in

J'adoreJ'adore

Bilan 2020 de Clandestino : la boîte de Pandore

2020. En numérologie, année « 4 ». Je ne suis pas un adepte de la numérologie, mais quelque part, je crois à la symbolique des nombres. Juste par curiosité, je viens de lire un truc à l’instant même à ce sujet, qui parlait de ce qui nous « attendait » pour 2020 : « …Mondialement, nous entamons donc une année de concrétisation et de consolidation des compétences. Des lois importantes devraient être votées pour stabiliser des situations. La sécurité sera également une question centrale. Le 4 est aussi un chiffre qui apporte des valeurs de travail et de concentration. Cette année, la vie professionnelle sera capitale pour tous. Il faudra absolument stabiliser les situations sinon des cassures, principalement dans le milieu de l’emploi, seront à déplorer. Il sera nécessaire de prendre également soin de la santé, pour pouvoir tenir sur la durée tous les efforts fournis. Cette année en 4 sera probablement stressante et fatigante… » (source: cosmopolitan.fr , ouais, je sais…). Troublant, nan ? Évidemment, ça fait très « horoscope Télé 7 jours », mais avec le recul… Putain si on avait su c’qu’on allait prendre dans la tronche…

Comme pour beaucoup d’entre vous j’imagine, pour ma part je n’aurai pas vibré super cette année. Sales ondes. Mais j’me plains pas, ça aurait pu être pire. Heureusement dans tout ça, il y aura eu la vape. Et le Navire. Belle bulle d’oxygène et d’évasion, histoire de penser à autre chose.

Côté Vape, 2020 aura effectivement été une année de consolidation me concernant. J’avais terminé 2019 avec une timide mais prometteuse incursion dans la vape DL, moi qui étais alors un MTLeux pur et dur, et assumé. Globalement, 2020 aura enfoncé le clou, et marqué une évolution notable dans mon style de vape : je kiffe toujours autant le MTL, mais désormais, c’est aussi avec un vrai intérêt que je lorgne les atos ou drippers à tirage ouvert.

Côté finances, j’avais également terminé l’exercice précédent avec une belle mandale dans les gencives, et m’étais promis d’être plus raisonnable pour 2020. Est-ce que j’ai réussi ? Pfff, tu parles… Que dalle. Promesses d’ivrogne ouais ! En chiffres, ça donne ça :

Quasiment 1800 boules, hors cadeaux et produits sponsorisés. C’est très légèrement plus que l’an dernier, mais bon, cette fois ça va. J’me suis fait une raison : c’est mon budget annuel pour me faire plaiz’. On verra si j’arrive à faire moins en 2021…
Niveau répartition des dépenses, c’est assez similaire à l’an dernier :

Un peu plus de boxes/mods (12), un peu moins d’atos (29), et surtout une augmentation significative des consommables. Mais c’est logique, on verra pourquoi tout à l’heure.

Voilà pour la situation figée au 31 décembre. Mais une photo à l’instant T, c’est naze. Ça ne me plaît pas, parce que ça ne veut rien dire, et parce que ça ne rend pas compte de la dynamique des choses. C’est pourquoi j’ai choisi de vous présenter mon bilan 2020 – non exhaustif, sinon vous y êtes encore dans 3 jours – de manière chronologique. Allez, c’est parti pour une année de vape !

JANVIER-FÉVRIER : le calme après la tempête

Encore meurtri par mon déplorable bilan financier de 2019, je suis remonté comme un coucou et plus motivé que jamais pour tenir mes résolutions. Le début d’année est donc des plus calmes, d’autant que je me régale depuis quelques semaines déjà sur le SiChro, petit RDA suisse de 22mm typé ‘saveurs bien saturées’.

A ce moment-là, je crois même dur comme fer avoir trouvé en lui mon dripper ultime, « celui que j’emmènerais sur une île déserte », que j’disais dans ma revue : pffff, n’importe quoi !
Toujours sur le même créneau, le Aston 22 vient agrandir la collection, et même s’imposer sur mon podium de la catégorie.

Faut dire qu’avec sa facilité de montage, ses finitions impeccables et surtout son rendu d’une grande fidélité, il a la gueule de l’emploi et répond parfaitement à mon cahier des charges du moment.
Un petit achat tout de même pour conclure en beauté ce mois placé sous le signe des saveurs :

Le Precisio de BD Vape, revue express

Le Precisio est présenté par Jib, et Jib, c’est quand même le mec qui a amené le Hypersonic sur le Navire. Alors quand il recommande un truc, on l’écoute, on salive, et… on craque. Merci Jib, je ne serai vraiment pas déçu par ce fabuleux petit RTA, qui offre une grosse saturation des arômes, comme j’aime ! Tellement conquis par cet ato – qui a d’ailleurs encore toute sa place dans ma rotation MTL aujourd’hui – que je le doublerai, cette fois-ci équipé de l’extension 5.4ml qui va bien.

 

MARS : changement de cap

Tout va donc pour le mieux à ce moment-là, j’suis content de mon petit matos MTL / RDL, alors je débute le mois par l’acquisition d‘un truc que je cherchais depuis un moment : une petite box mono accu. Ce sera la Take it Go de chez Ultroner :

Je ne la présente pas sur le Navire, parce que j’arrive à en arracher un des tout derniers exemplaires en soldes, et que ça ne sert pas à grand-chose de venir faire le mariole sur le pont avec un matos désormais introuvable. Mais ce petit bijou est fait d’alliage de zinc et de bois stabilisé, et c’est donc avec la classe internationale que je continue encore aujourd’hui à rôder mes coils.
Normalement, j’aurais dû en rester là, mais c’était sans compter le talent du Kant’, qui quand il s’y met, n’a pas son pareil pour engrainer la galerie :

Test express du Dead Rabbit V2 RDA par Hellvape.

À ce qu’il paraît, les saveurs sont garanties avec ce Dead Rabbit V2, alors bon, qu’est-ce que j’risque ? D’autant que j’ai une petite idée derrière la tête, et que je suis alors à la recherche d’un RDA 24mm. Allez boom, banco ! Va pour le lapin crevé. Sans le savoir sur l’instant, ce choix s’avérera décisif pour la suite, car oui, grâce à son système d’air orienté vers le bas, ce dripper envoie bel et bien de superbes saveurs, bien denses et magnifiquement saturées ! Il n’avait pas menti, l’animal ! Merci mon poto, ça a été une superbe découverte dont je me délecte parfois encore aujourd’hui !
Mais c’est pas fini : pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Hein, pourquoi ? Je vous l’demande ! Après le RDA 24mm, il me faut donc un RTA orienté DL en 24mm :

[replique] Le Reload rta

Et c’est sur le Reload 1er du nom, cher à notre Nes’ adoré, que je jetterai mon dévolu. Là encore, c’est un franc succès ! Je ne connaissais pas la « vape qui poutre » à la sauce Nesquick, mais là ça y est, j’comprends ! L’adhésion à cette vape punchy et sauvage est immédiate, si bien que quelques jours seulement après avoir reçu mon pauvre clooney, je m’offre une version originale. Merci mon Nes’ pour les nombreuses allusions à cet ato, régulièrement semées dans divers commentaires : toi aussi t’auras joué un rôle décisif ! Je ne le sais pas encore, mais ça y est : la boîte de Pandore est ouverte.

 

AVRIL : j’avais déjà découvert les fil(s)

Oui parce que si jusqu’à présent, je n’avais pas vraiment accroché sur la vape DL, c’était un peu de la faute des atos, mais surtout celle des fils résistifs, qui ne m’apportaient pas ce que j’espérais. Seulement coup de bol ou pas, à force d’essayer au p’tit bonheur la chance des fils résistifs complexes, j’avais fini par tomber sur les bobines de Coilology.

Installées dans les Reload et DR2, c’est la Révolution Française 2.0 : une densité de vape incroyable et un rendu de saveurs à tomber par terre ; je commence donc naturellement à bassiner tout le monde sur le pont avec mes histoires de surface de chauffe exceptionnelle, dans l’espoir de trouver une oreille attentive à mon propos.
Entre temps, je reçois ce qui deviendra mon top ato DL single coil de l’année 2020 : l’inégalable Taifun GT4S :

Lui franchement, il me laisse sur le cul. Fastoche à mettre en œuvre, un rendu de barje, et un amour de tirage RDL : il n’enterre pas tout-à-fait le Vapor Giant V6S, mais il s’empare tout de même du pouvoir sur le créneau dédié. Il continue d’officier à ce jour, et ce même si malheureusement, il nécessite des nettoyages assez réguliers pour s’éviter les affres de sa petite tendance à l’incontinence.

Cette franche réjouissance est d’ailleurs plus que bienvenue parce que… ça y est, on est tous confinés. On imagine encore mal à quel point le monde est en train de basculer, mais on sent bien qu’y’a quelque chose d’important et de profondément malsain qui est en train de se mettre en place. D’un coup le monde s’arrête, et on n’entend plus parler que d’une seule chose : le Covid. Covid par-ci, Covid par-là : ils n’ont plus qu’ça à la bouche. Le matraquage médiatique commence, et le brouhaha devient intenable. Putain faut qu’j’m’échappe. Alors j’me lance dans un nouveau projet qui m’fait rêver : acquérir, enfin, un mod de Sébastien Lavergne. T’façon si on les écoute, on va tous crever d’ici peu, alors foutu pour foutu, autant y aller gaiement !! Je passe plus d’une semaine à faire mon dessin pour personnaliser mon Mod Titan :

De loin la plus belle pièce de ma collection, toutes années confondues. Dommage, ce n’est pas un hybride, mais lorsqu’il est propre, ce mod d’exception tabasse sa mère et sa vape est un pur régal de réactivité et de lissitude. C’est bon, j’ai mon Seb’ Lavergne, et pièce unique en plus ! Personne n’aura le même. Je suis en paix.

 

MAI : temporisation

Mais j’ai quand même conscience d’avoir claqué une somme rondelette dans cette histoire, alors je calme le jeu. Un peu. Ma femme vient de bousiller la R233 d’Hotcig que j’lui avais filée, alors quand  Nes’ nous présente la chouette petite box à Voltage Variable de chez Hippovape, l’affaire est convenue d’avance.

La bonne box Viva 245 de chez HippoVape

Le côté hyper nerveux de la Viva correspond parfaitement au style de vape de ma chère et tendre, c’est parfait. Seulement voilà, ma moitié se montrant particulièrement peu soigneuse avec son matériel à vaper, ce qui devait arriver est arrivé : lassée de se fracasser la tronche sur le carrelage du salon, la box finit par rendre l’âme, et attend désormais patiemment qu’une bonne âme veuille bien la ramener à la vie. T’façon, faut croire que cette Viva n’était pas faite pour mon foyer, car j’aurais dû normalement vous la présenter dès le mois de février, si un escroc de postier n’en avait pas décidé autrement en me la spoliant directement dans ma boîte aux lettres. Enfoiré, va ! J’espère qu’elle t’a pété dans les doigts, la box. (nan, j’rigole, c’est pas bien de souhaiter du mal aux gens…).
Toujours est-il que si Madame a sa box, j’vois pas pourquoi je n’aurais pas la mienne également : hop, raflage d’un fond de stock UK, avec la relique Smoant Charon VV :

Finition « Copper », je n’ai aucun ato cuivre dans ma collec’, mais c’est pas grave, ça fera un prétexte supplémentaire pour claquer encore quelques euros si l’occasion se présente. Deux mots sur la Charon, vite fait : bonne VV old school, signal pas hyper pêchu mais tout de même très correct, switch d’enfer, super qualité de fabrication, à l’ancienne. Quand tu vois qu’à l’époque, cette box tout en métal sortait à 30 boules et quelques… La même aujourd’hui, ce serait 80 balles. Et c’est là que tu te dis que vraiment, « c’est plus c’que c’était ».

 

JUIN-JUILLET-AOÛT : et c’est reparti !

Le mois de Juin est traditionnellement celui de la fête de la musique, mais cette année, c’est forcément un peu particulier. En tout cas chez moi, ça se transforme plutôt en fête du slip, et alors que les premiers mois de l’année avaient été assez cohérents, là ça va commencer à partir dans tous les sens. Faut dire aussi que depuis peu, le Navire a accueilli un nouveau matelot. Et pas n’importe lequel ! Un belge, haut en couleur, sûr de lui dans son propos à la limite de l’arrogance, et tout en diplomatie (LOL). Il m’intrigue celui-là. À ce moment-là, y’a encore la messagerie sur le Navire, alors on apprend peu à peu à se connaître. On n’a pas vraiment la même vape, mais tiens, il adore les câbles Coilology lui aussi… Ça nous fait un point commun, et de fil en aiguille, il arrive même à pécho mon zéro six. Il m’apprend tout un tas de choses sur la vape, en mode professeur particulier. De là se noue une belle amitié, et si de temps en temps vous ne me voyez plus sur le pont, c’est sans doute parce que j’suis en train de blablater avec lui sur Whatsapp ! Ok, j’raconte un peu ma life là, ce n’est pas le sujet, mais c’est pour bien comprendre dans quel contexte les choses vont basculer définitivement me concernant, vapistiquement parlant.

D’abord, rien à voir, mais il y a le Nes’, encore lui, qui vient nous causer du Arcless comme de son mod Ultime. Ah ouais, carrément !

Arcless par Mechlyfe, le mod définitif

Bon ben puisque c’est comme ça, y’a plus qu’à tester, naturellement. D’autant qu’un hasard n’arrivant jamais seul, Bruce l’Air nous pond quasiment dans la foulée un truc d’enfer sur le Asgard mini.

L’Asgard Mini à la lorgnette

Kant’ peut en témoigner : Ezekiel nous en avait déjà causé en MP, de ce Asgard, et ce depuis plusieurs mois déjà. Alors zou, c’est parti pour le setup Asgard/Arcless !! Là les gars, j’vous le dis : vous êtes dangereux. Bravo, vous avez parfaitement réussi votre association de malfaiteurs, avec un setup qui pète le feu et envoie des salves de saveurs démentielles. Seul hic, le setup est black, et moi, je ne jure que par le stainless steel. Alors voilà, cette config’ de grande qualité, parfaitement opérationnelle de surcroit, je la trouve… moche (!!), si bien qu’elle trône sur mon étagère et que je ne l’utilise jamais. Levez pas les yeux au ciel comme ça, j’y suis pour rien ! Bon, en fait, je l’ai quand même un peu mis à l’épreuve au début, ce setup DL, mais de nombreux RTA en tout genre ont également déboulé à ce moment-là, remettant à plus tard une Rencontre qui n’aura finalement jamais lieu. Et pourtant… on ne peut pas dire que la récolte estivale est fructueuse :

Le Aston RTA a presque tout pour plaire : beau, simple, fiable, superbe rendu analytique comme j’aime.

Mais son tirage ni MTL ni RDL ne me correspond pas, et a finalement raison de lui. Hop, cimetière. Même sort pour le très bon mais bien trop capricieux Scylla.

Tout comme il ne pouvait en être autrement pour le scandaleux Kayfun 5 Square Special Edition, véritable arnaque au rendu aussi merdique qu’imprécis.

C’est une certitude : cet ato n’aurait jamais dû voir le jour, et c’est donc tout naturellement et sans la moindre hésitation que je lui décerne le prix d’Ato de Plomb de l’année 2020. Limite j’suis sûr qu’un POD fait mieux.

Destin funeste également pour le Diesel qui, bien que loin d’être affreux, me permet de capter que le top-airflow, c’est vraiment pas ma came.

Le Diesel RTA au banc d’essai

Bon rendu, belle précision, mais un manque de saturation des arômes rédhibitoire, surtout quand je le compare à un ato pas tout jeune mais que je convoite depuis quelque temps déjà, et qui m’arrive de Belgique comme une fleur, par l’intermédiaire de Bruce :

Test du surpuissant Blotto RTA de Dovpo.

Le Blotto, présenté par Kant’, me scotche d’entrée de jeu ! Une précision de rendu encore inégalée à ce jour pour un RTA dual coil, une saturation hors du commun, et un équilibre général juste parfait de mon point de vue : juste WOW !! Énorme coup de cœur.

Là ça y est, je suis ferré. Entre le Asgard mini et ce Blotto, le Bruce a fait ses preuves à mes yeux. Il a une grande gueule, oui, mais il sait de quoi il parle, et il a bon goût… Rien à dire, à part Merci les gars. Et respect.
Mais bon, tout ceci fait quand même un peu maigre pour un trimestre au cours duquel, il faut bien le dire, on se fait royalement chier : le Navire est à quai et le marché de la vape amorphe, complètement atone; c’en est exaspérant. J’en profite donc pour aller faire un petit tour dans les cales du Navire, desquelles, va savoir pourquoi, je sors le Haku Venna chroniqué par Le Daron quelques mois auparavant. Super, la cohérence, mais bon c’est pas grave…

Test du Haku Venna, le nouveau Phenom-ène

Le Haku, je le reçois, je tire deux barres, et je le range. Je crois que c’est l’ato qui, en dépit de ses indéniables qualités, aura fait une des carrières les plus courtes chez moi. Question de timing. Super bon, mais trop tard : le dripper 22mm single coil ne fait plus partie de mes standards. Je nage désormais dans des eaux plus profondes, avec des atos plus véloces et beaucoup plus voraces, que je décide d’alimenter avec la box Titan v1, de SteamCrave. 4 accus, et une vape classieuse qui claque sa race ! J’aurais jamais cru…

Cette box déchire tellement que, quelques semaines plus tard, je n’hésite pas à me procurer la Titan v1.5. Yeaaahhhh, j’ai les Twin Towers à la maison, la classe à Dallas !

 

SEPTEMBRE : rentrée studieuse

Mais alors… faut que j’fasse super gaffe : septembre, c’est le mois au cours duquel l’autre chtarbé d’Oussama avait balancé ses avions kamikazes… Du coup, j’verrouille le territoire. Rien ne rentre, ou alors au compte-goutte, en mode ‘trié sur le volet’. C’est le cas pour le Aston RDTA, qui me séduit instantanément à tout point de vue : esthétique, praticité, rendu de saveurs… Tout y est.

OK c’est un 22mm, mais c’est aussi le seul RDTA de ma collec’, alors pas touche. Et puis après tout, c’est pas la taille qui compte, si ?

 

OCTOBRE : le démesure

Ben en fait, si. La taille, ça compte quand même un peu. Et c’est pas le Ragnar du Bruce qui dira le contraire.

Le Ragnar RDTA, test et rendu avec le Pachamama.

Là c’est le coup de massue, l’uppercut de Tyson dans la mâchoire : voila l’ato de tous les superlatifs, sur lequel tout a déjà été dit. Inutile donc de rajouter une tartine sur cet OVNI de la vape, hors norme à tout point de vue et qui pourrait très bien constituer l’ato GOAT avec lequel on arrêterait de vaper. Bon, arrêter peut-être pas quand même hein, sinon y’a plus qu’à s’en prendre 2 ou 3 chacun et plier boutique. Mais c’est en tout cas sur cette superbe découverte que s’achèvera ce bilan annuel, certes incomplet mais déjà tellement fourni, et surtout parfaitement représentatif en l’état de ce qu’aura été ma vape en 2020.

Une année vapistique particulièrement dense en matos et riche en émotions, au cours de laquelle j’aurai eu le bonheur d’ouvrir la boîte de Pandore, sous l’influence bienveillante de l’équipage de ce merveilleux rafiot : mienne est désormais la vape DL en dual coils de câbles complexes… Ah oui parce que si je ne devais retenir qu’une seule chose, ce serait sans doute celle-là : on ne dit pas « fil » résistif, il paraît que ça fait pas pro. On dit « câble », parce que le fil, c’est pour la pêche ou la couture…
Allez… 2020 est mort, bon débarras !!! Hissez haut, matelots ! :bye:

 

Ecrit par Clandestino

Passager clandestin du Navire pendant des années, les rats ont failli avoir ma peau dans les soutes, alors j'ai dû quitter ma planque. Mais maintenant que je suis à découvert, pas le choix, je vais filer un petit coup de main à l'équipage, en toute subjectivité bien-sûr. Pas envie de finir balancé aux requins... Loin d'avoir l'expérience et la roublardise des vieux loups de mer qui sévissent sur ce rafiot, je vais humblement commencer par aller frotter le pont, histoire de pas faire de vagues.

39 Comments

Laisser un commentaire
  1. Merde alors, comment veux tu que j’ose publier mon bilan après ça? T’as envoyé du lourd sur ce coup. J’ai pris un solide pied à le lire. Genre de truc que j’aime à lire, sur une plage, les doigts de pieds en éventail tout en sirotant un bons p’tit cocktail histoire de profiter à mort d’un moment de pleine zenitude :good:

    Hmmmm, faut faire attention à la séduction des dual DL. L’escalade vers ces sommités est aisée, par contre, le retour en arrière est moins évident. Arrivé à un certain stade, tu risques de ne plus pouvoir vaper sur du MTL, voire même du RDL.

    Rappelle moi combien je devais te verser pour toutes ces éloges? J’me souviens plus! Nan, je déconne. Comme tu le dis, ce rafiot est une “bouffée” d’oxygène dans nos vies. Le partage d’une passion… mais pas que… je passe aussi de supers soirées sur WhatsApp avec mon amigo virtuel :yes:

    • Merci mon poto, content que t’aies pris du kif à lire mes conneries ! :yahoo:
      On se plaint régulièrement du manque de nouveautés vape, mais tu vois, une fois le bilan de l’année écoulée réalisé, ben cette cuvée 2020 n’aura pas été si pourrave que ça. Ce qui est sûr, c’est que jamais je n’aurais pris ce tournant vapistique si je n’avais pas fréquenté ce foutu rafiot ! Mais on est tellement bien ici… à partager sur ces morceaux de métal :yes: :heart:

      Effectivement, les dual DL c’est quand même un truc de barje, duquel il est difficile de revenir : c’est ce que j’ai appelé “la boîte de Pandore”. Heureusement, me concernant, l’estocade est survenue suffisamment rapidement avec le Ragnar pour couper cette course à la surenchère. Lui, personne ne le battra sur ce créneau de vape, du moins pas avec les techniques de vape actuelles. Alors tu vois, c’est bien de l’avoir, le Ragnar, évidemment. Faudrait être fou pour soutenir l’inverse. Mais ce n’est pas pour autant que j’ai cessé le MTL ou le RDL, bien au contraire même ! Le plaisir est évidemment différent, mais l’éventail est plus large aussi. ;-)

  2. Wahou quel taf!!! Je suis en admiration…
    Je ne trouve même plus 5 minutes pour écrire des bouts de revue alors un trucs comme ça, il me faudrait 8 ans. Je vais commencer mon bilan pour 2030…
    Une belle et riche année 2020, de belles découvertes, pourvu que ça continue!
    Je fais le même constat de mon côté. Il ne s’est quasiment rien passé niveau sortie cette année et j’ai quand même réussi à claquer énormément d’argent. Ma pire année niveau budget en 6 ans… Qu’est-ce ça aurait été si ça avait innové à tout va… On trouve quand même toujours quelque chose à acheter ici à cause des pirates qui traînent sur ce si majestueux rafiot.

    • LOL !
      Et encore, j’ai pas tout mis, fallait faire des choix.
      Ouais, faire un bilan demande toujours d’y passer un temps certain, mais c’est aussi un moment très personnel qui permet quelque peu d’arrêter le temps, faire le point sur notre pratique vapistique, histoire de bien savoir où on en est.
      Au départ, j’étais pas hyper chaud pour le faire, car j’ai potentiellement plein d’articles à écrire, mais finalement, je suis très content de l’avoir pondu car ça m’a permis de lever un peu le nez du guidon et de sortir du tourbillon dans lequel la vape a tendance à m’embarquer. Toujours important de faire le point à un moment donné.

      Ça permet aussi de réaliser, comme tu l’as dit, de se rendre compte que malgré notre sentiment diffus “que le marché de la vape est “mort” “, ben en fait il n’est pas si amorphe que ça…. De là, on peut vraiment se questionner sur ce qu’on attend de la vape :scratch: –> cherche-t-on vraiment du matos toujours meilleur ? Ça c’est le prétexte de surface…. Mais dans le fonds…. n’y a -t-il pas autre chose ? N’a-t-on pas trouvé dans la vape le moyen de combler autre chose ? :unsure:
      Quand on a déjà en stock tout ce qu’il faut pour avoir de très bonnes saveurs, et que pourtant on continue à claquer des petites fortunes, on est quand même en droit de se poser la question je trouve… :whistle:

  3. Cette photo de prez me dit quelque chose… B-) Enfin il aura falut attendre tout ce temps pour entendre du Kruder et Dorfmeister sur le navire. :yahoo:
    Je resens du plaisir à l’écriture qui se resent à la lecture. :heart: Mis en perspective tu as effectivement battu des records. C’est que je ne connaissais pas toutes ces box et achats en lousedé sans revue héhéhhé. Pis le budget liquide, il compte double? C’est aussi celui de madame nan? 524€ ça fait environ 50L de base. Tu fais pas ton café avec le matin, si? ahahah
    Et merci pour la casdédi du Asgard. Que tu as finalement pécho en SS (pour le vaper plutôt qu’en noir) sur la photo?
    Vous avez bien fait avec le Kant’ de pas faire de voeux d’économies pour l’année qui s’en vient. ahahah ;-)
    De mon coté le bilan tient en 10 lignes sous la revue du Nes et je me suis promis de ne pas faire d’achat de liquides avant d’avoir épuisé le stock (sauf réassort). Ca va être chaud

    Bravo et merci de faire vivre le rafiot :rose:

    • Ouais bien vu Ez’, j’me suis bien amusé à écrire ce texte. :yes:
      Le problème avec Kruder & Dorfmeister, c’est qu’il y a tellement de bons morceaux qu’il est impossible de n’en sélectionner qu’un pour une revue. Là comme il y avait quand même une bonne tartine à se coltiner, j’me suis dit qu’un set d’une heure ça pouvait le faire. ;-)

      Pour ce qui est des achats en loozedé, oui, il y en a plein qui ne sont pas médiatisés sur le Navire. C’est en général le cas pour toutes les daubes qu’on reçoit malgré nous. Tu sais très bien le temps que demande la production d’un article, alors consacrer du temps pour du matos que personne n’achètera de toute façon, c’est OK seulement pour les gars en chômage de longue durée ou à la retraite, ce qui n’est pas mon cas. ;-)

      Le budget Juice est effectivement global pour mon foyer, c’est sûr qu’il n’y a pas que moi qui vape, mais bon, on va pas faire des calculs d’apothicaire non plus. Mais dans la somme globale, si je zoom un peu, c’est surtout les arômes qui douillent un max. 8 à 10 balles la fiole de 10ml de macérat, ça va vite…. :cry:

      Le Asgard, c’est un ato que j’aurai finalement triplé cette année : le black initial, puis le SS, puis un autre en cuivre ! :yahoo: Il va super bien sur la Charon VV.. :heart:

      Pour le budget prévisionnel, y’a toujours l’objectif de faire moins que l’année écoulée, mais tu sais comment ça marche : y’a trop d’engraineurs professionnels qui traînent sur le pont de ce satané rafiot ! :yes:

  4. Et bien voilà… Tu l’as fait et de bien belle façon !

    Je ne sais pas trop ce qui pousse le MTLeux vers l’ouverture, certains vapotos suivent cette route et d’autres non. Je fus moi aussi dans la vape serrée il y a quelques temps et parcourais les pages du Gros à la recherche des clés permettant de monter les watts et de gonfler les nuages, l’évolution était écrite. Mais toi ? Penses-tu que les deux styles de vape cohabiteront encore ou vas-tu poursuivre tranquillement vers le DL ?

    Quoiqu’on en dise, la vape MTL brille encore aujourd’hui par ses matos comme une certaine noblesse. Rare en effet sont les moddeurs encore en activité proposant de l’ato qui poutre aussi travaillé que leurs productions MTL, les amateurs de cumulus doivent souvent se contenter du marché chinois, par ailleurs plutôt bien fourni.

    Bien sûr, il y a SteamPipe et son Corona v8, SmokerStore et son Taifun GT4 mais le jour de naissance d’une belle machine originale, bien pensée et taillée dans un 316L lumineusement poli n’est pas encore clairement annoncé. La grosse vape, ce n’est pas classe, c’est pour les bourrins, métal dans le casque et le cul entre deux roues.

    La remarque s’appliquerait également aux mods et boxes sans grande difficulté, par effet induit. Le marché des 80 watts mono-accu est pléthorique, des pièces chinoises à 20 boules jusqu’aux luxueuses Dicodes, les choses se gâtent pour qui voudrait du double accus qui envoie sérieusement le steak, par exemple en remplacement d’une bonne vieille Invader IV de Tesla.

    Je me dis parfois que ce n’est pas le marché de la vape qui est à la traîne, puisqu’il convient à 95% des vapotos, que c’est juste nous autres, en tant que chalands, qui sommes partis trop loin. Il suffit d’ailleurs pour s’en convaincre de contempler un Ragnar vissé sur sa Titan. Le monde de la vape comme celui de bien d’autres domaines est une terre plate, avec plus rien quand on arrive au bout !

    • Ouais j’lai fait, et tu sais QUI est à l’origine de ça ? ;-)
      La tradition, c’est une notion à laquelle je suis particulièrement sensible, donc à partir du moment où le mot a été lâché, la messe était dite. Mais ce fut un super moment, je crois même que c’est un des (sinon LE) textes sur lequel j’ai pris le plus de kif. :yes:

      D’un point de vue tout personnel, les raisons qui m’ont poussé vers l’ouverture sont multiples : d’abord, il y a effectivement eu l’envie/besoin de pouvoir pousser les watts. Comme expliqué par-ci par-là au détour de différents com’, la vape à 1 ohm / 15 watts ne me correspond pas. Des saveurs, ça oui, mais un manque de pêche et surtout de densité de vape qui ont fait que même en MTL, il me fallait être au minimum à 27 watts.
      J’ai trouvé mon sweet spot à 0.6 ohm / 30 watts avec un KA1 twisted 2*28 Ga, câble qui me convient parfaitement sur des atos MTL.
      Mais voilà, à force de traîner sur ce rafiot, mes petits drippers 22mm ont fini par dégager des odeurs de “pas assez”, et comme les pirates qui vantent ici même les mérites de la vape DL sont loin d’être des peintres en bâtiment (peut-être que si, d’ailleurs… :unsure: LOL), il m’a fallu essayer. Jusqu’au jour où je suis tombé sur le V6S, puis le DR2, puis le Reload, puis puis puis ….. tu finis en Ragnar full open !!! :yahoo: (eu nan, quand même pas en fait).
      Voilà, la clé est là à mon avis : le processus est linéaire; quand tu commences en tant que MTLeux, tu peux finir par arriver à un point où tes atos ne te suffisent plus. Et si par bonheur, tu tombes à ce moment-là sur un ato RDL qui te scotche en douceur, alors tu as mis le doigt dedans, et là c’est la course à la surenchère qui démarre. Mais au-delà des atos, et je pense que tu sera d’accord sur ce coup-là, il y a aussi les câbles qui entrent en ligne de compte. Les Coilo, c’est juste le consommable qui va de pair avec la vape ouverte qui poutre. :yes: Perso, tu m’enlèves ces câbles, je retourne au MTL exclusif.

      Quoi qu’il en soit, on ne peut être sûr de rien, mais je pense que me concernant, l’arrivée du DL dans mes habitudes de vape ne mettra pas au placard la vape MTL pour autant. D’ailleurs, je ne vois pas pourquoi on devrait choisir son camp. :unsure: J’aime autant les barres en mode cul de poule raffiné que les grosses taffes de porkasse énervé en mode chain vaping. :yahoo: Tout dépend du moment, de l’humeur, des besoins, du juice vapé, du sens du vent et de la forme des nuages. :wacko:

      Là où je te rejoins complètement, c’est sur le manque scandaleux d’atos RDL / DL chez les moddeurs, et ça c’est vraiment bien dommage. Si la justification à cette pénurie tient dans le fait que “ça fait pas classe”, alors j’le dis sans sourciller : qu’ils aillent se faire foutre. :yahoo: :yahoo: :yahoo: Les Chinois, les Américains, et les Anglais ont largement prouvé qu’il était possible d’allier Saveur et gros nuages. :yes:
      Et si en effet, ils pouvaient nous pondre les boxes qui vont avec (il y a quand même eu pas mal de dual 21700 cette année, Kant’ peut en témoigner :-) ), ce serait pas mal. Genre dual 21700 en voltage variable.
      Tu me diras que ce genre de matos ne concerne probablement qu’une niche de consommateurs et que c’est peu rentable pour les marques de se mettre sur ce créneau : je répondrai que c’est probablement cette petite frange isolée de consommateurs qui est apte à dépenser quasiment sans compter dans le matos de vape. Certainement beaucoup plus en tout cas que les 95% des vapotos qui trouvent leur bonheur avec des pods, des kits à 40 boules. :yes:

  5. Bien le bonjour à tous les membres !

    C’est la première fois que je poste un commentaire sur ce chouette navire et pour être honnête c’est bien la première fois que je pose un commentaire sur une quelconque plateforme abordant le thème de la cigarette électronique.
    Pourquoi donc poster maintenant?
    Et bien je me dois, après moultes lectures de ci et de là sur le navire, de vous remercier. D’abord, je remercie le capitaine de me permettre de contempler son embarcation. Il faut bien effectivement rendre au capitaine ce qui appartient à César ! Ou à César ce qui appartient au capitaine !
    Ensuite je souhaite remercier tous les membres actifs qui proposent de manière très subjectives des reviews de qualité dont je me délecte depuis maintenant plusieurs mois. Cela fait effectivement un petit moment que je contemple votre navire à la lorgnette derrière deux tonneaux de vinasse. J’apprécie également la qualité de l’écrit des reviews. Vous avez tous une sacrée belle plume et c’est fort appréciable quand on aime la langue frensaize bien maitrisée.
    Et là, me direz-vous, comment cela se fait-il que ton poste soit ici, sur le bilan de Clandestino?
    Je voulais le remercier de manière individuelle pour son travail. En effet, je ne suis pas un pionnier de la vape. Vous savez celui qui a vécu tous les âges de la cigarette électronique, celui que l’on appelle secrètement le Gourou. Je ne suis également pas un expert que ce soit dans le domaine de l’électricité ou dans le matériel vapistique. Par conséquent, j’ai cherché à faire mes armes en lisant à droite et à gauche. Et c’est grâce à Clandestino que j’ai enfin trouvé ce qui me plaisait, que ce soit d’un point de vue matériel et liquides.
    J’ai d’abord commencé mon chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle de la vape après avoir fait l’acquisition d’un kayfun lite puis d’un lite plus car pour ma part, je suis définitivement un mtleux voire DLeux restrictif et cet ato est tout simplement parfait pour moi.
    Puis je suis parti sur Le dripper après avoir lu (encore) la review de Clandestino puis vos nombreux commentaires qui m’ont confortés dans mon choix.
    Enfin, l’étape où je suis actuellement dans mon pèlerinage est au kilomètre 32 : l’Hypersonic.
    Oui mais ! ce n’est pas Clandestino qui a écrit cette review ! Oui mais ! il a dit que c’était un chouette ato alors j’ai envie de miser à nouveau.
    Concernant les liquides, j’étais lassé de vaper des liquides gourmands car le goût du sucre m’écœure après quelques taffes. J’ai fait le choix d’essayer les macérats bien que je ne vapais absolument pas de liquide goût tabac avant. J’ai acheté une dizaine de macérats pour goûter réellement ce qu’il en était. Je me dois donc de dire que c’est exactement ce que je recherchais. Encore merci ! Et bien évidemment merci aussi à Fil pour sa review sur les liquides d’Azhad.
    Bien évidemment, et comme je l’ai dit plus haut, je remercie tous les membres actifs car je lis scrupuleusement vos commentaires. D’ailleurs, je me demande même ce qui me plait le plus : les commentaires ou la review? Mais vous me direz :” cela fait partie d’un tout ! ” :good:

    • Salut à toi, Randy et sois le bienvenu sur ce fabuleux navire.
      Je sais que je n’ai rien à voir avec avec ta bonne vape mais il me fallait te remercier pour ton com qui saura toucher notre coeur à tous.
      Je rappelle que notre objectif de base, lors de la rédaction de ces revues, est avant tout de renseigner au mieux les anciens fumeurs que sont, en général, les vape-potos sur les caractéristiques des produits proposés par le marché de la vape afin d’éviter une rechute vers la tueuse par manque d’informations, par mauvais choix, par non convenance,…
      Ton com prouve que nous avons bien fait notre taf. Donc, encore une fois, merci à toi d’avoir osé sauter le pas en inaugurant, sur le navire, ta participation à une plateforme, surtout pour nous congratuler (rire). Le moins qu’on puisse dire, c’est que tu t’es magnifiquement lâché :good:
      Nan, nan, je ne suis pas le Cland’s, je suis vachement plus beau que lui :whistle: Nan, je déconne, il n’est pas si laid que ça :-) Sans dec, ça fait toujours plaisir de savoir que grâce au navire, un ancien fumeur à pu trouver sa vape et, de ce fait, aura moins de chance de se retourner vers la goudroneuse de poumons au manteau blanc :good:
      Bonne année et bonne vape à toi, Randy March… de Randy Marsh de South Park? :bye:

    • Salut Randy! Soit le bienvenu!
      Tu dois donc te régaler en ce moment alors sur l’Hyper…
      Et quels macérats ont ta préférence?
      Perso, l’Hyper, j’adorais lui faire bouffer des macérats de type latakia ou Black Cavendish que j’agrémentais de banane.

    • Salut Randy, et merci beaucoup pour ce superbe premier post.
      Je vais même l’archiver, tiens, ton com’, pour les jours où j’aurai besoin de rebooster mon égo ! ;-) MDR

      Je vois que tu suis à peu près le même chemin que moi vapistiquement parlant – faire tes armes tout seul en picorant secrètement par-ci par-là les infos dont tu as besoin, alors tu vois, c’est nous qui te remercions aujourd’hui : parce que comme l’a très bien dit Bruce, on écrit, on partage nos ressentis, on se marre bien, mais… comme tu as pu le voir au fil du temps, “c’est toujours les mêmes qu’on voit accoudés au comptoir”. Alors je vais te dire : quand on lit un post comme le tien, on est effectivement touché, et content aussi. Content d’avoir le sentiment d’avoir “servi à quelque chose”, sentiment après lequel courent tous les humains, il me semble… :unsure:
      Si tu veux mon avis, tu fais bien de sortir du bois, parce que la notion de Partage est fondamentale, et pas qu’ici sur le Navire. Comme tu le soulignes, il y a les revues, mais aussi (et surtout) les commentaires. Et c’est bien cet espace de commentaires qui fait l’identité du Navire ! :yes: C’est ça qui fait la richesse, la beauté et l’unicité de cette place. On a tous des profils, des goûts, des affinités différentes, mais c’est bien ce patchwork qui constitue la véritable richesse de ce rafiot. Alors quand un nouveau pirate pointe le bout de son nez, on se sent forcément moins seuls, moins “en vase clos”, et on est content car finalement, plus on est de fous et plus on rit ! :yes:
      D’autres comme toi ont parfois fait des incursions comme la tienne, mais rares sont ceux qui ont tenu la distance. Il y a ce côté peut-être intimidant que représente l’équipage du Navire, car oui c’est vrai, on cause un peu entre nous, et il n’est jamais facile ni donné à tout le monde de s’incruster dans un groupe fermé. Mais je suis la preuve vivante (et il n’y a pas que moi dans ce cas-là) que cette impression ne repose sur rien d’autre que des suppositions infondées : jusqu’à preuve du contraire, on n’a jamais tué personne (quoique, faut pas aller dans la cabine au fond du couloir…. le Cap’s y planque tout un tas de choses plus ou moins avouables :whistle: ). Quant à “l’expertise”, c’est à mon avis une fausse excuse, car comme dans tout domaine, il faut bien commencer un jour ou l’autre à se mettre les mains dedans pour tenter d’atteindre les sommets. Comme le dit un proverbe tibétain que j’adore, “ne regarde pas le sommet de la montagne, escalade-là” !

      Bref, tout ça pour dire que si il te manque des infos, ou si, mieux encore, tu souhaites contribuer à la vie de ce rafiot avec pourquoi pas un petit article, je pense que personne n’y verra d’inconvénient, bien au contraire. ;-)

  6. Salut Bruce,
    Merci pour l’accueil ! Je trouve que ce navire permet concrètement de trouver ce qui nous plait. Les reviews sont très subjectives et bien fournies. Concernant les liquides, on est bien loin du “j’aime”, “j’aime pas” ou du “on sent bien tels arômes” de beaucoup de reviewer. Ici c’est du subjectif et le ressenti est décrit de manière précise.
    Pour ce qui concerne le matériel, j’aime bien le fait qu’on ne fasse pas une pléthore de compliments lorsque l’on aime un ato ou une box mais que l’on arrive aussi à trouver les limites. Ce rajoute à cela les commentaires où on arrive à trouver quelqu’un qui aime la même vape que nous et on est dans le bon !
    Merci en tout cas pour ton retour, cela me donnera envie d’écrire à nouveau.
    (Clandestino a marqué beaucoup de points avec ces reviews car elles correspondent exactement à ce que j’aime. Mais je ne doute pas que t’as également de très bons conseils à transmettre).
    Une chose est sûre c’est que grâce à ces macérats, je n’ai absolument pas du tout envie de toucher une tueuse au manteau blanc. B-)

  7. Salut Kanti,
    Alors l’hyper je le reçois demain. Je te dirai si cet ato me convient. Il faut cependant que j’arrive à lui trouver un cable qui lui va bien.
    Pour ce qui concerne les macérats, j’ai testé l’amaretto, le back in black, le tennesse, le van et illa, le senese, le hyperion et le scottish de chez Azhad.
    J’ai adoré l’amaretto car sa note d’amande est juste parfaite. Le seul problème c’est que cette note reste en bouche et que l’on a envie de continuer à le vaper. Je le garde donc précieusement pour le week-end.
    J’ai également été carrément conquis par le scottish qui peut très bien me convenir comme all day.
    Pour les autres, je prends le temps de vraiment les vaper. Dans les liquides que je vapais il y avait toujours un très fort taux de sucralose et forcément, j’étais toujours en saturation d’arôme en bouche. J’essaye donc petit à petit de me faire le palet pour comprendre la subtilité de ces liquides.
    Cependant, celui qui m’a littéralement scotché est le back in black avec son latakia et sa note de cacao. C’est bien la première fois que je ressens la satiété en vapant. Le latakia me plait grave pour son côté puissant.
    Ce serait typiquement le genre de liquide que je vaperais au coin de la cheminée avec l’album Harvest de Neil Young sur des platines qui crépitent.
    Je prends note pour le black cavendish car je ne crois pas en avoir goûté dans un des liquides que j’ai cités ou peut-être que je me trompe…
    J’ai également testé des concentrés de la Tabaccherria au miel et whisky et cigare crème café que je trouve parfait pour des all day.
    Si tu recommandes des macérats en particulier je suis preneur car je pense que je prendrai beaucoup de plaisir à découvrir de nouveaux gouts de tabac !
    PS : Oui Bruce, c’est bien Randy March de South Park, c’est le personnage qui me fait le plus rire tellement la caricature est bonne.

    • Oui, tiens nous au courant. Je ne suis pas de bons conseils niveau câble car je vape toujours sur mon fil à pêche de Kanthal A1 26G. Je n’ai pas trouvé de câble complexe qui m’apporte ce dont j’ai besoin. Mais Cland’ est un spécialiste du câble ici. Il saura t’aiguiller mieux que moi.
      Pour les jus, c’est pareil en fait. Je ne vape que du Notturno de Azhad’s, du cigare italien de la Tabaccheria justement pour leur côté surpuissant qui me font poser mes vapotes de temps en temps avec le sentiment d’être rassasié. Je vape également régulièrement du Black Cherry (justement au Black Cavendish, il y en a aussi dans le Senese donc tu as déjà goûté ce type de tabac 😉) de Azhad’s quand j’ai envie d’une petite note sucrée. C’est mon jus préféré dans l’hyper car il fait ressortir une petite touche sucrée comme aucun autre ato, ni trop, ni trop peu, perfection… Il y en a beaucoup de ta liste que j’aimerais tester mais ´e n’en ai pas encore eu l’occasion. Si tu veux du costaud, les Hell’s Mixture sont démentiels aussi mais trop complexes pour moi qui préfère les jus simples (mais néanmoins travaillés). Sinon, j’attends la revue des nouveaux azhad verts de Cland’ qui ne devrait pas tarder à sortir…

      • Nan nan, j’suis pas spécialiste. Ni expert, ni quoi que ce soit dans le genre. Juste un vapoto lambda qui goûte des trucs, aime ou n’aime pas, et donne son ressenti. Et d’ailleurs, le Hyper, je n’ai pas vraiment trouvé de câble qui corresponde à mes standards actuels…

        @Randy,
        le Hyper, tu l’as trouvé en original ? Si oui, y’a Kif qui en cherche un aussi je crois… :unsure:
        Sinon, il semblerait au vu de sa description commerciale qu’il y ait du Black Cavendish dans le Amaretto ;-)

  8. @ Clandestino
    Merci pour ton retour car cela me conforte très sincèrement dans le fait que j’ai bien fait de mettre le pied à l’étrier. Je me devais effectivement de te remercier pour tes reviews car cela fait un petit moment que je les lis et elles m’ont apporté beaucoup. Je suis sûr que je ne suis pas le seul dans ce cas. Je lance donc une bouteille à la mer pour les autres qui n’oseraient pas avec ce message délicatement plié : “Osez Joséphine ! Osez ! “.
    Je me doutais également que le Capitaine cachait certaines choses dans les cales du navire. Un vieux loup de mer a forcément toujours quelque chose à cacher :-)
    Pour ce qui est d’un article, je dirais : “chaque chose en son temps”. Si je sens que je peux contribuer réellement à faire avancer le navire sur un cap bien précis qui nous lancerait dans une bonne aventure alors je n’hésiterai pas. Pour le moment, je ne me sens pas encore assez à l’aise pour le faire, à voir donc avec le temps.
    J’ai reçu mon Hypersonic original pour 60 roros et des brouettes. Je ne sais pas si j’ai le droit de donner le lien sur le forum. Cependant je pourrai faire un second message pour le donner en cas de besoin.
    Pour le retour d’expérience, j’attends un peu avant de me prononcer car je n’ais testé qu’un seul coil et qu’un seul le liquide. Mais pour mes premières taffes avec l’engin, je suis carrément fan de la qualité de la vape produite. Une vape dense mais agréable. Cela ne fait effectivement pas étouffe-chrétien et je suis clairement fan de ce rendu.
    @ Kanti
    Je vais tester le black cherry, t’as réussi à me le vendre. Je te ferai un retour d’expérience dessus. Je ne veux plus vaper de liquides trop sucrés car ça ne passe plus pour le moment. Pour ce qui est du Black Cavendish, étant fan de l’Amaretto alors oui j’aime ce tabac. Le latakia et le Black Cavendish se complètent parfaitement pour ma part et ce en fonction des envies. J’attends également la review concernant les liquides verts de Clandestino car à venir regarder de trop près le navire, j’ai ramené un rat chez moi : un non filtrati vert est en step depuis deux semaines. :yes:

    • Bien sûr que t’as bien fait de te lancer !! :good:
      Et en plus, si t’es un MTLeux, alors on pourra échanger sur le matos, parce qu’en dehors du Daron, qu’on ne voit plus trop en ce moment mais qui reviendra dès qu’il le pourra, ben on n’est pas pléthore ici à vaper raisonnablement !! C’est vrai quoi, y’en a que pour la vape dual coil DL sur ce rafiot…. :whistle: J’ai même été obligé de m’y mettre pour pouvoir continuer à causer avec ces pirates sanguinaires, tu t’rends compte ? LOL, j’déconne. Du coup, j’essaie tant bien que mal d’apporter un contre-poids à cette vape de sauvage en causant d’atos MTL, mais je dois bien concéder que sur le créneau, j’me sens un peu comme Robinson sur son îlot. Alors tu vois, y’a largement de la place pour qui veut ! ;-)

      Pour le hyper, je ne pense pas que ce soit un soucis d’indiquer le lien, mais je ne suis pas le Cap’s, donc peut-être que de simplement mentionner la boutique suffira. C’est @Kif qui en cherchait un en original à un moment donné (j’ignore si c’est toujours le cas).

      Tu l’as monté avec quel câble pour ton galop d’essai ? Quelle valeur de réz. ? Et vapé sur quelle box/ mod ?

      • J’ai pu effectivement voir que ça vape fort ici :-) . En tout cas, sache que tu n’es plus seul ! Je suis définitivement mtleux voire Dleux restrictif, l’Hypersonic me l’a bien confirmé. Je l’ai d’abord monté sur un fused clapton N80 plat pour une résistance de 0.3 ohm. Là je m’en suis pris plein la truffe, que ce soit niveau saveur que vapeur. Airflows ouverts à bloc à 35 40 watt ça envoyait grave : des saveurs excellentes et une grosse vape comme je n’ai plus l’habitude. Par conséquent, je me suis bien rendu compte que ce n’était définitivement pas ma vape, même si ça répond à des critères vraiment intéressants sur le papier. Je l’ai donc remonté sur un Ni80 dit mtl pour une résistance à 0.6 ohm. Niveau saveur c’est pas mal du tout mais rien à voir avec le premier montage. Cependant niveau densité de la vape et tirage c’est exactement ce que je recherche, ni trop, ni pas assez. Alors oui je perds en saveur mais je gagne en confort. Sachant que niveau vapeur on a quand même une excellente restitution.
        J’ai pris d’abord mon asmodus pomper pour tester car je suis fan de cette box bien qu’elle ait des inconvénients. Puis j’ai remplacé Le dripper par l’hypersonic sur ma Topside Dovpo ce qui me convient pour le moment.
        Je t’avoue que je regarde toutes les reviews qui sortent même si je sais que ce n’est pas ma vape car je me plais à découvrir des modes de vape que je ne connais pas. Qui plus est, toutes les reviews sont bien détaillées et bien écrites donc je me fais mon petit kiffe le soir avant de dormir à lire une petite review.
        D’ailleurs à avoir lu 3 fois ta review sur les Non filtrati d’Azhad, j’ai fini par craquer. Je sais que je vais devoir attendre plusieurs semaines avant de tester ces macérats mais je pense que je ne regretterai pas, comme pour les autres macérats que j’ai testés. :yahoo:

      • Ah cool, un copain MTL !! :yahoo:
        J’ai quelques petits trucs en stock qui pourraient te plaire alors… ;-) Faut juste que je trouve le temps d’écrire dessus.
        Pour l’Hyper, j’avais aussi testé un “petit” fused clapton 2*28/36 à un moment donné, par curiosité. C’est vrai que ça marchait super, peut-être même un peu trop d’ailleurs. :scratch: En fait, ce qu’il y a de super avec ce dripper, c’est qu’il fonctionne très bien avec tout type de câble, ce qui est à mon sens la marque des Grands atos. Mais comme toi, je trouve que là où il s’exprime le mieux, c’est sur des résistances relativement hautes, aux alentours de 0.5 ohm. Il a une précision de rendu, couplée à une excellente saturation des arômes et une capacité à légèrement sucrer les mixtures qu’on lui confie, qui font qu’à mon avis, il s’exprime au mieux avec des câbles simples, qui ne “crament pas tout” avec une surface de chauffe trop importante. Mais après, c’est l’histoire des coups et des douleurs, chacun balayant devant sa porte à midi. :wacko:
        T’as bien raison de tout lire sur le Navire, même quand a priori, “ce n’est pas ta vape”, car l’espace commentaires est parfois riche d’enseignements. :yes: Et puis…. il y a parfois aussi des atos qui n’ont pas la vape de leur apparence extérieure : en les voyant, tu crois que ça va poutrer un max alors qu’en fait, pas tant que ça. :yes:
        Cool pour les non filtrati !! Tu nous diras ! :yes:

  9. Salut Randy, l’hyper est mon ato n°1 je me permets de te donner 2 variantes de montage celle de Nes: 10 tours de SS316 22 awg en 2,5 mm pour environ 0,25 ohm et le miens: parallèle coil en SS 28g à 0,25 ohms sur axe 2,5 mais tu peux essayer sur 3 vu que tu dis chercher la densité.
    En revanche au vu de tes autres ato il doit te paraitre très ouvert. Perso je le vape sur 1 ou 2 AF open.
    WELCOME :bye:

  10. @ Clandestino
    Si t’as des trucs destinés au Mtl, je suis carrément friand, tu me mets l’eau à la bouche ! Faudra que je teste avec un petit fused clapton, je crois en avoir en réserve. Tout à fait d’accord avec toi pour les cables simples et de diamètre petit. J’ai testé avec un kantal en 6mm et le rendu ne m’a pas du tout plu, notamment avec un macérat. Je trouvais les arômes un peu massacrés. Et oui c’est une histoire de goûts et de couleurs. J’aime bien vaper mes liquides en ayant toutes les subtilités des arômes et me satisfaire d’avoir la petite touche de goût très subtile que l’on retrouve dans certains jus. D’un montage à l’autre on ne retrouve plus du tout le même rendu. D’ailleurs j’ai bien apprécié le montage d’Ezekiel !
    @ Ezekiel
    Salut Ezekiel ! Merci pour l’accueil ! J’ai testé ton montage en coil parallèle (première fois que j’en fait un). Et je te remercie de ton partage. A défaut d’avoir un SS316 en 28g ou en 22g, j’ai fait un parallèle coil en 26g en SS316. J’ai donc une résistance à 0.30 et je dois avouer que j’ai enfin pu gouter la touche très légère de cerise dans l’hyperion d’Azhad grâce à ton montage. Je pensais au départ devoir monter en watt avec un tel montage. Mais les propriétés du SS316 amènent un coil très réactif, qui n’a pas besoin de beaucoup de puissance pour chauffer. J’ai donc clairement apprécié ton conseil ! Faudrait que je teste le montage de Nes. Dans ma prochaine commande, je commanderai très certainement un cable adéquat.
    Pour ce qui est de l’ouverture j’utilise la même que toi avec un wattage oscillant entre 25 et 30 watts. J’ai par conséquent un ato qui reste en Dl restreint. L’hypersonic me convient donc bien le soir et le we. Mais il ne sera jamais mon Allday. Je ne peux pas faire des infidélités à mon Kayfun lite plus. :-)
    PS : @ Clandestino oui je vous dirai pour les non filtrati ! Ca m’a donné carrément envie de les tester dès que j’ai ouvert les petites fioles. J’ai mis en step également des concentrés de la Tabaccheria en arôme unique : kentucky et black cavendish. Cela me permettra de réellement découvrir ces deux types d’arôme.

    • Ravi que cela te plaise, la hauteur du coil est (comme souvent) aussi source de saveurs plus ou moins bonnes et détaillés. Sur l’Hyper ce qui marche chez moi c’est de le remonter un poil au regard du centre de la chambre. :yes:
      Jai également le KF L mais pas en super, un debrief sur ce nouveau modél et son pin réglable? Et le nouveau top cap est il compatible avec l’ancien? :scratch:
      Merci

      • Salut Ezekiel,

        Je m’excuse de ma réponse tardive mais j’étais pris par le boulot cette semaine. Merci pour l’astuce ! J’ai finalement remonté le coil comme tu l’as mentionné et c’est parfait. En revanche je suis reparti sur un fil simple (ss316 en 0.40) en spires espacées. Je suis définitivement Mtleux. Il me faut très peu de vapeur et qui plus est la moins chaude possible.
        Pour ce qui est du KF L en super, autant te dire je ne serai absolument pas objectif : c’est mon ato allday.
        J’ai adoré le KF L et d’ailleurs je m’en sers toujours pour tourner. J’ai donc décidé de me prendre le KF 2021 car j’étais sûr de ne pas être deçu. Pour ce qui concerne la vis d’Airflow elle est pour ma part idéale pour les Mtleux qui veulent régler au poil leur tirage. Pour la personne qui se fout de régler très très précisément son airflow, il n’y a pas d’intérêt particulier à l’acheter. Le plateau de montage est le même que pour le 2019. L’atomiseur est vendu plus cher car ils ont mis le top-cap transparent. Ce dernier permet d’augmenter d’un demi ml le contenu.
        Une chose que j’ai également très apprécié, c’est le drip tip. Il est juste parfait à mon sens. Je l’enlève souvent d’ailleurs pour venir le mettre sur mes autres atos.
        Tu peux également acheter juste le plateau de montage pour venir le mettre sur ton Kf 2019 pour pouvoir bénéficier de la vis d’Airflow.
        Concernant les saveurs, c’est à mon sens du Kif-kif entre le 2019 et le 2021. Cependant, je n’ai pas forcément les papilles assez développées pour ressentir les différences légères.
        En somme, si t’es un fan de Kayfun et que tu veux te faire plaisir sur une valeur sûre vas-y sans hésiter.
        J’ai totalement oublié de répondre à ta question oups! Oui le top-cap est compatible avec l’ancien je viens d’essayer. Ce sont exactement les mêmes diamètres d’usinage. Attention cependant à bien prendre un 24 mm si t’as un 24 et un 22 si t’as un 22.
        Si t’as d’autres questions n’hésite pas ! :yes:

      • Splendide, merci pour tes réponses? :good: Donc si j’ai bien compris je peux mettre le top cap transparent sur mon 2019 mais pas le pin réglable il me faut le plateau du super?
        Le drip tip que tu affectionnes c’est le nouveau du super? Parce que moi c’est le 2019 que j’ai décliné sur touts mes autres ato. :yes:

      • Salut Randy,
        Tu sais quoi ? J’vais te dire franchement : je serais carrément preneur d’une petite revue sur le KF Lite Plus !! :yes: :yahoo:
        En plus, t’as déjà le matos… :-)
        Je n’ai pas trop suivi ces histoires de Kayfun Lite Plus, parce que j’attendais plus un Kayfun 6 qu’une déclinaison du Lite. On a d’ailleurs un peu de mal à s’y retrouver avec ces histoires de compatibilité avec le KF Lite 2019. Compatible mais à la condition sine qua non d’y installer le nouveau deck… Et cette histoire de pin Aerokon upgradé en pin MTL Pro, ça aussi ça mériterait éclaircissement. :scratch:
        Enfin, j’dis ça, j’dis rien….. :-) :-) :-)

      • Oui tu peux mettre le top cap sur ton lite 2019 j’ai retesté ce matin, ce sont exactement les mêmes ato hormis le plateau de montage que tu dois acheter à part (sur phileas cloud tu peux le trouver) pour pourvoir mettre la visse d’airflow. J’adore le drip tip du kf lite mais celui du super vendu avec la cloche transparente est juste parfait pour du mtl serré. Si tu es mtleux, tu seras ravi avec ! :bye:

      • Salut Clandé !
        Je viens de voir ton message seulement maintenant alors que j’ai vu entre temps les messages d’Ezekiel demandant des infos sur le KF. Je m’excuse donc de cette réponse encore plus tardive.
        Alors une revue sur le KF ça me titille grave. C’est mon ato préféré et de loin ! J’ai testé quelques atos jusqu’à présent qui sont des références pour beaucoup (fev 4.5, gx, GT4, Berserker, Skyline…) et une seule marque se démarque (sans jeu de mots) c’est bien Kaifun pour ma part.
        Par conséquent je me sens presque redevable de lui faire une petite review rapide. Je ne promets rien, mais si je vois que j’ai le temps cette semaine je me lancerai peut-être. :mail:
        Si c’est le cas, j’essayerai de faire quelque chose de concis mais j’essayerai également d’être très subjectif afin d’expliquer pourquoi j’adore cet ato et ce bien qu’il ait des défauts (comme tous les autres). :rose:

      • Yo @Randy,
        Je vois qu’avec le KFL+ 2021, tu es parcouru par exactement le même sentiment que moi lorsque j’avais découvert le KFL 2019 ! Un ato tout à fait singulier dans son rendu, qui fait que personne ne vape comme un kayfun. :yes: Après, comme toujours, on souscrit ou pas à ce style de vape, mais quand on aime, alors en général on adore, et on se sent effectivement presque obligé de rendre hommage à son créateur. :yes:
        Bon, c’est où qu’on signe, pour ta revue ?? :mail: :mail: :mail:

  11. Les 2 x 3 prises d’air du Hypersonic sont plutôt espacées, je me suis efforcé lors du montage de placer un coil assez long pour correspondre à cet écartement.
    Comme il n’est pas évident de garder une résistance basse en multipliant le nombre de spires, j’ai opté pour un SS316L en 22 Ga sur 10 tours de 2,5 mm donnant une résistance d’environ 0,25 ohm. Ce montage est rapidement devenu mon préféré sur cet atomiseur.
    Ceci étant, d’autres solutions efficaces existent, comme le montage en spires espacées ou le parallel-coil de Ez, l’essentiel étant à mon avis la longueur de coil obtenue.
    Je rejoins également Ez sur le positionnement de la bobine, le meilleur résultat s’obtient avec un coil bien centré dans la chambre, placé légèrement au dessus des air-holes afin de recevoir le flux par le dessous.

    • Salut Nesquick !
      Merci beaucoup de prendre du temps pour venir m’aiguiller à mieux maitriser la bête ! Je prends bonne note de faire un coil assez long. J’ai essayé l’astuce d’Ezekiel pour le placement du coil et j’ai effectivement eu un meilleur rendu.
      J’avoue que ton coil m’intrigue car je n’ai jamais testé du SS316L en 22 Ga. Même si je reste la plupart du temps sur des fils très simples et relativement fin (je ne dépasse guère les 0.4mm) j’ai tout de même bien envie de tester, rien que pour me faire un avis. Je te ferai part de mon expérience lorsque j’aurai enfin mis la main sur du SS316L en 22Ga.
      Au plaisir de te lire à nouveau ! :good:

      • C’est vrai que le SS316L en 22 Ga se fait rare dans nos boutiques. Le nickel 90 est peut-être plus facile à trouver, il n’a rien à envier au SS en terme de réactivité et de solidité.
        Ceci étant, ta volonté de le tester est 100% louable mais je me dois, pour avoir évoqué ces fils, de souligner qu’ils sont peu résistifs, surtout en 0,64 mm de diamètre (22 Ga) puisqu’ils donnent environ 0,25 ohm avec 10 tours de 2,5 mm. Ils vont donc demander des puissances élevées pour chauffer, ce sont de purs fils de DLeux ! Méfiance donc, il ne faudrait pas que ta bobine de 10 mètres acquise 5€ ou plus moisisse dans un tiroir dès le test effectué… ;-)

      • Tu fais bien de le préciser, Nes’ !
        Vos discussions sur l’Hyper m’ayant titillé, j’ai sorti mon exemplaire de sa léthargie en y installant le fameux 10 spires de SS316L en 22Ga, 0.27 ohm ;-) Ca faisait un sacré bail que je n’avais pas pratiqué l’Hyper, et encore plus de temps un câble de SS316 !!
        À 3V (33 watts), ça m’a sorti une vapounette si faiblarde que j’en suis arrivé à me demander comment j’ai pu m’enflammer sur ce dripper…. :scratch: :scratch: :scratch:
        Mais à 4V (59 watts), ce n’est plus la même histoire : on est évidemment très loin de la grosse vape en fused clapton ou en framed staple bien dense et dégoulinant de saveurs, mais c’est quand même pas mal du tout. :yes: Pour autant, ça me confirme quand même que le SS316L, perso j’ai du mal. Je ne sais pas, il me manque quelque chose… Ce câble me donne l’impression d’un encéphalogramme plat…. :wacko:
        Pour ma part, je n’ai donc toujours pas trouvé mon montage idéal sur ce superbe Hypersonic… :-(

      • Le Hypersonic s’est rapidement spécialisé dans les macérats chez moi, peut-être que ce genre de liquide s’accommode mieux d’un SS316 qu’un gourmand ou qu’un fruité…
        Je n’ai pour ma part jamais trop essayé les fils composites avec des macérats, trouvant sans doute le rendu suffisamment velu avec des câbles simples. Il y a aussi le problème du nettoyage des coils, un SS se brosse mieux qu’un Juggernaut Coilology truffé de recoins inatteignables. Pièges à jus certes mais aussi pièges à “gunk”…

      • Dommage qu’un Blotto soit trop serré pour toi, parce que monté avec un dual de “petit” fused clapton 2*28/36, à 0.25 ohm, il offre un rendu de ouf’ sur les macérats ou NET’s, notamment les Hell’s…. ;-)

        D’ailleurs, si tu “acceptes” le tirage serré d’un Hyper, je ne comprends pas bien pourquoi un Blotto – plus ouvert que le Vaponaute – n’a pas eu tes faveurs. :scratch:
        Les mystères et la magie de la vape…. :yahoo:

      • Excellente remarque, à laquelle je ne saurais répondre…
        Peut-être faut-il aller vers des considérations floues, genre équilibre volume de vapeur/rendu/tirage pour expliquer pourquoi le Hypersonic m’a tant plu alors que le Blotto, pas encore définitivement remisé, attend encore son heure.
        Peut-être aurait-il seulement fallu que je rencontre le Blotto à la grande époque du Hypersonic car j’ai l’impression d’avoir franchi un degré d’ouverture supplémentaire ces derniers temps.

      • Ouais, des fois, faut pas aller chercher plus loin qu’une simple question de timing… C’est sûr que quand on vape en Ragnar, Trilogy, ou Valhalla 40, des atos sur lesquels on peut inspirer pleine balle comme des gorets, il peut être compliqué de revenir à des tirages plus serrés comme celui du Blotto.
        Je viens de remettre ce dernier en route, et c’est vrai qu’il faut inspirer “léger”, sous peine de s’étouffer dans d’interminables quintes de toux tellement sont flux d’air est VRDL (very restricted direct lung).
        Mais une fois modulé e a force d’inspiration, pfffffff, oulala la mandale dans le groin avec cet ato…. J’y ai mis mon Oriental de La Tabacch’ là, et à 4.2V pour 0.28 ohm, comment dire..??? C’est juste Hallelujah !!! :yahoo: :yahoo: :yahoo: :heart: :heart: :heart:

    • C’est dans le ciboulo tout ça, quand t’es un chat et que t’as passé trop de temps sans voir le soleil en clandestinité dans les cales t’es plus étanche. Je déconne je ne voudrai pas passer pour obtus, ce n’est pas parce que je ne suis pas sensible à la nature/composition différente des cables que j’ai raison. Je me suis orienté tout de suite vers le SS pour sa versatilité en mode W V et control temp et j’attribue comme un benné la différence des fils complexe en NI, bein à leur complexité/tressage.
      @Randy je rejoint Nes l’autre matou manitou, pour avoir essayé le 22ga, il demande beaucoup de ventilation sinon il chauffe beaucoup, pas sur qu’une utilisation autre qu’en DL te satisfasse. Je parle en beta testeur.

      • Je ne sais pas si c’est seulement psychologique… :unsure:
        Sur ce coup-là, ça faisait tellement de temps que je n’avais pas vapé sur le Hyper que je ne me souvenais même plus quel “goût” il avait. Quant au SS 22Ga, j’en parle même pas.
        C’est donc en toute neutralité que j’ai ré abordé ce montage, sans a priori particulier. Bien entendu, la mémoire olfacto-gustative n’est pas un mythe, et j’ai compris presque instantanément pourquoi j’avais délaissé ce câble dans cet ato.
        Le rendu est très bon, y’a pas à polémiquer là-dessus, surtout sur des jus fins et subtils comme les fruités et/ou les macérats. :yes: D’ailleurs, le SS316L a un rendu analytique qui se rapproche beaucoup de ce que j’affectionne tant dans le Kayfun Lite. :yes: Alors pourquoi j’aime pas? Ben sans doute parce que personnellement, quand je drippe, c’est pour obtenir une grosse saturation et densité en bouche, choses que le SS ne m’apporte pas. Mais comme on dit, chacun voit midi à sa porte, il n’y a jamais de Vérité absolue. ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Test de 5 tabacs synthétiques de la gamme Dreamods.

Jugement du Violator… RTA