DanyVape le navire des pirates de la vape

0

Le hasard n’existe pas, nom de nom ! Où, alors, il est objectif… Je m’explique : c’est pendant mon passage assez long dans la ville de Strasbourg que My Free Cig (distributeur high end exclusivement sur Internet d’excellente réputation pour les vapers de la première heure) décide de se relooker en Philéas Cloud, mais pas que…

En effet, la fine équipe, que j’avais connue dans le Jura, chez Daze, lors d’un vapéro mémorable, est passée à l’acte, et a ouvert, dans une jolie cour du Neudorf, un très bel espace de vente, avec vitrines de matériel magnifique, grand plan de travail pour réparer, examiner, apprendre…, coin lounge super confort, caves à liquides et j’en passe !

Non, le hasard n’existe pas ! j’ai été leur tout premier client en chair et en os, à passer la porte pour entrer… et à repasser la porte et sortir lesté d’un kit box Lost Vape Therion (super) et son dripper Massacre (moyen). Entre ces deux moments, j’ai pu discuter vape très agréablement et très scientifiquement avec la petite équipe en plein arrangement, et, en particulier avec Augustin.

Aujourd’hui, ça fait un bon moment que j’ai regagné mes pénates. Et, j’ai appris subrepticement que Philéas n’a pas fait que vendre de très belles choses, mais que l’équipe s’est lancée à corps perdu dans la création de matériel, en collaboration avec des modeurs célèbres et des fabricants de fibre non moins célèbres. Ce long avant-propos pour comprendre que les deux objets que vous voyez en tête de cet article sont le résultat de ces collaborations : le dripper Alcatraz, inventé avec la marque Häze… et le Fiber n’ Cotton (qui ces derniers temps fait le buzz, car c’est ni plus ni moins que la renaissance sublimée de Fiber Freaks), à la création duquel mes amis de l’extrême-orient français ont participé.

 

LA DERNIÈRE FIBRE DONT ON PARLE

Fibre ET coton.

Une nouvelle fibre optimale.

Cette nouvelle fibre, je n’ai pas assez de recul pour être sûr à cent pour cent, mais, fort de mon expérience, elle dépasse tout ce que j’ai connu en termes de coton — du Demak Up au puff japonais en passant par les deux densités de Fiber Freaks… et tout le reste, Bacon included —, car il est perceptible que ce mélange savant a été fabriqué pour le confort et la pratique quotidienne de nos cotonnages : le coton pur donne le moelleux, et la fibre donne la rigidité… le résultat procure une sensation d’équilibre de très bon aloi… et, surtout, capillarité et tenue dans le temps exemplaires !

Je suis en demande de vos impressions personnelles sur l’expérience Fiber n’ Cotton… en tout cas, cette fibre, j’ai l’impression qu’elle a été tout spécialement destinée à l’ objet curieux qui se trouve à gauche de la photo ci-dessus…

 

L’ALCATRAZ, TOUT POUR LES SAVEURS

Un dripper BF « augmenté ».

Les proportions sont idéales : diamètre 22, hauteur 22. Le drip-tip : un cône inscrit dans un cylindre. La chambre d’atomisation : réduite intelligemment et paradoxalement augmentée en capacité (vous voyez l’étrange partie en ultem poli ?). Le plateau : monocoil vertical, pin BF, un point, c’est tout. Le flux d’air en Y, optimisé en restrictif pour la restitution des strates de saveurs. La finition : acier brossé irréprochable. Le montage : coton, Fiber n’ Cotton si possible, ou carrément mesh. Oui, tout pour les saveurs, cet Alcatraz à la classe, l’évidence et l’efficacité… Apanage des plus grands !

 

THERION BF + ALCATRAZ + FIBER n’ COTTON + VIRGINIA SUPREME

La formule gagnante !

Quand j’ai reçu l’Alcatraz n° de série 1012 et le sachet de Fiber n’ Cotton de la part d’Augustin, je n’ai pas hésité à ressortir et à nettoyer de fond en combles ma Therion BF strasbourgeoise. Et hop : one… two… three… go ! Montage en mono clapton vertical 0,33 ohm, Fiber en abondance, le tout arrosé d’un des Azhad Elixirs, les watts à 28,8… le bonheur de la vape dans ce qu’elle peut avoir de plus doux et suave ! Philéas, je te suis éternellement reconnaissant pour m’avoir donné l’ocasion de faire cette revue !

Et, maintenant, je sens bien qu’il vous en faut plus, alors, je laisse la place à mon ami Augustin, qui, non content d’avoir activement participé à l’avènement de ces deux produits, sait en parler de manière exemplaire ici, et ici, et ici, et ici et ici.

Sieur Philéas dans toute sa splendeur !

C’est donc en très bonne compagnie que je vous laisse en attendant une prochaine revue. See ya later, alligators… but not inside Alcatraz… with an Alcatraz BF !

0
Share.

About Author

La vape m'a tiré du mauvais pas de la cigarette et j'ai appris pas mal de choses sur le Navire. Partisan du DIY et de la vape libre, je voudrais tenter d'aider les anciens fumeurs qui ont parfois un peu de difficultés à persévérer… La preuve : je suis retombé pour un temps dans l'univers impitoyable de la clope... Mais, une fois de plus, j'ai réussi à lâcher cette habitude mortelle. Maintenant de nouveau sevré grâce à la vape, me voilà prêt à vous rejoindre toutes et tous ! On m’appelle « L’abominable doctor Fil », dans le milieu !

14 commentaires

    • Fil - Rang : Emeraude Le

      En fait, oui.
      J’ai l’impression que ça vient vraiment du système d’arrivée d’air en Y, qui arrose tout le coil,
      sur une surface verticale, donc 1. dans le « bon » sens et 2. moins large que haute.
      Mon ressenti : une vape plus moelleuse (un peu comme sur mon vieil Origen monté en coton).
      Après, les ressentis sont subjectifs, certes,
      mais je peux dire que je suis très agréablement surpris par l’épaisseur de la vape.

      0
  1. merlin - Rang : Argent foncé Le

    Je teste cette fibre depuis une semaine, et je la trouve tout simplement géniale!
    Aucun goût parasite, très bonne tenue dans le temps et capillarité hors pair :good:
    J’ai juste l’impression qu’elle fait ressortir un peu plus le picotement de la nicotine (3mg), mais ça n’est pas pour me déplaire, et cela reste très subjectif…

    1+
    • Fil - Rang : Emeraude Le

      Moi aussi, ça fait une semaine environ que je m’en sers. Je ne suis pas déçu. J’apprécie sa texture, là aussi son moelleux, et sa capacité à garder la saveur du jus un peu plus longtemps que d’autres cotons.
      En tout cas, je la trouve bien meilleure que la Fiber Freaks de naguère, même la plus cotonneuse des deux densités.

      0
  2. Nesquick - Rang : Diamant Le

    Beau dripper que cet Alcatraz mais son usage exclusivement BF est quand même difficile à avaler. On peut toujours se mettre à la recherche d’une vis pleine pour remplacer l’unique pin percé fourni mais sur un matos de ce prix, ça pique un peu de devoir jouer les bricolos. Sinon, il a indéniablement une tronche à bien marcher, dans la lignée des NarDA et autres Hadaly. Son coiling vertical est un appel au geek, la feuille de mesh n’est assurément pas loin !

    La Fiber n’ Cotton rappelle le Cotton Blend proposé naguère par Fiber Freaks, un mélange de coton et de fibre cellulose. J’avais fait du stock de Fiber Freaks à l’annonce de leur cessation d’activité et ce Cotton Blend y figure en bonne place. Il vape super, son seul défaut étant de parfois (ça dépend des pochettes) comporter pas mal d’impuretés, bouloches de coton et petits fragments végétaux desséchés qu’il faut enlever à la pince fine lors du “coiling”. Si le nouveau venu vape aussi bien sans les désagréments, je ne devrais pas trop tarder à l’essayer.

    1+
  3. Fil - Rang : Emeraude Le

    Pour l’Alcatraz, on voit bien qu’il a été travaillé par et pour des aficionados du BF…
    Chez Phileas Cloud, ils sont vraiment aficionados !!!
    Tu as raison, quoi qu’il en soit : un pin plein n’aurait pas été de trop… pour du high-end.
    Cette maison de vape a choisi le high-end depuis longtemps et assume ses choix. Elle tient depuis des années sur le Net, et maintenant en boutique.
    C’est là que j’ai vraiment pu parler en vrai avec l’équipe et que je suis en pays de connaissance chez eux.
    Cela dit, je suis aux anges avec cet Alcatraz, parce que, perso, je vape beaucoup en bottom feeding.
    Je confirme que la sensation de vape avec ce dripper est comparable, en plus moelleux encore, à celle d’un Origen MKII, avec 2 coils verticaux et un tirage serré.
    Pour la Fiber n’Cotton, du coup, j’ai inspecté mon sachet… rien de parasite… attendons le suivant…

    0
    • Nesquick - Rang : Diamant Le

      Yo, je connais un peu Phileas Cloud version Web… J’ai bavé devant leurs Nemesis originaux à l’époque My Free-Cig, je crois que mon KF5 vient de chez eux et je leur ai fait la revue du Mason RDA. Ils avaient été cools, accompagnant le dripper de coton, de fil résistif et de liquides, le tout “high-end”, bien sûr. Plus qu’à écrire l’article !
      Mon problème avec le BF vient des boxes… J’en ai deux mono-accu un peu légères niveau autonomie et une double accus pas terrible, vraiment massive. La fiole prend trop de place !
      Faudrait que je regarde les 20700 / 21700 pour le gain d’autonomie et le support des résistances un peu péchues…

      1+
      • Fil - Rang : Emeraude Le

        Ben, tu vois, la Luxotic clic-clec MF, l’autonomie s’est carrément augmentée quand je lui ai installé un 21700 : je dirai (au pif) entre deux et trois heures de plus qu’avec mon 18650.

        (Par contre, elle cliquète toujours, mais je l’apprécie de plus en plus, ce kit.)

        C’est vrai que la bouteille prend la place d’un autre 21700… mais, bon, moi ça me va, le squonking,
        je préfère ça, même si je mets de temps en temps aussi des gouttes, comme ça, j’ai une bonne réserve et j’évite tout dry-hit !

        0
      • Nesquick - Rang : Diamant Le

        Le drip-squonkin’, yeah !
        Tu pousses du jus avec la fiole et comme tu sais pas combien t’en as mis, tu complètes avec des gouttes. Excellente idée car justement, l’autre problème que j’ai avec le squonking c’est que je n’arrive pas à savoir quand il faut arrêter d’appuyer. Au début, quand la fiole est pleine, ça envoie pleins pots et quand elle commence à être vide, ça devient laborieux. Comme l’apparition d’un filet de liquide issu des air-holes du dripper ne peut constituer un critère de remplissage valide, faut ouvrir l’ato pour observer la montée du niveau de jus, ce qui minimise à mon avis l’intérêt du procédé.
        Personnellement, je m’en sors mieux en comptant les gouttes introduites par le drip-tip…

        1+
      • TheFlow - Rang : Emeraude Le

        Wouep , la FURYAN s’étant perdu en route …mais remboursée .. l’Offre pléthoriques des Box BF « abordable » m’a orienté au Final vers du classique, compacte et pas chère ( 17€FDI…. :yahoo: ) IJOY CAPO 100W . ( 21700 aussi .. :yes: )
        Même si la version 2x Accu chez eux vient d’arriver pr renforcer autonomie & surtout puissance faiblarde sur la capo, on arrive vite sur des Box volumineuses ( Type GBOX de GEEKVAPE) qui ont pourtant tout pour plaire…

        Comme l’a justement souligné FIL , l’acquisition de 21700 de bonne qualité ( VAPCELL GOLD 4000mah pr moi) peut être une bonne alternative pr gagner de l’espace et de l’autono ( Pas la puissance, il faut choisir ..)

        De tte façon et ce fut mon raisonnement final, je n’utiliSerai le BF que sur des RDA/RDTA à puissance modérée 50/60W GrandMax , en set-Up passe-partout.. B-)

        Je garderai mes BONS GROS RDA, pour des BONNES GROSSES BOX..
        C ma vision à ce jour du BF.
        :whistle: :whistle:

        1+
  4. Fil - Rang : Emeraude Le

    OK, Nes, You got me !
    Le squonking reste une pratique pour le moins empirique, oui.
    Mais, sur certains drippers, tu peux contrôler la bonne arrivée de jus sur tes coils en enlevant le drip-tip, voire en regardant par le dessus.
    Quant aux bouteilles, en effet, ça dépend… les vieilles en plastoc sont plus difficiles à contrôler, vers le fond ;
    alors que les nouvelles en silicone… envoient parfois trop de jus, même vers le fond !
    C’est ça qu’est l’fun !! :yes: ;-)

    0
  5. Fil - Rang : Emeraude Le

    J’aime bien ta vision de la « puissance modérée », TheFlow !
    Sur mon set-up Therion BF 1re du nom + Alcatraz 0,30 ohm, je suis à 30 watts… je reconnais que c’est un peu peu. Mais ça m’envoie une vape onctueuse et goûteuse.
    J’ai monté les watts jusque à 6o watts sans que le dripper ne bronche ni ne chauffe.
    On y perd pas en saveurs, mais même la Fiber n’ Cotton commence à frôler le dry…

    1+
  6. Alexandre Gaud - Rang : Bronze clair Le

    Bonsoir les pirates,

    j’ai testé les 2 iJoy la 1ère capo 100w et la capo 216w…. quelle m… en boite tout juste bon pour lester les moussaillons désobéissants avant de les jeter par dessus bord…. la capo 216….super concept. un peu grosse mais comme une wismec reuleau… tiens bien dans la main..par contre a 5w je cramais mon coton …. fallait que je me mette en tc par contre là, il fallait être 45w pour avoir un peu de vapeur….

    par contre ma dernière trouvaille, la dovpo topside 90w , elle a un concept pas mal pour le remplissage et le chipset et bcp …bcp mieux que les ijoy. elle accepte les accus 21700 ou 20700 et il y a un adaptateur pour les 18650.

    voila bande de pirate

    merci pour vos articles tjrs super génial a lire.

    a bientôt sur les flots.

    1+

Réponse à l’article

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)