in

J'adoreJ'adore

Avis sur le Reload S RTA

Reload Vapor, un marque qui résonne comme mythique depuis l’avènement de sa première création, le RELOAD RTA, dit le “Reload 24”.

Ce RTA dual coil DL, dès sa sortie, su directement séduire un très grand nombre de vapeurs du monde entier par son esthétique, sa facilité d’utilisation, sa qualité de fabrication, son prix raisonnable et surtout par son aptitude à restituer fidèlement les saveurs de nos jus préférés malgré quelques perfectibilités.
Depuis, la marque à su se diversifier et ainsi séduire une plus grande palette de vapeurs aux exigences différentes. Cette diversité vapistique proposée par la marque ne cesse de croitre au dépend de la version V2, tant attendue par les fans du mythique Reload 24. Non, il est impossible que le Reload 26 soit le digne successeur du Reload 24. J’en suis persuadé, comme beaucoup d’entre vous, qu’un de ces quatre, Reload Vapor va nous pondre une pépite Dual Coil DL digne de l’ato qui a su faire son succès.
Bref, Reload Vapor peut elle encore accroitre sa notoriété avec la mise sur le marché de ce Reload S RTA? Ce tank reconstructible au plateau single coil et à la vape DL saura-t-il séduire les aficionados du genre, au même titre que le Reload 24 dans sa catégorie?

IN BOX

• Reload S RTA monté avec le tank de 2,5ml
• Pyrex haut de 4,5ml
• Extension de cheminée
• Sachet de pièces de rechanges
• Tournevis BTR estampillé “RELOAD”

Données techniques du Reload S

• Type de vape : DL → RDL
• Plage d’utilisation : de min 45W → 75W
• RTA single coil
• Plateau dual post
• Diamètre : 24,5 mm
• Hauteur : 35,9 mm hors drip tip / 42 mm drip tip compris
• Poids à vide : 48 gr avec drip tip
• Contenance en jus : 2,5ml / 4,5ml avec extension
• Remplissage top-fill
• Bottom airflow
• Flux d’air sur coil de type 3D
• Débit d’air réglable par bague d’airflow
• Drip tip 810 de 14 mm de Ø pour une hauteur de 6 mm
• Connectique 510
• Origine : USA
• Couleurs disponibles :

Préparation avant mise en fonction, dans l’optique d’une prise de vue éclaté

Pour cette étape, je ne vais faire que copier / coller ce que je ne cesse de répéter lors de chacune de mes revues reconstructibles : “Comme je le préconise toujours, je vous conseille vivement, après déballage et avant utilisation, de démonter complètement votre ato afin de pouvoir en récurer les moindres recoins de tout éventuel résidu d’huile de coupe. De plus, cette manipulation vous permettra de vous familiariser à la mécanique de votre nouvel engin mais aussi de constater un éventuel défaut. Il n’est pas rare de découvrir que le contrôle de qualité final a laissé passer un petit souci. Depuis le temps que je pratique le reconstructible, j’ai très souvent été confronté à un joint manquant, une vis de post manquante ou encore à un copeau faisant office de bavure“.

Vous devez vous dire : “Mais qu’est-ce qu’il nous gonfle, le Bruce, avec ses mises en garde, ses procédures astreignantes. Là, je viens de m’acheter un Reload S RTA de chez Reload Vapor. Un produit High End, Born in the U.S.A. (Moi Bruce! Toi Springsteen?) qui bénéficie d’une préparation et d’un contrôle de qualité sans pareil!“. Oki doki, mais alors c’est quoi cet intrus métallique découvert lors du désassemblage du plateau de ce Reload S RTA pour nettoyage? Un croissant de lune décoratif inséré entre les pièces du plateaux, histoire d’égayer ta tronche lorsqu’il se positionnera de manière à provoquer un court circuit alors que tu vapes en toute insouciance avec ton produit High End sur un magnifique mod méca? Homme de peu de foi!

Fonctionnalités

  • Drip tip 810

Le drip tip 810, court sur pattes, rend l’ensemble de l’ato esthétique. Par contre, sa faible hauteur (4mm, sans l’évasement) et son diamètre restreint (14mm) oblige à vaper la bouche en cul de poule avec les lèvres pincées. Tu vois, un peu comme quand t’es dans l’obligation d’embrasser la belle-doche!

Attention, les caractéristiques esthétiques du top cap ne permettent pas l’adjonction de drip tip 810 aux mesures externes dites standard. Quand bien même, si on trouve un drip tip qui s’adapte +/- aux cotes du top cap, faut avouer, en voyant la photo ci-dessous, que le look global de l’ato projette directement une esthète disgracieuse.

  • Top cap

Le système d’accroche du top cap sur le top tank est de type à ergots. Un simple quart de tour du top cap, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, puis une traction vers le haut suffira à libérer les haricots de remplissage.

La taille des haricots permet un remplissage easy avec n’importe quel type de fiole ou de flacon.

  • Contenances

Sur ce Reload, pour augmenter la capacité embarquée, pas question de le défigurer par une excroissance bubblistique, le passage de 2,5ml à 4,5ml se fait en ajoutant une extension de cheminée et en remplaçant le tank court par le Pyrex haut fourni.

Dans sa version courte, la version la plus esthétique de ce Reload S RTA, il ne contient que 2,5 petits ml tandis que dans sa configuration rallongée, son réservoir permet d’embarquer 4,5 ml de juice. Cette dernière contenance permet une séance de vape confortable pour un ato single coil surtout que ce Reload a la particularité d’être économe en jus par rapport au volume de vape envoyé. Pour ma part, je trouve que dans sa configuration courte qui n’embarque que 2,5ml, la fréquence des remplissages devient astreignante.

  • Bague d’Airflows

Son système de contrôle du flux d’air, par rotation de la bague AFC, est des plus simples et rudimentaire mais se voit d’une efficacité redoutable pour passer progressivement d’une vape DL à une vape RDL. L’ouverture de l’admission d’air, dégagée par la bague d’airflow, est directement en regard des trous d’alimentation en air frais du plateau, comme visible sur la photo ci-dessous.

  • Accès au plateau de montage

Pour accéder au plateau, dans un premier temps, il faut mettre l’ato tête en bas et dévisser la bague inférieure du RTA.

Une fois celle-ci ôtée, dans un second temps, il suffit de simplement tirer sur le pin 510 pour dégager le plateau de la cloche pour l’avoir à disposition. Pas d’innovation dans le principe vu que celui-ci est approuvé, depuis bien longtemps, par la marque Steam Crave pour la plupart de ses RTA.

  • Cloche d’atomisation ou corps du RTA

Pour le principe de cette pièce, Reload Vapor n’a fait qu’un copier/coller du principe utilisé par Steam Crave qui pourrait franchement crier au plagiat. Le corps du RTA, tout d’une pièce, se voit composé de la cloche d’atomisation tandis que sa partie supérieure sert de support au tank et à la cheminée. Il est usiné de manière à recevoir les arrivées de jus de même que les orifices d’arrivées d’air. Il accueille aussi la bague d’airflow. Le plateau sera simplement introduit dans ce corps du RTA puis emprisonné par vissage de la bague inférieure.

En regardant la partie supérieure de la cloche d’atomisation, on remarque les deux grands haricots, visibles sur la pièce dans le coin inférieur gauche de la photo ci-dessus, qui permettent l’écoulement de l’e-liquide du tank directement vers les arrivées de la niche à coton du plateau. On remarquera aussi que le sommet de la cloche d’atomisation est usinée sous forme d’un joli dôme, visible dans le coin supérieur gauche de la photo ci-avant.

  • Un plateau single coil dual post atypique

Comme à son habitude, Reload Vapor a pris soin d’appliquer une fine couche d’or sur l’intégralité des pièces qui composent ce deck.

Reload Vapor nous propose, avec ce rta, un plateau assez original. Un plateau single coil, dual post qui a la particularité de voir ses poteaux usinés de manière à accueillir les fixations du coil en leur sommet ce qui verra le coil plonger vers le bas et donc monté dans le sens inverse de la normalité.

Le plateau a la particularité d’être entièrement démontable. Les poteaux sont multi-percés de manière à accueillir les 22 trous que composent l’amission d’air frais. Cette admission d’air est composée de 16 trous ronds et 6 trous en forme de rectangle arrondi. Caractéristiques qui permettent à ce single coil une vape smooth pour un tirage bien DL.

Le flux d’air de type 3D frappe les 3/4 de la surface de chauffe du coil. Ce flux d’air englobe +/- 270° de la circonférence du coil. La proportion du débit d’air 3D, à vue nez, est de +/- 65% de flux d’air latéral pour +/- 35% inférieur.

  • Connectique 510

Le pin positif du connectique 510 n’est pas réglable mais dépasse suffisamment pour permettre une vape safe lorsque le Reload S RTA est monté sur un mod méca hybride.

Montage / Cotonnage

  • Mise en place du coil

Avant toute chose, il faut savoir que mes amis les vape-potos qui utilisent des “Premade Coils”, si ceux-ci sont tournés dans le sens anti-horlogique, devront s’acquérir de quelques petites manip’s pour pouvoir les monter sur ce deck. Dans ce cas, il faudra inverser le sens des pattes en les recourbant, comme visible ci-dessous.

Manips qui demandent une certaine dextérité et de posséder un gabarit pour arriver au résultat suivant.

Le gros défaut que je me dois de relever sur ce plateau est l’espace relativement restreint entre les poteaux (4,5mm), qui ne permet pas trop le montage de gros câbles exotiques de manière à avoir un montage tournant aux alentours des 0,22 Ohm. Valeurs qui, au vu des caractéristiques aériennes de ce RTA et après moult essais me paraissent les plus appropriées. Comme vous pouvez le constater sur la photo suivante, en optant pour un câble tournant aux alentours des 0,22 Ohm, même en n’effectuant que 4 tours, la largeur de la résistance dépasse plus que largement la largeur de coil autorisée.

Il sera possible d’insérer ce genre de coil en bidouillant un peu et en ayant la patience d’enlever les points chauds au niveau de la superposition des spires en bout de coil.

Pour le reste, les caractéristiques de ce plateau n’apportent pas vraiment de difficultés particulières pour l’installation du coil quand celui-ci est tourné dans le sens horlogique. Il faudra juste veiller à introduire le coil en le glissant de manière horizontale entre les poteaux au niveau de la partie arrondie et non en le faisant descendre verticalement entre les poteaux.

En effet, l’espace entre les proéminentes fixations des poteaux ne permet pas le passage du coil de cette manière. D’autant que pour profiter pleinement des saveurs de ce Reload S RTA, il est préférable d’opter pour un coil tourné sur un axe de 35.

Avec un coil tourné sur un axe de 30, il ne sera pas rare, en fonction de la dose et du type de coton utilisé, d’être confronté à des remontées d’e-liquide et donc de projections après remplissage et ce même avec un jus épais de type Full VG (vérifié lors de mes tests). Pour y remédier, il suffira d’être plus généreux avec la quantité de coton à bourrer dans les niche en augmentant un peu la taille des moustaches. Mais attention, lors de tous mes essais, jamais je n’ai été confronté à un épanchement de jus par les orifices d’airflows.

Revenons-en à notre montage! Une fois le coil introduit, il faudra plaquer notre gabarit sur le rebord externe du plateau et le centrer axialement afin d’impeccablement le positionner avant de serrer les vis de fixation.

En appliquant cette technique, le coil sera tip-top positionné pour profiter au mieux des saveurs développées par ce Reload S RTA.

Au final de cette étape, il ne reste plus qu’à couper les pattes du coil. Manœuvre qui s’effectue le plus simplement du monde sur ce deck.

  • Cotonnage

Le Reload S n’étant absolument pas capricieux, cette phase du montage n’est pas contraignante du tout et se fait le plus simplement du monde. Il suffit de couper la mèche de coton à +/- 2mm de distance du bord du plateau.

Après ça, il faut simplement aérer le coton tassé par la pression des lames lors du coup de ciseaux et ne surtout pas dégrossir le volume de coton (se référer aux explications précédentes) puis plonger les mèches de coton dans les cuves du plateau.

La vape du Reload S RTA

Le Reload envoie une vape DL smooth grâce à la particularité du perçage des trous d’admission d’air de son plateau. Un vape à la densité telle, qu’il m’est impossible de la comparer à aucun autre ato single coil que j’ai pu avoir entre les mains. La restitution des saveurs est grandiose. Il saura décortiquer les parfums les plus subtils d’un jus complexe en les mettant en avant avec un équilibre parfait, à condition d’avoir su trouver le montage qui lui convient.

Conclusion

Malgré quelques perfectibilités, ce Reload S RTA a vraiment su me séduire. A partir du moment ou on trouve le bon montage, sa vape est goûtue, super agréable et dense à souhait pour un single coil. Mais pour ça, comme je le disais, il faut trouver le bon montage. Pas question d’espérer en tirer sa quintessence avec n’importe quel montage. Ce qui implique, pour y parvenir, d’avoir quelques câbles aux caractéristiques différentes à disposition, un brin d’imagination et de technicité. D’où cet avertissement à l’attention des vape-potos qui ont pour habitude de ne travailler qu’avec une seule référence de câble. Sauf, si avec beaucoup de chance, vous possédez le câble qui, après montage dans ce Reload S RTA, saura ravir vos papilles gustatives.

Pour ma part, le seul vrai gros défaut de ce RTA est la faible distance entre les poteaux de montage (4,5mm) qui ne permet pas d’y placer les câbles qui, à mon sens, seraient les plus appropriés aux caractéristiques rapport volume d’air / débit d’air. J’avoue être frustré de ne pas avoir su lui coller, faute de place, un montage tournant aux alentours des 0,22 Ohm – 0,25 Ohm. Valeurs qui, j’en suis certain, propulseraient ce Reload S au sommet de la vape DL single coil.

En tenant compte des deux derniers gros points cités dans cette conclusion, afin d’éviter toute déception, je dirais que ce Reload S RTA n’est pas à mettre entre les mains du vape-poto lambda. Malgré ça, Reload Vapor a frappé fort avec ce Reload S RTA. RTA qui est au single coil ce qu’est le Reload 24 au dual coil mais qui vise un public beaucoup plus averti.

De plus, ce Reload S RTA n’est absolument pas montagivore. J’entends par là qu’après avoir trouvé le bon montage, il permet une vape propre et goûtue pendant une bonne grosse semaine avec un même montage sans devoir le rafraichir. Pour preuve, je vous propose de découvrir, sur la photo du dessous, un montage sur lequel j’ai vapé en exclusivité pendant 12 jours. C’est après ce délais que l’ato à commencé à mêler un arrière goût de carbonisé aux saveurs, toujours bien présentes et bien distinctes, de mon jus. Une belle performance sachant que je suis un très gros vapeur.

Avantages

• Rapport qualité/prix en comparaison avec d’autres produits de même gamme proposés par d’autres marques High End
• Qualité de fabrication irréprochable
• Sensualité de sa vape, ouais, c’est mon ressenti
• Saveurs et volume de vapeur au top
• Consommation de jus très raisonnable
• Système de remplissage simple et pratique ave tous types de fioles ou flacons
• Irrigation sans faille même avec du Full VG
• Design épuré

 Inconvénients

• Cotonnage sensible avec les montages ≤ Ø 30, risque de remontées de liquide et donc de projections après remplissage si pas assez de coton
• L’entre-axe des poteaux trop restreint / inapproprié au volume d’air permissible
• Avec l’extension, le look de cet ato n’est pas plus affriolant qu’un simple clearo

• Hauteur du drip tip
• Faible compatibilité des drip tip 810
• Demande à trouver LE montage qui saura en tirer sa quintessence vapistique

Exemples montages / vape restituée

En choisissant de monter le Reload S RTA avec un coil tourné 5 fois sur un axe de 35 dont les caractéristiques sont visibles la photo ci-dessous, la vape envoyée par cet ato sera beaucoup trop “légère” à mon goût. En mod électro, ça passe limite, limite vu que l’on peut pousser la puissance injectée dans les spires du coil. Par contre, sur un mod méca, les 33 Watts développés ne permettent pas d’apprécier une vape digne de ce nom.

Avec un montage tourné en 4 tours sur un axe de 35, dont les caractéristiques sont exposées sur la photo suivante, montage exposé dans le chapitre “mise en place du coil” dans le paragraphe où j’explique qu’avec des gros câbles exotiques pouvant amener la valeur de la résistance aux alentours des 0,20 Ohm il faut bidouiller pour introduire le coil dans son espace réservé, le Reload S RTA envoie une vape savoureuse au possible. Même à 72 Watts, en chaîne-vapant comme un goret, cet ato ne chauffe pas d’un pet! Le hic dans cette configuration c’est que le Reload n’envoie plus une vape suffisamment lisse. La vapepe est hachurée, saccadée conséquence des 4 petits tours permis par l’entre-axe des poteaux.

Ces derniers exemples n’ont que pour but de bien souligner l’importance du choix de câble et les conséquences engendrées par l’entre-axe des poteaux choisi par Reload Vapor.

Bonne vape à toutes et tous.

Ecrit par Bruce l’Air

Collectionneur de RTA, RDA, RDTA, single ou dual et de box électro, méca ou VV (ma préférence). Adepte de la vape DL et DL restrictive. Ah oui, mon pseudo vient du fait que je suis Bruxellois ;-)

102 Comments

Laisser un commentaire
  1. Bon, je m’y suis repris à deux fois plus plusieurs retour en arrière pour essayer de bien comprendre tout ça tellement ta revue est fouillée et précise parfaitement détaillée et avec les belles photos qui vont bien ! Je suis triste de l’avoir déjà terminée mais nul doute que je vais la relire plusieurs fois tellement cet ato m’intrigue, single coil oblige :good:
    J’ai 2 questions :
    Pourquoi si il n’y a pas assez de coton il y a des projections de liquide ?
    Ensuite si il faut une quantité de coton certaine, il faut du puff que tu ajustes afin de bien bourrer le bouzouf ?

    Et finalement, tu préconises quoi comme montage ? Parce que si c’est celui qui fait une vape hachée, bah l’ato perd tout son intérêt :unsure:

    Bref comme tu vois j’essaie d’approfondir avant de dégainer.

  2. superbe revue bruce j’ai cette ato depuis une semaine le montage des coils est un peu chiant je trouve le cotonnage aussi je mis suis pris a plusieurs fois bref je reste mitigé pour l’instant

      • Attention, avec plusieurs types de câbles, les saveurs étaient loin d’être au rendez-vous. Pour ça que j’insiste bien sur le fait de ne pas s’attendre à en tirer sa quintessence avec n’importe quel câble!!!

    • Hello Mex,
      Un conseil, tourne ton coil sur un axe de 35, ça t’évitera pas mal de soucis de cotonnage. Maintenant, tu ne dis pas avec quel ratio PG/VG ni quel diamètre de coil tu as tapé dans le bouzin.
      Cet ato est excellent mais comme je le signale, le souligne même plusieurs fois dans la revue, il faut trouver le bon câble qui saura ravir tes exigences vapistiques pour enjoliver tes papilles.

    • Tu me diras quoi en tournant ton coil sur un axe de 35. Tu verras, ça changera pas mal… même dans la qualité du rendu.
      Ta résistance tourne aux alentours de quelle valeur?

  3. Bah mon Bruce t’as sortie l’argenterie là. C’est quoi ce jolie tube meca?
    Je suis ravie qu’enfin un de tes achats soit concluant et étonné de te voir vaper en single. :scratch: ahahah
    Concernant les coils pré fait pour quoi se fader un tortillonage quand il suffit de les tourner légèrement plus sur un axe? Pour ne pas changer leur valeur? :unsure:
    Sinon, c’est du grand Bruce Springtine, c’es bien toi le boss. Superbe taf sur les photos et toujours se détaille dans les explications c’est limpide waou c’est chiadé! :mail: :heart:

      • Ouais avec ce plateau le coil doit faire tic-tac et non tac-tic, question de tactique opérationnelle :wacko:
        Que veux tu à une époque il n’y avait que des horlogers suisses, époque ou tout tournait rond et dans le bon sens. A l’heure actuelle, même les chinois fabriquent des horloges. Jamais je ne prétendrais qu’ils soient des horlogers, non loin de là. Surtout que depuis, faut avouer que tout tourne carré et pas forcément dans le bon sens.
        Bon j’arrête mes conneries, je vais à nouveau passer pour un vieux rétrograde archaïque. Sur ce, je vais retirer les toiles d’araignées de mes pavillons et dépoussiérer mes lunettes ;-)

      • Y a une blague comme ça qui dit en substance (parce que je ne m’en rappel plus très bien, si quelqu’un s’en rappel): Dans un monde parfait les Italiens seraient à la cuisine pour tout le monde, les Allemands à l’organisation, les Suisses à la diplomatie, les Français à la culture etc. Malheureusement, les Anglais sont aux fourneaux, les Italiens à l’organisation, les Americains à la culture etc… ahahah Je rajoute donc qu’ils ont mis les Chinois à la vape à la place des Belges :rose:

    • Mon Ez, ou devrais-je dire ma Ez? C’est quoi ce raviE dans ton com? Une révélation?
      Le tube c’est un joli ornement chinois inoperationnel mais qui claque sa race pour illustrer des revues. Au passage, merci mon Cland’s pour ce magnifique présent :heart:
      Pour ce qui de ton étonnement de me voir prendre un single, je le partage :wacko: A mon avis ce choix à été guidé, en partie par un état second résultant d’un besoin compulsif réfréné par le manque de sortie dual. Tu me comprends!
      Bref, je t’avoue apprécier la vape de ce Reload single mais je ne te dis pas ce qu’il m’a pris la tête pour trouver un montage plus ou moins satisfaisant. Je suis toujours à la recherche DU montage parfait.
      Pour les Premade, la n’est pas la question! Quand t’as un coul qui est tourné dans le mauvais sens, t’es obligé de plier les pattes de manière à en inverser le sens afin que ton coil puisse se fixer sur ton plateau. Le plateau du Reload étant assez atypique, la manœuvre s’avère plus délicate que sur un plateau dit classique.
      Merci mon… ma Ez

      • Tu m’as percé à jours chére Bruce, je fais mon coming out. Je suis, je suis… nul en orthographe.
        Ok j’ai capté pour le sens des coils anti horlogiques. Encore un coup de ce satané lobby des horlogiers :wacko: :-)

  4. Salut maître Kiff,
    Ouais je sais que cette revue est un peu longue et peut paraître confuse. Mais cet ato, en dehors de son plateau, même s’il paraît simple est des plus complexes. Je ne pouvais pas me contenter d’aller à l’essentiel au risque de duper les éventuels amateurs du bouzin.

    Pour répondre à tes questions concernant le cotonnage, j’aurais envie de te dire : ben faute à la conception. Mais pour toi, je vais décliner. Après moult essais, il est plus que certain que ce Reload S RTA a été conçu pour accueillir un coil tourné sur un axe de 35. Dans ce cas, en adaptant la bonne dose de coton au diamètre du coil, l’ato ne souffre d’aucun problème de projections. Par contre, utilisé avec un coil au diamètre 30, la conception du bouzin fait que tu n’auras pas d’épanchement de liquide lors de ta vape mais, par contre, lorsque tu ouvres, que tu ajoutes du liquide et que tu fermes ton top cap, plusieurs facteurs physiques entrent en jeu. Principe des vases communicants, équilibre entre de pression entre 2 chambres à la pression initiale différente,… Ce qui fait qu’après avoir effectué ton remplissage et avoir refermé ton top cap, physique oblige, la stabilisation de pression se fait par le biais du transfert d’une certaine quantité de jus du tank vers les bourres de coton. Avec les bourres moins volumineuses d’un montage de 30, l’excédent de jus va, d”une part tenir par capillarité sur les bourres de coton et d’autre part, se réfugier sur le coil. La conception de ce Reload empêchera un épanchement du jus vers les airflows mais cet excédant de jus, tu vas te le bouffer sous forme de projections lors de tes 2 à 3 premières taffes, logique.
    Dans la revue, j’explique que pour éviter ce phénomène, si on utilise un coil tourné sur un axe de 30, il faut adapter sa dose de coton en prévoyant une longueur de mèches plus importante.
    Pour la suite de ta question, celle où tu parles du Puff, je ne capte pas trop ce que tu veux dire.

    Le montage qui m’a ravi est un coil Flat cable Premade Ni80 (visible dans le chapitre montage avec des coils Premade au sens de rotation inversés, sur la photo ou j’ai inséré la boîte bleue et blanche desdits câbles de marque Pirate Coil). En dehors de ça, force m’est d’avouer que je ne possède pas une seule bobine de câble qui m’aura permis de trouver mon bonheur. Cet ato m’ayant séduit, je me suis mis à la recherche d’un câble aux caractéristiques qui me permettrait d’avoir pleine satisfaction de ce Reload. Je pense devoir me tourner vers des Aliens qui respectent plus les exigences de ce Reload par leur rapport en Ohmage développé par rapport à la largeur du coil. Jusqu’à présent je n’ai jamais été un fervent amateur de ces câbles mais je sens que je vais devoir investiguer dans leur domaine.

    • Non Bruce, cette revue n’est ni longue (quand je lis tes revues comme celles des autres artistes du rafiot je suis toujours triste qu’elles se finissent) ni confuse, ellle est juste extrêmement détaillée et ça c’est un vrai bonheur. Sur toi mais surtout ne change rien !!
      Pour le puff, je voulais dire qu’on pouvait choisir la largeur du coton afin d’en mettre plus. Alors qu’avec le Hip Hop tu n’as pas le choix, je suppose donc que sur un axe de 35 il n’y en n’a pas assez.
      En ce moment j’ai des soucis de projection avec l’Hyper. Pourtant jusqu’à présent le Hip Hop donnait toute satisfaction. Mais là ça coince, même en élargissant avec un puff. Tu crois que ça change quelque chose si je mets plus de longueur ou ce n’est que la largeur qui joue, donc la quantité a l’endroit du coil ??
      En tout cas à vous lire tous cet ato me démange furieusement mais je ne suis pas assez expert. Je vais attendre que vous ayez tous trouvé un câble qui va bien.

      • :unsure: Nan, t’inquiète mon Kif, je ne changerai rien à mon style. Je suis trop vieux pour ça.

        Il y a peu de chance que le HipHop convienne à un coil tourné sur un axe de 35. Tu peux essayer mais je reste septique.

        Pour tes problèmes de projections avec ton Hyper, ils peuvent effectivement venir du HipHop. Si tu es confronté au souci que j’avais souligné dans la revue, cad une partie de ta bobine qui serait moins bien calibrée. Il est possible que les moustache ne comble pas assez les cuves de ton ato. Je te conseille de dérouler ta bobine de HipHop afin de constater de visu si le problème vient bien de là. Dans ce cas, tu rallonges un peu la longueur des moustaches histoire d’avoir plus de matière dans les cuves.
        Sinon, je ne sais pas où tu habites et quel climat il fait ces derniers jours dans ton bled mais sache que si la température ambiante a bien monté, ton juice sera plus fluide avec les conséquences que l’on connait. Dans ce cas aussi, il te suffira de plus charger les cuve en coton et de faire une bourre de coton plus épaisse en sortie de coil histoire de bien contenir le fluide. Ou diminuer un peu la puissance à laquelle tu vapes. Plus un jus devient fluide, moins il a besoin de puissance pour s’évaporer.
        Maintenant, les soucis de projections peuvent aussi venir d’un problème de positionnement de coil par rapport aux admissions d’air frais. Je me rappelle du Wasp RDA qui était très sensible à ce phénomène. Le coil un poil plus haut, plus bas, plus à gauche, plus à droite et bam des projections dans la tronche.
        N’étant pas face à ton ato, ton coton, ton montage, ton jus,… je ne peux que te conseiller virtuellement. Maintenant, le conseil que je peux te donner est d’investiguer afin de déterminer ce qui a changé depuis que tu a des projections et d’adapter, en fonction des infos que je viens de te donner, cet éventuel changement pour y remédier.

        Pour le Reload, je te conseille, en effet d’attendre un peu. Je continue mes investigations pour trouver le montage qui saura rendre cet ato hyper savoureux et confortable à monter. Comme je l’ai dit précédemment, j’ai encore commandé 3 spécificités de câbles qui seraient susceptibles de convenir à ce Reload. Si tel devait être le cas, t’inquiète que je partagerai immédiatement cette info.

        Tiens moi au jus du résultat de tes investigations et en espérant que ce soit une bêtise et que tu puisses y remédier rapidement et le plus simplement du monde.

      • Merci Bruce de t’occuper de moi :heart:
        Ça a commencé avec un ss316 espacé. J’ai resserré le coil, pareil. J’ai mis un puf, pareil. J’ai changé de coil (ni80) la même.
        Mais peut-être que je ne mets pas assez de coton dans la cuve, j’ai eu tendance à en mettre moins récemment. Je ne pensais pas que ça jouait. Je vais allonger la mèche.
        Quant à la météo, le 12 mai il fait 15° sa mère :-(

      • @Kif j’ai eu un souci similaire il y a peu avec le Blotto, j’avais tendance à mettre ma méche de coton pas assez profond dans la cuve (elle affleurer tout juste) et j’avais des petites projections, j’ai donc remis un petit milimètre en plus au fond pour bien combler et ça a disparu. J’espères que ces tout bêtement ça aussi pour ton souci. Bonne vape :bye:

      • Merci PP, je pense aussi que c’est ça. Pour le moment ça va presque bien. Tout à l’heure j’ajoute 1 mètre et basta :good:

  5. Merci pour cette revue bien détaillée, Bruce :good:

    Je me suis pris aussi ce Reload S RTA, que j’ai installé sur mon Lavergne, c’est presque flush! À 0,5mm près, il faut coller son nez dessus pour voir le léger décroché de l’ato par rapport au mod.

    Ta revue résume très bien ce que j’en pense, puisque je tâtonne encore pour lui trouver le meilleur montage. Depuis quelques semaines, j’en suis content mais on sent qu’il peut mieux faire encore, il a du potentiel !

    Je n’ai pas encore testé des coils de 3.5mm dessus, il est encore monté en 3mm actuellement. J’ai du laisser un peu plus de longueur de coton car après chaque remplissage, on sent que le montage est “noyé”, et j’ai eu aussi quelques remontés sur les premiers puffs. En fermant les airflow lors du remplissage, c’est beaucoup mieux !

    Ce qui m’embête le plus sur cet ato, c’est l’airflow… je le laisse toujours full open, car avec la bague fermée à moitié ou moins, ça siffle :wacko: J’ai essayé de baisser mon coil au max (avec le guide posé sur les bords du plateau), en le centrant, en le mettant le plus haut possible (juste sous les posts de fixation), j’ai toujours le même soucis. À voir quand je passerais en 3.5mm !

    Quelques petits défauts mais il offre une vape très agréable, donc pas trop déçu d’avoir pris ce Reload S RTA en remplacement de mon Leto 24 (je sais que tu l’aime beaucoup celui là :whistle: )

    • Yep mon Daron, de quelle couleur ton Lavergne? Ce setup doit claquer sa race. A l’occase, poste une photo qu’on puisse mâter cette beauté. Je trouve que ce Reload est sculpté pour être monté sur un tube méca. Tu l’as monté en configue 2,5ml ou 4,5ml?

      Et c’est exactement ça, tu as mis le doigt dessus. Avec ce Reload on a un sentiment d’insatisfaction, de peut mieux faire, un arrière-goût de pas assez, … le hic c’est que le plateau restreint les possibilités de montage.

      Et tu as souligné un gros oubli de ma part. Tu pourras le monter en 35 que le sifflement ne disparaîtra pas si tu as le malheur de fermer ne fût ce qu’un chouïa la bague AFC. Sorry pour cet oubli, j’ai fini la revue à l’arrache dans les dernières minutes avant parution.

      C’est vrai qu’il séduit par sa vape ce Reload mais frustre par la sensation du montage imparfait.

      • Je l’ai passé directement en 4.5ml quand il est arrivé, pour du DL c’est quand même plus confortable. Avoir 2.5ml de contenance c’est bien en MTL seulement :yes:

        Sinon dommageoui pour les sifflements, mais actuellement à 0,2 ohms dessus, ouvert à fond il est très bien.

        Sinon mon Lavergne est en carbone, avec le Reload en noir. C’est juste top comme setup :heart:

        https://zupimages.net/up/21/18/reul.jpg

      • Daron ce mod est magnifique ! J’avais totalement oublié ses créations. Je vais craquer :wacko: Le ventru me plaisait déjà beaucoup :heart:

    • Mazette, y claque ton setup. Merci pour le partage. J’avoue regretter mon choix de couleur pour ce Reload. J’ai hésité avec le noir que j’aurais du prendre. Jamais je ne me serais douté tomber sous le charme de cet ato. Ato qui est clairement dessiné pour être monté sur un tube (méca). Sur un mod, je trouve que cet ato n’a pas plus de charme que ça. Question de goût. Enfin bref, je me retrouve avec un ato SS à monter sur un tube. Ne trouvant pas les tubes en inox suffisamment réactifs et n’appréciant pas le mélange de couleurs pour des setups tube/ato, je me vois dans l’obligation d’acheter un Reload noir plus un tube noir qui manque à ma collection. Quel dilemme :cry:
      Je vois que t’as pas osé changer le drip tip au risque d’enlaidir le bouzin.

      Perso, je n’envisage pas de vaper sur ce Reload autrement que la bague d’airflow ouverte pleine balle.

      • J’ai hésité à le prendre en gold, ça pourrait suivre aussi avec un Lavergne, mais trop bling-bling pour moi…

        Pour le drip tip, j’ai bien essayé quelques 810 de ma collection mais c’est vrai que celui d’origine me va bien, même si il est en effet un peu court. Sur un RDA ça m’aurait gêné un peu plus mais là, ça passe :yes:

        Tu sais ce qu’il te reste à faire: acheter un Lavergne :yahoo:

    • :bye: Ma Zaza, mon Daron et mon Bruce, je m’apprête en fin de semaine à passer une commande de juice. Des découvertes de fruités de votre coté? Ou bien un thé corsé? Merci la team

      • Yep Ez, no news pour moi. C’est derniers temps je reste sur des valeurs sûres. J’en ai un peu marre de mettre aux chiottes des décilitres de juice.
        Je suis toujours sur la gamme fruitée Pacha Mama de Charlie’s Chalk Dust.

      • Je confirmes qu’ils sont sympa les Pacha Mama, suivi le conseil de Bruce et je test en ce moment même le pomme fuji, nectarine et fraise, et miamm !! Un poil trop sucré peut être, mais il n’as que 4 jours de steep (pas pus résister, sent trop bon).
        Pour les jus au thés, j’ai vu chez Curieux ( mais ces des PAV) qu’il font une gamme spécialement dédié au thés, le mois prochain je me laisserais surement tenter et si c’est le cas je laisserais un post dans la rubrique “Le forum des jus”

      • Merci PPStavé, je les ai vu les Curieux en effet, ils ont l’air qualitatifs et subtils. Même en PAV j’ai failli les mettre dans mon panier, avant de me résonner. :yes:

      • Ouais PP Stavé, le pomme nectarine est LE jus qui a fait la réputation de Charlie’s Chalk Dust et sa gamme Pacha Mama. Un intemporel ce jus. Une valeur sûre. Perso, je le laisse mûrir 1 bon mois, c’est après ce délais que les saveurs deviennent bien subtiles, et je le dose à 18% en 30/70. A 20%, comme toi, je trouve son côté trop sucré un peu écœurant.

  6. Ah ah… Le truc c’est que j’en ai pas parlé mais voyez-vous les vapotos, j’ai un exemplaire de cet ato depuis quelques jours !
    L’occasion de souligner l’excellence de la revue du Bruce, il a tout vu et tout dit. Là où je suis fier, c’est que j’ai exactement le même ressenti sur cet ato et que je me suis aussi arrêté sur 4 tours de tri-core de chez Coilology.. :yes:
    Et alors ?
    C’est comme il vous dit… Bien monté, ce Reload S envoie de la super bonne vape et arrive à s’imposer même chez les maniaques du double coil…
    Je suis fan ! :-)

    • Hello mon Nes,
      Mdr, tout l’équipage possède déjà ce Reload :yes: une occasion de me mettre au pilori d’entrée de jeu :whistle:

      J’ai quand même oublié de signaler l’horrible sifflement qu’il produit dès qu’on ferme un chouïa la bague AFC. Oubli souligné par notre bon Le Daron. Maintenant, à ma décharge, en dehors de souffrir d’un vieillissement prématuré des neurones, j’avoue n’avoir réduit le débit d’air qu’une fois ou deux histoire de tester les différents niveaux de tirage. Sinon, pour moi, c’est pleine balle.

      Pareil, comme toi, idem,… la vape de ce Reload single m’a instantanément séduit. Un truc de ouf. Qui l’eût cru? Moi ré-apprécier la vape sur un single. Mais faut avouer que c’est un single qui envoie une densité de vape hors du commun et digne d’un dual.

      Tu l’as aussi monté sur un mod méca ou t’as opté pour un mod VV?

      • L’occasion de te mettre au pilori… Ou de plussoyer ta revue ! :rose:

        Comme je n’ai même pas essayé de fermer l’air-flow, je n’ai pas noté le sifflement évoqué… Ouvert à donf, ce Reload S reste quand même à mon avis assez bruyant mais plus genre Dark Vador. Rien de rédhibitoire cependant, il assure grave niveau vape et c’est quand même le plus important.

        Je l’ai d’abord monté en Fused 2-28/36, 6 tours en 3 mm de diamètre. L’adhésion a été immédiate, il m’a plu tout de suite. Malheureusement, la résistance du coil initialement située autour de 0,30/0,35 ohm a monté au fil des taffes pour se stabiliser vers 0,6 ohm et là ça n’a plus été possible.

        Il est actuellement en 5 tours de Tri-core Fused 3-26/36, toujours en 3 mm de diamètre pour 0,19 ohm et là, c’est parfait à mon goût. Je reconnais cependant quelques difficultés de cotonnage à ce diamètre, il ne faut comme tu le dis pas se louper… Le Gentle 30 un peu travaillé avant insertion fait le job.

        Le Reload S a foncé dès son déballage sur le Sui-side Mod 100% méca et n’en a pas décollé depuis.
        https://zupimages.net/up/21/19/ddzv.jpg

      • Ah naaaaan !! J’avais oublié que cet ato nous faisait un remake de Le train sifflera 3 fois :-( donc définitivement pas pour moi. Quelle déception :-(

    • :good: Marrant ça, avec le même Tri-Core 3X26/36 en 4 tours sur un axe de 35 j’obtiens exactement la même valeur de résistance 0,19Ohm comme pour la tienne tournée sur un axe de 30.

      Hier soir, j’ai test un montage avec un Quad-Core Fused… 4X28/40 qui avait échappé à ma vigilance. Je l’ai tourné en 5 tours, toujours sur un axe de 35 car je suis convaincu que c’est le diamètre du Reload, ben j’obtiens une résistance de 0,29Ohm, snif…
      Je ne désespère pas de trouver le bon câble. Mais bon, sortir une résistance à 0,22Ohm avec 4,5mm d’espace va nous donner du fil à retordre. J’ai trouvé un Staple chez Coilology qui fait 1,15Ohm le feet. Serait-ce le Graal?

      Visiblement, nous avons les mêmes désidératas quant à la restriction du tirage. Hors de question de fermer cette bague d’airflow ne fût ce que d’1/4 de dixièmes de mm.

      Je pensais que ce Reload monté sur un mod plus volumineux n’allait rien donner. Ben au vu de ton partage, j’envisage d’autres mod’s pour accueillir mon Reload. Merci mon grand :good:

    • Bon ben voilà, le SuiSide mod a flingué mon Porky.
      Tout ça pour ne pas payer des frais de porc alors que je voulais prendre 3 bobines de câbles différents pour tester dans le Reload S. Pffff, j’te jure! Y en a des benêts sur la terre, dont moi l’premier. Tout ça par la faute du bon savoir faire du Nes en tant qu’influenceur :wacko:

      • Ouh !
        Il n’est pas exempt de défauts, le SuiSide… J’espère que tu as lu quelques avis avant de te décider, à défaut d’avoir pu en taper la discut’ dans une revue à venir !
        :scratch:

    • Nan, j’ai rien lu sur le SuiSide.
      Pis c’est d’ta faute Nes! T’as qu’à pas faire croire que c’est du bon matos en exhibant tes photos. Nan, je déconne :wacko: Je me doute bien que ce mod n’est pas parfait. T’inquiète, pas question de suicide. Au pire, il terminera en objet ornemental. Pour 94 boules, j’ai pas une toile signée :whistle: Avec ce SuiSide, j’ai un tube signé, et na :yahoo:

  7. Hé ben… Mon Bruce…. Woooow !!!
    Quel taf de malade sur cette revue !! MA-GNI-FIQUE, y’a rien d’autre à dire…

    Il me FAUT ce Reload S ! :yes: Déjà, parce que je le trouve magnifique, même avec le grand tank, et puis aussi parce qu’un ato qui donne du fil à retordre, c’est bien aussi de temps en temps. C’est pas comme si en ce moment, on était assailli par des vagues incessantes de sorties de matos… :whistle:
    Bon, ce ne sera a priori pas pour tout de suite, mais il est tout en haut de la short list. En même temps, c’est pas difficile, vu qu’elle est totalement… vide (!!) en ce moment. :wacko:

    En tout cas, grâce à ton superbe boulot, on connait déjà l’ato comme si on l’avait en main, c’est impeccable.
    Les nombreuses mises en garde quant au choix du coil ne m’effraient pas, je pense déjà savoir quel câble je vais lui coller. Juste un truc : de vis à vis, quelle est la largeur d’écartement des poteaux de montage ?

    Je tourne actuellement sur un ato single coil DL qui déchire grave sa mère, à tel point que j’en délaisse presque totalement mes désormais habituels dual coils, mais qui souffre du même défaut au niveau du deck : des poteaux trop rapprochés qui ne permettent que d’y glisser un 4 spires de câble complexe. Ou alors il faut, comme tu le soulignes, passer 30 ans à enlever les points chauds conséquents à la superposition d’un 5 spires. Mais c’est vrai qu’une fois trouvé THE montage, pfffff. J’en salive d’avance. :yes:

    • Bien que n’aimant pas trop les shops qui plagient éhontément le #1 cher au Cap’s, je me dois néanmoins de signaler que l’un d’entre-eux (celui qui est en région parisienne, pas celui qui est en Normandie), proposant justement le Reload S, fait encore -20% sur tout son catalogue pendant 48h… :yes:

      • Ce qui représente tout de même 10,58€ d’économie… Pas mal.

        Merci Bruce pour la revue. Je suis donc un des seuls qui ne possède pas cette bête. Et comme je claque tout mon budget dans des concentrés en ce moment, c’est cuit pour moi. Même si ton taf de malade sur ce texte m’a bien donné envie… :wacko:

      • À propos de concentrés, j’ai reçu et mixé le Sigaro Italiano Reserve ainsi que les Zefiro et Blizzard de The Vaping Gentlemen Club…

        Zefiro (Réglisse + black Cavendish) m’a surpris par sa couleur vraiment foncée, presque noire, j’imagine que les coils vont manger chaud en cours de vape. Blizzard dégage un incroyable arôme de poire très prometteur, prouvant si besoin en était la fine truffe de Zaza qui nous l’a conseillé… Malheureusement, ces deux potions demandent un steeping très long, supérieur à 1 mois ! Ça va être impossible de ne pas en prélever un tank ou deux histoire de vérifier que tout se passe bien dans les flacons.

        Le Sigaro Italiano Reserve que j’ai commandé sans trop m’attarder sur le descriptif a créé la surprise en arrivant sous forme de 20 mL perdus dans une fiole de 60 mL, à étendre de base PG/VG comme un vulgaire “mix & vape” destiné aux pods, vapable au bout de deux heures de steep. À 14 boules le flacon, je regrette un peu mon achat et espère qu’au moins le résultat obtenu tient la route face à l’excellent Sigaro Italiano “normal”. L’as-tu déjà goûté et si oui, que vaut-il ?

      • @Kanti
        Je comprends bien ton point de vue qui me torture depuis l’annonce de la TPD2. Malheureusement, je n’arrive pas à résister à un beau matos. Si ça se trouve, d’ici peu j’aurai plein de matos mais plus de jus à mettre dedans :cry:

      • Boarf Bruce, y’aura toujours des jus, mais je pense plutôt qu’on y réfléchira à deux fois avant de remplir le tank de notre Ragnar…. :scratch:

      • Nes’, j’avais prévenu que c’était un mix and vape quand on est parti à la dérive sur les macérats la dernière fois. C’est pour cela que je ne l’attendais plus dans nos contrées après sa découverte sur les sites de son pays natal. J’en prendrais quand même une fiole bientôt pour faire honneur à son grand frère mais je ne me fais plus guère d’illusions après le retour de Zaz’. Sinon, toujours fou du Syrian en attendant. Il dégomme du coil à tout va…

      • Ah ben ça m’apprendra à lire les coms plus attentivement ou à mieux me rappeler de ce que je lis !
        Pas encore goûté le Reserve, je vais attendre encore une petite semaine…

    • Salut mon Cland’s,
      J’avoue qu’en commençant la revue sur le bouzin, je ne m’étais pas attendu à un tel taffe. Je ne sais pas si je suis parti dans une dérive ou si les caractéristiques de cet ato méritaient vraiment une telle tartine? Ai-je accordé ma revue au diapason de la complexité du montage? Va savoir.
      J’en ai même oublié de sortir mon pied à coulisse pour prendre mes mesures. Je vais rectifier la revue pour apporter quelques petits compléments.

      L’entre-axe entre les post’s est de 4,5mm. Faut savoir que sur la plupart des atos DL dual, la moyenne de l’ente-axe tourne aux alentours des 7mm.

      Tu m’intrigues avec ton ato single DL. Serait ce le Vapor Giant?

      • C’est vrai qu’à première vue, ce Reload S ne parait pas si compliqué que ça, et puis, et puis…. la particularité de son deck fait que…. Il n’y a rien de superflu dans ton texte, qui frôle la perfection (on ne va pas dire que tu l’as atteinte, sinon il va y en avoir partout sur ton écran… :wacko: ) : tous les détails techniques sont là. :good: D’ordinaire, j’ai toujours plein de questions quand un ato m’intéresse, mais là, non, t’as tout dit. J’te dis, c’est aux petits oignons. :rose:

        4.5mm d’entre-axe, effectivement c’est pas beaucoup, et ça réduit considérablement les possibilités de montage. Mais je viens de vérifier, il devrait y avoir tout juste la place d’y monter le coil auquel je pensais hier. :yahoo:

        Bien vu, mon all day actuel à la maison, c’est effectivement le Vapor Giant V6M. C’est une bombe atomique de précision/saturation. Mais pareil qu’avec ce Reload S : pas avec n’importe quel montage, et pas à n’importe quelle puissance non plus. Mais sur son sweet point, c’est très probablement le meilleur DL single coil que j’ai jamais vapé. :heart: :heart: :heart:

    • Ouais, quand tu m’as dit un super single DL, je suis direct allé fouiner le shop d’un certain site. Là, je n’ai trouvé que cet ato qui pouvait sortir du lot.

      Je me doute que le câble que tu vas tester, c’est ton Fused qui n’a pas su me séduire dans le Reload. J’attends tin retour avec impatience. Perso, je me demande si un bon gros Clapton ne ferait l’affaire dans ce Reload. Câble que j’ai supprimé de mon panier juste avant de passer ma commander pour réduire les coups :cry:

  8. Entre le Nes’ et le Daron, c’est vrai qu’il y a du setup qui déboîte sa race sur cette page !! :heart:
    Et avec la promotion indiquée un peu plus haut, forcément, je n’ai pas su résister !! Donc…
    C’est commandé !!! :yahoo:

    • Ouais Cland’s, c’est un peu pour ça, aussi, que je furte du côté de bons gros DL single, pour restreindre ma consommation gargantuesque en jus :whistle:

  9. @Bruce  _ Tu as en effet écrit là une magnifique revue, mais comme tu t’en doutes certainement, je passerai mon tour pour cet ato  ;-) et j’espère que tu ne me pardonneras le HS ci-dessous.

    @ Nes _  Franchement, le Blizzard, je l’ai déjà testé avec 2 jours de steep et il est très bien. Avec plus de 3 mois de steep, la force du latakia augmente, mais on sent toujours bien l’arôme poire !
    Finalement, contrairement à certains autres macérats, le steep ne le fait évoluer que relativement peu.
    Ça m’a donné envie de tenter sous peu un DIY latakia poire ( en proportions 40/60 %  a priori ). A suivre..
    J’ai même demandé à Vapo s’ils pourraient s’approvisionner en arôme poire de la gamme Pure Essences de TGVC, mais c’est pas prévu pour le moment… J’ai néanmoins de très bons arômes poire : deux chinois de THJ, le Solubarôme, et le VDLV, donc ça pourrait le faire, mais reste à voir si ma mixture sera aussi bonne.

    Quant au Sigaro Reserve Spéciale, je l’ai goûté après 24h de steep : il est bon, très bon mais pas aussi addictif que sa version de base. Il est moins fort et moins gourmand, dans le sens moins sucré. Je pense qu’il gagnerait à reposer quelques jours ou semaines.

  10. Hello Zaza, non-non je ne t’en veux pas du tout. J’ai bien compris que ta vape était orientée MTL. D’autant plud que je n’ai rien à gagner si le moindre lecteur venait à se procurer un matos que je présente.
    Ta reconnaissance et ton petit coucou, comme ceux provenant de tous les autres, font toujours du bien après un tel taffe. Donc merci :good:

  11. Aie, Kanti, du Sigaro Reserve spéciale, innapu en stock dans notre shop national !
    J’en vape en ce moment même ( dit-elle pour lui faire envie ) et c’est gooood ! J’ai refait mon méchage, moins tassé, donc vape mieux alimentée et .. franchement c’est top ! Bien goutu, mais moins sucré que la SI “de base”. Je le vape dans le GTR, qui amoindrit le côté sucré des jus. Très bon ! Je pense que tu l’aimerais !
    En revanche, il me semble encrasser encore plus que beaucoup d’autres ! J’étais étonnée de la mèche noire de chez noir en en changeant après 4 ml passés.

    Pourquoi dis-tu que le Syrian “dégomme du coil à tout va ” ? Tu trouves qu’il encrasse ? Ou tu le vapes en boucle ? ( ou les 2 à la fois ;-) )

    • Les deux mon capitaine!
      plus sérieusement, il est surréaliste ce jus… Sinon il encrasse comme les autres.
      Bon finalement Nes’ a eu raison de le prendre quand même alors… :wacko: J’ai pas checké le site depuis, j’attends le réassort de Syrian et de Kentucky. Tu vas me dire aussi qu’il n’y a déjà plus de base végétale? J’aurais dû le commander dès que la base est revenue. Dommage… Je vais guetter…

      • Quand je goûte des nouvelles saveurs, il faut un temps pour que mes papilles s’habituent, les apprivoisent, se les approprient.C’est pas toujours l’effet ” whaouh ” immédiat, si toutefois il doit arriver.
        Comme pour toute chose, il y a aussi des moments de la journée où je suis plus réceptive. Le matin avec un café, à l’apéro, relax en soirée, ou en fin de journée quand les papilles sont saturées, les sensations peuvent varier.
        Aussi l’ato et le montage sur lequel je vape le jus , une pomme ou un bout de choco croqués, etc….Bref, même avec de solides connaissances de base et un bon entraînement, ce n’est pas toujours une science exacte !

        J’avais laissé le Sigaro ( version de base ) de côté pdt un long moment ( plusieurs mois ). Quand je l’ai vapé à nouveau il y a peu, ça m’a fait tout bizarre ( bien plus que lorsque je l’ai vapé pour la 1ère fois ) et je me suis dit ” mais comment ce jus a t-il pu me plaire autant ? “. Je lui trouvais un goût fort dysharmonieux, même désagréable. J’ai insisté, me disant qu’il n’y avait pas de raison, tant il me plaisait avant.. et le plaisir à le vaper est revenu comme avant ! ( ouf, car j’en ai encore 4 fioles à DIYer et …il le vaut bien ! )
        Bien sûr mes propos sont mon ressenti et n’engagent que moi.

        Ez’, ça répondra partiellement à ta question …si tu aimes la poire :-)

      • Même ressenti que Zaza sauf avec la nourriture en complément. Et une seul exception qui confirme la règle le UMAMI le seul qui m’a accompagné depuis le début sans discontinuer et peut importe le moment.

  12. Super revue Bruce, on sent bien la prise de tête à vouloir faire quelque chose de bien et c’est le cas :good:

    Ca fais bien deux semaines qu’il est de mon panier, mais au moment de valider, bah je sais pas … Mon subconscient refuse que mon doigt clic pour valider. Dans tous les Avis que j’ai pus lire ou voir, Tous sont d’accord pour dire qu’il est Top, MAIS … Et c’est ce “mais” qui m’embêtes beaucoup. Tu dis que ces un DL bien smooth et qu’en réduisant les Airflows il siffle. Donc en RDL j’oublis ?! On m’a donné le Dead Rabbit RTA il y a quelque jours et pour moi c’est un tuba en single, pas encore testé en Dual, mais trop aérien à mon goût pour le moment (sniff …)
    J’ai cru comprendres aussi que malgrés son tout petit espace pour le coil (3.5mm de diamêtre, tous s’entendent sur ce point), il faut lui envoyé du lourd (une forte puissance avec un coil avoisinant +/- 0.20 Ohm) pour qu’il se dévoile complétement.

    Sinon, si vous avez des idées pour un Ato MTL Single, pour le monter avec de SS316L en contrôle de température à me conseiller. Pas besoin d’un foudre de guerre, ces pour vaper du CBD le soir :whistle:

    • PP Stavé, merci à toi pour ton intérêt.

      Effectivement, en réduisant l’ouverture de la bague pour vaper en RDL, un sifflement désagréable vient me taper les tympans. Perso je ne pourrais pas vaper dans de telles conditions. Mais mo, ce n’est que moi :wacko:
      Très honnêtement, en DL, je trouve que ce Reload n’envoie pas une vape satisfaisante en dessous de 60W. Je le kiffe aux alentours des 70W. D’ou un montage aux alentours des 0,20Ohm. Maintenant, en configue RDL, il s’en sort super bien entre 45 et 60W.

      Dans cette revue, j’ai vraiment voulu marquer l’attention sur ce problème de bon montage à trouver. Cet ato peut vite devenir un mauvais achat pour celui qui ne possède pas une gamme de câbles assez étendue et un minimum de patience. Là, je viens de commander 3 spécificités de câbles pour continuer mes tests. Dès que j’ai trouvé LE Graal, j’en ferai part dans la revue de manière à informer tout le monde.

      Pour ce qui est du MTL, je laisse la place aux connaisseurs du genre.

      Bye

      • Petite question technique.

        Je voulais tester un plateau Dual, mais je ne voulais pas descendres trop bas, dans l’absolu j’aurais souhaité rester aux alentours des 0.30 Ohm pour vaper vers les 40 Watts. Donc si je montes deux résistances à 0.70 Ohm ces jouable ou ces totalement stupide ?!
        Comme je disais c’est une question technique. Mais mieux vaut passer pour bête, que de le rester :scratch:

      • Salut PP,
        Je pensais que le Bruce allait se lancer dans un pavé d’explications techniques, mais apparemment, il a eu la flemme..🤣

        Effectivement, sur le papier, il n’y a rien de déconnant à vaper à 40w sur un dual coil sortant à 0,30 / 0,35 ohm. :good:
        Mais cet ordre de grandeur n’est pas non plus une réponse universelle, car dans la pratique, tout va dépendre des caractéristiques de ton atomiseur (alimentation en air, taille de la chambre d’atomisation….).
        Ainsi, dans cette configuration 0,30 ohm / 40 watts, certains atos seront démentiels, alors que d’autres seront en sous ou en sur-régime. D’un point de vue purement technique, j’entends. Car après, tout reste une affaire de goût et de sensations. Et à ce niveau là, chaque vapoto a sa vérité, il n’y en a pas une meilleure que l’autre.. :yes:

        Quel est cet ato dual coil que tu envisages ?

  13. Salut PP Stavé,
    Effectivement! Avec 2 résistances de 0,70 Ohm, tu obtiendras en dual +/- 0,35 Ohm.
    Faut toujours diviser la valeur d’une résistance par 2 pour obtenir la valeur d’un montage en dual.

    Et celui qui paraît et restera un imbécile est celui qui ne pose pas de question.

  14. Nan Cland’s, je n’ai pas la flemme. Je suis occupé à plafonner et mon mélange n’attend pas. J’ai répondu à la question de PP Stavé dans l’urgence pour que dans l’éventualité ou il attendait la réponse face à son plateau, il sache à quoi s’attendre.

    Pour info, PP Stavé, les explications que t’a fourni le Cland’s sont des plus pertinentes, comme d’habitude. Je rajouterais juste qu’il faut aussi tenir compte de la réactivité de tes câbles choisis.

      • Mort de Rire, “J’peux pas, j’ai plafond !!!” J’adores ^^

        Oui je me posais la question pour deux Ato, pour le Dead Rabbit RTA acquis il y a peu et le Suprême V3.
        Le D.R. en mono est un tuba pour moi et en dual avec mes résistances pré fabriquées, les Fused Clapton de Coilology en 0.46 Ohm, divisées par deux, je tombes 0.17Ohm … Trop bas à mon goût. Je préfères clairement une vape plus pépère aux alentours de 0.30 Ohm.
        Et j’ai lus que le Suprême V3 était super en Dual, et nettement moins bien en Mono niveau rendu de saveurs. Donc je voulais essayer, sans pour autant créer un smog monstrueux dans le salon :wacko:
        Comme vous avez une grande expérience avec le différents type de configuration et toujours prompt à donner de bon conseils. Bah voilas je demandes :whistle: Comme parfois entre la théorie et la pratique il peu y avoir un fossé, autant demander aux Experts :good: Merci à Vous.

      • Pour moi, le Suprême donne son meilleur en double à 0,29 ohm, poussé à 27W. Petit kanthal A1 26G, 5 tours sur un axe 2,5.
        Pour le Dead Rabbit RTA, si c’est le premier, même montage que le Suprême. Il est excellent sur un tube meca. Si c’est le V2, même tactique de montage mais Kanthal un poil plus gros, en 24G. Il vapera tranquille à 30W. C’est comme ça qu’ils sont meilleurs chez moi. Le Suprême est beaucoup moins aérien que les deux DR RTA.
        Bonne vape!

    • “Je suis occupé à plafonner” kezako? :wacko: Encore une histoire Belge? Sont toujours pret à nous faire marrer ces gars là. :yes: Z’ont pas toutes leurs frites dans le même sachet ahahah Quant on plafonne en France c’est qu’on avance pas. Vous vous plaquez votre plafond, vous le re-peignez, enduits? Qu’est ce qui se passe mon Bruce? :bye: :scratch: Qu’est ce que tu me fais rire. T’as de la misère? C’est la débordance? :unsure: ahahah

      • Chez nous une fois, plafonner veut dire que tu mets du plafonnage (plâtre) sur les murs, une fois. Un plafonneur chez nous, c’est un orthopédiste des murs, il met du plâtre partout, une fois.
        Et comment c’est que tu dis ça toi, une fois? Cracher sur le mur, peut-être?

      • J’suis le plafoneur des Lilas, attention Bruce me voilààààà… :whistle: La variante de Gainsbourg c’est Brel: chez ces gens là monsieur on ne plafonne pas, on enduit! Ahahahah :yahoo:

      • Ah non, chez nous mon Ez, quand tu appliques de l’enduit, ça équivaut à mettre une très fine couche d’enduit sur une partie d’un mur déjà plafonné afin de l’egaliser, de le réparer suite à un coup,… ou quand tu mets une fine couche d’enduit pour finir des plaques de plâtre ( Gyproc) que vient de placer un placquiste. Le plafonnage, c’est quand tu couvres un mur brut en briques ou en béton d’une couche de plâtre.

      • C’est pas parce que Larousse est français que les 11 millions de belges ne peuvent pas utiliser des mots qui n’y figurent pas. Au même titre que les 7 millions et demi de canadiens francophones ont leurs mots propres. D’ailleurs, chacun de nos 2 pays ont leur propre dictionnaire de la langue française usité.
        Faut pas vous prendre pour une référence et une généralité. Deja qu’un parisien ne pige pas le dialecte marseillais, pourtant c’est le même pays. Il y a 29 pays francophones à travers le monde. Y a de quoi faire pour Larousse, faudrait qu’ils se mettent à la page ceux-là :yahoo: :yes: :whistle:

      • Bon apparemment le plafonage c’est mal passé… Ahahah On y peut rien nous si tu t’es fait embauché par ta femme pendant tes vacances et que t’as pas put refuser parce que t’as dépensé toutes les économies dans une nouvelle box ahahah
        C’est pour ça que j’t’aime mon Bruce, pour nos différences, amusantes et complémentaires, j’aime me marrer, la complémentarité et la remise en question. :yes: :heart:

  15. @ Kanti, Merci bien pour cette réponse, je vais tester ça. J’attendais un peu les différentes réponses pour aller voir les bobines à prendres. Et oui le Suprême, depuis que je l’ai il ne tombe plus de mon Trishul, il est juste extra en RDL je trouves et le D.R. on me l’a offert le w-e dernier, je le trouves trop aérien à mon goût. Il en faut pour tous les goûts ;-)

    @Ezekiel. Tu sais pourquoi les Belges vont avec des seaux d’eau au Super marché ? … … …
    Pour payer en liquide. Désolé, je sorts !

    • PP Stavé,
      N’étant absolument pas simple, je n’utilises que des câbles complexes qui, à mon goût, envoient beaucoup plus de saveurs. On en revient toujours à une question de goût et de perception personnelle.
      Le Supreme V3, en dual, je le monte souvent avec un Fused Clapton Ni80 2-28/26 sur un axe de 25 tourné 5 fois pour une valeur de +/- 0,25 Ohm si mes souvenirs sont bons. Avec ce montage et la réactivité des câbles, tu peux te permettre de vaper aux alentours des 3,00 Volts (36 Watts).

      Le seul conseil que je puis te donner pour ton Dead Rabbit, c’est de tourner tes coils sur un axe de 30 min. Le mieux, pour diminuer l’effet tuba, est de le monter avec 2 coils tournés sur un axe de 35 et de les déporter au maximum vers les arrivées d’air.

      Voici de quoi combler tes interrogations et t’embrouiller encore plus dans le choix des câbles. Tu verras que petit à petit, à force d’essais, tu trouverras tes références. Comme le prouve les réponses postées à tes questions, nous avons chacun notre vape et nos désidératas.

    • Pour ma part, compliqué de recommander des câbles sur ce coup-là, car je ne possède ni le Dead Rabbit, ni le Supreme.
      Comme l’a précisé Bruce, tout dépend du genre de vape que tu aimes. D’une manière très générale : si tu apprécies, comme Kant’ par exemple, une vape plutôt douce, fine et précise, alors des câbles simples genre Kanthal A1 en 26, 24 voire 22 Ga feront l’affaire. Pourquoi pas également des câbles simples en Nichrome 80. Tu as un calculateur de résistances ici : https://vapez.fr/tools/coil/

      Si en revanche tu préfères une vape bien épaisse, bien dense et saturée en arômes, alors les câbles complexes sont tout indiqués. Pour arriver à 0.30 ohm en dual, il faudrait un câble complexe qui sorte à 0.60 ohm en single coil. En fonction du diamètre de ton coil, et du nombre de spires que tu fais, tu peux t’orienter vers du Clapton de Nichrome 26/36 (https://danyvape.com/comment-transformer-son-rta-mtl-en-dripper-sans-outil/), voire du Fused Clapton de Nichrome 2*28/36.

  16. Bien, Reload S reçu vendredi, testé toute la soirée, et une bonne partie de la journée de ce samedi. Je commence par la conclusion : je suis assez déçu de cet ato.
    Il n’est pas mauvais en soit, loin de là même, mais……. Voilà, il y a un gros MAIS avec cet ato.

    Tous les câbles en ma possession y sont passés, 4 spires, 5 spires, diamètre 30, diamètre 35, coil “normal”, parallèle-coil…. Clapton 26/36, Clapton 24/36, Fused Clapton 2*26/36, Framed Staple (2 calibres différents, la flemme d’en écrire les specs), Staggered Fused Clapton, Tri Core fused Clapton……. Tous ont donné de bons résultats, mais aucun un excellent résultat : en fonction du montage, j’obtenais parfois une très bonne précision de rendu mais couplée à une faible densité de vape, parfois c’était une bonne densité mais au détriment de la précision. D’autres fois il me manquait la saturation des arômes… Bref, je n’ai pas su dompter la bête. Ou plutôt devrais-je dire que la vape restituée par cet ato ne me correspond pas.

    Le “meilleur” montage a été celui indiqué par Nes’ : Tri Core Fused Clapton 3*26/36, 5 spires sur axe de 30, pour un coil stabilisé à 0.23 ohm. J’ai pu envoyer 3.7V (60 watts), et obtenu à mon avis le meilleur de ce qu’est capable de produire ce Reload S. A puissance plus élevée, j’ai commencé à sentir les prémices du Dry Hit.
    Pour moi, et c’est quand même important de le dire, cet ato est TRÈS aérien. Sans doute trop pour obtenir la vape que j’aime, à la fois précise, saturée, et dense. Impossible d’obtenir ça dans ce Reload S : c’est soit la précision, soit la saturation, soit la densité, mais jamais les 3 en même temps. Tout ça, à mon avis, à cause d’un débit d’air trop important.

    Je vais finir le tank en cours, histoire de, et je pense que cet ato ne tardera pas à rejoindre ses nombreux petits collègues au cimetière. Dommage. :cry:

      • Tu m’étonnes John !! Ça faisait bien longtemps qu’un ato ne m’avait pas fait ça ! :wacko:

        J’ai cherché, insisté, me suis escrimé… parce que dès le premier montage, ce Reload S a affiché des promesses hyper intéressantes. Tu vois, un peu comme le genre de meufs qui sont particulièrement à ton goût, que t’aimerais bien serrer, qui te font croire que c’est possible en t’en donnant un peu et qui, au dernier moment, se dérobent telle une anguille…. :whistle: Le genre d’atos que, pour l’instant, je classe dans la catégorie “frustrant” : on n’est pas loin, on flirte même avec l’excellence, mais on n’y est pas tout à fait…. il manque un chouille de je ne sais quoi à chaque montage…. :-(

    • Ah, dommage en effet… :cry:

      Comme on ne peut pas mettre en doute le côté technique, d’une part parce que tu n’es plus un lapin de six semaines en termes de vape et parce que l’article de Bruce dénonce toutes les chausse-trappes susceptibles de mettre la grouille d’autre part, y’a plus qu’à sortir les kleenex. :cry:

      Mais tout de même…

      J’ai en effet monté mon exemplaire avec 5 tours de Tri-core en 3 mm mais une spire a sauté peu après les premiers tests afin d’éviter le chevauchement des pattes sur la première et la dernière spire, la résistance stabilisée de ce montage est de 0,19 ohm. Cette résistance donne environ 80 watts en full-mech et ça vape vraiment bien à mon goût, à condition bien sûr de ne pas louper le cotonnage. J’utilise du Gentle 30 que je triture un peu avant l’insertion en tirant légèrement les extrémités de la mèche pour l’affiner ou du Fiber Freaks découpé pile-poil à la bonne épaisseur. Je crois que le Fiber Freaks rend mieux que le Gentle sur cet ato. Je coupe la mèche très court afin qu’elle n’effleure qu’à peine le fond des rigoles.

      Comme je me suis arrêté assez vite sur cette config, je n’ai pas beaucoup de recul par rapport aux autres montages. À mon avis, le Reload S aime les watts comme le suggère son tirage bien aérien mais il faut trouver le bon compromis entre le coil, sa résistance, la surface de chauffe obtenue et l’alimentation en jus, ce qui n’est pas forcément évident.

      Il demeure néanmoins une machine assez teigneuse et aérienne, produisant un max de vapeur peut-être au détriment de la précision mais franchement, je le trouve vraiment bien dans sa catégorie ! :yes:

      • Bon, tu remets une pièce dans la machine là ! :yes:
        Il n’en fallait pas plus pour que je me remette les mains dedans. ;-)

        Effectivement, de ce que j’ai expérimenté de cet ato, il demande clairement d’envoyer du watt pour commencer à s’exprimer. Et c’est justement là que les problèmes commencent. On est tous d’accord sur le fait qu’il faut lui trouver LE bon montage-qui-va-bien. (Rigole pas, Bruce, j’t’ai cramé :yahoo: ).
        Au delà du choix du coil, tu fais bien de préciser que le cotonnage a toute son importance également. J’avoue ne pas m’être particulièrement attardé sur ce point, pourtant fondamental, et avoir sans doute rédigé mon compte-rendu encore à chaud et probablement un peu saoulé par 2 jours de tests infructueux.
        Mais je me connais : je suis plutôt du genre tenace, et j’ai toujours beaucoup de mal à condamner définitivement un ato, surtout après seulement 2 jours. La nuit portant souvent conseil, j’ai tiré quelques barres ce matin au réveil, et je l’ai trouvé plutôt pas mal quand même ce Reload. :wacko: Pass encore tout à fait à mon goût, mais pas aussi naze que mon com’ d’hier soir pourrait le laisser penser.

        A suivre…

      • Je pense avoir remarqué une différence de rendu très sensible en fonction du cotonnage, avec un coil identique. Actuellement, mon Reload S n’est par exemple pas au top par rapport à ce qu’il était il y a quelques jours, avant le dernier remplacement du coton.

        Malheureusement, je n’identifie pas trop la bonne façon de faire… Sûr qu’il faut de la matière sinon gare aux fuites et des pattes (très) courtes sinon c’est le dry-hit. Le réglage fin doit se trouver au niveau du tassement de la fibre, un Reload S bien monté mange du 70 VG sans l’ombre du début d’un goût de cramé !

        La hauteur du coil dans son “logement” joue aussi, le plus bas possible semble lui aller le mieux.

      • Ouais, contrairement à certains atos peu regardants sur ce point, il semblerait que ce Reload S n’est pas hyper permissif niveau cotonnage.

        Faut procéder par étape : d’abord, trouver le bon coil. Ensuite, trouver le bon cotonnage. Bon, pour le coil, ça semble se diriger vers le tri-core 3*26. Le 5 spires passe sans chevauchement sur les pattes, si tu déportes ces dernières au maximum vers l’extérieur des plots de montage lors du vissage (les pattes ne sont alors emprisonnées par la vis que sur la moitié de leur largeur, mais ça tient bien en vissant à fond, les vis étant suffisamment larges).
        Reste à déterminer en 4 spires ou en 5 spires (je n’ai pas tenté le 4 spires pour le moment).

        En ce qui concerne la hauteur, là encore, je ne m’en suis pas trop préoccupé jusqu’à présent : pour un coil en 35, pas trop le choix, la hauteur étant quasiment imposée par l’architecture haute des plots de montage, en forme de surplomb. Pour un coil sur axe 30 en revanche, il est vrai que la hauteur peut être moodulée. Ca a forcément une incidence sur le rendu. Plus on veut la vape saturée, plus près des arrivées d’air bottom doit se trouver le coil, c’est logique. Ce faisant, la mèche de coton sera plus courte également, ce qui devrait optimiser l’alimentation du coil en juice à vaper.

        Restera alors le choix du coton, et la manière de travailler la mèche.

        Bref, il reste du pain sur la planche avant de tirer des conclusions définitives sur ce Relaod S. Mais le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il faut être précis dans la mise en œuvre….

  17. Aussi surprenant que ça puisse paraître, je suis sur le même montage qu’hier soir, à savoir le 5 spires de tri-core à 0.23 ohm. Je n’ai touché à rien. L’ato a juste passé la nuit vissé sur une box, tank plein. Le coton a apparemment eu le temps de bien s’imprégner de jus, ce qui fait que là, je peux lui envoyer 3.9V (66 watts) à l’aise, et qu’en fermant un tout petit peu la bague d’airflow, la saturation se rapproche très nettement de ce que j’adore !! :yes:

    La seule conclusion que je peux tirer de cette observation inattendue, c’est qu’en effet, le cotonnage s’avère fondamental pour obtenir le meilleur de ce Reload S. :yes:
    Mais ça progresse dans le bon sens !

    • C’est exactement ça Kant’, cet ato est un défi. J’avoue qu’il m’a rendu un peu chèvre depuis vendredi soir, mais…….

  18. ….. mais ça y est, la bête est domptée !!!! :yahoo:
    Enfin je crois…. :scratch: Je vais quand même attendre encore un peu avant de me réjouir totalement, histoire de voir si je ne me tapepas une vieille fuite par les airflows dans les minutes qui viennent….

    Alors, pour récapituler :
    – Niveau montage, 5 spires de tri-core 3*26/36 de chez Coilology, 0.23 ohm. Je précise la marque du câble, car j’ai reçu récemment des coils tout faits de Tri-Core aux mêmes specs, mais de chez Steam Crave. Hé bien j’ignore comment c’est possible, mais figurez-vous que le tri-core de Steam Crave est moins large que celui de Coilology… Et que le coil de 5 spires sort à… 0.3 ohm…!! :wacko:
    Bref, 5 spires de Coilology, qui tiennent pile poil dans le deck du Relaod, sans aucun chevauchement. La preuve : https://i.ibb.co/ngGs0ym/reload-s-tri-core-5-spires.jpg

    – Niveau hauteur de la bobine, je ne me suis pas pris la tête : j’ai posé mon guide sur les rebords. Autrement dit, je n’ai rien ajusté du tout niveau hauteur.

    – Dernière étape : le cotonnage. J’ai pris du Gentle 25. Niveau longueur de mèche, j’ai positionné les ciseaux plaqués contre les parois du deck, puis j’ai décalé les lames très légèrement vers l’extérieur avant de couper. Donc au final, j’ai des mèches 2mm plus longues que la largeur du plateau.
    J’ai ensuite pris tout mon temps pour aérer très soigneusement les mèches à la pince coudée de précision, de façon à ce que la fibre soit parfaitement aérée. L’opération s’est traduite par un retrait très très léger de matière cotonneuse. Mais retrait tout de même.

    – Enfin, pour m’assurer que le wick se faisait parfaitement bien, j’ai amorcé mes mèches non pas par le haut comme d’habitude, mais latéralement, par les orifices d’arrivée de liquide, contre lesquelles j’ai juste plaqué l’embout de ma fiole de juice. –> le coton s’est imprégné instantanément de juice, jusqu’au coil. Il devait d’ailleurs être particulièrement saturé en juice, car après remplissage du tank, j’ai eu une très légère coulure de juice par l’airflow. Pas une piscine, juste un excédent de juice.

    Voilà pour la mise en œuvre. J’ai vapé les premières barres de ce montage à 4.1V (73watts) sur la Titan, et… wow, superbe !!! :yahoo: :yahoo: :yahoo: Une vape bien lisse, bien précise, bien saturée en arôme et un volume de vapeur très conséquent. Manque un poil de densité à mon goût pour en faire l’ato single coil parfait, mais je me fais une raison, le Relaod S est comme ça et on ne le changera pas. En fermant un peu la bague d’airflow, la vape se réchauffe (logique) et on gagne un peu en densité. Mais ça sifflote, comme indiqué dans la revue. Après, c’est pas le sifflet strident non plus, franchement ça passe. T’façon, même en full open, cet ato est bruyant !!!
    Bref, après quelques barres sur électro, j’ai vissé l’ato sur le Arcless, et là, je viens de me réconcilier avec ce mod qui trainait sur mon étagère depuis des lustres ! Magnifique vape, vraiment. :yes:

    • Ben voilà mon Cland, tu résumes ce que je me suis esquinté à écrire dans cette revue. Il faut de la patience, de la technique et des câbles à disposition pour profiter pleinement de ce rta qui une fois dompté, saura apporter une vapé des plus agréables.
      Tes post’s confirment aussi qu’il n’est pas à mettre entre les mains des vape-potos lambdas.
      Maintenant, ton montage te convient mais ça ne sera pas une généralité car chacun à ses propres exigences.
      Après, j’ai bien précisé que cet ato me plaisait mais qu’il n’était pas à la portée de tout un chacun. Enfin j’espère avoir suffisamment insisté sur ce point.

      • Exactement Bruce,
        Cet ato n’est pas si simple à mettre correctement en oeuvre, j’aurais pas cru qu’il donne autant de fil à retordre. Je dois avouer que je n’ai lu ta revue qu’une seule fois, et que j’ai pris cet ato comme un défi, voir si j’étais capable de m’en sortir tout seul. Bon au final, tu m’auras bien aidé, ainsi que Nes’ également avec ses remarques judicieuses.
        Bref, très bon ato, mais capricieux. À ne pas forcément mettre dans toutes les mains, effectivement. ;-) Après, y’a rien de rédhibitoire non plus : c’est en forgeant….

One Ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

TPD 2 : T’es Pas Dingue, toi ??? Cherche pas : c’est NON !!!

The Troll X RTA, un monstre de la vape?