Boston Shaker Vape : la rechute fatale
9+ soutiens

Suite de l’épisode précédent

Vous vous rappelez ?…

« Chef, ces Boston Shaker Vape sont de véritables pièges… il faut le dire au monde entier !… Chef, je n’en peux plus… il m’en faut encore… je me consume !… je vous en supplie, Chef… ».

Qui ne se serait-il pas incliné, fasciné, devant tant de puissance et de délicatesse que ces œuvres d’art distillent !?

Il ne fallut pas moins qu’une cure intensive de Redsnakastaire Oil concentré pur et une camisole de force pour me désintoxiquer de ces jus-cocktails.

Aaaaah ! quand j’y repense aujourd’hui… Non, Doctor Fil ! Tu ne dois plus jamais y penser !

… Et pourtant…

Il y a deux choses à savoir, dans la vie, Doc : ne jamais dire « jamais » et savoir s’éloigner de ses vieux amis !

Je le savais bien, pourtant… en tant qu’agent secret… mais j’ai été rattrapé, justement, par mes vieux amis de Boston Shaker Vape. Ces vils tentateurs m’ont insidieusement suggéré que, si ça me branchait, je pourrais peut-être goûter leur gamme « Short ». Et là, accès de faiblesse, retour de mes démons… j’ai accepté ! Allez, la gamme « Short », au bout du compte, ce n’est que trois flacons, me disais-je. On ne me la fera plus, à moi ! Et puis ç’est peut -être moins fort, moins… ceci, moins… cela…

Experienced, are’nt you ?

Le coup de grâce

Oui, vous avez bien vu : « EXPERIMENTALVAPECLUB »… Vous connaissez bien, aussi, mon appétence pour l’expérimentation vapistique ! Eh ben voilà, il n’en a pas fallu plus pour que je retombe en retouchant à ces trois nectars, qui n’ont de « short » que le nom !

Là encore, des cocktails, versions shortdrinks, qui n’ont rien à envier aux quatre « Long ».

Qu’importe le flacon, etc.

Rien que les noms commençaient à me faire vaciller sur mes pseudo certitudes : Mademoiselle Sophie, La Part des anges, Le Secret d’hippocrate… comment voulez-vous que je tienne ?

Toute culpabilité faussement écartée, je m’armais d’un attirail destiné à objectiver au mieux cette dégustation déraisonnable. Haut et bas de gamme unis contre les sirènes de ces jus-cocktails de tueurs-à-gage !

L’attirail inflexible !

Poisons de rêve

« Amaretto / lime / framboise / pamplemousse / tonic » pour Mademoiselle Sophie.

Tout ça et rien que ça ! Je n’ai que rarement été surpris par un mélange aussi fou ! Les cinq saveurs tournent en bouche leur course folle… et aucune ne domine ! Au fil des bouffées alcoolisées, un kaléidoscope, un cache-cache impossible. L’équilibre plein de peps des agrumes et/ou d’amande amère séchée est parfaitement instable… Tonique, on peut affirmer que je le suis… je suis… aux anges !

« Whisky / café / miel / chocolat au lait / vanille custard / havane » pour, excusez-moi du peu, La Part des anges.

Tout ça… et rien que ça ! Vous connaissez le mot « délectation » ? Il n’y en a pas d’autre pour un « invertébré » et fieffé gourmand de mon espèce ! Ici, mes anges se sont réservé la meilleure part. Ce cocktail, où les vapeurs alcooliques me semblent moins prononcées que chez Mademoiselle, laissent toute la place à l’équilibre — stable, cette fois — de la dégustation concomitante d’un cappucino serré et d’un havane pas très puissant, tout en volutes pleines mais légères. C’est pas possible, ces alchimistes ont plus d’un secret !

« Thé vert / thé rouge / gin / sirop de citronnelle / liqueur de mastiha / baie de sancho » Cette concoction serait donc Le Secret d’Hippocrate ? Eh bien, solennellement, devant vous, amis vapers, j’en fais le serment !

Tout ça et… rien que ça ! La complexité de ce cocktail est restée irrésolue pour moi à ce jour. Et cependant, je ne serais pas loin de dire que je suis tombé comme un seul homme dans ses rets : je ne m’en dépêtre plus… je suis prisonnier d’un poivre inconnu en décoction entre deux couleurs complémentaires de thés, que je perçois surtout sur la langue, après un hit poivré, et avant une exhalaison puissante. La citronnelle picote mes lèvres… je suis fini !

Il n’y aura plus de rémission

Après cette dégustation fine et complexe mais irrépressiblement puissante, j’étais knock out ! Plus question de retourner au « Bureau »… le boss m’aurait infligé le bannissement, voire la chaise électrique ou, pire, l’interdiction formelle de vaper ! Oui, cuit et recuit, le Doc… L’Abominable Doctor Fil !

Il ne me restait plus qu’à déserter et à rejoindre l’armée des ombres des Alchimistes du Grand-Est !

Adieu… mais on se reverra… si je tiens assez longtemps… en attendant, j’ai un rencard ultrasecret avec la grande prêtresse, Mademoiselle Sophie, qui va entériner mon entrée dans l’EXPERIMENTALVAPECLUB !

Agent double… c’est pas une vie… c’est le danger permanent de l’ivresse ! ou l’ivresse du danger permanent, ou encore l’ivresse permanente du danger… je ne sais plus… je suis perdu… Vite… Boston… un shortdrink… j’étouffe !

l’EXPERIMENTALVAPECLUB
Merci pour cet articleavataravataravatar

Fil

La vape m'a tiré du mauvais pas de la cigarette et j'ai appris pas mal de choses sur le Navire. Partisan du DIY et de la vape libre, je voudrais tenter d'aider les anciens fumeurs qui ont parfois un peu de difficultés à persévérer… La preuve : je suis retombé pour un temps dans l'univers impitoyable de la clope... Mais, une fois de plus, j'ai réussi à lâcher cette habitude mortelle. Maintenant de nouveau sevré grâce à la vape, me voilà prêt à vous rejoindre toutes et tous ! On m’appelle « L’abominable doctor Fil », dans le milieu !

Cet article a 19 commentaires

  1. Une telle rechute n’est pas grave Fil, t’inquiète pas !
    Tu as bien fait, tu as même eu raison de t’abandonner à la déraison, dans ce monde de brutes ! :mail:

    A te lire, je sens que tu t’es autant délecté à la dégustation de ces jus qu’à l’écriture de leur descriptif et de ton ressenti.
    Très belle revue, qui donne envie !

    2+
  2. Zaza, merci, je reconnais bien là ton empathie et ta bienveillance !
    Mais ces liquides Boston Shaker Vape sont de véritables cocktails, au sens propre du terme.
    Une absolue réussite, au-delà des mots que je peux mettre dessus.
    Ici, pas de forfanterie, ces assembleurs ont réussi ce que très très peu de vapemakers réussissent !
    Si vous avez l’esprit aventureux et le goût des mix improbables, avec du spiritueux et du spirituel,
    c’est là qu’il faut aller… vous ne le regretterez pas, je vous l’assure !

    1+
  3. Et bim ! Revoilà le sorcier de la plume dont chaque phrase assène au pauvre Porky un bourre-pif létal en plein groin.
    Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? Je vais foncer direct sur l’ami moteur de recherche pour voir où l’on trouve ces jus, vérifier quand même que leur coût reste correct et si c’est le cas, passer commande !
    Fil, tu es un type dangereux.

    2+
    1. Meuuuu non, Porky, je l’aime, moi… Je sais qu’il a une légère aversion pour la vape, mais il devrait peut-être essayer ces cocktails… on ne sait jamais… tu imagines un Porky te suppliant la bave aux babines de sortir ta CB pour lui acheter sa dose !!! B-) B-)

      0
      1. C’est peut-être pas impossible, car la nouvelle année chinoise est celle du cochon ! ? ?

        2+
  4. Très dangereux. Je vais également de suite étudier la question. Magnifique description!

    1+
    1. Bonne idée, Kanti ! Comme tu te lances sur du super-matos, il suffit de lire tes revues toujours plus classes, je pense que ces cocktails pourraient te convenir… j’dis ça, j’dis rien… :whistle:

      0
  5. BRAVO Agent Double, Mission accomplie ..?? Ça fait un moment que BOSTON nous SHAKE, tu fais Bien de les mettre en Lumière, ils sont rares ces JuiceMaker inspirés…

    2+
    1. Yes, TheFlow ! Un p’tit coup de projo sur cette boîte, c’est avec plaisir que je le fais, car je ne les connaissais pas. :yes:

      0
  6. 7,90€ le flacon de 10 ml partout où on trouve ces jus… 22,41€ le flacon de 40 ml en 0 mg/ml chez steam-and-vape.fr
    Pas vu mieux pour l’instant !

    2+
    1. Pas trouvé mieux. Ce sera donc “Le Secret d’Hippocrate” pour ma fiole annuelle d’anniversaire de e-liquide tout fait. A suivre…

      1+
    2. Yes, Nes et Kanti !
      Ils valent leur prix, et puis je ne pense pas que ces jus puissent faire un allday… quoique… :scratch:

      0
  7. merci fil du retour de ces cocktails explosifs cela a l’air dangereuse dit gouter mais comme j’aime vivre dangeureusement je vais en goûter 1 ou 2

    1+
    1. Hey, mexicano ! Je savais bien que tu avais le goût du risque… ça se voit dans les choix que tu partages avec nous ! :good: :yes:
      Ces cocktails (les « long » et les « short ») ont, eux, le goût d’une complexité réussie et largement assumée !
      Super équipe (qui peuvent venir nous parler en direct, d’ailleurs, ça serait cool) !

      0
  8. Haaaa la part des anges.. J’en avait acheté un flacon de 10ml fin d’année passée… Quel bon souvenir il me laisse celui-la… C’est cher mais c’est bon!

    1+
    1. Tu as raison, zaka, ces liquides sont de ceux qui marquent et dont on se souvient !
      Franchement, je n’arrive pas à me décider pour l’un ou pour l’autre dans ma prochaine commande.
      Il faut quand même que je me limite, leur prix (mérité, à mon avis) peut aider à freiner un peu !! :yes:

      0
  9. Barabrume solde actuellement trois autres Boston Shaker, Geny Old Fashioned, What’s The Flip et Cotton Mule en 40 ml, 0 mg/ml à 13,90€…

    2+
  10. Ces trois Boston Shaker tournent depuis une dizaine de jours maintenant, ils sont vraiment au top.
    Je n’aurai pas donné “Mademoiselle Sophie” en numéro un en lisant les quelques lignes qui l’accompagnent mais je crois bien que c’est mon préféré. Suit “Le Secret d’Hippocrate”, sans doute un des meilleurs fruités qu’il m’est été donné de déguster. “La Part des Anges” m’aura moins convaincu, pas parce que je n’aime pas ses subtiles chausse-trappes gustatives mais parce que l’ai trouvé moins goûteux que les deux autres et que je peine à le débusquer.
    Il me semblait avoir commandé des flacons de 30 ml, j’ai reçu du 40 ml à diluer en 60 ml, il y a peut-être eu un lézard au niveau de “La Part des Anges” qu’il n’aurait pas fallu diluer autant que les deux autres…
    À ce détails près, ces Boston Shaker sont à mon avis excellents, complexes et très travaillés, un vrai régal…
    Merci Fil !

    1+
  11. Merci, Nes ! :rose:
    Je te suis sur « La part des anges ». Plus je l’ai vapé, plus je l’ai trouvé « trop » complexe et riche… c’est un comble pour un amateur de tabacs-gourmands !! mais, des trois, c’est pour moi, finalement le moins original.
    Moi qui ne raffole pas des fruités, « Le secret d’Hippocrate » m’a vraiment scotché : encore aujourd’hui, je le mettrai même, d’une très courte tête, devant « Mademoiselle Sophie ».
    Longue vie à Boston V S !!!!

    0

Laisser un commentaire

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 
Fermer le menu