in

Alleria RTA par Augvape

La société Augvape est arrivée sur le marché de la cigarette électronique en 2013. Elle a commencé en fabriquant plusieurs produits pour le compte d’autres marques, ce qui lui a permis d’acquérir un savoir faire qui la pousse en 2015 à lancer ses propres produits. L’Alleria est un de ses premiers atomiseurs.
Les restrictions en tous genres pointant à l’horizon, les fabriquants semblent redoubler d’efforts pour nous concocter de nouveaux matériels. Tout finit malheureusement par se ressembler et dès que quelqu’un trouve une petite nouveauté, l’ensemble de la profession sort à son tour cette même “nouveauté”. Alors qu’est-ce qui m’a poussé à choisir un énième atomiseur qui techniquement ne semble pas si différent de ce qui existe ? Avant tout, c’est parce qu’il a …

Un look d’enfer !

alleria-ato

Vous voyez le plateau avec ses deux tourelles prêtes à recevoir vos coils ? Et bien oui justement, vous les voyez car la chambre d’atomisation est en Pyrex ! C’est la première fois que je vois ça et j’avoue, ça en jette. Alors deux solutions s’offrent maintenant à vous : soit vous êtes le fils spirituel de Rip Trippers et vous allez être la star pour les 6 prochains mois, soit vous réalisez vos résistances comme un goret et c’est la honte interplanétaire sur 3 générations, tout le monde verra l’espèce d’esquisse de coil qui tentera de rougir lamentablement en se tordant dans tous les sens lorsque vous appuierez fébrilement sur le bouton fire. Ça motive hein ?

La technique

Alors d’accord c’est joli, mais c’est tout ? Non, bien sur…
La boite, qui n’offre aucun intérêt particulier, est en authentique plastique et protège bien l’Alleria, ça tombe plutôt bien car c’est exactement ce qu’on lui demande. En sus de l’atomiseur, on y trouvera des pièces de rechange (joints, vis et clef allène) ainsi qu’un Pyrex supplémentaire pour le réservoir et un pour la chambre. Ça fait toujours plaisir.

alleria-démonté

L’Alleria entièrement démonté est composé de 5 pièces avec le Drip Tip. Enfin 6 normalement, mais je ne suis pas arrivé à enlever le pyrex du réservoir de sa cage (une espèce de malédiction Seznizienne planant en ce moment sur le Navire, je ne prends aucun risque). Pour le nettoyage ce sera parfait car vu l’état dans lequel l’ato arrive, une bonne trempette à base de vinaigre et de bicarbonate sera impérative. Question finitions, pas grand chose à dire : les filetages sont agréables, aucune pièce tranchante, l’ensemble respire la qualité.

Caractéristiques

  • Existe en noir ou en inox
  • Matériau principal : inox 304
  • Diamètre 23 mm et même 23.60 mm à sa base
  • Hauteur : 59 mm de la base (hors 510) Drip Tip inclu
  • Capacité : 3 ml
  • Plateau : 2 coils uniquement, type Velocity
  • Contrôle d’arrivée de liquide
  • Drip Tip : en Delrin, spécifique car servant pour le contrôle d’arrivée de liquide (mais possibilité d’en utiliser un autre par la suite)
  • Airflow : 2 arrivées d’air en cyclope avec butée de 12 mm × 2 mm

Le montage

alleria-plateau

Le montage ne présente pas de problème particulier. Son plateau Velocity permet sans problème de pouvoir installer ses coils. Afin de mettre en valeur cette vue inédite sur le montage, j’ai réalisé deux résistances en Clapton. Ce fut pour moi une première (il faut bien commencer un jour) et j’en profite pour ceux qui souhaitent les concevoir eux même, l’excellent tuto de Jessie Mccoy qui m’a permis de faire ça sans aucune difficulté du premier coup (le truc de la résistance du Protank est excellent).
Attention cependant, il n’y a pas tant d’espace que ça malgré les 23 mm de diamètre et avec ce type de fil, partez sur un Ø intérieur de 2mm, 2.5mm si vous ne dépassez pas les 4 spires.
Sur ce plateau se trouve une bague qui permet de maintenir le coton en place un peu comme sur le Cthulhu V2. Cependant, je n’ai pas pu enlever cette bague (?) et le passage du coton entre celle-ci et le plateau n’est malheureusement pas très pratique.

Le remplissage

Il s’effectue par le haut et se trouve sécurisé par un système de contrôle d’arrivée de liquide. Cette manipulation s’effectue avec le Drip Tip que l’on tourne dans le sens horaire pour la fermeture. C’est pour cette raison que le Drip Tip est spécifique, regardons de plus près à quoi il ressemble.

Alleria-drip

Le haut de la cheminée comporte un filetage qui se visse sur le top cap. En plaçant le Drip Tip il faudra veiller à bien positionner les 2 ergots dans les fentes de la cheminée. En le tournant, on visse ou dévisse l’ensemble de la cheminée + la chambre d’atomisation, ce qui fait monter ou descendre l’ensemble et permet ainsi au liquide de passer. Ce système fonctionne très bien, mais j’attire votre attention lors du remontage de l’atomiseur : veillez bien à remonter la chambre (ouverture de l’arrivée de liquide) lorsque vous revisserez le réservoir car sinon, elle se trouvera plus bas que la base du réservoir et vous empêchera de visser ce dernier correctement. Malheureusement, si vous ne prêtez pas attention à ce détail et forcez un peu, vous risquez de casser la chambre.
Pour en revenir au remplissage lui même, la procédure reste simple : on ferme les airflows et l’arrivée de liquide, on dévisse le Top Cap, on remplit par un des deux larges orifices capables d’accepter n’importe quel flacon ou pipette. Puis on referme le tout et on ouvre les airflows ainsi que l’arrivée de liquide. Au final, aucune fuite, le remplissage s’effectue sans aucun problème !

alleria-plein

La vape

Jusqu’ici tout va bien, il est temps de passer au principal. Dès la première Puff, mon Stange World (confiture d’abricots de chez The Hype Juices) se révèle immédiatement. C’est une claque pour les papilles et j’ai le sourire. Pas spécialement fan du double coil, je suis ici surpris du résultat (mais le Clapton doit aussi y être pour quelque chose). Les saveurs sont détaillées, et la vapeur produite pas l’Alleria ferait passer le grand smog de Londres pour une vapeur insipide résultant d’une cuisson de tagliatelles. Le réglage des airflows permettra de pouvoir pratiquer également l’inhalation indirecte, mais les réglages restent un peu approximatifs avec 3 possibilités : fermé, inhalation indirecte et ultra aérien.

Pour finir

Je suis vraiment conquis par cet Alleria: il est beau, original et restitue très bien les saveurs en produisant une excellente vapeur. Augvape a su ici exploiter ce qui se fait de mieux (contrôle de l’arrivée de liquide, plateau Velocity) pour nous offrir un très bon atomiseur qui remplit parfaitement sa fonction. Le packaging est complet, le prix accessible, alors que dire de plus ? Que je vous le conseille vivement, sauf si vous êtes complètement réfractaire au double coil.

J’ai aimé

  • Son look bien sur !! Quel plaisir de voir son montage
  • Les saveurs qui sont excellentes
  • La vapeur bien dense
  • Le contrôle d’arrivée de liquide, à la fois simple et précis
  • L’accès au montage sans vider le réservoir
  • le Top Cap et le Bottom Cap crantés qui facilitent le démontage
  • Le remplissage qui s’effectue parfaitement, adapté pour toutes sortes de flacons.
  • La qualité de fabrication
  • Son rapport qualité/prix

J’ai regretté

  • Pas de possibilité de montage en simple coil. Cette possibilité me manque vraiment. Même un plateau en option me conviendrait parfaitement, je ne comprends pas qu’on nous force à du double coil, et je ne vois toujours pas ce que ce montage apporte de plus (oui, ça m’énerve…).
  • Le Drip Tip spécifique. Il est très bien et me convient, mais pour ceux à qui cet embout ne conviendra pas, il faudra quand même l’avoir avec soi (indispensable pour le remplissage) au risque de le perdre, et là…
  • La contenance. 3ml pour un atomiseur de 23 mm et uniquement double coil, cherchez l’erreur…
  • Le contrôle d’arrivée d’air qui ne permet pas vraiment un réglage précis
Avatar photo

Ecrit par Cap's

Dany, fondateur du Danyvape et de Danyworld
Plus de clopes depuis le 1er jour, le 21 sept 2012...
À l'abordage !!

52 Comments

Laisser un commentaire
  1. Un petit mot pour remercier Romain de chez Araclouds, qui m’a gentiment retourner une cloche pyrex car celle de rechange livrée dans la boite était cassée. C’est toujours agréable d’avoir un service client a l’écoute et efficace en cas de soucis.

  2. Depuis quelques temps j’ai des soucis de suintements, voire de mini-fuites au niveau de l’airflow ou du pas de vis inférieur…
    Le joint m’a l’air en bon état, mais il s’est décollé au dernier nettoyage. Logiquement, cela ne devrait pas venir de là, car il est bien coincé quand on revisse l’atomiseur, mais je vais essayer de le changer, pour voir.

    Sinon, toujours aussi bonnes saveurs, j’adore ! Peut-être un peu lourd quand même.

    Des nouvelles de la chambre de réduction ?

    • Salut Raszardyr,

      des fuites j’en ai eu aussi. J’ai remarqué que les mouvements de la cloches a la fermeture avait une petite tendance a faire remonter le liquide le long du coton et des coils, jusqu’à trouver les arrivées d’air-flow.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)