in ,

Atomiseur Dolphin Ceramic Coil Tank

Après l’atomiseur Altus présenté dernièrement par le Capitaine, voici un autre atomiseur qui utilise une résistance entièrement en céramique: le Dolphin Ceramic Coil Tank de la société Gigue.

photo1-1

Le Dolphin se présente comme un clearomiseur avec une résistance presque « reconstructible », puisque la seule intervention que l’on pourra faire est de changer le coton.

Caractéristiques du Dolphin Ceramic

– Dimensions: 62.5mm x 22mm
– Capacité: 4ml
– Plage d’utilisation: 30-80w
– Mèche en coton Japonais
– Système de remplissage par le haut
– Coil en céramique, annoncée comme de qualité alimentaire

Il est vendu avec un réservoir de rechange, des joints et des 3 mèches de rechange.

photo2

Utilisation du Dolphin Ceramic

Concernant la céramique, Gigue indique que l’on peut effectuer un dry burn sans problème, c’est d’ailleurs ce qu’il faut faire pour la nettoyer. Elle est prévue pour résister plus de 120 heures de chauffe sans problème dans ces conditions.

Dolphin coil

Le remplissage par le dessus est facilement accessible: on déverrouille le top cap (qui peut s’enlever complètement), on le fait glisser latéralement et on rempli. Le trou de remplissage semble suffisamment grand pour utiliser n’importe quel flacon.

Dolphin ato

Le système de changement de coton est plutôt bien pensé, et ne devrait pas poser trop de difficulté. On dévisse le corps de la résistante, on enlève le vieux coton, on place le nouveau (qui est monté sur un support) autour de la céramique, et on remonte. That all !

Dolphin ato

D’après ceux qui l’ont testé, la production de vapeur est plutôt bonne et les saveurs très bien redues. Reste l’éternel débat sur le risque de vaper avec de la céramique (notamment après un dry burn), il faut espérer que Gigue communiquera rapidement sur ce point.
Son prix est annoncé à 40.00$, ce qui est plutôt raisonnable, bien moins que l’Altus.
Etant donné son principe, il ne serait pas étonnant non plus que cette résistance puisse être rapidement compatible avec des atomiseurs existants.

Conclusion

le Dolphin confirme que 2016 s’annonce bien comme un tournant de la vape.
Le matériel évolue de plus en plus rapidement, en espérant que toutes ces nouveautés ne soient pas juste des coups marketing.

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

11 Comments

  1. David Guo à confirmé que la cvu est bien en tungstène et céramique. Au moins avec le Dolphin on a un remplissage par le haut. Merci pour les infos, chouette article.

  2. LO, Trob !

    Selon mes lointains souvenirs, les céramiques sont électriquement isolantes… Sauf erreur de ma part, il doit y avoir un fil résistif quelque part dans le cylindre chauffant de ce Dolphin, comme il y a un fil de tungstène dans la plaque du Altus… On aurait alors le même principe de fonctionnement, à savoir une dissipation homogène de la chaleur d’un fil résistif parcouru par un courant électrique par un support céramique thermiquement conducteur et chimiquement stable.

    A principe identique, reste à savoir pourquoi le Dolphin est vendu quatre fois moins cher que le Altus. Peut-être que des concessions ont été faites sur la qualité de la céramique comme le suggère Daily Vaping News. Les maux d’estomac nocturnes et le gomi matinal du rédacteur après avoir vapé le Dolphin sont-ils un mythe ou une réalité ?

    Pour suivre, comme on dit sur les forums ! :yes:

    • Hello Nesquick,

      Oh ça c’est pas cool alors pour les maux d’estomac ! J’avais visionné plusieurs reviews avant de faire cette news et n’avais pas vu de problème particulier :scratch:
      Il faudra surveiller ce point, mais si c’est comme le reste, on n’aura malheureusement jamais de véritables études :cry:
      Pour la chauffe de la céramique, tu as peut-être bien raison ou alors, ils font chauffer la céramique à un endroit en particulier ? Sur les vidéos j’ai l’impression que la céramique ne rougeoie pas sur toute sa surface en même temps, mais que la chaleur part du haut vers le bas :scratch:

    • Toujours avec de prudentes réserves, je pencherais d’après les photos vers une ou deux spires résistives situées en haut du cylindre de céramique.

      La céramique est isolante et est d’ailleurs souvent utilisée pour cette caractéristique. Après, je ne dis pas qu’il est impossible qu’une céramique résistive ait été développée mais franchement ça me paraît peu probable.

      Par contre, l’utilisation de la conductivité thermique de ces matériaux est plausible et plutôt bien vue car ils sont stables et facilement de qualité « alimentaire » comme ces couteaux à lame céramique que l’on peut voir dans nos cuisines.

      L’arrivée de ces produits à vaper est prometteuse, je pense que pas mal d’entre-nous les testeront !

  3. Je suis sur une certaine réserve concernant ce type de résistance avec céramique. Même si je pense que « l’avenir » de la vape se trouve sûrement dans ce genre de matériel, c’est trop jeune encore il faut comme toutes choses nouvelles que ça se paufines, s’améliorent…

    Mais c’est bien faut bien avancer vers quelques choses de plus en plus safe.

  4. Intéressant , perso je suis sur la ccell , j’ai un rendu des saveurs plus (naturel) , une vape « comment dire » presque trop régulière, avec un bruit de cheminée avec la 0.9 a +/- 24 w sur pro 2 +, compatible avec le lemo 2 , le remplissage par le haut du « dolphin » a l’air nickel . :good:

    • Ba moi j’aime bien cette actu des blogs :good:
      Oyez matelots, votez pour cette appli sinon le capitaine va la faire disparaître d’ici la fin de la semaine ;-)