in

đź”­ Astronomie au balcon : la Lune

Durant ces 3 derniers jours, j’ai pu observer pas mal de choses sur mon petit balcon de la rĂ©gion parisienne, avec deux très belles nuits dĂ©gagĂ©es et la dernière voilĂ©e hier, mais intĂ©ressante tout de mĂŞme.

Le monde des Astronomes amateurs est assez Ă©litiste et fermĂ© Ă  ce que j’ai vu sur le Web en gĂ©nĂ©ral, voyez le matĂ©riel utilisĂ© par la plupart et vous comprendrez de quoi je parle… Ici, je vous donne mon expĂ©rience sur un petit instrument, très bien fini, mais qui fera rigoler la majoritĂ© de ceux qui pratiquent ce hobby. En plus, si je dis que j’observe depuis un balcon, je me ferais pendre direct! GĂ©nĂ©ralement, ce sont les astrophotographes qui prennent quelques clichĂ©s en ville, en attendant une meilleure sortie astro. Mais, pour tous ceux qui aimeraient observer les splendeurs de notre système solaire, en ville, avec un instrument trouvĂ© en brocante, une paire de bonnes jumelles ou un cadeau, ces articles sont faits pour eux.

Faire de l’astronomie sur un balcon

Pour pratiquer l’Astronomie, on a plusieurs choix. On peut s’inscrire Ă  un club, observer en vacances, dans son jardin, se dĂ©placer pour un meilleur spot Ă  chaque fois, ou squatter son balcon si on est en immeuble et qu’on a la chance d’en avoir un. J’ai choisi cette dernière solution, n’ayant pas de jardin et ayant la flemme de prendre la voiture pour aller, je ne sais oĂą voir si le ciel est plus noir ailleurs.

Certains me diront que sur un balcon Ă  15 km de Paris, on ne verra rien, que ce n’est pas ça l’Astronomie et que je perds mon temps… Ben, c’est totalement faux, car mĂŞme si près de Paris, avec un instrument potable, on peut vraiment se faire plaisir et dĂ©couvrir les merveilles de notre système solaire Ă  2m de notre canapĂ© et Ă  5m de notre ordi chĂ©ri. ;-)

Il y a plusieurs facteurs Ă  prendre en compte quand on observe en ville : pollution lumineuse, pollution atmosphĂ©rique, vent, qualitĂ© de l’air et j’en passe. Donc, il est inutile, c’est vrai, de s’acharner Ă  vouloir observer le ciel profond (hors de notre système solaire, comme les nĂ©buleuses ou galaxies) avec un instrument amateur et mĂŞme semi-pro. MĂŞme avec un gros tĂ©lescope de plusieurs centaines de mm, ça ne sera pas top du tout !

Reste donc Ă  savoir ce que l’on peut observer en pleine ville quand le ciel est dĂ©gagĂ© ? La Lune bien sĂ»r, quelques grosses planètes comme Jupiter et Saturne qui sont très lumineuses et mĂŞme Mars. Beaucoup d’amas aussi seront visibles, nous verrons cela plus tard. Vous allez me dire que ce n’est vraiment pas beaucoup et qu’on en aura marre au bout de 5 mn… Eh bien, dĂ©trompez-vous, car le spectacle est si magnifique que des personnes passent leur vie Ă  observer une seule de ses planètes ou la Lune.

Mais avant de vous parler de mes observations de Saturne et Jupiter, on va voir la Lune.

La Lune dans un petit télescope ou lunette astro

 

Tout le monde sait qu’on peut observer la Lune avec du petit matĂ©riel, mais avec une lunette de qualitĂ© comme la Perl Vixen, c’est un rĂ©gal !

Il faut savoir que ce n’est pas la pleine Lune qui est intĂ©ressante Ă  observer, car le soleil Ă©crase tous les reliefs, donc le mieux c’est quand elle est en croissants ou Ă  demi Ă©clairĂ©e.

Avec un petit grossissement, de 10 Ă  40 fois, vous verrez de superbes cratères, les mers, etc. Malheureusement impossible de voir le drapeau amĂ©ricain, ni les sondes actuellement sur place… C’est ce que je croyais quand j’Ă©tais jeune…

Donc la Lune, c’est toujours impressionnant, quelles que soient ses phases, l’emplacement oĂą vous ĂŞtes, ou la pollution lumineuse. Elle est tellement brillante que si votre optique est bonne, ça sera un rĂ©gal pour toute la famille.

L’astrophotographie au smartphone

Il y a quelques jours, j’ai vu une chaine Youtube ou la fille faisait observer ses abonnĂ©s avec son smartphone ! Comme j’ai arrĂŞtĂ© l’astro dans les annĂ©es 90… En fait, je n’y avais jamais pensĂ© !

Donc, voici mes 1 ères photos de la lune avec mon smartphone qui date un peu, un Redmi Note 6 Pro, mais qui a la réputation de faire de très bonnes photos quand il y a beaucoup de lumière.

Il suffit (c’est un bien grand mot tout de mĂŞme) de poser la camĂ©ra du tel sur l’oculaire, de faire la mise au point et de prendre la photo. Il faut aller vite, car la Terre tourne et la Lune disparait rapidement du champ ;-)

 

et en plus gros, avec un oculaire de 6 mm

 

Franchement je n’aurais jamais pensĂ© avoir une telle qualitĂ© avec un smartphone sur un tĂ©lescope, mais il faut dire qu’elle Ă©tait très brillante lundi dernier ! Pour ce tel, il faut beaucoup de lumière pour une photo potable, d’ailleurs voici ce que j’ai rĂ©ussi Ă  prendre hier, avec une très belle lune orangĂ©e, bien moins lumineuse que l’avant-veille.

 

On constate que les dĂ©tails sont moins prĂ©cis, la photo ne reflète pas vraiment ce que je voyais dans l’oculaire, c’Ă©tait vraiment très beau !

Donc moralitĂ©, la photo au smartphone, c’est sympa pour un petit souvenir, mais il faut Ă©normĂ©ment de lumière… Ce qui ne sera pas le cas avec les planètes, un rĂ©gal en observation direct, mais une grosse dĂ©ception en photo.

On verra ça bientôt.

Voir la section Astronomie

Avatar photo

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
Ă€ l'abordage !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)