in

Comment accélérer la maturation d’un e-liquide?

Cette question revient sans cesse dans tous les posts des forums et autres blogs car chacun voudrait pouvoir vaper le plus rapidement possible le DIY qu’il vient de concevoir de ses petites mains toutes fiévreuses de faire de la chimie.

Hé oui, la plupart de nous, bricoleurs ou pas, n’ont jamais manipulé de produits “dangereux” depuis nos années lycée en cours de science et je suis certain que chacun se rappelle de son 1er DIY en prenant toutes les précautions pour éviter de se mettre de la nicotine sur les doigts ou dans les yeux! Au bout d’un an et demi, pour ma part, je ne prends plus aucune précaution et fais ça au-dessus du lavabo avec ma petite bouteille de 8mg que je mélange à celle de 0 pour avoir à peu près du 4 au final.

Mais une fois la préparation achevée, j’aimerais bien la gouter…Le hic c’est que je sais par expérience que le mélange n’aura aucun gout et qu’il faut attendre au moins 24h pour avoir quelque chose de vapotable.

Bien sur, vous pouvez toujours tenter la technique évoquée il y a quelques mois mais beaucoup l’ont décrié…
J’ai trouvé sur un site une technique super simple que j’ai déjà essayée et qui marche bien pour des arômes simples à Custard :
– Placer la fiole dans un récipient rempli d’eau assez chaude (environ 40°C) durant 15mn et répéter l’opération une fois si nécessaire.
On dit que l’on gagne plusieurs jours de repos avec cette technique, je pense que l’on doit gagner au moins 1 jour.

N’ayant pas de bac à ultra-son, je n’ai jamais essayé cette autre technique mais il parait que ça fonctionne aussi.

Et vous, qu’elle est votre méthode pour vapoter vos DIY plus rapidement?

Votez pour cet article

0 points
Grand contributeur

Ecrit par Le Capitaine

Dany, fondateur du Danyvape.
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
A l'abordage !!

48 Comments

Laisser un commentaire
  1. Je ne cherche plus à accélérer le steep (surtout pas a coup de vinaigre). J’achète des juices le temps que ça steepe. La recompense est encore plus agreable. A part le vinaigre il y a le coup du micro onde (avec fiole en verre) mais bon…

    • Le vinaigre c’est infâme!
      J’avais essayé ça une fois, du blanc bien sur, catastrophe, tout est passé aux WC!
      Le vinaigre je m’en sers tout le temps pour nettoyer la douche, les lavabos et les siphons avec du bi carbonate et du gros sel…Mais pas pour vaper!
      Je sais que Ludo l’utilise mais ça doit être en micro goutte. :wacko:

      • Non-non-non : pas du vinaigre. Je ne peux pas blairer l’odeur du vinaigre blanc, en plus.

        Le coup du vinaigre, ça sert en pratique à neutraliser le pH, la nicotine étant très basique. Et ce que j’utilise pour ça, c’est de l’acide malique (tant qu’on y va mollo, ça ne donne pas de goût, sinon, ça rajoute un goût un peu acide).

        Seulement, j’ai fini ma fiole d’additif dilué comme il fallait pour neutraliser le pH, et j’ai perdu la feuille sur laquelle j’avais noté la dilution qu’il fallait faire, donc va falloir que je remesure, tout-ça-tout-ça :unsure:

      • Du vinaigre tu peut en mettre mais pour 30 ml de jus tu met 0,03 % de vinaigre c’est pareil comme l acide malique

  2. moi, je tourne sur une dizaine de fioles, donc quand j’arrive vers la fin, je relance une production et je tourne … En revanche, je dois dire que pour tout nouvel arome ou nouvelle recette …. Hummm dur dur ..

    encore que pour les recettes, j’utilise des mix déja faits et steppé, ça donne une bonne idée, des proportions a ajouter a ma base lors de sa réalisation.

  3. Pareil… Je laisse faire…

    Bon, je ne dis pas que je ne prélève pas un p’tit dripper des nouveautés, histoire de voir ce que ça donne mais le reste part steeper bien peinard.

    Une semaine mini, souvent plus. L’essentiel est d’avoir de quoi garnir les tanks en attendant, faut gérer le stock !

  4. Le coup de l’eau chaude (bain-marie), c’est ce que je fais, et ça marche au top. Je fais ça dans un nettoyeur ultrason, mais seulement parce qu’il est chauffant (résistance sous le bac) et parce qu’une fois à la bonne température, les transducteurs ultrasons chauffent assez pour maintenir l’eau à la bonne température.

    Les ultrasons en tant que tels ne changent rien à l’affaire : c’est la chaleur, qui accélère le truc (et il se trouve qu’un nettoyeur ultrason chauffant, c’est moins cher qu’un bain-marie thermostaté, même si ce dernier est plus précis). Apparemment, faut pas aller au-dessus de 60°C, pour ne pas dégrader la nicotine – je vise ~55°C.

    Mais on peut faire avec un thermos, une bouilloire électrique, et un thermomètre infrarouge. On chauffe l’eau en la braquant avec le thermomètre, jusqu’à ce qu’elle atteigne 55°C, on la verse dans un thermos, on met les fioles de liquide (en verre, si possib’, pour éviter que le plastoc qui chauffe relargue des saloperies dans le liquide, genre bisphénol).

    En ~3-4h, je considère que c’est complètement “steepé”, mais au bout d’1h, si on est pressé, ce n’est déjà pas mal. Juste vérifier que le thermos n’est pas trop vieux, et ne perd pas trop de chaleur trop vite.

  5. En faisant avec les moyens du bord de mon navire, j’accelère, me semble-il le stepping en plaçant mes fioles dans un tonneau a polir les pierres. Ça tourne lentement mais ça touille bien le liquide tant désiré pour la dégustation. Je dirais que je gagne un jour de stepping standard au bout d’une a deux heures dans le tonneau. Au delà dans le tonneau, je ne gagne pas de jours supplémentaires. C’est déjà cool de gagner un jour quand est impatient de goûter une nouvelle recette ou quand on ne fait pas la rotation de ses préparations dans les temps…
    Bon diy a tous, et soyez patient, c’est quand même le mieux…

  6. Je témoigne, Votre Honneur, l’ajout de vinaigre, citron et rhum (sisi ! Suis pas blonde, juste kamikaze ) et les 3 en même temps, tant qu’à faire, n’aident ni à ne pas encrasser la mêche, ni à faire ressortir l’arome plus vite.
    Du coup, je boude. Je n’ajoute plus rien. Et rien que d’exprès, je ne laisse pas reposer.
    Me laisserai bien tenter par un p’tit bain, Marie !

  7. Par contre, pour ceux qui secouent, je suis plus dubitatif. Je ne dis pas que ça ne marche pas, mais j’ai eu des vilaines surprises, en secouant. Notamment les flacons de 250mL de PG nicotiné pour le DIY, en 52mg/mL (à diluer bien sûr).

    A force de secouer, avant d’arriver à la fin du flacon, ça se met à puer méchamment, et ça se ressent dans le goût. Apparemment, c’est l’entrée de bulles d’air dans le liquide qui oxyderait la nicotine…

    Bon, ça ne le fait qu’au bout d’un certain temps, et d’autant plus que le taux de nicotine est haut, mais c’est ce qui me dissuade de préparer de plus grandes quantités que du 30mL, et aussi d’acheter des flacons de PG nicotiné comme ça de plus de 100mL…

    • Mon cher Ludo tu m’interpelles je dois dire car de mon côté j’achète la base en litre mais je ne secoue rien du tout.
      Mes préparations par contre je les secoue tous les jours comme j’ai pu le lire partout mais est ce une erreur.
      Je rajoute du vinaigre et toujours suite à une réponse de Ludo encore je mets du Benzil alcohol de chez PA à raison de 4 gouttes pour 10ml.

      Et pour accélérer le vieillissement je laisse systématiquement reposer entre 3 semaines à x semaines, produits achetés ou mes propres préparations

      • Bah secouer, il faut bien le faire, pour homogénéiser (et en fabriquant le liquide, et à chaque fois qu’on remplit le réservoir). Mais si on le fait trop, ça oxyde notamment la nicotine…

        Ma remarque, c’était surtout sur le secouage pendant des plombes, pour accélérer le “steep” : c’est ça que je pense qu’il faut éviter. De même que préparer de trop gros flacons, qui pourront être secoués trop de fois avant qu’on ait vidé le flacon (quitte à séparer un gros “batch” en plusieurs flacons).

        Pour le vinaigre, j’avais dit que c’était parce que c’est un acide, que certains l’utilisaient. Mais comme je l’ai dit plus haut, j’utilise de l’acide malique pour la même chose (très utilisé dans l’alimentaire, parce qu’il ne rajoute pas de goût bizarre). Par contre, c’est délicat à gérer (c’est assez fort, et faut bien le doser – et comme j’ai perdu mes notes sur la bone dilution et les bonnes quantités, faut que je recommence mes expériences). ;-)

        Bon, le vinaigre blanc, c’est délicat aussi : il suffit que j’enlève le bouchon de la bouteille, et ça me donne envie de dégobiller – d’où le fait que que j’utilise un autre acide :wacko:

  8. Alors perso, je ne rajoute rien, ma base, mes arômes et rien d’autres B-)

    Après accélérer le step, j’en ai pas vraiment besoin, quand je prépare mes diy, j’en fait toujours entre 100 et 200 ml, et quand je vois que ça baisse, où que j’ai envie de tester une nouvelle recette j’en refait, donc je suis jamais à court, et des fois j’oublie certains diy, du coup ils ont bien stépper :yahoo:

  9. Hello… paraitrait que chauffer le liquide accélère un peu le temps de steep… c ‘est en tout cas ce qu’un fabricant m’avait dit également…
    Quand Feu Vaping Vince était encore des notre, sa technique à lui consistait a bien embaler la fiole et a la passer dans le sèche linge pendant un cycle avec ces fringue… résultat ça remue et ça chauffe…
    Pour ma part je passe mes diy au bac à Ultra Son… 3 cycle de 10 minute ce qui a pour effet non seulement d’exiter les molécule des arômes, donc de les mélanger correctement , mais j’ai remarqué aussi qu’au bout d e3 cycles le liquide en ressortait chaud…. une bonne 40 ene de dégrès…
    une fois ça fait je pose au frigo pour refroidir le mix et je peux le aper en 5 jours pour un custard bien épais ou un jus complexe

    • La chaleur, ce n’est tant pas parce que les molécules sont remuées : c’est tout simplement que les transducteurs ultrason (en gros, les enceintes de ton bac) chauffent, et transmettent la chaleur à l’eau. Tout bêtement ;-)

      Je fais aussi au bac ultrason (justement, parce que ça maintient l’eau bien chaude), mais entre ultrason activé ou pas, tant que l’eau est vers 50-55°C, ça marche pour moi. A ce compte, si on n’est pas équipé de ça, autant utiliser une bouilloire électrique dont on s’assure qu’elle monte à la bonne température (si trop chaud, la nicotine peut se dégrader), par exemple avec un thermomètre infrarouge (pas bien cher), on met ça dans un thermos dont on s’assure qu’il maintient bien sa température (le mien est une antiquité qui refroidit beaucoup trop vite). Et hop.

      Bon, par contre, je fais ça un peu plus longuement (3h à 4h), car j’ai l’impression que certains mélanges ont plus de mal que d’autre à “steeper”.

      Sinon, le mélange, je pense que c’est quand même à éviter : ça fait rentrer de l’air dans le liquide (les bulles quand on secoue le prouvent), et ça accélère l’oxydation de la nicotine (ce qui, quand ça arrive, lui donne un goût dégueulasse). Il faut bien passer par le secouage (pour homogénéiser avant de “steeper”, ou avant de mettre dans l’ato), mais justement, autant ne le faire que quand c’est utile.

    • D’autant plus qu’en anglais, “goose bump” veut dire la chair de poule :whistle:

      Sinon, en effet, laisser ouvert, j’évite : ça peut faire partir certains goûts bizarres quand le liquide n’est pas encore “steepé”, mais ça évente surtout les arômes et oxyde la nicotine :-(

      Un p’tit coup au bain-marie vers 50°C pendant quelques heures, et si quelque chose doit s’éventer, il le fera juste en ouvrant le flacon après ça (par contre, mettre dans un flacon en verre, idéalement, pour le bain-marie – les flacons en plastique, ça peut larguer des trucs bizarres dans le liquide, surtout en chauffant, et en plus, c’est un isolant thermique).

  10. Ma foi, couver le jus au boulot, il n’y à qu’un pas que je ne saurais franchir, certes on bosse intelligemment (lool), mais je ne vais tout de même pas perdre ma virginité postérieur pour apprécier mes diy (ouche)…mais quelque chose me dit qu’il y aurait des amateurs….et puis vu qu’on en est tous…des amateurs je veux dire hein!

    Euh…pas d’photos, dsl….

  11. Le mélange est important.. Tous les jours pour ma part, et suivant les arômes (alcoolisés) un ti coup fiole ouverte sur le radiateur 30 minutes en mélangent deux, trois fois..(bouchon fermé) Sur une semaine on peut vaper un tabac comme ça.
    Pour ma part…

  12. Personnellement c’est au mélangeur magnétique fait maison (magnétic stirrer sur ebay ou autres) d’ailleurs je suis assez surpris qu’on en trouve pas des tout bêtes dans les shop de ecig vu que ceux proposé sur les sites ont d’avantage une utilisation de labo et que pour l’utilisation que l’on en as quelque chose d’assez simple a la fabrication avec un coût bas saurai attirer du monde quand on vois le temps gagné

  13. bonjour …. je suis nouveau ici …. je vape depuis presque 3 ans ….entre coupé de passage vers la tueuse faut de matériel et de liquide, mais bon là depuis peu je me suis mis au DIY….. j’aurais une question : je suis plutôt dans les gouts gourmand style Custard, donc j’ai commencer à préparer mes liquide mais je lis ça et là qu’il faut entre 4 et 8 semaine s de maturation lolll….là jevous lit avec des temps de maturation de l’ordre de la semaine …. quelqu’un peut il m’aider

    • Hello, pour les custard c’est vapable au bout d’une semaine mais ça dépend du gout de chacun.
      Je n’aime pas attendre donc pour moi c’est plutôt 48h même si c’est meilleur après je m’en fiche.
      Tu peux les goûter au bout de qq jours et si ça te plait peu importe ce que disent les autres ;-)
      Le soucis c’est que de plus en plus de concentrés requiert de plus en plus de temps pour être vapable ce qui est une mauvaise chose selon moi car on n’a pas que ça à faire.
      Quand on s’achetait un paquet de clope fallait pas attendre 2 mois pour le fumer… :whistle:

      • Bonjour a tous,
        une petite question de débutant, peut rajouter du concentré pendant le stepp de son liquide?
        Bonne soirée sur le navire ^^

  14. je le met au micro onde LOL 15 à 20 sec puis je melange à donf à font
    et après 10 minute je répète 3 fois et c’est bon c’est vapotable. en 20 à 30 minute àa un truc vapotable :) :)
    le liquide chauffe je dirais entre 40 et 50° et devient aussi liquide que de l’eau et la le melange et tout simplement ultra facile

Répondre à Le Capitaine Annuler la réponse

Istick Eleaf-démontage et composition du système.

Effets du tabac au niveau dentaire