in

J'adoreJ'adore MerciMerci C'est CoolC'est Cool

Astuce de Bruce : Débloquer une vis Allen/BTR

Petite info pratique lors du serrage des vis à empreinte BTR.

Astuce pour vous éviter de blesser les têtes de vis à empreinte hexagonale de type BTR ou encore appelée Allen ou de pouvoir les débloquer. Pour les plus manuels d’entre vous, cette astuce et cet avertissement vous paraîtront logiques, mais pour les plus cérébraux d’entre vous, ce sera peut-être une découverte.

Manipuler une vis Allen

  1. Enfoncez toujours votre outil jusqu’à arriver en butée dans le fond de l’empreinte de vis. Ca vous évitera de déraper très facilement et d’abîmer la tête de vis.

2. Tenez toujours impeccablement votre clé dans l’axe de la vis.

3. Lorsque vous travaillez sur une vis BTR, pour serrer comme pour desserrer, introduisez le côté le plus long de votre clé Allen dans la tête de vis et appliquez la force sur le court levier de votre clé Allen.

Je vous déconseille très franchement de faire l’inverse au risque de devoir, très rapidement, changer vos vis pour cause d’arrondissement de l’empreinte hexagonale.

En travaillant de cette manière, vous ne risquez pas d’appliquer un couple trop important sur l’empreinte hexagonale et ne risquerez pas de dépasser le seul de résistance de la matière. De plus, en utilisant cette technique, vous constaterez, lors de l’application d’un force trop importante, que le corps de la clé va se tordre légèrement, absorbant cet excès de couple. Je ne dois pas vous rappeler qu’en utilisant un court bras de levier, on applique une force nettement moins importante qu’en utilisant un bras de levier long.

Avec des clés Allen à 90°, en vous servant du court bras de levier, vous appliquez un couple de serrage 2,5 fois plus important qu’avec un tournevis. Avec le côté long, ce couple passe à plus de 4 fois. Vous comprenez mieux pourquoi vous déformez parfois rapidement vos têtes de vis BTR.

Débloquer une vis BTR

Lorsque vous avez une empreinte de vis BTR légèrement abîmée ou si vous êtes du genre à appliquer trop de force lors du serrage ou du désserage veillez à appliquer un mouchoir en papier fin sur la tête de l’outil que vous allez introduire dans la vis.

Cette astuce permet de récupérer quelques microns, voir quelques centièmes de millimètre d’écrasement de la matière mais permet aussi, d’ajuster parfaitement le calibrage des 2 pièces.

Vous vous doutez bien que les côtes de tolérance de calibrage de ces clés offertes sont des plus légères. Je me doute qu’elles ne doivent être calibrées qu’au dixième de millimètre.

Si vous achetez des outils professionnels haut de gamme, c’est certain que votre outil sera usiné au micron prêt! Et je ne parle pas de la tolérance des empreintes de vis. Combinez ces deux tolérance de m… et vous avez un beau petit jeu de quelques centièmes de millimètre entre ces 2 pièces.

Vous comprenez mieux l’intérêt de placer un insert en papier entre les deux?

Ok, vous allez me dire que ces mouchoirs se déchirent pour un rien et que ça ne servira à rien. Détrompez vous! C’est vrai que ces mouchoirs se déchirent très facilement mais sachez qu’à l’écrasement, le papier est hyper résistant. Et dans le cas présent, c’est cette caractéristique du papier qui nous intéresse.

Bonne vape à toutes et tous.

Ecrit par Bruce l’Air

Collectionneur de RTA, RDA, RDTA, single ou dual et de box électro, méca ou VV (ma préférence). Adepte de la vape DL et DL restrictive. Ah oui, mon pseudo vient du fait que je suis Bruxellois ;-)

21 Comments

Laisser un commentaire
  1. 0

    Merci Bruce, :good:
    un point qui m’étonne : pas plus tard que ce midi j’ai voulu débloquer une vis allen de poignée de porte.
    Impossible avec le coté long, avec le court en 2s car meilleure prise.
    Toi tu dis qu’on a plus de puissance avec le cotè long? :scratch:

    • 0

      Oui, beaucoup plus de puissance avec le côté long mais aussi beaucoup plus de chance de mettre son outil de travers lorsqu’on applique de la force. Tu t’en es rendu compte avec ton expérience de ce midi. Il est bien entendu que si tu veux que ta force soit décuplée, tu dois tenir l’extrémité de la partie longue de ton bras de levier. Si tu tiens ta clé juste après l’angle de 90° la force sera quasi égale que si tu utilisais le court levier. Je ne sais pas si je me fais bien comprendre?

  2. 0

    Merci Bruce, clair et précis. Je ne connaissais pas avec du papier mouchoir. Et le même principe mais avec de l’alu pour rattraper les déformations? J’imagine que la photo de préz est de toi. Tu as des talents en infographie? :good:

    • 1+

      Salut mon Ez et merci pour tom com.
      L’alu fonctionne tout aussi bien mais tu auras plus de difficulté à l’introduire avec l’outil dans ta tête de vis. Surtout pour les vis d’un si petit gabarit. L’alu étant moin souple, tu risques de te retrouver avec un pli en fond de vis, ne te permettant pas d’enfoncer ton outil jusqu’au fond. Et dans ce cas, tu augmentes les risques de déraper avec ton outil. L’alu est nickel pour des vis de plus gros gabarit qu’on ne retrouve pas en vape.

      Sur ce coup, ce n’est pas moi qui ait fait le montage. Les photos oui mais pas le montage. Le Cap’s s’en est gentiment chargé vu que ma revue avait disparu après le bug du navire et la disparition de la Taverne. Heureusement que le boss est le boss!

  3. 0

    Merci pour l’astuce, Bruce! :good:

    À noter que l’astuce du mouchoir fonctionne aussi avec un élastique assez large, qu’on coince entre la vis et la clé. Ça peut marcher aussi pour une vis cruciforme si l’empreinte est abîmée :yes:

    • 1+

      Merci le Daron,
      Oui, j’ai pris l’exemple du papier pour 2 raisons. La première, en raison de la petitesse des vis utilisées en vape (je te verrais difficilement étendre un élastique, tout en tenant ton ato, ta petite vis, forcer avec ta mini clé Allen pour l’enfoncer avec l’élastique dans la tête de vis) et la seconde est que je ne connais aucun vape-poto qui se respecte qui n’aurait pas un paquet de mouchoirs, un rouleau de Sopalin, ou encore une boite de Kleenex sur son plan de travail.

      J’ai voulu filer une astuce vape pour les vis à empreintes BTR car j’entends souvent les vapeurs les critiquer en disant que c’est de la m.. car elles se déforment trop facilement. Alors que les vis ne sont pas à mettre en cause mais bien leurs mauvaises manipulations. Depuis que je vape, je n’ai jamais du remplacer une vis BTR d’aucun de mes atos. Ce ne sont pas mes vis qui sont de meilleures qualité que celles des autres.

      Bonne vape, mon Daron

  4. 1+

    Alors moi j’ai une autre question Bruce l’Air (c’est au bout d’un mois que je me suis rendu compte que ca venait de Bruxelle :wacko: J’ai le cerveau lent)
    Donc, pourquoi au grand pourquoi les fabricants mettent des vis BTR au lieu de bonne vielles vis cruci?
    On va pas me dire qu’il faut une énorme force de maintien pour un coil minuscule!
    Ensuite pourquoi les têtes plates existent encore alors qu’il y a rien de plus galère que ces têtes de vis qui dérapent avec le tournevis? :wacko:
    Et enfin pourquoi mon père (le mien, pas le Daron) parlait de tournevis américain dans les années 80 pour ceux à tête cruci? :scratch:
    Merci et envoie moi la facture!

    • 1+

      Boarf, la tu te poses trop de questions existentielles, mon Cap’s.
      Je pense qu’en dehors des us et coutumes propres à chaque ingénieur, il y a aussi une histoire de contrat. Du vois le genre, si tu m’achètes 3 tonnes de mes vis BTR, je te les file pour le prix d’une tonne des vis cruciforme. Ca en fait réfléchir plus d’un. Dans le secteur automobile, il y a des ingénieurs qui réétudient tous les plans d’une voiture pour voir s’il n’est pas possible de gagner 1cm de câble par ci, utiliser une vis de fixation moins cher par là,… multiple tous ces petits bénéfices par des centaines de milliers de voitures produites, si l’usine te file ce qu’ils ont su gagner en apportant ces quelques petites modifications, je te garantis mon Cap’s que plus jamais tu ne devras travailler pour gagner de la tune. Il n’y a pas de petits profits dans le milieu de l’industrie.

      En matière de résistance de tête de vis, rien ne vaut les têtes de vis étoilées dites Torx. Pour, passer au-dessus, comme on dit chez nous (déraper et faire un arrondi de l’empreinte), il faut vraiment être cul-de-jatte. Vis qui pendant une décennie n’étaient réservées qu’à l’industrie et en automobile. Maintenant, on les retrouve même dans le bâtiment pour fixer des plaques de plâtre sur des structures en métal tant il est quasi impossible que le bit (embout de visseuse) ne puisse déraper et arrondir la tête de vis.

      Les vis cruciforme se sont vu affublées de pleins de noms différents. Tous issus de croyances infondées. Maintenant, quand tu cherches l’origine de qq chose, tu tapes sur le net et t’as la réponse direct. Dans les années 80, on retrouvait énormément de vis cruciforme sur les produits américains tandis que l’industrie française utilisait encore les vis à tête fendue. Ceci pourrait expliquer l’appelation de ton père.

      Maintenant, la forme de l’empreinte ne fait pas d’une vis qu’elle sera plus mauvaise qu’une autre. Il ne faut pas oublier la tolérance des cotes d’usinage, de la qualité des matériaux utilisés,…

  5. 1+

    Super format de revue, complet, précis et direct à l’essentiel !
    Je ne connaissais pas cette astuce à mouchoir, les rares fois où j’ai eu des problèmes avec une BTR, ça c’est fini avec un embout Torx sur le tournevis et un dévissage en poussant fort dessus.
    L’impressionnante collection de tournevis et de clés BTR amassée au cours d’années de vape me permet de faire face à presque tous les diamètres.
    De petits coffrets multi-embouts se trouvent chez Casto-Merlin pour pas trop cher, histoire de rester opérationnel même face aux micro vis des ato suisses, ePhoenix ou StattQualm, parfois inférieures au mm de diamètre !
    Pour les cas désespérés, il reste la perceuse et les forets à métaux de 1 ou 1,5 mm pour virer la vis…

    • 0

      Merci Nes,
      Comme tu dis, le meilleur moyen d’extraire une vis BTR dont l’empreinte est bien bouffée est d’utiliser un outil Torx enfoncé à coups de marteau, bien profondément dans la tête de vis. A condition d’avoir ce genre de matos sous la main.
      Mon tuto quant à la bonne utilisation de l’outil plus ma petite astuce devrait éviter dans arriver à ce stade. Mieux vaut prévenir que guérir!

  6. 0

    Merci Bruce! Testée et approuvée ce soir même ta technique. Pneu crevé sur ma trottinette électrique et une vis Allen foirée bien sûr. C’est la troisième fois que je crève en deux mois!!!! J’ai pris des bonnes chambres à air cette fois…
    Ça marche en tout cas!

    • 0

      Merci pour ce retour Kanti.
      Pour des formats de vis BTR plus gros, le papier alu est plus adéquat, comme le signalait Ez. Si tes têtes de vis sont déjà torchées, je ne peux que te conseiller de commander un nouveau set de vis. Et, ensuite appliquer la première partie de mon tuto pour ne plus jamais les abîmer.

      Je ne suis pas un pro de la trottinette mais n’existe t’il pas des pneus à la structure renforcée pour ce genre d’engins? Ou des pneus de type tubeless?
      Évidemment, ça n’évite pas les crevaisons par pincement de la chambre à air lors du passage sur une arrête du genre bordure de trottoir. Pour éviter ce problème, mieux vaut ralentir et ne pas rouler avec des pneus sous gonflés.

      3x en 2 mois, à ce rythme, au bout de 5 ans, t’auras investi plus dans tes pneus que dans l’achat de ta trottinette.

      • 0

        J’en avais deux de rechange avec la trott’. Donc ça ne m’a pas coûté trop cher pour l’instant, juste l’achat de deux nouvelles chambres à aire un peu plus résistantes que celles de série qui sont réputées très fragiles. J’ai compris pourquoi! J’en ai encore une d’avance mais si elle crève encore une fois elle part à la benne. C’est chiant, long et difficile de changer ça pour une si petite roue en plus.

  7. 0

    Géniale, cette nouvelle rubrique “Les astuces de…” !!! :good: :good:

    Dans le même genre, j’ai toute une flopée de petits trucs infaillibles à partager : comment réussir sa béchamel à tous les coups, comment lacer ses godasses d’une main, comment trouver de manière sûre et certaine une place de parking juste en face du bâtiment où vous devez vous rendre……. :wacko:

    Personnellement, j’avais bien remarqué les “tolérances” que tu évoques dans l’article, sans toutefois avoir jamais formalisé les choses comme c’est le cas ici. La seule clé Allen que j’ai conservée, et même marquée au fer rouge pour la reconnaître instantanément, c’est celle qui était livrée avec l’original de l’Hypersonic de Vaponaute : elle est ajustée au micron près. Rien à voir avec les daubes fournies dans les spares de chinoiseries ou autres clooney. :yes:

    Pourtant, lorsqu’un ato est équipé de vis BTR, j’utilise systématiquement mon tournevis multi-embouts de chez Merlin-Dépôt, et tout se passe bien pour le moment. Mais la lecture de ton chouette billet pourrait faire évoluer les choses, car, si je comprends bien, avec un tournevis, le corps de l’outil n’a pas la souplesse d’une clé Allen 90°, et donc, ne se “déforme” pas sous la pression exercée par l’utilisateur… :scratch:
    Alors évidemment, on ne bénéficie pas avec un tournevis de l’effet de levier offert par une clé à 90°, mais du coup, qu’est-ce qui est le plus sûr, selon toi ? Un tournevis, ou une clé Allen à 90° ?? :unsure:

  8. 2+

    Salut mon Cland’s,
    Pour moi, le meilleur outil est celui qui s’ajuste au mieux à l’empreinte de la vis. Pour les vis utilisées en vape, il n’est absolument pas nécessaire, même plus que déconseillé, d’appliquer le couple que permet le long côté d’une clé Allen à 90°!!!!!!!!!!
    Le tout avec ce genre de petites vis, est de ne pas appliquer trop de force lors du serrage. Mais aussi de bien respecter l’alignement axial de l’outil par rapport à la vis.

    Maintenant que tu utilises des câbles complexes, tu auras probablement remarqué que ceux-ci nécessitent moins de pression de la vis pour se déformer et se coincer dans leurs logement. Le KA1 simple est beaucoup plus résistant à l’écrasement et nécessite, donc, un couple de serrage plus important. Pour éviter d’abîmer les vis, ce que je faisais à l’époque ou j’utilisais ce type de câble, après avoir torsadé mon coil, j’ecrasais, avec une pince grippe, les pattes de mon coli. De un, ça a pour effet d’écraser le câble, augmentant la surface en contact avec la vis, d’ou meilleur maintien. Et de deux, les mâchoires de la pince laissant des empreintes striées dans le câble, ça permet un meilleur grippe entre la vis et le câble.

    • 1+

      Bon ben je vais continuer avec mon tournevis alors ! En faisant particulièrement gaffe à l’alignement alors. ;-)

      Ton 2è paragraphe pourrait tout à fait faire un 2è article “les astuces de…” :yes: :good:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Test du Juggerknot V2 RTA par QP Design

Au boulot les vapoteurs masqués!