Astro c’est trop !

8 Mar 2014/
-- Atomiseur

Revue du Mod Astro Clone par Michel Argouet. Un Mod légendaire repris par nos amis chinois qui n’a rien à envier à son grand frère original…

Le defilé de mod continue, aujourd’hui c’est au tour de l’Astro, enfin… son clone. Vu que c’est mes sous, on verra plus tard si on peut faire mieux.

L’original

L’original, conçu par un modeur coréen nommé Kato, est sorti à 700 exemplaires en mai 2013. On appelle ça un batch, que l’on peut traduire par “lot”, c’est donc la mise en vente d’un lot à un moment donné. Les batchs sont espacés en fonction de la capacité de production du modeur, ce qui provoque un “effet de rareté”.

Un batch est un événement très attendu, souvent tout est vendu en quelques heures. C’est  un peu comme pour Apple avec les fans qui font la queue, mais en beauuuuucoup plus petit. L’Astro devait couter dans les 200 dollars.
Pour mémoire le premier batch du celebre Nemesis du  modeur Grec Atmomixiani, est sorti en avril 2013 et le Nem coutait autour des 180 dollars.

Les clones chinois

Le clone du Nemesis est apparu en septembre chez Fasttech à 30 dollars… consternation…contrefaçon…jubilation.  Ca va vite, ça se vend comme des petits pains, c’est une star de la vape.
A ce jour le topic du clone Nemesis fait 390 pages sur le forum e-cigarette ! Apparu en octobre celui du clone Astro ne fait que 11 pages, il est moins connu.

De plus en plus de shop sur internet proposent des clones chinois, Tobecco, Hcigar, Ehpro, sont les fournisseurs les plus connus.
Les shop ne précisent pas toujours de quel fournisseur il s’agit.

Un clone n’est pas un original, c’est une copie et ce n’est pas le même produit, un mod original a une finition manuelle, plus poussée, des détails qui font la différence, une qualité artisanale qui en fait un objet à part. Faut-il encore pouvoir comparer un clone à son original surtout quand ce dernier est devenu quasiment introuvable. C’est tout le problème et c’est un casse tête, d’autant que les clones gagnent en qualité.

Revenons donc à notre clone Astro.

L’Astro est donc un mod télescopique en acier inoxydable poli, (Bonjour Madame, Monsieur, merci, etc…) vendu au prix ignoble et indécent de 16 euros chez Fasttech, grand fournisseur de clones.
Son connecteur 510 et son switch sont en laiton. Il est proposé aussi en tout inox et tout laiton depuis quelques jours.

Tout comme l’Atom et le Nemesis c’est un mod full méca, pas d’électronique à bord, que de la bonne mécanique bien robuste.

Description/traduction

Laser etched pattern.
Gravure au laser. ( y compris le no de serie)

No circuit board, full mechanical mod.
Je viens de le dire… Pas d’électronique, c’est un tube à pile, basta !

Spring-loaded firing button.
Faut appuyer sur le bouton au cul du mod pour que ça marche, on appel ça aussi un switchoku, lequel fonctionne grâce à un ressort.

Floating 510/positive contact pin.
Le contact positif du connecteur 510 est coulissant, quand on serre le mod ça se règle tout seul.

Bottom locking ring (is not reverse threaded).
Le pas de vis de la bague de blocage du switchoku, n’est pas inversé.

Outer diameter: 23mm.
Diamètre extérieur 23 mm… je suis trop fort en anglais.

Recessed 510 threading connector
La connexion 510 est rentrée. Y a pas une bague amovible comme le Nemesis.

Can be powered by 1*18350 battery/1*18500 battery/1*18650 battery (batteries sold separately)
Ce mod accueil avec facilité toute les batteries de taille 18350/18500/18650.

Ce n’est pas dit sur le site, mais l’Astro possède des trous de dégazage, situés dans le switch. Nous voila rassuré, j’ai vérifié, c’est important.

Le déballage.

Petit carton noir tout simple, le mod est sous plastique pas de chichi.
Visuellement ça respire la qualité, le sérieux, sa finition inox poli est magnifique, toutes les bordures, rainures et arrêtes sont adoucies par le polissage, c’est vraiment une belle finition rien ne croche. la gravure du logo est fine et encrée noire.
Coté filetage c’est tout bon, l’ensemble du mod est de bonne facture, tout se visse bien sans gratter sans forcer sans couiner.
Il pese 92 grammes. Pour comparaison le Nemesis c’est 112 gr, le King 169 gr.

L’Astro

Le connecteur 510 en laiton est orné de gravures, il est très plat et point important pour moi le pole positif est coulissant avec un aplat coté batterie, ce qui évitera de défoncer celle-ci lors du serrage, d’autant que c’est un mode télescopique, et qu’il faut pas serrer comme un porc, même si on peut.

Le bouton du switch est également en inox poli et gravé /encré avec le logo et l’inscription Astro 2013. Le corps du switch, lui, est en laiton.
Ce bouton ressemble à une piece de monnaie au bord arrondi, d’un diamètre légèrement inférieur au mod. Je le trouve très élégant et robuste. Sa course est moyennement courte, et le ressort demande un certain effort, ça devient inconfortable voir pénible au bout d’un moment, surtout que ça gratte un peu, mais ça doit pouvoir s’arranger avec un peut de graisse conductrice et une petite période de rodage. Rien de grave.
Le switch de l’Atom est plus doux et agréable. En contrepartie l’Astro n’a pas besoin d’être verrouillé si on le laisse debout sur une table, même en 18650 avec un ato bien lourd comme un kayfun par exemple.
A priori il ne me semble pas possible d’installer des aimants à la place du ressort. A vérifier.

La bague de verrouillage du switch est crantée et d’un diamètre légèrement supérieur au corps du mod ce qui en facilite grandement la prise en main, le pas de vis du verrouillage n’est pas inversé. Explication :
En vissant dans le sens des aiguilles d’une montre on déverrouille le switch.
Quand le pas de vis est inversé en vissant dans le sens des aiguilles d’une montre on verrouille le switch, c’est le cas de l’Atom.

L’un et l’autre ont ses adeptes. Je n’ai pas de préférence, ce qui compte le plus pour moi c’est la facilité et la rapidité du verrouillage/ déverrouillage.

Deux tours suffisent pour passer de l’un à l’autre, c’est correct, ça fonctionne bien, c’est agréable et efficace. Bon point, car c’est une opération que l’on répète souvent. Sur certains mods il faut faire quasiment 10 tours à chaque fois… Pas glop.

Le corps extérieur du mod se compose de deux tubes vissés, le plus grand avec le logo et 5 rainures, et l’autre plus court avec 5 rainures identiques au premier tube. Le corps intérieur c’est tube télescopique, celui qui contient la batterie.

En configuration 18350 tube avec le logo et corps intérieur rentré.
En configuration 18500 tube avec le logo et  tube court cranté, corps intérieur rentré.
En configuration 18650 tube avec le logo et tube court cranté, corps intérieur partiellement visible.

L’assemblage inox poli, connecteur 510 et corps du switch en laiton sont du plus bel effet “mixed”.

Cet Astro a de la gueule avec un un Phoenix, Pulse-G, Omega, Fatty, igo-w, Aios, kayfun lite, tous en finition inox poli… J’aime bien son look, son originalité on l’identifie bien. Un mod très élégant et compact en 18350 et 18500. En 18650 on voit l’épaulement du tube télescopique mais ça me plait bien finalement, de plus ça me permet de caler mon pouce pour déclencher le switch avec le petit doigt, confortable. C’est un mod vraiment très agréable en main.

Conclusion

Je vais rapidement modifier le ressort du switch, trop dur à mon gout, mais certains le préfèreront sans doute comme il est. A vous de voir.

Je suis content de cet achat, vraiment superbe avec mes atos finition inox poli. Je le garde sans hésiter, surtout que toutes les pièces de l’Astro et de L’Atom sont compatibles entre elles. Avec ça je peux me faire un Astrom !

Dernier point, il est compatible avec l’Aios TD (Chi you) que j’attends avec impatience… On en reparlera bientôt, c’est un ato d’exception.

Voila.. C’est fini pour aujourd’hui, la prochaine fois je ferai un comparatif Nemesis, Atom, astro… Enfin… J’essayerai.

Bonne vape pirates.

 

Remerciez l'auteur en lui donnant votre vote ;-) ------>
0 0
Si vous avez en tête un produit qui pourrait intéresser l'équipage, mettez le sur -->cette page
Publié par : Michel Argouët

Michel, ma vie résumée en deux passions : La musique et la vape. Finistérien, j'ai créé la marque de liquide PemP. Associé laboratoire Exaliquid à Carantec.

Comments

Cet article a 12 commentaires.

Les rangs correspondent au nombre de commentaires :Nouveau contributeur/Bronze clair-foncé/Argent clair-foncé/Or clair-foncé/Saphir/Rubis/Emeraude/Diamant.
  • Danyvape - Rang : Diamant 8 mars 2014 20 h 06 min Répondre

    Il est vraiment très beau avec le Fatty de Chris et rend moins bien avec le Phoenix je trouve.
    Belle revue qui donne envie mais je suis curieux de savoir comment tu vas modifier le switch; aimants ou ressort.
    Si tu chauffes le ressort au rouge il va se ramollir, c’est une réaction chimique et physique que j’ai lu quelque part sur un blog de ressorts… :wacko:
    J’ai essayé pour celui du Natural et ça marchait bien, mais encore trop dur pour moi, du coup ressort de stylo bille hyper souple et là nickel :yahoo:
    Le problème et que si tu loupes ton coup et que tu n’as pas de ressort de rechange, t’es marron! 🙁

  • Nesquick - Rang : Diamant 8 mars 2014 22 h 11 min Répondre

    Dany, Michel et tous les pirates… Help !

    J’ai été sur Fasttech, j’ai bavé grave devant les Atom, Astro, Nemesis et autres, j’ai failli craquer sauf que ces belles choses sont mécaniques. Mon matos actuel embarque un microprocesseur, envoie de l’alternatif à 200 hertz, accepte de 0,7 à 3 ohms, protège l’accu, calcule le voltage en fonction de la résistance de l’ato selon la puissance que je demande.

    J’ai une valeur de “smooth vape” en watts pour chacun de mes clearos / cartos / atos. Alors si je craque pour un de ces tubes à piles si bien mis en valeur par Michel, comment je fais ?

    Le truc va être super-classe, plein de charme, beau comme un camion neuf mais va envoyer sèchement la puissance de l’accu, forte au début et moindre à la fin sans aucune considération pour la résistance du coil.

    Goût de cramé au début, vapeur poussive à la fin… Comment faites-vous pour gérer ?

  • Danyvape - Rang : Diamant 8 mars 2014 23 h 24 min Répondre

    Salut Nes,
    pour ma part j’ai jamais eu qu’un Lavatube V1 basique en mod électronique.
    Il marche toujours bien, est un booster de volt donc ne délivre pas vraiment une puissance constante mais fait ce qu’on lui demande.
    Lorsque j’ai essayé un meca, le Natural de Smok, j’ai trouvé la vape plus ronde en bouche, moins sèche, plus voluptueuse.
    J’ai essayé un kick Evolv V1 qui est équivalent à ton Pipeline en terme de rendu et ça me déchargait l’accu 2 fois plus vite et ne donnait plus cette vape ronde.
    J’ai pété le kick au bout d’un mois et ne l’ai jamais remplacé.
    Au début, à 4,2V, la vape est un peu agressive mais c’est le bonheur d’avoir un ato chargé à bloc, quelque soit la valeur de la resistance.
    Je fais mes résistances à 2 ohms à peu près et je n’ai pas de gout de brulé, je sais que l’accu 18650 tiens une demie journée en vape intensive et si j’oublie de la changer je tombe sous les 2,5V mais j’ai toujours réussi à la recharger, même hier à 2V!!
    Rien ne protège l’accu, si le haut du mod devient brulant c’est que je tire trop fort et qu’il faut ralentir.
    J’aime ce sentiment de décharge progressive jusqu’au moment ou on met une nouvelle pile et qu’on se reprend une claque.
    Je n’ai aucun problème électronique (normal..), il peut tomber sans que ça me fasse flipper, tous les ato passent.
    Les trucs un peu galères : pas de test de résistances ni de courant de l’accu donc il faut un multimètre et un ohmmètre si on veut tester plus simplement les coils.
    Je n’ai aucune intention de me procurer un Mod electro qui déconnera surement un jour et qui me ferait avoir une crise cardiaque si mes enfants le faisait tomber vu le prix!…
    Bonne vape mécanique ! :heart:

  • Danyvape - Rang : Diamant 8 mars 2014 23 h 42 min Répondre

    Je rajouterais que ma femme à eu 2 mods de chez Evolutes, un s’est dessoudé au bout de 2 mois en tombant, l’autre que j’ai payé a tenu 1 mois et n’accepte plus aucun ato, de la m..en boite qui n’est plus vendu d’après ce que j’ai vu. J’adore ses liquides mais le matos comme ça on oublie.
    3 batteries certifiées Joyetech mortes au bout de quelques mois, des no name mortes.
    Je lui ai donné mon Natural méca, il est tombé et c’est l’ato qui s’est cassé en miette, il accepte tous les atos, ne fait jamais de missfire et elle peut s’en servir comme matraque au cas ou !
    Il nous reste une petite 650 joyetech qui a plus d’un an, une FuuTime qui a l’air solide et mon Lava en electro qui est aussi basique que solide.
    Voilou :good:

  • Michel Argouet - Rang : Or foncé 9 mars 2014 1 h 05 min Répondre

    Dany… Tu m’enlèves les mots de la bouche… Enfin… du clavier.
    :good:

  • Big SIM - Rang : Bronze clair 15 mars 2014 11 h 04 min Répondre

    toujours pas de comparatifs Nemesis, Atom, astro… 😥

    • Danyvape - Rang : Diamant 15 mars 2014 11 h 08 min Répondre

      Hello, ça arrive, Michel nous prépare une chouette revue.
      Moi, tout ce que je peux comparer c’est Nemesis/Natural mais tout le monde s’en fiche.. 😥

  • pommier - Rang : Bronze foncé 7 mai 2014 11 h 42 min Répondre

    bonjour

    je vais commander un astro et un atom chez fast…

    Quel aios me conseillez-vous?

    merci

    fred

  • Michel Argouet - Rang : Or foncé 7 mai 2014 15 h 57 min Répondre

    Salut Pommier, merci de nous lire.

    Pour l’Astro c’est le mixé laiton inox :
    http://www.fasttech.com/products/0/10006084/1467000-astro-telescopic-mechanical-mod

    Pour l’Aios c’est celui avec pin plaqué argent:
    http://www.fasttech.com/products/1411/10005381/1505001

    Je te conseille aussi ce drip tip qui va bien avec le tout :
    http://www.fasttech.com/products/0/10005768/1546203-stainless-steel-510-drip-tip

    C’est ceux que j’ai et j’en suis content, l’Aios je ne l’utilise qu’en dripper, en montage monocoil vertical autour d’1 ohm pour une vape douce, tirage plutôt serrée, bref c’est pas pour du power vaping.

    J’aime bien ce combo Aios /Astro ça a de l’allure, à mon avis, of course…
    Avec l’Aios ça donne une Vape tranquille mais bonne, avec du gout sans arracher la gorge avec un hit violent.

    Pour Fast… Soit patient… Quelques semaines :bye:

  • Michel Argouet - Rang : Or foncé 7 mai 2014 16 h 17 min Répondre

    J’ai oublié un truc…
    Quand je parle de vape douce je dois préciser que c’est en 6 mg de nicotine, sinon ça change un peu la donne.
    C’est l’intérêt du dry, dripper permet de baisser le tx de nico en ayant beaucoup de saveur.

    • frederic pommier - Rang : Bronze foncé 7 mai 2014 18 h 09 min Répondre

      merci pour ta reponse.

      donc l’AIOS plutôt en dripper, je voulais l’utiliser aussi en tank,vape froide avec red astaire, je fait mes DIY depuis une semaine en 8mg de nicotine et 60/40.
      pour le moment j’utilise magneto v2,taifun gt clone avec dripper,kayfun lite clone, russian 91% v3(déçu),et rocket v2 en 1,1 ohm.

      merci fred

  • Michel Argouet - Rang : Or foncé 8 mai 2014 1 h 42 min Répondre

    Ça va le faire aussi avec le tank en 60 / 40 c’est pas trop liquide, le réglage est juste un peu délicat pour que le jus descende bien.
    L’aios est vraiment à part, un dripper avec un tank au dessus. 🙂
    Bonne vape.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)