Bilan de vape 2015 par Lodse

22 Déc 2015/
-- Materiel
Remerciez l'auteur en lui donnant votre vote ;-) ------>
0 0

Retour sur mon année de vape 2015. Beaucoup d’évolution !

Après les bilans de vape par Alain et celui par Nesquick, c’est à mon tour de faire un retour sur ma vape cette année.

N’ayant jamais tâté le gros High-end au delà de la barre symbolique des 100€ en 2014, cette année, je dois avouer que je me suis un peu lâché…  :whistle:

En 2014, j’ai énormément tourné sur le Russian 91%, et un peu sur le bon mais très pénible AGA-TD, un genesis double coil de chez UD, qui était une véritable plaie à monter, mais qui restituais des saveurs plus que correctes vis à vis de son caractère “accessibles à toutes les bourses”. Quant aux mods, j’avais un Vamo V5 et un Sigelei Zmax mini, ainsi que divers mécas kickés par l’excellent mais vieillissant Kick 2 par Evolv. Je vapais beaucoup de fruités/mentholés : Snake Oil, Red Astaire, Sub-Zéro, et DIYs. Aujourd’hui, il ne reste que le Snake Oil, qui est passé entre les mailles du filet, car aujourd’hui je tourne beaucoup sur des gourmands. Cette année 2015 a donc été un point tournant dans ma palette gustative.

J’avais repéré de l’excellent matériel en fin d’année 2014, et il me tardait de pouvoir les acquérir…

Mes mods :

L’année a commencé sur les chapeaux de roues pour Marguerite, mon portefeuille en cuir de vachette :

Vaporshark rDNA 40 V2

vapor-shark-rdna-40-v3[1]

Pour ce qui est de l’électronique embarquée, on peut dire que c’est fiable et que ça fonctionne à merveille avec un signal plat digne d’un méca. C’est sans nul doute le matériel le plus précis et fiable dont je dispose pour mesurer les résistances.

Cependant tout n’est pas rose : Le contrôle de la température(TC) n’était pas tout à fait au point. En effet, le mod n’a pas de verrouillage de la valeur de résistance. Si le montage n’est pas parfaitement stable avec un atomiseur capable d’une conductivité absolument impeccable, on risque d’avoir des soucis. La valeur n’étant pas verrouillée, il suffira alors de poser son mod le temps d’aller faire à manger, et lorsqu’il se rallumera, la valeur de résistance sera mesurée à la volée, et on n’est jamais sûr qu’une toute petite fluctuation de la valeur fausse tous nos réglages. Ce mod est aussi vulnérables aux griffures que le quotidien peut lui infliger… Si bien qu’un “skin” en silicone était vendu à côté pour protéger ce mod plutôt onéreux. Le revêtement “soft touch” est très agréable au touché, mais il finit toujours par s’en aller… Comme sur mes souris de gamer.

Vous pourrez retrouver l’article traitant de la Vaporshark rDNA40 que j’ai moi même rédigé.

Etant donné que je prends grand soin de mes affaires, à l’heure où j’écris ces lignes, voilà la mienne :

20151220_220042

On constate que j’en ai tellement pris soin que la majeure partie des dégâts se trouve au niveau du bouton fire, dont le revêtement chromé s’est un peu fait la malle…

Gus Kiss Summer Edition

guskiss

Même si je suis résolument électro dans le choix de mes mods, j’aime quand même avoir un méca qui traîne dans mes setups. C’est joli, et on est sûrs que l’électronique ne va pas nous claquer entre les doigts. Bien sûr, il faut se taper l’entretien, qui peut être parfois un peu pénible, notamment avec les mods Gus.

C’est un mod téléscopique qui peut accueillir tous formats de batterie 18xxx, allant de la simple 18350, jusqu’à la config 18650+kick. Je trouve le design toujours aussi sexy et la qualité globale toujours aussi bonne. Malgré ce qu’on peut croire, les stries, petits sillons parcourant tout le corps du mod, ne sont pas particulièrement des nid à saletés.

Le switch : une conception d’ingénieur digne d’une mécanique de montre à gousset. C’est précis, très court, et aucune accroche ne vient nous embêter lorsqu’on le presse. Une pure merveille. Livré avec 3 ressorts de forces différentes pour s’adapter aux besoins de chacun.

La connexion 510 est équipée d’un fusible de 12A. Autant dire qu’on a de quoi faire. De plus, descendre en très basse résistance sur un mod téléscopique n’est franchement pas conseillé.

Je pense qu’il trouvera remplaçant au début de l’année 2016, pour un mod que je présenterais ici. Je porte un bavoir en permanence à l’idée de l’avoir entre les mains. Je n’en dis pas plus !

 

eVic VTC Mini

evicvt_mini_battery_01

Enfin un vrai bon mod à pas cher ! Entre le temps où j’en ai fait l’objet d’un article, et aujourd’hui, j’en suis toujours aussi content. Aucun problème rencontré, quelques mises à jours assez fructueuses, et une fiabilité à toute épreuve.

Il est devenu une véritable référence, un rapport qualité/prix imbattable, et l’un des mods les plus vendus ces derniers mois. Il faut dire qu’il ne manque pas d’atouts : Un TC qui marche au poil, toutes les fonctionnalitées dont on peut avoir besoin, des mises à jours régulières et faciles à installer, un format et un design sobre et élégant, que demander de plus ?

J’ai reussi à supprimer le firmware(la partie logicielle de l’électronique) en faisant le con avec le soft de mise à jour. J’ai juste remis à jour sur la dernière en date, et tout refonctionnait parfaitement en moins de 30sec.

Ce matin, je vois qu’une mise à jour est disponible : La 3.0 qui permet de régler le CTR manuellement, ce qui ouvre la porte à tous les fils disponibles pour le TC, incluant le NiFe de Dicodes, et toutes sortes d’inox. Ils ont également viré le compteur de puff, et la durée de vape totale…ce dont on se fout royalement. On n’a alors plus que les informations essentielles à savoir : Tension, résistance, puissance, et intensité, le tout sur une interface sobre et lisible. On perçoit donc que Joyetech écoute vraiment les utilisateurs et fait évoluer son matériel de façon à contenter les acheteurs. Bon dieu que je suis content de l’avoir choisie. (pour la MàJ, c’est par ici que ça se passe)

Un mod sans faille ! Les autres constructeurs devraient en prendre de la graine. Très peu de SAV dessus également. C’est assurément le mod de l’année 2015 !

 

Batterie eGo-One

joyetech-ego-one-xl-battery-2200mah[1]

D’un format 19mm parfaitement affleurant avec le Taifun GS II, ils ont vite su s’entendre.

Cette batterie de petit format aux performances étonnantes m’a bien plu dès l’instant où je l’ai sortie de son emballage. Ce que j’ai dit dans mon article reste inchangé. Elle fonctionne bien, et elle est très simple d’utilisation. La rondelle du 510 est toujours aussi moche mais reste cachée sous l’ato, donc on s’en fiche !

Quand j’ai reçu l’eVic VTC mini, j’ai légué l’ego-one à ma copine, et cette dernière a fini par la casser au bout de quelques mois à cause de multiples chutes(paix à son âme), mais elle l’a adoré : Discret, élegant, efficace, pratique.

 


 

Les atomiseurs

Kayfun 4

montage3[1]

J’ai toujours été fan de ce système d’alimentation propre aux Kayfuns, ainsi que de leur vape saturée(au prix d’une précision parfois brouillonne dans le rendu des saveurs). J’ai fini par craquer, et m’acquitter de la somme exorbitante nécessaire à l’achat d’un KF4, peu après l’achat de la Vaporshark.

La vape n’est pas meilleure que mon vieux Russian91%, mais elle est plus paramétrable en revanche. L’utilisation quotidienne est assez agréable, via un remplissage simple et rapide(j’y vais au goulot avec les flacons de liquide) et un accès au montage immédiat après avoir retiré le tank.

Certains trouvent qu’il y a trop de pièces, d’autres lui reprochent un rendu des saveurs en dessous de la gamme Taifun. Moi je l’ai énormément apprécié, associé à mon liquide de toujours, le Snake Oil.

Aujourd’hui, j’envisage de m’en séparer : L’airflow est directement lié à l’alimentation en liquide, et le problème, c’est que je ne tire pas assez fort pour une remontée de liquide efficace. Je me retrouve à l’amorcer à la main régulièrement, en dévissant d’un tour la pièce de remplissage, afin de faire rentrer un peu d’air dans le tank. C’est pas compliqué ni particulièrement pénible d’amorcer cet atomiseur à la main, mais il arrive un moment où je me dis que, si j’en suis à faire ça, c’est qu’il ne correspond probablement plus trop à ma vape…

 

Origen Genesis V2 MKII

3395_0[1]

J’ai finalement chopé un MKII pour essayer… J’avais déjà le premier, et j’aurais dû en rester là.

Ce n’est que mon avis personnel, totalement subjectif, et qui n’engage que moi, mais je le trouve totalement surévalué, et la vapeur produite n’est franchement pas aussi chaude qu’on peut être en droit d’attendre d’un top-coil. Pas taper siouplait ! Je ne veux pas me mettre tous les utilisateurs d’origen à dos, il y en a beaucoup trop !

Bon sinon, ça reste un excellent reconstructible, plutôt bien foutu, innovant, et accessible aux débutants en reconstructible. L’ajout du tank pyrex et la vis du positif est plus pratique maintenant.

 

AGA-T5

953137[1]

J’ai lu par ci par là, que Youde était un petit constructeur grandissant depuis cette année, mais en vérité, c’est un pionnier de la vape en reconstructible depuis des années. Ils proposent du matériel pas cher et efficace, sans vider le compte en banque… L’usinage est systématiquement impeccable, les atomiseurs fonctionnels, et ils ont toute une gamme assez complète. Mieux encore, ils savent faire leurs propres designs et sont capables d’innovations personnelles. Comme quoi, on n’a pas forcément à copier sur le voisin pour rendre de bonnes copies !

L’AGA-T5 n’est pas l’atomiseur du siècle, mais il sait se distinguer par une vape approchant d’un Taifun GT. Les seuls hics sont probablement la difficulté à doser et placer le coton, et la contenance un peu trop réduite en comparaison avec la taille.

 

L’Afero d’EspaceVap’

hqdefault[1]

Un atomiseur genesis assez simple. On peut le monter en simple coil, ou en double, et deux topcaps sont fournis à cet effet. Tank en PMMA, positif gaulé comme un RSST, et un topcap en dôme fuselé.

Pas mal du tout pour débuter le genesis sans se ruiner. Il produit une bonne vape sans prétention.

Pour ma part, je le monte comme un ato fibre top-coil. Je fais remonter le liquide avec 3 poutres de mesh, sur lesquelles je fais reposer le coton qui pompe le liquide à son tour.

Il fonctionne bien, et il n’est vraiment pas chiant.

Un agrandissement du trou sur le topcap monocoil a été nécessaire pour augmenter le tirage vraiment trop serré.

 

Taifun GS II

taifun-gs2[1]

Celui ci, c’est tout simplement mon préféré. Je l’ai eu en Juillet et il ne m’a pas quitté depuis. Pas un jour ne passe sans que je ne le vape, et si je le perdais, j’en racheterais assurément un.

Il est simple à monter, facile d’entretien, le remplissage est aussi simple qu’avec un GT, et la vape produite est absolument sublime.

On est sur une vapeur assez chaude, due à la taille très réduite de la chambre d’atomisation. Le rendu des saveurs est à la fois très précis et intense. L’usinage est sans faille, et la qualité des matériaux est tout ce qu’on est en droit d’attendre d’un produit de ce calibre. La qualité allemande, dit-on.

Le montage n’est pas plus compliqué que celui d’un dripper. Et à propos de dripper, un dripper cap est disponible pour une poignée d’euros, et le rendu n’a absolument rien à envier aux meilleurs drippers du moment orientés saveurs

L’airflow est paramétrable au poil de cul via deux bagues : Une donnant sur la cheminée sous le coil, et l’autre, donnant directement dans la chambre d’atomisation. Les amateurs d’inhalation directe seront ravis.

Taifun a sorti une version 23mm sous la dénomination “Taifun GSL”, ce qui devrait ravir tous les amateurs du GSII, déçus par le diamètre initial de 19mm. La contenance supplémentaire m’importe peu, mais j’envisage fortement l’achat pour mon prochain mod méca.

 

MCR-303 MKII

MCR303MKIII[1]       MCR-303-4[1]

Un haut de gamme du genesis anglais : C’est un atomiseur un peu old school qui produit une vape digne des meilleurs atos du marché actuel. La chambre d’atomisation ne dépasse pas les 8mm de diamètre, ce qui a pour but de concentrer la vapeur et produire une vapeur chaude et dense, ainsi qu’un rendu des arômes impeccable. La contenance de 1.5ml à 2ml, fait de lui un atomiseur très civilisé, préposé aux voyages arômatiques.

Je n’apprécie que moyennement la visserie en laiton qui ne fait qu’augmenter la crasse à enlever lors des nettoyages. Quant au montage, il faut quand même toucher le genesis à un certain niveau. Le trou de mesh ne fait que 2.5mm, et le second trou(destiné au remplissage), qui pourrait aider à wicker est fermé par le plug présent sur le topcap. C’est à double tranchant : le montage doit être maîtrisé parfaitement pour en tirer le meilleur parti, mais c’est un atomiseur garanti leakproof. J’avoue m’être un peu arraché les cheveux pour le monter correctement au début. Cet atomiseur et moi même, nous sommes mis d’accord pour un montage W-in-W, qui fonctionne plutôt bien.

 

Nectar RDA

nectar-style-rta-rebuildable-tank-atomizer-silver-stainless-steel-29ml-22mm-diameter[1]

Ici, j’ai choisi un clone, parce que je voulais juste l’essayer.

Un tank en plastoque (un pyrex est dispo à un prix exorbitant), 3ml de contenance, un airflow précis de très serré à bien ouvert, et un rendu des saveurs excellent autour d’une vapeur bien chaude.

C’est un atomiseur très facile à vivre d’une simplicité déconcertante : Il suffit de monter la résistance sur les deux pôles équipés de vis, passer le coton dans le coil, et fourrer les extremités dans les deux méga-trous-balèzes. Le 3ème trou servant au remplissage. Si le dosage de coton est bon, il n’y a aucune fuite. Dans la version originale, un plug est prévu pour boucher ce trou.

 

Clearomizer Ego-one

ego_one_both_sizes_by_joyetech_-3[1]

Le clearo qui rend accessible une bonne vape pour n’importe quel débutant.

De bonne facture, il produit une vape assez chaude, et simple à mettre en oeuvre. J’aurais aimé débuter sur ça… Il suffit de visser une résistance, remplir avec du liquide, et c’est parti pour la vape !

Des résistance Titane et Ni200 sont disponibles, même si celles en kanthal sont probablement le choix le plus sage pour un débutant. On peut également acheter pour quelques euros, une résistance reconstructible. De quoi mettre le pied à l’étrier sur la reconstruction.

Il souffre quand même de quelques défauts, à savoir : La résistance peut parfois se dévisser lorsqu’on retire le tank, et cette même résistance ne wick pas suffisament vite à mon goût. Chain vapers, passez votre chemin, et orientez vous plutôt sur un Subtank.

 

En conclusion…

Merci de m’avoir suivi jusqu’ici !

Cette année fut riche en évolutions dans le matos de vape, mais on en oublie un peu trop les liquides : Les gammes de jus français se sont grandement étoffés, et très franchement, il devient de plus en plus rare que je commande des jus provenant de l’étranger. Le French Liquide, Fuu, la gamme Addiction, Survival Apocalyptic Vaping, etc. Il y en a maintenant pour tous les goûts, c’est bien souvent plus safe que la majorité des jus américains, c’est travaillé et recherché, alors pourquoi aller voir ailleurs quand on a tout ce qu’il faut chez nous ?

La France est devenu un pôle de la vape internationale. On y porte beaucoup plus de sérieux qu’aux Etats unis, et on est beaucoup plus regardant sur la qualité, que ce soit en terme de matériel, que sur le plan sanitaire. On se rappelle régulièrement, que la vape, finalement, c’est un moyen efficace d’en finir avec la clope ! Ce n’est pas un jouet, même si on s’amuse avec parfois.

La TPD est effectivement effrayante, et j’ai bien peur que l’évolution n’en prenne un coup dur dans les années à venir. Les vapoteurs ayant une certaine expertise sont sauvés, mais les primos accédants risquent d’avoir du mal à trouver du matos vraiment efficace pour sortir de leur addiction… C’est peut être une vision un peu pessimiste, car les fabricants vont surement prendre des dispositions.

J’ai omis de parler de pas mal de matos qui ne me semblait pas très pertinent.

En bref, c’était une super année de vape 2015 ! A l’année prochaine !

Remerciez l'auteur en lui donnant votre vote ;-) ------>
0 0
Publié par : Lodse

Féru de reconstructibles et de montages, je suis très curieux et j'aime partager mon savoir.

Comments

Cet article a 7 commentaires.

Les rangs correspondent au nombre de commentaires :Nouveau contributeur/Bronze clair-foncé/Argent clair-foncé/Or clair-foncé/Saphir/Rubis/Emeraude/Diamant.
  • Flo - Rang : Or foncé 22 décembre 2015 9 h 43 min Répondre

    Après 47 minutes 32 secondes de lecture de ce beau récit une gorgée d’eau et une petite vape s’impose tout ce matos donne envie vraiment bien expliqué en quelques lignes j’espère que les primos accédant qui passeront par là prendront exemples pour leurs futurs achats surtout un kit ego one qui cartonne simple d’utilisation et pas cher merci pour cette année de vape partagée

    • Lodse - Rang : Emeraude 22 décembre 2015 20 h 39 min Répondre

      C’est un gros pavé effectivement ! Je suppose que nombre de lecteurs ne vont s’attarder que sur ce qui les intéresse, tandis que les plus assidus vont s’intéresser à ce qu’ils ne connaissent pas.

      C’est intéressant d’écrire un gros bilan comme ça, parce que finalement, on s’interroge sur la vape qu’on a pratiqué, et les évolutions qu’on a décidé d’intégrer. J’ai volontairement fait l’impasse sur pas mal de trucs que j’ai acheté, et depuis ce matin, j’ai eu envie de ressortir mon Diver V2… Dommage, je ne l’ai pas sous la main, il est à 800km de là où je me trouve, mais comme j’y retourne pour les fêtes, ça sera l’occasion de le récupérer, et probablement investir dans un petit tank sympa pour aller avec. :whistle:

      Le kit ego one est clairement le setup de l’année pour le primo-accedant. Proposé à un prix très décent, on y trouve tout ce dont on a besoin lorsqu’on veut en finir avec la clope. Peut être que je n’aurais jamais tâté le reconstructible si j’avais eu ça dès le début. Maintenant je n’ai pas honte de le dire, j’aime Joyetech !

  • Nesquick - Rang : Diamant 22 décembre 2015 10 h 51 min Répondre

    Merci Lodse pour cette lecture fort agréable. Ton année de vape 2015 aura été plutôt éclectique, il y en a pour tous les goûts…

    Taper sur le Origen v2 MKII, il fallait oser ! D’un autre côté, ça ne fait pas de mal d’écorner les stars. Nos tiroirs sont remplis de matos en fin de règne et nul doute que cet atomiseur y finira lui aussi un de ces jours.

    Ton GUS est absolument superbe, même si ma préférence personnelle allait vers le Lord. J’ai toutefois l’impression que ces beaux objets sont eux aussi en voie de désaffection, voire d’obsolescence.

    La eVic VTC Mini est sans nul doute le bon choix actuel dans ce segment de gamme. Tant mieux pour ceux qui auront eu le pif de la choisir, tant pis pour les autres, dont je fais partie ! 😥 De toute façon, vue la fréquence de rotation de nos matériels…

    J’ai un peu fureté autour du MCR-303 MKII, cherchant à asseoir mon expérience balbutiante du genesis. Ton retour me confirme avoir bien fait de m’abstenir, du moins pour l’instant.

    Et puis il y a le Taifun GS II… Tu dois bien te douter que ton avis enthousiaste laisse des traces chez tes lecteurs ! Personnellement, j’hésite. Peut-être qu’un clone en 23 mm finira par entrer dans ma vape un de ces jours.

    • Lodse - Rang : Emeraude 22 décembre 2015 14 h 10 min Répondre

      Hello !

      C’est vrai que j’aime toucher à tout, même si je ne suis pas fan de toutes les vapes. Ce qui me pousse parfois à dépenser trop de tunes dans un matos qui ne correspond pas forcément à ma vape…(d’ailleurs je crois que je vais revendre plein de trucs prochainement)

      Pour l’Origen, c’est vrai, j’ai été déçu… Même si la chambre est réduite avec les espèces d’osselets, elle reste toujours trop grande et la chaleur dégagée par cet ato top-coil se dissipe trop facilement. J’ai un peu peur de me mettre 80% de la communauté à dos en tapant dessus ! :wacko:

      Quant aux mécas, je crois qu’ils seront toujours là pour les amateurs indécrottables, mais l’arrivée des boxs et des chipsets capables de délivrer des puissances folles vient effectivement mettre un gros obstacle devant les ventes de mécas. Et les mods mécas à switch électro/optique(zéro entretient, le bonheur) comme le Skarabaüs Pro viennent en plus achever ce que les boxs ont entamé.

      Pour la fréquence de rotation du matériel, tu marques un gros point, dans le sens où on change régulièrement de matériel, et le reste termine bien souvent dans le fond d’un tiroir. C’est un peu dommage de dépenser des fortunes dedans, et c’est là que Joyetech vient proposer un produit aboutit et pas cher en plus de ça. Une vraie réussite.

      Je vais prochainement essayer le Kronos de VaporGiant. Il fonctionne comme le GSII et correspond un peu plus à ta vape je pense. Un original tourne autour des 80€. Je te tiendrais au courant !

      • Pintade - Rang : Argent foncé 22 décembre 2015 18 h 44 min

        Nous mettre à dos? Je penses pas le point que tu soulève est vrai et est pour moi un avantage: ses ailettes de dissipation sont très efficace et et il chauffe vraiment peu dans une plage de 20-40w. Après j’avoue ne pas avoir pensé que les différentes configuration y jouait aussi. Avec le plateau double coil, avec le petit “osselet” tu le trouve encore trop froid pour un top coil?

        Petit avis sur le méca: ca deviendra une vape d’amateur, car même pour moi ayant commencé début 2015 cette vape, je suis arrivé sacrement en retard et j’ai galéré du coup. Vu le prix des box les gens sont tourneront plus naturellement vers elles dans un premier temps. Dommage, je trouvais que sur méca on apprenaient beaucoup de nos erreurs sur les coils, une intro aux inconstructibles parfaite.
        Après même moi je n’utilise que peu mon set up méca maintenant, j’adore cette vape, c’est une simplicité et efficacité folle. Mais je m’énerve toujours de ne pas retrouvé le rendu idéal la moitié de la batterie vidé. Donc j’ai la box….

      • Pintade - Rang : Argent foncé 22 décembre 2015 18 h 48 min

        inconstructibles”: pas ce que je voulais dire mais ca y ressemble quand on commence ^^’

      • Lodse - Rang : Emeraude 31 décembre 2015 0 h 23 min

        A vrai dire, ma plage de vape tourne généralement autour des 22w avec un airflow bien serré(1.2mm à 1.4mm). L’origen ne permet malheureusement pas de produire une vape chaude et intense comme d’autres topcoils(nectar, change,…) dans cette plage de puissance.

        Je me suis amusé à faire un dualcoil à 0.28ohm, et là j’avais effectivement de la vapeur bien chaude, mais seulement en inhalation directe(bah ouais, à cette puissance on est obligé de bien ouvrir), et c’est pas ma vape pour le coup…

        Bon je tape un peu sur l’origen mais je l’ai quand même apprécié en mesh+gaine favier, et c’est loin d’être un mauvais ato.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)