DanyVape le navire des pirates de la vape

8+
avataravataravatar

Un guide détaillé

Cet article — long et détaillé — est principalement destiné aux personnes en recherche de « défumage ». Il prend en compte les difficultés que les ex-fumeurs rencontrent parfois, notamment l’imparable goût sucré qui rebute souvent, alors qu’on s’attend à retrouver de l’herbe à Nicot violemment grillée. Cette gamme de tabacs, bien que « gourmande », c’est-à-dire rajoutant parfois du sucre sur du sucre (paradoxe !), est si bien conçue que je vous la conseille chaleureusement. Elle va vous guider en toute honnêteté vers les principales saveurs généralement associées aux liquides « tabac » qu’on trouve facilement. Elle vous amènera, en douceur(s) — et en sécurité — à faire des choix personnels et à savoir vous orienter pour la suite de votre nouvelle vie de vaper !

Safe !

Fluidité et continuité

Ces seize jus sont tous étonnamment « fluides » par leur consistance à la sortie de flacon, bien que dosés à 50-50 en propylène glycol et en glycérine végétale. Le pack découverte de Bioconcept vous montrera que le caractère de « fluidité » s’applique aussi au sens figuré : il y a une belle continuité dans la dégustation de ces « tabacs ». Comme une ligne de conduite menant d’une fiole à l’autre et mettant en valeur, en plus ou en moins, chaque liquide l’un par rapport à l’autre. C’est là le signe d’une fabrication soignée, où on ne prend pas les vapers pour des gogos, ni leur santé pour valeur négligeable. Et d’autant moins que, bien souvent, les personnes qui désirent « défumer » se tournent avec une logique certaine vers les « tabacs à vaper ».

Que choisir ?

Le méga-test

Pour ce méga-test, Bioconcept m’a très gentiment adressé son pack le plus complet en tabacs prêts à vaper. Je tiens à les remercier pour leur générosité. Les seize liquides sont dosés à 6 mg de nicotine. Ce taux se situe dans la moyenne. C’est parfois un peu juste pour réussir un « défumage ». Ex-fumeurs, je vous conseillerais de commander plutôt en 12 mg, voire en 16 mg, ce qui accentuera le hit en gorge et fera varier les sensations décrites tout au long de l’article. Mais l’essentiel des caractéristiques évoquées demeurera.

 

Question de matos

Le matériel que j’ai utilisé : un dripper monocoil orienté saveurs, comme on dit, monté très bas, à 0,22 ohm, et associé à une box en voltage variable volontairement limitée pour éviter les nuages disproportionnés. Ce set-up (offert par un ami vaper chevronné) ainsi paramétré développe une vapeur chaude et abondante qui sied très bien à ces tabacs-là, car il me permet de déceler finement les composants des mix. Ce dripper, de plus, me permet de changer seize fois de coton (Fiber n’Cotton) très facilement.

Sur votre set-up personnel, certains d’entre ces mélanges vous apparaîtront sensiblement différents de mes descriptions. C’est normal, et il est nécessaire de faire votre propre approche. Quoi qu’il en soit, c’est vous qui aurez le dernier mot.

Dopvo Adonis VEE et dripper Armour The Last Samouraï ! Halte au feu !

 

C’est parti pour un tour !

Il n’y a pas de classement « qualitatif ». Je suis parti des tabacs blonds légers pour arriver aux tabacs bruns forts… avec les… inclassables menthes.

« Ah, que ne durent que les moments doux ! »

 

01 – USA : Tabac blond léger avec nuances lactées, crémeuses et fond sucré miellé.

Très rond, en effet, mais tabac quand même. Les nuances en font une douceur que les aficionados des custards apprécieront. Ex-fumeur, cet « USA » est pour vous si et seulement si vous êtes gourmands et si vous ne craignez pas l’aspect crémeux.

02 – BURLEY : Tabac blond léger avec notes douces, légèrement caramélisées et connotations de foin et notes miellées.

Foin fumé, qui me saute au visage. Bon signe typique du plant burley ! Moyennement sec, odorant, à la finale adoucie qui reste en gorge. Ex-fumeur, j’imagine, mais encore un peu loin, une solution de remplacement à votre ancienne clope.

03 – KAMPUR : Tabac blond léger avec notes caramélisées.

Tabac blond, mais au hit affirmé, apte à évoquer une sensation de « grattegorge ». Le développement en bouche tourne un peu vite au caramel, mais avec une amertume surprenante. Ex-fumeur, retenez ce Kampur pour votre choix final, il peut être intéressant.

04 – LOUISIANE : Tabac blond léger et frais avec notes grillées et florales.

Hmmm, ce Louisiane me fait penser à un best-seller déjà ancien, le Tribeca, que beaucoup aiment. Le mix, pour moi, est trop fleuri et pas assez grillé, sauf, peut-être en fin de coton. Ex-fumeur, si vous avez déjà testé le Tribeca et que vous aimez, une comparaison s’impose.

05 – GOLD : Tabac blond léger caramélisé avec notes noisettes grillées légèrement fruitées.

Ah, le tabac blond se renforce. Bien, ça ! On le sent dans les effluves qu’il envoie. Mais, à tourner et retourner, la gourmandise prend le dessus et, avec elle, le caractère reconnaissable des fruits à coque. Ex-fumeur, je doute que ce jus s’approche de vos anciennes habitudes de plante grillée… quoique.

06 – BROWN : Tabac blond léger avec notes caramélisées et douces, accompagnées de notes grillées et épicées.

Beaucoup plus « épais » à l’aspiration, je sens mon nez me picoter agréablement. Les épices en sont l’unique cause car, pour ce Brown, le caramel est digne d’un carambar, voire d’un bon caramel mou. Pas de sensation épicée en gorge, par exemple. Ce tabac est encore une gourmandise. Ex-fumeur, je réitère ma mise en garde : si vous n’êtes pas attiré par le suave, continuez votre exploration.

07 – CALIFORNIA : Tabac blond léger avec tonalités grillées et notes légèrement fleuries sur fond très sucré.

Ouille ! Là, je suis étonné ! C’est de la fleur… et qui me met à un endroit du « tabac » que je n’apprécie pas beaucoup. Menthe, la plante, très adoucie, certes, mais qui me reste en bouche, en gorge, longtemps, trop longtemps pour moi. Un thé à la menthe, et, en effet, très sucré. Mais, où est le tabac ? Ex-fumeur, si vous aimez le vrai thé à la menthe (comme moi), vous imaginez-vous vaper un tel jus toute la journée ?

08 – TEXAS : Tabac blond léger avec notes légères fleuries, miellées et chocolatées, cœur vanillé et sucré.

Aucun doute, un « tabac blond » résolu ! Avec un hit tout à fait correct et son « grattegorge » de bon aloi. Mais, quand on sait que la glycérine est déjà naturellement émolliente, pourquoi en rajouter ? À moins de cibler les amateurs, bien sûr. Cependant, même avec cette intention, il faut veiller à la présence continue du tabac. Ex-fumeur, ici, le Texas y arrive… presque. Ce liquide saura vous séduire… juste à temps !

09 – ISTANBUL : Tabac blond léger, rond et typé mélange américain avec notes chocolatées et gourmandes.

Ici, on a véritablement un autre fond de tabac, plus corsé. Et ça fait du bien ! Malgré la prégnance du chocolat, un équilibre se fait tout au long de la première taffe. Peut-être dû à un élément proche d’un gâteau sec qui viendrait tempérer là encore l’aspect « gourmandise ». En enchaînant les bouffées, j’apprécie cette tendance à la sécheresse, qui lutte avec ce cacao, plutôt noir cette fois. Ex-fumeur, êtes-vous déjà habitué aux saveurs fortes mais sucrées ? Vous êtes une fois encore invité à la comparaison.

10 – MARYLAND : Tabac blond léger et boisé avec notes de cacao.

Ah, voilà ! Un bon fond de tabac, qui attaque en un hit prononcé. Après plusieurs voyages buccaux, il reste prégnant, et c’est bien ! La saveur chocolatée, cette fois, semble être là à la seule fin de rehausser cette bonne base de tabac blond. Ex-fumeur, voilà un Maryland à retenir pour un choix final plus resserré.

11 – KYOTO : Tabac blond fort avec saveur brute et note gourmande mielleuse.

Là encore, c’est le tabac qui commande ! La première bouffée est riche en saveur de plant de tabac, de feuille séchée. En voilà un bon point ! Le hit est correct, et la douceur ne persiste qu’après une vape en chaîne. Les effluves sont bien typées cigarette, et tiennent la longueur. Ex-fumeur, ce Kyoto me paraît aussi à garder pour déterminer votre décision.

12 – DESERT : Tabac mixte fort avec notes boisées accompagnées de notes gourmandes caramélisées et vanillées.

Nous y voilà, une impression de plant de tabac corsé m’arrive de plein fouet. Comme un effet de « tourbe », qui voudrait s’affirmer… en dépit d’une vanille qui lui dispute la place. Là, une fois encore, on a ce mix qui fait la puissance d’un jus complexe : les strates bougent et alternent. L’odeur de la vapeur est, elle, carrément vanillée. Le caramel me laisse, en toute fin de bouche, une légère amertume. Ex-fumeur, attention, on entre ici dans un mélange assez addictif… je vous conseille de le retenir aussi. Il tient la route.

13 – CIGARE : Tabac brun fort avec notes sucrées et goût du cigare brun de La Havane.

Celui-là, il me bluffe carrément à la première taffe : cigare ? Oui, cigare ! De ce dernier il a le hit, la suavité très légère, quasiment sèche, et une bonne longueur en bouche. Les passages de strate en strate se font tranquillement. On est indiscutablement sur un tabac, car c’est la sensation et le goût qui restent à l’exhalaison et sur la langue, mais on passe aussi comme sur une sorte de « poudre » de cacao fantomatique, qui ne fait que renforcer la sécheresse d’un vrai tabac. Ex-fumeur, ce « Cigare » de caractère pourrait bien vous faire approcher du but.

14 – MAXBLEND : Tabac brun fort avec notes fumées et fruités légèrement sucrées.

Dans ce blend, effectivement fort, les goûts s’imposent groupés et ne se laissent pas si facilement débusquer. Il n’en reste pas moins que c’est un mélange très aromatique, proche de l’amertume. Le hit est très présent, et, très vite, ce sont des saveurs de plantes type genièvre qui arrivent, mariées au tabac plutôt « brun ». Après une vape en chaîne, il reste une sensation alcoolique, un esprit volatil inattendu. Le sucre de la glycérine se fait tout petit. Ex-fumeur, si vous voulez être surpris, il me semble que celui-là mérite votre attention.

15 – FR TABACO : Tabac brun fort rond typé Gauloises et Drum pour une saveur proche des cigarettes brunes à rouler.

Pour moi, ce « FR Tabaco passe un peu à côté de son but. Bon, c’est de manière évidente un tabac, mais… un tabac aromatisé, presque « parfumé ». Je ne sens qu’à peine son côté boisé. Son hit en gorge est très bon et se fait sentir d’emblée. À la suite du voyage en bouche, je le trouve un peu trop rond. Les vapeurs sont aussi un peu loin de la fumée d’une clope, même une Drum roulée. On s’habitue pourtant, et on est dans une ambiance « hollandaise », malgré tout. Ex-fumeur, il va falloir accepter ce groupe de saveurs balsamiques. Vous êtes seul juge, mais mon conseil serait de comparer savamment ce jus avant de l’adopter.

16 – MENTHE TABAC : Tabac blond léger et légèrement sucré qui rappelle la saveur de la cigarette mentholée douce.

Aïe ! Ouille ! Aux abris ! Je parle pour moi, mais ce tabac porte bien son nom : d’abord la menthe, ensuite la menthe et encore la menthe… et, en dernier, une sensation légère de tabac, qu’il faut bien chercher à l’exhalaison. Hit hyper-fort, fosses nasales débouchées et glacées en un clin-d’œil… je suis le plus mal placé pour tester ce « Menthe Tabac ». J’ai fumé des clopes menthol, qui ne me plaisaient déjà pas beaucoup, mais, là je ne peux pas. Ex-fumeur, je ne peux que vous conseiller « par l’absurde » : ce sera ou tout oui… ou tout non. Mais, qui sait, les amateurs pourront sans doute « défumer » grâce à ce jus on ne peut plus radical qui, d’un coup d’un seul fait oublier jusqu’à l’existence d’un produit nommé tabac !

Le tabac sous sa forme vapée

Tous ces tabacs, au nuancier attirant et aux différences puissamment marquées, valent le coup d’essai ! Oui, Bioconcept tient le pari, et mieux encore, d’arriver à vous initier, ex-fumeurs, à ce qu’est le « tabac » sous sa forme vapée la plus courante. Il faudra, dans la plupart des cas, accepter le sucré inéluctable dû à la glycérine, mais, comme on vient de le voir, certains sont plus « gourmands » que d’autres, bien plus « secs ».

Des couleurs et des goûts !

Évidemment, vos goûts personnels vous feront choisir telle couleur plus qu’une autre sur ce nuancier très exhaustif.

Mon conseil serait, en toute franchise, de vous procurer sans tarder la collection complète que propose Bioconcept. Cette formule met le flacon de 10 ml à 3,06 euros, prix très compétitif, à moins de fabriquer votre propre liquide… et encore !

Si vous avez tenté votre « défumage » et que vous avez renoncé une fois, cette palette est faite pour vous. Sa grande qualité vous permettra de vous approprier avec pertinence celui ou ceux parmi ces tabacs qui sont vraiment faits pour vous.

Du parti-pris à la réussite

Un des parti-pris de Bioconcept me semble pleinement assumer ce qu’on appelle le côté « gourmand » dans la catégorie, large, des tabacs à vaper. Ici, pas de « fruités », de « boissons ». Non, il s’agit de vraies saveurs « tabac ». Le choix qui a présidé à la construction de cette gamme, toutefois, a été de varier différentes combinaisons en qualité et en proportion de sucres aromatiques. Et c’est réussi.

En avant les audacieux !

Si vous avez déjà intégré que la vape, majoritairement, est déjà plus douce que votre ancien vrai tabac grillé, vous pouvez y aller sans crainte : ce nuancier est très riche et les couleurs très différenciées. Il s’inscrit sans rougir et délibérément dans la liste des meilleurs tabacs à vaper courants.

Si, par mégarde, aucun n’obtient vos faveurs, ce dont je doute très fort, ne désespérez pas. En matière de « tabac à vaper », il existe encore des solutions :  purs plants… absolus… macérats… dont on a parlé ici-même et dont nous continuerons à parler.

Cela dit, décidément, Bioconcept a fait très fort ! Il est rare qu’une maison de vape propose un tel panel de choix. Et tous les flacons ont tout ce qui faut pour mettre vos papilles en alerte. Quoi de mieux que ce nuancier lumineux pour une bien agréable initiation, une transition réussie, un « défumage » qui laissera traîner vos vieux et hors de prix paquets de tabac au fond de votre tiroir le plus profond !

Vos luttes anti-tabac partent en vapeur !

Et c’est ainsi que la vape est grande.

8+
avataravataravatar
Share.

About Author

La vape m'a tiré du mauvais pas de la cigarette et j'ai appris pas mal de choses sur le Navire. Partisan du DIY et de la vape libre, je voudrais tenter d'aider les anciens fumeurs qui ont parfois un peu de difficultés à persévérer… La preuve : je suis retombé pour un temps dans l'univers impitoyable de la clope... Mais, une fois de plus, j'ai réussi à lâcher cette habitude mortelle. Maintenant de nouveau sevré grâce à la vape, me voilà prêt à vous rejoindre toutes et tous ! On m’appelle « L’abominable doctor Fil », dans le milieu !

20 commentaires

  1. Didier Lebigre - Rang : Argent foncé Le

    Ça tombe bien. Je viens de recevoir un coffret 8 saveurs tabac caramélisées.j’ai payer une misère 14 €. Et mais 8 tabac font partie de ce que tu nous présente.car moi je vais devoir attendre 15 journée avant de les déguster.alors merci pour la revue qui m’apporte un aperçu
    . bonne vape

    2+
    • Fil - Rang : Emeraude Le

      Merci à toi, DIDIER LEBIGRE !
      Cool, si la revue te permet de te faire une idée sur les tabacs.
      Moins cool si tu dois les laisser steeper… mais ils n’en seront que meilleurs !
      Souvent les liquides tabac gagnent encore à être laissés un moment dans un tiroir et secoués de temps à autre… plaisir de l’attente… :yes:

      0
    • Nesquick - Rang : Diamant Le

      Un bien bel article, que j’aurais moi aussi bien aimé lire à l’époque des grandes découvertes…
      Il faut de la maîtrise et du savoir vaper pour en arriver à donner un avis tranché sur un jus. Tu as les deux, j’espère que les vapotos ou futurs vapotos ciblés par l’article te suivront, je suis sûr qu’ils ne seront pas déçus.
      Ces jus ne sont cependant pas réservés aux “bleus”, ta prose donne envie même avec quelques bornes parcourues sur la route qui vape !

      1+
      • Fil - Rang : Emeraude Le

        Merci à toi, Nes !
        Je me rappelle très souvent combien il a été dur pour moi d’arrêter de fumer.
        C’est pour ça que je cherche beaucoup à partager du côté des liquides « tabac ».
        J’aimerais bien encore creuser ce sujet-là… tout en reconnaissant que ça peut être difficile et qu’il y a quelques pièges à éviter. Mais, pour le moment, j’y crois et je tiens, parce que, aujourd’hui, l’offre qualitative a considérablement augmenté. On trouve des choses qui permettent de tourner de plus en plus précisément et agréablement autour de l’« objet tabac »… et sans fumer. :mail: :yahoo:

        Il me semble que c’est plus radical et bien plus simple si on choisit un fruité ou tout autre liquide, qu’on vape en quasi-exclusivité et où on oublie le tabac bien plus rapidement pour un truc qui n’a rien à voir. Moi, je n’y arrive pas, même si j’ai beaucoup essayé et essaye encore des trucs très différents. :yes:

        0
  2. 16 tabacs ?!?!?
    Nom d’une… vapoteuse :wacko:
    Tu es le nouveau héros de la vape !
    Je suis époustiflé par cette revue, par le travail qu’elle représente, ton sens du partage est magnifique !
    Docteur Fil frappe fort et tous les défumeurs devraient lire cet article pour comprendre la notion de tabac dans la vape :yahoo:

    3+
    • Fil - Rang : Emeraude Le

      Je dois reconnaître que ça a été loooong… mais bien agréable ! :yes:
      Oui, les personnes voulant s’arrêter de cloper devraient trouver une ou deux valeurs sûres dans ce panel. Quitte à varier pour se familiariser avec ces très bons tabacs (je ne parle pas seulement du goût, mais de la qualité), et à se lancer vers d’autres découvertes… :good:

      0
    • Fil - Rang : Emeraude Le

      Merci à toi, Dany ! C’est grâce à toi que je me suis embarqué dans cette aventure !

      Aaaah, the Stranglers… j’aime beaucoup les coups de doc martins de JJ Burnel sur les premiers rangs… ;-) ;-)

      Bonne idée… je retiens pour une autre revue !

      1+
  3. Énorme! Tu as encore du goût après tous ces tests???
    Un grand bravo Doc! Ça va en aider plus d’un! J’aurais adoré lire ce texte quand je me suis lancé dans l’aventure sans clope. J’ai adoré quand même mais ça, c’est un article utile et même indispensable!!!

    1+
    • Fil - Rang : Emeraude Le

      Yep, merci Kanti… un vrai marathon, et j’avoue que, parfois, il fallait reposer mes papilles pour attaquer les suivants ! :wacko: ;-)
      Cela dit, j’ai tenu à faire cette revue avec soin car, comme toi, j’aurais bien aimé la lire il y a quelques années ! :yes: :yes:

      0
    • Fil - Rang : Emeraude Le

      Aaaah, tout s’explique !
      Avec les e-liquides tabacs, le steep est plus long… mais quel plaisir, après attente et secouages vigoureux ! :good:
      Sans indiscrétion, quelle marque et coffret as-tu choisis ? J’ai comme l’idée que ça pourrait intéresser du monde sur le Navire… ;-) :yes:

      0
  4. Zaza - Rang : Emeraude Le

    Chouette revue et très beau travail, Fil, tu y as en effet tout bien détaillé et avec sincérité !

    C’est dommage qu’à l’instant où ta belle revue sort, le clic sur le logo de Bio Concept nous fasse arriver sur une page qui indique : ” Bad Request ” :wacko: Leur site a un problème :yes:

    1+
  5. TheFlow - Rang : Emeraude Le

    SUPERBE FIL 👍👍 Il ne faut surout pas rester un vieux Gribou du Macerat , la PREUVE ..!! Tu soulignes néanmoins souvent l’aspect sucré de certains de ces jus, c’est tellement ADDICTIF le sucre, qu’on pourrait se surprendre à tomber les Fioles comme des Quilles… :whistle: Pourtant, et tu le notes également la Glycerime posséde suffisamment cette touche sucrée , sans ajout.. :yes:
    PLAIRE oui , rendre ACRO non..

    1+
    • Fil - Rang : Emeraude Le

      Thanx, TheFlow !

      Bien sûr, rien n ’empêche de commencer son défumage par des macérats de tabacs, mais il s’agit d’un autre apprentissage. Ce que je reconnais à Bioconcept, c’est la qualité et la diversité des goûts proposés… et le fait que cette collection est un accès peu cher à l’« essence » de ce qu’on appelle un « tabac » dans la vape. C’est, dans mon souvenir, assez déstabilisant. Ce panel remplit très bien sa fonction de porte (portail !) d’entrée ! Je souhaite surtout que les vapers trouvent leur bonheur assez vite et, avec ce pack, ça devrait marcher. :yes: :yes:

      1+

Réponse à l’article

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)