in

J'adoreJ'adore MerciMerci

An RDA For Vaping (Coilturd) : Solaire !

En général, que fait-on quand on n’a pas de culture ? Bah ça dépend : certains ont l’humilité et l’intelligence de la fermer, tandis que d’autres préfèrent l’étaler fièrement comme de la confiture !
En général, que fait-on quand on n’a pas de thune ? Là c’est un peu plus universel : on racle les fonds de tiroir !
Et que fait-on quand le marché de la vape est sage comme une image, mais qu’on a malgré tout envie/besoin de nouveauté ? Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, dans ce genre de cas, j’en profite pour ressortir la wish list. Sauf qu’en vrai, des wish lists, j’en fais jamais. Trop frustrant. Enfin si, j’en fais, mais dans ma tête. Et là, ben j’ai pas vraiment d’idée, vu que j’ai déjà acquis à peu près tout ce que je voulais tester, alors… Ben alors en désespoir de cause, il reste toujours les portails de vape hors UE. Ils sont plutôt en rade depuis un moment eux aussi, mais sait-on jamais… Allez, direction la caverne d’Alibaba…. Et là, Banco ! Va pour un petit truc sans risque à 10 balles : un clooney du « An RDA For Vaping ».

An RDA For Vaping, c’est tout ce que les Américains de Coilturd ont trouvé pour nommer leur création. Ils font bien de préciser que ce truc-là est fait pour vaper, des fois qu’on aurait eu envie de faire un tennis avec, ou de s’en servir comme cochonnet pour les parties de pétanque au camping…. Trêve de raillerie, Coilturd n’est, à la base, pas vraiment moddeur : eux, ils font plutôt dans les coils, les jus à vaper, et quelques autres babioles liées à la vape. Toujours est-il qu’ils se sont essayés au délicat exercice de création de matériel à vaper et que rien que pour l’effort, ça vaut bien une modeste mise en lumière.

 

Autopsie

Le An RDA For Vaping constitue à ce jour le seul et unique atomiseur de Coilturd. C’est un petit dripper compact de 24mm de diamètre pour 25mm de hauteur, doté d’un drip-tip 810 et destiné à la vape aérienne en single ou double coil.
Comme pour tout bon RDA qui se respecte, tout peut être démonté sur ce Coilturd :

Même le poste négatif visible au milieu du plateau peut-être désolidarisé du deck, en dévissant une minuscule vis située sous le cul de l’ato :

L’occasion de constater que le pin positif, certes fait d’un métal doré pas très noble sur cette copie, dépasse suffisamment du connecteur 510 pour que le dripper soit utilisé sur méca hybride sans risque de grouille majeure. Le Coilturd marque un point, là.

Il en marque même un 2è dans la foulée, si l’on considère l’extrême simplicité qu’il y a à le réassembler : on clipse la plaquette de peek dans un logement légèrement creusé au centre du plateau, avant de superposer ensuite le poste positif et de terminer l’assemblage en serrant la vis du pin positif.

En somme, le Coilturd n’a vraiment rien de ouf dans la manière dont il a été conçu, il est simplissime au possible, et ça, personnellement j’adore.
Une fois le deck réassemblé, on se retrouve avec une sorte de gros pavé au milieu du plateau, façon îlot de cuisine.

Le hic, c’est qu’il a tendance à prendre trèèès légèrement beaucoup de place au sein d’un dripper qui, rappelons-le, ne fait que 24mm de diamètre. Sans surprise, le volume de la cuve s’en trouve donc fortement affecté, et ce d’autant plus que des guides ont été usinés dans les parois latérales du deck pour accéder aux vis des plots de montage.

Pour compenser tout ça, le RDA For Vaping est heureusement équipé d’un système BF efficace : les plus attentifs d’entre vous ont sans doute déjà repéré sur les photos précédentes des orifices d’arrivée de jus, situés à la fois au centre du deck et sur les côtés, là où seront positionnées les mèches de coton. Bon ok, tout le monde ne BF pas, moi le premier, et je dois bien concéder qu’à l’utilisation, on ne pourra guère mettre plus de 30 gouttes dans cette foutue petite cuve.

Au niveau du baril, ça se présente comme ça :

3 trous de 2mm de chaque côté, soit 6 admissions d’air au total. Les canaux sont indépendants les uns des autres, et usinés à 45° pour diriger le flux d’air vers le bas des bobines, rappelant ce qui a déjà été fait sur les Dead Rabbit v2 et Talo X, entre autres.

Ça va, y’a pire comme références ! Voilà qui augure donc une vape aérienne bien savoureuse, d’autant qu’à l’intérieur, le toit est dômé et le baril nativement usiné de façon à créer un réducteur de chambre (hachuré en violet) qui viendra épouser les postes de montage, un peu comme le fait la pièce en ultem sur le Asgard mini.

On devine déjà qu’il n’y aura qu’une seule position possible pour mettre le baril correctement en place sur le deck, notamment grâce à 2 encoches (en vert) usinées sur les parois intérieures du baril.

Ces encoches sont évidemment prévues pour recevoir les petites excroissances triangulaires (en vert) du plateau :

Sur le papier, c’est plutôt bien pensé pour que les airflows se retrouvent toujours pile-poil au bon endroit, en face des coils. Ce sera d’ailleurs bien le cas, sauf que dans la vraie vie, il faudra se montrer particulièrement précis (et patient !!) lors de la mise en place du baril sur le deck : tu t’appliques, t’alignes le truc, tu crois que c’est bon, t’enfonces le baril, mais… Ben non, c’est pas bon, ça ne veut pas se goupiller correctement. On finit néanmoins par y arriver après avoir copieusement insulté la Terre entière, mais tout de même, il faut le dire : ce système d’encoches, qui n’a absolument rien de révolutionnaire et qui fonctionne parfaitement sur d’autres drippers, est vraiment mal foutu sur ce Coilturd, constituant à mon sens le défaut majeur de ce RDA. C’est un peu dommage car pour le reste, on a un dripper vraiment facile à vivre à tout point de vue, notamment au niveau de la gestion de l’airflow.

Là, les mecs de Coilturd ne se sont pas pris la tête : on n’a que 3 positions possibles ! Le vapoto pourra choisir entre 6 trous ouverts, 4 trous ouverts, ou 2 trous ouverts. Ouais, c’est tout, et ça fait pas lourd, on est d’accord. Mais c’est comme ça, et chaque configuration procurera une vraie différence de tirage.
Le principe du Coilturd est simple : on commence par dévisser le top-cap (un vrai régal, le pas de vis !! :heart: ).

On installe une bague d’airflow, on revisse le top-cap, et terminé : plus rien ne bougera.

Hé mais attends, où sont les 2 autres bagues d’airflow ? Pourquoi j’en n’ai qu’une seule? Salopards de vendeurs, ils m’ont refilé un pack incomplet ! Ahh ils vont m’entendre, ces escrocs : j’vais leur balancer un mail bien salé !! Voilà, retour sur la fiche produit du dripper et….. Oups, j’ai rien dit……Mais quelle truffe je fais !!! J’avais pas vu que sur la version george que j’ai commandée, les 2 autres bagues sont… en option, vendues séparément !! Sont malins ces chinois : ils te mettent des photos de présentation d’un dripper avec 3 bagues d’airflow, te faisant croire que t’auras d’office le truc complet, mais en fait nan… Pffff, voilà, ça m’apprendra à commander trop vite du matos… Bon, pas grave après tout, moi je voulais un truc bien aérien et ce que j’ai reçu me convient parfaitement. Au pire, il sera toujours possible de bricoler des petits inserts de liège pour boucher les trous : en cette période de vacances estivales, c’est pas ça qui manque chez moi, les bouchons de liège… :whistle: Bref, tout ça pour préciser qu’il existe des versions george du Coilturd proposant d’office les 3 bagues d’airflow, et d’autres non. Donc méfi si vous envisagez de vous en procurer un. Allez, assez pleurniché, la suite !

 

Montage du RDA For Vaping

Étant donné qu’on a à faire à un plateau postless, la seule difficulté sera de déterminer la longueur de patte des coils. Pour ma part, je coupe à 6mm pour des coils tournés sur axe de 25, et à 6.5mm pour des coils tortillonnés sur axe de 30. Après, ce sera libre à chacun de déterminer la bonne longueur, sachant que la hauteur à laquelle seront positionnées les bobines aura une grande influence sur le côté plus ou moins aérien du dripper. L’idée étant tout de même d’avoir un espace suffisant sous les coils pour que l’air puisse bien circuler au sein de la chambre d’atomisation.

En parlant de coils : avec un entre-axe des plots de montage compris entre 6 et 10mm, le RDA For Vaping est vraiment permissif et accepte à peu près tout type de câbles, sans pour autant que ça ait une influence majeure sur le rendu des saveurs. Perso, je prépare mes coils de cette manière :

En plaçant les pattes vers l’intérieur du deck, les bobines se retrouvent alors naturellement au plus proche des arrivées d’air.

Là encore, ce sera à chacun de placer ses bobines plus ou moins proche du centre du plateau, tout en sachant que dans tous les cas, il ne faudra pas dépasser les lignes rouges suivantes :

On ne s‘étend pas plus que ça, la mise en place des bobines étant franchement facile sur le Coilturd. Niveau débutant.
Pour le coton, les mèches devront être bien aérées, et coupées un tout petit peu plus large que le plateau, ce sera amplement suffisant.

Le tout sera de placer les mèches dans des emplacements somme toute assez réduits, sans les tasser. Faudra être un peu minutieux sur cette étape-là, mais vraiment, rien d’insurmontable. J’insiste : la mise en œuvre globale de ce RDA ne présente aucune difficulté particulière.

Hé bien voilà, les présentations sont faites ! On n’a plus qu’à embrayer sur la suite :

Comment vape ce An RDA For Vaping ?

Avant de mettre fin à cette insoutenable attente, il convient à mon avis de remettre les choses dans leur contexte : le An RDA For Vaping n’est plus tout jeune aujourd’hui, puisqu’il est sorti au début de l’année 2020. Une éternité dans le microcosme vapistique, où les choses vont vite.

Néanmoins, le Navire ne pouvait décemment pas ne pas causer de ce petit dripper surprenant, parce que si vous voulez mon avis (t’façon même si vous ne le voulez pas, vous l’aurez quand même ), il fait partie de ces matos sous-cotés qui ont inexplicablement échappé aux radars.

Le Coilturd procure en effet une vape de grande qualité, à la fois fidèle dans le rendu des saveurs et bien saturée au niveau des arômes. L’équilibre naturel des mixtures qu’on lui confie est parfaitement respecté, même si je dois bien reconnaître que des drippers plus récents font peut-être légèrement mieux sur les nuances les plus subtiles de certains liquides.

Quoi qu’il en soit, on tient là un petit 24mm sobre et extrêmement facile à mettre en œuvre, qui vient flirter avec les sommets en envoyant la purée avec teigne et dynamisme. Sa vape est bien dense et particulièrement goûtue avec des fruités ou des gourmands.

Grâce à l’usinage incliné des admissions d’air, le tirage est smooth en toute circonstance, et en full open, ce An RDA For Vaping se montre aérien, mais pas tant que ça non plus : il sera légèrement plus aérien qu’un Talo X par exemple. Comme il est plutôt bien ventilé, il est capable d’encaisser des montages assez costauds de type Fused Clapton 2*26/36 à 0.18 ohm, même si pour ma part, je le préfère en Clapton de nichrome 24/36 : 6 spires sur axe de 25, pour une double réz. stabilisée à 0.21 ohm. On est alors nickel pour s’envoyer dans la truffe de superbes volutes bien parfumées en méca !

OK, me direz-vous, mais pourquoi est-ce que je craquerais pour ce Coilturd, sachant que j’ai déjà des trucs supers comme le DR2, le Talo ou le Asgard mini ? Ben plutôt que de vous demander ‘pourquoi ?’, vous pourriez peut-être vous demander ‘pourquoi pas ?’. Parce qu’in fine, le Coilturd a son identité propre : sa vape a un côté sauvage et brut de décoffrage que les DR2 et Talo n’ont pas, eux qui ont tendance à flatter les papilles en sucrant un peu les jus. Là non, on a le jus tel qu’il est réellement, sans fioriture ni artifice ajouté. C’est direct, c’est nerveux, et par les temps qui courent, ça fait un bien fou ! Ce n’est ni meilleur ni moins bon, c’est juste différent. Et comme c’est du très haut niveau, ben moi j’dis que ça vaut le coup. :yes: Ne serait-ce que pour varier les plaisirs.

D’ailleurs en parlant de plaisir, on conclura cette revue avec un truc que je mettrai désormais à la fin de chacun de mes tests : une « note plaisir » qui, comme son nom l’indique, évaluera de manière très globale, très subjective et purement arbitraire le niveau de plaisir procuré par le matos testé. Parce que c’est quand-même important, le plaisir que nous donne notre matériel à vaper, nan ?

Pour ce Coilturd, ce sera un 8.5/10.

Bonne vape les loulous ! :bye:

 

Ecrit par Clandestino

Passager clandestin du Navire pendant des années, les rats ont failli avoir ma peau dans les soutes, alors j'ai dû quitter ma planque. Mais maintenant que je suis à découvert, pas le choix, je vais filer un petit coup de main à l'équipage, en toute subjectivité bien-sûr. Pas envie de finir balancé aux requins... Loin d'avoir l'expérience et la roublardise des vieux loups de mer qui sévissent sur ce rafiot, je vais humblement commencer par aller frotter le pont, histoire de pas faire de vagues.

21 Comments

Laisser un commentaire
  1. Great! Très bel ensemble associé au Tikaloa :heart:
    “Sa vape est bien dense et particulièrement goûtue avec des fruités ou des gourmands.” Ca y est t’as rattrapé tes fruités? Tu as mis de la coolada dans le ONI?
    Merci pour le billet :good:

    • Nan nan, les Oni et Ragnarok zéro green edition sont toujours en train de moisir dans leur fiole…. :-( Toujours le même goût chimique immonde, même après 8 mois de steep…. :wacko: Ces 2 rééditions sont complètement ratées, voilà, c’est tout. Si tu veux, je peux t’envoyer le restant de ces 2 concentrés. ;-)
      Nan là, j’ai réabordé la vape fruitée avec quelques concentrés Pachamama de chez Charlie’s Chalk Dust. Je ne m’en tape pas le cul par terre, car je crois bien que les fruités, c’est vraiment pas ma vape (vite écoeurant), mais cette gamme tient largement la route malgré tout. :yes:

  2. Yep mon Cland’s, merci pour cette super revue qui a su me mettre l’eau à la bouche. Mais je t’avoue que j’aimerais avoir 2 à 3 infos complémentaires :
    – Penses-tu que le débit d’air soit suffisant sur ce RDA pour ne pas avoir une vape trop chaude avec des rez à +/- 0,15Ohm?
    – Tu dis que sa vape est différente mais qu’il restitue impeccablement les saveurs sans en augmenter le côté sucré. Ok mais qu’y a-t-il de différent dans sa vape? Qu’entends tu par la?
    – Envoi t’il une vape grasse comme le DR V2 ou une vape plutôt sèche comme le Talo X?

    • Yo mon Bruce,
      Bon j’allais aller me pieuter là, mais comme je sens que tu ne vas pas en dormir de la nuit, je vais essayer de répondre à tes interrogations :
      – Je n’ai pas testé jusqu’à 0.15 ohm, mais à mon avis, non, ça risque d’être trop bas pour ce RDA. Comme ce n’est qu’un 24mm et que la chambre d’atomisation est vraiment réduite, et comme il n’est que très légèrement plus aérien que le Talo, j’ai bien peur que ça ne chauffe démesurément. Faudrait que je teste, pour voir… (mais je n’ai pas trop le temps : je suis en vacances ! :yahoo: ) Avec quel câble envisageais-tu de réaliser un montage à 0.15 ?

      – Je dis qu’il restitue impeccablement l’équilibre des jus, sans toutefois se montrer aussi précis qu’un Talo par exemple, qui sera meilleur sur les nuances. Le Coilturd a une vape brute, directe, un peu rustre. Pas comme le Talo ou le DR2 qui ont tendance à “arrondir les angles” en sucrant un peu les jus. C’est moins raffiné, un peu plus brouillon si tu veux. Toi, tu dirais sans doute que le rendu est old school. Voilà ce qu’il y a de différent avec ce Coilturd. Je le trouve très bon en rendu “global”, mais si tu cherches à retrouver les nuances les plus subtiles de certains de tes jus, pas sûr que ce soit possible. Pour ma part, je n’y mets pas de macérats, par exemple : trop brouillon. Par contre, un bon gourmand ou un fruité peu complexe, là c’est terrible ! :yes:

      – Niveau texture, il ne me parait ni gras ni sec, mais si je devais comparer, je dirais qu’il se rapprochera plus d’un Talo que d’un DR2. Ou plutôt qu’il se situerait pile entre les 2. :wacko:

  3. Un grand merci pour cette chouette revue qui redonne quelques couleurs à notre beau navire, un peu poussif ces temps-ci.
    C’est vrai que l’actu vapistique ne nous aide pas beaucoup, les excursions sur les shops en ligne se soldent bien souvent par un retour au bercail panier d’emplettes vide sous le regard triomphant d’un Porky de plus en plus arrogant.
    Je vais donc de ce pas me mettre en quête de ce RDA For Vaping à la vape sauvage et brute de décoffrage mais faudrait bien que j’en trouve un au national car je n’ai pus guère envie de commander quoi que ce soit en Chine.
    :unsure:

    • Qu’est ce qui se passe les Chinois ont piqué ton Nesquick? Ahahah (Faut se rappeler de la pub…) Pourquoi cette xénophobie anti noiche soudain mon copain? Les Chinois ont une formidable démocratie, Ils ont eu l’ingénieuse idée de reproduire des villes occidentales à l’identique pour nous prouver leur admiration. De copier un épisode de Black Mirror, celui ou on donne une note aux gens avec son appli genre trip advisor sur humain. Ils sont tellement altruistes qu’ils nous ont refiler à tous le conarovirus. Nan vraiment je vois pas? :whistle: :wacko: :-)

      • Nan mais mon Ez, y sont pas cool les noiches en ce moment! Ils veulent pas partager la recette du SARS-Co V2. Ils sortent que dalle en matos vape. Comme ils ne participent en rien à l’économie européenne, ils se permettent d’être imposés de taxes à l’exportation vers l’UE.
        La seule chose qu’ils ont fait de bien ces 2 dernières années, c’est la gestion de la pandémie avec un confinement radical. Le peuple chinois était très heureux de pouvoir profiter de ce moment de relaxation en restant cool devant leur tv. Ca fait du bien de pouvoir se prélasser après des années de durs labeurs telles des fourmis. En plus, le gouvernement, soucieux du bon rétablissement des contaminés, s’est assuré qu’ils restent bien au lit en soudant leurs portes. Oui oui, ce geste était tout à fait dans le respect des droits de l’homme. Les malades étaient placés dans les meilleures conditions pour récupérer. Qu’est-ce que tu crois, c’est beau le communisme. Un pour tous, tous pour un.

      • Le communisme il a bon dos, c’est d’abord du totalitarisme en Chine. Et en occident le capitalisme libéral lui, a perverti la démocratie en démocratie représentative dans laquelle nos représentants ont trahi leurs mandataires en institutionnalisant le dumping social via l’OMC et L’UE. Et si tu protestes tu descend dans la rue te prendre des lacrymaux. :cry: La dictature c’est ferme ta gueule et la démocratie représentative cause toujours. :negative:

      • Ah ben depuis que les 2A, 3F, eFun et consors ont aligné leurs prix sur ceux de nos shops nationaux et ajouté des frais de port de plus en plus élevés, je ne vois plus trop l’intérêt d’attendre un colis quinze jours ou trois semaines.
        Je ne sais pas ce qu’ils ont été imaginer, ceux de l’Empire du Milieu… Qu’on avait établi un lien affectif avec leurs usines à matos, que ce lien allait tenir face à une envolée des prix ? Pffft…
        Bon là sur le Coilturd, je boycotte moyen puisque la pièce reste chinoise mais quoi de pire pour un commerçant que voir un client acheter 2,5 fois plus cher que chez soi, dans la boutique d’en face ?

      • De quoi mettre le péquin de Pékin dans le pétrain? Si le péquin Pékinoi ou de Shenzen vend sont matos en direct au consommateur ou qu’il le vende au distributeur, il reste le producteur du dit materiel et sera donc vendu. Mais c’est vrai que le cours de celui ci ne cesse de grimper depuis 1 an. Et que le prix du clone fait tout sont intérêt d’exister pour qui n’a pas les finances pour l’original, alors si il augmente… :cry:

    • Débat intéressant, mais faut quand même bien dissocier les gouvernements et leur politique parfois scandaleuse, des centaines de millions d’individus lambda comme nous qui n’ont rien demandé à personne et qui subissent le truc parce qu’ils n’ont pas vraiment le choix…. :scratch:

      Chez nous c’est déjà marche ou crève, mais là bas ça me parait pire : non seulement ça doit marcher droit, mais en plus faut fermer sa gueule sous peine de disparaître du jour au lendemain au fin fond d’un obscur trou à rat dans lequel je n’ose même pas imaginer ce qu’il s’y passe….
      Pas certain que la majorité cautionne ça… :unsure:

      • Y a que les enfants pour lesquelles on décide pour eux. Faut arrêter de voter pour des représentants qui ne représentent personne, c’est avilissants/méprisant peut importe le partie nous n’auront que des ego centriques. Faut voter les lois tranquilou depuis chez toi avec la blockchaine 1 fois /mois. :yes: :good:

  4. Trouvé et commandé chez Vapo-r en version SXK à 25 boules…
    Sûr que c’est plus cher que chez nos amis de l’Empire du Milieu où je l’ai vu à $7.99 mais quand on décide d’éviter au max de dealer avec la Chine, il faut assumer.
    Quoi ? “SXK” signifie “Shen Xing Kang” ? Purée… On s’en sortira jamais ! :cry:

    • “sous le regard triomphant d’un Porky de plus en plus arrogant” : Ahahah, c’est carrément ça !!! On ne sait plus comment dépenser notre pognon vape… C’est quand-même pas un monde ça, mon pauvre Nes’…
      Bon, en fouillant bien on finit toujours par trouver un truc ou 2 pas trop reuch’ comme ce Coilturd, pour alimenter notre appétit toujours tenace de nouveautés, mais c’est vrai que ça devient un peu difficile de tenir un blog de vape dans ces conditions de quasi pénurie… :-( À moins de se résoudre à tester des clearos, pods ou autres vape pens, mais là, perso je passe mon tour. :whistle:

      Ce qui est cool avec des mecs comme toi, c’est qu’il existe encore des bons samaritains pour engraisser des intermédiaires entre les noiches et le consommateur final. Je plaisante, j’adore vapo-r, ils sont un peu chers, mais ils ont des George qu’on ne trouve pas ailleurs, et comme ils sont en UE, on n’attend pas six mois que le colis veuille bien traverser les océans à la nage. :wacko:
      Pour le coup, ça nous permettra aussi d’avoir ton ressenti sur le matos assez rapidement! :mail: :yahoo: :yes:

      • Sûr que c’est un poil reush chez Vapo-r, encore un peu plus maintenant que par le passé mais pour les pratiquer depuis plusieurs années, je pense qu’ils filtrent leurs georges et se débrouillent pour éviter les daubes, ce qui a forcément un prix… Je n’ai jamais été déçu.
        Sur une bonne douzaine de commandes, peut-être plus, j’ai eu deux grouilles. Un article commandé out of stock et un échange de colis. À chaque fois le boss m’a téléphoné, on a tapé la discut’ et le pb s’est trouvé réglé au plus vite avec excuses et gestes commerciaux à la clé.
        Si on rajoute à ça des expéditions rapides et un bon choix de matos sur le site, ça ne me dérange pas de leur lâcher quelques € de plus que chez les Noiches.
        En plus, leur statut franco-belge du Luxembourg fait qu’ils livrent en Belgique ! ;-)
        Bon c’est vrai que d’habitude je n’accepte pas un écart de prix UE / Chine aussi important que pour le Coilturd mais comme dit plus haut, je bloque vraiment sur l’Empire du Milieu. Je crois que ce sont les pubs TV merdiques de AliExpress avec leur espèce de lapin tout pourri qui m’ont trop énervé.

  5. Reçu et testé ! :yes:
    Je l’ai monté en fused Nichrome 2-28/36 sur 3 mm pour 0,18 ohm et vapé en full-mech sur du Grumpy’s DIY, un des liquides que je connais le mieux.
    Même avec un manque de recul manifeste, on dirait bien que la revue du Cland’ s’avère parfaitement précise face à son sujet.
    Grosse vape et grosses saveurs sont en effet au rendez-vous d’une belle vapeur bien saturée, lourdement chargée en goût et comme souligné par notre éminent collègue, le résultat global n’est ni celui du DR2, ni celui du Asgard, ni celui du Talo, ce dripper a bien sa propre personnalité.
    Le Grumpy’s par exemple nous arrive ici par son côté houblonné teinté d’un fond de cassonade, issu de l’alliance Cigare / French Pipe, les “Mocha” passant légèrement au second plan.
    C’est lourd, c’est dense, c’est gras… C’est bon ! :heart:

    • Miam miam cette description du Hooch !! :heart: Tiens bah du coup, je vais ressortir mon flacon et le fourrer dans ce Coilturd. Pour une fois que quelqu’un se retrouve dans la description que je fais d’un ato… Ravi que ce petit 24 te plaise mon Nes’, merci pour ton retour ! :bye: Reste à voir s’il fera durablement carrière chez toi, ou si comme tant d’autres, ce ne sera qu’un feu de paille… :unsure:
      De mon côté, plus ça va et plus je kiffe ce RDA. Aérien pile poil comme j’aime en ce moment, gros volume et grosse densité de vapeur, et saturation énorme. Tout ça avec un côté bourrin mais relativement équilibré. Je ne le lâche plus. Vais peut-être même m’en prendre un deuxième, vu le tarif demandé par nos amis du Milieu. :whistle: :whistle: :whistle:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Test de la gamme Classic Wanted VDLV

Test de deux e-liquides Swag Juice!