in

Billow V3 : tourbillows et wollutes partent en vapeur

Je découvre la marque Ehpro… et en particulier son Billow… et en particulier par sa version 3. On peut donc sans doute dire que j’ai de la chance !

J’ai échappé à la dure épreuve, qui nous arrive à tous, vapers compulsifs, d’essuyer les plâtres, ou, à défaut… les fuites de nos atos !

Eh bien, sur ce coup-là, rien à essuyer ! Le Billow V3, qui, pourtant est plein de très utiles trous tous très bien trouvés et placés, ne laisse rien passer. Pas une microgouttelette qui aurait le mauvais esprit de se mettre à suinter ! Sec ! Youpi !

1

Belle boîte, qui contient le Billow, un sachet de spares, deux coils tout faits, une clé allen, un tank pyrex de rechange, un sachet de coton japonais, une notice en anglais, mais pleine de rassurants dessins.

atomiseur-billow-v3-ehpro 4

Pour cet atomiseur, Ehpro (de Shenzen) s’est associé à Eciggity (d’Hawaii) et, à eux deux, sans oublier les nombreuses critiques (positives comme négatives) de la communauté des vapers internationaux, ils ont repris de A à Z les anciennes versions pour arriver à ce Billow V3 de très bonne facture, ma foi.

atomiseur-billow-v3-ehpro 2

En détail, le plateau, la cheminée, le top et le drip-tip en delrin (qui chauffe vraiment peu)

atomiseur-billow-v3-ehpro 3

Ils disent avoir travaillé principalement :

— sur les arrivées d’air, qui, non seulement envoient la purée, mais aussi le goût savoureux de ladite purée (si vous me passez l’expression…) ;

atomiseur-billow-v3-ehpro 5

— sur les arrivées de liquide, qui permettent l’irrigation maximale du coton ou, préférablement, à mon avis, de la Fiber (le coton fourni ayant, hélas, une légère propension à griller…)  ;

atomiseur-billow-v3-ehpro 6

— sur le remplissage, qui devient un jeu d’enfant (complètement d’accord…) ;

atomiseur-billow-v3-ehpro 7

— sur le plateau, 2 post velocity, qui fait qu’un manche comme moi peut faire des doubles coils de malade, et bien parallèles, et bien placés ;

atomiseur-billow-v3-ehpro 8

 

Alors, verdict ?

Pour 35 euros, le Billow V3 est pour moi un ato complètement dans mes cordes. Il faut signaler qu’il est assez volumineux, avec 23 millimètres de diamètre et 67,8 millimètres de haut avec son drip-tip, mais qu’il ne contient que 4,5 millilitres de liquide.

En effet, tout est très facile et, surtout bien pensé. Je vous déconseillerais d’utiliser les coils tout faits et le coton japonais livrés avec l’ato. Je l’ai fait (feignasse !) et j’ai obtenu une résistance de 0,28 ohm, ça, ça va, mais, ayant mis mon coton comme un bourrin, j’en ai grillé un brin (bon à rien !).

Au montage, il vaut mieux, pour moi, de la Fiber que du coton japonais. Il faut surtout insérer les extrémités des deux brins juste au bord des quatre trous prévus pour l’alimentation. Et, là…  après avoir réglé la bague d’airflow, les trous d’arrivée de liquide (tout tourne au poil sur cet ato)… à vous les volutes et les tourbillows sans turbulence !

Fin

Avatar photo

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

9 Comments

Laisser un commentaire
  1. Merci pour cette présentation enjouée !

    Qu’en as-tu pensé question saveurs?

    Je n’ai pas trouvé d’nfos sur le système de contrôle d’arrivée du liquide, et je ne vois pas bien sur la photo ? Quel est le système utilisé? Et qu’en penses-tu en termes d’efficacité ?

    Peut-on le monter en mono coil ?

    • Hello, Raszardyr,
      Question saveurs, tout est là, pas de problème. Malgré ça, le liquide « La Chose », qui m’a servi pour le test, je préfère la dripper plutôt que de l’atomiser…
      Malheureusement, le Billow V3 est destiné au double coil. Pas de possibilité de fermer un des airflows.
      Pour le contrôle de l’arrivée de liquide, il m’a fallu tâtonner un peu… Une fois calés tes bouts de mèches au ras des quatre trous prévus pour ça et tombant bien sous la main, il suffit de tourner d’un quart de tour le pyrex pour avoir un « tout ou rien », ouvert au large ou fermé… Ce Billow V3 est finalement facile à dompter, en s’arrangeant pour trouver l’équilibre entre l’airflow et le juiceflow, sachant que , pour moi, le juiceflow est toujours ouvert à fond.

  2. Haha, je suis un grand fan de mon billow V2 (qui reste excellent entre nous soit dit) et là je constate que EHPRO a copié ses petits camarades Crius et Griffin… Mais si c’est pour faire un ato garanti sans fuite, ça peut s’excuser (le Crius suinte notamment). Je vais ptete me laisser tenter par ce nouveau venu, même s’ils ont un peu déconné niveau look ( la gravure un peu cheap, moins de gueule que la V2). Le 3ème airflow central est une bonne idée, le top filling du Crius aussi…

    • C’est justement ce que j’étais en train de me dire en lisant l’article… Je prends mon ato v2, je lui rajoute les innovations amenées par le Melo 2, le Crius, le Griffin et hop ! Je sors une v3.

      Le principe n’est pas moisi en soi, même s’il n’est pas de pure innovation. Pour le client, c’est une autre histoire. Un Crius en janvier, un Griffin en février, un Alleria en mars, un Billow v3 en avril… Ouch !

      Pour ma part, je n’utilise pas trop ce genre de matos. Subtank, TFV4, Melo 2 dorment sagement dans le tiroir à matos. J’aime bien le Crius que je n’ai pas encore vu fuir ou suinter lorsque je l’ai utilisé…

    • Bien d’acc avec vous, Nes et Gatetoavalon, Un ato qui réunit les specs des concurrents… un de plus…
      Cela dit, il marche et fait bien le job !
      Si on n’a rien dans ce genre d’ato, autant le prendre lui. Je ne vois pas trop la nécessité de multiplier ces matos, qui se valent un peu tous . Mieux vaut économiser et essayer de préparer la TPD avec des outils qui tiennent la route.

    • Oui, c’est sans doute comme cela qu’il faut gérer le flux de nouveautés sur cette gamme d’atos.

      Si on en a le besoin ou l’envie, autant choisir le dernier sorti, celui qui fait comme les autres mais mieux.

      Celui qui ne fuit pas, qui ne dry-hit pas, qui respecte les saveurs et qui couvre un large spectre de vapes finira bien par sortir, à moins que ce ne soit ce Billow v3 ?
      ;-)

    • En tout cas, le Billow V3 correspond bien à ces critères. Pas la peine d’acheter si on a déjà 36 et plus atos du même genre. Si on veut se lancer, par contre, il est franchement pas mal à l’usage…

  3. Voila plus d’un mois que je l’utilise mais depuis 10 jours, il commence à suinter lors des remplissages, je ferme bien tous les airflows, je pige pas il le fait pas à chaque fois. De plus au bout d’un moment il s’arrête tout seul. Par contre j’ai toujours une marque de liquide sur la box. Je suis un peu surpris car rien au début, la seule fois ou ça m’est arrivé, jamais mal mis le coton (pas assez bouché les trous).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)