in ,

Avenir de la vape et de son commerce

Ne nous voilons pas la face, la vape est très mal partie et la future TPD, Loi de santé, va l’enfoncer afin de stopper net son essor et la réduire à un produit anecdotique qui ne sera plus du tout attrayant pour ceux désireux d’arrêter de fumer.

Le commerce juteux de la vape

J’entends, par-ci par-là, que le 1/3 des boutiques de vape ont mis la clé sous la porte et que la bulle a éclaté, tout comme le fut Internet dans les années 2000 et je pense que c’est effectivement ce qui arrive.
Trop de monde sur un marché qui a connu son apogée il y a plus d’un an et qui n’interpelle plus grand monde aujourd’hui. Une explosion de shops en ligne et en ville : pas une boutique en 2012 sur Versailles et il y en a partout maintenant, presque plus que d’opticiens ! Mais on aura toujours besoin de lunettes ou de lentilles, alors que de cigarettes électroniques, c’est moins sur…

Bon nombre d’entrepreneurs se sont improvisés dans le commerce d’ecig sans connaitre les produits, sans notion comptable, ni de management, ni de vision à long terme. La France est en crise économique et c’était un bon moyen pour lancer une affaire qui semblait juteuse au début, d’où l’explosion de boutiques en très peu de temps.

C’était sans compter le travail de sape d’abord des fabricants de cigarettes, du gouvernement qui n’y connaît rien, des médias trop contents d’avoir un sujet à la mode sur lequel on peut taper et enfin des intérêts financiers que distribue Big Tobacco pour voter en leur faveur.

Donc les fumeurs sont devenus de moins en moins réceptifs à la vape voir la rejette, sont retournés fumer en paix avec leur paquet de Malbak à 7€ et ont deserté les boutiques e-cig.

Big Tobacco qui reniait la e-cig jusque-là est entré dans la danse et va pouvoir distribuer ses ciga like partout avec l’expérience qu’ils a acquise et avec ses moyens financier cela sera facile.

Vous avez vu les promos ? Les concours ? Y en a partout!!
Celui qui achète un produit au prix fort aujourd’hui est une buse, car impossible d’échapper à un code de réduction, un parrainage, une vente flash, etc.

Tellement de boutiques pour aussi peu de vapoteurs potentiels était voué à l’échec et c’est bien ce qu’il s’est passé. Ce n’est qu’un début, car la TPD arrive à grand pas et seuls quelques irréductibles pourront s’en sortir, mais on ne sait pas pour encore combien de temps…

La TPD, la fameuse!

Celui qui vous dira ce qu’il va se passer en mai 2016 est un menteur car personne ne le sait, même pas le gouvernement!

Peut être que tout ce qu’on utilise sera interdit : mods, box, tank, dripper, bases.
Peut être pas si chacun fait son boulot : associations, médecins, FIVAPE, commerçants, utilisateurs.

Vous avez remarqué que tous les gros shops de vape ont mis en ligne leur propre blog? Pourquoi? Car ce ne sera peut être plus que le seul moyen de communiquer avec leurs clients et de faire leur propre pub. La communication intra professionnelle devrait passer les mailles du filet de la TPD.

Une vielle Loi allemande sur les liquides devrait aussi être appliquée, qui interdit la vente de liquides nicotinés depuis 5 ans… Un beau bourbier en perspective.

En attendant il faut se battre et essayer de minimiser les dégâts.

Conclusion

Je ressens depuis quelque temps une baisse de motivations des boutiques françaises, celles qui étaient prêtes à tout faire pour promouvoir leur commerce ne répondent plus à l’appel.
Surement un manque financier dû à cette énorme crise, peut être aussi un repli en attendant mai prochain ou une fatalité. D’autant plus que le navire n’arrete pas de progresser avec plus de 25% de visiteurs depuis fin 2015.

Au début, j’ai été submergé de produits pour revue, de moins en moins en 2015 et maintenant, c’est très rare. Faut dire qu’au début on pouvait compter les blogs de vape sur les doigts d’une main, ce qui n’est plus le cas maintenant.Les blogs sont revenus à la mode et c’est tant mieux dans un sens, car c’est le meilleur moyen pour moi de communiquer en toute indépendance, de partager et de commenter simplement.

Enfin pour vous dire que si les boutiques ne participent plus financièrement ni matériellement au navire, je ne pourrais le maintenir à flot et il coulera avec l’aide de la TPD ou non. Il me prend bien trop de temps à gérer, à promouvoir, sans compter les frais d’hébergement, qu’il est difficile de se concentrer sur une autre activité. Soit on fait bien, soit on fait pas! Il faut bien aussi que je fasse vivre ma famille.

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

12 Comments

  1. C’est clair que ça rassure pas. La TPD sera peut être appliqué au minimum mais tout va être taxée comme en Espagne par exemple (des liquides sont passées de 5,90 à plus de 12€ les 10ml).

    Investissez dans un mod meca pour ceux qu’en on pas au moins ça lâchera pas surtout si les mod électroniques tels que nous les connaissons aujourd’hui sont prohibées… et je parle pas du DIY.

  2. Voilà un article que j’aurais préféré ne pas lire… En adéquation avec la météo du jour : sombre.
    Une éclaircie ? Voilà. La Belgique est sur le point de légaliser les liquides nicotinés et en réserver la vente aux commerces spécialisés de l’e-cig.
    En retard d’une guerre, effet d’annonce sans lendemain ou futur eldorado à l’anglaise ? Wait and see…

  3. On arrivera sans doute à se débrouiller pour le matos et les consommables entre les shops anglais, les états européens appliquant la TPD souplement et la Chine.

    Par contre, la communauté de la vapote risque de s’amenuiser si l’approvisionnement devient un parcours du combattant, rédhibitoire pour les fumeurs et les newbies.

    Et que dire si on ne peut plus échanger informations, bons plans et découvertes… :scratch:

  4. Sale new »…je ne pourrais le maintenir à flot et il coulera avec l’aide de la TPD ou non.
    Et oui magnifique majestueux ce bateau ,cette frégate:qui met à jour , transporte,partage les idées nouvelles .A l’affut des moindres trouvailles venant du fin fond des océans ou de l’atelier prés de chez nous ;au moindre frémissement preste à mettre ses voiles dehors.Que dire de toutes ces fragrances rapportées et si bien décrites;mes naseaux en frémissent et mes papilles salivent…
    Bref la goélette America,fait figure de rafiot.
    Mais aussi dure réalité.
    A renter dans le dur:pour moi je ne me fais aucun soucis ;pléthore de matos et fini la nicotine..yesss(après plus d’un demi siècle de bon et loyaux service a notre chère SEITA mort).Mais pour tous les chérubins que j’ai converti et si insouciant..rire+++ :yahoo: il leur en faut de la nicotine(qui d ‘ailleurs a dose homéopathique est une excellente substance)qu’on se le dise^^
    Ben cette substance se stocke,elle est un des nerf de la guerre .Rajoutons que la guerre est toujours sale.

  5. Triste nouvelle. Gardons encore espoir, rien est fait.On est dans pays conservateur…à nous tous de le prouver.

  6. Article très lucide du Capitaine… Hélas.
    On se prépare, on anticipe du mieux que l’on peut, mais cette TPD floue et sans queue ni tête ne facilite pas l’anticipation. C’est sans doute le but recherché.
    La stratégie de l’épuisement.
    Et ça marche, les acteurs de la vape s’épuisent, le marché se fragmente, le marketing devient plus important que le contenu en lui même… Ce marché devient hystérique.

    Combien d’emplois vont encore disparaître quand on dit lutter contre le chômage ?

    Combien de fumeurs vont continuer à s’empoisonner dans l’indifférence coupable d’une classe politique aux pratiques de plus en plus contestées ?

    L’avenir de la vape libre est sombre et certains se frottent les mains en fumant un cigare. Triste époque.

    Mais on ne lâchera pas… Ce n’est plus possible, la vape existe et elle s’adaptera, on luttera.

  7. Du même avis que mes prédécesseurs. J’ai de quoi tenir pas mal de temps au congel, et niveau matos aussi.
    Moi et ma dulcinée nous nous en sommes sorti, mais pour les autres ça ne vas pas être simple.
    D’un autre côté, ceux qui en grande majorité se foutent de moi avec ma merde électronique sont principalement des fumeurs, et je leur souhaite bonne continuation.
    Pour les futurs achats, je suis sûr que pour les plus malins d’entre nous cela ne changera rien. Nous ne sommes plus dans les années 90, le monde est à portée de click et je converse déjà régulièrement avec des Chinois sans connaitre un seul sinogramme. On ne peut rien faire contre les gens décidés.
    Là où je suis le plus triste, c’est pour nos bonnes boutiques à nous, celles avec qui nous avons parfois tissé des liens qui dépassent la transaction de carte bleue et qui se sont investis.
    Quand je vois qui dirige le monde, n’oublions pas que 1 % des plus fortunés contrôleraient pas moins de 46 % du patrimoine mondial total, quand je vois les gueules de ceux qui nous dirigent et pire, celles de ceux qui arrivent, on est vraiment mal barré.

  8. Des bons avocats avec des moyens illimités, un système politique sensible aux lobbies et le résultat est là. Il sera intéressant dans quelques temps de décrypter comment ils sont arrivés à faire interdire une véritable alternative au tabac et pourquoi pas, je rêve, de faire payer les coupables.

  9. Excuses pour la mauvaise manip ! On recommence :
    Bonjour à toutes et à tous,

    Nous avons DEUX mois environ pour décrocher de la clope en bénéficiant d’un moyen souple, non dangereux et, surtout, agréable.
    Le mois de mai approche et il n’est évidemment pas trop tard pour :

    — Prendre la DÉCISION d’arrêter de fumer.

    Cela dépendra de chaque personne et d’elle seule. Une loi débilitante et puérile ne nous interdit pas encore de fumer tout le temps et partout jusque dans nos chiottes, pas plus qu’il n’y a de loi délirante qui nous oblige à fumer.

    — Avoir le COURAGE d’entreprendre un sevrage du tabac.

    C’est la partie la plus dure. C’est une réelle et violente DÉSINTOX, qui implique des temps de vraie douleur mentale et physique qu’il faut combattre et dépasser… jusqu’au temps suivant… pour, enfin, jour après jour, commencer à se libérer.
    La phase médicale et technique du manque purement physique est juste de une à deux semaines. C’est incroyablement COURT !
    On ne le sait pas assez et seuls les toubibs et les texicologues le disent.
    Le reste de la désintox est le combat mental de résistance aux nombreux appels, habitudes, justifications bidon, apitoiement sur soi, regard des autres, écart minime de volonté (oh…juste une pour ce soir, etc.)…
    Ce combat est la plupart du temps loooong, si long ! Car c’est exactement un TRAVAIL DE DEUIL.

    — Se renseigner sur la VAPE.

    Si vous êtes là, il y a de fortes chance que vous ayez déjà au minimum commencé à vous intéresser à la méthode !
    Durant ces deux mois, si vous décidez de choisir ce moyen, il faut le plus vite possible trouver du bon matos de départ et deux liquides que vous aimez.
    Je précise que de très nombreux vapers on commencé par alterner vape et clope. Ce n’est pas grave du tout, car, dans l’écrasante majorité des cas, la vape finit par gagner. Et la clope prend très vite un goût écœurant.
    Il faut expressément signaler, toutefois, qu’aucun fabricant de liquide n’a réussi à recréer le goût d’une cigarette grillée brune ou blonde et personne n’y arrivera dans les deux mois qui viennent. Ce qui s’appelle « tabac » dans le monde de la vape est un goût bizarre (qui n’a rien à voir sauf avec des tabacs pour pipe), mais qui peut être délicieux à vaper !

    — Se lancer et aller voir des BOUTIQUES physiques.

    Elles ont encore le droit de faire goûter plein de liquides et elles vous proposeront des kits de départ très faciles à utiliser.
    Avant de se déplacer et d’acheter n’importe quoi dans une de ces boutiques du coin de la rue, il est indispensable de faire le tour des boutiques Internet. Certaines des meilleures sont indiquées ici sur Danyvape et leurs sites contiennent des avis et des propositions de kits de départ très satisfaisants.
    Ne pas être effrayé par la nicotine, ni par la composition des liquides.

    — Commencer à vaper TOUT DE SUITE

    Se demander ce qu’on aimait le mieux quand on fumait : la fumée abondante, l’odeur, le grattement de gorge, la tentation de se détruire à petit feu, le geste d’élégance mythique, etc., puis se demander comment on peut traduire tout ça en vapant.
    Faire le compte de votre dépense annuelle en tabac, papier, filtres…, si vous trouvez l’équipement de base performant et les liquides chers, et comparez en estimant votre consommation de liquide annuelle… je vous laisse le plaisir et la surprise !

    — Ne pas hésiter à poser des QUESTIONS
    Ici même ou sur d’autres blogs, je vous assure qu’on vous répondra, qu’on vous conseillera et qu’on ne vous laissera pas tomber ni vous faire escroquer.
    La « communauté de la vape » n’existe pas ! En tout cas, ce n’est pas une secte… et c’est vous seul qui avez le dernier mot !

    BREF, EN DEUX MOIS, ON PEUT ARRIVER À ATTRAPER LA LOCOMOTIVE EN MARCHE et arriver à faire de beaux, inoffensifs et odorants nuages !!!!!

  10. C’est clair que depuis 6 mois, on voit de plus en plus de shops en ligne se créer. Au bout de 2 mois, c’est clef sous la porte car aucun trafic ne provient des moteurs de recherche. En même temps, leur contenu est assez pauvre et on se s’improvise pas web-commerçants du jour au lendemain.

    Dans un rayon de 10km autour de chez moi, 3 shops physiques fermés. Pourtant c’était des franchises. Le seul à résister est un indépendant qui offre un véritable conseil. Mais à côté les prix sont ahurissants. J’ai accompagné un ami pou un « starter kit ». La subox proposé à 100€, on se fout de qui ? Il ne faut tout de même pas rigoler. Mais la BGE a dit, c’est prix d’achat x3, alors j’applique le tarif …. consternant.

    Il est clair que personne ne sait ce que la TPD nous réserve en tant qu’éditeur de blogs. Moi, je prends les devants pour ne pas me retrouver dans ton cas. Le site FR commence à être traduit par mes soins et je bascule sur un autre pays. Pour les francophones, cela demeure une grosse interrogation tout de même.

    Pour le matériel, je n’ai pas tes problèmes car je n’ai pas ciblé les shops mais directement les fabricants. Ce qui fait que le matériel arrive. Mais c’est moi qui ait du mal à suivre le rythme avec tout le matos que je possède « en attente de revue ». Ca me permet de sélectionner ce qui mérite d’être reviewé ou non dira-t-on.