Asmodus Pumper 18 : bien dans ses pompes !
10+ soutiens

Attention à la pompomanie, amis vapers ! Ici, je vais évoquer — en tâchant de ne point trop vous pomper — la très belle box Pumper 18 d’un des constructeurs que j’aime beaucoup : Asmodus. Or, Sourcemore, par le truchement de ma charmante correspondante, m’a, après moultes supplications, envoyé ce qui advient quand Asmodus décide de faire du high-end : cette squonkbox un accu 18650, toute en bois stabilisé et en résine esthétiquement mêlés. Il en existe un autre modèle, acceptant un accu 21700… pas vu, dommage, mais ne boudons pas notre plaisir… qui est grand !

Sortie de boîte
Bel écrin velouté

Simple, beau, efficace, cher

Ces quatre qualificatifs sont les premiers qui me viennent quand j’imagine, dans tous les domaines, le high-end. Eh bien, la Pumper 18 d’Asmodus satisfait amplement aux trois premiers critères… la quatrième épithète… euh, elle reste à l’appréciation de chacun (environ 95 euros) mais, si on compare cette box très soignée à des modèles italiens ou autres… on peut s’estimer heureux avec ce prix extrême-oriental ! Et puis, ce n’est pas tous les jours… bref.

La box — telle la vérité — sort du puits capitonné dans son plus simple appareil : un bouton fire aux armes d’Asmodus sur le côté ; une petite LED à côté d’icelui ; un piston de pompe dépassant d’un chanfrein soigné, deux plaques en acier brossé… et c’est tout. Simple, quoi !

Les bois et résines en mix unique

Finitions sans faille

Rien à reprocher à la Pumper 18, si ce n’était une tendance du piston de la pompe (sur la tranche en haut) à ne pas toujours remonter tout seul (cf. infra). Ça fait peu. Le reste passe toutes les épreuves haut la main : solidité, ajustements, pas de vis des trappes, légèreté, prise en main, bel effort de déco… que sais-je ? Ah, si : last but not least, aucune fuite du système de pompage… et, ça, c’est le cool du cool !

Cerise sur le gâteau : la box est protégée électroniquement par un chipset, lui aussi, efficace contre la chauffe intempestive, les court-circuits, l’inversion de polarité, prévenant de l’état de la batterie grâce à une petite LED à gauche du bouton fire. Pas tout à fait méca, donc… mais… qui s’en soucie vraiment peut se tourner (la CB prête à chauffer, elle), vers l’Italie, les Philippines, les Amériques, etc.

Petit tour d’horizon en images

Haut / Bas / pas fragile

Les trappes de la platine du dessous : à gauche, la trappe d’accu au filetage parfait et laissant un très astucieux espace pour éviter un dégazage. On voit par les jours le pôle négatif du 18650. À droite, pas de filetage, mais un blocage ½ tour sur ressort pour sortir et remettre en place la bouteille de 8 ml environ.
Le connecteur de la platine du dessus avec pin sur ressort est très bien ajusté, à fleur d’acier… classe !

Belle sous tous les angles

Le bois stabilisé (avec ses défauts et sa belle patine à venir) et la résine font, à mon goût, fort bon ménage. Je trouve le modèle envoyé par Sourcemore particulièrement discret sur la résine, ce qui me va tout à fait bien ! Je pense qu’un mélange rose-violet-vert-mauve et plus si affinités m’aurait légèrement moins comblé (même en 21700) !

Le système d’alimentation BF

Nonnonnon, ici il ne sera pas dit qu’on « squonke »… quelle idée ! Ici, voyez-vous… on « pompe », Messssieudammmes ! Je dois reconnaître que je me sentais pas très à l’aise, voire dubitatif… Je me disais perfidement : « encore un système à la […] moi le […] » oh ! pardon ! je voulais pas dire ça ! Bref, en fait, pas du tout ! ce mécanisme, non content d’être ingénieux, est, à ce jour, après alternances de vidages et de remplissages, dépourvu de la moindre gouttelette cherchant la fuite !
Petit bémol, si j’osais… le poussoir de ladite pompe a tendance à ne pas toujours remonter à sa place initiale (cf. supra). C’est agaçant, OK, mais pas rédhibitoire, crénom de nom ! Voyons ça en images.

Drôle de système ? Eficace !

Il suffira à l’habile vaper de donner un petit ½ tour à la trappe à bouteille (cf. supra) ; puis d’extraire icelle de son fourreau de bois stabilisé ; de sortir la pompe à ressort ; enfin, de remplir la bouteille en calculant la place que va reprendre la pompe. Et voilà, on remet le tout dans sa trappe… il ne reste plus qu’à pomper… pomper… pomper… ad libitum.

La vérité sort de la bouche des Shadoks

La quantité de liquide produite par ce procédé est proche de l’idéal d’un vieux squonker endurci et blanchi sous le harnois des bouteilles en plastoc ou en silicone avec leurs disgracieux tuyaux toujours prompts à fuir : ni trop, ni trop peu, à chaque fois le juste milieu… et puis c’est bien ! Non ? Si !

Conclus, Fil, conclus, par pitié !

OK ! Bon, ben, voilà, quoi, j’aurais bien voulu la version 21700 de cette Pumper… Quoi ? T’es pas un peu gosse-de-riche, toi, là ? OK, d’accord la 18 est déjà superextradémente… je rigolais ! Ah bon, passsque pour pas un rond, ça va suffire… tu nous lâches la grappe !

Puisque c’est comme ça, je vais lui coller un petit Alcatraz… et… pompons-la gaiement !

Pas trop mal, le set-up

PS : l’Abominable Doctor Fil, il fait le gros kéké avec les mots (et encore…), par contre, niveau photos, il fait nettement (c’est le cas de le dire !) moins le petit malin… Rigolo, va ! Tais-toi et pompe ! Et cours donc relire un peu plus attentivement les conseils de jib !

Merci pour cet articleavataravataravataravatar
Notez ce produit si vous l'avez
Mauvais produit(-1)Produit pas mal(2)Bon produit(+3)Très bon produit(+4)Excellent produit(+5) (5,00/5, 2 votes)
Loading...

Fil

La vape m'a tiré du mauvais pas de la cigarette et j'ai appris pas mal de choses sur le Navire. Partisan du DIY et de la vape libre, je voudrais tenter d'aider les anciens fumeurs qui ont parfois un peu de difficultés à persévérer… La preuve : je suis retombé pour un temps dans l'univers impitoyable de la clope... Mais, une fois de plus, j'ai réussi à lâcher cette habitude mortelle. Maintenant de nouveau sevré grâce à la vape, me voilà prêt à vous rejoindre toutes et tous ! On m’appelle « L’abominable doctor Fil », dans le milieu !

Cet article a 13 commentaires

  1. Ah…Kanger avait précédé tout le monde avec sa Dripez ! Mais le système était peu abouti, obligeant un dipper percé propriétaire et apparemment peu goûtu.
    Très belle box, mais je n’arrive toujours pas à me passer des réglages des watts…

    1+
  2. Une belle box avec un système de pompage innovant et voilà à nouveau le Porky en danger extrême…
    Je reviens à l’instant de chez 3Fvape où la Pumper 21, la version 20700/21700, est proposée à près de $140…
    Ah, on est beaucoup plus calme tout d’un coup !

    2+
  3. Belle box et belle revue, merci Fil !

    Pour tes photos, tu a déjà pris le soin d’isoler ton sujet :good:

    1+
  4. Qu’est-ce qu’elle est belle cette box, bon sang! Asmodus et Dotmod sont les deux marques que j’aimerais essayer avant de mourir. En plus, ça semble sympa ce mécanisme! Merci pour la revue et les belles petites images.

    1+
  5. Superbe revue Fil, un texte précis aux accents d’antan, ça doit être un effet de la campagne jurassienne (ou jurassique ? ok, je.. :mail: ), et des photos superbes, avec fond blanc courbé, lumière sans ombres, c’est top !
    Concernant les photos, il y a juste une dominante bleu/vert, qui peut se corriger avec une balance des blancs, soit à la prise de vue, soit à posteriori dans un logiciel photo.
    Concernant la box, que j’ai eu un moment entre les mains, j’adhère à ton point de vue : la pompe est agréable est pratique, elle envoie peu de liquide à chaque fois, il est donc facile de doser la quantité. La pris en main est douce, et les dessins du bois superbe, c’est un vrai bel objet.
    Quand au prix, oui, il est élevé, mais pas tant que ça en regard de la concurrence en bois stabilisé, ou même par rapport à certaines box en impression 3D high end.
    Vive le bois stabilisé !

    1+
    1. hello Jib, qu’est ce qui a fait que tu t’en es séparé de cette box ?

      1+
      1. Hum… la raison principale est que j’essaye de rester mesuré en nombre de matériels : je cherche à ne garder que ce dont je me sert effectivement, selon deux principes : l’efficacité pour ma vape et l’esthétique (à mon goût subjectif que j’ai).
        La Pumper répondait au deuxième principe, mais pas au premier : je n’utilisais pas, à ce moment là, de dripper en BF, parce que je n’avais pas trouvé le “bon” dripper pour moi. Donc quand un pote a flashé dessus, je la lui ai vendue.
        Mais… je regrette un peu, parce que depuis, j’ai découvert le Supersonic, qui est devenu, de fait, mon ato principal, en BF (sur la Dovpo Topside du coup)… et que le couple avec la Pumper aurait été sacrément joli et efficace.
        Il y a par exemple un setup que j’aime beaucoup, mais qui est en balance parce que je m’en sers peu en ce moment : le Asmodus Dawg sur le EhPro Mod 101 pro. C’est un superbe setup, ça vape bien, mais je ne vape à cette puissance que par moment… alors faut-il vraiment le garder ?
        Bref, je suis un geek qui accumule du matos et qui rêve d’être aussi sobre qu’un ascète :unsure:
        Le combat intérieur fait rage ! :yahoo:

        2+
      2. « Bref, je suis un geek qui accumule du matos et qui rêve d’être aussi sobre qu’un ascète. » Que voilà une définition qui me plaît ! Combat intérieur des revuistes, oui. :scratch: :yes:

        0
  6. Merci à vous tous !
    Je me régale avec cette Pumper, chère, je le reconnais, mais tout dépend de l’occasion.
    Toujours pas l’ombre d’une fuite, et le mécanisme s’arrange très bien, à force de faire jouer la mécanique.
    Ah la la, Asmodus, quelle bonne maison ! (je n’ai jamais approché de Dotmod, mais je pense que je devrais… !)
    J’ai eu la Dripbox de Kanger. Pour moi, le mécanisme en tuyau de fer avec son bouchon solidaire était une réussite, mais, en effet, le dripper propriétaire était complètement raté.
    Merci pour les photos ! Je galère, mais j’y arriverai grâce à toi, jib !
    Bonne vape à toutes et à tous !

    0
  7. C’est de la Dripez dont je parlais, qui avait un système de pompe comparable à l’Asmodus, mais avec un tuyau de renvoi qui aboutissait sur le côté du dripper.
    Une usine à gaz, grosse, lourde, mais monoaccu et 80w maxi…
    Seul avantage le flacon, en verre, contenait 15ml !
    On la trouve à 20 balles sur Aliexpress…pour les curieux vaguement suicidaires vu le ratage commercial sûrement justifié de ce bouzin.
    Il me semble qu’on en avait parlé sur Danyvape d’ailleurs !

    1+
  8. Marrante revue B-)
    Moi, je squonke pas mais y a quelques adeptes sur le navire.
    Pour les photos, elles sont chouettes. Reste plus qu’à trouver pourquoi elles sont minuscules :unsure:
    Tu l’auras un jour, tu l’auras… ;-)
    Merci l’ami

    1+
  9. Je n’ai encore pas eu l’occasion de tester le squonk, encore moins le pump, mais j’avoue que la lecture de ta revue me motive a franchir le cap. C’est une très belle box ! J’imagine déjà bien mon petit NarCa vissé dessus. :yes:

    1+
    1. Waaaouuuh, canardsauvage, ça ferait un set-up carrément génial ! :yahoo:

      0

Laisser un commentaire

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 
Fermer le menu