in

J'adoreJ'adore MerciMerci

Best of RDA Mono-coil 2023

On continue notre série des Best Of, après les RTA, place aux huit RDA mono-coil, avec le choix de l’équipage d’après de nombreux tests de nos experts. Ma question était : quels seraient les trois atos RDA que vous emporteriez sur une ile deserte?

Je ne vais pas les classer, à part deux, car ça dépendra de vos objectifs et même l’équipage n’est pas d’accord sur chacun des choix, mais voici la liste dévoilée :

Nitrous RDA Damn Vape (simple/double)

L’ato RDA qui fait presque l’unanimité ! S’il n’en faut qu’un, ça sera surement celui-là! Ou le suivant si vous aimez que le mono…

Voici mon résumé du test de Cland sur ce bel RDA :

  • Dimensions : 22x 25x15mm
  • Poids: 100g.
  • Deck: Postless

Le Nitrous RDA est un dripper conçu pour être polyvalent, offrant deux diamètres de drip-tip pour un tirage aérien ou plus restreint. Cependant, Cland n’a pas trouvé ces drip-tips pratiques et a préféré utiliser d’autres modèles. Le RDA est équipé d’un pin positif pour une utilisation sécurisée sur un méca hybride.

Le RDA propose un tirage allant du RDL au DL avec deux séries de trous d’airflow sur le flanc du baril. Les trous ne sont pas très larges (environ 1,5 mm), ce qui le rend idéal pour une vape aérienne sans effort, mais peut sembler restrictif pour ceux qui préfèrent un tirage très aérien.

 

Le plateau de montage est postless et peut accueillir un single coil ou un dual coil. Les résistances de 5 à 8 mm de large sont faciles à installer. Clandestino recommande de couper les pattes des coils à la bonne longueur pour un positionnement optimal par rapport aux airflows.

La particularité du Nitrous RDA réside dans ses deux barils, l’un pour le single coil et l’autre pour le dual coil. Cette caractéristique offre une véritable polyvalence en termes de configuration de montage.

En termes de performance, le RDA offre une vapeur intense avec une excellente restitution des saveurs, que ce soit en single coil ou en dual coil. Cependant, pour obtenir le meilleur rendu en dual coil, des coils de 6 spires sur un axe de 25 mm sont recommandés. Le RDA excelle dans la dégustation, offrant une vapeur dense et précise.

En conclusion, le Nitrous RDA est un RDA polyvalent qui excelle dans la restitution des saveurs. Son option de configuration en single ou dual coil en fait un excellent choix pour les amateurs de dégustation. Cland le recommande fortement et le considère comme une pépite pour les amateurs de saveurs.

Sith Vaperz Cloud

Recommandé par Clandestino, Nesquick et Mexicano

Un autre article du Cland sur le Sith

Voici le résumé de son test :

Le Sith RDA est un atomiseur reconstructible (Rebuildable Dripper Atomizer) de 24 mm de diamètre conçu principalement pour les montages en single coil.

Il comporte deux séries d’entrées d’air opposées, chacune avec 18 trous de 1 mm de diamètre, offrant une bonne aération, bien que le tirage reste légèrement freiné, adapté à une vape RDL (Restrictive Direct Lung).

Le drip-tip est de type 510 avec un diamètre interne de 5 mm, et à l’intérieur du baril, il y a un réducteur de chambre en ultem qui peut être ajusté pour contrôler le flux d’air.

Le montage est simple, avec un plateau de construction permettant d’installer des coils de 5 à 9 mm de largeur, et il est livré avec un pin BF pour le squonking.

La vape avec le Sith RDA est décrite comme offrant une excellente saveur, une densité de vapeur satisfaisante pour un atomiseur single coil, nécessitant environ 65 W pour une expérience optimale.

La conception de la chambre d’atomisation est orientée vers une vape « anguleuse » avec un « toit plat », offrant des saveurs sombres, saturées, intenses et précises.

L’atomiseur est décrit comme étant axé sur les saveurs, et son rendu est comparé à d’autres produits de la marque Vaperz Cloud.

En conclusion, le Sith RDA est recommandé pour les amateurs de saveurs intenses en recherche d’un atomiseur single coil offrant une expérience de vape de qualité.

Dead Rabbit Solo Hellvape

Un ato recommandé plutôt par Bruce l’Air, mais testé sur le Navire encore par notre ami Clandestino! Voilà un bref résumé de son article :

Cland a partagé ses impressions sur le Dead Rabbit Solo RDA, un atomiseur de 22 mm. Il a commencé par expliquer pourquoi il a donné une chance à cet atomiseur malgré son expérience mitigée avec la série Dead Rabbit. Il a noté que le design de l’atomiseur était sobre et de qualité, mais il a rencontré un problème avec le drip-tip qui ne tenait pas correctement.

Le RDA est basé sur le Nitrous RDA, avec un top-cap réglable, un baril, un plateau de montage et un drip-tip de 810. Une caractéristique importante est la chambre d’atomisation très réduite due à des couloirs d’airflow latéraux. Cland a noté que cette caractéristique a été empruntée au Nitrous RDA.

Il a décrit les options d’airflow du RDA, notant qu’il était plus adapté à une vape en inhalation directe restrictive (RDL) qu’à une vape totalement ouverte malgré le grand nombre de trous d’airflow. Le deck est basique avec deux plots de montage au milieu de la cuve, ce qui permet d’installer des coils de 5 ou 6 spires.

Cland a mentionné que le positionnement des vis oblige à tordre les coils dans le sens horaire, ce qui peut être un inconvénient pour certains. En ce qui concerne le cotonnage, il a recommandé de couper les mèches assez longues pour éviter les projections de liquide.

En ce qui concerne la performance de vape, Cland a déclaré que bien que la qualité soit bonne avec de bonnes saveurs, l’atomiseur chauffe rapidement, ce qui affecte la précision du rendu des saveurs. Il a recommandé d’utiliser des liquides moins complexes et a conclu en suggérant que le Dead Rabbit Solo RDA convient aux débutants en reconstructible, mais il estime qu’il existe d’autres atomiseurs supérieurs sur le marché, notamment le Nitrous RDA qui a inspiré le Dead Rabbit Solo.

Wasp Nano Pro Oumier

Pas de test sur le Navire ! Mais recommandé par Bruce l’Air :

Le Dripper Wasp Nano RDA Pro de la marque Oumier est un atomiseur RDA de petite taille, doté d’un drip-tip 810 et d’un système d’airflow réglable à 360 degrés. Il présente un diamètre total de 23.5 mm et un design élégant et épuré, convenant aussi bien aux débutants qu’aux experts du reconstructible.

Ce dripper est livré avec un pin bottom feeder (BF), ce qui le rend adapté aux squonkers qui aiment utiliser cette méthode d’alimentation en e-liquide. Le design compact du Wasp Nano RDA Pro, avec ses 28 mm de hauteur, s’adapte parfaitement aux mods et aux box de petite taille, offrant à la fois style et performances.

Le plateau de montage est conçu pour accueillir un simple coil, et le kit comprend un coil pré-monté de 0.28 ohm ainsi qu’un morceau de coton pour faciliter la mise en place. Les posts du plateau sont bien espacés, ce qui simplifie l’installation de la résistance. Il est important de s’assurer de couper les pattes du coil correctement pour éviter les courts-circuits.

L’atomiseur dispose d’un système d’airflow réglable, permettant de modifier la quantité d’air entrant en faisant pivoter le top cap autour du plateau de montage. Il offre ainsi une flexibilité pour ajuster le tirage, passant d’un tirage aérien à un tirage plus restrictif selon les préférences du vapoteur.

Il s’agit d’un atomiseur polyvalent, adapté aux vapoteurs débutants et expérimentés.

Venom-R RDA DNV pour BF

Un ato RDA pas très connu, mais recommandé par Mexicano et un vrai BF!

Le Venom Atty est un petit dripper de 22 mm de diamètre, fabriqué en acier inoxydable 316L, et proposé par Drip’n Vap. Il est conçu pour une utilisation avec des mods bottom-feeder et se caractérise par sa sobriété et son élégance. Avec ses dimensions compactes de 22 mm de diamètre et 17 mm de hauteur, il offre un design discret et solide.

Ce dripper est destiné à des montages en simple coil, mettant ainsi l’accent sur la production de saveur. Il est équipé d’un plateau de montage avec des vis situées de chaque côté des pôles, ce qui facilite l’installation des coils. De plus, il comporte un disque de réduction de chambre au bas du plateau et un système d’airflow réglable, permettant de personnaliser le tirage.

Le Venom Atty possède une cuve spacieuse pour contenir une quantité généreuse de liquide. Il est doté d’une connectique 510 bottom-feeder, ce qui le rend compatible avec les mods squonkers. Le dripper est livré avec un drip-tip 810 en delrin et un adaptateur 510 pour répondre aux préférences des utilisateurs.

En résumé, le Venom Atty est un dripper de qualité, axé sur la saveur, avec un design sobre et une conception robuste, conçu pour les amateurs de bottom-feeding.

Flave RDA

Proposé par Mexicano, voila un résumé de cet ato :

Le Flave est un atomiseur dripper de 24 mm de diamètre avec une excellente qualité de fabrication et une ergonomie bien pensée. Il est livré avec un pin bottom feeder, idéal pour les amateurs de squonk. Le design de ce dripper s’inspire des modèles à flux d’air latéral, optimisé pour les montages en simple coil.

Les finitions et l’usinage de Flave sont impeccables, offrant une expérience de vape agréable. La connexion 510 est parfaitement conçue avec deux pins, garantissant une sécurité maximale en mode hybride. Le drip-tip en Ultem ajoute au confort de l’utilisation et peut être facilement retiré pour un entretien aisé. Cependant, l’absence d’un simple réducteur pour un drip-tip standard est un inconvénient mineur.

Le réglage du flux d’air est classique, mais efficace, offrant un équilibre idéal entre saveur et production de vapeur. Flave RDA est conçu pour un seul coil, ce qui facilite le montage grâce aux encoches du plateau. Le maintien des fils pourrait être amélioré par des têtes de vis plus larges. L’isolant en PEEK du plot positif limite légèrement les options de montage, mais cela n’entrave pas de manière significative la facilité de montage.

En résumé, le Flave est un dripper offrant une excellente qualité de saveur, une facilité d’utilisation, et une esthétique soignée. Il est parfait pour les vapoteurs recherchant une expérience mono coil avec un bon rendu des saveurs, tout en profitant de la polyvalence du pin bottom feeder pour les utilisateurs de squonk.

O-Atty V2 Odis Collection pour BF

Le petit O-Atty recommandé aussi par Mexicano, un inconditionnel du squonk ;-)

Avec un diamètre de 22 mm, cet atomiseur est conçu pour les vapoteurs exigeants en quête d’une expérience exceptionnelle.

Le petit O-Atty V2 se distingue dès le premier regard par sa qualité de fabrication impeccable, une caractéristique qui est devenue la signature de tous les produits de cette marque renommée. Fabriqué en acier inoxydable SS316, ce dripper incarne la solidité et la durabilité.

L’une des caractéristiques les plus marquantes du O-Atty V2 est son plateau doté de posts plaqués or. Ce plateau vous offre la possibilité de réaliser des montages performants et de grande qualité, tout en facilitant l’installation de votre résistance.

Les airflows ajustables sont une autre innovation majeure de ce dripper. L’angle d’inclinaison réglable vous permet de personnaliser votre expérience de vape en ajustant le flux d’air selon vos préférences. Vous avez le contrôle total sur votre tirage, ce qui vous permet d’explorer une gamme variée de sensations de vape.

O-Atty V2 est également conçu pour les amateurs de squonk, car il est fourni avec un pin BF. Vous pouvez ainsi l’adapter sur toutes vos box squonk bottom feeder pour une expérience de vape pratique et sans tracas.

En résumé, O-Atty V2 est un dripper BF qui allie qualité de fabrication, innovation, et polyvalence. Si vous recherchez un dripper offrant des performances exceptionnelles tout en étant compatible avec le squonking, il mérite votre attention.

Tauren Solo RDA 1.5

Enfin le Tauren Solo, recommandé par Clandestino. La revue complète arrivera prochainement ;-)

Le Tauren Solo 1.5 RDA de ThunderHead Creations est un remarquable dripper dédié à la vape DL en single-coil. Doté d’un design revisité, il arbore un look robuste avec une bague d’airflow amovible et un drip-tip 810 en PEI doré. Sa capacité de 2 ml est idéale pour des sessions de vape prolongées. L’originalité réside dans son plateau de montage offrant un large espace pour des montages de fils résistifs épais, idéal pour les amateurs de gros nuages.

L’airflow multidirectionnel et le contrôle précis du tirage font de ce Tauren Solo 1.5 un excellent choix pour les vapoteurs en quête d’une expérience de vape puissante et savoureuse. De plus, il peut être utilisé en bottom-feeding grâce à son pin 510 BF troué, offrant ainsi une polyvalence appréciée.

En résumé, le Tauren Solo 1.5 RDA marie une conception solide, une facilité de montage et une performance de haut niveau. C’est un dripper qui se démarque par son équilibre entre vapeur abondante et saveurs riches, ce qui en fait un choix idéal pour les amateurs de vape directe aérienne et puissante. Sa polyvalence, notamment grâce à la possibilité de l’utiliser en bottom-feeding, en fait un excellent ajout à la collection de tout vapoteur passionné.

Avatar photo

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

15 Comments

Laisser un commentaire
    • Pas eu l’occasion de le goûter celui-là, mais merci pour la réf., je vais regarder ça de plus près. :good:
      Tu peux nous en dire un peu plus sur le positionnement de ce joujou : tirage, genre de coil que tu installes dedans, puissance de vape, jus vapés dedans etc… ?

    • Sorry mais nan, pas de Reload S. A l’époque, je n’ai pas pris la peine d’en faire une revue après acquisition tant je le trouvais insipide.
      Volume de cuve médiocre, trop grand volume d’air entre les air-holes et le coil,… Alors quand le Cap’s nous a demandé notre top 3 des RDA single, je n’ai pas vu l’intérêt de parler d’un engin qui traîne dans le fond d’un de mes tiroirs depuis bien longtemps. Nan, j’ai préféré lui nommer les 3 qui sont au quotidien vissés sur une box. Voili, voilà mais attention, nos choix en matière de RDA single ne sont pas le top 3 des meilleurs atos du genre mais bien nos préférences persos.

  1. Bon ben je vais y aller aussi de mon petit commentaire même si les RDA single ne sont pas ce que je pratique le plus. Entendons-nous, j’en ai toujours eu en stock, des NaRDA au Sith en passant par le Hypersonic et son cousin le Turbo, specialisés chez moi dans les NETs, les extraits naturels de tabac mais depuis quelques temps, le Nitrous règne sur la catégorie mais en version double coils.

    Les NETs c’est bon mais des fois ça envoie sa race, comme par exemple le Sigaro Italiano que je dilue pourtant deux fois plus que la recommandation constructeur. Du coup, j’aime bien les passer dans des machines pas trop virulentes mais néanmoins talentueuses en goût et les RDA mono sont très bien pour ça. Le Sith, dernier testé en date suite à la brillante revue du Cland’ fait mieux que tirer son épingle du jeu mais voilà, y’a le Nitrous…

    Je ne peux pas trop en parler ici vu qu’on est sur les mono mais le Nitrous en double se situe à mon avis sur un point idéalement situé entre le mono et les duals qui poutrent (Arcane XIII, Screamer, Rath, etc) tant au niveau d’une production de vapeur décente et une restitution digne des meilleurs macérats.

    Alors bien sûr, on pourrait affiner le modèle, vaper le Sigaro Italiano sur le Sith, les Hell’s Mixtures sur le Nitrous et les Tartempions sur le Machin-chouette mais bon… Faut savoir aussi rester sobre, ne pas trop se prendre la tête et faire des choses intéressantes sur le temps ainsi gagné. :yes:

  2. Ah ouais mon Bruce, il est si nul que ça, le Reload S RDA??

    Pourtant, il a fait un carton commercial, comme en attestent les nombreux commentaires client sur les shops de vape.. Bizarre… :scratch:

    Tu me diras, y’en a bien qui adorent le Dead Rabbit Solo, au point de le mettre sur leur podium…. :whistle: 😅 ;-)

    Après, est-ce que ton exemplaire est un original? Je demande car j’ai lu que sur certains modèles clooney, le débit d’air n’était pas le même que sur l’original.
    Ce serait pas la première fois qu’un clone prenne qq largesses par rapport au cahier des charges initial…

    • hello cland me concernant je dirais qu’il est bien mais je rejoint bruce sur le air ouvert a fond c’est pas top je le ferme au trois quart et ca va mais vu la hype sur cette ato je comprends pas d’autant qu’il le ressort avec des nouveaux coloris et top cap je l’ai utilisé quand bf mais obligé de squonker tout les 5 minutes sa ma gonfle pourtant j’ai d’autre ato a petit cuve et pas ce problème pour résumer un bon dripper mais il ya mieux pour moi c’est l’original don je parle tu en trouve d’occaz si ca te tente

    • Il me tentait pas mal, jusqu’à ce que je lise l’avis du Bruce puis le tien, qui me confirment que je vais finalement le zapper. Si c’est pour devoir réduire l’airflow et me retrouver avec un truc RDL, alors c’est niet. J’ai déjà ce qu’il faut sur ce créneau.

      Rahlala, j’ai beau connaître la musique, à chaque fois qu’un vapoto s’extasie sur un matos, j’ai toujours cette envie d’aller voir, au cas où…. :yes: Mais là non, je vais sagement passer mon tour. B-)

  3. Merci pour ce best of !
    J’ajouterais le Blaze Solo RDA et le Blank RDA d’Asmodus, dripper sous-estimé et rarement cité alors que c’est un des meilleurs selon moi (facile à vivre, à monter et excellentes saveurs et sans fuites !).

    Pour ceux qui ont testé le Sith RDA, pas trop restrictif, on peut vaper en DL avec ?

    • Salut !
      Pour le Sith, tout dépend de ce que tu appelles « restrictif » et comment tu te situes sur l’échelle du DL.

      Si on considère que le Blaze RDA est très aérien, alors le Sith est restrictif.
      Pour moi, on est sur un RDL ouvert. Le tirage me semble assez similaire à celui du asgard mini. Peut-être un chouïa plus ouvert. :unsure:

    • Merci pour ta réponse, j’ai déjà essayé l’asgard mini, ça me donne une idée du tirage, ça devrait me convenir mais je viens de m’apercevoir que le driptip est en 510, dommage qu’il ne soit pas en 810… à voir, je l’essayerai peut-être un de ces quatre !

    • Oui, drip 510 pour le Sith.
      Je trouve que ça convient bien, étant donné que ce RDA est single coil : le flux d’air en entrée de dripper est conséquent, et se trouve ensuite resserré par le réducteur de chambre puis, en fin de course par le drip 510. Ca créé un flux global « en entonnoir », qui contribue à une bonne saturation des arômes. :yes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)