in

J'adoreJ'adore J'aimeJ'aime MerciMerci

Ca vape quoi chez les Anglais?

Jamais, au grand jamais, je ne ferai de revues sur des eliquides.
Pourquoi ?
Car si faire des revues sur du matériel est basé sur l’appréciation de l’auteur, rendant l’avis très subjectif, celles-ci permettent de mettre en avant les caractéristiques techniques du matos décrit.
Ces données peuvent sensibiliser le lecteur sur un éventuel achat ou a contrario une économie potentielle.
Alors que pour les jus, que nenni. Pas de données particulières, uniquement les papilles du testeur qui font office de verdict. La quintessence de la subjectivité poussée à son paroxysme. Eh ouais, rien que ça. Si vous n’avez pas compris, sachez que moi non plus.
Et puis je les vois les influenceurs de réseaux sociaux. Certains poussant la mise en scène sur fond musical très bruyant, en déguisements farfelus, parfois même en couple, à gueuler pendant 2 plombes pour s’extasier à chaque nouveau liquide fourni par le fabricant.
S’il vous plaît, si je deviens comme ça, balancez-moi par-dessus bord !
Mais ça ne risque pas de m’arriver, puisque j’ai dit que jamais je ne ferai ce genre de revues……
Je me souviens maintenant que Maman me répétait souvent durant ma tendre enfance « Il ne faut jamais dire jamais ».
Par respect pour elle, je vais aujourd’hui lui donner raison. Et vous emmener en voyage sur la côte est Anglaise, dans le Lincolnshire, commune de Louth, à 130 km de Sheffield pour être très précis.

 

Calmez-vous tout de suite bande de malades. Quand je dis que je vous emmène, c’est une image.
Loin de moi l’envie de charger à bord du Navire des centaines de fous furieux, avec leurs armoires à vape pour unique bagage. Omettant au passage d’emmener le moindre ciré, priorité vestimentaire à emporter Outre-Manche.
Non. Pour faire partie de cette expédition, il vous suffit de lire ce billet en fermant les yeux et de laisser la magie opérer. Je me charge du reste.
Le choix de la destination peut surprendre les plus exigeants qui auraient préféré soleil, cocotiers, plages de sable fin et femmes dénudées.

 

En plein centre ville de Louth…

 

Le choix de notre destinée est uniquement le fruit de mes nombreuses heures de surf sur la toile à fouiner tous les sites de vape que je peux trouver. Moi aussi j’aurais préféré tomber sur des nanas en bikini, mais Bobonne a activé le contrôle parental.
Il faudra donc se contenter de ma dernière découverte : The Brews Bros.
Un fabricant de eliquides (et concentrés) non commercialisés en France, à prix tout rikiki.
Ouais bah prix mini, je connais. MacDyer et Solubarome non plus c’est pas cher, mais ce n’est pas du caviar hein. Oui, certains apprécient ces références, on en revient à la subjectivité de mon introduction. Mais les retours sur ces gammes sont comparables aux choux de Bruxelles……
Et quand je parle de coût dérisoire, on est bien plus bas que les 2 marques citées. C’est l’un des critères qui m’a incité à partager avec vous cette découverte.

 

Ok, la devanture de notre boutique est pas très sexy, mais est ce important?

 

En prêt à vapoter, en choisissant les options 0 mg, nicotine, 30PG/70VG, les tarifs moyens hors promo sont les suivants :
-10 ml pav 0 mg nico, non nicotinable: 0,99 £ /1,19 €
-50 ml pav 0 mg nico: 5,99 £/7,19 €
-125 ml 0 mg nico: 5,75 £/6,90 € à steeper soit même entre 7 et 28 jours
-250 ml 0 mg nico: 11,49 £/13,78 € à steeper soit même entre 7 et 28 jours.
N’étant pas habitué à céder à la tentation, vous comprendrez qu’en voyant ces prix……. je me suis rempli un petit panier et j’ai effectué le paiement.
Les frais de port étant de 8 £/9,59 € pour la France, il me fallait trouver le parfait équilibre entre amortissement et risque de ne pas aimer.
J’ai donc par sagesse pour ma première expérience, uniquement craqué sur 9 samples (10 ml) et 2 Shorts Fills (50 ml). Et reçu 5 jours plus tard, sous enveloppe et papier bulle, ma commande, additionnée de 3 samples en cadeau.
Et je vais immédiatement vous donner mon ressenti sur chacune des références commandées. Non sans avoir une pensée pour les quelques marins qui ont suivi mon conseil et ont encore les yeux fermés, attendant d’être transportés par la magie.

 

 

Thrashed :

Descriptif : Tarte aux pommes et cannelle.

Ressenti : Ma crainte sur ce liquide, c’est la cannelle. Les rares jus en contenant ont toujours eu chez moi la dominance de cette épice.
Celui-ci déroge à la règle. On est immédiatement imprégné d’une pomme cuite/compote légèrement sucrée, rehaussée à l’expiration par la touche de cannelle. On se retrouve en fin de vape avec un mélange des deux parfaitement équilibré.
La pâte est en revanche très peu marquée, voire absente par moment. Si certains y verront un défaut majeur, je trouve l’ensemble très harmonieux et savoureux.

Une petite erreur de descriptif, sans quoi on aurait débuté par un sans faute. J’en recommanderai avec certitude.

 

 

Piña Koolada :

Descriptif : Limonade à l’ananas.

Ressenti : Parfois, le cerveau nous joue des tours, nous faisant ressentir des éléments qui sont le fruit de notre imagination.

Impossible de définir si c’est la dénomination de ce liquide qui me fait ressentir de la noix de coco, ou si le descriptif (traduit automatiquement par Google) est erroné.
L’ananas titille mes papilles dès le début, mais avant de céder sa place au citron, une franche touche de fruit de cocotier envahit mon palais.
L’ensemble a beau être agréable -je viderai sans rechigner les 50 ml-, il ne marquera pas pour autant mon expérience de vapoteur. La limonade annoncée est pour moi uniquement une touche citronnée sans l’effet bulles.
Pour ceux qui le connaissent, le Pineamon de Fresh & Sweet est similaire, la touche de coco en moins, mais avec des saveurs plus marquées.

 

Holy Trinity :

Descriptif : Crème brulée.

Ressenti : Ah je dis Oui ! Fermez les yeux (enfin pour ceux qui les ont gardés ouverts), et imaginez une fine pellicule de caramel croustillant sur une très gourmande crème aux œufs légèrement vanillée.
Plongez la cuillère encore et encore dans le ramequin, oh punaise, c’est bon hein !
Et regardez-le l’autre là-bas, qui plante sa cuillère dans les yeux du chien avec ses yeux fermés… Ah j vous jure on a des génies sur le Rafiot.
Je ne suis pas un inconditionnel des crèmes custards, mais celle-ci est maitrisée à la perfection pour un rendu d’un réalisme rare.
Je déconseille en revanche de renifler ce liquide. À l’odeur, sur une échelle de 1 à 10, celui-ci se serait méchamment cassé la gueule dès le 1er barreau. Mais les amateurs de Maroilles savent à quel point un truc qui pue peut-être exquis.
Et pour vous rassurer, ses effluves nauséabondes s’estompent une fois le liquide vaporisé.

 

 

Donut Blues :

Descriptif : Beignet aux bleuets.

Ressenti : Le beignet en vape, c’est pas mon délire. Le rendu trop gras des 3 que j’ai testés m’ont tous rapidement écœuré. Les fleurs, c’est pas mon kif non plus. Alors les beignets aux bleuets ça promet…
Et pourquoi j’en commande alors ? Je ne saurai répondre avec précision la raison qui m’a poussé à choisir cette référence.

Certains penseront à juste titre que j’ai pas inventé le fil à couper le beurre mou. Je préfère penser que je suis audacieux (et puis pour 1,19 € le risque…).
La chance sourit aux audacieux, et je suis ravi de ressentir dès la première taffe un gâteau à la myrtille. Aucun coté gras, mais plutôt une très légère touche de pâte gourmande typée cake relevée par une bonne grosse myrtille.
On est loin de ce que j’imaginais à lecture de la description, mais le résultat me convient totalement.
Je pourrai facilement confondre ce liquide avec le Spectre de Cloud’s of Lolo que j’apprécie particulièrement. Le jus de Laurent Cardon proposant juste une légère touche de crème en plus.

 

 

Black Reserve :

Descriptif : Tabac, miel et crème.

Ressenti : Les tabacs gourmands ont été mes premiers amours en vape. Et mon retour récent au MTL me fait revenir sur ce type de liquide.
Ce black réserve est parfaitement équilibré, aucune dominante entre le tabac et le miel.

On est en présence d’un classic blond légèrement corsé qui s’exprime très rapidement, adouci par un miel typé acacia qui s’incruste à l’expiration.
Je ne parviens en revanche pas vraiment à retrouver le côté crémeux du descriptif, mais le gout de reviens-y suffit amplement à me combler.

 

 

Shook Ones :

Descriptif : Milkshake framboise.

Ressenti : Celui-ci n’est pas forcément fait pour moi sur le papier, mais il fait partie des 3 ajouts offerts dans le colis. Et comme c’est un cadeau, je vais forcémment adorer.
Enfin tout compte fait pas forcémment. La framboise est très réaliste. L’impression de l’avoir cueillie à l’instant (ok en plein mois de mars, c’est compliqué), celle-ci est peu sucrée et légèrement acidulée.

Ce qui me dérange, c’est le côté lacté non crémeux qui vient enrober le fruit.
Si ce jus ne m’est pas destiné, il a le mérite de remplir sa promesse et ravira très probablement les amateurs de milkshakes.

 

 

Well Baked :

Descriptif : Cuisson cerise.

Ressenti : Wow wow wow. Alors là, on est en présence d’un jus qui tabasse. N’interprétez pas par là que je le trouve exceptionnel, je veux simplement dire qu’il est très marqué en gout.
La bonne surprise, c’est que je ne retrouve pas le côté chimique ressenti sur mes rares tests de liquide à la cerise. On est plutôt sur un fruit cuit, très (trop ?) sucré.
En début de vape, je ressens un côté sirupeux, qui vient s’effacer pour laisser place à la cerise cuite rencontrée dans un clafoutis (merci à Brews Bros de les avoir dénoyautées, ça m’évitera de boucher les toilettes).
À l’expiration je retrouve le tout assemblé avec un léger coté gourmand que je ne saurai définir, me rappelant sur certaines puffs le Catrina de Ladybug.
Les qualités de ce jus auraient tendance à le desservir. Inutile d’envisager vaper un autre jus sur le même coton ou résistance après avoir passé du Well Baked. Un nettoyage de l’ato/clearo étant même conseillé afin de faire oublier le goût de ce très bon liquide.

 

 

Custard Dinasty :

Descriptif : Crème sablée au caramel.

Ressenti : J’ai beau être pâtissier, la crème sablée je n’en ai jamais entendu parler. Nos amis Anglais auraient ils mis récemment au point un dessert dans lequel ils auraient incorporé un ingrédient récolté sur la magnifique plage de Ramsgate?
Si le descriptif est plutôt flou (la traduction automatique de Gogol est peut-être responsable), la vape, elle, s’avère divine.

Je retrouve tout simplement une excellente crème anglaise, ni plus ni moins. Dès l’aspiration, les prémices de la régalade font leur apparition. À l’expiration, c’est l’extase, mon anglaise (la crème hein, et non Pippa Middleton) explose en bouche.
Je dirai que l’on a fini de cuire cette custard à la nappe il y a une petite heure, juste tiède sur mon montage (Ripley 0,6 ohm à 24W). Onctueuse, pas écœurante ni chimique, c’est du grand art.
En revanche on m’annonce du caramel, pour ma part, j’ai surtout une note vanillée en bouche.

Mais je m’en tape, j’ me régale épicétou.

 

 

Symbiosis :

Descriptif : Myrtille et grenade.

Ressenti : Si vous êtes fan de paris sportifs et que vous avez l’occasion de miser sur un combat grenade versus myrtille, n’hésitez pas. Misez tout sur la grenade, elle va tout exploser.
Non, ce n’est pas un mauvais jeu de mot. Le fruit du grenadier percute de plein fouet à l’aspiration et à l’expiration. La myrtille essaie par moment de se relever -principalement une fois la vapeur évacuée- pour bégayer quelque chose.
Mais c’est à peine perceptible, et surtout trop tard. L’arbitre est déjà au-dessus d’elle a terminer son décompte  » 8 – 9 – 10 – K.O ! ».
Vous l’aurez compris, on est plus proche d’un mono arôme agrémenté d’une très subtile touche de myrtille. Ce jus à tendance à me rappeler le sirop Teisseire à la grenadine de ma jeunesse. Bien réalisé, un peu trop sucré pour moi, il trouvera avec certitude des amateurs.

 

 

Lincolnshire Pudding :

Descriptif : Crème à la vanille.

Ressenti : C’est le 2ᵉ cadeau ajouté à ma commande. Le premier ne correspondait pas à ma vape, j’espère que celui-ci saura mieux me convenir.
Ouais, bon, je ne vais pas tourner autour du pot. Sur cet essai, je ne ressens vraiment pas grand-chose. Craignant même un début d’agueusie dont je n’ai pas été frappé depuis plusieurs mois. Après vérification, je suis rassuré, mes papilles fonctionnent toujours à la perfection.
Me permettant à l’inspiration de ressentir quasiment rien, si ce n’est un soupçon de vanille lointain. À l’expiration, aucune différence.
En revanche, au bout de quelques secondes, je retrouve effectivement en bouche un gout de vanille un peu plus prononcé, légèrement crémeuse.

Pas mauvais, mais des saveurs réellement trop discrètes pour me convenir.

 

 

Odin :

Descriptif : Rhubarbe et crème anglaise.

Ressenti : En un mot : Perturbant.

Après 3 ml passés, je n’arrive pas à me faire ma propre conclusion, ne sachant pas définir si j’apprécie un peu, beaucoup, ou à la folie.
Aucune barre ne donne le même résultat. Tantôt une rhubarbe très réelle est l’unique saveur, étant remplacé à la puff suivante par un côté crémeux adoucissant le fruit. Parfois l’excellente crème du Custard Dinasty viens s’inviter seule à la fête.
Les deux arômes annoncés sont bien présents et très bien réalisés, mais je reste sur ma faim. Un peu à l’image de 2 amoureux timides, la crème et le fruit sont attirés l’un envers l’autre, mais aucun ne veut faire le premier pas, rendant leur union compliquée. Plus j’avance plus tu recules, comment veux-tu, comment veux-tu que je t’…..oups.
S’il ne lui manque vraiment pas grand-chose pour être une grosse révélation, il reste pour moi tout de même assez original et très agréable à vaper.

Gemini :

Descriptif : Tarte au citron.

Ressenti : Alors là, il va falloir envoyer du lourd pour me convaincre. On s’attaque à mon dessert préféré (ben ouais, un pâtissier ne raffole pas forcémment de gâteaux incroyablement complexes).
Il y a quelques années, je commandais le moindre liquide qui m’annonçait ce goût.

Si je n’ai jamais fait le décompte, je peux affirmer en avoir testé plusieurs dizaines.
À l’heure actuelle, seules 4 références ont marqué ma mémoire gustative : Onena de Cloud’s of Lolo, Citron d’antan de Corsicavap, Tarte au citron de Beurk Research et Lemon Tart de Dinner Lady.
Il ne me faut pas plus de 4 ou 5 puffs sur cette dégustation pour être convaincu que celui ci va rejoindre ma liste des favoris.
L’agréable pâte sablée attaque dès l’aspiration, le citron acidulé juste comme il faut prend le relais en début d’expiration pour terminer avec un mélange des 2, enveloppés d’un nuage de meringue ultra légère.
Si je trouve l’ensemble de cette réalisation d’une incroyable précision, c’est sa meringue qui me bluffe le plus. Malgré toutes les références testées, j’ai toujours eu du mal à retrouver les sensations de ces blancs au sucre montés en neige.
Sur celui-ci l’effet se ressent immédiatement et englobe cette tarte très réussie d’un réalisme que je ne souviens pas avoir déjà rencontré.
À titre de comparaison avec mes références préférées, je lui retrouve un peu le côté crémeux citron du Onena tandis que l’excellente pâte sablée se rapproche du Citron d’Antan. Il se démarque totalement grâce à son enrobage meringué.
Il ne joue pas dans la même cour que le Dinner Lady que j’avais surtout apprécié à mes débuts, le trouvant désormais trop sucré et chimique.

Incontournable pour moi.

 

 

Butter Cups :

Descriptif : Chocolat blanc et beurre de cacahuètes.

Ressenti : Aïe, on passe au 3ᵉ et dernier cadeau. Et les 2 premiers n’ont pas vraiment été à mon goût.
C’est peu dire que celui-ci ne m’emballe pas vraiment au départ. Chocolat en vape, c’est délicat, pour ne pas dire très compliqué.

Mais là on est sur du blanc, que je n’ai jamais testé, alors je garde espoir d’être surpris.
Le beurre de kawets je n’ai jamais essayé en eliquide, et n’en ai que très rarement consommé. Non pas que je n’apprécie pas, mais je n’ai pas accroché plus que cela à cette saveur.
Et alors en vape ?
Eh beh c’est vachement bon kré vindju!
Le chocolat blanc annoncé est pour moi plutôt un blond type Dulcey, avec son côté sucré – sans être outrancier – accompagné de sa légère note caramélisée. Il arrive dès l’amorce du Fire.
Enrobant un beurre de cacahuètes – très réaliste – pour obtenir un rendu très gourmand tout en légèreté.
Une excellente surprise, que je n’aurai jamais osée tenter et qui viendra garnir mon prochain panier avec un format bien plus conséquent.

 

Game Over :

Descriptif : Gobstoppeur.

Ressenti : Les esprits les plus perspicaces (on est d’accord que ceux qui sont encore en mode aveugle ne sont pas concernés), auront compris au nom du jus que ce sera le dernier test du jour.
Le plus excitant, mais le plus flippant aussi. Aucun indice sur le goût de ce breuvage n’est donné dans la description.
Sans renifler, juste en ouvrant le flacon, le suspense est terminé. Les effluves sont d’une rare intensité. Un bonbon Arlequin se trouve dans la fiole.
Au goût, on s’y retrouve complètement. Sucré juste comme il faut, une légère acidité, le goût de ce fameux bonbon dont je raffolais étant jeune est magnifiquement retranscrit. Pour le plaisir des plus petits (enfin à partir de 18 ans quand même) et des plus grands, les caries et frais de dentiste en moins.
Malheureusement, les bonbons dans la vape, ce n’est pas pour moi. Bien que celui-ci soit une franche réussite de réalisme, je me contenterai juste de finir ces 10 ml.

 

 

Conclusion :

Peu habitué aux marques anglaises, (Vampire vape et son fameux Heisenberg invapable pour moi, et Dinner Lady sont les 2 seules que je suis capable de citer sans réfléchir), la découverte de cette enseigne m’a grandement ouvert les yeux sur les capacités de nos amis British à produire des jus de qualité.
Loin de moi l’idée de dire que cela révolutionnera le monde de la vape, d’ailleurs une marque de liquide est-elle déjà parvenue à accomplir un tel exploit ?
En revanche, le tarif proposé pour ces jus, bien meilleurs (à mon goût bien entendu) que de nombreuses références, en moyenne 4 à 6 fois plus chères, m’a poussé à partager avec vous cette fabuleuse découverte.
Pour tous ceux qui seraient tentés par l’aventure, ne paniquez pas, nul besoin de sortir le canoë pneumatique et de souquer jusqu’aux côtes du Lincolnshire.
Une simple annotation « the brews bros » sur votre moteur de recherche favori vous affichera le site adéquat dans les premières réponses.

Vous pouvez maintenant rouvrir les yeux, le spectacle est terminé.

Bonne vape à tous et rendez-vous à la prochaine escale…….

 

Petit détour par la Tamise avant de rejoindre la terre ferme.

 

 

Ecrit par tisteff77

Un beau soir de janvier 2022, après la beuverie quotidienne, Clandestino finit par inadvertance à la mer, nu avec un masque de dentelle sur le visage.
Passant par là, je pris mon courage à 2 mains pour le ramener -non sans mal- sur la terre ferme.
Une fois ses esprits retrouvés (quelques jours plus tard), il me proposa de me présenter au Capitaine qui selon lui serait susceptible de m'accepter à bord. Ma mission serait simple pour faire la traversée aux cotés de l'équipage : Boire avec eux et écrire de temps en temps une histoire sur des pièces de métal chauffantes garnies de coton et de liquide qui envoient de la vapeur. Quelle imagination ces marins!!!!
Tant que ce profil sera visible, la preuve vous est donnée que je ne suis pas en train de servir d'appat aux requins.....

41 Comments

Laisser un commentaire
  1. Un coup de maitre que d’avoir réussit à rendre une revue de liquides aussi agréable à lire.
    La tarte au citron et la grenadine me tentent bien.
    As tu fait preuve d’un relativisme eux égard au prix des liquides dans ton jugement?
    Merci l’ami. :good:

    • Merci bien Ezekiek :heart:
      Question très pertinente, rien n est laissé au hasard sur le Navire :good:
      En effet j ai totalement laissé de côté le prix en goûtant mes jus. Si pour un ato a 100 balles j attend systématiquement beaucoup plus qu une chinoiserie a 30 balles, pour les liquides en revanche j attend autant d une fiole a bas prix comme ici que d un Halo par exemple (je cite cette marque car c est l une des plus onéreuse que je peux citer d instinct).
      Pourquoi cette contradiction ? Ben sûrement pour la même raison que d avoir commandé du beignet aux bluets :wacko:

  2. Superbe revue ! :rose:
    La subjectivité est en effet de mise sur ce genre de présentation, plus comme tu le dis que sur les matos où les choix de conception sont tangibles et discutables.
    Néanmoins, tout me plaît dans cet article, fond comme forme.
    « Butter Cups » fera je pense l’objet d’une prochaine commande, certainement accompagné d’une ou deux autres fioles !

    • Merci Nes :heart:
      J aurai du contacter Brew Bros avant la parution pour négocier pourcentage sur eventuel commande française apres revue :-(
      Le butter cups a vraiment été une grosse surprise pour moi, d ailleurs j ai fini la fiole hier soir , ce qui me fait penser que je vais bientôt devoir recommander.
      Par contre un conseil, si pas de promo en cours attendre quelques jours. J ai rejoint leur discord et il y a très fréquemment des remises ,pas toutes les semaines mais pas loin :yes:

  3. Hmmm, j’ai eu un peu de mal à suivre ta revue sur ces jus en gardant les yeux fermés. Donc, pour la relecture, j’ai décidé de tricher un peu en clignant des yeux mais j’avoue que l’astuce ne m’a pas permis de tout capter :cry:

    Ce qu’il m’en ressort c’est que t’as trouvé du tout bon jus pour pas cher.
    Une question me turlupine quand même : est-ce encore possible dans ce monde capitaliste ou la seule motivation de l’industrie est le profit? Aurais-tu trouvé la perle rare qui offre qualité à petit prix? Je n’en doute pas. Et pour cause, je suis un habitué des e-liquides provenant de l’autre côté de la Manche. Il est clair que les anglais proposent des produits (jus) de très bonnes qualités pour, en moyenne, 2 à 3 fois moins chers que ceux proposés par l’industrie française. Je pense que cet état de fait ne vient pas d’une différence de coup de production mais plutôt de la différence de moeurs face à la vape. En Angleterre, la vape fait partie intégrante des us et coutumes. Les politiques la défendent même ( je pense d’ailleurs que c’est le seul pays de cette planète). L’industrie Anglaise de liquide vape a une toute autre approche que la nôtre. A contrario de l’industrie française qui s’enrichit outrageusement sur le dos des vapotos sur chaque fiole vendue, les anglais axent le profit sur la quantité ce qui rend la vape beaucoup plus attractive que la clope. Mais bon, on lira encore sur pas mal de sites fr qu’ils vendent au moins cher par solidarité de manière à ce qu’on puisse arrêter la clope. Ils doivent bien se marrer et nous prendre pour de bons gros pigeons lorsqu’ils reçoivent le bilan des profits quotidiens, sur le bel écran de leur S.U.V. à plus de 75 milles balles, de la vente des petites fioles de 50ml vendue plus de 22 balles. Mais bon, je m’éloigne du sujet de ta superbe revue.

    Te connaissant mieux, je me demandais sous quelle forme de vape as-tu savouré ces e-liquides : MTL ou DL? Pour ma part, je trouve que ça change tout. Un jus apprécié par un MTL risque de se voir crapuleux en dual DL à 0,11Ohm.

    • Ahlala mon Bruce, t es indécrottable. Soit on triche entièrement, soit pas du tout B-) Bon t es pardonné, je me souviens qu a mon adolescence j ai essayé de regarder Canal + (chaine cryptee ) avec une passoire devant les yeux sur les bons conseils de mon chef.
      Ceci ayant pour but de décrypter le visuel du programme. Et figure toi que ça a marché……. mais alors pas du tout :cry:
      Tu touches un point important, là, qui a mon sens n est pas assez pris en compte par les économistes, même par les intellectuels qui dirigent de grandes multinationales .
      Je travaille depuis 8 ans pour l une d elle ( ouais je suis un patissier au rabais désormais :-( ) , son nom commence par » Car « et fini par « Four », si ça peut donner un indice.
      Les meilleurs résultats obtenus, et de très loin, l ont été avec un chef qui avait nettement baissé les prix.
      Comme il nous répétait toujours, la quantité ecrase la perte de marge. A cette époque on était 6 pâteux, a passer plus de 1000 gros entremets par semaine. Et cela convenait parfaitement à la direction. Mais un chef ne reste jamais plus de 3/4 ans par magasin.
      Depuis son depart, les managers successifs appliquent scrupuleusement les règles fixées par le groupe et leurs marges imposées.
      Nous ne sommes plus que 3,6 pâtissiers ( si si c est vrai, le ,6 est le calcul d un contrat a 21h au lieu de 35, on découpe pas encore nos collègues :whistle: ) et avons peine à vendre 650 entremets à la semaine. CQFD.
      Ca y est on a fait un léger hors sujet mais ça passera inapercu B-)
      Pour la dégustation j ai tout effectué en mtl, sur ripley pour certains gourmands et precisio pour les fruités autres gourmands. (montages entre 0,6 et 0,8.)
      D une part car avec des fioles de 10ml sur certains montages il me serait pas resté grand chose après imbibage, et parce que je préférais ressentir toutes les nuances des jus, chose que je parviens plus facilement à faire en mtl.
      Tu as vu très clair. :good: Hier soir j ai mis du pina koolada dans mon profile ps, et ouhla ….. C était pas le jus le plus savoureux de la marque mais j ai eu grande peine a retrouver les sensations correctes ressenties sur precisio, alors que mesh et fruité ca fait pourtant bon ménage :-(
      Du coup je tenterai le gémini sur un gros montage DL, et si déception ma prochaine commande se limitera à des 50ml pour passer uniquement sur mtl :unsure:

      • Hé ouais, clair qu’il y a des jus qui s’acclimatent super bien sûr du MTL alors qu’ils sont invapables sur DL. L’inverse, par contre, est nettement moins fréquent. Pour ça que je me suis permis de m’enquérir de cette précision (indispensable lors de présentation de jus :whistle: ).
        Pour ma part, celui qui me titille, c’est celui à la cerise. Fruit dont je suis gourmand mais dont l’industrie de la vape n’arrive pas à satisfaire mes papilles. Et dieu sait si j’en ai testé toutes sortes d’arômes vape. Soit t’as un truc chimico-dégueulasse, soit tu vapes un truc qui émane des arômes tenant plus du fumier que du petit fruit rouge noyauté :cry:
        Sinon, j’ai oublié de préciser que ta revue m’a bien fait marrer. Il est clair que t’as la plume la plus poilante du navire :good:

      • Ah oui, je suis très preneur de ton test du Gemini en grosse vape DL ! :yes:
        Ainsi que du Well Baked si c’est pas trop demandé. :scratch:

        Car c’est bien dans cette configuration de bourrin que j’ai l’intention de vaper ces deux-là.
        On attend avec impatience le compte rendu du chef pâtissier ! :mail: :yes: :yahoo:

      • L exercice étant nouveau pour moi j avais naïvement imaginé que le plus judicieux était le mtl qui détaillé généralement mieux les nuances. Je le saurai pour la prochaine fois et manquerai pas de tenir compte du conseil :good: .
        Pour revenir à ton premier comm, en effet l Angleterre aborde la vape d une toute autre manière . Et l an prochain lorsque l on va se manger la TPD2 ils risquent de bien se marrer les vapotos Anglais.
        Probablement verront ils débarquer des Ferrys pleins de Français qui viendront se faire le plein de liquide ou aromes quand tout ce qui n est pas saveur tabac nous aura été proscrit :-(
        Au final ils seront ptetre ben les plus libres, même la Chine met en vigueur au 1er mai sa loi de décembre.
        Si je n ai pas compris l intégralité du texte, celle que je suis parvenu a interpreter risque de modifier sensiblement les possibilités que nous avons a nous fournir chez eux.
        Étant donné que je ne vois que peu de communication à ce sujet je pense avoir mal compris , pourtant un passage me rendait craintif pour le marché du reconstructible et encore plus des clones . A suivre.
        Merci beaucoup le compliment :heart: , même si je le trouve exagéré. C est peu dire qu avant de rejoindre le Navire en tant que matelot, du temps ou j étais a quai a vous regarder quitter le port le dimanche soir , je me fendais sacrément la poire en lisant vos ébauches.
        Poilant tu dis……. Je me dis qu avec une contribution de chacun d entre nous on pourrait elaborer recette d une tarte au poil.
        Ca tombe bien on a un patissier . :whistle:

      • Eh ben voile Cland, aussitôt dit aussitôt fait. Bon pas tout a fait en Gros DL, mais j ai reçu un plateau serie a cause de toi, faut que je le rentabilise, du coup j ai testé ça dans mon asgard mini en série . 2 fused 4×28/ 36 pour 0,4 , calé a 85W.
        Alors le Gemini est toujours très bon pour moi, le citron un peu moins marqué, tout comme la pâte, mais on ressens bien ce côté meringué qui allege le tout . A l aveugle on reconnaît sans souci une tarte citron , juste moins claquante que sur mon test en riplay.
        Pour le well backed je me retrouve plutôt avec un côté bonbon Krema , c est très sucré par contre. Je n ai plus la petite note gourmande que j avais en mtl. Ca reste très chargé en saveur et loin d être mauvais ,mais différent.
        Bon du coup tu me dois 2 mèches de coton et 1 lavage d ato pour que j puisse y refoutre autre chose :whistle:
        Mais si tu es tenté uniquement par ces 2 la sois patient, je sais qu un petit colis partira de chez moi prochainement, je mettrai une ptite fiole de gemini et le fond de cerise dans ce cas ;-)

  4. Encore une superbe revue! Je t’avais dit que c’était facile les jus… Bravo en tout cas pour ton texte avec plein plein de jus en plus! :yahoo:
    Ils ont un choix sympa la vache! Je vais en tester une paire, à ce prix là. Merci pour le bon plan! :good:

    • Merci Kanti :heart:
      En effet tu m avais dit que c était simple, et j avoue j ai pas été trop embêté, c est sorti tout seul. Mais j ai eu la tache simplifié car il y avait 14 références, sortir un texte plus conséquent sur uniquement 2 jus serait beaucoup plus périlleux pour moi.
      Je me suis rendu compte pendant cet exercice a quel point c est difficile de mettre des mots sur l integralité du ressenti :-(

  5. Ouais, trop cool cette revue, vraiment !! :good: J’me suis bien marré tout du long. :yes: Et maintenant, j’ai une sacrée indigestion car j’ai vraiment l’impression d’avoir vapé tous ces jus rien qu’en te lisant.

    Faudra que je relise l’article, mais là comme ça, celui qui me botte direct est le Gemini, car moi aussi la tarte au citron est mon gâteau préféré (j’y ajoute des spéculos). Et je dois bien avouer qu’en dehors du Diner Lady que j’ai bien apprécié aux tout débuts, aucun juice de tarte au citron ne m’a jamais emballé, clouds of Lolo compris. :-( Donc là, celui-là il y passera, c’est sûr et certain.

    J’me suis commandé pas plus tard qu’il y a 2 heures le Catrina de Ladybug, et si jamais je l’aime bien, alors le Well Baked sera aussi de la partie.

    10 balles de frais de porc c’est quand même pas rien, mais vu que ces jus coûtent que dalle, alors il y a moyen de bien rentabiliser l’affaire. Et c’est vrai que dès l’intro quand tu annonces le prix d’un 50ml PAV, là tu ne peux pas t’empêcher de tousser en pensant à tous nos escrocs hexagonaux… :whistle:
    Merci tout plein pour cette chouette découverte, c’est du très beau boulot !! :rose:

    • Merci pour les encouragements Cland :heart: . Bon la je dis OUI, voilà un homme qui a du goût, il rajoute du speculos sur sa tarte citron :yahoo:
      Pour la petite histoire il y a une dizaine d années, lorsque j étais encore dans l artisanat, j avais mis au point une pâte sablée à base de speculos pour mes tartes citron. Malheureusement ca se vendait un peu moins bien qu avec une pâte classique, et comme le coût de revient était un poil plus élevé et le procédé plus long, mon boss m avait demandé de repasser sur une sablée normale :cry:
      Le Catrina tu me diras ce que tu en penses.. Je sais que c est une déception ( enfin ça remonte a y a quelques mois qu il avait confié ca, ptetre que ça a changé depuis ) pour Mike Laptonfo. Il trouve sa création très réussie et regrette que celle ci ai du mal a prendre en terme de vente. Personnellement je l avais vraiment beaucoup aimé, même si je n en ai pas repris depuis longtemps. La cerise n est pas ce que je recherche le plus en vape.
      Pour dire un peu ce qui se passe en coulisse, j ai échangé quelques mails avec eux . Ils m avaient contacté a l origine car j avais commandé 50ml de Black reserve et il ne leur restait que des samples. Du coup ils m ont proposé remboursement ou remplacement. J ai choisi 5 samples.
      Comme le contact était très « amical », quand j ai décidé d ecrire cette revue jeudi, je leur ai envoyé un mail pour leur poser quelques questions pour en savoir plus sur leur fonctionnement( complement d info pour le billet), ainsi que les mensurations et l adresse de la patronne ( ca c était pas pour intégrer à la revue).
      Mais j ai reçu réponse que ce matin :-(
      Donc pour les frais de port, ils espèrent pouvoir bientôt les baisser, pour l instant c est ce que leur prend le transporteur.
      Ils ont créé l entreprise il n y a pas très longtemps, et lorsque le nombre de commande sera assez conséquent le port baissera, ca marche pas comme la poste apparemment.

  6. Revue très sympa merci pour cette idée :good:
    Par contre, après avoir titillées mes papilles avec acharnement tout au long de cette prose j’ ai été faire un tour sur ce site. Et là grande claque!… :wacko: Les anglais parlent anglais :unsure: C’est inadmissible :yahoo:
    Sérieusement ça me pose un problème, je ne vais pas essayer. Pourtant d’après tes descriptifs quelques liquides m’ auraient bien tentés.
    Sinon, petite idée en passant si tu te sens de faire d’ autres test de concentrés ( c’ est ta faute t’ avais qu’à pas commencer :whistle: ). Dire si ces liquides sont des  » casseur  » de coil  » ou pas, voir pas du tout. Marre de refaire mon coil tous les jours avec avec certains.
    C’est vrai qu’ avec l’ âge on finit par fuir quelques liquides qu’on trouve pourtant très bons.

    Info pour les nouveaux venus à la vape:
    Je me suis aussi demandé en te lisant, ( pas vraiment vu tes tes gouts ) si tu avais laissé un mois de repos aux liquides avec gâteau ? ( les liquides  » pâtisserie » ayant toujours besoin d’un temps de steep d’ au moins 3 à 4 semaine pour arriver à l’ équilibre.
    :bye: :rose:

    • Salut Steph, merci :yes:
      Alors tu appuies la où ça fait mal, t es cash et t y vas sans les gants ( par contre garde la couche au cas où hein. deconne pas ,les liquides qui fuient arrivé un certain âge je les passe ni en DL ni en MTL :whistle: ). En effet, ils ne font absolument aucun effort , ils parlent en etranger les bougres :cry: Scandaleux.
      Bon moi j y vais depuis mon téléphone qui contrairement a mon pc tout moisi me propose systématiquement de traduire automatiquement. Super pratique mais pas fiable a 100%.
      Alors pour répondre à ta très bonne question, je trouve que ces liquides n agresse pas trop les coils.
      Apres je ne vais affirmer cela que pour le Gemini qui est celui que j ai le plus vapé ( vu que commandé en 50ml) .
      Les autres n étant que des samples – et pour les besoins de la revue, je vidais a peine un tank puis un dry burn et je refaisais cotonnage pour passer au liquide suivant- je ne pourrai être aussi affirmatif. Je peux juste garantir que rien de choquant n est a signaler, j ai retrouvé les 13 fois mes resistances en état correct et n auraient même pas nécessité d entretien.
      Alors sinon je n ai pris que des pret a vapoter car j ai trouvé que l ecart de prix, même si avantageux n était pas aussi marquant que par chez nous. Comme cette première commande était une expérience je voulais pas me prendre la tête, leurs samples a 1 euro et quelques me convenaient.
      Pour la prochaine je recalculerai voir si je prend pav grand format ou concentrés.
      Du coup pour le steep je n en ai pas laissé, leur préconisations etant uniquement de laisser un steep pour les formats 125 et 250ml .
      Mais tu as raison de le souligner car il s avere que chez certains fabricants il peut arriver que des jus se retrouvent en vente avec un steep incomplet.
      Je serai bien incapable de répondre si c est le cas avec Brew Bros en revanche.

      • Coucou
        Au vu de la manière que tu as de nous scotcher à tes écris, je voulais surtout te suggérer de continuer à faire des test de liquides ou concentrés à l’ avenir. :yes:
        Personnellement ce sont les test de concentrés qui m’intéressent car j’ économise sur la nico avec mes . 20 ans de réserve pour au moins 7 / 8 personnes :yahoo: vu que c’est la nico qui coute cher !
        Mon hallday est du banane flambée de chez Solubarome acheté au litre :yahoo: ( moins cher tu meurs )
        Cela me permet d’ avoir toujours au moins 3 liquides gourmands en même temps, histoire de varier les plaisirs en navigant, d’où ma question sur le steep
        Les marchands ( surtout les anglais ) à une époque ne s’ embarrassaient pas trop des questions de steep.
        Je pense pas que mon vieux Nokia à 10 balles me fasse un jour une traduction ;-)
        Pour moi un site de vente de liquide se doit d’être très pratique et rapide à feuilleter , avec classement par genres etc… Alors passer mon temps à traduire :unsure:
        :bye:

  7. intéressant ces juices merci a toi j’ai donc été voir et fait une simulation comme le dit cland dommage pour le port je peut comprendre mais deux juices en 50 et un dy en 50 un peu plus de 30 euros port compris ca me fait hésiter surtout avec les promo qu’ils y a chez nous on verra

    • Salut mexicano. En effet le port est un frein à la tentation. J ai pris le risque de céder au cas ou ça me convienne, mais en effet pour amortir le pigeon voyageur on ne peut se contenter de 1 ou 2 références.
      Pari payant pour moi, ca sera pas le cas pour tout le monde vu les ressentis totalement différents qu on peut avoir :-)

  8. Je reviens moi aussi d’un petit tour outre-Manche, les concentrés en fioles de 250 mL à 10£ semblent quand-même assez intéressants niveau prix…
    Ça nous fait le litre à 50£ fdp-in soit environ 60€. Bon, bien sûr ça fait reush en cas de déception mais notre tisteff étant pâtissier de profession… : :yes:

    • Ouais mais je t’assure mon Ness quand je fais le compte des déceptions « sans frais de port », j’en ai mal au cul :yes: Oki, t’économises 10 balles de frais de port en commandant local mais tu te fais doublement avoir (vu le prix au ml) quand ton jus est décevant.

    • Beh c est que tu rames sacrément vite dis moi :yahoo:
      Par contre ne retiens surtout pas le fait que je sois patissier qui pourrait selon induire en erreur.
      Certes on a le palais plus habitué aux saveurs sucrées, mais tout autant subjectives que quiconque.
      Surtout sur des liquides où le jugement est différent, n ayant pas la notion de texture a assimiler.
      Donc surtout ne pars pas sur le principe de  » il est patissier donc s il aime c est que c est bon », je veux pas être responsable d une commande qui apporterai déception :cry:

      • Oh , pour parler de mes goûts de la sorte t as trouvé une photo de Bobonne :cry:
        Plus sérieusement tu as entierement raison.
        Apres la question pourrait être  » Qu est ce que le bon goût « , mais là j aurai l impression de passer un bac de philo :-(

  9. Merci Tisteff pour ce doux ( mais copieux et gourmand ) voyage, au pays d’une gastronomie, souvent insoupçonnée d’e-liquides ;-) Enorme travail de dégustation et d’écriture !

    J’ai souvent dit que les Britanniques sont meilleurs en e-liquides et concentrés qu’en bouffe.
    T-Juice et son excellent Black’n Blue ( y’a pas que le Red Astaire ! ).
    Les premiers bons arômes tabac que j’ai vapés étaient les Decadent Vapours.
    Chef Flavours a été – en bien – cité sur le Navire ( en gourmand/custard ).
    Vampire Vape fait de bons jus réglisse/anis/menthol ( mais en effet, l’Heisenberg… :negative: )

    Par chez nous, et pas cher, Solubarome fait aussi de bons arômes. Tous ne sont pas au top, mais c’est la même chose pour toutes les marques. Leur fort, ce sont les fruités, surtout en mono arôme : citron, framboise, yuzu, poire, menthol, sont excellents ! Leur  » Tutti Frutti  » est ce bonbon Arlequin bluffant ( mais pas ma came )  !
    Leur  » poire matinale « , je l’adore ! Bon nombre de leurs concentrés ne sont pas aboutis. ( ceci dit, à une époque, une certaine Eva, d’une boutique qui a un nom vaguement corse, a créé et vendu ses recettes à Solubarome et je ne serais pas étonnée qu’elle s’approvisionne toujours chez Solub’ pour ses créations, qu’elle vend maintenant sous son enseigne …8,90€ les 12 ml ).

    • Merci beaucoup Zaza :heart:
      Bon déjà des que tu as dit « T Juice » je me suis dit oh le c**, j ai totalement oublié celui là, alors que le red astaire était en 2012/13 un liquide que j avais toujours à la maison.
      Pas rassurant ces pertes de mémoire, encore heureux que ce n est que peu frequent. Elles surviennent uniquement sur une période d une fois par an, généralement entre le 1er janvier et la St Sylvestre.
      Solubarome en réalité je n en ai testé que 3 ou 4 a mes débuts du diy que j avais trouvé fades. Je ne doute pas que certains m auraient + convenu mais j ai prefere ne pas retenter. Idem avec Mcdyer dont 2 références en particulier ont de bons retours pourtant.
      Pour Eva de Corsicavap tu as entièrement raison , elle est a l origine de quelques unes de leurs créations et elle se fournissait chez eux en arome a une epoque.
      Si ma mémoire ne me fait pas défaut sur ce point elle a arrêté sa collaboration avec eux juste avant ou pendant le Covid.
      Mais étant donné les 1 a 2 heures qu on passe au tel a chaque commande ,il est possible que j ai un peu mélangé le flux d informations qu elle a pu envoyer à mon cerveau :wacko:
      Même si j apprécie pas mal des recettes qu elle propose, et que la nana est vraiment très sympa, niveau tarif elle s aligne sur la concurrence.
      Je soupconne d ailleurs cet équilibre des prix plus ou moins entendu entre la plupart des juice makers qui se connaissant très bien. Ce qui ne serait pas une surprise, ca se pratique dans beaucoup de milieux , notamment pour le prix de la baguette…. :whistle:

  10. Tkt Tisteff si je commande ces jus et qu’ils ne m’emballent pas, je ne viendrai pas couiner ici en t’accusant d’être pâtissier ! Le deal est fort clair me concernant, tu te donnes la peine de partager un truc et tout le reste, de la lecture à une éventuelle commande reste 100% de ma responsabilité.
    Outre la star internationale Red Astaire (que je trouve franchement dégueu), nos voisins Anglais ont signé pas mal de franches réussites telles Bread Of Heaven ou Snake Oil pour en citer deux que je connais bien ainsi que les Manabush ou les Dinner’s Lady, moins travaillés mais néanmoins fort plaisants, le tout formant un a priori favorable envers les jus de la perfide Albion me concernant.
    Nous avons déjà eu un pro sur le Navire en la personne de Kessen, cuistot de son état. On dira ce qu’on voudra mais ce gars avait une perception des liquides bien aiguisée et je n’ai jamais été déçu en le suivant. Bien sûr qu’il y avait de la subjectivité et des goûts personnels bien arrêtés mais aussi un jugement plus technique sur la qualité des mélanges et la valeur des arômes.
    D’ailleurs, je devrais être sur le shop des Brews Bros au lieu de déblatérer ici… ;-)

    • Nessuick???? Une version hard discount du Nesquick probablement, mais mon palais ne laisse pas place au hasard :wacko:
      Bon alors si je ne fait pas office de SAV et de bureau des réclamations tu peux y aller les yeux fermés :good:
      Pour ma part mon prochain panier est déjà prêt, j attend juste qu il y ai une promo pour valider. D’ailleurs si tu comptes vraiment commander par la bas, et que tu es patient jusqu a la prochaine ristourne je pourrai t en aviser si tu souhaites. Elles arrivent assez fréquemment de ce que j ai pu constater, et je suis averti en direct ayant rejoint leur discord.
      Ou mieux encore si tu as discord je te met leur lien ici ;-)

  11. Ah ah, le jour où la TPD2 sera pondre on saura a quelle porte toquer pour aller faire le plein de liquide, moyennant 25€ les 10ml de juice et la strong que tu pourras revendre à la seringue. 1€ la goutte pour les clients fidèles. La retraite va se finir aux Bahamas, tu le sens ca? :yahoo:
    Ah merde j crois qu ils parlent etranger aussi la bas :-( .
    Merci pour l incitation, même si pour me répreter a ce genre d exercice il va falloir re-découvrir une autre marque, recommander, repayer, et me faire reengueuler par Bobonne. Ah elle est dure avec moi :cry:
    Mais a l occasion je n y manquerai pas pour autant :-)

  12. Merci pour les tests complémentaires mon Tisteff ! :good:
    Bon pour le well baked, ça vend moins du rêve là tout d’un coup, je ne l’enterre pas pour autant, mais je vais déjà voir ce que donne le Catrina.
    Le Gemini en revanche, ça a l’air du tout bon, donc lui, oui, tu peux me faire parvenir un cargo entier dès maintenant ! :yahoo: LOL

  13. Dis donc Tisteff, c’est quoi cette mini bombe que t’as lâchée comme ça, l’air de rien ? Nan je parle pas des conséquences du plat de flageolets que t’as becté à midi, mais de ton allusion à la prochaine loi chinoise.. Kèceki nous mijotent, eux encore ?? :scratch:

    • Je te pose ici le texte traduit Cland. Je t aurai bien fait un résumé, mais certains points sont flous pour moi et laissent un côté libre à l imagination. N ayant pas envie d induire en erreur je préfère laisser le soin à chacun de se faire sa propre interprétation :-)
      Et pis ça t occupera vu que tu branles rien en ce moment ;)

      La réglementation chinoise de l’Administration du monopole d’État sur le tabac (STMA) pour les cigarettes électroniques est stricte. Le pays commencera à appliquer la gestion des licences pour les entités de production, de vente en gros et de détail de cigarettes électroniques à partir du 1er mai, selon une version traduite de la réglementation mise à jour. Elles s’appliquent à tous les produits matériels et e-liquides, y compris tous les composants et ingrédients. L’annonce fait suite à l’avant-projet des autorités réglementaires publié en décembre 2021.

      “Le département administratif en charge du monopole du tabac du Conseil d’Etat prend en charge la supervision et la gestion nationales des cigarettes électroniques, et est responsable de la formulation et de l’organisation de la mise en œuvre des politiques de l’industrie de la cigarette électronique”, précise le règlement. “Le département administratif chargé du monopole du tabac du Conseil d’Etat organisera des institutions professionnelles pour l’examen technique des produits de cigarettes électroniques sur la base des rapports d’inspection et d’essai et d’autres documents d’application.”

      Les règles applicables aux produits destinés à l’exportation pourraient modifier le marché et écraser les pays de destination. La Chine déclare que tous les produits fabriqués pour l’exportation doivent être conformes aux réglementations et aux lois du pays de destination. Si un pays ne réglemente pas les cigarettes électroniques, les règles chinoises relatives aux produits de vapotage s’appliqueront à ces exportations, y compris l’interdiction des arômes et de la nicotine synthétique.

      “Les produits de cigarettes électroniques non vendus en Chine et utilisés uniquement pour l’exportation doivent être conformes aux lois, réglementations et normes du pays ou de la région de destination”, indiquent les règles. “Si le pays ou la région de destination n’a pas de lois, réglementations et normes pertinentes, il doit se conformer aux lois, réglementations et normes pertinentes de la Chine.”

      Les changements les plus critiques localement dans les règles chinoises sont que le pays interdira désormais toutes les saveurs sans tabac. La Chine n’autorisera pas non plus la vente de systèmes ouverts, seuls les systèmes de pod fermés obtiendront l’approbation de commercialisation. L’importation de tout produit lié au vapotage, comme les e-liquides prémélangés, doit également être approuvée par les autorités chinoises, conformément à la réglementation.

      Toute entreprise qui produit des cigarettes électroniques en Chine doit désormais obtenir une licence. Si une entreprise souhaite étendre sa production ou son portefeuille de produits, elle doit obtenir l’approbation de la STMA. Toute la nicotine doit être dérivée du tabac et achetée auprès de vendeurs agréés en Chine, selon la réglementation. Les régulateurs chinois établiront également un système unifié de traçabilité des cigarettes électroniques pour renforcer la gestion de l’ensemble du processus des produits de vapotage.

      “Les entreprises de vente en gros de cigarettes électroniques ne doivent pas fournir de produits de cigarettes électroniques à des unités ou à des individus qui ne sont pas qualifiés pour s’engager dans des activités de vente au détail de cigarettes électroniques”, indique le règlement.

      Les règles stipulent également que « les entreprises ou les particuliers qui ont obtenu la licence de vente au détail du monopole du tabac… doivent acheter des produits de cigarettes électroniques auprès de… entreprises locales de vente en gros, et ne doivent pas exploiter exclusivement les produits de cigarettes électroniques vendus sur le marché. » Un expert de l’industrie a expliqué à Voix de vapeur que la déclaration signifie que tous les points de vente au détail doivent vendre plusieurs marques et pas seulement une seule marque. Traditionnellement, des magasins tels que RELX, le plus grand détaillant de vapotage en Chine, ne vendaient que ses propres marques.

      En outre, les autorités mettront en place une “plate-forme nationale unifiée de gestion des transactions de cigarettes électroniques” par laquelle les entreprises de l’industrie de la cigarette électronique qui ont obtenu des licences de monopole du tabac devront effectuer toutes les transactions. Il n’est pas clair si la Chine commencera également à sévir contre les fabricants de produits contrefaits destinés à l’exportation, cependant, les règles encouragent le signalement de ces fabricants et d’autres fabricants illégaux.

      “Des récompenses seront accordées aux unités et aux individus qui ont commis des actes méritoires en signalant des cas de production et de vente illégales de produits de cigarettes électroniques, de produits de matériel d’atomisation électronique et de nicotine de cigarette électronique”, indiquent les règles.

      Les règles recommandent de faire parvenir à l auteur de ce commentaire eu égard aux lois en vigueur un versement permanent de 3,7% du revenu imposable à quiconque serait arrivé jusqu a ce point.
      OK le dernier point c est un rajout ,mais a vot bon cœur quand même :-)

      • Bon au moins là, les choses sont claires : le Parti pose son oeil de Big Brother sur l’intégralité du marché intérieur de la Vape.
        Les clones? Apparemment bientôt fini. Le dynamisme de ce créneau avait de toute façon salement flanché depuis au moins un an, si ce n’est deux. C’est le moment de faire un baroud d’honneur du vapoto compulsif. :yes:
        Pour les arômes, je me fais moins de souci : il y aura toujours moyen de filouter la législation.

        Maintenant, ceux qui risquent de morfler sévère, c’est effectivement les fabricants chinois style Hellvape & co, ainsi que tous les moddeurs soit disant HighEnd, QP Design ou autres Titanide en tête. S’ils veulent continuer, ils devront raquer au Parti.
        En bout de chaîne, faudra s’attendre à une nouvelle flambée des prix.
        Voilà pour le fonds.

        Sur la forme, rien à redire : c’est du chinois dans toute sa splendeur : éloge et encouragement à poukave le voisin. Bravo, bel état d’esprit…
        Puis « Le département administratif en charge du monopole du tabac du Conseil d’Etat »… Rien que tu vois le blaze de l’entité, t’as tout capté et tu sais qui tire les ficelles en coulisse….

        Les anglais peuvent se frotter les mains, demain leur appartient. :wacko:

      • Ne serais tu pas en train de te donner bonne conscience pour un éventuel craquage de gros vapmail chez ft par hasard :whistle:
        Bon j avoue j ai fait pareil , et pas que chez FT ( dont j attend toujours mon colis commandé le 26/02 et apparaît toujours en alerte :cry: ) , ali et autres revendeurs exotiques sont de la partie.
        Mais avant de valider j attend d en savoir plus sur la tournure des événements, car c est un peu flou je trouve.
        La loi entre en vigueur le 1er mai ,alors que hellvape (entre autre) planifie encore des nouveautés……
        Leur texte serait il une sorte de TPD où la plupart des grandes lignes pourront habilement être contournées par d habiles légistes? :good:

      • Boarf, je pense que ça ne cache simplement qu’un désir des autorités chinoises de contrôler le marché. J’entends par là que les autorités chinoises ont le désir d’être certaines de bien percevoir chaque centime sur le moindre matos produit par les industries de la vape. Je pense que des sites comme Ali, Fasttech,… sont un moyen pour certains ( même les usines) de faire du black. En legiferant le tout, l’état chinois s’assure de ne plus perdre d’argent dans ce secteur d’activité.
        Maintenant, pour ce qui est des industries étrangères telles Titanide et autres, je dirais :  » bien fait pour leurs gueules » s’ils devront enfin faire appel à un artisanat local. Ce n’est que le juste retour des choses. Ils se sont suffisamment sucrés sur le dos des consommateurs, en l’occurrence nous, en produisant du matos bon marché en Chine et en le vendant ici, comme et à des prix High End soit disant issus du savoir faire local.
        Pour ce qui est des jus, je comprends l’idée de l’état chinois sachant que l’industrie chinoise est assez peu scrupuleuse en matière du respect des normes sanitaires. Faut savoir que certains industriels n’hésitent pas à contrefaire des jus. Va t’en savoir ce qu’ils ont foutu comme produits dans ces fioles, beurk.
        Nan, je pense que l’idée de base de l’état chinois est de légiférer l’industrie de la vape. Ceux qui voudront continuer dans ce business devront se conformer aux nouvelles normes. Fini l’anarchie dans un pays communiste :wacko:

  14. J’ai l’impression que les compulsifs ont rudement bien fait d’emmagasiner un tas de matos à peine testé au fond d’un tiroir, ils vont avoir du loisir pour le redécouvrir sereinement.

    Les Chinois n’avancent pas à visage découvert sur le terrain des jus, en tout cas à l’exportation. S’ils ont pris des noms à consonnance anglo-saxonne pour tromper le chaland, on ne devrait pas tarder à constater quelques disparitions, sinon ils continueront sans doute à fourguer leurs arômes sans pb en disant que c’est pour mettre dans les yaourts.

    J’ai l’impression que le marché des clones est déjà en régression, l’incitation à la délation ne devrait pas changer grand-chose. Dur dur par contre pour les Wotofo, Hellvape, VandyVape, Thunderhead, etc il va falloir faire du pod.

    Dur dur pour nous… :cry:

    • C est exactement ce que j ai répondu à Cland hier, quand on partageait le fait que peu de nouveautés a venir nous intéressait. On va avoir du temps pour mieux les découvrir :-(
      Du coup ne serait il pas temps pour moi de dégager Bobonne et d acheter tous les atos qui seraient susceptibles d éventuellement pourquoi pas pouvoir me plaire. Enfin en gros tout ce qui vape quoi :PayPal.
      Mais en effet pour les marques chinoises et les clones, ce qui doit représenter facilement 90% de mes achats…… ca sent vraiment pas bon . A moins que le marché européen + anglais soit suffisamment rentable pour qu ils continuent à développer. Mais sachant qu une TPD2 arrive l an prochain, l Angleterre sera bientôt l un des seuls pays totalement libre :cry:

      Pour le reste j ai exactement les mêmes craintes que toi. Pour les aromes on est peinard, Eva de Corsicavap est d ailleurs une précurseur en la matière, ayant rapidement déclaré ses aromes comme alimentaires ( c est pas mensonger, ils le sont) pour pouvoir continuer de percevoir paiement paypal.

  15. Tout était écrit d’avance. La Chine évolue vers un marché mondial depuis une dizaine d’ année. Bien avant la vape, beaucoup de domaines ont étaient touchés par l’ arrêt des contrefaçons par exemple. La vape a mieux résistée c’est tout.
    Le président chinois n’ aime pas le patron d’ Aliexpress officiellement, regardez l’ évolution de ce dernier l’ année dernière. Moins de choix sur tout, prix alignés, un article vendu par une boite ne sera pas vendu par une autre etc… En un an les prix d ‘Aliexpress n’ont jamais autant augmentés.
    A coté de tout ça, le grand gagnant est le travailleur chinois ne l’oublions pas!
    Pour arriver à ses fins et faire bien pression sur le monde commercial, rappelez vous la copie du plus gros Airbus, l’innondation mondiale des éoliennes chinoises à bas pris qui ont même inondé le marché des states pourtant titulaire du brevet. Pareil dans TOUT les domaines de constructions. Avant les chinois construisaient sous brevets, en les payant très cher, maintenant l’ élève a dépassé le maitre, et fait beaucoup mieux pour moins cher et vend même pas ses brevets
    La chine évolue et se donne les moyens de prendre sa place. La vape dans tout ça ne pourra que s’ aligner sur la politique du pays.
    Petit exemple de cet évolution avec la célèbre marque allemande d’ ato qu’ est Taifun.
    Les chinois commercialisent un tank 100% mieux foutu ( à achetez pour tous les possesseurs il est génial ) pour le GT ONE qu’ est même pas en options ( pourtant chères à Taifun ) chez Taifun. Autre exemple avec le Taifun GTR en 24 mm, pas commercialisé par Taifun. Il paraitrait selon la rumeur, que Taifun serait construit en Allemagne :yes: Qui croira que les chinois auraient pu faire un tank de conception totalement différente de l’original , et le sortir en même temps que l’original, si ce dernier n’ avait pas était fabriqué par les chinois???
    J’ ai choisi cet exemple car il nous parle, mais cet exemple se retrouve dans tous les domaines. partout dans le monde.
    Bonne vape

    • Comme l avait dit Napoléon « Laissez donc la Chine dormir, car lorsque la Chine s’éveillera le monde entier tremblera.  »
      On a conscience qu’elle est sortie de sa léthargie depuis un moment et que les maîtres du monde de demain c’est probablement les Tinois :-(

  16. Coucou Tisteff.
    Pour l’instant, ils ne cherche pas à être les maîtres du monde. Ils ne veulent qu’être reconnus qu’ en tant que grande puissance mondiale, ni plus ni moins, mais surtout pas continuer à être dévalorisés comme l’ont fait tous les pays ces dernières années. Les choses ont changées de ce coté. Bien que nos dirigeant continuent à les montrer comme le grand épouvantail, le respect s’installe ( enfin ) doucement . Pourvu que ça dure!…
    Quelques reportages sur l’ évolution de la Chine commencent à passer régulièrement. Ils sont très instructifs.
    :bye:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Deux super coils MTL, à faire soi-même !

Arcane 13 (Thirteen Technology) : la renaissance !