quand l’alimentation est bien domptée.

    Le Change, lui a un tank en pyrex.

    Du coup, je trouve cet ato globalement un peu casse-tête et l’ai mis au repos, lui préférant le Hurricane et le Taifun GT-T 2, quand même plus faciles à remplir, qui ne fuient pas et qui délivrent des saveurs aussi excellentes.

    • Je vape au quotidien avec 2 Changes montés sur Pipeline Pro 2 +, ayant aussi comme beaucoup rencontré des soucis d’alimentation en jus au départ, j’ai fini par trouver mon graal au bout d’un mois, 4 pailles de mesh !

      Je n’ai jamais eu depuis le moindre dry hit, jamais, vapant sur du jus maison exclusivement à 90 de VG. Le rendu des saveurs est dingue monté en simple ou double clapton, et j’arrive à en sortir une bonne grosse fumée bien épaisse.

      Son seul bémol, le remplissage qui m’a obligé à changer mes flacons, le trou étant vraiment petit … point visiblement corrigé sur le corona.

      La seul chose qui m’arrête actuellement pour passer à cette nouvelle mouture, c’est son prix ! Mais du jour ou j’en trouverai en occasion, je saute dessus les yeux fermés, la qualité est la, et le rendu est excellent :)

      Merci pour la revue et bonne vape à tous.

  3. merci pour ta revue !! juste une question comme le montage cable c’est pas mon truc…. montage type avocado sa peut fonctionné ??

    • Je pense que ça va faire long pour une bonne alimentation. Prend toi du mesh sinon même mon avocado je le monte avec des pailles de mesh maintenant c’est un milliard de fois mieux le coton est gorgé du début a la fin du tank.

    • Merci de vos retours les pirates !

      Je ne l’ai pas testé en coton mais pour le montage câble c’est simple ! tu mets les 4 câbles dans les 4 trous et ça marche un point c’est tout ! je n’avais jamais essayé doutant du résultat mais force est de constater que ça fonctionne à merveille!

      Comme je ne suis pas expert en la matière je pense qu’on peut aussi le monter en genesis mais n’en suis pas sur et puis je n’ai pas de chalumeau…

      En tout cas ça faisait longtemps que j’attendais un ato de ce genre facile à monter avec un rendu saveur vapeur plus que correct un remplissage plus que simple. il a tout pour lui sauf un pyrex et un prix décent :)

      A la prochaine !

  4. Bien vu Antoine Article bien détaillé et soigné
    Ce dripper dont la marque ne m’a pas « accroché »
    se veut trés joli et agréable au regard Le plateau
    trés vaste est propice aux montages complexes
    dont la plupart pourront ont tirer pleins de possibilités
    Bravo pour ce papier ! :good:

    Au plaisir :bye:

    bYlGete

  5. Belle revue pour un bel ato ! :good:

    Ce Corona me plaît bien par la qualité apparente de ses matériaux et de sa finition… C’est du « high-end », du vrai, du  » made in Germany » ! Le prix s’en ressent, hélas… :cry:

    Même après avoir apprécié l’efficacité des montages câble sur plusieurs ato et sur les conseils de MadZMax, j’avoue encore de petites réticences à utiliser l’acier tressé. C’est pas que ça marche pas, bien au contraire, mais bon…

    Le coton et le mesh doivent passer aussi pour apprécier cette belle machine. :yes:

  6. Bonsoir Antoine

    Bravo pour ton premier article . J’ai toujours eu du mal avec le design des reconstructibles High End , ils nous sortent à chaque fois des gros trucs hyper massifs . C’est très certainement super au niveau de l’utilisation mais se trimbaler un ato qui est plus grand que ma box ou quasiment , pas trop pour moi .

    Bonne continuation sur le blog de Dany

  7. c’est clair qu’il est balaise, mais la reserve de liquide est aussi conséquente ! ce que j’aime dans ces atos c’est leur solidité ! quand je vois que mon hurricane a explosé 2 fois en deux semaine simplement en le dévissant pour le remplir il y a de quoi rager quand on a investit 130 euros.

  8. Une petite Maj :

    montage génésis très douteux et echec cuisant du montage coton par contre….

    Mesh 200 et c’est la piscine de jouvence ! rien a voir avec les câbles d’origine ohlala ce bonheur !!!

  9. Etant un fan des top coils, j’ai commandé un Corona il y a peu et cela fait une semaine que je vape dessus.

    Son montage en coton ne pose aucuns problèmes, ça fonctionne nickel, j’ai utilisé de la Fiber Freaks originale de densité 1 comme à mon habitude.

    Perso je ne suis pas fan des pailles en mesh, je trouve que ça réduit un peu la consommation et du coup ça réduit également le volume de vapeur et les saveurs. Je ne l’ai pas encore testé avec les câbles fournis d’origine, il semble qu’il soit recommandé de retirer quelques brins d’acier au centre de ces câbles pour obtenir un effet de pailles.

    Je l’ai reçu avec un tank en Pyrex et un tank en PMMA de réserve, on peut commander des tank en Pyrex sur le site de steampipes.de ou sur pipeline-store.fr, il y a aussi des bouchons en peek dispo pour ceux qui veulent vaper en single coil.

    Côté expérience de vape avec cet ato, il a un rendu des saveurs au top, sa conso est assez importante en dual coils, mais son tank de 4.5 ml nous laisse de la marge…

    Son usinage est parfait, à l’image d’un Origen MK II, son drip tip en téflon protège très efficacement de la chauffe. Cet ato est vraiment top, c’est des meilleurs que j’aie pu essayer !! L’air flow peut être réglé très aérien ou très serré.

    Pour le remplir on dévisse la partie supérieure en tenant d’une main le tank et de l’autre le top cap et on a accès a une fente de remplissage et au plateau (attention de ne pas le revisser trop fort pour ne pas s’embêter par la suite à le re-dévisser).

    Son seul petit défaut est que si on a trop serré son ato à sa box, la base à tendance à se désolidariser de la partie tank quand on veut l’enlever de son mod.

    C’est une petite merveille que je vous conseille vraiment d’essayer !!