in

đź”­ Comparatif complet des Oculaires Explore Scientific

Lorsque vous explorez l’univers Ă  travers votre tĂ©lescope, le choix de l’oculaire joue un rĂ´le crucial pour obtenir la meilleure expĂ©rience d’observation possible. Les oculaires Explore Scientific sont connus pour leur qualitĂ© optique, leur confort d’utilisation, leur prix serrĂ© et leur polyvalence. Dans cet article comparatif, nous examinerons diffĂ©rentes gammes d’oculaires Explore Scientific pour vous aider Ă  choisir celle qui convient le mieux Ă  votre tĂ©lescope et Ă  vos prĂ©fĂ©rences en matière d’observation.

Je possède le 20 mm en 62° et j’en suis très satisfait. J’en ai d’ailleurs essayĂ© d’autres qui sont excellents. Je vous livre ici le rĂ©sultat de mes recherches sur toute la gamme ES, issues des diffĂ©rents forums de vape FR et EN.

Gamme Explore Scientific 52° LER : Le Confort et la Qualité Supérieurs

 

Les oculaires de la sĂ©rie Explore Scientific 52° LER offrent un champ de vision apparent corrigĂ© de 52 degrĂ©s. Le traitement EMD brevetĂ© garantit un contraste Ă©levĂ© et Ă©vite les reflets gĂŞnants. Ces oculaires sont Ă©tanches grâce Ă  un remplissage Ă  l’argon, ce qui les protège de la buĂ©e, de la poussière, de la moisissure et des liquides de nettoyage.

Les astronomes ont soulignĂ© le confort et la qualitĂ© optique de la sĂ©rie 52° LER, en particulier pour l’observation planĂ©taire. En effet, d’après mon expĂ©rience, pour observer les planètes un large champ n’est pas vraiment nĂ©cessaire. C’est bien pour cette raison que j’utilise des orthos pour cette mission.

Gamme Explore Scientific 62° : La Polyvalence et le Confort

Mon ES 20 62°

 

Les oculaires de la sĂ©rie Explore Scientific 62° offrent un champ de vision apparent de 62 degrĂ©s, ainsi qu’une excellente nettetĂ© des bords, mĂŞme avec des optiques rapides. Ils sont idĂ©aux pour l’observation des objets Ă©tendus du ciel profond. De plus, le dĂ©gagement oculaire important permet une observation sans gĂŞne, mĂŞme pour les porteurs de lunettes. Comme d’autres oculaires d’Explore Scientific, ils sont Ă©tanches grâce au remplissage Ă  l’argon.

Les astronomes apprécient le confort de vision offert par les oculaires 62°, en particulier pour des observations prolongées.

Gamme Explore Scientific LER 82° : Le Compagnon des Porteurs de Lunettes

 

Les oculaires LER (Long Eye Relief) de la sĂ©rie 82° d’Explore Scientific sont conçus pour les porteurs de lunettes. Ils offrent un dĂ©gagement oculaire particulièrement important, ce qui rĂ©sout le problème de la vision du champ complet pour ceux qui portent des lunettes. Comme d’autres oculaires de la marque, ils sont Ă©tanches grâce au remplissage Ă  l’argon, ce qui les protège des Ă©lĂ©ments. Leur qualitĂ© optique est apprĂ©ciĂ©e pour des observations confortables.

Gamme Explore Scientific à Courte Focale : Des Grossissements Élevés

Les oculaires Explore Scientific Ă  courte focale, allant de 3 mm Ă  10 mm, sont idĂ©aux pour les grossissements Ă©levĂ©s. Ils sont adaptĂ©s Ă  l’observation de la Lune, des planètes et des Ă©toiles doubles, mais peuvent Ă©galement ĂŞtre utilisĂ©s pour des objets lumineux du ciel profond. Leur champ de vision apparent de 82° offre une qualitĂ© exceptionnelle. Comme d’autres oculaires de la marque, ils sont Ă©tanches grâce au remplissage Ă  l’argon.

Les astronomes ont noté la netteté des images offertes par les oculaires à courte focale, en particulier pour les observations planétaires.

Oculaire Explore Scientific 100° : Une Expérience Immersive

 

L’oculaire Explore Scientific Ă  effet « wow » de 100 degrĂ©s offre un champ de vision immense et un grossissement important. Il coute gĂ©nĂ©ralement le prix d’un très bon tĂ©lescope ou d’une bonne lunette. Il crĂ©e l’impression de « flotter au milieu des Ă©toiles » plutĂ´t que de simplement les observer Ă  travers un tĂ©lescope. Cette expĂ©rience dĂ©passe mĂŞme les attentes des astronomes amateurs expĂ©rimentĂ©s. Comme d’autres oculaires Explore Scientific, il est rempli de gaz inerte, Ă©tanche et protĂ©gĂ© contre les Ă©lĂ©ments environnementaux.

Les astronomes ont dĂ©crit l’oculaire de 100° comme offrant une expĂ©rience d’observation unique et immersive.

Comparaison entre ES68 et ES62 : La Correction sur les Bords

Il est important de noter que les oculaires de la série ES68 offrent une meilleure correction sur les bords, malgré leur champ de vision apparent plus large que les oculaires de la série ES62. Les ES68 sont aussi très appréciés pour leur qualité optique.

Compatibilité avec les binoculaires

 

Si vous prévoyez une observation binoculaire, assurez-vous que les oculaires que vous choisissez sont compatibles avec cette configuration. Les oculaires de long dégagement oculaire peuvent être préférables pour une observation confortable avec des binoculaires.

Retours d’un astronome averti

 

Un astronome amateur amĂ©ricain a eu l’opportunitĂ© de comparer un nouvel oculaire Explore Scientific 30 mm (52 degrĂ©s de champ) avec d’autres oculaires de longueur focale similaire. L’objectif Ă©tait de dĂ©terminer si cet oculaire avait une place lĂ©gitime parmi sa collection d’oculaires Explore Scientific au format 1,25″. VoilĂ  un rĂ©sumĂ© de son CROA, très instructif et complet, du forum cloudnights.

Conditions d’Observation

La nuit Ă  La Nouvelle-OrlĂ©ans Ă©tait propice, avec une tempĂ©rature avoisinant les 20 degrĂ©s Celsius et une humiditĂ© suffisamment basse pour Ă©viter toute formation de buĂ©e sur les oculaires et l’objectif du tĂ©lescope. En raison de la proximitĂ© de l’astronome avec l’agitation de Bourbon Street, sa magnitude limite atteint gĂ©nĂ©ralement environ 4,7. MĂŞme si aucune mesure prĂ©cise n’a Ă©tĂ© prise cette nuit-lĂ , il estime qu’elle se situait autour de 4,4 Ă  4,5. La Lune ne constituait pas un facteur perturbateur, car les observations ont Ă©tĂ© effectuĂ©es plusieurs heures avant son lever.

Matériel Utilisé

 

Le tĂ©lescope utilisĂ© pour cette comparaison Ă©tait l’Astro-Tech AT 102ED f/7 avec une mise Ă  jour FeatherTouch, offrant ainsi une longueur focale d’environ 700 mm. Pour le montage, l’astronome a optĂ© pour l’Astro-Tech Voyager, Ă©quipĂ© d’un bras en fourche unique, ce qui en fait un choix idĂ©al pour des observations « prĂŞtes Ă  l’emploi » et une correspondance optimale avec ce tĂ©lescope. Un RC TeleVue 2″ plus ancien, en possession de l’astronome depuis près de 20 ans, a Ă©galement Ă©tĂ© utilisĂ©e. Il convient de noter que ce RC est relativement rare, arborant le nom « TeleVue » en lettres vertes sur le boĂ®tier supĂ©rieur du prisme, Ă  la base de la fixation de l’oculaire.

Comparaison des Oculaires

L’astronome a soumis une variĂ©tĂ© d’oculaires au format 1,25″ et 2″ Ă  un test rigoureux en conditions de terrain Ă©quitable. Les oculaires examinĂ©s comprenaient :

Format 1,25″ : Explore Scientific 30 mm 52°, Explore Scientific 26/ mm 62°, Explore Scientific 24 mm 68°, Explore Scientific 20 mm 68°, TeleVue 30 mm Plossl, et son Vixen LVW 22 mm (qui se rĂ©vèle ĂŞtre en rĂ©alitĂ© un hybride, car il permet une utilisation directe avec une diagonale 2″). Les autres oculaires au format 1,25″ ont nĂ©cessitĂ© l’utilisation d’un adaptateur 2″ vers 1,25″ dans la diagonale.

Format 2″ : TeleVue 22 mm Type 4 Nagler, Explore Scientific 24 mm 82°, et son Astro-Tech 22 mm AF 70 (rapportĂ© comme ayant les mĂŞmes optiques que l’Olivon 22 mm).

Critères d’Évaluation

Pour ce test comparatif, l’astronome a utilisĂ© une sĂ©rie de critères d’Ă©valuation pour chaque oculaire:

1. Le nom de l’oculaire, sa longueur focale et son champ apparent.
2. L’impression gĂ©nĂ©rale laissĂ©e par l’oculaire.
3. L’utilitĂ© du dĂ©gagement oculaire sans lunettes (l’astronome observe sans lunettes).
4. L’utilitĂ© du dĂ©gagement oculaire avec des lunettes.
5. La perception de l’astigmatisme.
6. La perception de la planéité du champ.
7. La netteté.
8. Le contraste, accompagné de notes pertinentes.

RĂ©sultats de l’Évaluation des Oculaires

Explore Scientific 30 mm 52° :

 

Le premier oculaire soumis au test a laissĂ© une excellente impression. Aucun astigmatisme n’a Ă©tĂ© observĂ©, et le champ Ă©tait parfaitement plat. Les Ă©toiles brillantes du Double amas de PersĂ©e en bordure du champ sont restĂ©es nettes et inchangĂ©es. le degagement oculaire s’est rĂ©vĂ©lĂ© suffisamment bon, mĂŞme pour les porteurs de lunettes.

32 mm TeleVue Plossl :

 

Bien qu’apprĂ©ciĂ© pour d’autres utilisations, cet oculaire a Ă©tĂ© surpassĂ© par l’Explore Scientific 30 mm/52. Le champ de vision dans l’Explore Scientific Ă©tait de meilleure qualitĂ© et n’a pas nĂ©cessitĂ© de rĂ©ajustement de la mise au point.

Explore Scientific 26 mm 62° :

 

MalgrĂ© une sensation agrĂ©able pour l’Ĺ“il, cet oculaire a souffert d’astigmatisme, avec des Ă©toiles devenant « pointues » sur les bords du champ. Le degagement oculaire Ă©tait suffisant sans lunettes, mais insuffisant pour les porteurs de lunettes.

Explore Scientific 24 mm 68° :

 

RĂ©putĂ© comme l’un des meilleurs oculaires grand champ au format 1,25″, il offre un champ lĂ©gèrement plus large que l’Explore Scientific 26 mm/62, avec une nettetĂ© supĂ©rieure. Aucun astigmatisme notable n’a Ă©tĂ© relevĂ©, bien qu’un lĂ©ger rĂ©ajustement de la mise au point puisse ĂŞtre nĂ©cessaire sur les bords. Il n’est pas recommandĂ© pour les porteurs de lunettes.

Vixen LVW 22 mm :

 

Avec un champ hybride, cet oculaire s’est distinguĂ© par l’absence d’astigmatisme et un champ plat, offrant des Ă©toiles nettes jusqu’au bord. Toutefois, la luminositĂ© perçue peut ĂŞtre lĂ©gèrement infĂ©rieure Ă  d’autres oculaires. le dĂ©gagement oculaire s’est avĂ©rĂ© suffisamment bon sans lunettes.

Autres Oculaires en 2″ : L’astronome a Ă©galement Ă©valuĂ© d’autres oculaires en 2″. Le TeleVue 22 mm Type 4 Nagler a Ă©tĂ© largement apprĂ©ciĂ© pour sa qualitĂ©, offrant un bon eye relief. Les Astro-Tech 22 mm AF 70 et Explore Scientific 24 mm/82 ont Ă©galement obtenu de bons rĂ©sultats, bien que l’Explore Scientific ait Ă©tĂ© prĂ©fĂ©rĂ© pour son champ plus large.

En fin de compte, l‘Explore Scientific 30 mm 52° s’est rĂ©vĂ©lĂ© ĂŞtre un excellent complĂ©ment Ă  la collection d’oculaires de l’astronome, offrant des images stellaires impeccables malgrĂ© un champ apparent lĂ©gèrement plus Ă©troit par rapport Ă  d’autres oculaires grand champ.

Voir la section Astronomie

Avatar photo

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
Ă€ l'abordage !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)