in

Cloche Pyrex pour Mutation X

Intrigué par toutes ces histoires de sub-ohm et de power-vaping qui alimentent les fantasmes de nombreux pirates au fond des tavernes enfumées, j’ai commencé à regarder un peu partout de quoi il retournait. Comme d’habitude en matière de vape, les produits proposés sont légion et il est bien difficile pour le néophyte d’arrêter un choix.

Un article de notre maître-charpentier est alors arrivé fort à propos (https://danyvape.com/mutation-x-v2-le-dripper-aux-super-pouvoirs/) pour présenter le Mutation X, dripper clairement orienté power-vaping. Séduit par des caractéristiques alléchantes et un prix raisonnable, j’ai passé commande en y ajoutant un petit accessoire rigolo, à savoir une cloche de Pyrex. Mais avant d’en parler plus avant, j’aimerais tout de même revenir quelques instants sur le Mutation X lui-même.

 

Le Mutation X


La bête a été parfaitement décrite par l’article de référence cité ci-dessus, j’en suis globalement très satisfait à trois petites remarques près.

  • le connecteur 510 du Mutation X est un peu long et il peine à être fleuche, en tous cas sur les mods dont je dispose ;
  • les vis de serrage des pattes de coils me paraissent un peu légères et tendent à se dévisser en cours d’utilisation ;
  • les différents joints toriques font le boulot quand l’atomiseur est propre et sec mais on tendance à prendre leurs aises au contact du gras des liquides. Ca bouge, ça gîte et ça tangue.

Malgré ces petits bémols, le Mutation X conserve un excellent rapport qualité / prix et reste un matériel de choix pour s’essayer au power-vaping avant de se lancer peut-être dans l’acquisition de quelque chose de plus joufflu, genre made in Philippines.

 

La cloche Pyrex


La boîte

01 - boite_ouverte

La cloche Pyrex arrive dans une boîte tout ce qu’il y a de plus ordinaire, posée dans le logement d’un support en espèce de mousse dure trop grand pour elle. On pourrait bien sûr trouver ce point totalement anecdotique, sauf qu’il présente un risque létal pour notre nouvelle acquisition. La boîte est identique des deux côtés, il n’y a guère d’indice évident quant au sens d’ouverture et si l’on se trompe, bing ! La cloche s’échappe de son logement pour tomber lourdement à terre. Cela m’est arrivé et si la chute n’avait été opportunément interrompue par le sous-main de mon bureau, je n’aurais plus qu’à pleurer amèrement les 16 euros investis.

Le montage

02 - dripper

La cloche s’emboîte sur la base du dripper sans aucune difficulté. Elle est percée latéralement de deux air-holes de trois millimètres de diamètre qu’il faudra apprendre à positionner correctement en face des résistances sous peine d’une vape sèche et désagréable. Esthétiquement, je ne trouve le montage ni beau, ni moche. C’est juste marrant de voir un dripper monté sous verre.

03 - dani

Comme l’a signalé notre maître-charpentier dans un commentaire, la cloche augmente sensiblement le diamètre du dripper qui commence donc à faire franchement bizarre lorsque monté sur un mod en 22 mm. Si l’on rajoute à cela le petit excès de longueur du connecteur 510, on obtient un résultat assez raté sur par exemple un Dicodes “Dani”. Mais on se console très vite en se disant que de toutes façons, le Mutation X n’est pas destiné à ce mod qui, du haut de ses 20 pauvres watts à fond les ballons et le vent dans le dos est à peu près incapable de l’alimenter convenablement.

04 - gus_papsx

Le résultat est un peu moins approximatif sur le GUS (à gauche sur la photo), sans doute capable d’accueillir un connecteur 510 un poil plus long que son collègue électronique. Niveau esthétique, c’est encore le PAPS X (à droite sur la photo) qui s’en sort le mieux grâce à son diamètre de 23 millimètres et sa bague de réglage de flux d’air qui permet d’absorber un peu l’écart entre le top-cap et la base du dripper.

La vape

La vape sous cloche est un peu plus goûteuse que celle du Mutation X en montage nominal. Les saveurs sont légèrement mieux rendues, au prix cependant d’une vapeur moins abondante. Ce dernier point ne sera cependant pas considéré comme négatif compte tenu des quantités phénoménales de vapeur délivrées par ce dripper. La cloche amènerait presque un rien de discrétion pas forcément malvenu dans une vape plutôt exubérante.

A l’usage, le principal désagrément provient des joints toriques devenant glissants au contact du liquide. La cloche et le drip-tip bougent, montent et descendent encore plus que leurs équivalents du montage métallique. C’est pénible à gérer et préoccupant pour la cloche que la moindre chute ramènerait immédiatement à l’état de fragments éparpillés de borosilicate.

05 - fluteUn mauvais positionnement des air-holes peut également générer un sifflement assez fort lors des inhalations. Ce phénomène de résonnance est peut-être lié à la démission des joints toriques et peut être atténué en cherchant un autre placement des orifices par de légères rotations de la cloche. Il aura cependant provoqué l’hilarité de mes collègues de travail du coin fumeurs et un déferlement de conseils aussi imbéciles que de pratiquer d’autres trous pour pouvoir jouer de petits airs.

Un des avantages de la transparence est de pouvoir observer ce qui se passe à l’intérieur, c’est d’ailleurs un peu pour cela que j’ai acheté cet accessoire. La soif de savoir, la volonté de progresser… Sauf qu’à moins d’avoir des yeux capables de quitter leurs orbites pour une petite balade, il est bien impossible d’observer quoi que ce soit en cours de vape, à moins de s’exécuter devant un mirroir ! C’est extrêmement ballot mais je n’y avais pas pensé.

La conclusion

06 - angry_porkyBilan mitigé donc pour cette cloche de pyrex adaptable au Mutation X. Je laisserai chacun juger de l’opportunité de rajouter 16 euros à la commande pour l’obtenir, tout en me bouchant les oreilles pour ne plus entendre Porky (le cochon-tirelire) glapir de sa voix suraigüe de chacal piégé qu’elle est atrocement chère, moche, fragile, mal gaulée et qu’elle ne sert absolument à rien. Il n’est pas dans mes habitudes de lui donner raison mais là, il faut bien reconnaître qu’un Mutation X a quand même une autre tronche au naturel sur, par exemple, un GP PAPS v3.

07 - papsv3

Ecrit par Nesquick

Nesquick, dans la vape depuis 2013.
Intéressé par la découverte de ce nouveau monde de saveurs et de techniques... Bonne vape à tous !

10 Comments

    • Les problèmes de joints relatés ici apparaissent en cours de vape, lorsque du liquide se condense sur les parois…

      D’après ce que j’ai lu, certains contournent le problème en enroulant un ou deux tours de fil à coudre sous les joints, d’autres les changent.

  1. Merci pour cette revue un peu à charge. C’est bien de communiquer aussi sur quelque chose qui ne nous a pas emballé. :good:

    Le coup du fil à coudre c’est pas mal. C’est comme ça que je règle le problème d’un drip tip un peu trop volage. J’ai jamais pensé à transposer sur les tanks ! :-(
    Pour la connexion un peu longue, peut-être un petit coup de lime ou de Dremel en fonction du mod auquel tu destine le dripper ?

    • Comme sur le Magma (et sûrement un tas d’autres drippers), la vis du 510 assure le contact avec le mod par sa tête et le maintien du plot positif par son filetage.

      Si je lime le 510, la vis risque de se retrouver trop longue et de ne plus serrer assez le plot. Si je coupe la vis, je risque d’abîmer son filetage et ne plus pouvoir rien visser dessus…

      Le roi de la bricole… :yes:

  2. Chouette article !

    Je n’ai également aucun soucis avec les joints du v2… un fil de couture devrait résoudre le souci chez toi ! :good:

    Sinon, si tu veux voir tout ce qu’il se passe à l’intérieur pendant que tu vapes, essaie un drip-tip plus long et vape avec le mod à l’horizontale, tu devrais voir :yahoo:

    • Les joints du v3 ne sont pas des monstres du genre mais suffisent avec la chambre acier.

      C’est bien avec la cloche Pyrex que le montage prend du jeu, lorsque le liquide vient sur-lubrifier les parois. Sur mon exemplaire, ça tient vraiment léger.

      Pour l’instant, je suis revenu au “setup” original… J’essayerai le fil à coudre histoire de tester l’astuce mais franchement et comme tu l’as dit, cette cloche est un peu (trop) large. Faudrait voir ce qu’elle donne sur un mod en 25 mm… Ou une box !

      Le drip-tip du Mutation doit avoir un diamètre d’environ 13 mm, on doit trouver facilement un bout de tuyau de ce diamètre au rayon plomberie de Casto-Merlin…

Le jour de malchance

Micro-coil coton sur Ithaka / Magoo