in ,

Bilan de vape 2015 de Vincent

Tout d’abord, bonne année à tous !

Il faut bien reconnaître que je ne suis plus très actif sur ce blog, même si je le consulte régulièrement. J’avais commencé deux articles, l’un sur la box SIGELEI 75W, l’autre sur les nouvelles déclinaisons de Fiber Freaks, que je n’ai jamais terminés … Le manque de temps, pas mal d’autres préoccupations et la paresse bien évidemment m’en ont empêché.

Toutefois, l’idée d’un bilan de vape sur l’année écoulée initiée par le cap’tain m’a bien emballé. D’ailleurs, en lisant le sien, je me rends compte que je partage assez son point de vue.

Les mods au format box

Evidemment, ça été la tendance de l’année. Exit les tubes aux allures de matraques ou de sextoys, comme j’ai eu souvent la remarque. La mode est au bloc qui tient en main, devenant parfois plus discret, parfois plus encombrant. En tout état de cause, on s’éloigne d’avantage de l’allure d’une cigarette traditionnelle.

J’avais acheté fin 2014 ma SIGELEI 100W dont j’avais fait une review en début d’année :

DSC_0344

Celle-ci m’a accompagnée durant toute l’année, me permettant m’adonner aux joies des montages doubles coils et subohms sereinement, même si je l’ai peu à peu délaissée au profit de mes achats suivants. Elle ne m’a causé des problèmes que récemment, avec l’Aeronaut, faisant le yoyo dangereusement dans le calcul de résistances évidemment assez basses.  Sans doute un problème de contact via le pas de vis du connecteur.

En début d’année, cherchant une box aux dimensions plus mesurées, j’ai fini par rapatrier de GB une cloupor Mini (voir la review du capitaine) qui, malgré les aléas qu’ont connu certains possesseurs, ne m’a jamais fait défaut.

mini_141

 

Toutefois, bien que je n’ai rien à reprocher à cette box pour le prix et les spécifications annoncées, elle est un peu juste en wattage pour être versatile et j’ai fini par succomber aux sirènes du contrôle de température pour finalement m’offrir l’eVic-VT dans un kit avec l’atomiseur eGo One :

DSC_0382

Passons l’atomiseur qui ne satisfera qu’un primo vapoteur, cette box a été une belle déception pour moi, comme je l’expliquais déjà à l’époque. A l’usage, le CT ne fonctionne pas vraiment et elle a tendance à se décharger seule si on laisse un ato dessus … Cela dit je l’utilse toujours en mode puissance quand je switche entre 3 ou 4 atos. Là elle fait le taf et puis elle est chouette …

Ayant véritablement apprécié la solidité de ma box 100W, malgré deux, trois chutes et intrusion de liquides en son sein, j’ai attendu la sortie de la box SIGELEI 75W avec contrôle de température.

621_P_1438909846167

J’avais commencé à en faire une review que je n’ai jamais eu le courage/temps de finir. Cela dit, pour résumer, c’est une excellente box. Compacte, puissante, élégante, son affichage est lisible et son rendement est bon, pas de pic de puissance à la mise en feu (contrairement à la cloupor pour laquelle c’est notable) et l’autonomie des batteries est préservée. J’émettrais juste des reproches que les parois amovibles qui ont tendance à se rayer et bien entendu sur le CT qui est loin d’être exempt de reproches car parfois les résistances sont mal estimées.

Dernièrement, un gentil pote reviewer qui a reçu un clone d’Hexohm de la part de GB et refusant de faire de reviews de clones m’a filé la dite box identique à celle qu’a présenté le capitaine :

IMG_0410

Et ben c’est franchement sympa, elle fonctionne super bien et est pas trop mal finie. Quand je vois le prix de l’originale, quelle arnaque … Pour paraphraser le capitaine, la vape est super agréable et ronde. Seul truc : j’avais un peu oublié que ce type de mod ne prévient pas que l’accu arrive en bout de course et j’ai fait descendre mes accus un peu bas : 2.7V …  :whistle:

Le contrôle de température

Ça aussi, ça aura été LE sujet de l’année chez les vapoteurs éclairés. En ce qui me concerne, je n’ai pas trouvé mon bonheur et parcourant les sujets sur divers mods, je n’ai vu que le chipset de Pipeline (enfin vaudrait mieux dire Dicodes) qui semble réussir parfaitement son coup et recueillir les louanges de tous. Pour autant, tous les constructeurs se sont engouffrés dans la brèche et tout mod électronique aujourd’hui propose le CT, un peu comme l’ABS et les voitures …

A ce sujet, je vous conseille l’excellente vidéo (certes très longue mais au combien pédagogique) :  La vape en contrôle de température … de A à Z par Vap’ed.

Je me rends d’ailleurs compte que je n’ai sans doute pas creusé le CT avec mes mods pour obtenir des résultats probants, mais comme le capitaine, je veux désormais une vape simple quand je le souhaite : mettre des résistances toutes prêtes avec le bon matériau, régler la température et vaper …

Les atomiseurs

J’avais commencé l’année 2015 en vous parlant du Taifun II :

DSC_0361

J’ai utilisé cet atomiseur tout au long d’année. Il est facile à monter et à remplir, produit une vape onctueuse et savoureuse. En revanche, j’ai réussi lors d’une chute en montant une résistance dessus à bloquer un élément d’isolation dans la base dont les parties sont embouties. Résultat : une des vis ne pouvait plus se visser à fond, la base entière était à changer. En comptant le tube en pyrex cassé auparavant et la base, plus la base de cloche aux encoches plus grandes achetée par la suite, cet ato me sera revenu cher … Et puis finalement, il faut avouer que je ne l’utilise quasiment plus au jour le jour, préférant des solutions plus simples et d’intervention plus aisée en cas de soucis.

Ainsi, j’ai découvert le Subtank Mini dont j’ai parlé dans ce blog :

DSC_0299

Autant le dire de suite, c’est mon all day, l’atomiseur que j’embarque tous les jours pour aller travailler et même ailleurs. Une très bonne vape pour un clearo, car je l’utilise uniquement ainsi, les résistances me font une fiole de 30ml, et j’en traine juste une en permanence au cas où. J’ai essayé la base reconstructible qui ne m’a pas emballé plus que ça, en tous cas je n’ai pas vu l’intérêt de m’emmerder avec. Si j’ai envie d’une vape de ministre, je prends le Taifun.

La qualité de vape de cet atomiseur vient principalement de l’utilisation du coton dans les résistantes prêtes à l’emploi. Kangertech a poursuivi l’innovation en faisant évoluer celles-ci. D’une fabrication classique à l’horizontale, la mèche traversant le coil dans l’axe des arrivées de liquide, le constructeur a est passé à des résistances verticales dans l’axe de la cheminée, le coton entourant le coil. Depuis peu, Kangertech propose des résistances au format cylindrique avec l’appellation « stainless steel » mais j’ai du mal à cerner quelle partie est en inox, puisqu’il propose sous la même appellation générique des résistances en kanthal au format clapton que j’aimerai bien tester :

Clapton Coil海报

Les hybrides

Comme je vous en ai déjà parlé, j’ai un petit faible pour les hybrides, ces ensembles mod + ato prévus pour fonctionner conjointement. J’avais fait l’acquisition en 2014 du Romuluz et je vous avais présenté en début d’année le Peacemaker Storm Rider :

DSC_0340

J’ai été raisonnable cette année en n’achetant qu’un seul autre hybride, le Gamma Hybrid Mod par Budz Worx :

HybridGammaMain-640x336

Même si je l’ai acheté en promotion (35€) sur un site anglais, ce mod aura été un calvaire. Déjà, il m’a été livré sans clé pour démonter les vis des plots et aucune des miennes ne convenaient. Et là, j’ai eu l’idée brillante, que dis-je, lumineuse, d’essayer de dévisser avec une pince à coils en céramique en mettant l’extrémité d’une branche dedans. Non seulement j’ai pété ma pince, mais en plus, j’ai rendu la vis inutilisable, un bout de céramique demeurant coincé à l’intérieur … Il m’a bien fallu deux semaines après maintes tentatives diverses pour extraire le contenu de cette vis creuse. N’ayant pas d’embouts correspondants il fallu que je rachète une pochette assez complète pour espérer trouver le bon et utiliser enfin ce setup. Finalement, un mois après mon achat, j’ai pu tenter un montage. Passons sur le fait que le tube est un peu juste pour la plupart de mes accus et que la bague de verrouillage du switch se coince très facilement, au bout du compte la vape est trop serrée pour moi à moins de juste poser le top cap sans le visser, c’est à dire qu’il tient juste par la gravité … Bref une splendide réussite ! Ah j’oubliais : le polissage est tellement bon qu’en essayant pour la dixième fois de dévisser la bague pour la décoincer, je me suis entaillé le doigt d’un bon centimètre et demi …

En tout cas, je sais pas si c’est corrélé avec cette mauvaise expérience, mais je ne touche plus mes hybrides, il est vrai tous en genesis. Il faut dire que ça me gonfle de passer délicatement mes petites mèches en dessous pour bien les déposer dans le tank, pas trop serrées, mais trop lâches non plus … Tout ce tralala …

Les drippers

Même si je n’ai pas fait d’articles dessus, j’ai acheté cette année pléthore de petits drippers pas chers, principalement de manière compulsive en boutique. La plupart ne sont pas vraiment orientés saveurs, mais permettent de faire de gros nuages pour m’amuser ou amuser la gallerie.  ;-)

Ainsi, j’ai acheté le mutation X V3 qui permet de faire de bon gros montages de bourrin, avec la vape qui va avec …

J’ai par la suite acheté le mini Freakshow :

DSC_0340

J’avais uploadé des photos pour le présenter, mais finalement, il m’a rapidement saoulé. Les saveurs sont plutôt bonnes avec ses airholes par en dessous et sa chambre réduite. Cependant, de par sa fabrication, les fuites sont fréquentes au remplissage. Les trous pour passer le kanthal sont étroits et mal finis. Par dessus le marché, il y a très peu de place pour les résistances sans risquer le cours-circuit avec les plot ou le top cap.

J’ai pas pu m’empêcher d’acheter le Mutation X V4 qui propose, en sus du nombre indécent d’air holes présents sur le top cap communs à la version 3, un système d’ouverture inférieure identique au Freakshow. Le résultat est sympa, les saveurs sont meilleures que la version 3, mais toujours le même souci de fuites si l’on ne fait pas attention.

Je passe rapidement sur divers clones ou autres cochonneries que j’ai achetées pour ne retenir que LE dripper qui m’a plu par son rendu plutôt bon allié à la possibilité de faire des nuages de cochon : l’Aeronaut que nous a présenté l’ami Nesquick :

14 - fire

Une cuve généreuse, un système d’airflow ingénieux et versatile, bref un dripper ludique au possible. Seul hic, la tendance des vis a se niquer du fait des forces engendrées par les plaquettes et d’un positionnement pas toujours aligné au serrage : au niveau de la tête pour l’encoche btr et au niveau du pas de la vis en elle même.

Les divers

Puisque qu’on parle de drippers, autant parler du cœur du problème, comme pour tout reconstructible : les montages. Comme un peu tous les geeks de la vape, j’ai testé pas mal de trucs au fur et à mesure de ma modeste progression, parfois plus pour l’aspect ludique que pour des résultats probants ou plus honnêtement meilleurs en terme de rendu de saveur. Soyons francs, on se demande parfois si objectivement tel ou tel système apporte réellement une amélioration.

Pour ma part, je suis toujours adepte du dual coil quand la conception de l’atomiseur le prévoit d’emblée. Ceci étant surtout valable pour les drippers et les genesis.

Je reste traditionnel sur le placement de coton en le mettant à l’intérieur, n’ayant pas obtenu satisfaction en essayant des montages en nid. Dans un registre différent, je n’ai pas été convaincu par les atomiseurs nécessitant une alimentation amenée par des tubes dont certains font les éloges comme Lodse et son Taifun GS II. J’ai pourtant testé cet ato tout comme le Kronos de Vapor Giant, ils sont très bons, mais ce système m’emmerde à monter et mes essais sur un clone du Flash e-Vapor n’avaient pas été concluants. Je n’ai plus le temps ni l’envie d’ailleurs de me prendre le choux pour faire fonctionner un atomiseur parfaitement.

Lassé également de twister mes fils et d’essayer vainement d’en faire de plus alambiqués, je me suis mis à les acheter tout prêts comme nous l’avait présenté Pascal. Oui je sais, je suis une grosse feignasse, mais faut reconnaître que le Clapton, ça fonctionne quand même du feu de dieu et je suis pas un as de la bricole.

La mode est revenue également aux coils en spires espacées dont Lodse nous a fait une jolie présentation. Je le fais également volontiers sur mon Taifun, le rendu est un chouïa meilleur effectivement, néanmoins je savate régulièrement le coil en changeant la mèche …

Les liquides

Si 2014 avait été l’année du Sub Zero à 18mg alterné puis progressivement remplacé par les liquides snobinards de chez Five Pawns au même taux, 2015 aura été l’année de mon basculement du côté obscur de la force de la vape : les jus philippins, parfois très chargés en arômes.

J’avais présenté ici-même les liquides Viper Labs :

11081161_444784479022813_807141462810538927_n

Je suis toujours fan de ces liquides dont j’alterne les parfums, histoire de ne pas me lasser. J’ai depuis goûté et apprécié les Fuckin’ Flava (ceux-là sont forts, peut-être trop), Queen’s Lab, Flavor Drops (pas trop chers et pas mal), Bamskilicious (la pomme est une tuerie !) et diverses joyeusetés. Je vapote également deux trois petits trucs français ou américains à côté mais à part ça, il y a sur le marché trop de gourmands ce que je n’aime pas ou d’anis/absynthe que je ne peux plus blairer et le seules saveurs fruités pures qui ne sont pas bas de gamme sont dans les gammes de liquides philippins.

On peut évidemment se poser la question de l’innocuité de ces produits qui sans parler de composants néfastes que l’on pourrait éventuellement y déceler, au même titre que tout un tas d’autres plus répandus, sont quand même très chargés en arômes pour certains. Pour ma part, ça va faire un an que j’en vape, je n’ai encore pas eu de désagréments.

Conclusion

Ça va faire deux ans et deux mois bientôt que je vape. Je n’ai pas retouché une clope depuis et je n’en ressens pas le besoin, par ailleurs la clope à côté me gêne de plus en plus : fumée qui me pique les yeux et le nez, odeur sur les vêtements …

J’ai drastiquement baissé mon taux de nicotine depuis le printemps dernier, ceci étant principalement du au fait qu’on ne trouve les liquides que j’apprécie au plus à 12mg. Et puis, comme je me suis mis à pas mal utiliser les drippers, j’ai encore réduit à 4 ou 6mg. J’ai vainement essayé de finir des liquides à 18mg, j’ai cru recracher mes poumons sur le sol. Même le 12mg est devenu trop fort pour moi.

Côté matos, j’ai arrêté de dépenser des sommes énormes comme pour les deux Dani ou le Taifun. J’essaie de me pondérer, même si j’achète quelques trucs par ci par là. C’est pas dit que je ne me fasse pas plaisir bientôt, mais je ne vois rien qui me botterait au point de lâcher 100 ou 200 euros. Sans parler que j’ai pas mal de matériel qui prend la poussière.

Je ne sais pas trop ce que 2016 nous réserve côté vape, surtout avec les nouvelles lois. J’espère qu’on pourra néanmoins continuer de vapoter comme bon nous semble. Comme le Capitaine, j’aspire à une utilisation de plus en plus simple pour ma vape quotidienne : un Subtank et une box, et ça roule. Toutefois j’ai pas envie qu’on m’impose des atos de merdes avec cartouches scellées.

En attendant, bonne année à tous et bonne vape !

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

14 Comments

    • Oui, comme mon ami David qui fabriquait des box, avait une chaine youtube qui marchait et a essayé tous les drippers possibles pour maintenant vaper avec un clearo Aspire sur Istick mini 40w…
      Une fois qu’on a fait joujou, vient le temps de juste remplacer la clope avec un liquide qu’on aime et du matos simple pour ne plus se prendre la tête ;-)
      C’est comme tout, on se lasse et on revient vers les valeurs essentielles.

    • Vous avez bien raison les gars. J’ai moi-même la nostalgie de mon Nokia 6230 et des 4L. Et quand je repense à mon Pentium et à son dique dur de 2 Go avec son modem analogique, j’ai une petite larme qui perle au coin de l’œil.
      Aleeeez ! Je rigole ! D’ont feed the trol ! C’est vrais que moi aussi, j’ai tendance actuellement à remonter les ohms et à descendre les watts. Le balancier entre les extrêmes ? ;-)

    • Étant toujours en retard d’un métro je suis dans la phase sub-hom donc selon la logique je devrai redescendre.
      Mais je suis resté relativement très très longtemps à une vape relativement douce en terme de watt et de résistance.
      Cependant un avantage de cette vape sub-hom, la baisse du taux de nicotine et comme le précise Vincent les derniers liquide en 18 sont très difficile à vaper.

    • Salut Alain,
      Quand je suis monté à bord, il y a un peu plus d’un an, mon meilleur ato était un Russian, je vapais du 80/20 sur environs 1.5 ohms et 7 ou 8 watts. Et puis, il y eu l’ambiance du bateau ! Beaucoup de matos, et j’ai visité le côté obscur de la force… ;-)
      Depuis un mois ou deux, je me suis calmé. Je crois avoir trouvé ma vape et ma vérité en single, autour de 0.8 ohms. En outre, je ne vois pas la nécessité de monter au dessus de 15 watts. Mes liquides sont en 50/50 pour 4/4.5 mg de nicotine. Je dis bien que c’est ma vérité et rien d’autre, bien entendu.

      A propos du Russian. Pendant les fêtes, je l’ai remis en route, pour mon plus grand bonheur et mon entière satisfaction. Je crois que son plus gros défaut c’est de ne pas permettre l’accès au coil sans le vider. Aujourd’hui, ce n’est plus la norme.

    • Attention MadZMax, mon discours n’est pas passéiste ; je ne fais pas l’apologie de l’eGo et du Stardust ! Disons juste que je préfère la finalité au moyen. Par analogie à l’informatique qui est d’ailleurs mon métier, les scripts et configurations m’emmerdent, le code aussi, j’en ai fait assez, seul m’intéresse le résultat. A défaut d’un résultat soi disant ou momentanément parfait, je me contente d’un bon résultat, efficace et durable, nécessitant un effort mesuré.

      Je n’ai pas non plus abandonné les trucs avancés ou un peu extrêmes, cependant je les fais dans des drippers : le résultat se constate rapidement et l’erreur se modifie vite également. Ce n’est pas forcément le cas dans un RTA …

      D’ailleurs depuis quelques semaines, je m’amuse beaucoup avec mon Aeronaut : 0.25 ohms avec du Clapton -like :
      http://liberty-vap.fr/fils-resistifs/811-staple-kanthal-wire-20x145mm.html

      A 45-60 Watts, ça envoie !

    • D’accord avec toi Vincent. Mon parcours ressemble au tien. Je crois qu’il est raisonnable d’avoir deux approches. L’une quotidienne, sans prise de tête et l’autre ludique et plus « expérimentale ». C’est d’ailleurs ce qui semble ressortir des conversations sur le bateau depuis quelques temps, et c’est une bonne chose.
      Pour ce qui est de l’Aeronaut, tu voudrais me faire craquer que tu ne t’y prendrais pas autrement… :yes:

    • Mon cher MadZMax le Russian fait partie de mes valeurs et à ce jour je ne l’ai pas encore mis en sommeil une seule fois.
      Comme en ce moment malgré certaines dérives de ma vape je travaille avec 4 Russian et chut, j’en ai encore 2 à l’état neuf et que des originaux bien entendu.

    • Le Russian est un cas d’espèce. Tu parles d’original, à bon droit à mon avis, mais il n’était lui même qu’un clone du Kayfun, non ? C’est là, le cas d’espèce. Un clone à 100 boules !
      Ceci dit, je suis bien heureux de l’avoir sorti de ce sommeil où je l’avais plongé. Il m’a suffit de lui injecter un de mes liquides favoris. :yes:
      Marrant cette ambiance de retour aux sources et aux valeurs sûrs en ce moment…

  1. Il a raison Vincent .Moi je vais même acheter mes fibers freak pré-découpés… :yes: tel une grosse féniasse…le pire c’est que j’aurais du mal à m’en passer.
    Qui fabrique sont papier aujourd’hui? C’est pas que marketing. Y a un vrai marché…avec plein de mr/mme pas le temps pour acheter. Et encore une fois, c’est pas parce que la journée tu va te balader avec un ato prêt à l’emploi du genre ego one ou autre que t’es pas geek et passionné de high end… :heart:

  2. Mouais…

    Les témoignages de vapotos revenus des bricolos vers du matériel simple qui marche sont multiples, d’une part parce que nous avons aujourd’hui du matériel simple qui marche vraiment, d’autre part parce que personne n’a réellement le temps ou l’envie d’entretenir des bêtes de courses finalement très exigeantes en termes de nettoyage et de maintenance en général.

    Je suis à peu près persuadé que le tracé est linéaire sur une échelle de temps dépendant de chacun. Vincent, tu as l’air d’avoir exploré plein de trucs plutôt rapidement, comme Kessen ou le Capitaine en son temps et te voilà donc désormais sur Subtanks et résistances toutes faites…

    Etant plutôt lent à la détente, il m’aura fallu plus de temps pour essayer divers atomiseurs et consommables mais petit à petit, le domaine exploratoire se rétrécit inexorablement et il arrivera un jour où je n’aurai certainement plus envie de passer des heures à tricoter du Kanthal juste pour voir ce que donne un montage ou une technique donnée.

    Restent les innovations dont nous abreuvent les fabricants de machines à vaper qui peuvent parfois relancer l’intérêt pour la bricole comme par exemple le Aeronaut et sa conception originale mais ce domaine n’est pas non plus infini.

    Alors je ne sais pas… les quelques matériels « prêts à vaper » que j’ai essayés ne m’ont pas du tout convaincu, ce n’étaient peut-être pas les bons. Les nouvelles restrictions à venir vont changer le paysage de la vape et risquent de nous ramener de toute façon vers l’artisanat, est-ce alors le moment d’en sortir ? Pour ma part, quelques reconstructibles simples et une bonne box électro qui fait le boulot sans nécessiter d’entretien particulier semblent assez probables pour l’avenir proche.

    • Je pense également qu’on a des cycles, la preuve depuis quelques temps, je retombe dans la matos et les montages :wacko: :wacko:

      Je vous dit tout prochainement dans mon bilan

    • Tout pareil. J’ai 2 Subtank quasi neufs qui n’ont pas vidé plus de 3 ou 4 tanks. J’ai essayé les résistances toutes faites, le RBA, rien n’y fait, je n’aime pas.

  3. Hissss et Hooooo, je vois que mon chemin est similaire au votre, ayant bien sabordé mon village par de gros nuages je viens de changer de cap. Fini les grosses volutes en 0 ou 3 mg et à mes 30ml de consommation journalière qui m’ont obligés de me mettre au dy. J’ai repris mon viel Aqua tout metallique et incassable lors des abordages et je l’arme avec du 6mg, ma consommation est descendue d’un coup à 10 ml maxi maxi: donc en nicotine absorbé ça doit être kif kif malgré ma remontée en nicotine. Les atos très aériens et les puissances balèzes obligent à descendre trop vite notre taux de nicotine et c’est notre corps qui décide, pas nous, donc faites attention à ne pas replonger dans les mers de la Havane. Pour ma part ça fait 2 ans et 3 mois que je vape sans fumer.