in

Boston Shaker Vape : délicate puissance de la très secrète mixologie

Dangereux cocktails...
Dans les laboratoires de sacrés mixologues !

L’échange a eu lieu discrètement dans une ambiance lustrée et curieuse. Il m’avait précédé de peu au bar du Hilton d’une ville de l’Est, et son nom de guerre ressemblait à Boston. Mon contact, mon passeur, donc, mule infiltrée des services secrets de la V.A.P.E. sous couverture de mixologue, dissimulait son visage dans la pénombre feutrée. Nous avons immédiatement commandé. Un old fashion pour moi, et un oh my leak pour lui. Après avoir partagé quelques mondanités banales entre deux taffes, il n’a pas tardé à disparaître, « oubliant » le paquet sur son tabouret…

What’s the flip ?… Je n’avais pas intérêt à m’attarder…

Des agents très spéciaux !

 

De retour dans mon labo, j’ai, avec précaution défait le paquet que le « Mixologue » avait… laissé traîner. C’était bien ça… tout y était : les quatre flacons reposaient maintenant sur ma table. Avec d’infinies précautions et une fébrile émotion, je devais vérifier les liquides en ma possession.

Au labo du doctor Fil…

 

Je n’eus aucun mal à identifier la provenance de ces liquides :

Attention, expérimentation !

 

Je savais déjà que ces produits expérimentaux pouvaient être compulsivement addictifs, et me revenait à la mémoire cette image ou la plénitude, la classe vaporeuse le disputait au danger insidieux. Plus aucun doute… il s’agissait bien de la Gamme Long Juices.

Mmmmm ! Que du bon !

 

Sans me laisser gagner par mes souvenirs, je commençais ma recherche. Il fallait que je teste ces « cocktails », et vite ! Pour expérimenter ces mix à mon tour, je n’avais pas le droit à l’erreur… Le « Bureau » voulait les résultats pour le lendemain à la première heure !

Je me munis de quatre dispositifs Green Technical Materials identiques, ceux-là même que j’avais utilisés maintes fois pour leur « transparence » et commençais mes analyses en MTL.

What’s the flip

So what ?

Au premier abord, et à l’aveugle, je ressentais un mélange fort, complexe, tenu en un équilibre parfaitement stable. Pas de dominante…  l’acide, le fruité, le liquoreux trouvaient leur entente cordiale grâce à une vanille très puissante ! Un produit très riche auquel on pouvait succomber en un clin d’œil ! Cela correspondait parfaitement au codage des mixologues.

Oh my leak

My Gosh !

Ici, pour mon test à l’aveugle, pas d’agrume évident… par contre, le poivré de cette liqueur « rouge » me surprenait en restant longtemps après l’exhalaison… Chez Boston Shaker Vape, on s’y connaissait en caudalie et en Timut ! J’étais abasourdi ! On m’avait bien prévenu… la description avait fuité jusqu’à nous, mais je ne voulais pas y croire…

Cotton Mule

Whisky-soda arrangé !

Quand vint l’heure nocturne, déjà bien avancée, de passer au liquide suivant, je me lançais à corps perdu, dangereusement envapé par les deux expériences précédentes… Ce jus me sauta littéralement à la figure ! Je fus comme assailli par un mix savant de gingembre confit ultra-fort accompagné — dans les vapeurs alcooliques — par un agrume puissant ! Je sursautais et, comme un forcené, cherchais à décoder le document mixologique : stupéfié par la force du mélange, je n’avais pas vu venir le kiwi, passé inaperçu, comme en contrebande !

Geny old fashioned

Du pur génie !

J’avais gardé « pour la bonne bouche » le dernier flacon. Le temps pressait, l’aube se levait… après l’expérience puissante précédente, je ne vous cache pas que l’appréhension escaladait ma colonne vertébrale comme un funiculaire dans ma moelle épinière (comme aurait pu dire Syd Barrett, un ancien analyste mort au combat psychédélique que nous livrons tous)… mais je ne pouvais plus m’égarer… il fallut me jeter dans cette dernière épreuve… ô combien pernicieuse !

Le nuage que j’expirais me laissa prisonnier dans sa vapeur odorante… Il ne m’était que rarement arrivé de plonger dans un tel délice parfumé : la pistache, en alchimie somptueuse avec un rhum adouci, envahissait mes voies respiratoires et mon appareil gustatif. Jamais je ne pourrais livrer mes conclusions au boss… je succombais pour de bon au génie de ces dangereux mixologues… et il fallut l’intervention d’un collègue pour me sortir du traquenard in extremis… et pour me traîner au « Bureau » !

Halte au feu !

À bout de forces, je livrais mes conclusions au grand boss : « Chef, ces Boston Shaker Vapes sont de véritables pièges… il faut le dire au monde entier !… Chef, je n’en peux plus… il m’en faut encore… je me consume !… je vous en supplie, Chef… ».

Qui ne se serait-il pas incliné, fasciné, devant tant de puissance et de délicatesse que ces œuvres d’art distillent !?

Il ne fallut pas moins qu’une cure intensive de redastaire concentré pur et une camisole de force pour me désintoxiquer de ces jus-cocktails.

Be seeing you…

Aaaaah ! quand j’y repense aujourd’hui… Non, Doctor Fil ! Tu ne dois plus jamais y penser !

Soutenez cet article

Vice Amiral

Ecrit par Fil

La vape m'a tiré du mauvais pas de la cigarette et j'ai appris pas mal de choses sur le Navire. Partisan du DIY et de la vape libre, je voudrais tenter d'aider les anciens fumeurs qui ont parfois un peu de difficultés à persévérer…
La preuve : je suis retombé pour un temps dans l'univers impitoyable de la clope...
Mais, une fois de plus, j'ai réussi à lâcher cette habitude mortelle.
Maintenant de nouveau sevré grâce à la vape, me voilà prêt à vous rejoindre toutes et tous ! On m’appelle « L’abominable doctor Fil », dans le milieu !

28 Comments

Laisser un commentaire
    • Merci, jib ! Avec ces jus-là, mon cher, c’est tout comme ! Ils sont excellents et goûteux à l’extrême.
      J’ai été bluffé ! Pas une once de tabac… mais quelles effluves, nom de nom !! Quelles finesses d’assemblage !!
      J’ai pris du temps pour les tester… mais je n’ai pas perdu mon temps.
      Éloge de l’ivresse !!

  1. Sûr d’avoir déjà entendu parler de ces strasbourgeois de Boston. Ils ont du figurer sur la wish-list à une époque et se faire shifter vers le bas.
    Là, ils risquent moins de disparaître parce qu’un article du Dr. Fil, ça se glisse dans la tête, ça s’accroche et ça ne s’oublie plus.
    Bon je vais réfléchir, convoquer le Porky et voir si je tente l’aventure…

    • Merci, Nes !
      Je ne veux aucun mal à Porky, tu sais bien… B-)
      Mais j’ai oublié un détail important : sur chaque flacon, il est indiqué avec quel matos le liquide a le plus de chance de donner le meilleur de lui-même.
      Comme tu as du très bon matos et très diversifié… enfin, j’dis ça j’dis rien… :whistle:

    • Hello, Kapharnaum ! Merci à toi !
      Il y a Daze, qui vend les deux… si tu habites à Chalons, Dole, Lons…
      Sinon, en te servant de la carte des revendeurs de Boston, tu peux toujours demander à la boutique la plus proche de chez toi.
      En tout cas, une séance d’essai en boutique me semble absolument nécessaire.

  2. Yepaah Mr Fil expérimente la mixologie raffinée de Boston et cette Maison , en effet Nes a déjà été citée sur le pont… :mail: Il faut continuer notre éducation par Ces Juices maker talentueux qui OSENT à défaut de vouloir plaire à TOUS… :whistle: seront notre salut, à défaut de cette chimère de ALL DAY…… B-)
    Ce sera 1 COTTON MULE bien frappé pr commencer SVP. :good:

    • TheFlow, un big merci !
      Si tu les connais déjà, tu me comprends !
      Sinon, je pense que tu peux foncer les essayer en vrai… je ne pense pas que tu seras déçu !
      Oui, j’essaye de « creuser » le domaine des liquides qui, apparemment, sont susceptibles de tenir la route.
      Le prix est souvent, mais pas toujours (!) un peu plus élevé que d’autres liquides… sauf que… là, on est sûr de se régaler pour moins cher, dans TOUS les cas, que si on grillait de l’herbe à Nicot !

  3. Merci à vous pour vos retours !
    Les assembleurs de chez Boston Shaker Vape savent faire, et avec élégance… d’où le résultat, à la hauteur de leur passion tangible pour la mixologie.
    Leur conception de la vape me plaît bien : expérimenter est le maître-mot !

  4. Il y a une année tout juste j’avais acheté un flacon de 10ml méga cher (j’aime m’offrir des liquides super chers pour noel!!) de “la part des anges” de ces mêmes Boston Shakers. Purée, c’était une tuerie!!! ME souviens plus exactement à quoi ça ressemblait mais vu le nom, forcément une base whiskey..

      • Ha tu peux y aller les yeux fermés mais le porte monnaie grand ouvert… Je m’en souviens comme d’un des meilleur jus que j’ai jamais vapé… Mais il me semble aussi un des plus cher si ce n’est le plus cher… La fiole de 10ml avait vraiment pas fait long.

    • J’allais le dire Zaz! HS mais il y a aussi -20% sur HiLIQ (HILIQHolidays) et -25% sur SvapoMax (NAT18). J’en reviens une dernière fois à ça, mais les 3 Azhad’s que j’ai goûtés (Sobranie, 1000 et Notturno Inglese) sont exceptionnels et sans comparaison possible… Ma vape du moment, c’est La Tabatière la journée et les 3 délices sus-nommés le soir. Après, Noël est l’occasion parfaite de s’offrir un petit délice du genre Boston…

  5. Normalement, le père Noël doit me livrer une valise pleine de biftons, c’est ce que je lui ai demandé.
    On verra demain, si la valise est là ça va commander dru. Bon, ça commandera sans doute aussi si elle est pas là mais moins.

    • Bonjour, Yeye, comme tu dis, le DIY ça doit être fait par toi-même !… MAIS…
      comme le dit le Cap’tain, n’hésite pas à faire un tour du Navire !
      Il y a plein de recettes à partir de concentrés, des articles avec plein de bons conseils,
      et aussi des critiques constructives, des machines à calculer, des indications de prix, etc.
      Bonne vape festive à toi !

Laisser un commentaire

Le kit Tinker par Wismec (Exclu)

Joyeux 7ème Noël sur le Navire!